Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Nord kivu

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 24 décembre 2019

RDC: Martin Fayulu-Adolphe Muzito passent le réveillon de Noël à  Beni !

Paix à  Beni: Adolphe Muzito-Martin Fayulu dans l'avion en quittant Kinshasa

La symbolique patriotique est forte. Martin Fayulu et Adolphe Muzito passent le réveillon de Noà«l à  Beni, ville martyre de la RDC. Non pas pour booster le moral des troupes mais montrer sa solidarité avec des compatriotes victimes des tueries et massacres à  perpétuité. Dans la fabrication des résultats électoraux, la CENI sous Alias Kabila avait privé nos compatriotes de Beni-Butembo et Yumbi du droit de vote constitutionnel. Depuis la Nomination Electorale d'Angwalima Tshilombo après son odieux deal contre le peuple congolais avec Alias Kabila, c'est la continuité dans les tueries.

C'est l'Ouest qui veut sauver l'Est de la République démocratique du Congo. Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier Ministre, est entrain d'imposer une cadence politique au Congo. Il a tenu un discours martial contre le Rwanda, pays agresseur, pilleur et receleur du Congo, la veille de son départ à  Beni. En langage diplomatique on dira, Muzito a usé de la langue de scie et non de soie.

Fayulu à  Beni : "Tout ce qui se passe ici, c`est parce que nous n`avons pas des dirigeants légitimes". Le Président Martin Fayulu est à  Beni, tandis que l'imposteur-usurpateur, le Grand Fakwa lui festoie à  Kinshasa. Notre peuple n'est pas bête.

`` Nous ne sommes pas là  pour un meeting. Nous sommes là  pour vous prouver l`amour du Congo pour vous. Il n`y a pas de Congo sans Beni. Il n`y a pas de Congo sans un de ces territoires. Ceux qui veulent balkaniser le pays n`arriveront ps à  leur fin. Je suis triste d`apprendre qu`on tue ici. Chaque jour, je reçois des appels venant de vous », a-t-il déclaré.

Il a également résumé les condoléances recueillies depuis son arrivée ce matin à  Beni.

`` Mes frères, c`est triste. Les mamans d`ici m`ont demandé de transmettre ce message : les policiers et les militaires qui sont ici ne sont pas nos ennemis. Elles m`ont dit de transmettre ce message : la MONUSCO est ici, mais on continue de nous tuer. Mon message est le suivant : `` la paix à  Beni ». Nous ferons tout ce qui est à  notre pouvoir pour transmettre ce message. Nous considérons Beni comme symbole de ce qui se passe dans la partie Est du pays ».

"Une chose fera en sorte que la paix soit établie, il faut l`amour. Nous allons prier ce dimanche pour la paix. La paix, c`est aussi notre comportement. Comment un fils du Congo peut avoir l`intention de tuer un autre fils du Congo. Cela veut dire que ceux qui tuent ne sont pas les fils du Congo. Tout ce qui se passe ici, c`est parce que ne nous n`avons pas des dirigeants légitimes ", a-t-il ajouté.

Lire la suite...

Partager sur : Partager