Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mercredi 5 août 2020

RDC : Pourquoi le rapport de décembre 2012 sur Access Bank, la banque nigériane mafieuse, est demeuré lettre morte ?

RDC : Pourquoi le rapport de décembre 2012 sur Access Bank, la banque nigériane mafieuse, est demeuré lettre morte ?
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Mafia, blanchiment d'argent sale, terrorisme et vols des clients Congolais, c'est le quatre roues d'Access Bank au Congo-Kinshasa.
À Access Bank, le directeur des Opérations est automatiquement un Nigérian. Or c'est le cerveau moteur de la mafia nigériane au sein de la banque. Aucune opération ne peut se faire sans son accord et aval.
Le rapport du 31 décembre 2012 cloue au pilori Access Bank dans son fonctionnement mafieux au Congo.
Nos compatriotes, Nico Mbata Ntantu et Samuelson Lukimuena Kuba, deux experts, deux commissaires aux comptes agréés auprès de la Banque Centrale Congolaise (BCC) avaient pondu un rapport sans complaisance intitulé : "Access Bank (RD Congo) SARL. Au 31 décembre 2012.
À l'époque, le ministère des Finances est placé sous la tutelle du Premier ministre de RDC, Augustin Matata Ponyo.
Le rapport de nos compatriotes parle de l’ouverture d'une dizaine des comptes bancaires du ministère des Finances à la banque nigériane : Access Bank, une banque commerciale.
Fin 2012, 66 millions de dollars américains étaient placés dans ces comptes. Alors que cette pratique est interdite en République démocratique du Congo où la règle veut que l’argent public soit conservé à la banque centrale pour un meilleur contrôle des dépenses publiques.
Le rapport parle également de la surfacturation des frais bancaires. À Acces Bank, les frais bancaires sont supérieurs à la normale lorsque des virements sont effectués.
La banque mafieuse appliquait un tarif de 1,5% sur des transferts d’argent au lieu des 1% réglementaires.
Corrompues, les autorités congolaises se sont même retrouvés dans le Conseil d'administration d'Access Bank. Cette banque nigériane a acheté toute l'appareil judiciaire du Congo. Acces Bank est le bras financier des politicailleurs ventriotes Congolais.
Des magouilles d'Access Bank sont couvertes par des autorités congolaises mafieuses et corrompues.
Aujourd'hui Israël Kaseya, banquier et lanceur d'alerte, croupit depuis plus de deux mois à la prison de Makala. Son crime ? Avoir dénoncé des magouilles, blanchiment d'argent de "Congo Futur" indexé par l'administration américaine pour terrorisme.
Access Bank marche sur deux pieds : blanchiment d'argent sale et terrorisme.
Des terroristes de Boko Haram connectés aux autres mouvements terroristes qui font des razzia avec des Jeeps neuves 4x4, où trouvent-ils l'argent ?
8 ans, après le rapport de nos experts et compatriotes: Nico Mbata Ntantu et Samuelson Lukimuena Kuba, rien n'a été fait pour arrêter des ambitions mafieuses d'Access Bank au Congo-Kinshasa.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 4 août 2020

Affaire Israël Kaseya: Arinze Osuachala, directeur d'Acess Bank en RDC méprise et joue au yoyo avec la justice congolaise !

Affaire Israël Kaseya: Arinze Osuachala, directeur d'Acess Bank en RDC méprise et joue au yoyo avec la justice congolaise !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Access Bank Mafia 3.jpg, août 2020


Arinze Osuachala, directeur d'Acess Bank, la banque nigériane au Congo, méprise et foule aux pieds la justice congolaise. Habitué à corrompre des magistrats Congolais, pour mieux protéger sa banque dans l'entreprise "Congo Futur" possesseuse de plusieurs comptes furtifs, Arinze Osuachala joue au yoyo avec la justice congolaise.

Freddy Mulongo-Access Bank Mafia 1.jpg, août 2020
Pour quelqu'un qui a passé plusieurs années en France, qui est arrivé à Kinshasa en janvier 2017, pour diriger Access Bank, dans le plus grand pays francophone du monde qu'est la RDC, Arinze Osuachala réclame à la justice congolaise, un interprète car clame-t-il, le Nigérian ne parle ni ne comprend le français. Souffrirait-il d'Alzheimer imaginaire et volontaire pour embrouiller la justice congolaise ?
Freddy Mulongo-Access Bank Mafia 2.jpg, août 2020

Pardieu, Arinze Osuachala a plusieurs numéros de téléphone dont un français le 00 33 64 22 96... Avec ce numéro français s'exprime-t-il en quelle langue ? Voici ses autres numéros :
00 243 81 03 63 6..., 00 243 82 82 25..., 00 234 70 87 96 01..., 00 234 70 86 45 06...C'est Arinze Osuachala qui a signé en français l'exclusion d'Israël Kaseya de la Banque. A-t-il signé sans lire ? Si oui, cela augure une incompétence. Or Arinze Osuachala n'est pas incompétent. Il sait ce qu'il fait au Congo, y compris dans des magouilles pour blanchir l'argent sale et protéger des entreprises en maille avec le terrorisme.
Alors que dans l'affaire 57 millions de dollars américains pour des maisons préfabriquées, le procès de 100 jours, Vital Kamerhe-Samih Jammal, deux braqueurs de la République, a révélé l'homme bipolaire qu'est Samih Jammal. Agent de Hezbollah et soutien du terrorisme international, le Libanais a feint devant le juge de ne pas parler le français. Il était prêt à ne parler qu'en arabe. La fourberie a montré ses limites. C'est la même tactique qu'use et abuse Arinze Osuachala pour snober la justice congolaise. L'agent mafieux de Boko Haram est dans une manœuvre dilatoire. La justice congolaise est pourrie par la corruption, que n'importe quel étranger se joue d'elle. L'argent n'a pas d'odeur dit-on ! Mais l'argent d'Access Bank a l'odeur du souffre : blanchissement d'argent sale et terrorisme international.
Dans un pays normal, Arinze Osuachala le Nigérian qui se joue de la justice congolaise serait interpellé, son permis de séjours en République démocratique du Congo annulé et amené à l'aéroport international de Ndjili pour son expulsion.
Ce mercredi 29 juillet à la prison de Makala, il y a eu confrontation des témoins. Les avocats d'Israël Kaseya ont été pugnaces. Les témoins ont dans la majorité témoigner en faveur du lanceur d'alerte Kaseya y compris ses collègues de la banque. Le témoignage de la banquière Linda Muyembe restera dans les annales. La Congolaise avec une probité et honnêteté a parlé du travail d'Israël Kaseya. D'autres témoins ont témoigné en sa faveur.
Le jugement est renvoyé à deux semaines, en attendant de trouver un hypothétique interprète pour aider Arinze Osuachala à comprendre le français, lui qui a vécu en France. On marche sur la tête !
La campagne de diabolisation d'Israël Kaseya par Acces Bank, qui est accusé de faux et usage de faux risque 5 ans de prison, reste que la banque nigériane a des difficultés de brandir des preuves probantes.
Jeter un jeune banquier en prison avant jugement est une méthode de Boko Haram, qu'Arinze Osuachala vient appliquer avec dextérité au Congo-Kinshasa.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC : Avec la bénédiction d'Angwalima Tshilombo, les criminels du M23 sont de retour à Rutsuru !

RDC : Avec la bénédiction d'Angwalima Tshilombo, les criminels du M23 sont de retour à Rutsuru !
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-M23.jpg, août 2020

À quand des marches de L'Udps, Lamuka, FCC-CACH contre le retour des criminels du M23 à Rutsuru dans le Nord-Kivu ? 220 compatriotes assassinés dans un silence assourdissant de la présidence usurpée.
Quel rôle joue Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba aux côtés du président nommé Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba ? Cet individu est-il vraiment Congolais ou un avatar ? C'est lui qui pousse sur le dossier M23 ignorant tous les morts de notre peuple. Et Tshilombo qui ne contrôle et dirige rien, azokende Ngulu Ngulu.
Le retour des criminels du M23 à Rutsuru, fait partie des pressions à Tshilombo. À Nairobi, lors de la création de CACH, après avoir renié leurs signatures à Genève, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et Vital Kamerhe, avaient donné des gages à l'Ougandais Yoweri Museveni et le Rwandais, Paul Kagame, Hitler noir que les criminels du M23 allaient retourner au Congo.
Les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-ethniques et Wewaïstes sont là pour injurier des patriotes Congolais, ils sont incapables, d'aider leur Mabundi de pseudo-président de mieux gérer le pays, qui respecte la volonté du peuple Congolais et répond à ses aspirations.
Il y a longtemps, nous tirions la sonnette d'alarme contre la Haute trahison de Tshilombo avec le retour de 10 000 ex-combattants M23.
Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doit apprendre à dire la vérité au peuple Congolais. La RDC n'est pas la parcelle de son père, mais le patrimoine commun à tous les Congolais.
Le retour des criminels du M23 signifie rien d'autre que Mamadou Ndala qui les avaient mis en déroute, serait mort pour rien. Que dire de toutes les victimes ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 25 juillet 2020

Diplomatie: Népotisme, favoritisme et clientelisme, Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue, Ministre-conseillère chargée d'affaires ai à Genève catapultée à Bruxelles malgré son âge canonique de 76 ans !

Diplomatie: Népotisme, favoritisme et clientelisme, Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue, Ministre-conseillère chargée d'affaires ai à Genève catapultée à Bruxelles malgré son âge canonique de 76 ans !
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-Therese tshibola.jpg, juil. 2020

Avec des manifestations tonitruantes au Congo-Kinshasa: Udps contre le mariage contre nature FCC-CACH (9 juillet), Lamuka contre la nomination de Ronsard Malonda à la tête de la CENI (13 juillet), Pprd et tous le caciques du régime d'Alias Kabila (Shadary, Mende, Kikaya, Lumanu, Okitundu, Balamage, Tshibola, Chishambo, Kasanji...) durant 18 ans contre fourberies, roublardises de Tshilombo, sa nouvelle dictature (20 juillet). Le deal satanique contre le peuple congolais FCC-CACH montre des failles et limites. La nomination électorale d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba en contournant et foulant aux pieds la volonté du peuple, est à considérer comme un crime contre l'humanité.

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 67.jpg, juil. 2020

La diplomatie de la RDC est en lambeaux cela ne date pas d'aujourd'hui. Nos diplomates vivent dans des conditions et situations difficiles. Nombreux sont morts dans des pays d'accueil dans une précarité sans non. Impayés, certains ont refusé de répondre à leur rappel au Ministère des Affaires étrangères à Kinshasa. D'autres ont tenté de porter plainte contre le pays-employeur sans succès.

La nomination électorale d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba à la tête du pays, aurait pu booster notre diplomatie. Rien du tout. C'est le clientelisme, favoritisme et Népotisme qui sont magnifiés.
Tenez: Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue, Ministre-conseillère chargée d'affaires ai à la Mission Permanente de la République démocratique du Congo auprès de l'ONU à Genève, vient d'être catapultée à l'ambassade de la RDC à Bruxelles.
La Suisse aurait refusé de renouveler son accréditation pour dépassement d'âge canonique et diplomatique. À 76 ans, la somnolence, le ronflement avec en prime le sifflement de Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue sont légendaires et connus de tous. Pas une réunion de haut niveau, sans que Madame pique du nez.
Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue est la plus vieille diplomate de la RDC à Genève. Apika drapeau ! Elle n'a jamais bougé.
Au lieu de promouvoir la jeunesse congolaise qui a étudié et voudrait travailler pour le Congo, par coterie tribale, Marie Tumba Nzeza, ministre Udps des Affaires étrangères et tante de Tshilombo, vient de catapulter Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue à Bruxelles.
Et pourtant c'est elle, Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue, qui est au cœur et centre du quiproquo helvético-congolais dans des hôtels de Davos. C'est elle, Ministre-conseillère chargée d'affaires ai qui a organisé et accueilli la délégation d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba au Forum économique de Davos, où une partie délégation congolaise n'aurait pas payé sa facture d'hôtel en Suisse. Elle n'a jamais publié un démenti, au niveau de l'ambassade de la RDC à Berne, sur ce qui s'était réellement passé. Qui sont les fameux diplomates qui s'étaient présentés au nom de la RDC, en limousine, portant des montres Rolex, des diamants et des sacs Louis Vuitton...
30 personnes de la délégation Tshilombo à Davos n'ont jamais payé les frais d'hôtel. Certains se croyant à Kabeya Kamuanga ont emporté couvertures, couettes, peignoirs, babouches de chambre, des frigos ont été vidés...
Rien que pour les deux nuits dans les établissements Chamanna Bed & Breakfast et Bellevue, à Arosa, la facture s'élevait à 10.000 francs suisses soit 10.330 dollars.
Thérèse Tshibola-Tshia-Kadiebue quitte Genève parachuté à Bruxelles, sans avoir élucider ce qui s'était réellement passer lors du Forum économique de Davos. 7 mois seulement après Davos, Madame a une promotion. Le pantouflage diplomatique va bon train avec la "dictature" de Tshilombo d'après le FCC-PPRD.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 20 juillet 2020

RDC: Boketshu Wa Yambo, "Bokoto, Bokoto, Bokoto", chouchou de la diaspora par son engagement, mérite 100 mille fois le titre d'Héros national que Léon Lobitch Kengo, dinosaure et pillard !

RDC: Boketshu Wa Yambo, "Bokoto, Bokoto, Bokoto", chouchou de la diaspora par son engagement, mérite 100 mille fois le titre d'Héros national que Léon Lobitch Kengo, dinosaure et pillard !
Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-boketshupremier.jpg, juil. 2020
Fourmi ya Boende eleki Kengo na valeur ! La RDC a élevé un vieillard pillard de 85 ans, comme héros national. La honte pour tout un pays. Ceux qui se sont vraiment battus pour la Nation congolaise: Général Mamadou Ndala, Général Mbuza Mabe et autres n'ont jamais eu une médaille de la Nation. Le Congo est sous occupation, les occupants et leur ambassadeur d'occupation , Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se jouent de notre peuple.
freddy Mulongo-Kengo Héros National 1.jpeg, juil. 2020
Cela fait plus de dix ans, que Réveil FM International suit et couvre sur les patriotes-résistants-combattants congolais de la diaspora.
Sans ambages, Boketshu Longombolo Boketshu Wayambo dépasse en esprit patriotique et amour du pays, Léon Lobitch Kengo, qui toute sa vie n'a vécu que sur le dos du peuple congolais. Son pain et même son slip, c'est le Congolais qui le lui paye ! Il n'a rien apporté au Congo. Bien au contraire, il a contribué à sa défense en enfer.
Certes, Boketshu Longombolo Boketshu Wayambo est un artiste musicien, qui dès qu'il a pris conscience que son pays est agressé et sous occupation est entré en résistance.
Chouchou de la diaspora congolaise, Boketshu Wayambo "Bokoto, Bokoto, Bokoto" est inégalable. Il s'est révélé avec les années être l'un des meilleurs mobilisateurs pour la cause du Congo.
Comme le régime d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba brade et distribue à tour de bras, le titre d'héros national...Boketshu Longombolo Boketshu Wayambo mérite 100 mille fois le titre d'héros national que le fameux apparatchik Léon Lobitch Kengo. En effet, le samedi 11 juillet, Léon Lobitch Kengo a été élevé au grade de Grand cordon des ordres héros nationaux Kabila-Lumumba.
Comment Léon Lobitch Kengo, sans parti politique, a-t-il été élu président du Sénat de la RDC, s'imposant face au candidat du parti majoritaire, Léonard She Okitundu, membre de l'AMP, le 11 mai 2007 ? A la présidentielle de 2011, Léon Lobitch Kengo, candidat de l’Union des Forces du changement (UFC) n'avait obtenu que 4,95% ! C'est pour dire la popularité de l'individu dans la société congolaise. Après son cuisant échec, Léon Lobitch Kengo est revenu au perchoir du Sénat, comme si de rien n'était jusqu'à l'élection présidentielle du 30 décembre 2018.
Léon Lobitch Kengo a t toujours jouer à l’équilibriste. On ne sait jamais s’il est avec ou contre le régime. Un pied dedans, un pied dehors : cette stratégie l’a maintenu au cœur du pouvoir pendant plus d’un demi-siècle, de Joseph Mobutu à Alias Kabila.
Premier Ministre à trois reprises ( 1981-1986, 1988-1990, 1994-1997) durant le régime Mobutu, Léon Kengo wa Dondo a été un véritable dignitaire de la Deuxième République où il a exercé beaucoup d’autres fonctions, même en dehors du gouvernement.
juste avant de fuir l'arrivée des Kadogos en 1987, Léon Lobitch Kengo, ancien Premier ministre de Mobutu, a vendu à l’Etat Zaïrois, par le canal de la Banque centrale et sans aucune expertise, sa villa inachevée de Binza Méteo pour une bagatelle de 5 millions de dollars. Or, selon des experts, cette villa ne vaut même pas 200 mille dollars. Qui a oublié, que c'est Léon Lobitch Kengo qui a bradé le Domaine agricole industriel et présidentiel de la N’sele (DAIPN) ?
A cause des politiques de rigueur de Léon Lobitch Kengo, alors que le pays n’était pas en guerre comme aujourd’hui, la population Zaïro-Congolaise vivait déjà dans une misère indescriptible. Pillard patenté, Léon Lobitch Kengo a saigné les richesses du pays, les entreprises publiques et le patrimoine national.
Boketshu Longombolo Boketshu Wayambo aime son pays la République démocratique du Congo. Léon Lobitch Kengo n'est qu'un profiteur et une sangsue.
L'heure n'est plus aux analyses politiques mais à des actions. Les occupants continuent d'imposer leur agenda. Au peuple congolais de valoriser le leur. Boketshu Longombolo Boketshu Wayambo est plus valeureux et méritant que Kengo. A la libération, il faudra annuler cette élévation. Kengo n'est pas un exemple pour les Congolais.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 15 juillet 2020

RDC: Crises enchevêtrées, les Congolais doivent devenir des "Lions" au lieu de continuer de se comporter en troupeau de "Buffles" avec des manifestations sans objectifs et stratégies !

RDC: Crises enchevêtrées, les Congolais doivent devenir des "Lions" au lieu de continuer de se comporter en troupeau de "Buffles" avec des manifestations sans objectifs et stratégies !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 65.jpg, juil. 2020

Tshilombo, fils d'Etienne Tshisekedi doit sauver le Congo. Il doit revenir au camp de la patrie. Il doit rompre son deal satanique avec Alias Kabila, qui lui a fait bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Avec ses 15 % , il n'est qu'un peudo-président nommé. Il le demeurera s'il ne trouve pas une porte de sortie honorable.

Freddy Mulongo-Ciakudia Julien.jpg, juil. 2020

La petite poignée des politicailleurs ventriotes et arrivistes, des apparatchiks dinosaures et profito-situationnistes mammouths se comportent à l'égard de notre peuple en lions: ils ont des armes et contrôle l'économie. Ils affament sciemment notre peuple pour lui enlever la capacité de résistance.

Freddy Mulongo-Lion.jpg, juil. 2020

Pour chasser le lion, pensez en terme de lion, pas de souris. Il faut que le peuple congolais se transforme en lion. La peur doit changer de camp.

Freddy Mulongo-Buffles.jpg, juil. 2020

Pourquoi les Congolais sortent-ils dehors pour manifester contre le deal Alias Kabila-Angwalima Tshilombo Tshintu Tshifueba ? Marcher pour compter des morts? Et estimer que la police n'a pas tirer sur des manifestants ? Marcher pour faire des déclarations alambiquées: "Nous sommes nombreux" ? Marcher pour quels objectifs face à un régime frauduleux qui considère que les populations qui manifestent sont des buffles, sans impacts et effets ? Ronsard Malonda, le faux Kimbanguiste, que le FCC voudrait placer à la tête de la CENI pour continuer à frauder les élections au Congo, n'est qu'un agent de laboratoire. Malonda est un faussaire, qui a œuvré durant 15 ans, au frais de la République, dans la fabrication des faux résultats. Ce n'est pas contre ce menu fretin que les Congolais manifestent mais contre l'odieux et satanique deal Alias Kabila-Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

L'allégorie des buffles au lieu d'être des lions pour qualifier les marches au Congo, est le fruit de réflexion du grand patriarche Julien Ciakudia, De Gaulle Congolais depuis Londres. Face à notre peuple affamé, sans travail, sans soins médicaux, sans transports adéquats, vivant sans eau ni électricité, les fonctionnaires étant impayés, les policiers et militaires considérant les civils Congolais comme leur champ de bataille...Le peuple congolais a face à lui des politicailleurs corrompus, des individus venus d'ailleurs, des Kadogos arrivés à Kinshasa avec des bottes de jardinier et kalachnikovs en bandoulière, des anciens seigneurs de guerre, des imposteurs et usurpateurs qui ont pris en otage les institutions de la République. Et le deal satanique entre Alias Kabila et Angwalima Tshilombo Tshintuntu pour bénéficier d'une nomination électorale, en usant la ruse du Renard face au Corbeau, fait tourner la RDC en rond !

Le peuple congolais doit devenir et agir en lion face à ses politicailleurs imposteurs entêtés !

Dans la cosmogonie africaine, le buffle africain représente l'animal le plus dangereux pour l'homme sur le continent noir. Plusieurs traits de son comportement le rendent particulièrement terrifiant. Un troupeau de plusieurs centaines de buffles, dont de nombreux individus pèsent près d'une tonne, chargeant au galop, est sans aucun doute l'une des actions les plus impressionnantes et les plus dangereuses qu'on puisse imaginer. Un seul buffle serait d'ailleurs aussi dangereux, car ce bovidé a pour coutume d'écraser sa victime et de la réduire en un amas informe de chair sanglante.
Le plus grand danger est en fait le caractère imprévisible de cet animal.

Dans la réalité, le troupeau de buffles fuient face à un seul individu déterminé. Ce qui est différent d'un lion en chasse pour tuer ne rugit pas." Ce proverbe signifie que celui qui veut atteindre son but ne se fait pas remarquer lorsqu'il est en chemin. "Bakendaka Bokila Na batu Ya Makelele Té" dit le proverbe congolais.

Si le lion passe la plus grande partie de ses journées à dormir et à manger, c'est parce que la chasse l'épuise. En effet, après avoir observé longuement sa proie et approché doucement de cette dernière, l'animal entame une course furtive mais fulgurante. Sa victime succombe à cause de la vitesse, mais également assommée par le poids du puissant félin. Le lion a un poids qui avoisine 250 kg, sa taille est 2,80 m et il peut atteindre une vitesse de croisière de 80 km/h.

Une marche sans objectifs et sans stratégies, c'est une perte de temps. Les médias du monde ont braqué leurs caméras et micros sur le Mali, un pays africain où des politiques sont des stratèges. Et le peuple malien sait ce qu'il veut. Rien, dans des médias mondiaux sur les Congolais qui ont marché à Kinshasa, Goma, Kikwit...Les médias parlent des lions, pas des buffles surtout pas des souris et fourmis !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 17 juin 2020

RDC: Les Zélotes de l'Udps gomment Vital Kamerhe dans une photo de famille !

RDC: Les Zélotes de l'Udps gomment Vital Kamerhe dans une photo de famille !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 59.jpg, juin 2020

L'Udps use et abuse des méthodes Brejnneviennes de KGB pour saquer les dissidents. Voilà une photo de famille prise à Lubumbashi, lors de la foireuse campagne présidentielle Udps-Unc dans leur accord de Nairobi, coalition Cach !

Sur la photo initiale ils sont trois à y figurer: Angwalima Tshintuntu Tshifueba, Patricia Nseya et Vital Kamerhe.

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 58.jpg, juin 2020

Or depuis que Tshilombo a décidé tout seul, violant les statuts de l'Udps, parti familial, et qu'il a désigné tout seul, sa copine et protégée, Patricia Nseya pour remplacer Kabunda wa Kabunda , comme vice-président à l'Assemblée nationale...les radicaux et tribaux Udpsiens ont gommé Vital Kamerhe, directeur de cabinet et allié de Tshilombo dans la coalition Cap pour le changement. Kamerhe est la prison de Makala pour braquage des deniers publics: 370 millions de dollars.

Le verdict du procès public n'est pas encore prononcé. Sammih Jammal, le Libanais de 82 ans et Vital Kamerhe, sont encore des innocents.
L'Udps est un parti des mafieux et faussaires. Il est habitué à polir son histoire scabreuse. Tshilombo a fait de son père, Etienne Tshisekedi, Héros national après avoir cosigné la pendaison des conjurés de la pentecôte à pont Gabu. L'opposant à Mobutu, Laurent-Désiré Kabila et Alias Kabila serait proclamé père de la démocratie...A mourir de rire ! Y a-t-il démocratie au Congo ? Les Udpsiens répondent: Etienne Tshisekedi a appris aux Congolais de porter une cravate ! Pardieu, a-t-il appris au peuple congolais de porter des chaussettes et chaussures ? La démocratie va de pair avec un Etat de droit. Ce n'est pas avec des joues joufflus que l'on bâtit la démocratie, c'est avec des valeurs républicaines et démocratiques.

Gommer un partenaire sur une photo est une fraude. Or la présidence usurpée de Tshilombo est issue d'un putsch électoral, un odieux deal contre le peuple congolais pour bénéficier d'une Nomination Electorale. Un président nommé n'est rien d'autre qu'un imposteur et usurpateur !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 8 juin 2020

RDC : Éjection de Kabunda wa Kabunda du poste de vice-président de l'Assemblée nationale, la candidature de Coco Mulongo rejeté parce que Katangais et non Kasaïen !

RDC : Éjection de Kabunda wa Kabunda du poste de vice-président de l'Assemblée nationale, la candidature de Coco Mulongo rejeté parce que Katangais et non Kasaïen !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Coco mulongo.jpg, juin 2020

Un pays se construit dans sa diversité. Un président de la République n'est jamais un chef de bandes mais un rassembleur-fédérateur, qui rassemble et fédère des compétences pour avancer le pays.

37 ans d'opposition ne cessent de scander les Udpsiens et Udpsistes, mais pour quels résultats depuis leur présidence usurpée ? Rien ! Sauf des scandales financiers en cascade, comportements inciviques et incivilités outrancières. Le jour de la destitution de Kabunda wa Kabunda, une bagarre a éclaté entre les députés de l'UDPS et les autres. Objectif : empêcher le vote parlementaire.

L'Udps est et demeure un parti des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques. Ce n'est pas un parti politique mais une mutuelle de tribaux qui ont combattu, insulté et injurié Mobutu, Laurent-Désiré Kabila, Alias Kabila: matin, midi et soir.

Angwalima Tshilombo bénéficiant d'une nomination électorale, le Congo est devenu un ligablo des tribalistes patentés, qui ne se cachent plus et n'ont même pas honte d'étaler leurs turpitudes et viscitudes éhontéed

La base de l'UDPS rejette la candidature de Coco Mulongo, membre de l'UDPS Katangais et soutien de Tshilombo, au poste du vice-président de l'Assemblée nationale, car n'étant pas originaire du grand Kasaï, mais Katangais...

Le comble est que Kabunda wa Kabunda, ce faux Katangais, qui menaçait les alliés FCC de l'UDPS d'apprendre à nager, à été éjecté sans que la base dont il se clamait ne lui vienne en aide. Et les Congolais ont découvert un fameux maître-nageur qui ne sait pas nager lui-même, surtout en cette période Ya Elanga où l'eau du fleuve baisse de niveau.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 5 juin 2020

RDC: Conseil des droits de l'homme de l'ONU, environ 1 300 civils ont été tués en 8 mois !

RDC: Conseil des droits de l'homme de l'ONU, environ 1 300 civils ont été tués en 8 mois !

Freddy Mulongo, Réveil FM international

Freddy Mulongo-Bachelet 1.jpeg, juin 2020

C'est un rapport du Conseil des droits de l'homme de l'ONU, qui vient de nous parvenir. Le temps de la grâce pour Tshilombo est révolu.

Environ 1 300 civils ont été tués dans un certain nombre de conflits distincts impliquant des groupes armés et des forces gouvernementales en République démocratique du Congo au cours des huit derniers mois. Certains des incidents impliquant des meurtres et d'autres abus et violations peuvent constituer des crimes contre l'humanité ou des crimes de guerre.

Le nombre de victimes a grimpé en flèche ces dernières semaines à mesure que les conflits séparés dans trois provinces orientales - Ituri, Nord-Kivu et Sud-Kivu - se sont propagés. Des groupes armés ont commis des massacres et d'autres atrocités, et les forces de défense et de sécurité sont également responsables de graves violations des droits de l'homme dans ces provinces - ainsi que dans d'autres parties du pays.

«Je suis consterné par l'augmentation des attaques brutales contre des civils innocents par des groupes armés - en ce qui concerne les graves violations commises par les forces militaires et de sécurité, y compris les meurtres et les violences sexuelles, ce ne sont pas seulement des actes répréhensibles et criminels, mais ils brisent également la confiance entre les gens et les représentants de l'Etat, à la fois de sécurité et politiques », a déclaré Bachelet.

Dans la province d'Ituri , la violence s'est propagée dans de nouvelles zones à mesure que les groupes armés se sont multipliés. Les attaques et la nature des violences commises par les groupes armés sont de plus en plus horribles, notamment les violences sexuelles, les décapitations et les mutilations de cadavres. Entre le 1er octobre 2019 et le 31 mai 2020, au moins 531 civils ont été tués par des groupes armés en Ituri - 375 d'entre eux depuis mars. Les Forces armées congolaises (FARDC) et la police (PNC) auraient également tué 17 civils au cours de la même période.

Au Nord-Kivu - le lancement d'opérations militaires par les forces gouvernementales en novembre 2019 conduit à des attaques de représailles contre des civils par le principal groupe armé, les ADF. Au 31 mai, les ADF avaient tué au moins 514 civils à l'aide de machettes, de haches et d'armes lourdes, et enlevaient des enfants et attaquaient des écoles et des hôpitaux. Les forces de défense de l'État ont également été fortement impliquées, les FARDC ayant tué 59 civils et la PNC 24.

La protection des civils relève de la responsabilité de l'État, et lorsque l'État laisse un vide, d'autres ont tendance à le combler. En RDC, l'expérience passée montre que cela peut avoir des résultats catastrophiques. La nature généralisée et systématique de certaines des attaques contre des civils en Ituri et au Nord-Kivu peut constituer des crimes contre l'humanité et des crimes de guerre », a-t-elle ajouté.

Un communiqué de presse du Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, Michelle Bachelet a été publié plus tôt dans la journée contenant plus de détails sur la situation en Ituri et au Nord-Kivu, ainsi que des informations sur des homicides de civils dans d'autres parties de la RDC, à savoir le Sud-Kivu, Kongo Central et Kinshasa.

https://vimeo.com/425945032

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Procès Kamerhe-Jammal: Kasaïens (Udps) et Kivutiens (Unc) se battent à ciel ouvert !

Procès Kamerhe-Jammal: Kasaïens (Udps) et Kivutiens (Unc) se battent à ciel ouvert !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kamerhe 47.jpg, juin 2020

Même un match de football à la coupe du monde ne dure que 90 minutes, sans prolongation et tirs au but. 13 heures d'antenne RTNC pour retransmettre un procès Kamerhe-Jammal déjà "boutiquée" par des occupants-envahisseurs, qui risque de faire ptsch à la fin, nous sommes en pleine distraction.

Distraction puis qu'Ebola est revenu en RDC, à Mbandaka, des Congolais en meurent. Distraction, puisque l'insécurité bat son plein dans le pays. Le Rwanda et l'Ouganda occupent l'Est de la RDC, le Sud-Soudan est présent au Nord-Est, la Centrafrique occupe le Nord-Ouest, la Zambie occupe les territoires de Moba et environs et l'Angola est toujours présent à Kahemba avec son drapeau.

La famine frappe à la porte de tous, sauf les apparatchiks et checkuleurs de la présidence usurpée. Le confinement n'aide pas non plus.

13 heures de procès Kamerhe-Jammal à la prison de Makala qui révèle quoi ?

La présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba est tribale et tribalisée à outrance. Le caractère tribal du personnel de la présidence Tshintuntu n'est plus à cacher. On se pose même la question si cette présidence est vraiment rdcienne? On y trouve aucun Mukongo, Mungala, Musuku, Mbuza, Muyaka...même pas un pygmée (peuple autochtone), que des Kasaïens (UDPS) et Kivutiens (UNC).

Ces écervélés tribaux qui crient à longueur de journée: "haineux, jaloux, aigris". Ils ont transformé la "Présidence de la République" en un marché de gré à gré, sans respect au souverain primaire. Des mafieux checkuleurs ont pris en otage , la présidence congolaise.

Au procès de Makala, c'est la guerre de tranchée UNC vs UDPS et l'animosité active de certains conseillers Tshilombistes envers Kamerhe ! On y retrouve des magéristes et magecrates , ainsi ceux que ceux qui espèrent aller à la mangeoire.

Le directeur de cabinet Vital Kamerhe, a au cours du quatrième audience, cité plusieurs "Le président de la République". Kamerhe ne veut plus mourir seul. Il ne pouvait pas agir sans que le compagnon de Gisèle Mpela, qui vient d'accoucher d'un second enfant, à Bruxelles, ne soit au courant.

Reste que si la cour foraine de Makala est sérieuse, elle doit convoquer Angwalima Tshilombo tshintuntu-Tshifueba pour l'entendre. Le voleur du destin du peuple congolais, qui a bénéficié d'une nomination électorale, est un imposteur, usurpateur, traître et collabo. Tshilombo vient à la barre pour t'expliquer. Comment toi, soit-disant "président nommé" n'était au courant de rien ? La RDC n'est pas ton Ligablo ni celle de ta famille. Haro aux politicailleurs mafieux et profito-situationnistes !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 1 juin 2020

RDC: 10 après son assassinat, Floribert Chebeya, icône des droits de l'homme, demeure un ami !

RDC: 10 après son assassinat, Floribert Chebeya, icône des droits de l'homme, demeure un ami !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Floribert Chebeya.jpg, juin 2020

10 ans déjà, que Floribert Chebeya, président de l'Ong la Voix des Sans Voix et l'icône des droits de l'homme en République démocratique du Congo, et Fidèle Bazana, étaient assassinés au siège de la police nationale congolaise à Kin-Maziere. La tête de Floribert Chebeya à été placée sous un plastique avant de subir la mort par étouffement. Quand à Fidèle Bazana, son beau-frère et chauffeur, il s'était battu avec vaillance contre des policiers en surnombre. Son corps a été jeté aux chiens de police. Le meurtre de Floribert Chebeya à été maquillé en accident. La police meurtrière a ramené sa voiture à Mitendi dans la commune de Mont-Ngafula. Les ripoux ont placé des préservatifs dans sa voiture. Sauf que lorsque le médecin légiste a été dépêché sur place, il a constaté que la tête de Chebeya tournait dans tous les sens. Elle ne tenait pas à son cou.

freddy-mulongo-paulmwilambwe-1.jpg, juin 2020

L'émoi fut général. Protestations venues du monde entier. Floribert Chebeya qui participait au Conseil des droits de l'homme à Genève a été honoré par une minute de silence en sa mémoire.
Il y a dix ans, tous les leaders des Ong des droits de l'homme étaient des pro-procès Chebeya. Aucun de ces fameux leaders n'avaient l'aura de Floribert Chebeya, un patriote qui aimait et travaillait pour son peuple. Aucun des profito-situationnistes n'arrive à la cheville de Floribert Chebeya, qui a été assassiné dans le dossier des massacres de Bundu Dia Kongo.

Y a-t-il encore des activistes des droits de l'homme en RDC ? Nos jeunes de LUCHA sont là pour nous démontrer que nous n'avons pas désespéré. Ils sont tués et continuent de lutter pour un Congo libre et libéré, ancré dans le respect des droits de l'homme.
Quant à ceux qui ont fait des droits de l'homme leur gagne pain, quelle déception ! Les fameux leaders qui se sont arrangés pour prendre ont pris en otage les droits de l'homme ont beaucoup déçu. Ils se sont révélés êtres des tribaux. Les tribal-éthiques défendent la tribu et l'ethnie.

Georges Kapiamba (Acaj), Jean Claude Katende (Azadho), Hubert Tshiswaka (Fdih), Jonas Tshombela, Christopher Ngoie et Paul Nsapu de la Fidh ont grandement déçu !
Depuis la Nomination électorale d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba par Alias Kabila, après un deal contre le peuple Congolais, par coterie tribale, ils ont soutenu le putsch électoral de Tshilombo, contre le vrai élu du peuple, Martin Fayulu, président élu.

Des activistes des droits de l'homme qui ont soutenu un Faussaire, Fourbe, Roublard, Traître et Collabo.

Quant à Paul Mwilambwe, notre compatriote témoin de l'assassinat de Floribert Chebeya. Il s'était constitué comme prisonnier à Dakar, au Sénégal, pays qui a la compétence universelle. 5 ans après, la justice tergiverse. À la Nomination électorale de Tshilombo, il y a un mois et six mois, Paul Mwilambwe a officiellement d'être extradé au Congo, afin d'y être jugé. Pas de réaction de la présidence usurpée.
Aujourd'hui, Paul Mwilambwe est en Belgique et espère toujours que le procès Chebeya-Bazana se fera en toute quiétude pour laver son honneur. Car au Congo-Kinshasa, Mwilambwe est condamné par contumance à 15 ans de prison.

Floribert Chebeya était notre ami, il le demeure. Cette photo de lui prise à la place Bastille à Paris, deux ans avant sa mort, est inoubliable.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 30 mai 2020

RDC: Angwalima Tshilombo est la calamité du Congo !

RDC: Angwalima Tshilombo est la calamité du Congo !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 51.jpg, mai 2020

Il faut comprendre le fonctionnement de la présidence usurpée et zombifiée de Tshilombo pour comprendre que le Congo va très mal. Sous son air débonnaire d'un profito-situationniste joufflu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba est entrain de couler le pays qu' il a déjà vendu. Dans sa présidence usurpée, on retrouve des copains-coquins, checkuleurs, anciens chômeurs de l'Udps en Occident, des habitués de services sociaux en Europe, une famille rapace et racaille qui veut sa part... Les Congolais crèvent, l' ivrogne de la cité de l'UA noie ses soucis dans 4 bouteilles de Whisky par jour.

Nous sommes nous battus pour voir de nos propres yeux les turpitudes d'un inconscient incapacitaire ? 10 ans de "Kabila dégage" pour se retrouver avec un fossoyeur de la République, de surcroît un fourbe, roublard, faussaire, Traître et Collabo à la tête du pays ? Àngwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba est allé nuitamment négocier avec Alias Kabila, à Kingakati, pour bénéficier d'une Nomination Électorale. Cet Arsene Lupin Congolais est le plus grand voleur du destin du peuple congolais. Son atout porter le nom de Tshisekedi. Fieffé menteur, Tshilombo ment comme il respire, croit que le Congo est le Ligablo de sa famille ? Akosutoka ! Fatshi Béton clament ses fanatiques écervelés. Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba se dit stoïque, il n'est qu'un piètre satanisme satanique !

LU POUR VOUS ET TRANSMIS TEL QUEL:

MORTS SUSPECTS AU SOMMET DE L'ÉTAT.

Depuis plusieurs semaines la Rdc vit une situation inédite au sommet de l'État, essentiellement dans l'entourage du Président. Cela ternit bien sûr l'image du nouveau Président qui semble toujours avoir du mal à maîtriser ses collaborateurs médias et immédiats. Comment expliquer une telle situation ?
En tant qu'observateur et pour avoir connu l'homme, c'est un mauvais casting qui explique. Ça a toujours été son grand défaut.
En effet, sa 1ère erreur c'est d'avoir accepté de composer son Cabinet selon des quotas politiques et mettre un partenaire Chef d'un parti politique allié comme Dircab. C'est du jamais vu !
La seconde, c'est d'avoir mis des amis affairistes à des postes clés dans son cabinet (Vidye, Jc Kabongo, Bifor Biselele, Nico Kazadi, Ngeyfa homme d'affaires pseudo colombien, François Beya, sans oublier Kamhere,...).
Or, un affairiste travaille pour lui-même, pour sa réussite personnelle et non pour le rayonnement de l'autre.
Ainsi, autant d'affairistes concentrés dans un même endroit, bonjour les conflits ! L'essentiel est d'avoir les meilleurs deals quitte à éliminer physiquement ses concurrents.
Prenons seulement 3 cas,
Jc Kabongo, Conseiller spécial en matière d'investissement. Il a été incapable d'attirer le moindre investisseur depuis. Vidiye, c. Spécial en matière de stratégie, toutes les stratégies du président se révèlent inefficaces, F. Beya c. Spécial en matière de sécurité, les poches d'insécurité ne font que se multiplier en Rdc,
Ngeyfa, ambassadeur itinérant, après sa première rencontre avec le Président, il a prétendu qu'il venait pour créer 50000 emplois et les sont sur YouTube. À la surprise générale, il se retrouve dans le Cabinet comme ambassadeur aux côtés de son ami Nicolas Kazadi qui l'a par ailleurs présenté au Président.
Une année et demie après, malgré leurs bilans personnels négatifs, on les maintient toujours à leurs postes. Pourquoi ? Secret des dieux !
3e erreur, il a pris à ses côtés, des parfaits inconnus (Kolongele, tête Kabue, Beya François, Beya Mwamba, Ngeyfa et tant d'autres). Et ce, au détriment des personnes qui ont pourtant cheminé avec lui et qui ont la même idéologie. Chance eloko pamba dit-on à Kin!
Ces personnes en profitent au maximum pcq ils sont eux-mêmes surpris d'avoir aussi facilement pris la place des combattants.
En plus, ils empêchent ceux-ci de reprendre contact avec Fatshi. 4e erreur, dans son casting, il a privilégié des chômeurs d' Europe pour leur permettre d'avoir une seconde vie et ainsi améliorer leurs conditions. Le raisonnement souvent entendu est le suivant : "vous vous travaillez, laissez d'abord une chance à ceux qui n'ont pas de travail ". Bien sûr pour eux, la première chose est de se mettre à l'abri matériellement et financièrement. Exemple, le VPM de l'intérieur ( chômeur de longue date en Belgique, domicilié dans une maison sociale dans la commune de Betseel), Dieudonné Lobo (chômeur en Belgique, appartement social dans la commune de Forest, croisement chée de Neerstalle et rue Merlo). Felly Kabala (Communicateur du chef de l'État), Guy Michaux Owandjo (Administrateur au grand marché), Yannick Luntadila (représentant spécial du Chef de l'État) ... chômeurs à Paris. Topin Kabongo (le tout-puissant Assistant du chef de l'état) chômeur au Canada, Abraham Luakabuanga (Directeur de la presse) chômeur en Belgique et aux Usa. La liste est longue.
5e erreur, c'est d'avoir laissé les membres de sa famille se débrouiller dans la ville de kinshasa faisant du traffic d'influence à tour de bras. Cela ne peut que conduire à des comportements comme ce qu'on a décrié lors des régimes précédents. C'est la course au meilleur deal. On cite de plus en plus les noms de Christian Tshisekedi, Tomy Shiku, Aristote Mutombo, Bobo Tshisekedi, Lina, Lando, Terry Tshisekedi, Roger Tshisekedi, Daniela Tshisekedi, Roselyne Tshisekedi, Patrick Tshisekedi, Antony Tshisekedi...
D'après nos recherches, toutes ces personnes étaient inscrites au chômage et attendaient que Étienne TSHISEKEDI prenne le pouvoir. Par chance, c'est le frère qui l'a pris. Or, celui-ci n'ayant pas la même rigueur que leur père, c'est du pain béni pour eux.
Fatshi doit réfléchir sur une manière de les canaliser, on les casant même dans des entreprises car le témoignage de la famille s'effrite.
Tout cela constitue un cocktail détonnant et ne permet pas que le travail se fasse sereinement autour du Chef. D'où toutes ces morts mystérieuses.
Cher Fatshi, cher Président, il ne te reste plus beaucoup de temps pour te resaisir et taper du poing sur la table.

Un observateur qui n'a pas d'autres choix que de se cacher à cause de l'ambiance de délation qui règne autour du chef.
J'ai fait ma part!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Les chiens sont menacés. Les femmes se mettent à manger la viande canine dans cette présidence usurpée !

RDC: Les chiens sont menacés. Les femmes se mettent à manger la viande canine dans cette présidence usurpée !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 52.jpg, mai 2020

Manger un chien cela se faisait en cachette. La viande de chien était réservée au chef et sa cour. Les femmes n'y avaient pas droit. Ce sont des hommes qui cuisaient cette viande . La famine aidant dans cette présidence usurpée de Tshilombo, des femmes se mettent à manger de la viande canine. À notre époque, à Kinshasa, chaque grande villa avait un ou des chiens reconnaissables par leurs aboiements.

Freddy Mulongo-Chien.jpg, mai 2020

Aujourd'hui, des chiens disparaissent et sont volés à cause de leur viande. Au siège de l'Udps, des fanatiques écervelés en veulent encore à Augustin Kabuya d'avoir renversé, sur le feu, la marmite de la viande canine.

Freddy Mulongo-Chien 2.jpg, mai 2020

A trop manger de la viande canine, on fait un deal avec l'ennemi du peuple congolais, on accepte d'être un pantin-marionnette, on est protocolaire, des Congolais crèvent on est silencieux, des conseillers tombent comme des mouches à la présidence usurpée... On est comme le chien on regarde ailleurs.

Freddy Mulongo-Chien 3.jpg, mai 2020

Un chien qui n'aboie plus en est-il encore un ? Attention chien méchant ! Attention Mbua Mabe est une époque révolue. Angwalima Tshilombo est un chien couchant ! Il est ennemi de notre peuple. Il est voleur du destin du peuple congolais.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 27 mai 2020

RDC: Procès Kamerhe, le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu, victime de la Mafia comme le juge "Falcone" en Italie !

RDC: Procès Kamerhe, le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu, victime de la Mafia comme le juge "Falcone" en Italie !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Juge Yangi 1.jpeg, mai 2020

Aux premières auditions de témoins et aux premières confrontations entre les détenus et l'accusation, on a retenu du Juge Président Raphaël Yangi Ovungu, un grand homme. Affable, tempéré, calme, homme de sang froid et juge neutre. Son souci pour l'équité n'a pas échappé à quiconque. La dernière décision lui revenant , le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu, un professionnel de la justice. Le 25 mai, lorsqu'il demande à la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) de couper l'antenne de la transmission et de se retirer: cela fait 4h38 minutes que le juge mène l'audience, assis. Il n'a pas eu droit même à une bouteille d'eau. Il était concentré sur son travail.

Comment peut-on raconter des balivernes à tout un peuple ? Si le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu avait des faiblesses, on aurait su. Il a mené son audience tambour battant.

Chapeau bas, au Juge Président Raphaël Yangi Ovungu dans le procès de 100 premiers jours, de la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba, qui vient de tirer sa révérence.

Le régime de Tshilombo s'empresse de dire que le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu serait décédé d'une crise cardiaque, chez lui à Bandal avant d'être acheminé au centre Nganda. Pourquoi c'est le régime qui annonce le premier le décès du juge ?

En voulant protéger le régime Tshilombo, Vital Kamerhe et Samih Jammal sont sacrifiés, ils risquent de mourir en prison.

Freddy Mulongo-Falcone.jpg, mai 2020

A Réveil FM International, nous réfutons cette allégation d'une crise cardiaque. Qui avait intérêt pour que le Juge Président Raphaël Yangi Ovungu disparaisse ? L'assassinat du juge Président Raphaël Yangi Ovungu par empoisonnement est un crime comme l'avait fait la mafia italienne avec le juge "Falcone". C’était il y a 25 ans. Le 23 mai 1992, le juge Giovanni Falcone était tué dans l'explosion de sa voiture en Sicile. L'assassinat de ce magistrat symbole de la lutte anti-mafia agira comme un détonateur. Toute une société se réveille alors pour dire "non" à Cosa Nostra.

Ceux qui veulent Vital Kamerhe et Samih Jammal, deux braqueurs de la République ont des éléments pour mieux les enfoncer.

Freddy Mulongo-Kamerhe 46.jpg, mai 2020

Lorsque Vital Kamerhe, directeur de cabinet et allié d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba déclare en pleine audience qu'il va mettre le feu, puisque le procureur de la République a décidé de venir son épouse Hamida Shatur, comme témoin à la barre, quelles les personnes que Vital kamerhe voudrait protéger ? Denise Nyakeru, compagne de Tshilombo, qui a déjà quitté la RDC, avec enfants et bagages pour Waterloo en Belgique, où Tshilombo s'est acquis un manoir comme Kin kiey Mulumba "Moyibicrate" ? Marthe Kasalu Djibikila Tshisekedi, la mère de Tshilombo trempée jusqu'au cou dans des magouilles et au trafic d'influence ? Christian Tshisekedi connu pour ses mafias...
Pour qui Vital Kamerhe de manière subliminale a-t-il envoyé un message en déclarant vouloir "mettre le feu" ?

Freddy Mulongo-Kamerhe 45.jpg, mai 2020

Samih Jammal, le Libanais de 82 ans, qui avait vécu pendant 52 ans au Congo, qui à la première audition, avait voulu mentir à la cour qu'il ne parlait pas français, avait demandé de parler en "Arabe" et au nom d'Allah ! S'agissait-il d'un appel aux Hezbollah Libanais ?

Le régime d'occupation d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est mafieux. Il a des tentacules de kinshasa à Kigali à Beyrouth en passant par Ankara et Istambul.

Le vaillant Juge Président Raphaël Yangi Ovungu a été tué par empoisonnement, de qui est venu cet ordre ? La crise cardiaque n'est que la conséquence de cet empoisonnement. Dans un Etat de droit on protège des juges. C'est quel Etat de droit que nous parle Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et ses affidés Bena Mpuka, Triblo-Ethniques et Talibans ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 26 mai 2020

RDC: Le silence assourdissant de Jean-Pierre Bemba et ballet diplomatique à sa résidence doit interpeller !

RDC: Le silence assourdissant de Jean-Pierre Bemba et ballet diplomatique à sa résidence doit interpeller !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Bemba 1.jpg, mai 2020

Jean-Pierre Bemba aura beaucoup déçu le peuple congolais qui l'a aussi beaucoup pardonné. Dans la situation actuelle de la RDC, où Alias Kabila a placé son pantin-marionnette à la tête du Congo pour mieux le manipuler, que peut JP Bemba ?

Il est le Seigneur de guerre, que ses fourmis rouges avaient mis en débandade les ampicilines d'Alias Kabila, après la proclamation de faux résultats de l'abbé Apollinaire Malu Malu lors de l'élection Louis Michel 2006. Jean-Pierre Bemba avait accepté l'inacceptable. Après un entretien avec Louis michel dans sa résidence à Bruxelles, il a été cueilli par la police belge pour la Cour Pénale Internationale (CPI). Après 10 ans d'emprisonnement, il est rentré à Kinshasa et a été empêché d'aller dormir dans la résidence familiale. C'est sur une chaise qu'il a passé sa première nuit après son retour.

Ayant accepté que le Sénat congolais lui paye son argent, Bemba a retrouvé son poste de Sénateur, il a reconnu illicitement la légitimité d'Alias kabila.

Depuis la nomination d'Angwalima tshilombo Tshintuntu Tshifueba comme président nommé, les choses vont de mal en pire. Jean-Pierre Bemba vient d'essuyer une fin de non recevoir pour le paiement de ses frais de rétention à la CPI.

Qu'augure le ballet diplomatique à la résidence de Jean-pierre Bemba à Kinshasa. JP Bemba est-il l'homme de la situation actuelle où Angwalima Tshilombo et Alias Kabila sont en guerre déclarée ? Pourquoi tous ces ambassadeurs chez Jean-Pierre Bemba ? Avec son carnet d'adresse de Seigneur de guerre, il est le seul qui peut en découdre avec Alias Kabila. En a-t-il le courage et la volonté ? Il faut un "Coupage" spécial pour Jean-Pierre Bemba, il finira par enfiler son treillis militaire ! la solution du Congo est dans le problème du Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 25 mai 2020

RDC: La Zombification de Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba", 20 morts déjà de ses conseillers et proches à sa présidence usurpée-zombifiée !

RDC: La Zombification de Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba", 20 morts déjà de ses conseillers et proches à sa présidence usurpée-zombifiée !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 50.jpg, mai 2020

Le Coronavirus-Covid 19 terrorise moins en République démocratique du Congo que la présidence usurpée et zombifiée d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba". Les Congolais ont très peur de la présidence de la mort.

Les conseillés tribaux, tous des Bena Mpuka, tous des Kasaïens-Luba tombent comme des mouches à la présidence de la République. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est aphone, muet, sourd et apathique. Depuis le crash de l'Antonov AN-72 qui s'est écrasé le 10 octobre 2019, demeure un mystère jusqu'aujourd'hui: pas de plan de vol, la boîte noire a disparu, le nombre de passagers n'est toujours pas connu. Il n'y a jamais eu de deuil national ni de drapeau mis en berne pour ces congolais disparus.

La mort rôde autour d'Angwalima Tshilombo. 20 morts déjà de ses proches, que le tribaliste patenté a nommé à sa présidence usurpée. C'est seulement à la mort de ses conseillers on commence à apprendre que tel était son cousin, tel autre son neveu, tel autre membre de sa famille...On n'y croit pas de tout ce que l'entend. Hier encore, deux autres de ses conseillers ont passé l'arme à gauche.

Inutile de citer les noms, le chapelet est long à dégainer. Le silence assourdissant d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" prouve que le président nommé soit un zombi plongé dans un état cataleptique. Tshilombo est privé de son âme. Est-il drogué pour mieux le décerveler ?
Tshintuntu-Tshifueba agit en Angwalima !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 19 mai 2020

Médias: De quel droit Marie-Soleil Frère fait-elle pression sur Mediapart ?

Médias: De quel droit Marie-Soleil Frère fait-elle pression sur Mediapart ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

mariesoleilfrere-espionne10.jpg, mai 2020

Pour qui se prend-t-elle ? Marie-Soleil Frère, la Belge autoproclamée experte des médias congolais et africains, pour qui se prend-t-elle pour faire pression sur Mediapart pour dé-publier mon article : "RDC: Marie-Soleil Frère désinforme et discrimine les médias congolais" ! Marie-Soleil Frère se donne le rôle de donneuse de leçons aux journalistes, elle la belge Léopoldienne.

mariesoleilfrere-espionne-1

Nous récusons à Marie-Soleil Frère sa prétention ignominieuse de s'autoproclamer "Experte des médias congolais et africains". Que la République démocratique du Congo ait été la propriété de Léopold II, Roi des Belges, sanguinaire et génocidaire du peuple congolais, cela ne donne pas droit à Marie-Soleil Frère d'être condescendante, méprisante et diffamante des journalistes congolais qui risquent chaque jour leur pour tenir la plume, le micro et la caméra. La RDC n'est pas une démocratie. Les journalistes Congolais dans les plus grandes de journalistes du monde n'ont pas besoin d'une donneuse de leçon , belge de surcroît qui se croit tout permis. Pourquoi Marie-Soleil Frère n'écrit jamais sur les médias ni les journalistes belges ? Veut-elle nous faire croire , que la petite belge est le paradis sur terre ? 

Notre incompréhension  est à son comble. Comment Marie-Soleil Frère ose-t-elle faire pression sur Mediapart pour dépublier notre article: "RDC: Marie-Soleil Frère désinforme et discrimine les médias congolais" ! Elle qui passe son temps à critiquer des journalistes congolais et Africains n'a pas droit à la critique ? N'est-ce pas une atteinte flagrante à notre liberté d'expression ?  La Belge Marie Soleil Frère écrit à Mediapart pour museler Freddy Mulongo ! 

Pourquoi la belge, Marie-Soleil Frère n'a-t-elle pas daigné réclamer un droit de réponse si elle s'est sentie lésée ? Pourquoi n'a-t-elle pas porte plainte contre Freddy Mulongo-Réveil FM international pour notre article ? Marie-Soleil Frère croit peut-être que Freddy Mulongo est un esclave de Léopold II et que elle en tant que belge peut tout se permettre. Pourquoi est-elle allergique à la critique, elle qui passe son temps à critiquer des journalistes et médias africains ? 

En plus,  notre article censuré date du 3 novembre 2007. C'est bien écrit dans le chapô de l'article. En mars 2007, Marie-Soleil Frère était à Kinshasa en république démocratique du Congo pour le compte de l'Institut Panos Paris qui a disparu et fermé ses portes à Paris. Marie-Soleil Frère peut-elle devant les juges dire qu'elle ne me connait pas ? Qu'elle ne m'a jamais rencontré au Congo ? Qui diffame qui ? Marie-Soleil Frère veut s'appuyer sur Mediapart pour censurer un journaliste africain ? Doit-on ou non parler du néo-colonialisme ? 

Nous republions notre article et laissons à nos lecteurs ainsi qu'aux professionnels de médias de juger en quoi notre article est diffamant pour l'autoproclamée experte des médias congolais et africains. 

RDC: Marie-Soleil Frère désinforme et discrimine les médias congolais !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

mariesoleilfrere-espionne-1

C'est un article de Réveil FM international du 3 novembre 2007, que nous republions. Payée par l'institut Panos Paris, qui a disparu et fermé ses portes, Marie-Soleil Frère choisi un prisme déformant, un traitement tendancieux et une vision manichéenne occidentalisée pour écrire et présenter les médias congolais. Les articles de Marie Soleil Frère sont condescendants et méprisants.

 

Elle a choisi un prisme déformant, un traitement tendancieux et une vision manichéenne occidentalisée pour écrire et présenter les médias congolais. Les articles de Marie Soleil Frère sont condescendants, avec un mépris pour le travail des
journalistes congolais. Il faut arrêter de parler à la place des autres sans jamais se mettre soi-même en question. De même dans une démocratie, on n'admettrait pas qu'un seul parti politique s'exprime; on ne devrait pas admettre que les seuls "spécialistes autoproclamés" sur l'Afrique aient la parole, écrivent sur le continent africain.

Rarement continent n'a fait autant l'objet d'appropriation de la part des occidentaux. Que ce soit du point de vue humain- avec l' exploitation des populations, matériel- avec les pillages des ressources ou du point de vue de l'imaginaire, l'Afrique constitue un terrain particulier que les étrangers se permettent d'investir, d'exploiter, de commenter et sur lequel ils n'hésitent pas à porter des jugements de valeurs, positifs ou négatifs. Le continent noir demeure objet et non sujet de ces récits ou analyses qui le concernent au premier chef. On se permet avec l'Afrique ce qu'on ne se permettrait avec aucune partie du globe.

17 ans déjà !

Depuis le discours du 24 avril 1990 du maréchal Mobutu à la cité de la N'selé proclamant la démocratie au pays de Patrice Emery Lumumba. Ce jour- là, le " père de la nation zairoise " fondait publiquement en larmes, en démissionnant officiellement de ses fonctions du Président du MPR, Parti-Etat. Le "comprenez mon émotion" qui fut la fin du pouvoir de coup d'Etat du 24 novembre 1965, était aussi la fin du monopole de la voix de son Maitre. A Kinshasa, la première radio privée à émettre fut la Radio Sango Malamu en 1993, la radio catholique Elykia deux ans plus tard. Le pluralisme médiatique de la République Démocratique du Congo avec ses 74 chaines de télévisions, 200 titres de presse déclarés, 160 stations reparties sur l'ensemble du territoire congolais ne doit pas être considéré comme offert par le pouvoir politique aux congolais; mais ce pluralisme acquis au prix de beaucoup de sacrifices, de privations, d' arrestations et emprisonnements, de répressions politiques et administratives, d' assassinats. Accepter de minimiser comme le fait Marie Soleil-Frère, est un mépris contre le travail des professionnels des médias congolais qui travaillent dans une situation de précarité et d'insécurité croissante.

Classification biaisée et dangereuse

La classification de Marie Soleil-Frère est édulcorée, partisane et acerbe . Elle stigmatise les journaux kinois en les regroupant en 3
catégories: " D'une part les " pro-kabila" appartenant en général à des députés proches de la famille politique du président de la République: l'Avenir ( de Pius Muabilu Mbayu), Uhuru ( de Colette Tshomba), le Soft International ( de Tryphon Kin Kiey Mulumba), le Palmarès ( de Michel Lady Luya). D'autre part, la "presse rouge", proche de l'opposition UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social, le vieux parti d'opposition historique d'Etienne Tshisekedi), très critique vis-à vis du récent processus électoral et de la communauté internationale, comme Le Phare ( de Polydor Muboyayi Mubanga) et la Tempête des Tropiques (d'Alexis Mutanda). Enfin, une troisième catégorie de titres se montrent favorables au pouvoir en place, mais manifestent un réel effort d'ouverture aux autres tendances: l'Observateur(de Makenda Voka), le Potentiel ( de Modeste Mutinga), le Forum des As (de José Nawej), la Prospérité (de Marcel Ngoyi) ". Quelles sont les intentions de Marie Soleil en classifiant le Phare et la Tempête des Tropiques dans la catégorie de la "presse-rouge"? Si les arrestations intempestives s'abattaient sur les journalistes du Phare et de la Tempête des Tropiques, Marie Soleil Frère se sentirait t-elle responsable? Poser les vraies questions sur la relation Belgo-Congolais signifie pour Mme Soleil que l'on critique la communauté internationale? La Belgique a elle seule représente-elle la communauté internationale? A-telle une définition claire sur cette communauté qui aux yeux de beaucoup d'intellectuels africains apparait comme une neubuleuse. Pourquoi " la Référence Plus" qui est aussi un grand quotidien congolais n' est pas classifié? S'agit-il d'un oubli? ou de la volonté manifeste de la part de Marie Soleil Frère d'ignorer le travail qu'abat ce quotidien dont le rédacteur en chef franck Ngyke et son épouse Hélène Mpaka furent assassinés? Faut-il croire Marie Soleil lorsqu'elle considère que les hebdomadaires (Le Révélateur, Numérica, Demain le Congo, the post (c'est nous qui l'ajoutons) ne sont pas beaucoup lus puisqu'ils tirent à très faible tirage ?

Le journal du citoyen et la Radio Okapi magnifiés

Elle exalte le Journal du Citoyen qui tire à 15.000 exemplaires financé par l'Institut Panos Paris, alors même que ce journal de 4 feuillets doit son existence à la contribution rédactionnelle et les caricatures des différents journalistes congolais de la presse kinoise prêtés par leur
rédaction pour écrire les articles du Journal du Citoyen. " les journalistes sont en outre insuffisamment formés dans un pays où même
s'il existe une diversité de structures de formation…". Les journalistes congolais sont-ils les moins formés du globe? Les Stéphane
kitutu O'leantua, Polydor Muboyayi, Kabeya Mpindi Pasi, Fidel Musangu wa Ntumba, Cyrillle Kileba Pok Ames, Jacques Kimponzo, Kamanda wa kamanda, Eugène Kota Odiekila, Roger Kalala Mihuta, Béatrice Kwale,Ngombwa Tshipamba, Francine Mukoko, Michel Digeluka kibungu, Guy Kasongo Kilembwe, Gustave Kalenda, Kasongo Tshilundé, Arthur Kayumba Mutoka, Michel Digeluka, Felly Mukendi, Jean-Paul Ilopi,Georges Tamba et plusieurs autres sont-ils vraiment des journalistes non formés?

La République Démocratique du Congo ayant une superficie de 2.345.410 km2, avec différents reliefs, aucune radio même pas la Radio
Okapi ne peut se targuer qu'elle couvre toute la République. Les zones d'ombres sont nombreuses et les populations Congolaises ne sont pas que dans les centres urbains. Etre " relayée soit par le biais d'une de ses propres antennes provinciales, soit en décrochage sur une station locale " signifie-t-elle qu'on couvre toute la RDC?  Les Congolais savent que 18. 000 soldats constituent la Monuc qui chapeaute avec la fondation suisse Hirondelle, la Radio Okapi, radio internationale "humanitaire". Quel est le bugdet de fonctionnement de la radio Okapi ? La spécialiste de la République Démocratique du Congo a oublié d'informer aux lecteurs d'Africultures que la majorité des journalistes qui travaillent à Okapi ont été débauchés dans toutes les stations des radios locales: Rtnc, Radio Sango Malamu, Réveil FM, Radio Elykia…Et dans les provinces ça été pareille. Ces journalistes ont été formés dans les structures existantes mais aussi sur les tas par un accompagnement efficace, pourquoi lorsqu'elle parle de la radio Okapi, elle occulte cet aspect? Son article manque de perspective, que va devenir la Radio Okapi, une fois que la Monuc quittera le sol congolais? Sera-t-elle " congolisée "? Que deviendront tous ces
journalistes dont les salaires vont rétrécir considérablement. 

La HAM, la poule aux œufs d'or

Lorsqu'on a eu l'occasion de lire Guy Durandin," l'information, la désinformation et la réalité", Ed. PUF 1993 ou encore Remi Kauffer,"
l'arme de la désinformation", Grasset 2000 on comprend vite que Marie-Soleil Frère n'a fait que sélectionner des nouvelles allant dans le
sens de ses intentions, elle n'a fait que défigurer les informations vraies, elle n' a fait que laisser s'échapper des lambeaux de la vérité
en désinformant ses lecteurs. Marie Soleil Frère n'a pas osé dire que c'est pendant qu'il était Président de la Haute Autorité des Médias
(HAM) que Modeste Mutinga a monté sa propre station de radio et sa chaîne de télévision. Le fait d'être juge et partie ça ne gène pas
notre spécialiste des médias africains. Pourquoi le cas de Jean Pierre Kibambi Shintwa, ancien correspondant de RFI, patron de Tropicana Tv, qui a concourru à la députation doit être mis en exergue? Et taire volontairement ceux qui ont agi sournoisement? Dans " Quand le
pluralisme déraille: images et manipulations télévisuelles à Kinshasa "on peut lire " certaines radios et télévisions confessionnelles
soutiennent des politiciens affiliés aux églises évangéliques..(..). Le Pasteur Sony Kafuta, prpriétaire de la RTAE a mis sa foi et ses médias
au service de Joseph Kabila, se faisant, en août 2006, rappeler à l'ordre par la HAM pour " incitation à la violence". Sans doute n'est-ce donc pas un hasard si l'amphithéâtre de son Eglise a été pillé par des militants du MLC de Jean-Pierre Bemba le 27 juillet, à la veille du premier tour ". Il y a un mélange de vrai et de faux dans ce récit, lorsqu'on n'a pas été à Kinshasa, on peut croire les balivernes de Soleil Frère.

.Primo. Tous ceux qui ont accompagné Jean-Pierre Bemba à son retour à Kinshasa, de l'aéroport de N'djili au Stade Tata Raphaél
n'étaient pas tous des militants du MLC. Beaucoup des shégués s'étaient infiltrés dans le cortège. Pour être militant il faut posséder la carte du parti. A-t-elle vérifié que tout ce monde était en possession du MLC?

.Secundo. On ne peut en aucun encourager la violence d'où qu'elle vienne. Mais avant d'arriver à l’amphithéâtre du Pasteur Sony
Kafuta, c'est la HAM qui a été le premier batiment a être pillé. Pourquoi la HAM a connu le pillage? Les shégués qui voulaient traverser
son siège pour atteindre le stade Tata Raphaél, ignoraient que ce bâtiment abritait la HAM. Pour dissuader les shégués, un policier
commis de garde a tiré sur la foule il a eu une personne qu a été grièvement blessée. C'est entrant dans l'enceinte du bâtiment ou le bus
avec son inscription " Haute Autorité des Médias " a attiré leur attention. Les jeunes qui ont pillé la HAM ont décrié le coté partisan
de cette institution.

.Tierso. La violence a était inouïe: la HAM fut pillée et brûlée, une femme travaillant à la HAM a été brutalisée et violée; les églises des Pasteurs Sony Kafuta et Ngalasi pillées et brûlées, la Samba Playa, lieu de répétition de Werrason " Wenge Musica Maison Mère
" mise à sac, 4 policiers tués.

.Quatro. A part la HAM, aucun média se trouvant dans le parage des pilleurs n'a été leur cible: La Réfence PLus, Radio télé
Puissance…

Le vrai problème avec Marie Soleil Frère c'est que ces articles sont orientés, déforment la vérité. L'un des objectifs est qu'il faut
cacher les insuffisances, les dérives autoritaires, les prises de positions en faveur d'un camp au détriment de la majorité d'autres
candidats,dans les élections qui se sont tenues en République Démocratique du Congo car il faut que son patron Panos trouve les
financements pour continuer à régenter les journalistes et les médias congolais.

La Belgique peine à trouver un gouvernement, les journalistes belges ont-ils droit d'en parler? Jean Marie Le Pen dont on connait les
dérives oratoires, son antisémitisme, son racisme déclaré, pourquoi les journalistes français lui donnent-ils la parole? Pourquoi les
journalistes congolais n'ont-ils pas eu droit d'inviter les acteurs congolais pour de grands débats contradictoires, sans que la HAM
suspende les journalistes, les médias et même l'acteur politique invité. La HAM a échoué car elle n'a jamais réussi à organiser un grand débat entre les deux candidats restés en lice sur les 33 aux élections présidentielles. Ce débat était inscrit noir sur blanc dans la
constitution de la transition. La viabilité financière des médias en RDC dépendent de la santé économique de ce grand pays au cœur de
l'Afrique. Fouler au pied le travail qu'abatte au quotidien les journalistes congolais dans un pays post-conflit est un mépris. Marie Soleil devrait lire " la machine à fabriquer des histoires et à formater les esprits", de Christian Salmon. Il vient de sortir il y a quelques jours aux éditions la Découverte.Vouloir formater les esprits des journalistes congolais est une atteinte à leur intégrité et conscience.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 18 mai 2020

RDC: 118.000$ pour l'inhumation de Delphin Kahimbi à Cinyezire au Rwanda!

RDC: 118.000$ pour l'inhumation de Delphin Kahimbi à Cinyezire au Rwanda!

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi 2.jpg, mai 2020

Alors qu'à Paris, le 28 février, les trémousseurs inconscients allaient au concert de Fally Ipupa à Bercy, malgré le Coronavirus-Covid 19, qui va d'ailleurs emporter certains d'entre eux. A Kinshasa, le Général tortionnaire Delphin Kahimbi de la DEMIAP mettait fin à ses jours par suicide. Le ministère de la défense réclame 118.000$ pour ses obsèques à Cinyezire au Rwanda!freddy-mulongo-delphin-kahimbi-2

Le 28 février 2020 reste dans les annales de l'histoire de la République démocratique du Congo. Malgré le Coronavirus-Covid 19, trois régimes dictatoriaux: Rwanda, RDC et Congo-Brazzaville sont entrés dans la danse, pour soutenir le concert de fally Ipupa à Paris-Bercy.  Le régime de Kinshasa avec Angwalima Tshilombo s'est même engagé à payer les dégâts, de la gare de Lyon, causés par des infiltrés Rwandais au sein des patriotes-résistants-combattants. 

A Kinshasa, le même 28 février 2020, dans la matinée , le corps sans vie d'un tortionnaire a été découvert pendu qui  chez lui à la Gombe. Le Général Delphin Kahimbi de la DEMIAP n'était pas n'importe qui. C'était un très proche d'Alias Kabila. Il était, avec Kalev Mutond, ancien administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR), les deux « principaux dépositaires » des secrets d’Etat sous le régime despotique de « Joseph Kabila ». Il est connu pour ses méthodes dures. Kahimbi faisait partie des durs des durs de ''la Kabilie''. Il a participé à la répression sauvage des Congolais(es) ayant décidé qu'ils (elles) n'accepteraient pas la modification de la constitution au nom de ''l'inanition de la nation sans alias Kabila''. Et voici ce qu'il disait : '' Nous sommes arrivés au pouvoir par la force. Que ceux qui souhaitent l’alternance sachent qu’ils ne l’obtiendront ni par les élections ni par des manifestations pacifiques, mais en faisant la même chose que nous.''

freddy-mulongo-delphin-kahimbi-1
freddy-mulongo-delphin-kahimbi-1-1


Il n'est pas ici question de savoir : Qui a suicidé ou pousser au suicide le Général Delphin Kahimbi ? Notre question est simple: pourquoi le ministre de la Défense envoie-t-il  une correspondance à son collègue des Finances dans laquelle il sollicite une somme équivalent à 118.000 dollars américains afin d’organiser les obsèques de Delphin Kahimbi à Cinyezire, son  village natal au Rwanda!

Donc le patron en titre du Service de renseignements militaires (ex-Demiap) était un Rwandais. Comment n'est pas parler de l'infiltration et de l'occupation. Délphin Kahimbi a commis des crimes sur le territoire congolais, il a assassiné et tué de nombreux Congolais. Et le ministre de la Défense a outrecuidance de demander l'argent du trésor public pour l'inhumation d'un tortionnaire sanguinaire comme Delphin Kahimbi. 

Quid de tous nos compatriotes qui sont morts sans sépulcres? 118.000 dollars américains pour Delphin Kahimbi n'est pas trop pour un criminel Rwandais qui a infiltré nos institutions ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 13 mai 2020

Tshilombocratie: Faible et incapacitaire, Tshilombo courbe l'échine face à l'incursion zambienne!

Tshilombocratie: Faible et incapacitaire, Tshilombo courbe l'échine face à l'incursion zambienne!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 46.jpg, mai 2020

Présidence usurpée, Tshilombo président nommé est extrêmement faible. Face à l'incursion zambienne, le locataire de la cité de l'UA choisit la voie diplomatique. Pourtant le même Tshilombo a envoyé ses soudards piller la résidence de Muanda Nsemi, député honoraire. Et l'a fait interné au CNPP pour folie. Facile de voler le destin de tout un peuple, Tshilombo courbe l'échine face à la Zambie.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-38

Le Zaïre  de Mobutu Sese Seko était craint par les 9 pays voisins. Aujourd'hui, avec la présidence usurpée de Tshilombo, c'est pire. Silence radio sur les incursions de l'armée zambienne dans la localité de Moliro territoire de Moba dans la province du Tanganyika. La diaspora gronde et pointe du doigt, l'incapacitaire Tshilombo se réveille enfin de son sommeil atavique et prône la voie diplomatique face à l'occupation zambienne, qui s'ajoute aux mutiples occupations: Rwandaise, Angolaise, Sud-Soudanaise, ougandaise...

Et pourtant le même Tshilombo ne s'est pas empêché d'envoyer une cohorte des militaires armés jusqu'aux dents pour aller arrêter Muanda Nsemi, citoyen congolais et député honoraire. L'armée de Tshilombo a assassiné 8 jeunes Congolais qui ne demandaient qu'à vivre. Muanda Nsemi et ses Makesa, sans armes, n'avaient que des bâtons. Tshilombo a ordonné d'utiliser les armes lourdes, face à un Muanda nsemi qui ne faisait que vociférer pour ses émoluments.

Entre la tentative d'assassiner Muanda Nsemi et protéger le territoire et frontières congolaises. Le choix est clair, c'est la protection de la RDC qui est prioritaire.  

L'ambivalence de Mabundi Airways est qu'il veut se monter fort à l'intérieur du pays, avec sa dictature de la coterie  tribale alors qu'il n'est qu' un petit président au niveau international. 

Tshilombo fait faire la loi à l'intérieur du pays, alors qu'il incapable de protéger notre patrimoine commun, la RDC avec ses frontières. Depuis deux mois l'armée zambienne nargue la RDC. Drones de surveillance, hélicoptères de combat, le ciel de Moliro reste le théâtre de la démonstration de force de l’armée zambienne.

Dernièrement, les armées de la RDC et de la Zambie s’étaient affrontées dans le village de Kibanga, en mars dernier. Les militaires zambiens, appuyés par leur aviation, avaient même investi depuis le 15 mars ce village et y avaient hissé leur drapeau après avoir descendu celui de la RDC. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 11 mai 2020

RDC: Marie-Soleil Frère désinforme et discrimine les médias congolais !

RDC: Marie-Soleil Frère désinforme et discrimine les médias congolais !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

mariesoleilfrere-espionne 1.jpg, mai 2020

C'est un article de Réveil FM international du 3 novembre 2007, que nous republions. Payée par l'institut Panos Paris, qui a disparu et fermé ses portes, Marie-Soleil Frère choisi un prisme déformant, un traitement tendancieux et une vision manichéenne occidentalisée pour écrire et présenter les médias congolais. Les articles de Marie Soleil Frère sont condescendants et méprisants.

mariesoleilfrere-espionne

Elle a choisi un prisme déformant, un traitement tendancieux et une vision manichéenne occidentalisée pour écrire et présenter les médias congolais. Les articles de Marie Soleil Frère sont condescendants, avec un mépris pour le travail des
journalistes congolais. Il faut arrêter de parler à la place des autres
sans jamais se mettre soi-même en question. De même dans une
démocratie, on n'admettrait pas qu'un seul parti politique s'exprime;
on ne devrait pas admettre que les seuls "spécialistes autoproclamés"
sur l'Afrique aient la parole, écrivent sur le continent africain.

Rarement continent n'a fait autant l'objet d'appropriation de la part des
occidentaux. Que ce soit du point de vue humain- avec l' exploitation
des populations, matériel- avec les pillages des ressources ou du point
de vue de l'imaginaire, l'Afrique constitue un terrain particulier que
les étrangers se permettent d'investir, d'exploiter, de commenter et
sur lequel ils n'hésitent pas à porter des jugements de valeurs,
positifs ou négatifs. Le continent noir demeure objet et non sujet de
ces récits ou analyses qui le concernent au premier chef. On se permet
avec l'Afrique ce qu'on ne se permettrait avec aucune partie du globe.

17 ans déjà !

Depuis le discours du 24 avril 1990 du maréchal Mobutu à la cité de la
N'selé proclamant la démocratie au pays de Patrice Emery Lumumba. Ce
jour- là, le " père de la nation zairoise " fondait publiquement en
larmes, en démissionnant officiellement de ses fonctions du Président
du MPR, Parti-Etat. Le "comprenez mon émotion" qui fut la fin du
pouvoir de coup d'Etat du 24 novembre 1965, était aussi la fin du
monopole de la voix de son Maitre. A Kinshasa, la première radio privée
à émettre fut la Radio Sango Malamu en 1993, la radio catholique Elykia
deux ans plus tard. Le pluralisme médiatique de la République
Démocratique du Congo avec ses 74 chaines de télévisions, 200 titres de
presse déclarés, 160 stations reparties sur l'ensemble du territoire
congolais ne doit pas être consideré comme offert par le pouvoir
politique aux congolais; mais ce pluralisme acquis au prix de beaucoup
de sacrifices, de privations, d' arrestations et emprisonnements, de
repressions politiques et administratives, d' assassinats. Accepter de
miniminiser comme le fait Marie Soleil-Frère, est un mépris contre le
travail des professionnels des médias congolais qui travaillent dans
une situation de précarité et d'insécurité croissante.

Classification biaisée et dangereuse

La classification de Marie Soleil-Frère est edulcorée, partisane
et acerbe . Elle stigmatise les journaux kinois en les regroupant en 3
catégories: " D'une part les " pro-kabila" appartenant en général à des
députés proches de la famille politique du président de la République:
l'Avenir ( de Pius Muabilu Mbayu), Uhuru ( de Colette Tshomba), le Soft
International ( de Tryphon Kin Kiey Mulumba), le Palmarès ( de Michel
Lady Luya). D'autre part, la "presse rouge", proche de l'opposition
UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social, le vieux parti
d'opposition historique d'Etienne Tshisekedi), très critique vis-à vis
du récent processus électoral et de la communauté internationale, comme
Le Phare ( de Polydor Muboyayi Mubanga) et la Tempête des Tropiques (
d'Alexis Mutanda). Enfin, une troisième catégorie de titres se montrent
favorables au pouvoir en place, mais manifestent un réel effort
d'ouverture aux autres tendances: l'Observateur(de Makenda Voka), le
Potentiel ( de Modeste Mutinga), le Forum des As (de José Nawej), la
Prospérité (de Marcel Ngoyi) ". Quelles sont les intentions de Marie
Soleil en classifiant le Phare et la Tempête des Tropiques dans la
catégorie de la "presse-rouge"? Si les arrestations intempestives
s'abattaient sur les journalistes du Phare et de la Tempête des
Tropiques, Marie Soleil Frère se sentirait t-elle responsable? Poser
les vraies questions sur la relation Belgo-Congolais signifie pour Mme
Soleil que l'on critique la communauté internationale? La Belgique a
elle seule représente-elle la communauté internationale? A-telle une
définition claire sur cette communauté qui aux yeux de beaucoup
d'intellectuels africains apparait comme une neubuleuse. Pourquoi " la
Référence Plus" qui est aussi un grand quotidien congolais n' est pas
classifié? S'agit-il d'un oubli? ou de la volonté manifeste de la part
de Marie Soleil Frère d'ignorer le travail qu'abat ce quotidien dont le
redacteur en chef franck Ngyke et son épouse Hélène Mpaka furent
assassinés? Faut-il croire Marie Soleil lorsqu'elle considère que les
hébdomadires (Le Révélateur, Numérica, Demain le Congo, the post (
c'est nous qui l'ajoutons) ne sont pas beaucoup lus puisqu'ils tirent à
très faible tirage ?

Le journal du citoyen et la Radio Okapi magnifiés

Elle exalte le Journal du Citoyen qui tire à 15.000 exemplaires
financé par Panos, alors même que ce journal de 4 feuillets doit son
existence à la contribution rédactionnelle et les caricatures des
différents journalistes congolais de la presse kinoise prêtés par leur
rédaction pour écrire les articles du Journal du Citoyen. " les
journalistes sont en outre insuffisamment formés dans un pays où même
s'il existe une diversité de structures de formation…". Les
journalistes congolais sont-ils les moins formés du globe? Les Stéphane
kitutu O'leantua, Polydor Muboyayi, Kabeya Mpindi Pasi, Fidel Musangu
wa Ntumba, Cyrillle Kileba Pok Ames, Jacques Kimponzo, Kamanda wa
kamanda, Eugène Kota Odiekila, Roger Kalala Mihuta, Béatrice Kwale,
Ngombwa Tshipamba, Francine Mukoko, Michel Digeluka kibungu, Guy
Kasongo Kilembwe, Gustave Kalenda, Kasongo Tshilundé, Arthur Kayumba
Mutoka, Michel Digeluka, Felly Mukendi, jean paul ilopi,Georges Tamba
et plusieurs autres sont-ils vraiment des journalistes non formés?.

La République Démocratique du Congo ayant une superficie de
2.345.410 km2, avec différents reliefs, aucune radio même pas la Radio
Okapi ne peut se targuer qu'elle couvre toute la République. Les zones
d'ombres sont nombreuses et les populations Congolaises ne sont pas que
dans les centres urbains. Etre " relayée soit par le biais d'une de ses
propres antennes provinciales, soit en décrochage sur une station
locale " signifie-t-elle qu'on couvre toute la RDC?. Les Congolais
savent que 18. 000 soldats constituent la Monuc qui chapeaute avec la
fondation suisse Hirondelle, la Radio Okapi, radio internationale
"humanitaire". Quel est le bugdet de fonctionnement de la radio Okapi ?
La spécialiste de la République Démocratique du Congo a oublié
d'informer aux lecteurs d'Africultures que la majorité des journalistes
qui travaillent à Okapi ont été débauchés dans toutes les stations des
radios locales: Rtnc, Radio Sango Malamu, Réveil FM, Radio Elykia…Et
dans les provinces ça été pareille. Ces journalistes ont été formés
dans les structures existantes mais aussi sur les tas par un
accompagnement efficace, pourquoi lorsqu'elle parle de la radio Okapi,
elle occulte cet aspect? Son article manque de perspective, que va
devenir la Radio Okapi, une fois que la Monuc quittera le sol
congolais? Sera-t-elle " congolisée "? Que deviendront tous ces
journalistes dont les salaires vont retrecir considérablement. plus

La HAM, la poule aux œufs d'or

Lorsqu'on a eu l'occasion de lire Guy Durandin," l'information,
la desinformation et la réalité", Ed. PUF 1993 ou encore Remi Kauffer,"
l'arme de la desinformation", Grasset 2000 on comprend vite que Marie
Soleil Frère n'a fait que selectionner des nouvelles allant dans le
sens de ses intentions, elle n'a fait que défigurer les informations
vraies, elle n' a fait que laisser s'échapper des lambeaux de la vérité
en désinformant ses lecteurs. Marie Soleil Frère n'a pas osé dire que
c'est pendant qu'il était Président de la Haute Haurité des Médias
(HAM) que Modeste Mutinga a monté sa propre station de radio et sa
chaine de télévision. Le fait d'être juge et partie ça ne gène pas
notre spécialiste des médias africains. Pourquoi le cas de Jean Pierre
Kibambi Shintwa, ancien correspondant de RFI, patron de Tropicana Tv,
qui a concourru à la députation doit être mis en exergue? Et taire
volontairement ceux qui ont agi sournoisement? Dans " Quand le
pluralisme déraille: images et manipulations télévisuelles à Kinshasa
", on peut lire " certaines radios et télévisions confessionnelles
soutiennet des politiciens affiliés aux églises évangéliques..(..). Le
Pasteur Sony Kafuta, prpriétaire de la RTAE a mis sa foi et ses médias
au service de Joseph Kabila, se faisant, en août 2006, rappeler à
l'ordre par la HAM pour " incitation à la violence". Sans doute
n'est-ce donc pas un hasard si l'amphithéâtre de son Eglise a été pillé
par des militants du MLC de Jean-Pierre Bemba le 27 juillet, à la
veille du premier tour ". Il ya un mélange de vrai et de faux dans ce
récit, lorsqu'on n'a pas été à Kinshasa, on peut croire les balivernes
de Soleil Frère.

.Primo. Tous ceux qui ont accompagné Jean-Pierre Bemba à son
retour à Kinshasa, de l'aéroport de N'djili au Stade Tata Raphaél
n'étaient pas tous des militants du MLC. Beaucoup des shégués s'étaient
infiltrés dans le cortège. Pour être militant il faut posseder la carte
du parti. A-t-elle vérifié que tout ce monde était en possesion du MLC?

.Secundo. On ne peut en aucun encourager la violence d'où
qu'elle vienne. Mais avant d'arriver à l'amphitréâtre du Pasteur Sony
Kafuta, c'est la HAM qui a été le premier batiment a être pillé.
Pourquoi la HAM a connu le pillage? Les shégués qui voulaient traverser
son siège pour atteindre le stade Tata Raphaél, ignoraient que ce
batiment abritait la HAM. Pour dissuader les shégués, un policier
commis de garde a tiré sur la foule il a eu une personne qu a été
grievèment blessée. C'est entrant dans l'enceinte du batiment ou le bus
avec son inscription " Haute Autorité des Médias " a attiré leur
attention. Les jeunes qui ont pillé la HAM ont décrié le coté partisan
de cette institution.

Tierso. La violence a était inouie: la HAM fut pillée et
brûlée, une femme travaillant à la HAM a été brutalisée et violée; les
églises des Pasteurs Sony Kafuta et Ngalasi pillées et brûlées, la
Samba Playa, lieu de répétition de Werrason " Wenge Musica Maison Mère
" mise à sac, 4 policiers tués.

Quatro. A part la HAM, aucun média se trouvant dans le parrage
des pilleurs n'a été leur cible: La Réfence PLus, Radio télé
Puissance…

Le vrai problème avec Marie Soleil Frère c'est que ces articles
sont orientés, deforment la vérité. L'un des objectifs est qu'il faut
cacher les insuffisances, les dérives autoritaires, les prises de
positions en faveur d'un camp au détriment de la majorité d'autres
candidats,dans les élections qui se sont tenues en République
Démocratique du Congo car il faut que son patron Panos trouve les
financements pour continuer à regenter les journalistes et les médias
congolais.

La Belgique peine à trouver un gouvernement, les journalistes
belges ont-ils droit d'en parler? Jean Marie Le Pen dont on connait les
dérives oratoires, son antisémitisme, son racisme déclaré, pourquoi les
journalistes français lui donnent-ils la parole? Pourquoi les
journalistes congolais n'ont-ils pas eu droit d'inviter les acteurs
congolais pour de grands débats contradictoires, sans que la HAM
suspende les journalistes, les médias et même l'acteur politique
invité.
La HAM a échoué car elle n'a jamais reussi à organiser un grand débat
entre les deux candidats restés en lice sur les 33 aux élections
présidentielles. Ce débat était inscrit noir sur blanc dans la
constitution de la transition. La viabilité financière des médias en
RDC dépendent de la santé économique de ce grand pays au coeur de
l'Afrique. Fouler au pied le travail qu'abatte au quotidien les
journalistes congolais dans un pays post-conflit est un mépris. Marie
Soleil devrait lire " la machine à fabriquer des histoires et à
formater les esprits", de Christian Salmon. Il vient de sortir il ya
quelques jours aux éditions la Découverte.Vouloir formater les esprits
des journalistes congolais est une atteinte à leur intégrité et
conscience.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 5