Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Mula Nkuasa

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 3 janvier 2020

RDC: Souvenirs, souvenirs...en 2011 Etienne Tshisekedi "Mulakuasa" était reçu avec honneurs et égards de la diaspora congolaise à  Paris !

Cette photo est emblématique. Elle marque et fige l'histoire. Etienne Tshisekedi "Mulakuasa" candidat président de la République était reçu avec égards et en grande pompe par la diaspora congolaise à  Paris.

Sur cette photo pas des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui écument les réseaux sociaux pour injurier à  longueur des journées d'autres compatriotes. On voit sur cette photo, le colonel Odon qui n'est pas Kasaïen. On voit Bambin Masombo qui n'est pas Muluba et d'autres compatriotes dévoués pour la cause du Congo.

Aujourd'hui tous ces Congolais sont insultés comme des haineux, jaloux et tribalistes par des ignares et écervelés: Bena Mpuka et Talibans, des Tribalistes patentés.

Même mon confrère Roger Bongos, un non Kasaïen, le premier journaliste de la diaspora en France qui a fait l'interview d'Etienne Tshisekedi a été vilipendé. Fort heureusement Ya Mukulo a du répondant. Le fait d'avoir une épouse Muluba ne l'a pas épargné.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques sont réfractaires à  la vérité. Ils sont des ennemis de l'Etat-Nation. Ils sont des corrompus, traîtres et collabos.

Avec le grand vol de notre destin par Angwalima Tshilombo, à  voir les réactions anti-patriotiques de nos compatriotes du Kasaï, il y a de quoi se poser mille questions:

1. Si Etienne Tshisekedi était proclamé Président de la République allions-nous contribuer nous-mêmes à  notre esclavage ?

2. Nous battions-nous pour Etienne Tshisekedi ou pour la République ? Nous avons le sentiment que nous nous battons pour l'État-Nation et eux pour la tribu et la famille Tshisekedi.

3. Angwalima Tshilombo a plus de 116 conseillers Bena Mpuka à  sa présidence usurpée. Un vrai et grand Tribaliste. Qui dénonce ?

4. Les fameux leaders des Ongs des droits de l'homme par coterie tribale, ils ont fait le mort lors du hold-up électoral par deal d'Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu, qui est le pantin et marionnette des occupants Rwandais et Ougandais. Une fois le vol électoral consommé, ils ressuscitent et continuent à  parler droits de l'homme comme si de rien n'était !

Il est bon que nous vivions ce que nous sommes entrain de vivre maintenant. Les fossoyeurs de la République sont démasqués. Pour la République, les "Bons grains" c'est-à -dire des Patriotes-Résistants-Combattants vont finir par gagner l'"Ivraie" des Talibans, Collabos, Traîtres et Tribalistes.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 2 juin 2019

RDC: Etienne Tshisekedi "Mula NKuasa" décoré Héros National!

Un criminel revient toujours sur le lieu de son crime. 53 ans après les pendus de la pentecà´te, Etienne Tshisekedi est retourné sur le lieu du crime, avant son enterrement ! 53 ans, Etienne Tshisekedi, alors Ministre de l'intérieur et de la justice, du Haut Commandement, gouvernement issu du putsch Mobutu Sese Seko, a fait pendre 4 compatriotes sur le pont Cabu, le lieu où a été érigé le stade des Martyrs de la Pentecà´te. C'était le 1 juin 1966, 7 moins après la prise de pouvoir de Mobutu par coup d'Etat, quatre hauts cadres de la République et opposants au régime de Mobutu sont pendu en public. Il s'agit de:

- Jérà´me Anany, ministre de la défense dans le gouvernement de Cyrille Adoula;

- Alexandre Mahamba, ministre des affaires étrangères dans le gouvernement Adoula;

- Emmanuel Bamba, sénateur et dignitaire Kimbanguiste;

-Évariste Kimba, premier ministre du Congo sous Joseph Kasavubu.

. du gouvernement du Général Mobutu, sous la présidence du putschiste Mobutu qui a commis son coup d'Etat, le 24 novembre 1965. homme politique congolais est entré dans l'histoire.

Décédé, le 1er février 2017, à  l`à¢ge de 84 ans, la dépouille d'Etienne Tshisekedi, est resté plus de deux ans dans une morgue à  Bruxelles. Son corps a été rapatrié enfin à  Kinshasa. Problème, Ya Tshitshi, est le seul congolais a avoir droit à  trois cercueils. Sans passer par un parlement ni par référendum populaire, l'imposteur-usurpateur Félix Tshilombo a ordonné que son père soit décoré "Héros National", pour avoir accompli quoi ?

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques clament qu'il est le "Père de la démocratie"! Y-a-t-il une démocratie en République démocratique du Congo ? De quelle démocratie parle-t-on dans un pays, où la population vit avec moins d'un dollar par jour ? Les enfants étudient dans des écoles sans bancs, les hà´pitaux manquent des médicaments, les fonctionnaires sont impayés...? La démocratie est une vue d'esprit pour les Udpsiens fanatisés.

A la longue, on peut concéder qu'Etienne Tshisekedi est le "Père de l'opposition"!

L'imposteur-usurpateur Félix Tshilombo a boutiquée les funérailles avec sa fameuse mère, Marthe Kasalu Tshisekedi. Les chefs coutumiers du Kasaï, qui voulaient voir le corps ont été déçus.

1. Le premier cercueil d'Etienne Tshisekedi à  Bruxelles en 2017 !

2. Le deuxième cercueil en blanc d'Etienne Tshisekedi à  l'arrivée , le jeudi 30 mai à  Kinshasa.

3. Le troisième cercueil en noir d'Etienne Tshisekedi, qui entre au stade des Martyrs de la Pentecà´te !

Etienne Tshisekedi est un héros national de pacotille. La décoration d'Héros national est galvaudée. Chaque fils qui arrive au pouvoir, octroie la décoration du titre d'Héros national à  son père, fut-il un politicailleur-ventriote, qui a fait mourir les enfants des autres.

Lire la suite...

Partager sur : Partager