Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

samedi 9 octobre 2021

RDC: Criminel de Yumbi, Ngobila par un arrêté interdit les marches à Tshiangu, Gombe!

RDC: Criminel de Yumbi, Ngobila par un arrêté interdit les marches à Tshiangu, Gombe!

echangeur-de-limete-2.jpg, oct. 2021

Le 28 septembre dernier, une délégation des Lamukistes sont allés à l'hôtel de ville de Kinshasa, la rencontre avec Gentilly Ngobila , gouverneur de la capital et criminel de Yumbi, cela s'est terminé par une déclaration de capitulation. En annulant la marche du 29 septembre, Lamuka Peuple s'est discrédité. Le 30 septembre Ngobila l'enfarineur a pondu un arrêté contre les marches.

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

echangeur-de-limete-2

Qui peut faire confiance à Gentilly Ngombila, criminel de Yumbi et gouverneur nommé de l'hôtel de veille de Kinshasa ? Les Lamukistes ont été enfarinés par Ngombila et se sont faits avoir comme des bleus. Le 28 septembre dernier,  le professeur Devos Kitoko, sg de l'Ecidé, Me Balnchard Mongomba, sg de Nouvel Elan et Aos Ndombasi, député national se sont enfarinés par Gentilly Ngombali. L'enfarineur a poussé le bouchon trop loin en les accompagnant jusqu'à la grille d'entrée-sortie de l'hôtel de ville. Et laissant tous les Congolais pantois, les missionnés capitulards ont lu un communiqué d'annulation de la marche prévue le lendemain, c'est-à-dire le 29 septembre. La capitulation  a été consommée. 

Et le 30 septembre, le criminel de Yumbi et gouverneur de l'occupation a pondu un arrêté liberticide  que vous pouvez lire :

ngobila-1
ngobila-2

Capituler devant l'hôtel de ville et accepter qu'aucune marche ne peut se faire sur "le boulevard Lumumba, dans le tronçon compris entre l'aéroport international de N'Djili et le pont Matete; à l'intérieur du périmètre du centre-ville défini par la commune de la Gombe entière, le Palais du peuple, l'immeuble Paul Faranana (place ex-Tembe Na Tembe9, le musée national ainsi que toutes les voies publiques qui ceinturent leurs enclos; à la cité de l'union africaine et toutes les voies publiques qui ceinturent son enclos. 

Face à un criminel patenté comme Gentilly Ngombila, de père et de mère, qui se comporte en conquistador, privant les Kinois d'un droit constitutionnel, celui de manifester , que doivent faire les Congolais ?

La leçon à retenir est que l'on va jamais au dîner du diable, même lorsqu'on a une longue fourchette ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Capitulards, Fayulu et ses Lamukistes non politiques se couchent face aux bourreaux!

Capitulards, Fayulu et ses Lamukistes non politiques se couchent face aux bourreaux!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

lamuka (1).jpg, oct. 2021

Martin Fayulu ne doit jamais oublié qu'il est le Président Elu! C'est le peuple congolais souverain qui lui a donné cette légitimité volée par un Angwalima et Fakwa: Tshilombo Tshintuntu dans son odieux deal avec celui qui l'a nommé Alias Kabila. Annuler la marche du peuple du 29 septembre, c'est capituler face aux bourreaux de Yumbi et aux extrémistes Talibans de l'Udps.

lamuka

Martin Fayulu est le président élu de la République démocratique du Congo. Même sans imperium volé par Angwalima et Fakwa, Tshilombo Tshintuntu, voleur de destin du peuple congolais, dans son odieux deal avec Alias Kabila, Monsieur 15% est et demeure imposteur, usurpateur, traître et collabo ! Martin Fayulu ne doit jamais oublier que sa légitimité vient du peuple congolais qui l'a élu à l'élection présidentielle de 2018. Il a le devoir de se battre pour des millions de Congolais qui croient en lui. Son destin politique, c'est le choix que le peuple a fait: l'élire ! MaFa n'a pas à réduire son combat à la non politisation de la CENI, machine à fabrication de faux résultats électoraux ! 

La capitulation de Martin Fayulu en annulant la marche Lamuka peuple prévu le 29 septembre est une faute politique grave. Ngobila, le bourreau de Yumbi et gouverneur de Kinshasa est un tortionnaire de notre peuple. La Constitution de Liège, applicable à la RDC, dit qu'il faut informer les autorités compétentes et non pas demander une autorisation de marche. Depuis quand le Ballados de Tshilombo Tshintuntu est à la tête du pays, quelle marche de l'opposition a-t-elle déjà été sécurisée à part le carnaval des Talibans de l'Udps ? Comment Martin Fayulu, un homme politique intelligent et aguerri peut-il se faire avoir comme un bleu, par les bourreaux du régime dictatorial de Tshilombo ? Bastonnades, crevaisons de pneus, gaz lacrymogènes, coups et blessures, vols de portables...sont le lot de tous les Congolais qui ont tenté de marcher depuis la prise de pouvoir frauduleux d'Angwalima Fakwa concubin des jeunes filles.

Comment peut-on croire aujourd'hui, ceux qui passent leur temps à brimer et oppresser le peuple congolais ? En voyant Blanchard Mongomba, sg de Nouvel Elan, Devos Kitoko, sg de l'Ecidé et Ados Ndombasi, député national voir Gentilly Ngobila, le Nazi et bourreau du peuple congolais, quelle faute et erreur stratégique ! C'est une question que nous nous posons: Blanchard Mongomba, Devos Kitoko et Ados Ndombasi sont-ils réellement des politiques ? Joe Biden, le président des Etats-Unis a refusé de rencontrer Tshilombo Tshintuntu, président putatif de l'Union africaine et usurpateur en RDC, pour ne pas se salir les mains et légitimer un corrompu individu, qui est arrivé au pouvoir par fraude et ne fait que piller les richesses du Congo. Tshilombo a échoué malgré l'astronomique somme de 500.000.000 de $ payés aux lobbyistes.  

Voir Blanchard Mongomba, Devos Kitoko et Ados Ndombasi ensemble avec Gentilly Ngombila sortirent de l'Hôtel de ville, avant une déclaration alambiquée et tarabiscotée de la capitulation, quelle honte ! 

Martin Fayulu ne s'appartient plus. S'il joue le jeu des occupants,  contribue à l'occupation et la balkanisation de la RDC, personne ne le pardonnera. Il est Martin Fayulu pas Etienne Tshisekedi avec son "Pongi Ya Ba Bébés" ! A plusieurs reprises , Martin Fayulu a prouvé qu'il était courageux. Tout humain est mortel ! Pourquoi tout d'un coup, il va croire que ses bourreaux veulent sa sécurité alors qu'ils ont toujours démontré le contraire ? Qui rassure à Fayulu que le 19 octobre prochain, d'autres raisons sécuritaires ne seront pas avancées pour annuler la marche Lamuka Peuple ? Pourquoi seulement Tshangu ? Martin Fayulu président élu peut faire sa marche à n'importe quel coin de Kinshasa et de la République. Tenir parole et son engagement sont les baba de l'homme politique conséquent.

Sous le régime d'Alias Kabila, Tshilombo Tshintuntu fuyait des marches prétextant qu'il est allé voir des décideurs. Depuis qu'il a volé l'élection de Fayulu , il continue de fuir le peuple congolais et de vadrouiller à travers le monde.  Martin Fayulu doit demeurer l'homme intègre qu'il est. L'indignation est grande !  La capitulation des Fayulistes mettent en mal la déclaration patriotique de Prince Epenge.

Prince Epenge : Sur pied de quel article de la constitution où Ngobila un Gouverneur de la ville, peut tirer le pouvoir de décréter une forme d’état de siège dans une partie de ville? Et si la zone aéroport jusqu’au pont Matete est qualifiée comme étant une zone rouge depuis le 25 septembre, pourquoi le 26 septembre, le Président de l’Assemblée nationale citoyen Mboso a organisé un meeting au terrain municipal de la Tshangu ? Pourquoi Mboso parce qu’il est de l’union sacrée a le droit d’organiser un meeting à Tshangu, pourquoi Monsieur Francis Tshibala-bala Député de l’UDPS a le droit d’organiser une marche à la Tshangu le 25 et pas Lamuka? C’est l’article 12 de la constitution qui est violé. Il dispose que tous les congolais sont égaux devant la loi. Pourquoi l’UDPS peut marcher partout, pas Lamuka. N’est-ce pas là les pratiques du régime Kabila? C’était exactement ce que Kabila faisait, c’est exactement ce que Félix est en train de faire. Et tous les congolais, fils et filles de ce pays, doivent se mettre debout le mercredi 29 pour faire échec à cette décision. Si nous cédons à ce niveau-là, demain on va nous dire que Kintambo est une zone rouge, demain on va vous dire que Limete est une zone rouge, jusqu’à nous interdire ou nous priver même le droit de voter. Rappelez-vous quand Kabila avait privé Beni, Butembo, et Ituri les droits de voter, ça a commencé comme ça. Et là, on commence par la Tshangu, mais les citoyens de la Tshangu sont des congolais. Au nom de quoi on doit leur priver les droits d’exercer leurs libertés d’expression et de revendications. Lamuka a des bases dans toute la République. Lors de la dernière marche, les membres de Lamuka ou le peuple a marché dans plus de 26 territoires du pays. Donc pour vous dire que Lamuka est partout. Tout congolais qui restera à la maison le 29 va faciliter à Ngobila la tâche de violer la constitution. Êtes-vous pour la violation de la constitution ou le respect de la constitution ? La réponse, c’est le 29. Donc, nous on peut marcher partout. Moi en 2012, j’avais déjà marché avec le Président élu Martin Fayulu à Delvaux. On a marché à Limete. On a marché à camp Luka. On peut marcher partout, il y aura des millions des gens. Seulement, c’est une question de principe. Monsieur Ngobila ne peut pas laisser les membres de l’union sacrée organiser des manifestations à la Tshangu, et quand arrive les marches de Lamuka, il interdit. Ces sont des pratiques Kabilistes. Ces sont des méthodes qu’on a combattu ensemble avec Félix, malheureusement, Félix est devenu une copie certifiée conforme du kabilisme. Et ça nous combattons et nous résistons contre ça.

Lire la suite...

Partager sur : Partager