Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Opération Sukola

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 16 mars 2018

RDC: Opération Artémis-Opération Sukola 1, quelle efficacité des Fardc ?

Opération Artémis-Opération Sukola 1, quelle efficacité des Fardc ?

Les Congolais parlent facilement des hypothétiques élections, sans parler des Forces armées de la République démocratique du Congo (Fardc). Avec quelle armée irons-nous aux élections ? En République démocratique du Congo, Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale n'est plus légitime depuis le 19 décembre 2016. L'imposteur de Kingakati, qui est sans mandat, est rusé comme un renard. Après avoir bien glissé, avec à  son compteur deux hold-up électoraux de 2006 et 2011, le Néron du palais de Nation,brandit le chiffon rouge: Election, élection, élection...des politicailleurs-ventriotes foncent comme des taureaux. Ni neutre, ni indépendante la CENI corrompue, à  la solde du régime d'imposture, d'occupation et de prédation, avec ses machines à  voler achetées à  150 millions de dollars en Corée du Sud, pour un pays sans infrastructures ni électricité, enfarine tout le monde. Les médias parlent encore des massacres en Ituri, comme à  l'époque de l'UPC de Thomas Lubanga, qui est à  la CPI, pour ses crimes. Un peuple qui croit par son ventre et à  l`aumà´ne de la main tendu par les politicailleurs-ventriotes rusés pour sa survie est un peuple sans issue. Mais un peuple qui crois en lui et en la potentialité de son pays par la tête est un peuple victorieux et son avenir est assuré.

Silence ici Ituri, on zigouille en toute impunité

Il y a quatre ans les FARDC lançaient l'Opération Sukola 1 à  Beni. Malgré des effectifs avoisinant 20.000 soldats, sur un petit territoire de 7.400 km², la situation sécuritaire ne s'est guère améliorée, elle est même devenue pire qu'avant. A titre de comparaison, en 2003, l`Opération Artémis, pilotée par l`armée française, avec à  peine 1.500 soldats, avait réussi à  rétablir la sécurité en Ituri en trois mois. 1.500 soldats sur un territoire de 65.000 km², c'est-à -dire 9 fois plus grand que le territoire de Beni. Pour dire les choses simplement, 1 soldat ARTEMIS devait sécuriser 43 km², et il a rempli la mission en trois mois (90 jours). A Beni, un soldat FARDC devait sécuriser 2 km² seulement. Quatre ans plus tard, et malgré l'aide de la MONUSCO, il n'a toujours pas fait le boulot. Pire, la situation sécuritaire s'est même détériorée dans son petit périmètre (2km²).

Le père Assomptionniste Vincent Machozi, initiateur du site Beni-Lubero, assassiné

Pour tuer l'information du site online Beni-Lubero, le père Assomptionniste Vincent Machozi, fondateur du site Beni-Lubero a été assassiné le dimanche 20 mars 2016, au vu de tout le monde. Aucun journal "Coupagiste" de Kinshasa n'avait osé parler de cet odieux assassinat ! Les thuriféraires et autres ramasseurs des miettes du régime avaient étouffé cette information...Deux ans auparavant, c'est-à -dire en 2014, le site Beni-Lubero avait expliqué le fait que les Fardc ne gagneront jamais une guerre contre le Rwanda, du simple fait de l'infiltration. Des officiers Rwandais ont été nommés par décret présidentiel d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale au sein des FARDC avec la complicité passive des collabos congolais et de l`opposition dite constitutionnelle ! Voici la liste que Beni-Lubero avait publié à  l'époque:

Noms et Fonctions:

1. Général Jean BIVEGETE: Auditeur Général de l`armée (Haut magistrat militaire).

2. Général MASUNZU: Cmd Adjoint 10ème Région militaire/Bukavu.

3. Général MALICK KIJEGE: Inspecteur Général de l`Armée (ex. G4-EMG) FARDC/KINSHASA.

4. Général OBED RWIBASIRA: Cmd 5ème Région militaire à  Kananga/Kasaï-Occidental

5. Général MUSTAPHA MUKIZA: Cmd Base militaire de KITONA (Bas-Congo).

6. Général Charles BISENGIMANA: Inspecteur Général Adjoint De La Police Nationale/Kinshasa.

7. Général JEROME GAKWAVU: EMG/FARDC-Kinshasa.

8. Général BOSCO NTAGANDA: Ancien Chef d`Etat Major du CNDP (Maintenant au CPI, Lahaye, Hollande).

9. Général Laurent NKUNDA: Chef du CNDP devenu M23 ( maintenant au Rwanda).

10. Colonel BONANE: Cmd 4ème Brigade en Ituri.

11. Général MAKENGA SULTANI: chef du M23 en rebellion au Nord-Kivu.

12. Colonel KAMANZI François.

13. Colonel MUNYARUGERERO Françoise: Cmd de la Police de l`enfance/Nord-Kivu.

14. Colonel MUHINDO François: Cmd de la Brigade Delta à  Kichanga/Masisi.

15. Colonel François ZERO BRAVO: EMG-Armée mixée de NKUNDA, (81ème Brigade FARDC).

16. Colonel MUTEBUTSI Jules En exil au Rwanda après la rébellion de Bukavu, Juin 2004.

17. Colonel ROHORIMBERE: Dispo/EMG-FARDC.

18. Colonel GISHONDO ELIE: Dispo/EMG-FARDC.

19. Colonel PADIRI Jonas: Cmd Brigade EQUO à  Kimoka-Sake/Nord-Kivu.

20. Colonel BOLINGO MATANE: 10ème Région Militaire/Bukavu.

21. Colonel BIRORI Benjamin: Conseiller Militaire/Ruberwa (En Formation En Chine).

22. Colonel BISOGO Venant: Dispo/EMG-FARDC (en rébellion au Sud Kivu : G47).

23. Colonel WILSON: Cmd adjoint de la brigade ALPHA à  NYANZALE-MWESO.

24. Lt Colonel MUNYAKAZI: EMG-Armée Mixée de NKUNDA (83ème Brigade FARDC).

25. Lt Colonel Claude MUCHO ½: Cmd brigade Charly à  Mushaki/Masisi.

26. Lt Colonel INNOCENT Ex ½ : G4 AFDL/RCD aujourd`hui G4 E.M-Armée mixée de NKUNDA.

Lire la suite...

Partager sur : Partager