Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Paul Kagame

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 15 mars 2020

Colloque de l'Afrique des Grands Lacs au sénat: Charles Onana répond à Réveil FM International

Colloque de l'Afrique des Grands Lacs au sénat: Charles Onana répond à Réveil FM International

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-onana.jpg, mar. 2020

Journaliste et politicologue, Charles Onana a mis vingt-ans de sa vie pour ses investigations sur l'Afrique des Grands Lacs. Il en est l'un des experts. Personne ne nie qu'il y a eu génocide au Rwanda en 1994. Panafricaniste avéré et digne fils d'Afrique, Charles Onana a braqué ses projecteurs sur les morts Congolais. Il est devenu l'ambassadeur itinérant et plénipotentiaire des victimes congolaises du régime dictatorial du Rwanda. Paul kagamé et ses affidés européens et anglo-saxons ont "boutiqué" l'histoire du génocide au Rwanda. Ce génocide rwandais est devenu un fonds de commerce pour Paul kagamé, qui le brandit pour culpabiliser le monde entier d'avoir laissé faire. C'est son faire valoir. C'est l'histoire des vainqueurs. Or il s'est avéré que le même Paul Kagamé qui crie au génocide pour son peuple, commet des crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité en République démocratique du Congo. Mieux, Kagamé pille et recel les ressources du Congo en toute impunité. Ayant culpabilisé le monde entier, les crimes de Kagamé sont tus, ignorés et oubliés. Et Charles Onana à la manière d'Emile Zola au cours de l'affaire Dreyfus dit: "J'accuse Paul Kagame de massacrer les populations congolaises pour piller les ressources du Congo". Cela choque et gène, tous ceux qui ont bâti le château des cartes de Paul Kagamé sur des mensonges et manipulations. A la différence de Pierre Péan, Charles Onana est un africain, on ne peut donc pas l'accuser de raciste. Et donc on l'accuse d'être "Négationniste" ! Simplement parce qu'Onana a choisi d'écrire l'histoire avec les lunettes du gibier pas avec celles du Chasseur. Sauf que dans les pays des Grands Lacs: prédateurs, pillards, receleurs et chasseurs sont nombreux. Les victimes, plus de 12 millions de morts uniquement en RDC, les Hutus et Twa Rwandais sont décimés, on regarde ailleurs. Un mort est un mort qu'il soit Congolais, Hutu, Tutsi ou Twa dans les pays des Grands Lacs. Charles Onana a été l'un des intervenants du Colloque sur l'Afrique des Grands Lacs au Sénat francais , le lundi 9 mars dernier...colloque que le président du Sénat rwandais et plusieurs associations tutsies rwandaises ont réclamé l'annulation. Le Colloque a bien eu lieu.

1. Réveil FM International: Le palais du Luxembourg, siège du sénat français était imprenable avec le colloque sur l'Afrique des Grands Lacs, le lundi 9 mars. Hubert Védrine, ancien ministre des Affaires étrangères a même dit que jamais le sénat n'avait subi autant de pressions extérieures pour l'annulation de ce colloque...

Charles Onana: Oui, la campagne contre ce colloque sur la tragédie des Grands Lacs africains a été d'une violence et d'une agressivité inouïes. Il s'agissait pourtant d'un simple débat intellectuel qui regroupait des chercheurs européens, africains et nord-américains très compétents et très qualifiés que l'on n’a pas l'habitude d'entendre. L’assistance était composée de chercheurs, de sénateurs, de diplomates, de députés, d'anciens ministres, de responsables politiques, de militants associatifs et de citoyens africains et français de tous bords. C'était un grand moment d'échanges, très civilisés et de réflexion intellectuelle de haut niveau. Mais ce n'est pas nécessairement ce qui ressort du compte rendu des médias en général.

2. Réveil FM International: Aucun média n'a relayé ce que vous avez dit au sénat.. qu'avez réellement dit dans votre intervention ?

Charles Onana: Je crois que certains ont des difficultés à reprendre mes propos tellement ils s'obstinent à dresser de moi un portait peu flatteur comme le leur demandent les amis du régime de Kigali. Mon propos s'inscrivait plutôt dans le prolongement de ma démarche scientifique relative à mon livre sur l'opération Turquoise. J'ai d'abord précisé que depuis vingt-cinq ans, les accusations contre l'opération Turquoise étaient d'une pauvreté affligeante et que les assertions des accusateurs ne résistaient pas à l’examen des faits et des preuves. J'ai également rappelé que j'avais minutieusement examiné les archives émanant du Conseil de sécurité pendant dix ans et ce que j'ai découvert m'a donné le vertige. Contrairement à ce qui a été dit et écrit depuis plus de deux décennies, le conseil de sécurité ne s'est jamais désintéressé du Rwanda ni des Rwandais en 1994 mais c'est le FPR de Paul Kagame qui a écrit, entre avril et juin 1994, plusieurs lettres au président et aux membres du Conseil de sécurité pour exprimer son refus catégorique d'une intervention multinationale permettant de mettre fin aux massacres et au génocide. Cette découverte m'a bouleversé. L’existence de ces lettres de la rébellion est une bombe sur le plan scientifique et elle remet en cause l'histoire officielle telle qu'elle est racontée depuis vingt-cinq ans.

3. Réveil FM International: L'hommage à Pierre Péan, grand journaliste Français d'investigation dont vous avez repris le flambeau, doit vous honorer...

Charles Onana: Un hommage a effectivement été rendu à Pierre Péan par Judi River et moi-même car il a été très violemment attaqué, lui aussi, par ceux qui sont hostiles à la vérité et aux révélations qu'il avait apportées dans le dossier de la tragédie des Grands Lacs. Il a fait le travail que peu de journalistes ont eu le courage de faire. En cela, il a fait honneur à toute la profession.

4. Réveil FM International: Que répondez vous à ceux qui vous accuse d'être "Négationniste » ?

Charles Onana: Je n'ai pas de temps à consacrer à des individus qui sont spécialisés dans l'invective et refusent le débat scientifique. Dire de quelqu'un qui publie un livre que personne n'a d'ailleurs attaqué devant les tribunaux qu'il est « négationniste » n'apporte rien au progrès de la connaissance sur les événements du Rwanda et sur ce qui se passe au Zaïre (actuelle République Démocratique du Congo) depuis 1994. Ceux qui me qualifient ainsi sont précisément ceux qui nient l'extermination des millions de Congolais, des Twa, des Hutu et aussi de Tutsi au Rwanda et au Zaïre par les troupes de Paul Kagame. Qui est donc « négationniste », eux qui nient ces victimes ou moi qui apporte les preuves des crimes commis par le « camp des vainqueurs » ? En fait, ces soutiens inconditionnels de criminels contre l'humanité attribuent à des auteurs ou à des responsables politiques un qualificatif qui pour moi relève du même mépris et de la même arrogance avec laquelle ils traitent les victimes congolaises et rwandaises.

5. Réveil FM International: Vous n'avez jamais tué personne, ni fait un coup d’État en Afrique ni envahi un autre pays africain pour piller ses ressources, pourquoi faites-vous peur ? Pourquoi cette volonté de vous bannir dans l'espace francophone ? Vous donner la parole, c'est s'attendre aux ennuis ?

Charles Onana: Manifestement, des messages circulent dans plusieurs rédactions parisiennes interdisant de m'inviter surtout dans les médias publics. Il n'y a toutefois aucune restriction, dans les mêmes médias, envers ceux qui défendent le régime rwandais et qui me traitent de tous les noms d'oiseaux. Je n'écris pourtant que des livres très appréciés du public des Grand lacs africains et je fais simplement de la recherche scientifiques avec un certain niveau d'exigence et de probité. Je crois que les livres et les auteurs qui osent examiner les choses en profondeur sont en principe « dangereux », d'après certains régimes criminels et leurs sympathisants. Aller en profondeur, c'est aussi porter la lumière là où certains préfèrent absolument conserver l'obscurité et le silence de leurs cadavres. Tenter d'apporter des preuves du mensonge là où certains refusent qu'on les montre est effectivement propice aux ennuis.

6. Réveil FM International: Le colloque Afrique des Grands lacs a eu lieu, quelle suite donner à cette rencontre ?

Charles Onana: Une suite qui viserait à cesser de se soumettre intellectuellement au discours officiel de la tragédie rwandaise. La suite serait de ne plus accepter que l'on prétende que le génocide du Rwanda a eu des conséquences non prévues en République Démocratique du Congo (RDC). C'est inexact ! Le drame du Rwanda visait l'invasion et le pillage du Congo. Les preuves existent. Il est donc urgent de réexaminer ce discours stigmatisant, continuellement méprisant et discriminant envers les autres victimes de la tragédie des Grands Lacs. Il faut faire entendre les voix de toutes les victimes : Hutu, Twa, Tutsi et Congolais, tués par les troupes de Paul Kagame au Rwanda et en RDC. C'est une exigence intellectuelle, humaine et scientifique que de refuser de trier dans les charniers. Fléchir et ramper devant les pressions d'une caste de criminels contre l'humanité ou de leurs thuriféraires est une renonciation à notre propre humanité. Tous ceux qui furent tués au Rwanda et en RDC méritent, sans discrimination ni restriction, d'être considérés et respectés. Je ne trie pas les morts Tutsi, Hutu et Twa. De même qu'on ne saurait, pour un enfant né d'un parent Tutsi et d'un parent Hutu et qui a perdu ses deux parents en 1994, s'intéresser à une seule partie de sa famille et considérer que l'autre n'existe pas.

7. Réveil FM International: On dit que vous êtes le chouchou des Africains silencieux, la prunelle des yeux des Congolais l'avez-vous ressenti au Sénat ?

Charles Onana: En tout cas, j'ai le sentiment d'avoir fait mon travail de façon honnête et avec humilité. Je n'ai jamais prétendu détenir la vérité, loin de là. Mais les lecteurs sont ravis et me disent merci d'avoir osé. Ils connaissent bien les enjeux qui pèsent sur ce dossier. Les milliers de femmes violées de la RDCongo en savent quelque chose. J'ai rencontré des lecteurs et lectrices venus de loin, du Canada et même d'Afrique pour ce colloque. C'est dire son importance. Les organisateurs de la rencontre du Sénat ont réussi leur pari. En plus d'ouvrir un débat démocratique et intellectuel d'une grande tenue, ils ont aussi posé un acte de catharsis. Les victimes congolaises ont eu droit à la parole qu'on leur refuse. Les visages, tantôt émus tantôt souriants, exprimaient une grande satisfaction. L'ambiance était chaleureuse et les poignées de mains franches. Dans les médias, on avait plutôt annoncé un « colloque de la honte » et « de la haine » ou du « négationnisme ». Il n'y a rien eu de tout cela. Et c'est dommage que les médias soient passés, une fois de plus, à côté de la réalité en restant sur leurs préjugés plutôt que de rendre compte en toute objectivité.

8. Réveil FM international: Il y a un procès au pénal contre vous pour avoir nié le génocide des Tutsi. Etes-vous déjà fixé ?

Charles Onana: N’importe quoi ! Le ridicule ne tue pas et que rien ne les arrête dans la diffusion du mensonge... Ils seraient bien inspirés de s'intéresser à la situation dramatique de mon ami Déo Mushayidi, victime Tutsi du génocide de 1994, condamné à perpétuité parce qu'il a réclamé, comme moi, vérité et justice pour les Tutsi et les Hutu. Demandez à tous les journalistes et associations qui ont diffusé cette rumeur à quelle date se tient le procès ? C'est hallucinant ! Ce sont des méthodes de voyous. Le droit français reste tout de même précis. Vous aurez remarqué qu'ils m'ont même baptisé « Adrien » pour l'occasion. Je n'ai jamais vu ce prénom dans mes papiers d'identité. Cela vous donne une idée du niveau de rigueur de ceux qui me poursuivent. S'ils en sont à ne même pas savoir comment je m'appelle alors que mon nom est sur tous mes livres, je serais tenté de dire qu'ils vont jusqu'à nier publiquement le nom que m'ont donné mes parents... N'est-ce pas du « négationnisme » ça ?

9. Réveil FM International: 20 ans de votre travail sur les Grands Lacs pour que seulement aujourd'hui la vérité commence petit à petit à faire son chemin...avec la conséquence de votre diabolisation...

Charles Onana: Souvenez-vous que Mandela fut longtemps traité de « terroriste » avant que le monde entier le traite de « Grand homme » ou de « démocrate », Martin Luther King était aussi présenté comme un homme « dangereux pour la sécurité de l’État » simplement parce que ces gens réclamaient la vérité et la justice dans leur pays. Moi je n'ai ni la taille ni le niveau de combativité de ces illustres personnalités. J'écris simplement des livres en apportant généralement des preuves sur ce que j'avance. Ce sont ces preuves qui permettent d'expliquer et de comprendre l'origine ou la cause principale de la tragédie du Rwanda et du Zaïre. Ce sont les même preuves qui me valent toutes les insultes, attaques et autres dénigrements. J'ai découvert des documents que je ne devais pas découvrir, des documents qui devaient rester cachés pour toujours au Conseil de sécurité. Voilà mon crime !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 2 mars 2020

RÉACTION AU REPORTAGE DE VOXAFRICA SUR LE BOTSWANA INTITULÉ:" L'AFRIQUE EST-ELLE MAUDITE ? "

TRIBUNE DE CHARLIE MINGIEDI

 Freddy Mulongo-VoxAfrica.png, mar. 2020
J'ai suivi religieusement ce reportage et avec beaucoup d'intérêts. Malheureusement là où le bât blesse, c'est la partie où le rapporteur de Voxafrica fait allusion au *RWANDA*. Je reprends ce que le rapporteur a dit pour vous donner une idée de mon indignation et surtout de ma colère: "À côté du Botswana, on peut parler des pays comme l'île Maurice, le Cap-Vert l'Éthiopie ... Oui l'Éthiopie , vous ne rêvez pas !!! Ce pays qu'il y a encore quelques années, était la honte du continent dévasté par la famine, est devenu grâce ses leaders une référence en Afrique et dans le monde. Bien entendu dans cette liste, nous ne pouvons pas oublier de citer le RWANDA. Ces pays ont en commun, le fait d'avoir eu a leur tête , à un moment donné dans leur histoire des dirigeants éclairés et soucieux de l'intérêt général." Fin de citation.
 Le Rwanda ne peut pas être citer parmi ces pays qui font la fierté de l'Afrique. Dire cela, signifierait cracher sur les 10 millions de congolais qui sont morts depuis l'invasion rwandaise sur notre territoire national au su et au vu de tous les pays du monde! Pour expliciter ce que je viens d'écrire, je m'en vais rappeler ce que mon estimé frère de lutte (que j'aime beaucoup) monsieur CHARLES ONANA a dit sur le plateau de Sputnik France où il a été reçu par une journaliste blanche pour parler de son livre: "RWANDA: LA VÉRITÉ SUR L'OPÉRATION TURQUOISE." Voici ce qu'il avait donné réponse à cette journaliste concernant le Rwanda qui est présenté comme le modèle de l'Afrique et étant [un modèle Ndlr ] sur le plan économique : " Non, mais ça c'est de la propagande d'ailleurs ! C'est qui sera intéressant, ce qu'on sache d'où... Écoutez !!!
 Quand on me parle du GHANA, on me dit que le Ghana est un pays qui se bat... C'est parce que le Ghana travaille qu'avec ses ressources. Le Ghana ne va pas piller les ressources de son voisin. Alors que le Rwanda, il faut qu'on nous dise d'où viennent les ressources du Rwanda pour faire ce qu'ils sont en train de faire au Rwanda. Je pense, que ce soit les occidentaux ou les Africains qui prennent le Rwanda comme modèle , il faut qu'ils demandent clairement d'où viennent les ressources du Rwanda pour construire ce pays. Si on viole des femmes à l'Est de la RDC et qu'on se tait ; Si on massacre les populations civiles ; Si on utilise les enfants dans les mines des diamants et de coltan; Si chaque jour les populations sont en instabilité permanente jusqu'à la tête du pays parce que le Rwanda mène des incursions qui sont aujourd'hui démontrées par la MONUSCO. Je pense que ce n'est pas très sérieux , ce n'est pas très correct. " Fin de citation. Après avoir suivi cette interview je m'attendais au licenciement de cette journaliste comme fut le cas de notre compatriote JACQUES MATAND journaliste de son état qui a eu juste le malheur de recevoir monsieur Charles Onana sur la radio BBC-AFRIQUE. 
J'ai vite réalisé que c'est le conseiller du tout puissant président du Rwanda Paul Kagame, qui est monsieur l'ex premier ministre britannique TONY BLAIR qui avait très bien fait son travail ignoble. J'interpelle les Africains d'arrêter de faire la politique de l'autruche vis-à-vis de tout ce que le Rwanda fait chez nous en RDC.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 21 février 2020

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Affaire Assassinat de Kizito Mihigo: Olivier Nduhungirehe, le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, a le toupet d'aboyer contre les Congolais voisins éternels !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Olivier Duhungire.jpg, fév. 2020

Olivier Nduhungirehe a l'habitude de terroriser les Rwandais sur les réseaux sociaux mais face à la fronde et aux répliques foudroyantes des Congolais, le Rantanplan de Paul Kagame se terre. Il va réflechir mille fois avant de revenir et menacer des Congolais. L'assassinat de Kizito Mihigo n'est plus une affaire rwando-rwandaise, elle est devenue africaine et mondiale. Dire aux internautes Congolais de se taire sur l'affaire, c'est avouer que l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans maquillé en suicide dans un poste de police est plus que louche.

Assassiné dans sa cellule au poste police de Ramena à Kigali, Kizito Mihigo sera enterré ce samedi. Le jeune Tutsi de 38 ans chanteur populaire tué était un rescapé du génocide comme Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'OIF et ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda, qui est muette comme une carpe.

Le Rantanplan de Paul Kagame, Hitler Noir, Olivier Nduhungirehe est son chien de garde. Hutu de service, Olivier Nduhungirehe est un cynique et arrogant personnage. Sur son compte Twitter, il a le toupet d'interdire aux Congolais de ne pas parler de l'assassinat de Kizito Mihigo, ignorant qu'à partir du moment il y a mort d'homme, l'affaire concerne tout le monde. Kizito Mihigo était apôtre du pardon, de la réconciliation et du vivre ensemble entre les rwandais, son aura avait traversé des frontières. Il était Rwandais mais aussi citoyen du monde.




Les proches de la famille de Kizito MIHIGO confirment son arrestation à son domicile familial dans le district de Nyaruguru, province du Sud, le vendredi 14 février. Il a été depuis lors détenu par le tristement célèbre Rwanda Investigation Bureau (RIB) dans les mains duquel il vient de trouver la mort.

Dès vendredi 14 février, Rwanda Investigation Bureau (RIB) avait publié un communiqué officialisant cette arrestation tout en organisant une mise en scène pour faire croire qu’il aurait été arrêté en tentative de fuite vers le Burundi. Il a exhibé comme preuve une photo montrant Kizito Mihigo avec deux amis dont l’un détenait la Bible. Les agents de police déguisés en simples citoyens ont immédiatement pris contact avec les radios internationales pour faire accréditer cette thèse. Les accusations farfelues ont été alors immédiatement formulées contre lui: traverser la frontière illégalement avec pour but de se joindre aux "groupes terroristes" ayant pour intention de déstabiliser le Rwanda et de corruption.

Le pouvoir rend aveugle et corromps ! L'ancien réfugié a tout oublié. Olivier Nduhungirehe qui a la double nationalité Belgo-Rwandaise pour avoir vécu en Belgique d’abord comme réfugié politique avant d’obtenir sa deuxième nationalité, ne prend pas que l'émoi n'a pas de frontières. Considéré comme le principal guerrier 2.0 du FPR, c’est surtout au travers des réseaux sociaux qu’Olivier Nduhungirehe s’est fait connaître. Le chien de garde de Paul Kagamé publiait sous le pseudonyme Théoneste Rwemalika sur « DHR » ! Il est connu pour ses défenses du régime sanguinaire et criminel de Paul Kagamé y compris par des attaques personnelles.

Le fils de Jean Chrysostome Nduhungirehe qui fut ministre puis ambassadeur sous Habyarimana de 1973 à 1986, est un Hutu égaré qui aime les effluves de marmitons kagamistes. Pour s'approcher de la soupe et avoir sa part, Olivier Nduhungirehe a renié son père et il a même justifié l’assassinat de son petit frère Janvier Jean Cyriaque Nduhungirehe, qui fut froidement abattu devant le grillage de la propriété familiale à Kicukiro en avril 1994 par les combattants du FPR en arguant qu’il devait être abattu puisqu’il se trouvait sur une barrière (le portail d’entrée de chez les Nduhungirehe) où passait les éléments du FPR en chasse aux Interahamwe!

Les Congolais sont des voisins éternels des Rwandais, Angolais, Burundais, Centrafricains, Ougandais, Congo-Brazzavillois, Zambiens, Tanzaniens et Sud-Soudanais. Kizito Mihigo a été assassiné par le régime criminel de kigali. Il y a deuil au Rwanda. Sans invitation, les Congolais viennent et se solidarisent des rwandais endeuillés. Tout en pleurant ensemble, les Congolais sont déterminés à ce qu'il y ait des enquêtes indépendantes pour déterminer le vrai commanditaire de l'assassinat du jeune Tutsi de 38 ans, fauché à fleur de l'âge. Les Congolais vont contribuer par un travail de lobbying au boycott du sommet de Commonwealth en juin prochain à Kigali.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Francophonie-Commonwealth: Paul Kagame y cache ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité !

Francophonie-Commonwealth: Paul Kagame y cache ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-francophonie.jpg, fév. 2020

Le ver est dans le fruit de la francophonie. Le loup est dans la bergerie du Commonwealth. Le Rwanda avec son régime assassin dirige la francophonie. Le silence assourdissant de Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF), ancienne ministre des Affaires étrangères du Rwanda et N°2 du régime de Kigali est ahurissant.

freddy-mulongo-commonwealth-3.jpg, fév. 2020

Le Rwanda, dernier membre du Commonwealth, zigouille, tue, assassine, massacre en toute impunité. Les crimes de sang, crimes de génocide, crimes contre l'humanité, pillages et recels des ressources de la République démocratique du Congo, par le Rwanda sont passés sous silence.

Le criminel Paul Kagame est chouchouté, choyé et admiré malgré ses crimes. Même Augusto Pinochet, Nicolae Ceaușescu et Pol Pot, tous réunis, n'arrivent à pas à la cheville de Paul Kagame, Hitler noir, corsaire et conquistador sans foi ni loi qui jouit d'une impunité qu'aucun n'être humain sur cette terre des hommes.

Bill Clinton ne s’est pas trompé lorsque, emporté par l’émotion, dévoila sa pensée profonde en disant que Kagamé "is our kind of guy". Eh oui ! Kagamé offre, sans état d’âme, sur un plateau d’argent les minerais du sang, du génocide et des crimes contre l'humanité du peuple congolais, ce qui lui garantit l’impunité ! Cette situation dramatique dure et perdure, depuis 25 ans et rien ne semble pouvoir l’estomper.

Le Rwanda vient de se fabriquer son affaire Chebeya. L'icone des droits humains de la RDC fut assassiné au quartier général de la police, dans la nuit du 2 juin 2010. Les mains ensanglantées du pouvoir sanguinaire de Kigali viennent d’étrangler dans sa cellule après l'avoir bastonné pendant deux heures, une voix discordante, celle de Kizito Mihigo, un jeune Tutsi de 38, chanteur très populaire au Rwanda qui chantait la réconciliation et la cohésion nationale de tous les Rwandais. Il était qualifié de "Révisionniste et Négationniste" par ses bourreaux et tortionnaires.

La liberté avec laquelle Paul Kagame, Hitler Noir, tue ses opposants et le soutien international qui va avec sont simplement sidérants. Le régime de Kigali tue la mouche avec un marteau. Ils sont plusieurs opposants à être assassinés hors du Rwanda, dans des pays qu'ils s'étaient réfugiés. On souvient avec stupeur, la manière dont l'opposante Diane Rwigara, sa sœur et sa maman étaient conduites en prison. Elle avait osé se présenter comme candidate présidente de la République. Ses photos nues ont été diffusées pour mieux la diaboliser. Quant à l'arrestation spectaculaire de Victoire Ingabire, elle demeure dans les annales. Même si elles ont été libérées, la dictature kagaméenne est atroce et terrible.

freddy-mulongo-ciakudia.jpg, fév. 2020

Pour le patriarche Julien Ciakudia Sr à Londres, il faut boycotter le sommet de Commonwealth à Kigali en juin prochain. La jurisprudence existe. Le 4 ème sommet de la Francophonie qui s'était tenu du 19 au 21 novembre 1991, à Paris au Palais de Chailot, devait se tenir, à Kinshasa au Zaïre de Mobutu. En effet, dans la nuit du 11 au 12 mai 1990, il y a eu massacre d’étudiants à Lubumbashi. Une cinquantaine d’étudiants ont été sauvagement assassinés par des hommes de l’unité d’élite du maréchal dictateur Mobutu. Un massacre a eu lieu sur le campus de l’université de Lubumbashi.

Déjà le discours de la Baule prononcé par le Président de la République française François Mitterrand, le 20 juin 1990, dans le cadre de la 16e conférence des chefs d’État d’Afrique et de France auquel étaient invités 37 pays africains et qui s'est déroulée dans la commune française de La Baule-Escoublac (Loire-Atlantique) avait planté le décor.

Les passages clé du discours de François Mitterrand relie l'aide publique importante en pleine crise de la dette à une "démocratisation" par un passage au "multipartisme": « la France liera tout son effort de contribution aux efforts qui seront accomplis pour aller vers plus de liberté ; Il y aura une aide normale de la France à l'égard des pays africains, mais il est évident que cette aide sera plus tiède envers ceux qui se comporteraient de façon autoritaire, et plus enthousiaste envers ceux qui franchiront, avec courage, ce pas vers la démocratisation... » ; « s'agissant de démocratie, un schéma est tout prêt : système représentatif, élections libres, multipartisme, liberté de la presse, indépendance de la magistrature, refus de la censure.... » ; « A vous peuples libres, à vous Etats souverains que je respecte, de choisir votre voie, d'en déterminer les étapes et l'allure. »

D'autres passages complètent le propos dont : « Il nous faut parler de démocratie. C’est un principe universel qui vient apparaître aux peuples de l’Europe centrale comme une évidence absolue au point qu’en l’espace de quelques semaines, les régimes, considérés comme les plus forts, ont été bouleversés. Le peuple était dans les rues, sur les places et le pouvoir ancien sentant sa fragilité, cessait toute résistance comme s’il était déjà, et depuis longtemps, vidé de substance et qu’il le savait. Et cette révolution des peuples, la plus importante que l’on eut connue depuis la Révolution française de 1789, va continuer… Si bien que l’histoire reste encore en jeu. Il faut bien se dire que ce souffle fera le tour de la planète. »

Mitterrand dit aussi : « la démocratie est un principe universel. Mais il ne faut pas oublier les différences de structures, de civilisations, de traditions, de mœurs. Il est impossible de proposer un système tout fait. La France n’a pas à dicter je ne sais quelle loi constitutionnelle qui s’imposerait de facto à l’ensemble de peuples qui ont leur propre conscience et leur propre histoire et qui doivent savoir comment se diriger vers le principe universel qu’est la démocratie… la France n’entend pas intervenir dans les affaires intérieures des Etats africains amis… Pour nous, cette forme subtile de colonialisme qui consisterait à faire la leçon en permanence aux Etats africains et à ceux qui les dirigent, c’est une forme de colonialisme aussi perverse que tout autre. »

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Rwanda: Boycott du sommet de Commonwealth à Kigali, Paul Kagamé Hitler Noir assassine un jeune chanteur Tutsi de 38 ans !

Rwanda: Boycott du sommet de Commonwealth à Kigali, Paul Kagamé Hitler Noir assassine un jeune chanteur Tutsi de 38 ans !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-commonwealth-1.jpg, fév. 2020

Il faut bloquer la machine infernale, l'ogre monstrueux de Kigali, Paul Kagame, Hitler Noir qui s'octroie la décision de qui doit vivre ou non dans les pays des grands lacs.

La dictature au Rwanda ne touche pas que les Hutu et Twa (ces derniers ont disparus, ils représentaient 1% de la population rwandaise), elle massacre aussi des Tutsi qu'elles qualifient de "Révisionniste".

Freddy Mulongo-Kizito 3.jpg, fév. 2020

La Grande Bretagne est un pays démocratique qui défend des valeurs démocratiques va-t-elle continuer à soutenir avec les autres pays membres du Commonwealth, le sommet à Kigali au Rwanda, pays qui vient d'assassiner Kizito Mihigo, un jeune Tutsi de 38 ans, chanteur très populaire du Gospel qui prône la réconciliation entre Tutsi, Hutu et Twa ? Paul Kagame, Hitler Noir, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais est un criminel. Le Commonwealth est une organisation intergouvernementale composée de 54 États membres qui sont presque tous d'anciens territoires de l'Empire britannique.

freddy-mulongo-kizito-2.jpg, fév. 2020

Le chef de tortionnaires qui ont tué Kizito Mihigo est CP Egide Ruzigamanzi. Après l'avoir interrogé, il l'a battu pendant deux heures. Kizito Mihigo a été assassiné samedi dernier lorsque sa famille a été informée par la police de récupérer le corps.

freddy-mulongo-kizito-4.jpg, fév. 2020

Un pays en voie de développement, comme le Rwanda, ne doit jamais suicider ses intellectuels ni leaders d'opinion. Kizito Mihigo était un leader d'opinion, qui faisait peur à Paul kagame, qui a bâti son régime sur des mensonges historiques. Qui s'est victimisé pour victimiser les autres. Au fait, Paul Kagame, Hitler Noir, est un enfant martyr qui est devenu parent bourreau. Aucune tête ne doit dépasser au Rwanda, sauf la tienne.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 15 janvier 2020

Francophonie: Une épine dans le pied de Mushikiwabo, la loi anti-caricature au Rwanda !

Louise Mushikiwabo, secrétaire général de l'OIF

Je suis francophone de cœ“ur et d'esprit. Je suis francophile convaincu. Je crois profondément à  la Francophonie des peuples. Lorsque je vais au Sénégal, à  Ngor à  Dakar ou à  Saint-Louis, même si je ne parle pas le wolof on se parle en français et on se comprend. A L'ONU, je pose toujours mes questions dans la langue de Voltaire. à€ Oslo, lors de la conférence de presse pour la remise du prix Nobel de la paix 2018 au Dr. Denis Mukwegue et Nadia Murad, j'ai été le premier à  poser ma question en français bien que la conf était en anglais. J'ai de plus en plus du mal à  croire à  la francophonie institutionnelle. Or c'est cette dernière qui doit contribuer à  ce que la langue française continue à  briller dans le monde.

Aujourd'hui, la voix de la Francophonie est aphone. Elle est pratiquement inaudible sur la démocratie et le respect des droits humains.

Louise Mushikiwabo, ancienne ministre rwandaise des affaires étrangères, la plus Kagamiste des Kagamistes, a déployé mille et une énergie pour être catapultée à  la tête de l'Organisation International de la Francophonie (OIF). Depuis sa nomination par des Chefs d'État francophones, c'est l'hibernation.

Déjà , à  Erevan en Armémie, lors de sa première conférence de presse en tant que nouvel Secrétaire Général de l'OIF, Louise Mushikiwabo alors que j'étais le premier assis au premier rang à  lever le doigt pour poser ma question, je n'ai jamais posé ma question. Le modérateur-museler Arménien avait récu la consigne de ne pas me donner de la parole pour poser mes questions. https://blogs.mediapart.fr/…/erevan-un-moderateur-museleur-… Un musellement indigne d'une organisation dont les valeurs sont démocratiques. La liberté d'expression et la défense des journalistes, des priorités dans ses objectifs.

Louise Mushikiwabo a passé une année à  faire "le ménage à  l`OIF" afin d`installer ses équipes. Balayés, de nombreuses personnes à  tous les échelons et pratiquement tous les directeurs et directrices en fonction durant le mandat de la Canadienne Michaà«lle Jean à  qui elle a succédé.

"Cependant, pas la moindre trace d`offres d`emplois ni d`ouvertures de postes affichées par l`Organisation. Les directeurs et directrices responsables respectivement de Programmation et Développement stratégique, de Langue française et de Culture, des Ressources humaines, de l`Administration et des Finances, ont été abruptement limogés. Le directeur chargé de l`Éducation et de la Jeunesse ayant atteint l`à¢ge obligatoire de la retraite, il arrivait en fin de contrat en 2019. Les représentants permanents de l`OIF aux Nations unies à  New York et à  Genève ont également été remerciés, tout comme celui à  la tête de la Représentation permanente auprès de l`Union européenne à  Bruxelles. Le directeur du Bureau régional de l`Afrique de l`Ouest, qui avait affiché sa loyauté à  Michaà«lle Jean pendant la campagne, a été révoqué à  la suite d`une procédure disciplinaire. Le Camerounais de nationalité canadienne, chef de la direction Affaires politiques et gouvernance démocratique, a été muté représentant permanent de l`OIF auprès des Nations unies à  Genève. Le Belge qui occupait ce poste a été, lui, promu directeur de la Francophonie numérique. On savait déjà  que la Rwandaise Oria K. Vande Weghe, responsable des communications de Louise Mushikiwabo notamment sur les réseaux sociaux, avait été promue directrice de la Communication de l`OIF. Ce grand remaniement s`est passé dans la plus grande opacité, voire parfois à  l`encontre des dispositions relatives au statut du personnel en vigueur" écrit Isidore Kwandja Ndembo dans son article: Où va la Francophonie ? Publié dans la presse au Canada le 3 janvier dernier.

A Erevan, j'avais deux questions à  poser à  Louise Mushikiwabo:

1. Le Rwanda vient de voter une loi anti-caricature qui punit ceux qui s'hasardent à  humilier les autorités rwandaises de 2 ans de prison et 1145 dollars. Et la diffamation Paul Kagame, c'est 7 ans de prison et 8000 dollars. N'est-ce pas abusive comme décision liberticide. En tant que nouvel Secrétaire Général de l'OIF comptez-vous rappeler au Rwanda les valeurs de la Francophonie ?

2. Depuis plus de deux décennies, le Rwanda se comporte en voisin criminel et conquistador de la République démocratique du Congo, le plus grand pays francophone. Le Rwanda pille les ressources de la RDC. Le coltan qui n'existe qu'en RDC est cà´té en bourse à  Londres au profit du Rwanda, pays receleur. Que comptez-vous faire pour que les deux pays puissent vivre en paix ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 3 janvier 2020

RDC: Hitler Noir, Paul Kagamé aux abois sur ses crimes et pillages au Congo!

Paul Kagamé, dictateur rwandais, bourreau du peuple congolais et Hitler Noir

La déclaration martiale contre le Rwanda d'Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre a fait tressaillir l'orgre de Kigali. Paul Kagamé a même porté plainte contre Muzito à  Interpol. On croit rêver. Tous les grands criminels Rwandais, soutenus et protégés par Paul Kagamé, Hitler Noir qui ont endeuillé l'Est de la RDC n'ont jamais été extradé: Laurent Nkundabatwaré, Sultani Makenga, Bertrand Bisimwa... Bosco Ntanganda à  la CPI ne s'exprime qu'en Kinyarwanda. Cela fait des décennies que Paul Kagamé héberge, entretient et soutient des rebelles qui envahissent et sèment la mort au Congo. Arrêter Muzito pour sa déclaration, c'est brà»ler le Congo, Kagamé va quitter son pouvoir sanguinaire et son patin et marionnette de Tshilombo également. Le Grand Congo appartient au peuple congolais, pas à  Paul Kagamé, un criminel, génocidaire de notre peuple et grand déstabilisateur des pays des Grands Lacs. Trop, c'est trop ! Avec ses trois ans post-primaire, Paul Kagamé, Hitler Noir se joue et se moque du peuple congolais, le plus pacifique d'Afrique. Le peuple congolais n'est pas un troupeau des moutons qu'il faut égorger matins, midis et soirs comme le fait, Paul Kagame, Hitler Noir et vrai psychopathe. Depuis 25 ans, le dictateur Rwandais, Paul Kagame, bourreau du peuple congolais s'évertue à  tuer, massacrer, piller des ressources de la République démocratique du Congo. Le génocidaire Paul Kagame, Hitler Noir a fait du génocide des rwandais un fonds de commerce pour "Génocider impunément le peuple congolais sans défense". Le Rapport Mapping del'ONU, Rapport Gareton, Rapport Safiatou ainsi que des rapports des Ongs des droits de l'homme, pointent tous du doigt Paul Kagame comme déstabilisateur du Congo, avec son régime sanguinaire mis en place au Rwanda.

Les extrémistes Rwandais tiennent en grappe la République démocratique du Congo. Soutenu par des Américains et Britanniques pour mieux piller les ressources de la RDC, Paul Kagame, Hitler Noir est aux abois, depuis la déclaration martiale contre le Rwanda d'Adolphe Muzito, Coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre. Ce criminel patenté, qui a commis des crimes de sang, crimes de génocide et contre l'humanité.

Paul Kagamé est un criminel psychopathe:

1. Paul Kagamé a un mépris pour le peuple congolais !

C'est toujours avec dédain et mépris que Paul Kagamé, Hitler Noir parle du Grand Voisin: La République démocratique du Congo. Est-ce que si la RDC n'est pas bien organisé, cela lui donne-t-il le droit d'envahir notre pays et d'y faire sa loi ? Le Congo n'est le Rwanda. Il n'a rien à  y faire. Le Congo appartient aux Congolais pas aux Rwandais. "Les psychopathes ne ressentent rien pour les autres mais seulement pour eux. Ils ressentent bien biologiquement des émotions mais psychologiquement les troubles caractériels de leur maladie viennent troubler et altérer le ressenti de ces émotions. Ils n'ont aucun sentiment envers les autres. Toute émotion est ramenée à  eux de n'importe quelle façon. Les autres ne sont que des objets qui servent à  assouvir leurs envies. Ce problème d'absence d'empathie explique pourquoi ils n'ont aucune morale et donc aucune limite à  faire du mal à  autrui physiquement et moralement. D'où leur dangerosité.".disent les spécialistes.

2. Paul Kagamé est un "Négationniste" de ses crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité au Congo

Depuis 25 ans, Paul Kagamé, Hitler Noir, a envahi et occupe impunément la République démocratique du Congo. Il se présente comme l'accusateur du Congo alors qu'il est le vrai accusé de ce qui se joue au Congo. Paul Kagamé a infiltré toutes les institutions républicaines de la RDC, avec ses Rwandais de service. Il a le toupet de dire que rien ne marche au Congo. Est-ce que c'est parce que les Congolais n'arrivent pas à  gérer leurs ressources que Paul Kagame doit piller nos ressources et devenir le receleur de ceux-ci. Mensonges, manipulations, violence... Les psychopathes sont prêts à  tout pour que chaque chose conviennent à  leurs envies. Tout individu, lorsqu`il n`agit pas comme le psychopathe le souhaite, lui rappelle cette réalité qu`il déteste. Il n`est pas question de déni ou de fuite de la réalité, un psychopathe cherche juste à  la modifier pour qu'elle soit conforme à  l`idée que lui se fait. Si quelqu'un agit différemment, il fera tout pour le détruire. Et s'il fait du mal c'est uniquement parce que les autres l'ont bien cherché. Jamais de leur faute ? Jamais un psychopathe n`avoue sa culpabilité. Il cherche à  trouver n`importe quoi pour se justifier ou tente de manipuler l`autre pour lui faire croire que tout est de sa faute. "Pour satisfaire sa personnalité narcissique jamais le psychopathe ne doit baisser dans l'estime des autres. Il n`y a aucune préoccupation pour le sort de la victime, aucune expression d`amour et de remords" explique J.Reid Maloy, professeur de psychatrie à  l'université de Californie, dans son ouvrage Les psychopathes.

3- Pour Paul Kagame, tous les Hutus sont des génocidaires y compris des bébés qui naissent aujourd'hui et les Congolais des vauriens.

Paul Kagamé, Hitler Noir, passe son temps à  n'a Il dévaloriser les autres sans cesse. Cet individu qui n'a pas même pas terminé ses études secondaires, se croit tout permis. Il a arrêté ses études en troisième post-secondaire. Il a un mépris pour tout le monde, sauf pour ceux qui l'utilisent pour commettre des crimes imprescriptibles au Congo et piller ses ressources. Pour lui, les Hutus sont tous des "génocidaires" y compris des bébés qui naissent aujourd'hui. Et les congolais sont des vauriens. Les richesses du Congo appartient aux Congolais. De quoi, le sanguinaire et criminel Paul se mêle ? Qu'il fasse sa loi au Rwanda, point barre. Le psychopathe vit dans une réalité qu`il se fabrique. Tous les autres individus extérieurs le sortent de cette réalité et lui rappellent ce qu`il déteste. En conséquent, il a tendance à  rabaisser les autres plus bas que terre continuellement. C`est une sorte d`extériorisation agressive afin de détruire tout ce qui peut lui faire mal. Un moyen d`attaquer les autres pour être sà»r qu`il ne le blesse pas un jour. Etant un être tourné sur lui même, le psychopathe ne prendra pas le risque que quelque chose puisse toucher à  l`estime qu`il a de lui. Pour arriver à  ses fins, il est prêt à  tout. Néanmoins il est important de ne pas confondre un pervers narcissique qui rabaisse pour son plaisir avec un psychopathe qui souffre d'une maladie violente beaucoup plus dangereuse.

4- Paul Kagamé, Hitler Noir, tremble devant la déclaration de Muzito !

Le mépris de l'ogre de Kigali le perdra. Paul Kagamé, Hitler Noir, n'a jamais envisagé qu'un homme politique congolais lui tienne tête. Et bien, Adolphe Muzito, le coordonnateur de Lamuka et ancien Premier Ministre l'a fait , ce n'est que le début. Paul Kagamé, Hitler Africain a en face de lui 80 millions de Congolais qui n'ont pas peur de lui. Le Kikwanganzala rwandais terrorise tout le monde, sauf que les Congolais sont déterminés à  lui faire face. Le dictateur Rwandais croit que tout le monde doit ramper face à  lui. Il s'est trompé. Depuis 25 ans, il manipule use des mensonges contre les Congolais de la RDC, il transborde ses propres problèmes rwandais au Congo. Avec ses infiltrés, il croit tout régenter. Contrairement à  ce qu`on croit, les psychopathes ont quelques facilités à  nouer des liens avec les autres. Mais ces liens ne durent jamais. Comme une pause au milieu de la maladie, les psychopathes ont besoin des autres pour tester la réalité. Le problème c`est qu'à  cause de leurs caractéristiques narcissiques, colériques et paranoïaques n`importe quelle personne viendra un jour heurter leur susceptibilité et déchaîner leur colère sans même le vouloir. Comme un mécanisme de défense, le malade va tenter de détruire l`autre, moralement ou physiquement. Quoi qu`il arrive, les psychopathes finissent par être isolés.

5- Paranoïaque, Paul Kagamé, Hitler Noir s`énerve rapidement

Nous serons surpris d'apprendre un jour que 90 % des Fardc sont des Rwandais, en nombre des militaires et officiers. A chaque rébellion crée et fabriquée par Paul Kagame, Hitler Noir, le Rwanda a déversé dans les Fardcs des milliers de soudards rwandais. AFDL, RCD, CNDP et M23, combien de ces voyous, bandits et sanguinaires rwandais sont-ils devenus, non seulement militaires mais aussi officiers supérieurs dans notre armée ? Paul Kagamé, Hitler Noir est en colère défié par Adolphe Muzito, derrière lui tous les Congolais. C`est dans son caractère colérique que l`on ressent le plus l`aspect d`un psychopathe. Cette particularité s`apparente à  une sorte de délire paranoïaque parce qu'il veut être constamment admiré et envié. "Les personnes réelles sont perçues comme des objets familiers mais néanmoins maléfiques qui attaquent et qui méritent la rage du psychopathe" explique J.Reid Maloy dans son livre Les psychopathes. Un événement bénin, une petite insulte ou même un regard de travers peuvent suffire à  renvoyer au psychopathe l`impression qu`on ne le voit pas comme il le souhaiterait. "L`expérience consciente de rage dans le processus psychopathique débouche typiquement sur la violence en l`absence de structuration du surmoi" ajoute l'auteur.

6- Menteur professionnelle, Paul Kagamé, Hitler Noir est dans la tromperie continuelle

Paul Kagamé, Hitler Noir est un tueur froid. Il est capable de tuer une mouche avec un marteau. Combien sont-ils des opposants qu'il a fait assassiner dans des pays étrangers ? Il ne recule devant rien. Une personne atteinte de psychopathie a conscience du mal qu'elle cause à  l`autre. Pour éviter que les autres ne fassent quelque chose qui lui déplaise ou l'angoisse, elle utilise la tromperie. Il y a une réelle intention de manipulation des autres pour le dénuer de tout attribut. Par ce moyen, le psychopathe est sà»r de dominer et satisfaire sa personnalité narcissique. Les personnes psychopathes ne sont pas sensibles, on ne peut pas les "prendre par les sentiments". Elles contrà´lent sans peine leurs peurs et leurs pulsions en public. Ayant souvent deux visages, l'un pulsionnel et l'autre social, le premier reprend rapidement l'ascendant sur le second dans la vie privée. Leurs pulsions peuvent s'exprimer avec efficience à  travers le pouvoir des mots (ou langage performatif), qui deviennent aussi destructeurs que les violences physiques, voire davantage. Leur regard reste froid et intense à  la fois, accentuant une part de mystère.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 25 décembre 2019

RDC: Jean Bosco Kazura, général rwandais répond à  l'homme politique Adolphe Muzito!

Le général Jean-Bosco Kazura de l'armée rwandaise

L'armée est souvent appelée la "Muette"! Un galonné rwandais pas le moindre, le nouveau chef d`Etat-major de l'armée rwandaise, le général Jean Bosco Kazura, l`ex-patron des casques bleus au Mali, pillard des ressources de la RDC d'après les experts de l'ONU répond à  l'homme politique Adolphe Muzito! Le Général Jean-Bosco Kazura est le petit-frère de Paul Kagame, dictateur rwandais. Il est son petit couteau suisse pour des missions sales: pillages de ressources, tueries et massacres des Congolais. Pourquoi sort-il de sa caserne pour répondre à  l'homme politique Congolais Adolphe Muzito, Coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre n'est-ce pas de l'outrecuidance ? Adolphe Muzito est politique, sa déclaration martiale l'est autant. Ce n'est pas au Général Rwandais de lui répondre. Où sont les politiques et diplomates rwandais ? Le Général Jean-Bosco kazura est l'homme de main de son grand-frère Paul Kagamé, Hitler noir et bourreau du peuple congolais.

Le général rwandais Jean Bosco Kazura avait été cité par le groupe d`experts des Nations unies dans son rapport d`avril 2001. Son nom est par deux fois dans un rapport des experts Onusiens daté du 12 avril 2001. Selon les experts onusiens de l`époque, Jean-Bosco Kazura comme d`autres officiers rwandais, aurait eu des parts dans une société, Grands Lacs Minerals, accusée de piller les ressources du Congo et notamment le coltan. Il aurait aussi offert sa protection à  une autre société impliquée dans le commerce du café et de diamants. En décembre 2013, la journaliste canadienne, Judi Rever, avait accusé le Général Jean-Bosco Kazura de crimes de guerre au Rwanda, en 1994, alors qu`il était officier supérieur de l`Armée patriotique rwandaise (APR) de Paul Kagame. Les Nations-Unies avaient refusé de renouveler son contrat. Le général rwandais, Jean Bosco Kazura, avait dirigé les troupes de la Minusma, au Mali, pendant un an et demi.

Dans sa réponse à  Adolphe Muzito, le général Jean-Bosco Lazura fait des révélations qui vont mettre en mal Angwalima Tshilombo le chien couchant de Paul Kagamé au Congo:

1...l'ONU ne viendra pas toujours vous secourir... Ah bon ! Le Général Jean-Bosco Kazura qui a dirigé le Minusca au Mali au nom des Nations-Unies intimide même la Monusco présente en RDC ? Donc la Monusco à  l'Est de la RDC empêche le Rwanda pays va-t-en guerre d'envahir le Congo ? Mais les envahisseurs Rwandais sont déjà  dans les Fardc en tant qu'infiltrés. Cela ne suffit-il pas ? L'armée des soudards rwandais n'est pas si redoutable que cela. C'est parce qu'elle a des infiltrés au Congo, qu'elle se croit forte. Avec ou sans Tshilombo, on va désinfiltrer les Fardcs.

2. J'appelle les politiciens congolais à  réfléchir sur l`état des FARDC qui ne sont qu'une seconde armée de l'armée rwandaise. N'est-ce pas bafouer la souveraineté du Congo. Depuis quand les Fardc sont une seconde armée de l'armée rwandaise ? Qui a pris cette décision tarabiscotée ? Cette décision a-t-elle été entérinée par le parlement congolais ? Le général Jean-Bosco Kazura considère-t-il les Congolais comme des sous-hommes ? Les Congolais sont en colère. Un général rwandais pillard des ressources de la RDC, qui est donneur des leçons. C'est le toupet !

3. Hier Martin Fayulu, Président Élu et Adolphe Muzito, Coordonnateur de Lamuka et ancien Premier ministre ont pris difficilement l'avion CAA à  Kinshasa-transitant par Goma avant d'atteindre Beni au Nord-Kivu. Ils avaient même déjà  été débarqué de l'avion qui les amenaient mais ont finalement pu embarquer à  la dernière minute. Donc c'est le Rwanda qui décide si les politiques Congolais peuvent se rendre à  l'Est de la République ? Quelles preuves recherchent encore de Congolais que la RDC est sous occupation ? Angwalima Tshilombo pantin et marionnette de Paul Kagame.

Pourquoi c'est le général Jean Bosco Kazura, ami et bras droit de Paul Kagame dans l'armée rwandaise, qui s'autorise à  réagir aux propos tenus par l'ancien Premier ministre congolais Adolphe Muzito qui veut faire la guerre au Rwanda ? Sa déclaration est sans équivoque :

"Celui qui a une maison construite avec du verre doit avoir peur de la pierre, J'appelle nos voisins congolais à  se regarder dans un miroir avant de tenir des propos nuisibles à  la survie de leur pays, l'ONU ne viendra pas toujours vous secourir... lancer un appel à  la guerre avec le Rwanda c'est chercher un affrontement direct avec l'armée rwandaise... J'appelle les politiciens congolais à  réfléchir sur l`état des FARDC qui ne sont qu'une seconde armée de l'armée rwandaise. chercher un affrontement direct entre la RDC et le Rwanda c'est créer une situation à  laquelle personne ne pourra apporter des solutions pour le peuple congolais"

Par ailleurs des mouvements de troupes sont signalés du cà´té du Rwanda sur la route qui mène à  la frontière avec la RDC, selon certaines sources l'armée rwandaise est entrain de faire des mouvements vers la frontière avec la RDC en prévision d'une attaque imminente et également à  cause de la présence d'Adolphe Muzito à  Beni, responsable des propos discourtois selon le général Jean-Bosco Kazura.

L'est de la RDC est une poudrière des mouvements rebelles, on y trouve aussi des groupes islamistes qui sévissent depuis bien des années.

Le Rwanda pense que certains congolais assoiffé de sang peuvent utiliser toutes ces forces négatives pour attaquer le Rwanda où même se servir des propos de l'ancien Premier Ministre congolais pour justifier une attaque contre le Rwanda.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 25 août 2019

RDC-Rwanda: Alexis Kagamé aux antipodes de Paul Kagamé !

RDC-Rwanda: Pour le Patriarche Julien Ciakudia "Le professeur-érudit Alexis Kagamé est aux antipodes du Conquistador-dictateur-autocrate Paul Kagamé" !

C'est dans le Valais en Suisse, que le Patriarche Julien Ciakudia, lors de son mot au mariage de son ami, le général Emmanuel Habyarimana et Aline Umutesi, qu'il s'est souvenu de ce grand homme, Alexis Kagamé, qui a enseigné comme professeur visiteur dans plusieurs universités zaïroises: Lubumbashi, Kinshasa et Kisangani. Pour les Zaïrois que nous étions Alexis Kagame fut un transmetteur de savoir.

Alexis Kagame fut un érudit professeur de philosophie, aucun Zaïrois ne se posait la question sur ses origines ni sur sa nationalité. L'abbé Alexis Kagamé s'était rendu célèbre, en 1955, par sa thèse sur la " Philosophie Bantu", publiée l'année suivante dans la Collection des Mémoires de l'Académie Royale des Sciences d'Outre-Mer à  Bruxelles. Son ouvrage la "Philosophie Bantu de l'être" et plus tard la "Philosophie Bantu comparée"ont été programmés par l'éducation nationale zaïroise, et enseignés aux études secondaires à  tous les Zaïrois.

Et pourtant, prêtre catholique, théologien, essayiste, linguiste, poète, Alexis Kagame était un Tutsi Rwandais qui parlait du peuple Bantu. Il n'a jamais écrit sur la philosophie Tutsie. Il a beaucoup parlé de la relation du peuple Bantu à  l'Etre Suprême.

En parlant de la racine NTU, "genre suprême", entité "logique transcendantale" qui signifie Etre ou quelque chose, on obtient les quatre catégories fondamentales de la pensée bantu:

MUNTU=l'existant d'intelligence (homme).

KINTU=l'existant sans intelligence (Chose).

HANTU=l'existant localisateur (Lieu-Temps).

KUNTU=l'existant modal (Manière d'être de l'existant).

MU-NTU=Un homme; BA-NTU=Les hommes. NZAMBI=Le Réalisateur; LEZA=Le Tout-Puissant; MUKULU=Le Grand, le-Très-Puissant; MOLIMO=l'Esprit; IMANA=l'ancêtre...

Par son enseignement, Alexis Kagamé a partagé son savoir avec le peuple zaïrois, sans discrimination. Il a mis l'accent sur le vivre ensemble entre les peuples. Jamais Alexis Kagamé n'a instrumentalisé les peuples dans les pays des Grands Lacs. Bien au contraire, il a contribué à  forger les esprits dans la pacification des pays de l'Afrique centrale. Il était Rwandais point barre. Il n'a jamais dit aux Zaïrois, qu'il était Tutsi. A quoi bon ? Monseigneur Alexis Kagamé est décédé le 2 décembre 1981 à  Nairobi au Kenya.

C'est bien connu, les enfants martyrs finissent par devenir des parents bourreaux. Paul Kagamé, Hitler Africain est un autocrate sanguinaire au Rwanda. Il a fait du génocide rwandais un fonds de commerce. Dans sa vision alambiquée, il a fait des Hutus (80 %) des génocidaires.

Mieux, Paul Kagamé a exporté sa guerre en République démocratique du Congo, pour soi-disant poursuivre des génocidaires Hutus qui ont traversé la frontière. Faux et archi-faux ! Le Rwanda est surpeuplé. Il a besoin des terres arables. Dans sa volonté expansionniste, Adolphe Hitler, le Fà¼hrer du IIIè Reich a envahi plusieurs pays européens: France, Belgique, Pologne, Tchécoslovaquie, Russie...Paul Kagame, Hitler Africain, soutenu par quelques véreux multinationaux anglo-saxons proches de Tony Blair (Ancien premier ministre britannique et conseiller politique de Paul Kagamé), qui a entraîné dans hasardeuse aventure le couple américain Clinton (Bill et Hillary), veut soumettre le peuple congolais. La partie oriental et l'Est de la République démocratique du Congo étant la partie la plus riche, voilà  qu'un victime du génocide rwandais devient un Seigneur de guerre pour tuer, massacrer, assassiner le peuple congolais pour mieux piller des ressources de la RDC.

Cela fait 25 ans que Paul Kagamé use et abuse de la politique d'Ubwenge "Le Mensonge d'Etat" pour enfariner le monde entier. Il se victimise à  outrance tout en commettant des crimes imprescriptibles au Congo. Menteur inné, Paul Kagamé ment à  tout le monde y compris aux journalistes. Paul Kagamé est un criminel-pillard des ressources du Congo, qui a fait du Rwanda, un pays receleur !

Le patriarche Julien Ciakudia, devant son ami le Général Emmanuel Habyarimana, son épouse Aline Umutesi, des Tutsis et Hutus présents a rappeler le vivre ensemble. Comme l'a si bien dit le pasteur Martin Luther King Jr: "Nous devons apprendre à  vivre ensemble comme des frères, sinon nous allons mourir tous ensemble comme des idiots" !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 7 octobre 2018

Grands Lacs: Patriarche Julien Ciakudia "Le dictateur Paul Kagamé ne tiendra pas" !

Les Congolais considèrent le Rwanda comme un pays agresseur, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo, n'en déplaisent aux oiseaux de mauvais augure qui chantent les louanges d'un pays dont la croissance économique provient de la rapine et du recel. Paul Kagamé , l'ogre de Kigali est un dictateur, autocrate et sanguinaire. Le sommet de la Francophonie aura lieu les 11 et 12 octobre à  Erevan, en Arménie. Louise Mushikiwabo, la plus Kagamiste des ministres rwandais espère occuper le poste de secrétaire général de l`Organisation de la francophonie (OIF). Or de plus en plus de francophones s`insurgent contre l‘élection de la ministre rwandaise des Affaires étrangères, en raison de multiples accusations sur les atteintes massives aux droits humains et plusieurs entorses à  la démocratie. La libération de Diane Rwigara intervient quelques semaines après celle de plus de 2000 prisonniers dont Victoire Ingabire, une autre figure de l`opposition emprisonnée depuis 2010 pour, entre autres, `` conspiration contre les autorités par le terrorisme et la guerre, minimisation du génocide de 1994 et propagation de rumeurs dans l`intention d`inciter le public à  la violence ». Ces libérations sonnent comme une stratégie de campagne au profit de la candidature de Louise Mushikiwabo au sein de l`OIF.

Mais, Diane Rwigara a-t-elle demandé, elle aussi, la grà¢ce présidentielle comme Victoire Ingabire ? Syndrome de Stockholm ? Dans cette lettre datée du 25 juin et destinée au chef de l`Etat rwandais, rapporte Jeune Afrique, la présidente du FDU-Inkingi écrit : “Par la présente, je vous écris pour demander pardon et solliciter ma sortie de prison”, entame-t-elle. “Lors de ma période passée en prison, qui équivaut au temps écoulé depuis que je suis revenue dans mon pays, j`ai eu le temps d`en voir les progrès […]. Chacun devrait vouloir unir ses forces avec le reste de la communauté pour construire la société rwandaise”, a-t-elle ajouté, s`engageant à  `` travailler avec tous les Rwandais pour développer [leur] pays de manière paisible ». Une requête a favorablement répondu, le 14 septembre le ministre rwandais de la Justice, Johnston Busingye. “…j`ai l`honneur de vous informer que le président de la République a accepté de vous accorder sa grà¢ce portant sur la partie résiduelle de la peine d`emprisonnement”, a-t-il écrit dans une lettre.

Toutefois, ces libérations interviennent toutes à  une semaine du sommet de la Francophonie qui aura lieu les 11 et 12 octobre proches à  Erevan, en Arménie. la ministre rwandaise des affaires étrangères Louise Mushikiwabo entend occuper le poste de secrétaire général de l`Organisation de la francophonie (OIF). En outre, de plus en plus de francophones s`insurgent contre l‘élection de la diplomate rwandaise, en raison de multiples accusations d`entorse à  la démocratie. Ces libérations pourraient ainsi sonner comme une stratégie de campagne au profit de sa compatriote au sein de l`OIF.

Le patriarche Julien Ciakudia qui milite depuis des années pour des solutions globales dans les pays de Grands Lacs afin de trouver une solution pérenne de la situation chaotique de la RDC, avec un imposteur-usurpateur catapulté sur le trà´ne du Congo. Le monstre des pays de Grands Lacs a sa tête en Ouganda, avec Youweri Museveni Kanguta, le dictateur Ougandais; ses bras sont au Rwanda, avec Paul Kagamé, l'ogre de Kigali et ses jambes sont en République démocratique du Congo, avec Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembere Mtwale, dictateur sanguinaire. Le patriarche Julien Ciakudia s'est prêté au jeu des questions et réponses pour Réveil FM International:

Patriarche Julien Ciakudia et le Dr. Kizza Besigye, l'opposant à  Museveni

1. Réveil FM International: Diane Rwigara et sa mère ont été libérées par le dictateur Paul Kagamé qui a déclaré qu'il n'agit jamais sous pression. Diane et sa mère ont-elles été libérées sous pression oui ou non. Si oui de qui et par qui ?

Patriarche Julien Ciakudia: Je tiens d'abord, pour commencer, aÌ€ adresser toutes mes sincères condoléances aÌ€ la population de la République démocratique du Congo suite aÌ€ l`accident d'un camion citerne qui a décimé le village de Mbuba survenu hier dans le Kongo-Central. J'adresse toutes nos condoléances aux familles et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. A votre question, surement, c`est donc sous l`intensification des fortes pressions internationales que le dictateur rwandais, Paul Kagame a craqué ! Le vendredi 5 octobre 2018, la grande patriote tutsie rwandaise Diane Rwigara et sa mère ont été libérées finalement par le tortionnaire génocidaire terroriste extrémiste tutsi Paul Kagamé. Il est évident de le signaler ici que pour obtenir toutes ces pressions internationales, qui ont fait péter le plomb du génocidaire tutsi de Kigali, nous avons été le premier au nom de la résistance patriotique Congolaise mondiale, à  déclencher la sonnette d`alarme avec notre vision voulue globalisante d'une géopolitique de la libération totale de la sous-région des Grands Lacs des mains du grand monstre tutsi, avec la tête à  Kampala "Yoweri Museveni", les mains à  Kigali "Paul Kagamé" et les pieds à  Kinshasa, avec l`incapacitaire de Kingagakati "Alias Joseph Kabila". Et pour ce faire, nous avons par dissuasion, convaincre et y avons mêler rapidement l'expertise journalistique et la forte plume engagée du média Réveil FM International, et du Journaliste patriotique engagé Freddy Mulongo. Si la solution pour notre pays la RDC passe le Rwanda et l'Ouganda, il nous faut s'intéresser à  ces pays, qui jouent au goulot d'étranglement pour le nà´tre.

C'est ainsi qu'en ensemble jour et nuit, nous avons taper sur la tête et les doigts du tortionnaire Paul Kagamé. Et le résultat ne se fait pas attendre, car nous avons su ainsi mobiliser toutes les forces démocratiques du monde et les organisations des droits humains ainsi que les associations de promotion de droits de la femme à  travers le monde au chevet de ces trois dames incarcérées inutilement à  Kigali. Apres la libération, il y a quelques jours de la dame de fer de Kigali, la patriote Hutu, Madame Ingabire et voila la jeune dynamique patriote Tutsi Diane Rwigara et sa maman, hors du geà´le de la mort de ce monstre extrémiste tutsi qui n`est autre que Paul Kagamé.

2. Réveil FM International: Vous êtes le premier dans la diaspora Congolaise a avoir attiré l'attention sur le fait que les pays des Grands lacs avaient affaire à  un monstre dont la tête était en Ouganda, les mains au Rwanda et les pieds en RDC...Le monstre est-il terrassé ? Qu'est-ce qui explique la libération des prisonniers politiques au Rwanda ?

Patriarche Julien Ciakudia: Comme feu le Général De Gaule en son temps, toujours depuis Londres ou je suis présentement et pour les mêmes raisons, lui, De Gaule, du temps de l`invasion de la France par Hitler et ses forces Nazies, et aujourd'hui sur son chemin, le grand travail du Patriarche de la résistance Patriotique Congolaise mondiale, que je suis est d`inspirer et de guider, en tant que stratège et visionnaire, le combat patriotique des milliers des patriotes, des vaillants combattants et résistants Congolais de la diaspora partout dans le monde et veiller la conscience patriotique des Congolais à  l`intérieur du pays sur le grand danger de l`occupation et du pillage systématique de nos ressources naturelles, minérales et stratégiques par les "Tutsis Power" rwandais. Le monde doit le savoir une fois pour toute et les y empêcher, ces soi-disant petit groupe tutsis qui se réclament du Tutsis power ne sont en fait qu`une bande des terroristes extrémistes génocidaires sanguinaires qui, armes en mains ont décide d`ignorer volontairement et totalement toutes les législations internationales des Nations-Unies et celles de l`Union Africaine, ils ont pour ce faire opter pour le non respect des principes des droits humains ainsi que tous les principes de respect des frontières des pays voisins… C`est ainsi qu`ils courent depuis plus de deux décennies dans des montagnes et vallées de l`Est du Congo, du Rwanda et de l'Ouganda semant la totale désolation … chose grave, ces derniers, leurs seigneurs des rebellions, leurs commanditaires et leurs instigateurs restent encore impunis de tous les maux causes a nos peuples et à  nos pays sur à  RDC et son peuple.

Général Dr. Emmanuel Habyarimana au press club de Bruxelles

Après avoir fouiné plusieurs recherches sur la question de la véritable motivation de ce groupe des extrémités Tutsis Rwandais, nous avons compris que ce danger n`est pas simplement Congolais car ils mettent en danger tout un espace vital que renferment la vie des millions des citoyens des pays des Grands Lacs Africains. Considérant la gravité de leurs actes génocidaires, la solution au problème est simple : Il faut impliquer directement tous les patriotes de trois pays concernés par extrémisme terroriste tutsi, à  savoir l`Ouganda, le Rwanda et la RDC pour leur barrer la route. L'on a affaire ici à  un monstre géant et génocidaire , un monstre grand tutsi qui tire ses origines du Rwanda et dont la tête conceptrice se trouvant être Yoweri Kaguta Museveni en Ouganda, les mains qui tiennent des armes se trouvent être le sanguinaire Paul Kagame au Rwanda et les pieds qui alimentent le projet macabre de destruction massive de nos peuples respectives et la quasi totalité de notre sous-région se trouvant être le commandant Hyppo Alias Joseph Kabila, l`imposteur usurpateur infiltré en RDC. Bien entendu les signaux de la fin de cette aventure macabre qui a génocidé des dizaines des millions de nos peuples se font révélés à  travers cette libération subite de ces trois braves patriotes rwandaises, Ingabire, Diane et sa maman. Les pressions internationales et nationales doivent continuer car la conscience internationale et même nationale se réveille enfin pour appuyer notre action en faveur de la libération totale de l`ensemble de la sous-région des Grands Lacs ; la RDC étant le moteur, devrait être précurseur de ce processus déjà  engagé.

3. A Réveil FM International nous avons à  plusieurs reprises publié des caricatures sur Paul Kagame, le dictateur Rwandais. Or le parlement du Rwanda vient de voter une loi anti-caricature contre Paul Kagame de 7 ans de prison et contre les autorités rwandaises 2 ans ....Sommes-nous déjà  condamnés ?

Patriarche Julien Ciakudia: Notre cause est noble car la peur change de camp, le terroriste Paul Kagame perd la pédale en instituant une lois quelque peu biaisée en instrumentalisant son fameux parlement quasi monolithique pour décréter des lois hors siècle… on dirait que nous sommes rentrés dans l`age de la pierre taillée ou les dirigeants chosifiaient à  volonté leurs sujets. Le terroriste Paul Kagamé a confirmé qu'il est tout simplement un dictateur réfractaire à  la critique et anti-satire. Au vu de cette peur manifeste de fin de règne du terrorisme génocidaire de Paul Kagamé, nous ne devons plus reculer, notre combat au contraire doit se radicaliser pour en finir avec de telle bavure anti-démocratique qui ne cadrent nullement avec notre vision de liberté dans la société, la liberté d`opinion, association dans une société démocratique ou a démocratiser, et le Rwanda ne fait exception, nous devons bousculer encore plus fort ce grand monstre au pied d`argile Museveni, Kagame et Kabila afin de mettre fin a ce triste règne de sang dans le Grand Lacs Africains et dire ensemble "Plus jamais ça".

4. Réveil FM International: Le prix Nobel au Dr Mukwege braque des projecteurs sur la RDC?

Patriarche Julien Ciakudia: D'abord permettez-moi de féliciter encore une fois notre patriote le Gynécologue Dr. Denis Mukwege pour le Prix Nobel lui décerné hier par le comité Nobel, vendredi à  Oslo, Norvège pour son engagement aux votes des faibles. Au récipiendaire du Prix Nobel de la Paix 2018, Dr Mukwege, je salue toutes les mamans violées à  l`Est de notre pays et les nombreuses victimes de cette barbarie nous imposée pour de raison de pillage des ressources minérales et stratégiques par les terroristes extrémistes tutsis rwandais, leurs commanditaires à  travers les politiques et les multinationales internationales, leurs infiltres Seigneurs des rebellions et leurs collabos cupides Congolais. Bien sur, pour avoir été le premier pasteur noir de Eglise Etat du royaume de Norvège en charge d`immigration et des réfugiés, avec mon combat d`activiste de droits de l`homme et mon expérience d`homme politique dans ce pays devenu ma deuxième nation, j`ai eu à  mettre l`ex-Zaïre sur l`agenda de ce pays très stratégique des Nations-Unies qui fait partie des pays Nordiques. Juste pour dire encore une fois toute ma joie de constater avec ce Prix Nobel enfin octroyé à  un citoyen Congolais pendant cette crise majeure que traverse le peuple et le pays, je tiens à  exprimer ici toute ma joie de voir enfin le début de la lumière pour mon pays la RDC après 30 ans de mon travail politique pour le Congo, les pays des Grands Lacs Africains, les pays de SADEC et tout le Continent Africain à  Oslo ... un grand travail de plaidoirie pour l`intérêt d`un Congo nouveau avec l`accompagnement de la communauté internationale. Voilà  une occasion me donnée encore une fois de dire un grand merci au Nobel Dr Mukwege et lui assurer de mon soutien et de mon accompagnement dans cette mission noble que lui confère ce notoriété lui reconnue. Je crois faire le voyage d'Oslo en décembre prochain pour assister personnellement à  la remise de ce Prix aux deux récipiendaires comme je l'avait fait en son temps pour Mandela/ Declerk, Arafat / RABIN et autres dans belle salle de la mairie d'Oslo. Quant a l`arrivée le même jour du 5 octobre, des membres du Conseil de Sécurité de l'ONU à  Kinshasa, je ne considère pas que c`est une simple coïncidence, connaissant la méthodologie du Comité Nobel en cette matière. Mais je dois dire une chose aux Congolais, apprenons a décider pour nous mêmes et les amis suivront notre volonté et notre détermination. Nous Congolais , avons beaucoup à  apprendre en politique nationale et internationale des amis du Nigeria par exemple. A vrai dire, la RDC, si nous voulons avoir un avenir meilleur au regards de notre ambition et de nombreuses ressources que renferment notre sol et sous sol, nous devons nous doter d`un nouveau leadership politique plus aguerri et responsable à  défaut de rester éternellement les petits nourrissons à  l'attente des solutions extraverties et inappropriées qui ne tiennent compte ni de notre être, ni de notre vouloir ni même de notre contexte.

5. Réveil FM International: Les élections présidentielles pour le 23 déc sont-elles hypothétiques ou encore possible ?

Patriarche Julien Ciakudia: Les élections ne sont pas en soi une solution à  la crise majeure d'occupation et du pilage que nous traversons depuis plus de deux décennies comme peuple et nation. Les deux élections de 2006 et 2011 devraient nous interpeller car elles ont fait comprendre au peuple Congolais que les terroristes occupants et pilleurs tutsis venus hier armes en mains n`ont aucune ambition d`une démocratie populaire en RDC, leur agenda n'est pas nà´tre non plus. Pour tout observateur aguerri, il n` y a aucune indication jusque là  qui témoigne d`une volonté réelle d`organiser des élections crédibles de la part de l`imposteur usurpateur Joseph Kabila et sa Commission électorale "dépendante" que dirige Corneille Naanga, le pire que l`Abbé Malu Malu de triste mémoire.

Lire la suite...

Partager sur : Partager