Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mardi 9 juillet 2019

RDC: MataMata-Mabundi Airways en 6 mois, Félix Tshilombo a effectué 27 voyages !

MataMata-Matama-Mabundi Airways en 6 mois, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a effectué 27 voyages. Tandis que le président élu Angolais Joà£o Lourenço en 2 ans n'a que 12 voyages à  son compteur !

C'est bien connu un tonneau vide fait beaucoup des bruits. Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est comparable à  un père irresponsable mangeur aux Malewa qui fuit la maison familiale. 27 voyages que Matama-Mabundi Airways a effectué aux frais du contribuable congolais avec quels résultats ? Nul ! A part le fait de faire applaudir , au stade des Martyrs, Paul Kagamé, Hitler africain et bourreau du peuple congolais et à  Kigali écrire que les 12 millions de Congolais sont morts par "Effets collatéraux", actes de haute trahison qui a dévoilé sa mission dans l'occupation rwandaise...Que fait notre Magellan dans ses tournées ? Il croit trouver la légitimité dehors et hors du Congo. Mais la vraie légitimité, c'est le souverain primaire, c'est-à -dire le peuple congolais. Pour MataMata-Matama-Mabundi Airways préfère des trous d'air plutà´t que les pieds sur terre. L'inconscient a la tête dans les nuages. Il a bénéficié d'une Nomination Electorale. En signant son deal pour sa nomination, le cancre écervelé a signé sans lire . Aujourd'hui, son inconscience l'a rattrapé. Il est pantin, marionnette, sosie, clone, masque et bouclier d'Alias Kabila son "Nominateur-Paternaire" !

Imposteur-usurpateur, président Quado et nommé, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est en quête permanente de légitimité. Souvenez-vous que le masque d'Alias Kabila est allé à  l'investiture de Macky Sall, le président Sénégalais n'est pas venu à  son investiture Merti, Merti, Merta du 24 janvier dernier. Alias Kabila qui est parti sans le tient bien là  où il faut.

Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est comme Caïen, il erre partout. Il n'aura la paix de sa conscience le jour qu'il dira publiquement: Je suis Angwalima, Fakwa, Ballados, Moyibicrate...J'ai volé l'élection du peuple congolais. Par mon ego surdimensionné d'un faussaire patenté, j'ai volé ! Pour justifier mon vol, j'ai mis en branle mes Bena Mpuka, Talibans et tribalo-ethniques pour injurier et insulter mes propres compatriotes. Je suis voleur patenté. J'ai toujours volé. Je me repens pour tous mes vols. Je démissionne" !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 9 mai 2019

RDC: Les 100 jours de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe !

Sans gouvernement depuis 4 mois, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu et Vital Kamerhéon gèrent la RDC comme un "Ligablo"

Pour la majorité des Congolais, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe apparaît de plus en plus comme un imposteur, usurpateur, collabo et traître à  la Nation congolaise. Pantin d'Alias Kabila, qui l'a nommé à  l'issu d'un odieux deal contre le peuple congolais, le locataire de la cité de l'union africaine, est un président Quado. Depuis sa nomination électorale, le pantin, clone, masque et bouclier d'Alias Kabila est dans une quête permanente de "Légitimité".

100 jours après son vol du destin du peuple congolais à  rechercher la légitimité qu'il n'a pas à  l'intérieur du pays, ce n'est pas une cinécure: Addis-Abeba, Nairobi, Luanda, Brazzaville, Rabat, Kampala, Dakar...Washington DC n'ont rien apporté.

Mabundi Airways a décollé plusieurs fois et a atterri dans plusieurs capitales africaines, avec ses 110 conseillers tribaux, tous de la tribu de l'imposteur nommé Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, des apprentis sorciers n'ont pu rien faire de concrets. Troubadours-Vadrouilleurs, le Faussaire joufflu et son dircab, Vital Kamerhéon ont boussillé le budget de la présidence de la République d'une année en trois mois.

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu qui n'a daigné ne fut-ce que s'incliner devant les fosses communes de Maluku, qualifiées d'INDIGENTS, par son frère de tribu, Evariste Boshab, ancien ministre de l'intérieur..."Compatriotes Indigents qui n'avaient donc le droit de vivre. Voilà  que le 26 mars dernier, à  Kigali au Rwanda, chez ses maîtres à  penser, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est allé s'incliner devant le Mémorial Rwanda...Et là , il recopie le message lui tendu par Vital Kamerhéon, qualifiant nos 12 millions de nos compatriotes assassinés, massacrés par la soldatesque rwandaise aux ordres de Paul Kagame, dictateur Rwandais et Hitler africain, qu'ils sont morts par effets collatéraux du génocide rwandais. Pour Tshilombo Tshivude, nos compatriotes de l'Est de la RDC, se sont fait #HaraKiri ils étaient suicidaires. En apposant sa signature en bas de son message alambiqué, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a dédouané l'ogre de Kigali, Paul Kagame de tous ses crimes contre l'Humanité au Congo. Même Alias Kabila que l'on disait Proconsul Rwandais n'a jamais fait ce que ce #Collabo de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a fait à  Kigali. Il a piétiné la mémoire de nos morts Congolais-morts pour rien.

Le pillage de nos ressources sont désormais au passé simple.Le Rwanda est un pays pillard et receleur de nos minerais. Le Rwanda est devenu le premier producteur du coltan, minerais qui ne se trouve pas dans son sous-sol. Egalement pour l'Ouganda, qui doit plus de 10 millions pour son agression de la RDC. Qui n'a payé aucun rond. Faut-il rappeler que les deux armées d'occupation Rwandaise et Ougandaise s'étaient battues sur notre sol à  Kisangani du 5 au 10 juin 2000, dans ce qu'il faut appeler la guerre de 6 jours.

Devant les habitants ébahis, l'écervelé de Butembo, le 15 avril dernier, sans honte le Faussaire joufflu a déclaré que le Rwandais, Paul Kagamé et l'Ougandais, Yoweri Museveni étaient prêts à  apporter la paix à  l'Est de la RDC. Eux, les bourreaux de notre peuple sans défense peuvent-ils devenir des artisans de la paix, après 12 millions des morts ? A quoi sert cet incapacitaire de président nommé ?

Avec Félix Tshilombo Pétain, Rwandair survole le ciel congolais faisant concurrence à  la compagnie aérienne Congo Airways, avdc ses vieux coucous d'occasion.

Le 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a eu l'outrecuidance d'exiger à  ses Thuriféraires, coupagistes et vuvuzélateurs de son nouveau régime d'imposture et d'occupation, qu'ils doivent respecter l'éthique et la déontologie journalistique. Pardieu, un Voleur du destin, Voleur des rêves, Voleur d'espoirs de tout un peuple...Monsieur 16%, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, Ballados, Moyibicrate, Angwalima a quelle éthique pour en exiger aux journalistes ? Tshilombo Dégage fume-t-il de la moquette ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 27 avril 2019

RDC: Félix Tshilombo Pétain Bizimungu peut-il "Déboulonner" le système dictatorial dont il est le fruit?

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe

Faux déboulonneur qui ne sait pas qui et quoi déboulonner, malgré sa taille qui toise et ses joues joufflu, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un démagogue, esclave des décideurs ! On connaît la chanson! Parler du putsch électoral de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe, c'est être haineux et tribaliste. Comme si le voleur des rêves et voleur d'espoir de tout un peuple, lui avait tous les droits. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un imposteur et usurpateur. Il a fait un deal et s'est fait nommer. Il est président Quado, fictif et protocolaire. Il n'a aucun pouvoir car il est pantin d'Alias Kabila qui l'a nommé. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe peut-il "Déboulonner" le système dictatorial dont il est le fruit et bénéficiaire ? Aux Etats-Unis où il était en visite officielle mais sans être reçu par le président Donald Trump, après ingurgiter des Hambugers, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, tel le Gaulois Obelix, qui a pris de la potion magique, a déclaré pince sans rire : "Je le dis sans peur. Je suis là  pour déboulonner le système dictatorial qui était en place," lors d`une conférence au Council on Foreign Relations, un atelier de réflexion sur la politique étrangère, à  Washington D.C. C'était le 4 avril dernier, depuis rien de rien. Les 5 chantiers pour déboulonner le système dictatorial dont il est le fruit et bénéficiaire:

1. Arrestation d'Alias Kabila, ses apparatchiks et ses généraux corrompus. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu doit dénoncer son deal qui a permis sa nomination électorale. Faire interpeller Corneille Nangaa, Norbert Basengezi et Marcellin Basengezi de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) qui ont planqué $100 millions de dollars dans des banques américaines. Virer de la magistrature, tous les juges corrompus godillots de la Cour Constitutionnelle qui au lieu de dire le droit au nom du peuple congolais se fourvoyer avec des articles alambiqués de la justice. Comment peut-on parler de "Déboulonner" le système dictatorial précédent, lorsque par affinité tribale on nomme François Beya Kasonga, Barbouze et tortionnaire de la République ? Et le président Quado, n'a pas eu honte de nommer 110 conseillers tribaux, tous de sa coterie tribale, sans que cela ne titille sa conscience. Un un tortionnaire veut gérer la République démocratique du Congo, comme si c'était son Ligablo ! La RDC appartient à  tous les Congolais

2. Lutter contre l'impunité. les 12 millions de morts congolais, les fosses communes, les massacrés de Bundu Dia Kongo, Floribert Chebeya, l'icà´ne des droits de l'homme en RDC, Fidèle Bazana, Rossy Tshimanga, Thérèse Kapinga et autres victimes, méritent justice...Pas une justice à  la tête du client ni à  géométrie variable, mais une justice juste qui élève une Nation. La justice doit être l'un des piliers de la démocratie. Il faut nettoyer de la justice congolaise, tous les magistrats corrompus. Il est incompréhensible avec toutes les révélations, dans la presse internationale, sur Panama papers, les richesses d'Alias Kabila et sa famille, sur les ministres corrompus...Que Félix Tshilombo Pétain Bizimungu n'ait même pas le courage de commencer une once de déboulement ! Avec Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, c'est du rétropédalage permanent. L'incapacitaire qui est arrivé sur le trà´ne du Congo par la mafia et le deal, est un spécialiste des grandes promesses non tenues.

3. Éradiquer la corruption institutionnalisée. Déjà  Félix tshilombo Pétain Bizimungu est un homme corrompu. Il a accepté de faire un deal pour sa nomination électorale. Ils'est engagé dans les accords avec Alias Kabila, de ne toucher à  aucune nomenclature. La RDC est un pays corrompu qui souffre de ses ministres, sénateurs, députés, fonctionnaires, douaniers, policiers, militaires aux appétits gargantuesques. Tout le monde rançonne tout le monde. Les politicailleurs adorent être au chaudron de la mangeoire. Ils n'ont pas des convictions politiques et ne font de la politique que pour le ventre. Versatiles, fourbes, roublards, grands requins, les politicailleurs ont pris en otage le peuple congolais. En bons troubadours, ils troubadourisent la politique. La classe politique congolaise est la plus corrompue et pourrie de l'Afrique ! La corruption est le premier frein au développement de la RDC. Le pays perdrait jusqu'à  20 milliards USD par an à  cause de la corruption. C'est un fléau qui bloque et retarde l'émergence de la RDC.

4. Suppression des tracasseries. Il a toujours été question lors de ces campagnes d`interdire aux éléments de la PCR de procéder à  l`arrestation sans cause des automobilistes. Des consignes ont toujours été données aux éléments de la PCR pour qu`ils soient, comme l`indique l`intitulé des campagnes, courtois envers les automobilistes. C`est-à -dire de continuer à  éduquer les automobilistes qui ne respectent pas le Code de la route. L`objectif est d`humaniser les relations entre les deux parties. Les chauffeurs des taxis et taxis bus de la ville de Kinshasa montent au créneau pour dénoncer ce qu`ils qualifient des tracasseries des agents des services de renseignement du Bureau 2 (NDLR : des agents de la police opérant en civil). Selon eux, ces agents ont abandonné leur mission consistant à  chercher les voitures volées et rackettent, à  la place, les chauffeurs taxis et taxis bus pour toutes sortes de motifs fallacieux. Qu'elles soient policière, militaire, administrative, fiscale ou autre, les tracasseries nuisent au climat des affaires. Là  où il y a les tracasseries, les affaires ne marchent pas et l'Etat perd forcément de l'argent.

5. Respect des citoyens ! Le peuple, c'est le souverain primaire. Il doit être l`objet de toutes les sollicitudes. Il mérite du respect. Les citoyens sont obligés de respecter les lois afin de permettre une vie en société organisée et d`éviter le développement de la loi "du plus fort". On serait alors dans une situation proche d`une véritable anarchie, chacun agissant selon son bon plaisir, sans souci de la règle commune. L`obligation pour tous les citoyens de respecter les lois est la meilleure assurance que la liberté, les droits et la sécurité de chacun d`eux soient garantis de manière effective. Il faut enfin rappeler que le non-respect des lois constitue toujours une faute qui peut, le cas échéant, conduire à  de lourdes sanction pénales. Or dans la société congolaise, c'est souvent les apparatchiks qui foulent aux pieds les lois de la République.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 21 avril 2019

RDC: UDPS, premier opposant au nouveau régime de l'imposteur Félix Tshilombo Pétain!

En mode vestimentaire de la Corée du Nord, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu un dictateur en puissance !

"Peuple d'abord" est devenu "Mabumu d'abord", "Poche d'abord", "Rolex d'abord", "Mabundi Airways d'abord", "Cheval d'abord", "Kingankati d'abord"...Qui a donné d'ordre de l'arrestation arbitraire de "Fils Mukoko", combattant de l'UDPS ? Est-ce que c'est le président Quado,lui même Félix Tshilombo Pétain Bizimungu ? ou son partenaire et allié Alias Kabila ? Félix Tshilombo Pétain commence-t-il par bouffer ses propres enfants de l'UDPS ? Piètres dirigeants de l'UDPS, ils sont des mafieux qui ont traversé la rue pour la mangeoire joséphiste. Ils n'ont jamais travaillé mais adorent la luxure et l'appà¢t de gain facile. L'UDPS est avalé par Alias Kabila, ses corrompus dirigeants sont sous ses bottes et aux ordres. Mais l'UDPS, du peuple même étouffé bouge encore. Et le premier opposant du nouveau régime Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, ce n'est pas Martin Fayulu, le président élu du peuple congolais, vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre dernier, avec 62% des voix et victime du putsch électoral. C'est l'UDPS, le parti familial des traîtres et collabos contre la Nation congolaise. En effet, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a cru qu'avec ses Bena Mpuka, Fachos, Nazis, Tribalo-ethniques, il allait arriver à  museler tout le monde. Le voleur des voix, qui s'habille de plus en plus en mode coréen du Nord Kim Jong Un, est un dictateur en puissance. Son régime est la continuité d'Alias Kabila que nous avons combattu durant 18 ans d'imposture, d'occupation et de prédation.

"Fils Mukoko", combattant de l'UDPS est aux arrêts

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sort ses griffes, "Fils Mukoko", un combattant de l'UDPS aux arrêts ! La raison ? Il a voulu organiser, hier samedi, à  Kinshasa, une marche de "Déboulonnement" contre les accords FCC-UDPS-CACH ! Or les mafieux dirigeants ventriotes de l'UDPS sont trempés jusqu'au cou. Faussaires, ils ont trompé tout le monde. Ils se sont toujours battus pour leur ventre. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a fait un deal mafieux avec Alias Kabila et a bénéficié d'une nomination électorale. Il a contourné le choix du peuple congolais. Il l'a fait pour être à  la mangeoire. Faussaire joufflu, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu s'était toujours caché derrière sa base pour des coups tordus à  la démocratie. A-t-il interrogé et fait participé la base de l'Udps, dans son deal de devenir la continuité du régime d'Alias Kabila ? Aujourd'hui, il apparaît aux yeux de l'opinion nationale et internationale comme le masque d'Alias Kabila.

Les intellos Congolais qui n'ont pas courbé l'échine devant la nomination électorale de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sont nombreux. Alain Litumba Na Lutete, qui réside en Grande-Bretagne est l'un d'eux. Sur sa page Facebook, il écrit: "A mon fils, pour toi, l` honneur et la considération seront, non à  celui qui abdique, qui accepte la collaboration au nom d`une hypothétique paix, qui court vers des privilèges et des compromis couverts des compromissions mais à  celui qui, au prix de milles sacrifices, se lève et dit non à  l`occupation et à  la misère ! à€ celui qui prà´ne la rupture avec sagesse, force et intelligence ! La probité du courageux est à  ce prix là ."

Alain Litumba Na Lutete, qui réside en Grande-Bretagne

Brillantissime, Alain Litumba Na Lutete est extrêmement rigoureux et fin, qu'il dit des choses que nous pensons. Est-il entré dans notre cerveau ? A-t-il deviné nos pensées ? Pà¢ques, c'est la résurrection du Christ ! Pà¢ques, c'est aussi la découverte que tous les Congolais ne sont pas idiots, contrairement à  ce que voudraient faire croire les Bena Mpuka, Tribalo-ethniques, Nazis, Fachos qui déferlent des injures à  leur des compatriotes lucides, qui réfutent la nomination électorale de leur Gourou: Félix Tshilombo Pétain Bizimungu. Toujours sur sa page Facebook, le brillantissime, Alain Litumba Na Lutete pose une question et il y répond sans ambages: Qu'est-ce qui se passe à  l'Udps aujourd'hui ?

En effet , la réflexion devait être poussée plus loin quand certains croient tout simplement à  un saut d'humeur de certaines personnes ou à  une simple fronde passagère alors que le problème semble plus profond que nous pensons ... L'Udps c'est trois générations de chà´meurs qui attendent le pouvoir , allant des pères fondateurs, en passant par leurs enfants et les enfants de leurs enfants, tous, ont squatté Limeté en attendant les beaux jours.

L' Udps, ce sont des hommes et des femmes , qui pendant 38 ans , ont fait le lit de ceux qui, aujourd'hui, festoient, sans avoir été aux fours ni aux moulins. Ces vieux et jeunes qui ont remplis des prisons et cachots , qui ont avalés des gaz lacrymogènes aux prix de leurs vies ! L' Udps, c'est aussi tous ces "aigris" ou "frustrés" ( faut-il les appeler autrement ? ) qui, en Europe ou à  Kinshasa, se sentent floués et se croient être payé en "brouette", parquées dehors quand le chantier est fini. A eux, les froids et les pluies sans aucunes couvertures ni récompenses quand les chefs sont à  cheval , jouant le bourgeois avec l'ancien régime.

L' Udps , ce sont aussi tous ceux qui se réveillent aujourd`hui et se rendent compte que le pouvoir appartient aux autres, que leurs espoirs de diriger un jour le Congo s'amenuisent au jour le jour car leur parti, toujours opposé aux alliances, est phagocyté par ses ennemis et adversaires d'hier ! L'Udps, le peuple d'abord, se transforme en "Amis d'abord" !

L'Udps, c'est ce parti politique, infiltré de la base au sommet, corrompu dont les cadres n'espèrent plus à  autre chose qu'à  jouir et à  bénéficier de la manne du pouvoir obtenu par cession.

L'Udps, c'est aujourd'hui , un amas d'individus sans Capita, un navire qui va à  la perdition, les cadres ayant déserté la permanence et l'encadrement des militants ! Le risque est grand de voir un nouveau prolétariat, récupérable et manipulable à  souhait, prendre les directions informelles de ce parti . Encore une fois , M. Kabila et son groupe viennent de remporter une autre victoire en réussissant à  casser la base populaire au Congo ! Après le Palu , l'Udps est entrain de sombrer...suite à  des calculs et des choix égoïstes et à  l'incompétence des nouvelles générations de ses dirigeants politiques ...

Avec qui va-t-on déboulonner la dictature ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 18 avril 2019

RDC: Félix Tshilombo Pétain adopte-t-il la tenue vestimentaire de Kim Jong un ?

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, voleur des rêves du peuple congolais

Président Quado, politicailleur ventriote, orgueilleux, Faussaire joufflu et sans neurones, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un incapacitaire. Il vit dans le déni et mépris du peuple congolais. Voleur des voix, voleur des rêves et d'espoirs, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu se fourvoie Kim Jong un est successeur de son père Kim Jong-il qui lui-même avait succédé à  son père Kim Il-sung, il est le troisième représentant de la lignée du mont Paektu, tandis que Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est le masque et bouclier d'Alias Kabila qu'il l'a nommé. Illégitime, imposteur, usurpateur, traître, collabo Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est le fruit d'un odieux deal. Il n'a jamais gagné l'élection présidentielle, Tshilombo a bénéficié de la nomination électorale. Qu'est-ce que Pyong Yang a de commun avec Kinshasa ? Rien ! La Corée du Nord a des armes nucléaires quant à  Kinshasa, la République démocratique du Congo est sous occupation Rwando-Ougandaise. Ce qui nous intrigue: Pourquoi Félix Tshilombo Pétain Bizimungu adopte-t-il la tenue vestimentaire de Kim Jong un ?

Kim Jong un de la Corée du Nord !

Imposteur-usurpateur Félix Tshilombo Pétain Bizimungu

Kim Jong un de la Corée du Nord !

Imposteur-usurpateur Félix Tshilombo Pétain Bizimungu

Kim Jong un de la Corée du Nord !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 12 avril 2019

Mabundi Airways: Président Quado, Félix Tshilombo réquisitionne Congo Airways sans payer la facture

Félix Tshilombo Pétain dans un vol régulier de Congo Airways ?

Kinshasa,la capitale et Lubumbashi,la ville cuprifère, c'est 2380 Km de distance, ce qui fait deux heures de vol. Bizarre, l'avion présidentiel est toujours confisqué par Alias Kabila, qui prive le président Quado nommé de ce patrimoine de la République. Félix Tshilombo Pétain a décidé de laisser au sol Mabundi Airways son avion en location. Il a réquisitionné l'avion de Congo Airways pour sa balade à  Lubumbashi. Sur la photo: On voit que l'avion est presque vide. Aucun passager n'a payé son billet. Dans un vol régulier, il y a un mélange: hommes, femmes et enfants.

Les Bena Mpuka, Thuriféraires, Talibans, Tribalo-ethniques et fossoyeurs de la République ont décidé de nous embrouiller, de faire feu de tout bois afin d'encenser Monsieur 16% Félix Tshilombo Pétain Bizimugu wa Kanambe ! En quête permanente de légitimité après son deal et sa nomination électorale. Le Faussaire joufflu peine à  se crédibiliser. Il va de bourde en bourde, flop en flop. Ses garçons de course et djaleloïstes confondent communication et travail journaliste. Ils ont envahi les réseaux sociaux avec une photo de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe, président Quado en vadrouille à  bord de Congo Airways...en vol régulier !

Lire la suite...

Partager sur : Partager