Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Noël Tshiani

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 17 mars 2020

Paris: Diffamations ? Imputations dommageables ? Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" et Noël Tshiani ont été déculottés et ont mordu la poussière au tribunal de Paris !

Paris: Diffamations ? Imputations dommageables ? Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" et Noël Tshiani ont été déculottés et ont mordu la poussière au tribunal de Paris !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Bongos.jpg, mar. 2020

S'attaquer aux journalistes par voie judiciaire est devenu un exercice favori de ceux sous couvert de diffamations et imputations dommageables veulent criminaliser des journalistes engagés pour la cause du Congo, au sein de la diaspora congolaise. Un journaliste n'est pas un criminel. Etre journaliste, c'est avoir des convictions et défendre les libertés. Les blablateurs et museleurs de tous poils croient que les journalistes sont des petits soldats à envoyer au front, selon leur bon vouloir. Un journaliste est d'abord un homme libre et indépendant dans ses analyses.

Cupides et faux-culs, ils n'hésitent pas à demander des sommes colossales, comme si imposteurs et profito-situationnistes qu'ils sont...ils méritent l'honneur. Faux-culs, ils sont comme un escargot qui bave quand tu es loin. Dès que tu t'approches, ça se planque lâchement dans sa coquille. Ils sont hypocrites comme les abeilles le miel à sa bouche et l'aiguillon caché.

Le premier à mordre la poussière est Kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" dans l'Affaire Fibre Optique de la RDC contre Freddy Mulongo. Il se croyait Tout-Puissant, Ministre PTNT d'Alias Kabila, "Masimanimba Désir" kin Kiey Mulumba "Moyibicrate" a fondu comme un ballon de baudruche.

Voilà un individu, qui a volé l'argent de la Fibre Optique de la République démocratique du Congo. Il s'est acheté un manoir à Waterloo en Belgique, en privant 80 millions de la population congolaise de l'internet rapide. Dans sa conférence de presse à Kinshasa, il avait promis de traîner Freddy Mulongo -Réveil FM International en justice et me clouer le bec. Il a été terrassé à Paris: Sa plainte a été déboutée. Il n'a même pas eu droit à un euro symbolique. Cela n'a pas penché au Ventriote-Moyibicrate d'aller piquer l'argent de la FPI. Il a pris un prêt qu'il ne veut plus rembourser.

Depuis qu'Angwalima Tshilombo est bénéficiaire de la Nomination Électorale, Kin Kiey Mulumba "MOYIBICRATE" le soutient espérant le couvrir pour ne pas rembourser tout ce qu'il doit à l'Etat congolais. Girouette politique: le dernier ministre de l'information de Mobutu aura passé du Mobutisme, au mouvement criminel le RCD, il devint Mammouth Josephiste et il est aujourd'hui Tshilomboïste. Kin kiey Mulumba est un caméléon. A force de retourner sa veste, elle doit craquer de partout.

Toujours à Paris, Noël Tshiani, ancien de la Banque Mondiale et candidat malheureux de l'élection de décembre 2018, a traîné Bongos Roger au Tribunal de Paris. Ya Mukolo Bongos Roger l'avait bien farcie dans un article. Il est le premier à avoir découvert que l'homme de Ngandajika n'était plus à la Banque Mondiale. Que ses accointances avec le Rwanda, pays agresseur de la RDC étaient patentes. Les juges Français avaient considéré que imposteur, bras cassé, faussaire, collabo...n'étaient pas des insultes graves. Donc 99,999999% de la plainte de Noël Tshiani a été vidé de son contenu. Après ce procès farfelu de Tshiani, nous sommes allés manger dans un restaurant africain du bon poulet à la mwambe, oubliant les soubresauts d'un individu qui se présentait à la magistrature suprême de la RDC et n'hésitait pas à traîner un journaliste en justice. Ce qui voulait simplement dire si Noël Tshiani était élu, Bongos Roger
était candidat à l'échafaud.

Une leçon pour ceux qui croient que les journalistes Congolais de la diaspora doivent être à leurs bottes et services. Un journaliste n'a pas d'amis. Ceux qui posent de bons actes pour la communauté sont mis en exergue. Les hypocrites et fossoyeurs de la République sont bons pour la poubelle de l'histoire.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 28 novembre 2018

RDC: Noel Tshiani incapable de s'occuper de 25 policiers à  sa garde !

Noà«l Tshiani et Louis Mushikiwabo à  Kigali

Ils sont nombreux des candidats putatifs à  l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. Certains sont candidats uniquement pour gonfler leur CV. Ancien fonctionnaire à  la Banque Mondiale, Noà«l Tshiani, qui a perdu son procès en diffamation à  Paris contre Roger Bongos-Afrique Rédaction, est dans le pétrin.

Candidat président de la République, Noà«l Tshiani qui a payé les 100.000 dollars de caution à  la CENI, qui a réclamé des policiers pour sa protection. L'Etat congolais qui est généreux, lui a remis 25 policiers sauf qu'ils sont à  charge. "Les 25 policiers mis à  ma protection n`ont ni véhicule, ni ration alimentaire. Ils me demandent tout: à  manger, à  boire, même à  fumer. Je ne comprends pas comment nous devons aller aux élections dans de telles conditions."

Noà«l Tshiani est incapable de s'occuper de 25 policiers pour un mois. Alors qu'il suffit de 10 sacs de riz, 10 cartons de poissons chinchards, 5 cartons de poulets, 3 sacs de haricots, 4 carton de morue, 3 bidons de 10 litres d'huile, 1 sac de sel, 25 paquets de cigarettes...les 25 policiers et leurs familles constituent la base de Noà«l Tshiani, un illustre inconnu, un candidat sans parti politique connu. Ses accointances avec le régime d'imposture de Kinshasa sont connus. Noà«l Tshiani rejoint vite le FCC avant qu'il ne soit trop tard. Avec son "fameux plan Marshall", irréel et irréalisable de 800 milliards de dollars, Noà«l Tshiani est toujours dans la victimisation. Pour payer la caution de 100.000 dollars américains, il fallait que la CENI menace. Pour s'occuper de 25 policiers mis gracieusement à  sa disposition pour sa propre sécurité.

Emmanuel Ramazani Shadary se marre de l'attitude de Noà«l Tshiani. Tous les membres du gouvernement d'Alias Joseph Kabila se moquent de celui qui s'est toujours présenté comme fonctionnaire de la Banque Mondiale et qui est fauché comme un trou.

Lire la suite...

Partager sur : Partager