Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Nicolas hulot

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 28 août 2018

Démission de Nicolas Hulot, ministre d'Etat, des réactions !

Nicolas Hulot, Ministre d'Etat a démissionné

Le ministre de la Transition écologique a jeté l'éponge et pris tout le monde de court en annonçant sa décision à  l'antenne de France Inter mardi matin. Faute d`obtenir des avancées suffisantes en matière d`environnement, le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot a annoncé mardi sur France Inter qu`il avait pris la décision de quitter le gouvernement, sans avoir prévenu au préalable ni l`Elysée ni Matignon.

La démission de Nicolas Hulot révèle qu'à  la tête de l'Etat le pouvoir de l'argent l'a emporté sur l'environnement.

Génération.s prend acte de la décision courageuse de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement après le constat glaçant de l`impuissance qui était la sienne pour engager les transformations écologiques nécessaires.

Cette démission inédite sous la Vème République révèle l'ampleur du pouvoir de l'argent à  la tête de l'Etat. Elle constitue une affaire sans précédent impliquant un lobby. Cela montre leur omniprésence au coeur du pouvoir. La démission courageuse de Nicolas Hulot prouve qu'entre le pouvoir de l'argent et l'environnement, Emmanuel Macron a choisi dès le premier jour de son quinquennat. Cette décision montre la nécessité de constituer et de mettre en dynamique un vaste mouvement politique et citoyen pour hisser l`écologie politique à  la hauteur des enjeux de l`avenir et des urgences du présent. Benoît Hamon, Génération.s

Démission de Nicolas Hulot : "la transition écologique n'est pas soluble dans le libéralisme débridé" La décision lucide de Nicolas Hulot de quitter le gouvernement est la bienvenue : le pouvoir en place ne bénéficie plus de figure reconnue pour masquer la réalité d'une politique sacrifiant l'avenir de l'humanité au profit de quelques privilégiés. Il en tire enfin l'amer constat : la transition écologique n'est pas soluble dans le libéralisme débridé. Notre responsabilité est historique : l'urgence climatique appelle la mobilisation de tous pour réaliser la mutation indispensable du système économique. Guillaume Balas, député européen, Génération.s

Lire la suite...

Partager sur : Partager