Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

vendredi 21 juin 2019

100 ans OIT: Antonio Guterres "La soif de justice sociale est plus grande que jamais"!

Antonio Guterres, SG de l'ONU à  OIT

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres est venu à  Genève lancer un plaidoyer pour mettre l'humain au centre des politiques économiques. La Déclaration du centenaire met par ailleurs sur pied un instrument contre le harcèlement. "La soif de justice sociale est plus grande que jamais, et plus que jamais, nous avons besoin de l'Organisation internationale du travail (OIT)", a dit Antonio Guterres au dernier jour de la Conférence du Centenaire.

Instrument contre le harcèlement

La communauté internationale s'est par ailleurs dotée depuis Genève d'un instrument contre le harcèlement au travail, moins de deux ans après l'affaire Weinstein. Cette convention de l'OIT adoptée vendredi s'appliquera aussi aux e-mails et entre le domicile et le lieu de travail.

Preuve du symbole mondial du nouvel outil, les représentants des gouvernements, des employeurs et des syndicats qui ont porté les négociations se sont étreints de longues secondes avant même le vote. "Moment historique", a estimé le président de la Conférence internationale du travail, le secrétaire d'Etat suisse Jean-Jacques Elmiger".

Ce nouvel accord, salué par Antonio Guterres, doit entrer en vigueur un an après la formalisation des deux premières ratifications par des pays.

Il appelle les membres à  sanctionner toute attitude violente ou de harcèlement dans des bureaux ou déplacements professionnels mais aussi dans les toilettes ou dans un logement mis à  disposition par l'employeur. Il s'applique aussi bien au public qu'au privé, à  l'économie formelle qu'informelle.

"Les affaires vertes sont de bonnes affaires"

Enfin, Antonio Guterres a tenu a rappelé l'importance d'investir dans la formation tout au long de la carrière professionnelle. Face au changement climatique et aux nouvelles technologies, de "nouvelles compétences" seront requises pour alimenter les nombreux emplois qui seront lancés. Le lien entre travail et autres activités sera réaménagé, estime-t-il.

"Les affaires vertes sont de bonnes affaires", a encore insisté le secrétaire général.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 13 juin 2019

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo à  l'OIT

Le Président du Ghana, Nana Akufo-Addo , a insisté: ``Les Etats Membres devraient saisir les innombrables opportunités qui s`offrent à  eux pour améliorer la qualité de la vie professionnelle, pour réduire les écarts entre hommes et femmes, pour réparer les dégà¢ts provoqués par le changement climatique et les inégalités dans le monde et, plus important encore, pour partager la charge des responsabilités pour un avenir plus durable qui garantisse que nous ne laissons personne au bord du chemin.»

Discours du Président du Ghana, Nana Akufo-Addo à  l'OIT

Sortir des mines pour aller à  l`école !

Un projet de l`OIT en faveur des communautés vivant des mines artisanales au Ghana contribue à  réduire le travail des enfants et permet à  des enfants vulnérables d`aller à  l`école.

Les petites exploitations artisanales de mines d`or représentent 15 à  20% de la production mondiale annuelle d`or et emploient 10 à  15 millions de mineurs dans le monde. Elles sont toutefois associées à  un grand nombre de problèmes sociaux et professionnels, comme le travail des enfants, la traite des êtres humains, l`exposition à  la toxicité du mercure et la destruction de l`environnement. La majeure partie de cet or est transformé en bijoux vendus aux consommateurs dans le monde. L`à¢ge minimum légal pour travailler au Ghana est de 14 ans. Il est interdit à  toute personne de moins de 18 ans de faire des travaux dangereux, dans des milieux insalubres, de travailler un nombre excessif d`heures ou d`utiliser les machines dangereuses. Pour lutter contre le travail des enfants et améliorer les conditions de travail dans les petites exploitations artisanales de mines d`or, le Département du travail des États-Unis (USDOL) finance à  hauteur de 5 millions de dollars le projet Caring Gold Mining mis en œ“uvre par l`Organisation internationale du Travail au Ghana et aux Philippines.

Ce projet fait partie d`un programme plus vaste du département du travail USDOL de lutte contre le travail des enfants dans le secteur minier dans le monde, doté de 20,75 millions de dollars pour réaliser des projets en Colombie, République démocratique du Congo, au Ghana et aux Philippines.

En collaboration avec les populations locales, ce projet s`appuie sur des comités de protection des enfants gérés par les communautés pour sensibiliser aux dangers de la mine et à  la nécessité pour les enfants d`aller à  l`école.

Ce projet soutient également la formalisation de l`exploitation minière grà¢ce à  la protection sociale et aux programmes de subsistance. Il favorise également l`accès des familles à  des transferts en espèces pour subvenir à  leurs besoins essentiels dans le cadre d`un programme des gouvernements locaux. Voilà  pourquoi les enfants peuvent aller à  l`école au lieu de travailler.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la Cà´te d`Ivoire à  l'OIT !

Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la Cà´te d`Ivoire à  l'OIT était présent lundi 10 juin à  Genève, à  la tribune de l`Organisation Internationale du Travail (OIT) où se tient, du 10 au 21 juin, la 108 ème Session de la Conférence internationale du Travail marquant le point d`orgue des célébrations du centenaire de l`organisation. Rappelant l`essentiel des acquis du monde du travail au cours du siècle dernier, le vice-Président de la République a indiqué que l`OIT, cette organisation `` unique dans le monde par sa structuration tripartite » (Gouvernement-Employeurs-Salariés) doit fièrement arborer ses 100 ans d`existence, en ce qu`elle a su `` accompagner les pays membres pour assurer un environnement du travail décent et de meilleures conditions de vie. »

Pour l`avenir, il a proposé que `` dans un monde en évolution de plus en plus rapide, il conviendrait que l`OIT préconise l`apprentissage et le perfectionnement des compétences tout au long de la vie comme moyen pour assurer la durabilité des emplois, et le multilatéralisme comme meilleur cadre pour la gestion des conflits liés aux défis actuels et futurs. »

S`attardant sur le cas de l`environnement du travail en Cà´te d`Ivoire, le vice-Président de la République a indiqué que d`énormes avancées ont été réalisées grà¢ce à  l`appui de partenaires techniques et financiers dont l`OIT, ainsi qu`à  l`attachement du gouvernement ivoirien au tripartisme, principe fondateur de l`OIT ; ce qui s`est régulièrement manifesté notamment par l`affirmation de la liberté syndicale pour les travailleurs, le maintien du dialogue social avec tous les acteurs et l`amélioration continue de l`environnement des affaires pour les employeurs.

Discours de Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la Cà´te d`Ivoire à  l'OIT !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 12 juin 2019

Cyril Ramaphosa, président Sud-africain à  l'OIT !

L`OIT compte 187 États membres et promeut le travail décent partout dans le monde, ainsi que le renforcement du dialogue social. Son directeur général actuel est le britannique Guy Ryder. L`Organisation a été saluée en 1969 par un prix Nobel de la paix. Elle a joué un certain rà´le dans la révolte des Polonais en 1980. L`OIT a en effet vigoureusement défendu la liberté syndicale et la demande des ouvriers de fonder Solidarité, premier syndicat indépendant. Cette organisation a été à  l`origine de la chute du régime communiste en Pologne.

Discours de Cyril Ramaphosa à  l'OIT

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Sa Majesté Roi Ingwenyama Mswati III, du royaume d'Eswatini (Swaziland) à  l'OIT !

Le Roi Mswati III du Royaume d`Eswatini a affirmé: ``Alors que nous célébrons ce centenaire, nous sommes sensibles aux réalités et aux problèmes liés à  un monde du travail qui évolue rapidement du fait des avancées technologiques». Il a salué la Commission mondiale sur l`avenir du travail ``pour avoir élaboré le rapport sur l`avenir du travail en faisant des propositions claires pour orienter les Etats Membres sur la manière d`appréhender les questions complexes soulevées par la mutation du monde du travail. Nous sommes particulièrement impressionnés par la priorité qu`accorde le rapport au développement centré sur l`humain».

Discours du Roi Mswati III du Royaume d`Eswatini :

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Le Premier ministre de la Fédération de Russie, Dmitry Medvedev à  l'OIT !

Dmitry Medvedev, Premier ministre de la Fédération de Russie

Décrivant l`OIT comme ``l`une des plus influentes structures mondiales», le Premier ministre de la Fédération de Russie, Dmitry Medvedev , a dit aux délégués: ``Nous partageons la mission et les objectifs de l`OIT et nous exprimons notre solidarité avec la position selon laquelle notre tà¢che commune est de faire du travail au 21e siècle le moyen, pour les êtres humains, de révéler leur potentiel». Il a précisé: ``La Russie sait, par expérience, qu`il est indispensable de répondre, de manière professionnelle et responsable, à  ces changements sociaux, aux nouvelles demandes de la société et aux besoins des travailleurs, parce qu`ignorer ces défis a toujours des répercussions regrettables».

Discours de Dmitry Medvedev à  l'OIT

L`Organisation internationale du travail (OIT) est aujourd`hui une agence spécialisée des Nations unies. Pourtant, sa création est antérieure à  celle de l`ONU. L`OIT est née au lendemain de la première guerre mondiale, en avril 1919. Ses fondateurs voulaient consolider la paix, estimant qu`il `` ne peut y avoir de paix durable sans justice sociale ».

Lire la suite...

Partager sur : Partager

La chancelière Angela Merkel à  OIT

Angela Merkel, la chancelière allemande à  l'OIT

La Chancelière allemande, Angela Merkel , a dit à  la Conférence: ``Nous avons besoin de paix sociale, de conditions de travail équitables; nous devons préserver et respecter la dignité humaine. L`OIT a accompli beaucoup de choses - et je vous en félicite sincèrement - mais il reste beaucoup à  faire. J`espère donc, et j`en suis convaincue, que ce qui a déjà  été réalisé vous encouragera à  travailler avec dynamisme et vigueur et à  vous engager pleinement dans cette tà¢che et ce travail”. Evoquant la Journée mondiale contre le travail des enfants, célébrée le 12 juin, et le rà´le de l`OIT dans la lutte contre ce fléau, elle a ajouté: ``Dans le monde entier, 152 millions d`enfants sont contraints de travailler, près de la moitié d`entre eux ont entre 5 et 11 ans… C`est absolument inacceptable et nous devons y remédier ensemble».

Photos d'Angela Merkel à  OIT

Discours d'Angela Merkel à  l'OIT

La chancelière allemande Angela Merkel est venue à  Genève plaider pour des salaires minimaux partout en Europe. Devant la Conférence du centenaire de l'OIT, elle a considéré l'organisation aussi indispensable qu'il y a 100 ans.

Nous avons encore beaucoup de travail qui nous attend' pour atteindre des emplois décents dans le monde, a affirmé Mme Merkel devant les milliers de délégués des 187 membres. Egalité salariale, accès des femmes à  des postes à  responsabilités, lutte contre le travail forcé, la chancelière a vanté les efforts menés par l'Organisation internationale du travail (OIT). Nous en avons aussi besoin qu'il y a 100 ans', a-t-elle dit. Il nous faut la paix sociale. Et d'appeler à  des compromis ceux qui pensent pouvoir avancer seuls face aux défis du XXIe siècle, notamment la numérisation de l'économie dans un monde qui va beaucoup plus vite.

Alors que les discussions vont bon train pour nommer le prochain président de la Commission européenne, l'Allemande a appelé à  des salaires minimaux partout en Europe. Il faut que ceux-ci soient adaptés à  la situation économique de chaque pays et à  des conditions de travail qui honorent les individus.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 11 juin 2019

Vidéo: Emmanuel Macron, son discours à  l'OIT à  Genève!

Emmanuel Macron à  la Tribune de l'OIT

Une allocution lucide du président Macron qui veut une réforme du capitalisme pour éviter une guerre ! Emmanuel Macron a lancé à  Genève un appel à  réformer le capitalisme pour résorber ``les inégalités» qui alimentent les extrêmes.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Photos: Emmanuel Macron à  Genève pour les 100 ans de l`OIT !

Mardi, 11 juin, Emmanuel Macron à  la tribune de l'OIT à  Genève

L'Organisation internationale du travail fête ses 100 ans. Née au lendemain de la Grande Guerre en 1919, l'Organisation internationale du travail (OIT) est la seule création du Traité de Versailles ayant survécu. Plus de 45 chefs d`Etat et de gouvernement seront présents en juin à  Genève pour les 100 ans de l`Organisation internationale du travail. Le président français Emmanuel Macron a lancé à  Genève un appel à  réformer le capitalisme pour résorber "les inégalités" qui alimentent les extrêmes. Pour les 100 ans de l'OIT, il a demandé une mondialisation plus sociale pour éviter une nouvelle guerre. "Nous sommes à  l'orée, si nous n'y prenons pas garde, d'un temps de guerre", a affirmé le président français. "Cette économie de marché dans laquelle nous vivons est de moins en moins sociale" et plus financiarisée, a-t-il dit devant la Conférence du centenaire de l'Organisation internationale du travail (OIT). "Quelque chose ne fonctionne plus dans le capitalisme". "Il faut réagir" alors que des citoyens sont confrontés à  une situation qui ne bénéficie "qu'à  quelques-uns", selon M. Macron. Et que les défis du changement climatique et des nouvelles technologies doivent être pris en compte dans le monde du travail. Le président refusera tous les "accords commerciaux qui favorisent le dumping social et environnemental". Celui qui préside le G7 appelle à  une réglementation les droits des travailleurs face aux plateformes numériques. Il attend beaucoup de la Déclaration du Centenaire de l'OIT.

Nous vous proposons la vingtaine des photos, d'aujourd'hui du président Emmanuel Macron:

Arrivée du cortège

Signature du livre d'or de l'OIT

Discours à  la tribune de l'OIT

Lire la suite...

Partager sur : Partager