Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Pascal Berqué

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 11 mai 2020

Institut Panos Paris-Françafrique médiatique: Pascal Berqué, disparu du Net !

Institut Panos Paris-Françafrique médiatique: Pascal Berqué, disparu du Net !

Par Freddy Mulongo, samedi 10 novembre 2018  Radio Réveil FM International 

Freddy Mulongo-PascalBerquéInstitutPanosParis.jpg, mai 2020

Kinshasa, mars 2001, Pascal Berqué de l'Institut Panos Paris

Incroyable, l'Institut Panos Paris a fermé ses portes depuis 2015. Pascal Berqué a effacé toutes ses traces sur le net y compris sur les réseaux sociaux. Il est devenu un invisible. Après 28 ans de fonctionnement, l'Institut Panos Paris a fermé ses portes. Le vrai problème est qu'il a fonctionné comme une agence mafieuse avec des mercenaires et corsaires sur l'Afrique. Comment peut-on proclamer tout haut défendre le pluralisme médiatique et fonctionner comme une Institut néocolonaliste et esclavagiste qui en Afrique, plus précisément en République démocratique du Congo a fonctionné avec une devise machiavélique: diviser pour mieux régner, la diabolisation des acteurs médiatiques no formatés...Réveil FM a été sur la ligne mire de l'Institut Panos Paris, que n'avons-nous pas reçu comme assauts de la toute puissante Institut Panos Paris ? Et pourtant, c'est Réveil FM qui a invité et fait introduire l'Institut Panos Paris à Kinshasa en République démocratique du Congo. Institut Panos Paris a participé au Festival Fréquences Libres-Pluralisme radiophonique, organisé par Réveil FM en mars 2001.

Freddy Mulongo-PascalBerquéInstitutPanosParis. 1jpg.jpg, mai 2020

Pascal Berqué de l'Institut Panos Paris et Freddy Mulongo de Réveil FM International

Et pourtant, une fois installée au pays, elle a sciemment soutenu plusieurs autres radios, sauf Réveil FM. Elle est allé trop loin dans une campagne de diabolisation digne de la CIA pour nous abattre. Le mensonge emprunte toujours l'ascenseur et la vérité arrive toujours par l'escalier. Comment l'Institut Panos Paris a disparu en effaçant toutes les traces sur le net et réseaux sociaux comme les font les mafieux: plus des photos, articles, conférences et ouvrages ? Que sont devenus des mensonges éhontés et rapports viciés sur les médias congolais ? Pour justifier des financements perçus, l'Institut Panos Paris était capable de tout: débauchage, diabolisation et surtout diviser pour mieux régner en Afrique ! C'est bien connu, l'Institut Panos Paris, c'est la "Françafrique médiatique". Ce que l'on reproche à la Françafrique politique, cette volonté d'emprise néocoloniale par des néo-coloniaux, on peut le reprocher aussi à l'Institut Panos Paris, qui pompe l'argent des bailleurs de fonds sur le dos des Africains et sans africains. Sous couvert d'un ONG International, qui n'a pas toujours bonne réputation, des néo-coloniaux recherchent constamment de fonds pour justifier leur existence, se transforment en donneurs de leçons de démocratie et ils agissent comme la CIA: coups bas, intrigues, manipulations, partialités, débauchages, manigances, fabrication de fausses preuves, colportage des ragots et rumeurs...

Freddy Mulongo-PascalBerquéInstitutPanosParis. 2jpg.jpg, mai 2020

C'est du Machiavel à grande pompe: Il faut diviser pour mieux régner pour continuer d'exister. Ils ne promeuvent que les bons élèves d'après leur formatage. L'argent de l'institut Panos Paris a-t-il toujours une bonne odeur ? Personnellement, je ne suis pas de l'école Panos et je suis très fier de ne pas l'être ! Mercenaires, Corsaires, mafieux...Institut Panos Paris a disparu, elle a fermé ses portes à Paris depuis plusieurs années pour quelles raisons ? Aucune explication n'est donnée...Pascal Berqué est devenu invisible sur le net, photos, articles, ouvrages et conférences ont été effacés. Aucune trace ! L'Institut Panos Paris a toujours fonctionné comme une mafia. Avec ses acteurs mafieux, obscurantistes qui au lieu d'aider l'Afrique à se relever l'enfonce davantage avec des méthodes dignes de la mafia. En République démocratique du Congo, pour justifier des financements reçus des organismes obscurs et miroitant aux médias de les financer, l'Institut Panos Paris a pratiqué la politique de diviser pour mieux régner, la diabolisation de tous les acteurs médiatiques qui n'étaient pas formatés, elle a diffusé des mensonges éhontés et rapports viciés pour mieux justifier ses bévues. Le temps est toujours allié de la vérité. Des mafieux de l'Institut Panos Paris ont disparu de la circulation comme si de rien n'était...On croit rêver !

Lire la suite...

Partager sur : Partager