Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 28 septembre 2020

RDC: Les ONG tribalisées à outrance et aphones depuis le 3è hold-up électoral !

Tribalisées à outrance, les ONG de RDC sont aphones depuis la nomination électorale de Tshivube Angwalima Tshilombo !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Floribert Chebeya 01.jpg, sept. 2020

freddy-mulongo-floribert-chebeya

Floribert Chebeya, l'iccône des droits humains en RDC, assassiné en 2010 à Kinshasa. Photo Réveil FM International

Les Ong congolaises de défense et de promotion des droits humains ; à la fois amies, consultantes, partenaires des Nations-Unies, citées dans des rapports des panels des intellectuels Africains semblent perdues et taiseuses depuis une année et huit mois. Les fameux leaders, par coterie tribale, cautionnent le hold-up électoral de Tshivube Tshilombo !

Dix ans que Floribert Chebeya, l'icône des droits humains en RDC a été assassiné. Depuis, c'est du n'importe quoi. Les fameux leaders des ONG sont tribalistes et tribalisés comme leur président nommé Tshivube Angwalima Tshilombo.

Cette photo de Floribert Chebeya, je l'avais prise sur la place Bastille à Paris, un an avant son assassinat. Chebeya se battait pour les Congolais. Beaucoup sont ceux qui ignoraient qu'il était Kivutien.

Les Ong congolaises de défense et de promotion des droits humains ; à la fois amies, consultantes, partenaires des Nations-Unies , citées dans des rapports des panels des intellectuels Africains semblent perdues et taiseuses depuis une année et huit mois.

acaj-georges-kampiamba-1068x601 Les fameux leaders, par coterie tribale, ont fait le mort pour cautionner le hold-up électoral de Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, leur frère de tribu.

Les 220 Ong congolaises de défense et de promotion des droits humains qui collaboraient avec les équipes occidentales, admirées pour leurs professionnalismes, se sont calfeutrées dans un luxueux silence dégonflant.

freddy-mulongo-asadhokatendeLes avocats défenseurs du peuple qui lisaient milles pages et qui étaient présents, sur tous les plateaux des télévisions, dans les studios des radios, dans les pages à la Une des journaux, dans des conférences internationales, dans des ateliers sponsorisés, dans des multiples groupes des réseaux sociaux…sont comme ensevelis dans des tombes bétonnées de la confusion.

C’est comme si la RDC est devenue un paradis retrouvé où aucun acte de violation des droits humains n’est plus commis, avec la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais ! Certes, les époques et les budgets des matraquages médiatiques sont passés de l’utilité à la satisfaction.

paul-nsapu-2012-1024x637

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 20 février 2020

RDC: Floribert Chebeya les a tous dépassés ! Des Activistes des droits humains mercenaires, des pro-Tshilombo par coterie tribale !

RDC: Floribert Chebeya les a tous dépassés ! Des Activistes des droits humains mercenaires, des pro-Tshilombo par coterie tribale !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-floribert-chebeya.jpg, fév. 2020

Floribert Chebeya était de Bukavu, à l'Est de la République démocratique du Congo. Dans son travail, avec la Voix des sans Voix "VSV", il a été au service de tous les Congolais. D'ailleurs, le dossier "Bundu Dia Kongo" à la base de son assassinat au quartier Général de la police, les victimes étaient tous du Kongo-Central.

Floribert Chebeya est et demeure l'icone des droits de l'homme en République démocratique du Congo. Après lui, personne ne lui arrive à la cheville. Coup de chapeau à nos jeunes de La Lucha de la RDC, plus dynamiques, proches de notre peuple et pointilleux dans leurs analyses. Jed a publié son rapport contre les atteintes aux droits de journalistes sans aménagements. Tshivis Tshivuadi n'a pas mordu à la fibre tribale.

La génération intermédiaire est décevante. Nous avons cru en eux. Ces grands leaders des droits de l'homme en RDC. Notre déception est grande. Au fait, nous avons à faire aux profito-situationnistes, des girouettes qui tournent au gré du vent et qui se sont révélés des tribaux. La coterie tribale est leur talon d'Achille. Ils sont des activistes inconstants et divagateurs ! En faisant les morts pour cautionner le Hold-up électoral du fils de Tshisekedi, ils se sont bien discrédités.

Monsieur 15%, Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu Tshilombo "Tshintuntu n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il a accepté de faire un deal avec Alias Kabila pour sa NOMINATION ÉLECTORALE. Imposteur et usurpateur, il occupe frauduleusement le fauteuil présidentiel. Pantin, clone, masque et bouclier d'Alias Kabila, Tshilombo a enfariné le peuple congolais. Tshilombo est Alias Kabila Bis. Le peuple congolais est allé à l'élection présidentielle pour un changement. Or Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est #Voleur de destin de tout un peuple. Il n'a pas gagné l'élection présidentielle. Il a été nommé. Une nomination électorale n'est pas UNE ELECTION.

Par coterie tribale, les activistes des droits humains se sont discrédités. Ils sont partisans et séléctifs. Ils courtisent Félix Pétain Bizimungu Tshilombo et espèrent des postes.

Le silence de Paul Nsapu de la #Fidh est navrant. Comment un grand activiste comme lui peut-il cautionner le hold-up électoral d'Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu ?

Quant à Jean Claude Kasende de l'#Asadho, il se discrédite de plus en plus avec ses arguments tarabiscotés. Martin Fayulu, Président Elu du peuple congolais devrait amener ses preuves à la corruptible Cour Constitutionnelle, inféodée et aux ordres d'Alias Kabila.

La République démocratique du Congo, est le seul pays au monde qui a connu des élections SANS CHIFFRES ! La Cour Constitutionnelle de la RDC est hautement corrompue et elle a la mauvaise habitude de rendre ses arrêts la nuit, au moment où le peuple congolais dort et le drapeau ne flotte pas encore sur le territoire.

A la fameuse Cour Constitutionnelle, l'Udps parti familiale des #traîtres, #Collabos et #Mabumucrates, avait ameuté 37 avocats pour défendre le hold-up électoral. Parmi ces toges noires, Me Mukendi wa Mulumba, bâtonnier honoraire et oncle de Tshilombo, voleur patenté et faussaire impénitent.

Dire que Me Mukendi wa Mulumba avait même réussi à faire croire qu'il était devenu l'avocat des droits humains. Il faut être acrobate pour défendre à la fois des veuves des activistes assassinés 10 ans déjà: Floribert Chebeya, icone des droits humains et Fidèle Bazana, tous les deux de VSV, et défendre en même temps, son neveu Arsène Lupin Congolais: #Voleur des voix, #Voleur des rêves, #Voleur d'espoirs...du peuple congolais !

Depuis le vol de destin de tout un peuple par Tshilombo, c'est la débandade...les fameux activistes ont la bouche pleine. Ils ne dénoncent alors que le régime Tshilombo-Alias Kabila est à la dérive dictatoriale: arrestations arbitraires, refus des manifestations, outrage au chef de l'Etat...Tout en refusant de comprendre que Tshilombo est la cause de la cause. C'est à cause de son deal avec Alias Kabila, 6 mois toujours pas de gouvernement !

Des activistes des droits humains girouettes qui changent de positions au gré du vent et à la tête du client. Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a-t-il corrompu et acheté tous les activistes ? Pourquoi se taisent-ils ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 22 juin 2019

RDC: Hold-up électoral, des Activistes des droits humains mercenaires avec Félix Tshilombo !

C'est le bal des chauves ! La crise morale congolaise a accouché des "faux chauves": des faux opposants habitués au vagabondage politique. Que la classe politique congolaise soit la plus de l'Afrique corrompue et la plus toxique, cela est connu de tous. Mais que des activistes des droits humains, se comportent en mercenaires, Comment croire aux activistes inconstants et divagateurs ?

Monsieur 16% Félix Pétain Bizimungu Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il a accepté de faire un deal avec Alias Kabila pour sa NOMINATION ELECTORALE. Imposteur et usurpateur, il occupe frauduleusement le fauteuil présidentiel. Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est un pantion, clone, masque et bouclier d'Alias Kabila. Tshilombo est Alias Kabila Bis. Le peuple congolais qui est allé à  l'élection présidentielle pour un changement. Or Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est #Voleur de destin de tout un peuple. Il n'a pas gagné l'élection présidentielle. Il a été nommé. Une nomination électorale n'est pas UNE ELECTION.

Par coterie tribale, les activistes des droits humains se sont discrédités. Ils sont partisans et sélectifs. Ils courtisent Félix Pétain Bizimungu Tshilombo et espèrent des postes.

Le silence de Paul Nsapu de la #Fidh est navrant. Comment un grand activiste comme lui peut-il cautionner le hold-up électoral de Félix Pétain Bizimungu Tshilombo ?

Quant à  Jean Claude Kasende de l'#Asadho, il se discrédite de plus en plus avec ses arguments tarabiscotés. Martin Fayulu, Président Elu du peuple congolais devait amener ses preuves à  la corruptible Cour⁰ Constitutionnelle. La République démocratique du Congo, est le seul pays au monde qui a connu des élections SANS CHIFFRES ! Corrompues, la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et la honte Cour Constitutionnelles sont sanctionnées par les Etats-Unis. Martin Fayulu n'a pas demandé la lune à  la Cour Constitutionnelle, mais un récomptage et publication bureau de vote par bureau de vote. N'eut-été le recours de Martin Fayulu, le monde entier jamais su que la Cour Constitutionnelle de la RDC est hautement corrompue et elle a la mauvaise habitude de rendre ses arrêts la nuit, au moment où le peuple congolais dort et le drapeau ne flotte pas encore sur le territoire.

A la fameuse Cour Constitutionnelle, l'Udps parti familiale des #traîtres, #Collabos et #Mabumucrates, avait ameuté 37 avocats pour défendre le hold-up électoral. Parmi ces togrs noires, Me Mukendi wa Mulumba, bà¢tonnier honoraire et oncle de Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, voleur patenté et faussaire impénitent.

Dire que Me Mukendi wa Mulumba avait même réussi à  faire croire qu'il était devenu l'avocat des droits humains. Il faut être acrobate pour défendre à  la fois défenseur des veuves des activistes assassinés 9 ans déjà : Floribert Chebeya, icone des droits humains et Fidèle Bazana, tous les deux de VSV, et défendre en même temps, son neveu Arsène Lupin Congolais: #Voleur des voix, #Voleur des rêves, #Voleur d'espoirs...du peuple congolais !

Où sont passés les Floribert Anzuluni, les Filimbi et autres ? Depuis le vol de destin par Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, c'est la débandade...Tout en refusant de comprendre que Tshilombo est la cause de la cause. C'est à  cause de son deal avec Alias Kabila, 6 mois toujours pas de gouvernement !

Des activistes des droits humains girouettes qui changent de positions au gré du vent et à  la tête du client. Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a-t-il corrompu et acheté tous les activistes ? Pourquoi se taisent-ils ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager