Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 23 août 2021

Goma: Polémique sur les maisons préfabriquées de la cité UMOJA pour les sinistrés !

Goma: Polémique sur les maisons préfabriquées de la cité UMOJA pour les sinistrés !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

fb-img-1629737442629

On connait un vrai musicien par ses chansons. A Réveil FM International, nous avions fouiné notre discographie, sans trouver une seule chanson de Innocent Balumé. Seuls les naïfs inconscients applaudissent comme des gamins, les 10 maisons bleues . L'initiative du jeune Innoss'Bahume  serait à encourager si l'opération cité UMOJA était limpide comme l'eau de source. Il y a trop de zones d'ombre.  Qui a financé cette cité UMOJA ? Des fans congolais ou des prédateurs qui se cachent en habits de philanthropes ? Dans une zone de guerre, sous état de siège comme le Nord-Kivu, seigneurs de guerre, marchands de tous genres peuvent être tentés dans le blanchiment de leur argent sale. Comment à Goma, 10 maisons peuvent pousser en une nuit, sans que l'autorité congolaise ne s'interroge ? 

fb-img-1629737427779

Innocent Didace Balume est né le 5 mai 1997 à Goma dans le Nord-Kivu, quelques jours avant l'occupation rwandaise à travers le RCD-Goma, un mouvement criminel rebelle pro-rwandais, soutenu par Paul Kagamé, dictateur Rwandais. Faut-il rappeler que la soldatesque rwandaise à commis des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de sang et crimes de guerre sur le sol congolais. Depuis la République démocratique du Congo est sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Depuis le coup d'Etat contre le régime de Mobutu Sese Seko à aujourd'hui, la République démocratique du Congo croule sous des régimes d'imposture, d'usurpation et d'occupation. Si les Forces armées de la RDC sont infiltrées, que dire des autres domaines ? 

freddy-mulongo-innossb-1
freddy-mulongo-innossb-3
freddy-mulongo-innossb-2
freddy-mulongo-innossb

Chanteur rappeur, en 2010, Innoss'B remporte le concours de Vodacom Superstar alors qu'il n'avait encore que 13 ans. Il va s'agglutiner avec les grands artistes congolais: Werra Son, Fally Ipupa, JB Mpiana, Céléo, Felix Wazekwa, Koffi Olomide ...sa promotion a été montée de toute pièce. A chaque concert,  on fera monter Innoss'B sur le podium pour le faire accepter aux fans.

A Réveil FM International, nous soutenons la Fatwa Anti Concerts dans la diaspora. Faut-il pour autant dévaluer les artistes musiciens congolais, au profit d'un rappeur dont personne ne connait la chanson ? lorsqu'on pose la question qui   a chanté "Associés" ?  C'est Fally Ipupa ! Effrakata ? C'est Koffi Olomide ! Omba ? JB Mpiana ! Kito Epula ? Félix Wazekwa ! Makambo Ezali Burreau ? Franco Lwambo Makiadi ! Congo avenir  ? Rochereau Tabu Ley ! Kimpiabi Bala ? King Kester Emeneya, Marie Louise ? Wendo Kolonsoy ! Laissez-tomber ? Franck Lassan ? 12 enfants ? Mbuta Luyalu ! Ndaya ? Mpongo Love ! Je suis fâché ? Abeti Masikini ! Quel est le titre d'une chanson de Innoss'B , personne ne connait ! Il n'est qu'u artiste fabriqué par des lobbystes qui veulent profiter de la précarité du peuple congolais. C'est quoi 10 maisons en bois ? Qui sont derrière cette fameuse Innocent Fondation ?  Pourquoi c'est angliciser alors que nous sommes dans un pays francophone ? Pourquoi sa Fondation n'est pas en Swahili ?  

On a l'impression que les 10 maisons préfabriquées en bois sont tombées sur  Goma en provenance  de la planète Mars.   Aucun Congolais n'a vu le traçage de maisons ni les travailleurs s'activer pour la construction.  Pourquoi Innoss'B ne prend pas la peine de nous balancer de A à Z, la construction de 10 maisons qui font parler de lui ?  Pourquoi le plan cadastral  de la cité UMOJA n'est pas enregistrée  au bureau cadastral de Goma ? Nous apprenons que le jeune Innoss Balume n'a crée sa fondation (Innocent Fondation IF), le 19 juillet 2021 dont l’objectif est de venir en aide les personnes démunies. Quels sont les critères pour le choix de 10 personnes ou familles pour accéder aux maisons en bois ? Seront-ils de Congolais ou occupants ? Comment ont-ils étaient identifiés ? Qui a fait ce travail d'indentification ? 

Léopold II, roi des Belges, s'était aussi proclamé "Philanthrope", alors qu'il n'était qu'un sanguinaire génocidaire, coupeur des mains de 10 millions de Congolais.    

Goma: INNOSS'B inaugure la cité Umoja pour accueillir les sinistrés de Nyiragongo © Pepele News

Le soir du 22 mai 2021, le volcan le plus actif d’Afrique et l’un des plus dangereux au monde est entré en éruption à Goma, dans le Nord-Kivu. La coulée de lave du volcan Nyiragongo s’est déversée au nord-est de la ville de Goma, sur son passage, la lave a décimé des maisons, des écoles ainsi que le principal réservoir d’eau de la ville. Plus de 3.500 maisons, 7 écoles et 4 centres de santé ont été détruits et près de 200.000 personnes ont été privées d’accès à l'eau potable. Environ 234.000 personnes ont été déplacées dans les jours qui ont suivi l'éruption, principalement à Sake, Minova et Rutshuru, à l'est de Goma.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC : Les géniaux enfants de Fulgence Mwepu Mulongo !

RDC : Les géniaux enfants de Fulgence Mwepu Mulongo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-mulongo-mwepu Mulongo.jpg, août 2021

Respectueux, brillants et pacifiques, comme leur père, les enfants de Fulgence Mwepu Mulongo sont dignes. Ils font honneur au jovial non conflictuel qu' a été "Mwepu Mulongo" sur cette terre des hommes. Le pacificateur de la dynastie Mulongo a laissé des enfants géniaux. Ses enfants excellent dans des traits caractériels hérités du brillantissime, généreux et rigolard, Fulgence Mwepu Mulongo!

freddy-mulongo-mulongo-mwepu

Fulgence Mwepu Mulongo n'est pas mort ! Il vit à travers ses enfants. Le pacificateur de la dynastie Mulongo, parti trop tôt, n'est pas non plus oublié de la famille Mulongo. Il est vivant à travers ses géniaux enfants. 

freddy-mulongo-fulgence-mwepu

Cadre de la SNCC, son voyage au Canada aura marqué sa carrière de celui qui fut le  L'ancien Représentant de la direction régionale (RDR) de la SNCC à Muene-Ditu, dans le Kasaï Oriental.

freddy-mulongo-fulgence-mwepu-1

Qu’est-ce que cela signifie "réussir sa vie" ? A vos yeux et pour la société ? Certainement pas la même définition !
Pour la société, on mesure souvent la réussite aux signes extérieurs de richesse : maison, job, salaire, voyage, voiture, position sociale etc…Fulgence Mwepu Mulongo était détaché  de tout ça ! La réussite est un état d'esprit avant d'être une norme sociale : elle correspond à un sentiment de satisfaction de soi.  En adoptant une attitude plus positive, on s'aperçoit rapidement du sentiment de mieux réussir, dans tous les aspects de la vie. La réussite est une question de spiritualité. Croire en Dieu est une force essentielle.  L’épanouissement professionnel n’est plus la condition sine qua non pour réussir sa vie. Elle n’est plus qu’un composant parmi d’autres : l’indépendance, la liberté, la paix intérieure...

Fulgence Mwepu Mulongo est décédé le 12 avril 1989 à Lubumbashi. Cela fait 32 ans qu'il a quitté cette terre des hommes. Sa vraie réussite est très visible à travers ses enfants et petits enfants, qui sont intelligents, généreux et joviaux comme fut leur père et lui font honneur. Il est parti tôt, mais Dieu a veillé sur sa progéniture. 

1. Da Besta Mulongo Misakabu !

freddy-mulongo-besta-mulongo

Extrêmement intelligente, elle est douce, pondérée et unificatrice. Le commencement de la sagesse, c'est la crainte de l'Éternel; Et la science des saints, c'est l'intelligence (Proverbes 9:10). Universitaire, Da Besta Mulongo Misakabu a choisi de suivre les traces de son défunt père, elle a étudié la psychologie du travail à Lubumbashi. Il faut rappeler  que le patriarche Jean Nyembo Mulongo et son jeune jeune frère, Fulgence Mwepu Mulongo ont été à la  Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education à l'université de Kisangani. 

freddy-mulongo-besta-mulongo-1

Elle est l'épouse de Monsieur Théophile Misakabu, qui est juriste à la Société minière du Katanga (SOMIKA). Da Besta Mulongo Misakabu  travaille à la Regideso. Elle peut faire valoir son ancienneté : 18 ans ! Mère aimante, la maman de Fordie (Force de Dieu), Christ Muya, Blessing, Nema et Sukrani à la tête sur les épaules. La famille est la cellule mère de la société. Et la foi en Dieu, un moteur pour aller de l'avant. Sans Dieu, Da Besta Mulongo Misakabu ne serait pas cette belle et dynamique femme rigoureuse et rigolote  que l'on voit.  

2. Dada Mulongo Kayembe !

freddy-mulongo-dada-4

Dada en swahili signifie la grande-sœur. Elle porte le nom Astrid Kabila Mulongo, la grande soeur de Fulgence Mwepu Mulongo. Un jour, Dada est chez un menuisier pour des meubles. Le menuisier a refusé qu'elle paye. Son père, Fulgence Mwepu Mulongo avait aidé ce menuisier à Mwene-Ditu. Il n'avait jamais trouvé une occasion pour rendre la pareille. Dada  a étudié à l'Institut Supérieur du Commerce de Lubumbashi. Elle a sa propre boutique des ustensiles en plastique et fait son commerce. 

freddy-mulongo-dada-3

Universitaire, elle est mariée à Monsieur Didier Kayembe, médecin au Centre médical du centre ville  (CMDC) à Lubumbashi.  Dada est maman de quatre jolis enfants: Erry Kayembe, Emmanuel Kayembe, Kaïla Kayembe et Handy Mwepu Mulongo. 

3. Eddy Mulongo Mwepu

freddy-mulongo-eddy-mulongo-4-jpeg

Il fait très sérieux ! Marié, père de deux enfants, dans la grande famille Mulongo, il a la réputation d'être un bon gestionnaire, rigoureux et droit. C'est lui qui gérait le patrimoine immobilier d'Astrid Kabila Mulongo, sa tante. Il a les qualité de son père: Eddy Mulongo ne se plaint jamais. Il n'est pas un homme qui passe son temps aux jérémiades. Il est non conflictuel, pacifique, taciturne mais surtout bosseur.  Eddy Mulongo travaille à la Commission nationale pour les réfugiés, branche du Haut commissariat aux réfugiés pour la RDC. Pour la Fondation David Mulongo wa Kumunua Na Leza, c'est Eddy Mulongo Mwepu, qui en est le secrétaire général.

freddy-mulongo-eddy-mulongo-2

Le dynamisme d'Eddy Mulongo est connu de tous. Lorsqu'il s'engage dans une démarche il va jusqu'au bout. Il n'est pas un blablateur brasseur du vent. Lorsqu'il promet de faire, il fait. 

4. Ya Rachel Ilunga wa Mulongo !

freddy-mulongo-rachel-mulongo

Diplômée de l'université protestante du Congo, Ya Rachel Ilunga wa Mulongo est la plus politique de la famille Mulongo. Si a un jour, il y aura une femme politique dans la famille Mulongo, Ya Rachel Ilunga wa Mulongo , elle est désignée et serait à sa place.  Elle se bat contre les injustices, a les valeurs humanistes et a le sens de l'équité.  Pour elle, la famille est sacrée. La présidente de la Fondation David Mulongo wa Kumunua Na Leza est l'une des chevilles ouvrières de l'unité de la famille Mulongo. Elle est toujours calme calme et sereine face à la tempête.  L'unité de la famille Mulongo se fait allégrement.

Elle est mariée à un médecin, Monsieur Olivier Ilunga, qui travaille à  l'hôpital de Fribourg en Suisse. Téléconseillere chez EDF ( électricité de France), Ya Rachel Ilunga wa Mulongo est agent administratif à 50% à la Fondation Armée du salut. Elle est mère de deux enfants Venizia Ilunga, 8 ans et Tewis Ilunga,  6 ans.

freddy-mulongo-rachel-mulongo-1

Venizia Ilunga vient d'épater l'enseignante suisse dans son concours d'admission. Pour un concours de 2h00, elle n'a fait que 30 minutes...la monitrice pense qu'elle doit enjamber de classe ! Fulgence Mwepu Mulongo fut très brillant, sa petite fille étonne par son intelligence.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Kimpwanza avec Kimbangu Diantungunua, victoire spirituelle du Congo!

RDC: Kimpwanza avec Kimbangu Diantungunua, victoire spirituelle du Congo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-mvulunzi.jpg, août 2021

Kimpwanza, c'est la victoire spirituelle du Congo. Humainement cela paraît mission impossible. C'est comme les esclaves aux Etats-Unis, peu nombreux ont cru à l'abolition. Elle a bien eu lieu le 18 décembre 1865. La conférence de Berlin, qui s'est tenue du 15 novembre 1884 au 26 février 1885, a été organisée afin d'établir les règles qui devaient présider à la colonisation de l'Afrique.

freddy-mulongo-mvulunzi

Six mois après le départ d'Honoré Ngbanda de l'Apareco, la résistance congolaise est confrontée à un tri: l'ivraie est entrain d'être séparé du bon grain. Les méchants, sorciers, esbrouffes, cabotins sont mis à nu. Les mangéristes qui faisaient de la résistance ventre pour rejoindre la mangeoire de l'occupation sont démasqués. La résistance du vedettariat, celle de la cagnotte, de la négociation secrète avec les occupants, de la quête de postes a sombré dans les eaux profondes. La résistance divisionniste, celle qui se règle devant la justice française n'a plus d'avenir. Elle s'est discréditée toute seule. 

Aujourd'hui, le seul bateau qui vaille à prendre pour monter à bord est celui  de la résistance patriotique Kongo avec Mvulunzi Kimbangu Diantungunua. Cette résistance de la deuxième indépendance "Kimpwanza", longtemps étouffée, bafouée et  assassinée, avec Mbuta Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua est celle qui tient vent debout, parce qu'elle est fondée sur la spiritualité. Elle fait appel à Mvulunzi Kimbangu Diantungunua, non violent et pacifique, victime de l'oppression des esclavagistes et néocoloniaux Belges.  Les Congolais doivent remettre Mvulunzi Kimbangu Diantungunua et leurs ancêtres à la première place. Les vrais miracles de Libération s'en suivront. Les Congolais ont tenté d'arracher leur première Kimpwanza: du 30 juin 1960 à aujourd'hui, ce sont les décideurs qui décident. La seconde Kimpwanza ne s'obtiendra pas par des armes, elle sera le fruit d'une victoire spirituelle. Mvulunzi Kimbangu Diantungua est le seul décideur. La victoire sera pour les Bana Ya Elonga ! Le Congo sera nettoyé avec un balai pour y enlever des déchets toxiques et des hommes corrompus. 

Le géniteur de la résistance patriotique, Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua change le paradigme de la victoire. Le combat est spirituel et la victoire le sera autant. Depuis le génocide de Léopold II à celle de l'occupation Ougando-Burundo-Rwandaise, avec des crimes contre l'humanité, crimes de sang, crimes de guerre et crimes de génocide...bouche cousue, silence de cimetière, personne ne parle de ce qui se commettent au Congo. Les Congolais meurent comme des mouches, le monde a besoin des ressources du Congo, pas des Congolais.

Les Congolais n'ont pas besoin des Kalachnikovs ni chars de combat ni aucune arme conventionnelle pour reprendre leur destin en main. Les Bana Ya Elongo ont besoin de se reconnecter avec Mvulunzi Kimbangu Diantungunua et leurs ancêtres Kongo. C'est de cette reconnexion viendra la victoire qui est spirituelle avant d'être physique. La deuxième indépendance "Kimpwanza" celle du vrai changement sans effusion de sang. Le Congo n'appartient pas à Léopold II ni à ses aïeux. Les Congolais ont légitimement droit de bénéficier de leurs ressources sur la terre de leurs ancêtres.  

Les Coloniaux Belges n'ont jamais pensé à partir du Congo. 4 janvier 1959: "Un dimanche comme tous les autres, ou presque, à Léopoldville dans la capitale du Congo. Un meeting politique de l'Abako annulé dans la confusion. Le Premier bourgmestre de Léopoldville, Jean Tordeur, n’autorise pas la réunion, mais trop tardivement pour que l’Abako l’annule : les militants sont nombreux, très nombreux dans un espace clos de l’actuel quartier Matonge. Les orateurs politiques n’arrivent pas, la foule s’impatiente. la sortie agitée d’un match de football, un commissaire de police peu expérimenté, des coups de feu…entre 250 et 500 morts : c’est l’explosion !  L’émeute se transforme en soulèvement populaire : Léopoldville compte 400.000 habitants !  200.000 Congolais se dirigent vers la ville blanche en criant Dipanda, indépendance.

 

DISCOURS DU ROI DES BELGES LEOPOLD 2 © TELEVUVAMU

DISCOURS DU ROI DES BELGES LEOPOLD 2 © TELEVUVAMU

Discours ignoble du roi Léopold II aux missionnaires accueillis au Congo belge en 1883

Devoirs des prêtres et pasteurs blancs dans cette patrie du Congo-Belge 


Révérends Pères, Pasteurs et Chers Compatriotes,
Soyez les bienvenus dans notre grande patrie du Congo belge, la tâche qui vous est confiée de remplir est très délicate et demande beaucoup de tact. Prêtres et Pasteurs, vous venez certes, pour évangéliser, mais cette évangélisation s’inspire de notre grand principe : avant tout, les intérêts de la métropole. Le but essentiel de votre mission n’est point d’apprendre aux Noirs à connaître Dieu.

Ils le connaissent déjà depuis leurs ancêtres. Ils prient et se soumettent à Nzambi Mpungu, que je sache, et aussi à Nzambi Mawesi, etc.
Ils savent que tuer, voler, coucher avec la femme d’autrui, calomnier, insulter, etc. est mauvais. Ayons le courage de l’avouer, vous ne venez pas leur apprendre ce qu’ils savent déjà. Votre rôle est essentiellement de faciliter les administrateurs et les industriels. C’est-à-dire que vous interpréterez l’évangile de la façon qui sert le mieux nos intérêts dans cette partie du monde. Pour ce faire, vous veillerez entre autres à désintéresser nos sauvages noirs des richesses dont regorgent leur sous-sol afin d’éviter qu’ils s’y intéressent ou qu’ils nous fassent une concurrence meurtrière rêvant un jour à nous déloger de cette partie avant que nous ne nous enrichissions.
Votre connaissance de l’Évangile vous permettra de trouver des textes qui recommandent et qui font aimer la pauvreté. Par exemple : « Heureux les pauvres car le Royaume des Cieux leur appartient ; il est plus difficile pour un riche d’entrer au ciel qu’à un chameau de passer par le trou d’une aiguille, etc. »
Vous ferez donc tout pour que les nègres aient peur de s’enrichir pour mieux mériter le ciel, les soutenir petit à petit pour qu’ils ne se révoltent jamais un jour.
Les industriels et les administratifs seront obligés de se conformer à ce que je vous recommanderai, à vous Prêtres et Pasteurs Blancs, de temps en temps pour vous faire craindre de ne pas avoir peur de recourir à la violence (injurier, battre).
Il ne faudra pas que les nègres ripostent ou se nourrissent de vengeance. Pour cela, vous leur enseignerez par tous les moyens et vous insisterez pour qu’ils suivent l’exemple de tous les Saints qui ont tendu les joues, qui ont pardonné les offenses, qui ont reçu les crachats et les insultes sans tressaillir, il faudra les décourager et les détacher de tout ce qui pourrait leur donner le courage de nous affronter. Je songe ici spécialement à leurs nombreux fétiches de guerre qu’ils prétendent ne point abandonner.
Votre action doit porter essentiellement sur les jeunes afin qu’ils n’hésitent point de nous saluer. Quand le commandement du Père (Dieu) est en contradiction avec celui des missionnaires qui sont les pères spirituels de leurs âmes, vous insisterez particulièrement sur la soumission et l’obéissance même aveugle.
Cette vertu se pratique mieux quand il y a absence de critique. Apprendre aux é1èves à croire et non à raisonner.

Ce sont là, chers Prêtres, Pasteurs et Compatriotes, quelques-uns des principes que vous appliquerez sans faute. Vous
en trouverez beaucoup d’autres dans les livres et textes qui vous seront remis à la fin de cette séance. Vous verrez donc ce que je recommanderai à vous, Prêtres et Pasteurs Blancs :
1- Évangelisez les noirs jusqu’à la moelle des os afin qu’ils ne se révoltent jamais contre les injustices que vous leur ferez subir. Faites-leur réciter chaque jour : «heureux ceux qui pleurent, car le Royaume des Cieux leur appartient ».
2- Convertissez les noirs au moyen des chicottes, gardez leurs femmes à la mission pendant neuf mois afin qu’elles travaillent pour vous. Courtisez-les s’il le faut et exigez ensuite à ces convertis qu’ils offrent en signe de reconnaissance des bonnes viandes, poules, coqs et oeufs chaque fois que vous visitez leurs villages.
Faites tout pour éviter que les Noirs ne deviennent riches. Pour ce faire, chantez-leur chaque jour qu’il est impossible à un homme riche d’entrer dans le Royaume des Cieux. Faites-leur payer une taxe chaque semaine à la messe de Dimanche. Détournez cet argent prétendument destiné aux pauvres, pour avoir des magasins importants là où vous êtes (Paroisse, Procure) et transformez vos
missions ainsi en de gros centres commerciaux florissants et aidez légèrement les pauvres pour encourager d’autres Blancs à investir régulièrement.
3- Demandez aux noirs de mourir de faim et vous autres, vous mangerez cinq fois par jour ; en plus, que vos ventres soient toujours pleins de bonnes choses et que vos bouches exhalent partout l’odeur des oignons.
4- Instituez pour eux un système de confession qui fera de vous de bons détecteurs pour dénoncer tout noir à une prise de conscience pour la revendication de l’indépendance nationale.
5- Enseignez une doctrine que vous ne mettrez pas en pratique et peut-être s’ils vous demandent pourquoi vous comportez-vous contrairement à ce que vous prêchez, répondez-leur : « vous les noirs, suivez ce que nous disons, et non pas ce que nous faisons ». Et s’ils répliquent en disant qu’une foi sans œuvres est une foi morte, fâchez-vous en appliquant le fouet et répondez-leur : « heureux ceux
qui croient sans protester ».
6- Dites-leur que les statuettes que vous gardez chez vous sont l’œuvre de Satan, confisquez-les et allez remplir vos Musées au Vatican ainsi que ceux de Tervueren. Faites oublier aux noirs leurs ancêtres afin qu’ils adorent les vôtres qui ne les écouteront jamais ; par exemple les saintes : la Vierge Marie, Sainte Thérèse, Saint Martin, etc.
7- Faites-leur prier en les mettant à genoux comme punition et obligez-leur à réciter le chapelet dix fois ou plus.
8- Ne présentez jamais une chaise à un Noir qui vient vous voir. Ne l’invitez jamais, donnez-lui tout au plus une cigarette. Ne l’invitez jamais à manger avec vous même s’il égorge pour vous une poule ou un coq chaque fois que vous arrivez chez lui. Bref, lorsque vous aurez accompli tout cela, notre pays la Belgique sera très riche et c’est plus tard seulement, lorsque les Noirs auront compris, que nous essayerons de les aider pour l’amour de Dieu, car on ne réveille pas un chat qui dort.
Je vous en remercie vivement.
S.E. Le Roi des Belges
Léopold II

freddy-mulongo-ikala

LES PROMESSES DIVINE SUR LA LIBÉRATION TOTALE KIMPWANZA DU KONGO-KINSHASA ! 

• MESSAGES et PAROLES PROPHÉTIQUES DE MVULUZI MFUMU KIMBANGU DIANTUNGUNUA !

LA NUIT DU 10 AU 11 SEPTEMBRE 1921 DANS LA FORÊT DE MBUMA.

• Ne pensez pas qu’il soit humainement possible de nous opposer à ceux qui nous combattent.

• Qu’avons-nous pour nous mesurer à eux ?

• (1ère fois) Ce n’est pas nous de nous défendre, c’est à LUI-MÊME NZAMBI MPUNGU de COMBATTRE À NÔTRE PLACE.

• Réfléchissez bien quand vous chantez les Cantiques d’allégresse; ils livrent des messages du Tout Puissant Incréé Nzambi Mpungu.

• Ne les Chantez jamais sans comprendre. C’est Nzambi Mpungu lui-même qui s’adresse à nous à travers ces cantiques.

• Je vous répète encore : Ne pensez pas que vous serez toujours dans la joie, les souffrances vous atteindront ( viendront des moments très difficiles).

• Je serai arrêté et relégué loin, très loin d'ici.

• Je serai jugé et condamné dans des contrées que vous ne connaissez pas.

• Derrière moi, vous ne m'aimerez même plus.

• Certains diront du mal de moi, m'accusant d'avoir provoqué le désordre dans le pays.

• Il y aura ceux qui ne voudront plus entendre mon nom.

• À l'écoute de mon nom KIMBANGU, ils frémiront tels des gens ayant aperçu un fantôme.

• Certaines personnes présentes ici, seront arrêtées, jugées et reléguées loin de leurs villages.

• Les anciens polygames devenus monogames à la suite de mes enseignements redeviendront des polygames ;

• Ils se diront n'avoir rien vu sur les interdits NZAMBI KIMBANGU qui puissent les convaincre.

• Les anciens fétichistes le redeviendront.

• Vous reprendrez vos anciennes habitudes en force, ainsi que le fétichisme et les danses licencieuses et obscènes.

• Les gens adoreront le mal car beaucoup diront : cela fait longtemps que nous nous comportons de la sorte, rien ne nous est arrivé.

• Vous prêterez surtout attention à ce que vous enseigneront ceux qui viennent d'ailleurs dont nous savons pourtant comment la loi de la force règne chez eux.

• Les initiés des sociétés secrètes me haïront ; ils diront que je suis très mauvais ; ils ne voudront pas entendre mon nom ; dès qu'ils entendront parler de moi, les cheveux de leurs têtes se dresseront comme s'ils sont en face d'un revenant.

• Sachez seulement, comme je vous l'ai déjà dit : ici chez nous, (2ème fois) " C'EST NZAMBI MPUNGU LUI-MÊME QUI COMBATTRA À NOTRE PLACE ".

• Viendra le temps des colportages et des mensonges, celui des insultes, des moqueries et des blasphèmes.

• Certains diront : « qu'en est-il de lui qui se croyait puissant ? ».

• Le doute s'installera dans les esprits de beaucoup d'entre vous.

• À ceux qui m'aimeront et me suivront, ils seront haïs par leurs familles et par les autres gens aussi.

• Sachez que ni mon arrestation, ni même ma mort n'arrêteront le travail de Tata Nzambi Mpungu.

• Même si on vous exterminait, il suffirait qu'il y en ait un qui vive, le travail de NZAMBI MPUNGU (Dieu) repartira et se fera.

• Dans les temps à venir, des puissances étrangères, avec leurs soldats, viendront conquérir notre pays, s'introduisant dans tous les coins et recoins du territoire ne sachant ni ne trouvant en vérité ce qu'ils chercheront.

• Ils erreront partout sans se satisfaire de leurs conquêtes.

• Vous apprendrez la nouvelle d'une grande guerre en Europe ; les Blancs s’entre-tueront ; la guerre sera très violente.

• Une grande guerre de libération interviendra dans notre pays.

• (3ème fois) SACHEZ-LE, CE N'EST PAS NOUS LES NOIRS QUI COMBATTRONS CE PAYS ENTRE LES MAINS DES BLANCS, C'EST LA PUISSANCE DE NZAMBI MPUNGU (Dieu) QUI LIBÉRERA CE PAYS.

• Car il est écrit : Qu'il ne restera pas pierre sur pierre qui ne soit renversée).

• Les anciens demandent à Mvuluzi Mfumu Kimbangu, l'Envoyé de NZAMBI MPUNGU :

• Quel signe NZAMBI (Dieu) nous donne pour que nous soyons convaincus que ce pays sera enfin libéré et nous en serons maîtres car vous nous parlez du sort qui vous est réservé, vous serez condamné à mort, relégué loin du pays et jeté en prison où vous mourrez.

• Mfumu Kimbangu leur répondit :

• Priez et notez ces signes :

• vous verrez les routes carrossables relieront les villages, les routes macadamisées seront construites et des maisons hautes à plusieurs étages.

• Quand vous verrez ces signes, sachez que les Blancs sont à la porte de sortie de ce pays selon la promesse du Seigneur.

• Les intellectuels et les hommes riches se moqueront de l’Église de Nzambi - KIMBANGU ainsi que de sa Bonne Nouvelle du salut.

(LES KIMBANGU)

• Leurs cœurs seront tournés vers le mal.

• Ils fermeront les yeux de peur de voir où est annoncée la nouvelle de Nzambi (Dieu).

• Ils mettront des bouchons aux oreilles de peur qu'ils n'entendent sa parole et la nouvelle de son royaume.

• Les gens aimeront beaucoup de choses inutiles, mais je vous l'assure, le peuple juif trouvera la clémence mais pas vous.

• Aux malfaiteurs, la sanction est prête, de même aux idolâtres qui seront livrés aux méchants pour subir la punition.

• Sachez afin qu'après tout cela, je reviendrai avec surprise.

(Donc lui-même Mvuluzi Mfumu Kimbangu reviendra)

• Tous les méchants n'oseront tourner leur face vers moi.

• Les chants glorieux qui m'accompagneront paralyseront les incrédules et les pécheurs.

• Ils ne pourront ni s'évader ni regarder ce qui se passera, tellement que la splendeur sera forte, dépassant largement l'éclair du soleil.

freddy-mulongo-bana-bilaka

L'HOMME NOIR DOIT SE RÉAPPROPRIER SON IDENTITÉ, SON HISTOIRE ET SA GRANDEUR.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui a rejeté son histoire, ses rites et traditions pour adorer les coutumes et les traditions des autres peuples.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui se dit intelligent et se croit important lorsqu'il parle la langue des autres, connaît la science des autres et ignore tout de lui-même.

Nous sommes un peuple en perdition qui ne croit en son génie que lorsqu'il est reconnu par les autres.

Nous sommes ce peuple qui accepte ses conditions de vie misérables en espérant l'arrivée imminente d'un sauveur fabriqué par les autres.

Nous sommes ce peuple qui ne pense plus par lui-même , ne mange plus les fruits de sa terre et dénigre systématiquement sa culture pour singer la culture des autres.

Nous sommes ce peuple qui a honte de lui-même.

Nous sommes un peuple sans mémoire. Qui a oublié que l'Afrique est le berceau de l'humanité et la source des mathématiques.

Nous sommes ce peuple qui se replie sur lui-même de peur d'affronter le monde , un monde dans lequel, sa voix ne compte pas.

Pour défendre nos territoires nous comptons sur les soldats des autres.

Pour soigner nos malades nous utilisons les médicaments fabriqués par les autres.

Pour éduquer nos enfants, les manuels scolaires et les livres sont écrits par les autres. Même notre histoire a été réécrite par les autres.

Pour consommer de l'eau potable, nous avons recours aux compagnies des autres alors que nos terres regorgent de sources d'eau pure.

Pour exploiter nos richesses naturelles, nous ne pouvons pas nous passer des autres.

Pour choisir nos dirigeants , il faut venir s'agenouiller chez les autres.

Le problème ce n'est pas l'autre , le problème c'est nous mêmes.

l'Africain doit se réapproprier sa dignité et son identité pour prendre en main son destin.

Les autres se battent pour eux-mêmes. Lorsqu'ils déclenchent une guerre sur nos terres , souvent c'est pour défendre les intérêts de leurs peuples.

Nous sommes le seul peuple sur cette terre qui ne défend pas ses intérêts. Le seul peuple qu'on insulte sans que cela n'émeut personne.

Nous sommes ce peuple qui, pour préserver les privilèges d'une minorité loyaliste entre en guerre civile avec les armes fournies par les autres.

Personne ne fera notre bien malgré nous.

Au crépuscule de sa vie, Nelson Mandela a déclaré que «ce qui se fait pour nous, sans nous, est fait contre nous».

Méditons et arrêtons de nous lamenter, il faut réagir.

fb-img-1628766906217

DIFFÉRENCE ENTRE LA RELIGION ET LA SPIRITUALITÉ

Dr. Froylan Alvarado, Théologien et phylosophe français, il a construit avec sa pensée une vision intégrée de la science et du mysticisme; de l'évolution de l'esprit et de la pensée.

▪ La religion n'est pas seulement une, il y en a des centaines.

▪ La spiritualité est une.

▪ La religion est pour ceux qui dorment.

▪ La spiritualité est pour ceux qui sont éveillés.

▪ La religion est pour ceux qui ont besoin de quelqu'un pour leur dire quoi faire et qui veulent être guidés.

▪ La spiritualité est pour ceux qui prêtent attention à leur voix intérieure.

▪ La religion a un ensemble de règles dogmatiques.

▪ La spiritualité nous invite à raisonner sur tout, à tout remettre en question.

▪ La religion menace et fait peur.

▪ La spiritualité donne la paix intérieure.

▪ La religion parle de péché et de culpabilité.

▪ La spiritualité dit: «apprends de l'erreur».

▪ La religion réprime tout et dans certains cas c'est faux.

▪ La spiritualité transcende tout, elle vous rapproche de votre vérité!

▪ La religion parle d'un dieu; Ce n'est pas Dieu.

▪ La spiritualité est tout et, par conséquent, elle est en Dieu.

▪ La religion invente.

▪La spiritualité trouve.

▪ La religion ne tolère aucune question.

▪ La spiritualité questionne tout.

▪ La religion est humaine, c'est une organisation avec des règles masculines.

▪ La spiritualité est divine, sans règles humaines.

▪ La religion est la cause des divisions.

▪La spiritualité unit.

▪ La religion cherche à vous faire croire.

▪ La spiritualité, il faut la chercher pour la croire.

▪ La religion suit les préceptes d'un livre sacré.

▪ La spiritualité cherche le sacré dans tous les livres.

▪ La religion se nourrit de la peur.

▪ La spiritualité nourrit la confiance et la foi.

▪ La religion vit dans la pensée.

▪ La spiritualité vit dans la conscience.

▪ La religion s'occupe de faire.

▪ La spiritualité a à voir avec le soi.

▪ La religion nourrit l'ego.

▪ La spiritualité pousse à transcender.

▪ La religion nous fait renoncer au monde pour suivre un dieu.

▪ La spiritualité nous fait vivre en Dieu sans nous renier.

▪ La religion est un culte.

▪ La spiritualité est la méditation.

▪ La religion nous remplit de rêves de gloire au paradis.

▪ La spiritualité nous fait vivre la gloire et le paradis ici et maintenant.

▪ La religion vit dans le passé et dans le futur.

▪ La spiritualité vit dans le présent.

▪ La religion crée des cloîtres dans notre mémoire.

▪ La spiritualité libère notre conscience.

▪ La religion nous fait croire à la vie éternelle.

▪ La spiritualité nous rend conscients de la vie éternelle.

▪ La religion promet la vie après la mort.

▪ La spiritualité consiste à trouver Dieu dans notre intérieur pendant la vie et la mort.

-Nous ne sommes pas des êtres humains qui vivent une expérience spirituelle.

-Nous sommes des êtres spirituels et nous traversons une expérience humaine.-

En un mot, la religion est addictive et stressante alors que la spiritualité est la liberté de croire en Dieu sans aucune condition.

Nous avons complètement tourné nos dos  à notre Dieu et ignoré nos ancêtres pour se souvenir des ancêtres étrangers. 
Voila la cause réelle de notre malheur.

Le pays est rempli de déchets spirituels toxiques de l’humanité.  Nous avons donc perdu nos racines.

Le Kongo est entièrement livré au diable et les soit disant leaders Kongolais sont eux-mêmes adeptes des organisations secrètes, ils n’ont aucune force ou solution pour sauver notre patrie et se contentent à faire diversion. 

Et pourtant, une véritable guerre spirituelle est recommandée pour nettoyer la terre, l’eau, la forêt et aussi le peuple congolais.

Le Tout Puissant dans sa miséricorde nous a finalement envoyé au temps qu’il s’est choisi des élus  à qui il a convié la mission de conduire les enfants égarés dans la maison du père et proclamer ainsi par-là la libération totale du Kongo. 

Prenez une minute pour observer le monde, le constat est qu’il y a et aura encore des grands changements chaque jour qui passe.

En fin du compte, les Kongolais seront les vrais gagnants car nos Ancêtres ont gagné la première partie de la guerre spirituelle qui a eu lieu en 2010.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 août 2021

RDC : L'UNILU réfectionne l'auditoire Professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta!

RDC : L'UNILU réfectionne l'auditoire Professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Huit Mulongo 3.jpg, août 2021

L'université de Lubumbashi vient de réfectionner l'auditoire professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta à la faculté des lettres. Par reconnaissance au Dr en littérature, Huit Mulongo, qui a longtemps enseigné dans cet auditoire, lui dédié. C'est une tradition universitaire, encourager l'excellence. Professeur, journaliste, homme politique, Huit Mulongo Kalonda est difficilement classable.

img-20210811-wa0051

C'est une tradition universitaire:  Encourager l'excellence. Les auditoires universitaires portent les noms d'éminents professeurs. L'université de Lubumbashi avait déjà honoré le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, faculté des Lettres et Sciences humaines, département de langue et civilisation françaises, comme professeur émérite. En effet, le Samedi 24 octobre 2020, l’université de Lubumbashi (UNILU) avait rendu hommage aux 24 professeurs émérites, dont 5 déjà décédés. Parmi eux: Alexis Takizala, Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, Kilanga Musinde, Emmanuel katshuva, Muya Bialushiku, Kakoma Sakatolo, James Jeffrey Hoover, Kambuyi Mwandiavita, Dibwe Dia Mwembu, Bushabu Piema,Tshitambwe Kazadi, Haddad Adna...

freddy-mulongo-huit-mulongo-a

Voir son nom sur la porte d'un auditoire universitaire, est souvent rare pour des professeurs vivants. Certains professeurs n'auront jamais leurs noms inscrites sur la porte d'un auditoire.

Il faut dire que le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta a contribué à délocaliser l'université de Lubumbashi, créée en 1955, elle compte près de 33 000 étudiants dans 10 facultés et 4 écoles supérieures, de son bâtiment  administratif du 30 juin, pour la rendre accessible aux étudiants Katangais et Congolais. Il a travaillé pour l'Unilu à Kalemie et l'Unilu à Malemba-Nkulu.

Aujourd'hui, l’université de Kalemie (UNIKAL), elle est située dans la province de Tanganyka. L’université est créée le 1er octobre 2004  comme « Centre universitaire de Kalemie » (CUK.), une extension de l'université de Lubumbashi. L'initiative est de professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta. Elle devient autonome en 2010 suite à l’arrêté ministériel N° 157/MINESU/CABMIN/EBK/PK/2010 du  27 septembre 2010, portant autonomisation de quelques extensions des établissements de l’enseignement supérieur et universitaire.

L’université de Malemba-Nkulu (UNIM), située à 500 km de Lubumbashi, fonctionne depuis sa création en 2011. Belle initiative d'un visionnaire, le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta, qui se projette toujours dans le futur. Les étudiants de l'université de Malemba-Nkulu peuvent poursuivre le deuxième cycle à l'université de Lubumbashi. 

Au delà du souci du bien faire, c'est surtout le partage des connaissances universelles, en proximité avec des étudiants. Souvent des visionnaires sont traités de tous les noms d'oiseaux par tous ceux qui ne regardent pas au delà de leur nez. Si le savoir est universelle, il doit être accessible à tous. 

Et un gagnant est toujours un rêveur qui n'abandonne jamais. L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Les Congolais de n'importe quels coins et recoins de la République méritent le savoir. 

Le professeur Huit Mulongo Kalonda Ba Mpeta est-il un veinard qui voit se réaliser la reconnaissance de l'université de son vivant ? Non, c'est le fruit de son travail et mérite. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 8 août 2021

Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

Diaspora Patriotique Kongo: "Pas d'unité dans le Tshangatshanga" Ikala Songa Nzila!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Ikala Songa Nzila.jpg, août 2021

La diaspora patriotique Kongo est victime des infiltrations et trahisons. Faux combattants, faux résistants et faux patriotes écument cette diaspora. L'épée de Damoclès a coupé la tête d'Honoré Ngbanda de l'Apareco. Les Aparecosistes se battent encore pour occuper le siège. Le seul bateau debout est celui de combat spirituel avec Mvulunzi Kimbangu Diantugunua et les ancêtres Kongo.



freddy-mulongo-djino-hill

Bravo à Djino Hill depuis les Etats-Unis avec 6 heures de décalage d'horaire avec Paris, pour ses deux émissions le mercredi et samedi, sur le bilan de la diaspora patriotique avec pour invité: Ikala Likulu Songa Nzila Ya Kimbangu Diantungunua, la voix étouffée de la diaspora patriotique kongolaise. Le commandant de bord du bateau spirituel de la libération de la RDC. 

A Réveil FM International, nous n'utilisons plus le terme combattants dans la diaspora, cela rappelle les Combattants écervelés  de l'Udps sous les manguiers à Limeté, habitués à injurier tout le monde. Mbuta Ikala Songa Nzila a raison: "En 2011, la résistance patriotique a vu son nombre gonflé par mille. Il s'est avéré que les soi-disant Combattants de 2011 sont des traîtres, accompagnateurs et facilitateurs de l'occupation génocidaire des sanguinaires extrémistes tueurs avec leurs fameux leaders politiques traîtres.

Les Combattants ne sont ni Résistants ni Patriotes ! Les Combattants s'étaient camouflés dans la résistance patriotique pour amener Etienne Tshisekedi wa Mulumba au pouvoir. Or le sphinx de Limeté souffrait d'Alzheimer. Cela a été caché au peuple congolais. Etienne Tshisekedi souffrait des troubles de la mémoire ou amnésie, des troubles du langage ou aphasies, des troubles de la reconnaissance ou agnosies, des troubles d'humeur et du comportement, il avait de difficulté à exécuter certaines tâches...

freddy-mulongo-ikala-songa-nzila

Le 18 décembre 2011, Etienne Tshisekedi  dans sa paillotte de sa résidence de Limeté déclarait devant les journalistes: « Je vous demande de garder votre calme et votre sérénité, parce que quelqu’un qui est vainqueur ne s’agite pas, ne se trouble pas. Au contraire, il reste serein. Quant aux fauteurs en eau trouble, à commencer par Monsieur Kabila, je vous demande, à vous tous, de rechercher ce monsieur partout où il est dans le territoire national et de me l’amener ici vivant. Celui qui m’amènera Kabila ici ligoté, aura une récompense très importante. De même, le gouvernement de monsieur Kabila est démis depuis ce jour. Les départements ministériels seront dirigés par des secrétaires généraux jusqu’à nouvel ordre. Officiers, sous-officiers, caporaux et soldats de l’armée nationale congolaise, je vous enjoint de n’obéir qu’à l’autorité légitime. La police nationale souveraine, vous ferez de même ». A la diaspora, il dira "Bolala Pongi Ya Ba Bébés ".

La diaspora avait cotisé pour l'impérium ! Jusqu'à son décès Etienne Tshisekedi n'a jamais donné un mot d'ordre et l'argent de l'impérium, personne n'est au courant de la somme d'argent perçues.  

L'erreur de la diaspora patriotique est d'avoir accepté les infiltrations en sein de la politicaillerie congolaise: Jean Paul Moka Ngolo Pati, l'enfarineur  avec son mouvement bleu;  Christian Malanga, un faussaire porté à bras le corps des petits journaleux de la coterie Bandundu, le Général Faustin Munene, qui a récupéré l'Armée de Résistance Populaire-ARP, sans aucune action sur terrain. Les combattants ont ouvert les bras à Moïse Katumbi Chapwe, mais surtout Tshilombo Tshintuntu, qui négociait en catimini avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa. Il était question qu'il soit nommé Premier ministre, après Samy Badibanga et Bruno Tshibala, deux membres de l'Udps. Coup de bole, malgré  ses 15%, Tshilombo a bénéficié d'une nomination électorale après son odieux deal contre le peuple congolais. Il règne mais ne dirige et ne gouverne rien. Il est marionnette et pantin. 

A part des marches où l'on chante : Zonga Sima, quel est le bilan de la diaspora patriotique Kongolaise ? Même mpese ya pamba akufi te ! Et pourtant, nombreux ont perdu leur boulot, des mariages se sont disloqués à cause du combat...ceux qui eu la malchance d'investir pour la libération du Congo ont tout perdu. 

L'épée de Damoclès a coupé la tête d'honorer Ngbanda Nzambo Ko Atumba, père de la résistance congolaise au Maroc. Personne ne pose la question qui l'a tué ? Mais tout le monde veut son siège de président de l'Apareco !  Les Aparecosistes fouettent la honte à tout le monde. Les résistants patriotes de l'Apareco se retrouvent devant la justice française. Elle met tout le monde dos à dos, le statut  de leur asbl parle d'absence ou d'empêchement, la justice française a estimé que la mort d'Honoré Ngbanda n'est ni l'un ni l'autre.  On apprend que l'autre Apareco veut faire de la politique avec le régime d'imposture de Tshilombo. L'ancien conseiller Zaki a déjà pondu son Bepareco. Honoré Ngbanda aura travaillé en vain. L'Apareco fut-il un conglomérat des aventuriers ? Où en est-on avec la fameuse cinquième colonne ? Lorsque ceux qui se disaient "Na Se Ya Mayi" se traînent en justice, quelle honte !

Où sont les "Bana Congo", qui était dirigé par un quatuor de choc : Henri Muke, Samson Cipayi Mukuta, Aubin Kikonka et Didier Ramazani ? Tous ces vendus corrompus sont à la mangeoire de Tshilombo. Trouble-fête pour les uns, patriotes déterminés pour les autres, les 'Bana Congo' ne laissaient personne indifférente sur leur passage. Ce petit noyau de jeunes Bruxellois, pour la plupart, avait surgi du néant lors des manifestations qui avaient ébranlé la diaspora à Bruxelles, après la chute de la ville congolaise de Bukavu, œuvre du général Nkundabatware et de son compère le colonel Jules Mutebusi" le mercredi 2 juin 2004. Le pasteur Epaphras, animateur hors pair,  très suivi à Bruxelles,  est mort dans un dénuement, abandonné par Tshilombo qu'il avait rejoint à la mangeoire. Mama Likembe, animatrice a disparu de la circulation.  Gagnée par la coterie tribale,elle a perdu toute crédibilité.    

Le 3 décembre 2020, Martin Sali dévoilait à Kinshasa,  le plan de soutien de RCK à Tshilombo sur le plateau du plus tshilomboïste de tous, christian Bosembe.   Le RCK devient un parti politique pour soutenir Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin du peuple congolais. Le RDC appartient-il à Martin Sali ? Ses va- et Vient à Kinshasa pour servir Tshilombo fait qu'il a perdu toute crédibilité ?  Ngando le crocodile,  qui avait dessiné le logo de RCK, carte de la RDC avec un poing levé, qui voulait une présidence tournante doit se sentir désabuser. On voit sur Facebook les images de Michel Ndofula Tungasu Buko Nsingi, l'un des hauts parleurs du RCK, dans une plantation de Mokali entrain d'expliquer la culture vivrière. Le Congo est-il libéré de l'occupation ? Le rôle d'un résistant combattant est-il de planter des patates douces dans un pays sous occupation ?   Collabo et traîtresse, u chaudron de la mangeoire de Denise Nyakeru, de la compagne de Tshilombo,  Myriam Chouchuna Kibilu, qui a trahi le combat de la diaspora congolaise pour des intérêts mesquins et égoïstes...Buzobérie outrancière, l'effrontée nargue la diaspora patriotique. La fille de course de Nyakeru se croit arriver, pauvre fifille !

BA VERITES sur Complot, Déstabilisation na lnfiltration Oyo ezo BOMA na Diaspora Congolaise... © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will
DISPORA: Le temps de la réconciliation, mais le torchon brûle encoredans LA RESISTANCE © EVEIL PATRIOTIQUE - USA Maitre Djino Will

 

Des traîtres, collabos et infiltrés se ramassent à la pelle. Ceux qui ont trahi le combat de libération du Congo sont nombreux. Pour avoir contribué à étouffer le combat de libération, Mbuta Ikala Likumu Songa Nzila refuse "L'unité de Tshangatshanga" ! Le "Mbondo" doit désormais être mis à contribution pour l'unité dans la diaspora patriotique Kongo. Il faut boire le "Mbondo" et prendre l'engagement de ne pas trahir ni le Kongo ni le peuple du Kongo ! 

freddy-mulongo-bana-bilaka-kimbangu-diantungunua

Pour  Ikala Likumu Songa Nzila, la libération est le fruit du combat spirituel. 

1. CE QUE NOUS KONGO DEVONS FAIRE 

Réconcilions-nous avec notre Dieu incréé NZAMBI MPUNGU, NJAKOMBA, MUNGU, NVIDI Mukulu, WAMBA Wa MPUNGU Tulendo Dezo et réhabilitons-nous avec nos Ancêtres. 

• Pour purifier le pays de ces déchets toxiques spirituels reçus des doctrines occidentales, IL EST IMPÉRATIVEMENT RECOMMANDÉ AUX KONGOLAIS DE LIVRER UNE VÉRITABLE GUERRE SPIRITUELLE SANS PARDON.

• Une guerre spirituelle d’échelon mondial dans laquelle le Kongo devra faire face aux rayonnements mystiques des confréries des sociétés secrètes et spiritualités étrangères implantées sur son territoire. 

Il s’agit ici d’une guerre spirituelle contre les principautés du monde des ténèbres qui sont venus nous coloniser et qui ont pris l’âme Kongolaise en otage.

• Notre élite devra travailler en parfaite collaboration avec les élus car nous sommes en une guerre spirituelle et non classique. 

• Ne faites surtout pas confiance aux médailles, certificats ou degrés obtenus de la part de nos bourreaux.  

• LE KONGO DOIT DEVENIR UN ÉTAT LIBRE ET SOUVERAIN. 

• Nous devons d’abord récupérer notre livret parcellaire puis après on pourra parler du pouvoir. 

• J’insiste sur ce point parce que vous ne savez pas encore le type de pouvoir que le Tout Puissant va établir dans son Jardin qu’est le Kongo. 

• Cela ne sera pas comme le pouvoir établie à  l’époque coloniale ou néocoloniale.    

NOUS RETOURNERONS AU TYPE DE POUVOIR ÉTABLI AVANT LE 3 MAI 1491 OÙ LE TOUT PUISSANT SERA EN COMMUNICATION SPIRITUELLE AVEC NOS DIRIGEANTS.

• Le Pouvoir où la Force Interplanétaire pour l’Afrique, notre armée invisible, sera toujours en première ligne devant notre armée nationale.  

• Le pouvoir qui va bâtir la nation et valoriser la dignité du peuple Kongolais.  

• Le pouvoir qui va guérir notre âme et nous donner le plaisir de vivre sur terre.  

• Pas ce type de pouvoir qui font circuler certains autour des chancelleries  étrangères.

freddy-mulongo-centenaire-1

2. ÉVEIL SPIRITUEL POUR LA LIBÉRATION TOTALE DU KONGO 

Je voudrais m’adresser aux Africains en général et plus  particulièrement aux Kongolais.

Nombreux parmi vous s’efforcent à lutter pour qu’un jour les pays d’Afrique deviennent  réellement indépendants et souverains. 

Des voies pour y arriver sont multiples : par les armes, la politique et diplomatie ou par la prière. 

Mais la chose la plus importante dans cette lutte est la coordination des activités, aussi et surtout marcher de pair avec les élus qui ont eu la mission de la part du Tout Puissant le Dieu de nos Ancêtres de  libérer notre continent par notre pays le Kongo. 

Nous luttons pour le Kongo, le pays que nous ont laissé nos Ancêtres, mais en réalité ce pays n’est pas sous notre contrôle depuis maintenant 500 ans.  

Cette situation est semblable au cas d’une personne qui construit sa maison dans une parcelle qu’elle n’a jamais vu le livret parcellaire. 

Ce n’est pas l’Etat qui le garde mais plutôt nos bourreaux qui sont les seuls à apporter toutes modifications là ils veulent et quand ils leurs semblent bon. 

L’Etat n’est là que pour améliorer les décors. 

Ceux qui ont choisi la voie de la politique et la diplomatie  finissent leurs courses dans les bureaux de nos bourreaux.  

Nous les savons tous qu’en Afrique, nos dirigeants sont désignés  à l’extérieur et que les élections nationales ne sont que la mascarade pour que la musique de la démocratie se fasse bien entendre. 

Ceux qui ont choisi les armes s’alimentent  auprès de nos bourreaux. 

La bonne marchandise est livrée à la marionnette qui a  juré de ne garantir fidèlement que les intérêts de la métropole.  

Ceux qui se mettent à  genoux jours et nuits afin de prier pour nos pays n’arrivent pas  à satisfaction simplement parce que les voies que nos bourreaux ont aménagées pour nos prières à notre Dieu n’aboutissent malheureusement que dans le néant. 

En contrepartie nos églises reçoivent le  financement de nos bourreaux. 

Pour parvenir à nous libérer, nous devons bien analyser comment ils ont réussi à nous  prendre dans leurs pièges et aussi avoir des élus à la taille de Moïse pour les Israéliens. 

Nous pensons que pour pouvoir identifier le Kongo comme une demeure nous appartenant, la première chose à faire est de récupérer spirituellement notre livret parcellaire puis matériellement par la voie de la diplomatie. 

Voici maintenant la vraie histoire du Kongo et la démonstration sur comment les ténèbres ont pris domicile dans notre pays, contrôlant désormais  notre âme. En outre je préconise la solution, ce qui doit être fait pour que la lumière vienne prendre place. 

Les ténèbres sont à la base de notre souffrance et nous conduisent à notre extinction.

• TRANSFIGURATION DU KONGO

• LE KONGO EST SOUS L'EMPRISE DES DÉMONS !

Bien que le mal ait atteint la terre il y a plus de 3500 ans avec la descente des anges déchus ; Dieu s’est réservé une partie. 

Au Kongo, le pouvoir était sous contrôle direct du Tout Puissant NZAMBI MPUNGU jusqu'à l’époque du Roi Nzinga Nkuvu au XVème siècle.  

Nzinga Nkuvu était en communication parfaite avec le Divin Nzambi Mpungu, Njakomba, Mungu, Nvidi Mukulu, Wamba Wa Mpungu Tulendo Dezo, dans toutes nos langues, et aussi avec les Grands Esprits Kongo. 

IL A PERDU SON CONTACT SPIRITUEL LE 3 MAI 1491 SUITE AUX PRATIQUES MAGIQUES.  

À cette date Nzinga Nkuvu fut BAPTISÉ au  catholicisme sous nom de Jean Ier du Kongo (portugais: João Ier). 

À la mort du roi Nzinga Nkuvu, son fils Alfonso Ier  le succéda. 

Voyant dans le CHRISTIANISME un moyen de moderniser son pays, celui-ci encourageant les BAPTÊMES et Accueillir des JÉSUITES qui ouvrirent une école pour 600 élèves. 

Ces derniers devraient apprendre les maths, Sciences Physiques et surtout la Théologie.   

Il  confia son fils Lukeni Lua Nzinga (Kanamobembo) au Vatican et celui-ci deviendra le premier évêque africain de l'histoire de l’Eglise catholique moderne sous le nom de Henrique (Don Eric). 

Après le baptême du Roi Nzinga Nkuvu, la majorité des rois qui le suivirent devinrent des Chevaliers des ordres étrangers. 

Alvare II ( Nimi a Nkanga) par exemple fut un Mani kongo du Royaume du Kongo de mars 1587 à 1614 et  fut fait Chevalier de l’Ordre Portugais du Christ le 10 mars 1609.  

Par ces gestes, les dieux ÉTRANGERS ENTRÈRENT OFFICIELLEMENT DANS NOTRE PAYS. 

Chemin faisant, nos Rois ont TOURNÉ LEURS DOS À NZAMBI MPUNGU pour SE CONFIER et entrainer TOUTE LA NATION aux dieux étrangers.  

Leurs armoiries et drapeaux venaient de l’étranger. 

Spirituellement NOUS AVONS COUPÉS TOUT CONTACT avec LE DIEU DE NOS ANCÊTRES, c’est pourquoi en 1885 nos bourreaux ont facilement confisqué notre livret parcellaire dans l’acte signé à la conférence de Berlin. 

En effet, à l'acquisition du Congo-Belge par Léopold II à la Conférence de Berlin, les premiers expatriés venus au Congo pour sa mise en valeur, au bénéfice de l'Occident, n'étaient pas des Belges, c'était des agents recrutés surtout de la Grande Bretagne et de la Scandinavie.  

La plupart de ces précurseurs des colons furent britanniques, comme Henry Morton Stanley, suédois, norvégiens, danois et allemands.  

Ces personnalités étaient recommandées au Roi des Belges par l'Establishment des confréries des sociétés secrètes, des sciences occultes. 

Pour mémoire, ce sont les Francs-Maçons qui étaient les plus nombreux. Et pour quels objectifs ? Là est toute la grande question !

freddy-mulongo-mvulunzi-kimbangu

3. PRÉPAREZ-VOUS POUR CE CHANGEMENT MONDIAL ET ÉVÉNEMENT APOCALYPTIQUE TANT ATTENDUE ...

ET APRÈS...UN NOUVEAU KONGO NAÎTRA !

• KONGO YA SIKA - ÉTAT DIVIN DU KONGO - KONGO MBANZA NZAMBI

• MPOKÉ DE BAKOLO KONGO : « Organe Suprême KONGO »

NOM DE PAYS: Kongo - Mbanza Nzambi (État Divin du Kongo) 

Langues Officielles : Lingala et Ki Kongo 

• Religion d'État Divin Kongo : 

« KINTUADI KIA BANDOMBE »; tous unis derrière notre Rédempteur Libérateur Sauveur Mvuluzi Tata KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

• MONNAIE: Makuta - Nzibu 

HYMNE NATIONAL: « TELEMA KONGO » en Lingala et Kikongo 

• DEVISE : BOMOKO - BOSEMBO - MISALA.

• EMBLÈME: Tête de Léopard, rameau et Flèche; entourant la tête du Léopard au dessus de devises gravées sur les 3 pierres.

• DRAPEAU : 

Tricolore avec « ROUGE -VERT - JAUNE » toutes en verticales et 9 petits triangles au dessus d’Étoile d’Orée et la lettre « K » au centre, milieu de l’étoile d’Orée.

Tous sur une grande Natte blanche représentant l’Eau qui entoure le Jardin Divin Kongo - Kinshasa.

• LA POLITIQUE ET LA SPIRITUALITÉ VONT DE PAIRES.

Au Kongo ya Sika; la politique ne se fera plus avec des croyances et spiritualité Étrangères, ni aller circuler dans les chancelleries étrangères pour avoir le pouvoir de diriger...

• Maintenant c’est le Pouvoir qui donnera le Peuple Kongo le plaisir de vivre ici-bas.

• Le Pouvoir qui vas bâtir l’Âme Kongo et rendre l’honneur, la dignité de l’homme et femme Kongo.

la politique avec une indépendance spirituelle ancestrale Kongo; c’est la bonne politique pour gouverner; dont Pouvoirs aux Chefs des Terres Kongo.

 • La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA c’est notre Spiritualité Ancestrale Kongo depuis le début de l’humanité; et c’est la première spiritualité ancestrale Kongo qui avait commencée cette planète Terre; aujourd’hui bafouée étouffée et saboter par les envahisseurs colons missionnaires catholiques et occidentaux. 

• Notre Spiritualité Ancestrale nous conduira à l’indépendance totale, on aura KIMPWANZA DIZOLE et conduira le Peuples du Kongo dans la Paix, Prospérité et développement. 

• La Spiritualité Ancestrale KIMBANGU DIANTUNGUNUA encadrera les Élus de la Promesse Divine pour mieux diriger et gouverner Kongo ya Sika sous la Spiritualité Ancestrale Kongo; Kongo Jardin Divin, la Terre Sainte Kongo Mbanza - Nzambi, Kongo État Divin. 

ON AURA 27 MINISTÈRES ET LEURS SECRÉTARIATS GÉNÉRAUX 

• NOUS RETOURNONS AVEC NOS NEUFS (9) PROVINCES ET NOS DISTRICTS D’AVANT !

1• Province de Kinshasa ( Capitale) 

2• Province de Bandundu 

3• Province de Bas Kongo 

4• Province de l’Équateur Mambenga 

5• Province de Haut Kongo Kisangani 

6• Province de Kasai Kananga 

7• Province de Kasai Mbuji Mayi 

8• Province du Katanga 

9• Province du Kivu 

POUVOIR EXÉCUTIF 

ORGANE SUPRÊME  « MPOKÉ DE BAKOLO KONGO » 

• Mpoké de Bakolo Kongo est l’organe Suprême qui dirigera et contrôlera tous les pouvoirs de Kongo ya Sika. 

• Les Enfants de la Promesse Divine ; Bana ya Elonga ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA, Ntotila, quelques Chefs Spirituels des Églises des Noires, les Grands Chefs Coutumiers Kongo, les initiés Bana Bilaka ya KIMBANGU DIANTUNGUNUA , les descendants de Mama KIMPAVITA, de MPADI BUKA MAKENGO NSUKA, de NZINGA NKUWU, de KUKUPEMBA... siégeront ensembles dans cet organe Suprême qui sera très spirituel.

POUVOIR LÉGISLATIVE 

• Mbondo sera l’outil de sincérité et Mbondo sera aussi comme témoin devant le Tout Puissant Incréé Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba ; et à chaque prise de Pouvoir et responsabilité dans les affaires d’état. Tous futurs dirigeants, juristes , médecins, enseignants et autres encadreurs ... vont admettre de prendre Mbondo pour la garantie Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA.

• Prêter serment et boire du Mbondo pour prouver vôtre sincérité, et confirmer votre crédibilité divine et amour patriotique .

• Fin de Partis Politiques au Kongo. 

Il n’y aura plus des ligablo politiques, fini les partis politiques marionnettes pions du système impérialisme.

• La politique future se ferait dans nos bases Ancestrales : villages, Groupements, Collectivités, Territoires, et districts...pour être élu à partir des nos bases Ancestrales.

• Contactez vos chefs coutumiers pour s’enregistrer, et être Élu là-bas dans nos propres villages qui sont nos bases Ancestrales.

• Les fils et filles Kongo voudront faire de la vraie politique dans l’avenir; ils iront dans leurs villages d’origines commencer votre bénévolat daider votre population locale; c’est à partir de leurs bases Ancestrale ; qu’ils vont s’enregistrer légalement auprès de leurs bureaux de localités comme volontaire pour servir le peuple et Nation Kongo. 

• ÉCOLE DE FORMATION KI - MUNTU :

Ki Muntu prendra place pour le Civisme, Patriotisme et la Spiritualité Kongo. 

Formerais les futurs cadres et responsables , les leaders d’opinions, politiciens, cadres de la nouvelle société Kongo, artistes musiciens, artistes peintres, sculpteurs, dessinateurs, comédiens...

• Fermeture légale de toutes les églises, mosquées, temples bouddhistes, Kabbalah, loges maçonnique... tous temples sataniques et croyances étrangères seront fermés éradiqués au Kongo de KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

• Interdiction Légale de construire une quelconque église, loges maçonnique, mosquée ou tout autres temples non KIMBANGU DIANTUNGUNUA sur toute l’entendue du Kongo; et strictement interdites d’introduire un quelconque désordre spirituel, d’importer des spiritualités étrangères au Kongo Terre Promise - Kongo Mbanza Nzambi - État Divin du Kongo.

• POUVOIR JUDICIAIRE : 

Introduction de « MBONDO » comme instrument du Ministère de la Justice Kongo. 

Rénovation de système de communication et logistique pour le ministère de la Justice.

• Restructuration de l’appareil judiciaire Kongo et construction des nouveaux domaines carcéraux les prisons avec les domaines agricoles et industriels pour faire travailler les prisonniers là-bas.

• ÉDUCATION NATIONALE : 

Ministère de l’Education Nationale sera dirigé qu’à nos langues Ancestrales Kongo : 

Lingala et ki Kongo; et Gratuité frais scolaire pour tous Enfants Kongo de 3 à 12 ans.

• Construire des nouveaux bâtiments scolaires modernes et des nouveaux universités Purement Africains. Des bâtiments académiques pour nos écoles et universités 

SANTÉ et AMBULANCE NATIONALE : 

Santé pour tous, rénovations de tous les hôpitaux et bâtiments hospitaliers, de les équipées et de moderniser tous les hôpitaux Kongo.

• Revalorisation de la Médecine traditionnelle Kongo et légalisation de Pharmacopée Kongo; soins médicaux seront gratuits pour Tous Citoyens Kongo porteur de sa Carte d'identité nationale et sa carte d'Assurance Maladie Kongo. 

• Construction de nouveaux établissements hospitaliers et réhabilitation de tous les bâtiments d’hôpitaux du Kongo.

• Ambulance Nationale Kongo et service de secours pompiers service incendie seront activés 24/24 et 7/7 pour sauver des vies de la population Kongo. 

Logistique moderne pour ce secteur

SÉCURITÉ SOCIALE 

• Tous citoyens Kongo aura son numéro d’enregistrement de sécurité sociale avec une Carte de sécurité sociale sera introduite pour assister et faciliter l’administration et la population Kongo.

• Introduction de DROITS SOCIAUX et droits aux logements sociaux pour les peuples du Kongo.

• Activer l’Aide financière Mensuelle à tous nos pensionnés, anciens combattants, Veuves militaires, veuves policiers, nos Vieux Papa et mamans, les Vieillards Kongo.

• INSS : Institut National de Sécurité Social, doit être restructuré parce que c’est depuis des décennies que INSS est absent, inactif au Kongo. 

• Restructuration d’organe de la Sécurité Sociale est primordiale et nécessaire pour la population Kongo.

• Réintroduction des CARTES AYANTS-DROITS pour les fonctionnaires de l’état, anciens combattants, armée et la police nationale...

• KO.BO.FO : Kongo Border Force.

Immigration et Force Spéciale des Frontières Kongo

• Modernisation et restructuration de services de l’immigration et frontières.

Force spéciale des Frontières Kongo sera opérationnel, 24/24 et 7/7 non stop partout sur l’étendue du territoire 24/24h à la protection, contrôlée tous étrangers et sécurisations de toutes les frontières Kongo. 

« LA DÉFENSE NATIONALE ET LA SOUVERAINETÉ » 

• La Défense nationale et l’intégralité Souvairaine Kongo sera aux bon soins et aux mains de nos Grands Esprits Kongo et leur Armée Céleste invisible et interplanétaire ».

• Mampinga Nationale Kongo: M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KONGO ya KIMBANGU serai toujours en deuxième position, derrière l’Armée Céleste Invisible Interplanétaire.

 • ARMÉE NATIONALE KONGO : 

M.K.K. Mampinga ya Kongo ya KIMBANGU en sigle.

Ba Kengeli MABELE ya NZAMBI MPUNGU

• POLICE Nationale Kongo : BAKANGI 

Division MAKESA ; Division SINZILI; Division KUFA PONA KONGO DIA NTOTILA 

• AGRICULTURE ET PÊCHERIE NATIONALE KONGO. 

Développer l’Agriculture sur toute l’étendue territoriale Kongo; assister nos agriculteurs avec les engins agricoles pour faciliter la production et atteindre le niveau d’autosuffisance nationale et promouvoir la pêche industrielle dans nos rivières, nos Lacs, nos ruisseaux, fleuve et l’océan Atlantique. 

• Une Coopérative Bancaire sera créée et installée partout sur l’étendue territoire pour aider les agriculteurs dans leurs besoins utiles pour leurs plantations.

• Agriculture et élevage sera OBLIGATOIRE pour tous Autochtones Kongo. 

• COOPÉRATION INTERNATIONALE BILATÉRALE. 

Kongo ya Sika renouera une NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE avec tous les pays du monde sans exception.

• Toutes les chancelleries étrangères basées au Kongo Kinshasa doivent fermer leurs Ambassades au plus vite possible et de quitter la Terre de Mvuluzi Mfumu KIMBANGU DIANTUNGUNUA avant qu’il soit tard pour vous sauver !

• Kongo Mboka Esantu: Il y auras aura que 4 AMBASSADES au Kongo ya Sika. 

• Quatre (4) Continents et quatre (4) ambassades.

• Une (1) Chancellerie pour chaque continent représentatif au Kongo de nos ancêtres KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

• Quatre Coins Cardinaux: Est, Ouest, Nord, Sud.

• Quatre (4) Races: Noire, Rouge, Jaune, Blanche. 

NOUVELLE ALLIANCE SINCÈRE ET HONNÊTE AVEC TOUS PAYS.

• Kongo ya Sika ne sera plus un pays membre de leur système diabolique d’impérialisme : 

ONU, OMS, FMI, FRANCOPHONIE, UNESCO, UNICEF, BANQUE MONDIALE, G20, FAO, OTAN, CPI...

• Fin des Coopérations militaires au Kongo ya Sika; le Nouveau Kongo n’aura pas des coopérations militaires avec d’autres pays. 

• État Divin Kongo a une grande et puissante Armée du monde; Armée Céleste Invisible interplanétaire.

Il ne cherchera plus d’aide militaires ailleurs dans cette planète Terre.

• Kongo- Mbanza Nzambi sera sous contrôle du Divin Nzambi Mpungu Tulendo Njakomba le Dieu Nzambi de nos ancêtres Kongo et Noirs; et aura la protection totale Divine.

• FONDATION HUMANITAIRE SUNGA KONGO 

• Seule ONG Nationale Kongo : SUNGA KONGO S.K. 

• Fini tous les ONG fictives au Kongo, SK Sunga Kongo répertorieras toutes les Organisations Non Gouvernementales basées au Kongo Kinshasa, et prendra contrôle de toutes ces ONG installer au Kongo. 

LE PLUS GRAND CHANTIER DU MONDE

Le plus grand chantier du monde :

• Construire des Routes, les autoroutes, chemin de fer, transport public, aéroports, ports fluviaux, transport fluvial, maritimes, transport aérien, tramway, logements sociaux et administratifs, centre de rééducations et de réinsertions, maisons pénitentiaires.

• La reconstruction du Grand Kongo sera le plus grand Chantier du monde; avec un service de 24h/24, et 7/7 avec un Système Rotation, Roulement de services par heures. 

NB: PRÉPAREZ-VOUS AU GRAND CHANGEMENT MONDIAL ET À L’ACCESSION AU KONGO YA SIKA - KONGO YA MOBIKISI MVULUZI NA BISO TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA 999-K8 !!!

Projet de Société pour État Divin du Kongo, Kongo Mbanza Nzambi qui sera dirigé et gouverné par la Spiritualité Ancestrales BANTU-KONGO; une Religion d’État Kongo pour reconstruire spirituellement notre paradis terrestre Kongo, terre Promise et Restaurer l’autorité Divine KIMBANGU DIANTUNGUNUA bafouée depuis des Siècles. 

• Feuille de Route recommander spirituellement pour les Enfants des Promesses Divines 

LES ENFANTS DES PROMESSES DIVINE - BANA ELONGA YA KIMBANGU DIANTUNGUNUA. 

Nkembo nkembo nkembo ya Tata Mpungu Etambola Mokili mobimba !

MUANA ELONGA 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 6 août 2021

RDC : Pouvoir de Tshilombo "Au nom du clan Luba Kasaï"!

Pouvoir de Tshilombo : au nom du Clan Luba Kasaï !

Par Mohamed Mboyo Ey’ekula

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 257.jpg, août 2021

La monarchie clanique-tyrannique de Tshilombo, en trois ans de pouvoir usurpé, exaspère le peuple congolais. Le parvenu croit se maintenir en boutiquant toutes les institutions de la République. L'article de Mohamed Mboyo Ey’ekula est sans complaisance avec l'enjambeur de la grille du palais de la Nation et voleur de destin du peuple congolais.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-257

Sous Mobutu, la géopolitique était la règle en matière de nominations politiques. Mais, malgré cela, l’UDPS,  parti dominé par les luba, ne ratait jamais l’occasion de dénoncer le tribalisme en s’appuyant sur la prédominance des bangala -un moulage purement belge du reste- au sein des forces armées zairoises. Arrivé au pouvoir en 2018, par un deal honteux, le parti des 12 parlementaires devenu clanique sinon familial s'entremêle les pinceaux.

Félix Tshilombo, président de l’Udps et chef de l’Etat failli du Congo -je n’ai pas dit président de la République à Démocratiser du Congo- par la seule volonté de ‘’Joseph Kabila’’; a, en trois ans seulement, reconfiguré le pays en quasi-monarchie clanique. Il faut dire que dans le Congo-Kinshasa défiguré par Tshilombo, à part la langue officielle qu’il envisagerait probablement de changer, tout est à coloration ethnique. Le tribalisme est légalisé et le dénoncer expose à des représailles de la ''talibanie'' qui est parvenue à gangrenner toutes les institutions représentatives.

L'archevêque de KInshasa, dans l’exercice de la mission prophétique de l’église, décrie les inégalités sociales et la mauvaise gouvernance devenues des normes, le clan, depuis son fief de Limeté, décrète la fatwa. contre l’église catholique et la mise à mort du porteur de la pourpre cardinalice. Kabuya, secrétaire général illégitime de l’Udps aile familiale -il y en a légion- promet de distribuer les armes et de faire la guerre à tous ceux qui, comme le cardinal Ambongo, s’oppose au nouvel ordre : le pouvoir ‘’divin’’ du fils du démiurge décédé de Limeté. Ô misère! Le décor d’un retour aux années de l’anarchie et du chaos est planté…

Sous Tshilombo, dont le parti dénonçait il y a peu l’oligarchie swahiliphone, l’ethnie du chef de l’Etat doit tout contrôler : tous les segments de la justice, la présidence de la république tribale, la majorité de médias soudoyée et soumise et, aussi et surtout, le gouvernement dompté. Et, pour boucler la boucle, il manoeuvre pour empocher la Ceni afin de rééditer le forfait de décembre 2018 Se sachant vomi par le peuple, le rejeton d’Etienne Tshisekedi a programmé la fraude comme moyen de survie politique. La démocratie et l’Etat de droit dont on s’était fait le chantre n’étaient alors que de creux slogans!

La loi de la jungle…

Dans la monarchie clanique de Tshilombo, la loi n’existe que pour réprimer, faire taire et faire chanter. Le droit,lui, est dit à la tête du client et la violence et les violations des droits et libertés sont devenues des faits d’une banalité! Mais, comme si cela ne suffisait pas, la justice populaire s’est frayée un chemin et évolue sans froisser le dépositaire du slogan ‘’le peuple d’abord’’/ Quand les militants de l’Udps marchent, même contre l’ordre, ils bénéficient de la bienveillance des services de police et de sécurité là où les opposants sont systématiquement gazés, brutalisés et tués/

Tshilombo ne jure que par son ethnie et ne fait rien pour canaliser la barbarie qui s’est installée dans la gestion de la res publica autant que dans les rapports entre les citoyens congolais. Les militants de l’Udps ne sont pas justiciables dans la monarchie made in Kabeya Kamuanga. Quand Kabuya, Mukoko et Kabund profèrent des menaces, appellent à la rébellion et menacent de mort ou d’extermination certaines composantes de la société congolaise, la justice se fait sourd, muet et aveugle. Du coup, comme à la vieille époque de la royauté en France, le Congo est divisé en deux : le Congo d’en haut, celui des nobles que constituent le pouvoir et son cercle de courtisans tribaux et celui d’en bas, celui du peuple paupérisé et, corvéable

En définitive, la fracture est irrémédiable entre le pouvoir illégitime qui s’appuie sur la contrainte armée pour s’imposer et la majorité de citoyens qui ne rêve que d’en découdre. Dans ce contexte, le pays avance vers des périodes incertaines. Qu’est-ce qui arrivera demain quand le peuple sera poussé dans ses derniers retranchements? L’histoire des dictatures est pleine de leçons instructives. Tshilombo, le dealer de décembre, aurait dû faire amende honorable pour avoir pris le pouvoir en déniant le verdict des urnes mais, il a choisi le raccourci : défier le peuple comme d’autres avant lui. Seulement, il a oublié l’épitaphe qui honore Rossy Tshimanga Mukendi : ‘’le peuple gagne toujours’’.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 3 août 2021

RDC : 2 août journée du génocide des Congolais sans exécution du Rapport Mapping!

RDC : 2 août journée du génocide des Congolais sans exécution du Rapport Mapping!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-2août.jpg, août 2021

2 août journée commémorative du silencieux génocide congolais. A Paris, la diaspora congolaise s'est retrouvée sur la place Reine Astrid, non loin du pont Alma, de 12h00 à 17h00. A Kinshasa, une messe a été organisée dans la cathédrale Notre-Dame. Pour le régime d'occupation, d'imposture et d'usurpation de Tshilombo, aucune manifestation commémorative. Circulez il n'y a rien à voir !

fb-img-1627984115962
fb-img-1627983697334

Le régime d'occupation, d'imposture et d'usurpation de Tshilombo ne célèbre ni la fête d'indépendance du 30 juin ni le 2 août, journée commémorative du génocide congolais. Le régime odieux de Tshilombo est pour le bannissement de la mémoire collective. Rien n'unit les Congolais entre eux. Pourtant nous avons dépassé le chiffre de 12 millions des morts congolais. Tshilombo en signant des accords économiques et s'alliant aux bourreaux du peuple congolais ne fait que creuser un fossé entre lui l'imposteur-usurpateur et le peuple congolais souverain. N'a-t-il pas écrit dans le livre d'or à Kigali, que les Congolais étaient morts par effets collatéraux ? 

Les Warriors ont choisi leur camp, celui d'occupation. Pourquoi Tshilombo avec son fameux Etat de droit ne fait pas de l'application du Rapport Mapping une priorité pour mettre fin à l'impunité ? Le problème est que Tshilombo depuis sa nomination électorale va de boulet en boulet. Son quinquennat volé et son pouvoir usurpé sont une calamité pour la République démocratique du Congo. 

Ce jour-là, 2 août comme aujourd’hui, mais en 1998, C’était un dimanche…Affres de la guerre, ses instigateurs, les traumatismes psychiques et ses conséquences sociopolitiques, économiques et culturelles sont fruits du génocide congolais. En plus les génocidés n'ont pas des tombes !

On ne peut parler du génocide congolais sans ignorer le mouvement rebelle, RCD-Goma, soutenu par le Rwanda. 


TOUT A COMMENCÉ LE 2 AOÛT 1998 !


 C’était un dimanche…Avec sa voix autoritaire, le commandant devenu plus tard Général Sylvain Buki , de triste mémoire (alors commandant du 10ème bataillon des Forces Armées Congolaises, basé à Goma) annonce sur les ondes de la voix du peuple (RTNC-Goma) qu’une partie de l’armée vient de décider de déchoir le président M'Zée Laurent-Désiré Kabila.

Il le dit à travers une phrase tristement célèbre, en Swahili : “TUNA MUONDOWA MADARAKANI”.

Et c’était ainsi le début d’une des plus meurtrières rebellions de l’histoire de la République démocratique du Congo. 

Une rébellion qui changera, pendant cinq ans, le paysage sécuritaire et politique de la région des grands lacs.

Cette rébellion née clandestinement avec l’appui du Rwanda, de l’Ouganda et du Burundi, s’appellera plus tard, RCD, composé, d’une part des anciens de l’AFDL, des Mobutistes et des recrues politiques de tous horizons.

Certains offices de droits humains et de la politique internationale qualifieront, quelque temps après, la guerre lancée par le RCD, de “première guerre internationale Africaine” qui aurait fait plus de six million des morts à l'époque.

Cette fameuse rébellion a engendré plusieurs "conflits armés qui se déroulent sur le territoire de la RDC, anciennement Zaïre" de 1998 à 2002 avec une fin formelle le 30 juin 2003.

Elle impliqua neuf pays africains, et une trentaine de groupes armés, ce qui en fait la plus grande guerre entre États dans l’histoire de l’Afrique contemporaine.

Nombreux viols et massacres, tueries et déplacement des populations touchées par la famine et la maladie.

Des informations à notre possession indiquent que la présence de troupes rwandaises en RDC était motivée par le projet de piller les ressources minières dans la région. Ceci est confirmé par un rapport de l’ONU demandé par le Conseil de sécurité qui indique, à partir des interviews menées par le groupe d’experts, que l’armée rwandaise est restée essentiellement pour se procurer des biens.

Le rapport décrit également la stratégie des groupes armés présents dans la zone pour piller les ressources du sous-sol à leur profit, dans un contexte de massacres et de viols.

Malheureusement, aucune manifestation commémorative n’a été organisée au pays en mémoire des victimes de cette guerre d’agression, à l’occasion de ce triste anniversaire du massacre des millions des Congolais.

LES DATES SIGNIFICTIVES

Le 2 août 1998, dans la province du Kivu, des soldats banyamulenge – Congolais tutsi d’origine rwandaise –, aidés par des troupes rwandaises, se soulèvent contre le régime de Laurent-Désiré Kabila dont ils dénoncent le « népotisme », la « corruption » et « le manque de gouvernance ». C’est de cette même région de l’est du pays qu’était partie la rébellion, soutenue par les Banyamulenge, le Rwanda et l’Ouganda, qui a abouti à l’éviction du président Mobutu Sese Seko, en mai 1997. Les Banyamulenge reprocheraient au président Kabila de ne pas avoir tenu sa promesse de leur céder le contrôle du Kivu. Le Rwanda et l’Ouganda dénoncent, quant à eux, depuis plusieurs mois l’incapacité de Kinshasa à mettre fin aux agissements des rébellions dirigées depuis le Kivu contre les régimes de Kigali et de Kampala. En juillet, le président Kabila a rompu avec ses anciens alliés en ordonnant le retrait des troupes étrangères de la république démocratique du Congo (R.D.C.).

Le 4 août 1998, des forces rebelles aéroportées prennent position dans la province du Bas-Congo, à l’ouest de Kinshasa.

Le 5 août 1998, Arthur Z’Ahidi Ngoma, opposant au régime du président Mobutu puis à celui du président Kabila, est « élu » à la tête de la rébellion. Le ministre congolais des Affaires étrangères, Bizima Karaha, proche du Rwanda et réfugié en Afrique du Sud, s’y rallie.

Le 6 août 1998, le président M'zée Laurent-Désiré Kabila, qui confirme la chute de Goma et de Bukavu, chefs-lieux du Kivu, déclare que son pays « est victime d’une agression du Rwanda et d’un vaste complot des Tutsi qui veulent diriger le gouvernement et occuper le pays ». Kigali dément toute responsabilité, de même que Kampala, mis en cause le 9 par Kinshasa.

Le 13 août 1998, les rebelles s’emparent du barrage d’Inga, sur le fleuve Congo, en aval de Kinshasa, privant la capitale d’électricité et d'eau potable. Des nourrissons meurent dans des couveuses. Des lits et meubles sont transformés en feu de bois pour cuire de la nourriture. "Tozangi Mayi Solo, Tozangi Mwinda Solo Likolo Ya Ba Nyangalakata" chantera plus tard Papa Wendo Kolosoy, pionnier de la musique congolaise moderne.  

Le 15 août 1998, les étrangers commencent à quitter Kinshasa, au premier rang desquels les Français, qui sont la cible de l’hostilité des autorités et de la population.

Le 16 août , les divers courants de la rébellion regroupés au sein du Rassemblement congolais pour la démocratie  RCD annoncent la constitution d’un comité directeur dirigé par Ernest Wamba dia Wamba. M'Zée Laurent-Désiré Kabila quitte Kinshasa pour Lubumbashi, dans le sud-ouest du pays.

Le 18 août, à Harare, à l’issue d’une réunion de la Communauté pour le développement de l’Afrique australe (S.A.D.C.), le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, annonce l’envoi d’une aide à M'Zée Laurent-Désiré Kabila pour « rétablir la paix et la stabilité ». De son côté, l’Organisation de l’unité africaine condamne toute intervention extérieure et appelle les rebelles à déposer les armes et à engager un « dialogue constructif » avec le gouvernement.

Le 20 août 1998, des soldats zimbabwéens débarquent à Kinshasa. L’Afrique du Sud se désolidarise de cette initiative.

Le 22 août 1998, l’Angola, voisin de la R.D.C. lui apporte à son tour son aide militaire. Ses forces prennent à revers les positions des rebelles dans l’ouest du pays. Les jours suivants, ceux-ci annoncent la prise de Kisangani, dans l’est du pays et de Kalemie, dans le sud-est.

Le 23 août 1998, les pays de la S.A.D.C., réunis à Pretoria sur l’initiative du président sud-africain Nelson Mandela, appellent au cessez-le-feu et à l’organisation d’élections en République démocratique du Congo.

Le 26 août 1998 et les jours suivants, des affrontements opposent des rebelles aux forces congolaises, zimbabwéennes et angolaises aux abords de Kinshasa.

Le 29 août 1998, la rébellion abandonne ses positions dans l’ouest du pays et se replie sur Goma.

Comment un pays, comme la République démocratique du Congo, qui a connu tant des morts n'encourage-t-elle pas l'exécution des résolutions du Rapport Mapping parmi lesquelles, l'instauration d'un Tribunal Pénal international pour la RDC ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 2 août 2021

RDC : La république Luba tribale et tribalisée de Tshilombo va se fracasser!

RDC : La république Luba tribale et tribalisée de Tshilombo va se fracasser!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshitshilombo.jpg, août 2021

Un individu qui a vécu 30 ans à Bruxelles, faisant l'école buissonnière et se pavanant dans tous les Nganda du quartier Matongé-Ixelles, Tshilombo Tshintuntu fait un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Une fois au pouvoir, l'individu se révèle être le plus grand tribaliste de la république. Divisionniste, Tshilombo monte les Luba contre les autres congolais.

freddy-mulongo-tshitshilombo

"Bokomesana" clamaient avec vigueur ses Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et wewa à tous les compatriotes, qui dénonçaient les dérives du régime tshilombien. Le peuple congolais "Aboyi Komesana" ! Conséquence Tshilombo Nabuchodonosor se comporte en dictateur impénitent. Alias Kabila avait les Etats-Unis et l'Union européenne avec lui. Il a dégagé. Tshilombo n'a que Mike Hammer, l'ambassadeur Etasunien et les Baluba avec lui, va-t-il vraiment tenir ?

Chasser le naturel, il revient toujours au galop. Ancien pizzaman à Bruxelles, habitué à enfariner ses clients, Tshilombo "Muana Ya Mboka Ya Moyibi", son hold-up de 2018 ne suffit plus. Il ne prépare les élections pas mais la fraude électorale. En République démocratique du Congo, nous sommes entrain d'assister  aux derniers soubresauts d'un régime tribaliste agonisant. Une véritable autodestruction d'un pouvoir acquis, par un odieux deal "Coop" contre le peuple congolais, sur un plateau d'or par des énergumènes écervelés n'ayant jamais été préparés pour la gestion de la respublica.  Avec Tshilombo, le Congo est divisé en deux parties: Les Luba Kasaïens d'un côté et les autres Congolais. Aux premiers tous les privilèges de la république, aux autres brimades, arrestations arbitraires et prisons...Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se prépare à une fraude électorale pour 2023.  Le salopiot ne veut pas organiser les élections mais il y sera contraint. Le pouvoir usurpé de Tshilombo l'enivre, le rend sourd et aveugle. C'est pour un enrichissement personnel que l'ancien pizzaïolo de Bruxelles a volé le pouvoir du peuple congolais.  


Tshilombo a positionné ses hommes et femmes  de confiance dans les principales institutions de la République, tous des Baluba pour mieux tricher. L'imposteur, usurpateur et voleur de destin du peuple congolais, Tshintuntu est entrain de casser la cohésion nationale, par son tribalisme exacerbé.  Le « Tout sauf Joseph Kabila » de 2018 se transformera en « Tout sauf Félix Tshisekedi » en 2023.  Son pouvoir tribal est son boulet. Plus, en procédant uniquement et prioritairement à des nominations tribale  et tribaliste des compatriotes de son clan, en se comportant en chef de bande,  en flirtant avec les bourreaux du peuple congolais, en s'enrichissant illicitement lui et sa famille, en laissant ses inciviques partisans de l'Udps, parti familial des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewa, faire n’importe quoi dans le pays: injurier tout le monde, profaner des églises... Tshilombo  a semé l'animosité dans les cœurs et les esprits de tous les Congolais. Un fruit ne tombe de l'arbre que quand il est mûr, mais devant l'ouragan et la tempête de l'histoire, mûr ou pas mûr, il tombe quand même. Tshilombo récoltera ce qu'il a semé au Congo: division, tribalisme, népotisme, favoritisme, deals et Coops !

Réveil-FM : Compatriote Luba s'insurge contre le tribalisme exacerbé de Tshilombo Tshintuntu ! © Afas Infos

Le balkanisateur Tshilombo remplit sa mission: légaliser l'occupation, tribaliser le Congo pour mieux le casser. La justice vampirisée par des juges tribaux, tribalisés et tribalistes est une atteinte flagrante d'un Etat de droit. Les Congolais subissent des arrestations arbitraires, tandis que  les insulteurs de l'Udps se pavanent allégrement. L'état de droit made in Tshilombo est une escroquerie monumentale. Des checkuleurs, faussaires, bandits, criminels  font la loi au Congo. Il suffit d'être Luba Kasaïen, on jouit de l'impunité.  La montée en puissance des exaspérations à l’égard de nos compatriotes Luba Kasïens risque de plonger le pays dans une terrible situation d’instabilité, d'affrontements ethniques voire de guerre civile. 

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Malonda a été récusé par l'église catholique, aucune église n'a été vandalisée dans le Bas-Congo et personne n'a parlé du motif tribal pour son éviction. Qu'ils continuent dans cette fuite en avant suicidaire. "Il suffit d'une étincelle pour mettre le feu à la plaine"

Image

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Ce groupuscule tribal croit détenir le monopole de la violence en RDC. Il arrivera un moment où personne ne pourra contrôler la situation. De provocation en provocation, ils vont réveiller la bête immonde. Il est temps d'arrêter les frais, car l'exaspération est à son comble.

 David ZIRIRANE BAHATI @BAHATI99731153. Le silence radio des autorités m'inquiète. J'ai comme l'impression qu'elles tirent profit de cette montée du tribalisme qui fragile déjà la cohésion nationale. L'Église catholique paie déjà le prix. On dispose que des jeeps et l'argent pr la corruption.

 Olival@RDC @OlivalDRC. Ils avaient procédé de la même façon au Katanga, faisant fi du vivre ensemble et versant dans les provocations. Les conséquences, nous tous on les connaît. Là ils sont entrain de faire la même erreur mais sur le plan national maintenant. Attention au retour de la manivelle.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Après avoir insulté copieusement le Cardinal Ambongo et l'église catholique, l'ancien vendeur d'essence à la sauvette joue le pompier pyromane en houspillant ses adeptes saccageurs de Mbuji-Maji et ceux qui ont assiégé le bureau du cardinal à Kin. " Qui s'explique s'accuse "Image

 ETAT DE DROIT @ETATDEDROIT6. Bien que tout le monde a un passé mais tout le monde n'a pas commencé sa vie en vendant de l'essence. Il fut vendeur du carburant communément appelé Kaddafi et son intelligence s'évapore souvent comme de l'essence...

 Le ChacalKISSINGERenragé @Lechacalenrage. Un vendeur d'essence et un poseur d'hydroquinone, voilà l'UDPS après Étienne...

 Kiambi @Gillain_Kiambi. Quand les kulunas arrivent au pouvoir en volant la volonté du peuple... Voici le résultat !!!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 31 juillet 2021

RDC: Quinquennat volé, présidence usurpée de Tshilombo finira par un soulèvement !

RDC: Quinquennat volé, présidence usurpée de Tshilombo finira par un soulèvement !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshilombo Moyibi pe Fakwa.jpg, juil. 2021

C'est le régime le plus ubuesque et catastrophique que n'ait jamais connu la RDC. L'enjambeur de la clôture du palais présidentielle de la Nation est un incapaciataire. Tshilombo, le plus grand tribaliste, divisionniste et balkanisateur du Congo, son régime risque de se finir en eau de boudin. Le fameux fils putatif de Tshisekedi a le peuple sur son dos et n'a plus d'alliés. La colère gronde !

freddy-mulongo-tshilombo-moyibi-pe-fakwa

A l'allure où se précipite les choses et évenements, Tshilombo risque d'être  chassé de son pouvoir usurpé sans légitimité par un soulèvement populaire. Le peuple congolais en a marre et n'en peut plus ! A part ses Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewa...les Congolais ne regretteront pas sa chute !  Incroyable, le tribalisme est génétique chez. Ancien pizzaïolo de Bruxelles demeure un fieffé menteur, Tshilombo l'enfarnineur a cru se jouer de tout le monde. Comment Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba fait-il pour ne pas avoir honte? Il se  comporte en chef de bande et clan dans un pays à mosaïque d’ethniques.  C’est vraiment  le plus haut degré de la médiocrité.  Le voleur de destin du peuple congolais, qui n'est qu'un bénéficiaire d'une nomination électorale, est un troubadour qui se croit dans un cirque. Sans vision, ni cap ni programme, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le plus grand nullard du pays. Après avoir volé le destin de tout un peuple pour un enrichissement personnel, l'individu Tshilombo ne dirige et ne contrôle rien. Son état de droit n'est rien d'autre qu'un tribalisme exacerbé. Angwalima est un spécialiste des nominations tribales.

L'exode de Kasaïens s'accentue inexorablement depuis le hold-up électoral de Tshilombo Tshintuntu Tshifueba sur le trône de Congo, par deal avec Alias Kabila ? Au début, de sa nomination électorale, les Bena Mpuka Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewa  péroraient à qui mieux mieux :"Bokomesana",  haineux, jaloux, aigris,  tribalistes, Muluba akomi na pouvoir... après deux ans et 5 mois de leur Gourou à tête du pays ne veulent pas "Komesana". Paupérisés à outrance,  ils fuient massivement le Grand Kasaï. Ils préfèrent vivre dans les autres provinces que la leur. Pourquoi  soutiennent- ils comme des Zombies, un imposteur-usurpateur-checkuleur-faussaire-traître et collabo: Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, un homme tribaliste qui court à sa perte avec son tribalisme exacerbé qui depuis sa nomination électorale n'a jamais mis ses pieds au Kasaï ?

Les Kasaïens souffrent. Affamés et abandonnés à eux-mêmes,  ils vivent et logent dans des Boutiques où ils dorment avec enfants, sans électricité, sans eau potable. Malgré toutes ces conditions,  ils applaudissent des Voleurs ! Dans une campagne électorale, le Grand Kasaï pèse combien ? L'incapacitaire Tshilombo est entrain de lamentablement échoué. N'oublions jamais que la RDC a 450 tribus ! Et Tshilombo pour son calamiteux bilan de sa présidence usurpée et son quinquennat volé sera seul face au peuple congolais. 

Reconnaissons que Mobutu durant son règne eut combattu le tribalisme jusqu'au sacrifice suprême. Après lui, surtout avec Tshilombo le fameux fils putatif de Tshisekedi: le népotisme, clientélisme, favoritisme et tribalisme sont devenus la règle du fonctionnement des institutions de la RDC. Tshilombo brise et détruit l'unité nationale.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. C'est incompréhensible qu'un garçon qui est né et grandi à Kinshasa dans la diversité culturelle et qui a séjourné à Bruxelles dans la communauté congolaise puisse se comporter en tribaliste, alors que son père a bénéficié du soutien de l'ensemble du peuple. C'est un sociopathe !

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Il ne faut plus prendre les gants avec ce groupuscule tribaliste, la RDC n'appartient pas à l'udps ni aux lubas, ils sont en train de semer les pets, ils vont récolter la merde. La victimisation ne marche plus, nous connaissons aujourd'hui les vrais tribalistes et traîtres.

 james gost @james_gost. Les balubas ont toujours gardé leur tribalisme même Mobutu n'avait pas tenté de modifier les codes tribale de balubas....J'ai un ami muluba né en France et grandi en France mais il est toujours aussi TRIBALISTE surtout depuis l'ascension de Tshilombo au pouvoir.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Je connais un compatriote depuis l'université de Nanterre il y a plus de 40 ans, c'est maintenant que je viens de découvrir que c'est un muluba, à cause de Tshilombo. Quelle sidération !

 Damien Muherya @MuheryaDamien. Ils sont très dangereux ces tribalistes de l'UDPS. La cohésion nationale est sérieusement menacée comme jamais.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Et ils seront les grands perdants, la RDC n'est pas le Rwanda avec deux tribus. Trop c'est trop !

 Boniface Musavuli @bkmusavuli. Il est possible que les Congolais ne connaissaient pas vraiment son père. Personnellement, je continue de m'interroger sur la haine qu'il avait à l'égard de Lumumba. Une haine à mort ! Un Congolais qui déteste Lumumba... je n'en connais pas beaucoup.

 Groupe KMK @Gadgetpourtous. La même haine que Tshombe avait , le point en commun ? E.Tshisekdi était proche de Kalonji le sécessionniste , très proche même ...

 Hervé Mosili @MosiliHerve. Le tribalisme est le symptôme de l'idiotie . Il est temps que le médiocres dégagent.

 LA RDC INSOUMISE @INSOUMISERDC. Je pense qu'il jouit de la mauvaise influence de sa mère.

 PARFAITEMENT IMPARFAITE @Bibishe6. Vous avez tout dit yaya, néanmoins lui-même est aussi tribaliste patenté. Que les médiocres dégagent.

 InSide Blue @inSdrc. Non c'est compréhensible....cela veut tout simplement dire que dans sa famille nucléique d'où il tire son éducation le tribalisme était roi....le reste n'était qu'hypocrisie et simulation.

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda. C'est sa mère et l'entourage de sa mère qui le conduisent ainsi pour qu'il devienne cette bête tribaliste.

 Elias kabDduda @EliasKabduda. Il a mal choisit son entourage, malheureusement c'est la même qui le mènera à la ruine

 Boya Kiteti Loso @BoyaLoso. Je suis abasourdi par l’étroitesse d’esprit/tribalisme agressif de F. Tshisekedi malgré son passé en Belgique où il a vécu la plus grande partie de sa vie. Contre vents et marées, il poursuit une politique monoethnique dans TOUTES LES INSTITUTIONS DE LA RDC sans vergogne.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 25 juillet 2021

RDC: L'occupation, c'est le néocolonialisme! Tshilombo est l'avatar de l'occupation!

RDC: L'occupation, c'est le néocolonialisme! Tshilombo est l'avatar de l'occupation!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshilombo colon.jpg, juil. 2021

Tshilombo est un avatar de l'occupation. Il est jouflu, aime le Bukula Bua Nseka, parle le Tshiluba, lingala et français...mais il est ennemi du Congo et Congolais. Tshilombo est l'ambassadeur de l'occupation. Ses promesses sont alambiquées. Tshilombo, c'est Ali Baba Mertura Merti Merta et 400 checkuleurs tribaux, tribalistes et tribalisés qui ont pris la RDC en otage.

e63ijgyxiae9vit

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le type d'individu placé sur le trône pour casser et liquider le pays. L'ancien pizzaïolo de Bruxelles est dans la Mafia internationale pour tuer le Congo. Tshilombo est l'agent d'occupation Ougando-Rwandaise et balkanisateur. Il est l'avatar: joufflu, mange du Fufu et Bitekuteku, parle nos langues mais agit en ennemi du Congo et des Congolais. Tshilombo est l'ambassadeur de l'occupation au Congo. Les colonns et coloniaux ont tout ce qu'ils veulent et font tout à travers un patin néocolonial: Tshilombo Tshintuntu qui a pour mission de briser la cohésion nationale et le vivre ensemble. Il attise et réveille le Tribalisme, Tshilombo use et abuse du tribalo-ethnicisme. Le plus grand tribaliste de la RDC joue avec une corde suprasensible. Après lui, le chaos des Kasaïens ne le concerne pas.   

Les résistants patriotiques travaillent, luttent et combattent l'occupation en RDC. Ils ne sont pas derrière les opposants ou accompagnateurs d'un régime oppressif. Lorsqu'un congolais qui a bravé les pavés de Paris dans des marches Kabila dégage, avec le hold-up électoral d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, grand voleur de destin du peuple congolais, change de langage: la résistance doit amener des médicaments, lits dans les hôpitaux, construire des écoles...ce qu'il n'a rien compris de la résistance. 

C'est parce que le Congo est sous occupation que rien ne peut marcher. L'occupation est un système du néocolonialisme. Des avatars congolais (peau noire masque blanc), des pantins sont placés dans les institutions pour mieux nous coloniser. L'occupation de la RDC dépasse ce qui se passe à l'Est du pays avec le pillage de nos ressources. L'occupation est un système néocolonial des néocoloniaux. Ils sont congolais de père et mère s'allient aux étrangers pour agir en ennemis du Congo. Ils parlent Lingala, Kikongo, Swahili et tshiluba mais agissent comme s'ils provenaient de la planète Mars. Ils s'enrichissent et vivent avec la précarité autour d'eux. Ces Mabumucrates font de la politique pour un enrichissement personnel. Certains vont jusqu'à devenir des mercenaires tuant et massacrant des compatriotes dans des rébellions alambiquées . D'autres pillards et criminels sont incorporés dans les institutions républicaines. C'est ça le régime de l'occupation: tuer plus pour gagner plus !

Croire que ce sont les petites aides qui vont changer l'occupation en système démocratique est une vue d'esprit. Le peuple co.golais est allé aux élections en 2006, 2011 et 2018, quels résultats ? Fraude électorale, hold-up électoral et nomination électore ! Nous sommes en 2021 des affamés attendent 2023 pour un autre hold-up électoral. D'ailleurs le décor est planté avec les nominations des juges tribaux, tribalistes et tribalisés dans l'appareil judicaire. Médiocre et incapacitaire Tshilombo veut rempliler. Il considère le  Congo comme sa chose.

On peut apporter de l'assistance à nos compatriotes avec des médicaments et des lits des hôpitaux mais comme le système est celui d'occupation rien ne marchera. Au risque d'apparaître comme des accompagnateurs de l'occupation.

Être activiste n'a rien à voir avec la résistance patriotique comme le dit si souvent Mbuta Songa Nzila Ikala Michael Benkoka Ndjoli . Un activiste se limite à dénoncer. Mais un résistant patriote au delà de dénoncer recherche les voies et moyens pour mettre fin à l'occupation. 

La libération du Congo sera le fruit du combat spirituel. Elle ne se gagnera pas avec des kalachnikovs ou chars de combat. La victoire de ce combat est effectif avec Mvuluzi Kimbangu Diantungunua. C'est le changement de paradigme tel que compris par les Bana Ya Elonga. Les ennemis seront frappés par des armées invisibles. Malheur aux congolais et étrangers "Mingizila-BaKuya kuya" qui auront contribué à vendre le Kongo. La libération qui vient risque d'être pénible et meurtrière. Le Kongo Mbanza Nzambi sera apocalyptique pour des imposteurs, usurpateurs, criminels, pillards, marchands de promesses, balkanisateurs...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 23 juin 2021

RDC: La République des "COOP" avec Tshilombo, le checkuleur !

RDC: La République des "COOP" avec Tshilombo, le checkuleur !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-faussairetshilombo-2.jpg, juin 2021

Tshilombo, homme de rétro-commissions et checkuleur des "COOP" met la République sens dessous-dessus. Le corrompu-corrupteur Tshilombo Tshintuntu a volé le destin du peuple pour son enrichissement personnel et sa famille. L'incapacitaire et inconscient de la République est le plus nullard de tous. Heureusement Bana ya Elonga ya Kimbangu Diatungunua Bazali Babomi "Coop".

freddy-mulongo-faussairetshilombo-2

La population congolaise broie du noire sans aboyer, les jeeps neuves des députés godillots passent, repassent et écrasent la misérable population. Faire un don de 500 jeeps aux députés marchandises et achetés, c'est vraiment le comble. 500 jeeps neuves, alors que les Congolais croupissent dans une misère noire. Ils manquent de tout. 1 Congolais sur 3 souffre de la malnutrition aiguë. Tshilombo le corrupteur corrompu corrompt les députés godillots avec des jeeps neuves. Dans quel objectif ? L'élection présidentielle de 2023? 

Jamais la République démocratique du Congo n'a été dirigée par un inconscient troubadour comme Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. Les calamités se suivent et se succèdent en cascades. Tshilombo le voleur de destin du peuple congolais est le roi des échecs. Echecs sur échecs. Depuis son arrivée sur le trône du Congo, par deal, nomination électorale,  fraude électorale et fabrication des faux résultats, Tshilombo est l'incarnation des calamités. Monsieur 15%, l'homme des rétrocommissions est un adepte des "COOP". Il agit comme un chauffard de Fula-Fula que les receveurs ne cesse de crier Kambika Ye, Kambika Ye, Kambika Ye. Et notre Kambikeur national agit avec la République comme sa pizzaria. 

Sans visions, sans intelligences, sans convictions, encouragé par ses tambourinaires, thuriféraires, Bena Mpuka, Talibans et Wewa, l'incapacitaire-nullard tourne rond. Aucune solution plausible aux préoccupations de Congolais. Tshilombo ne dirige rien, ne contrôle rien et ne fait rien. Le fameux Tshisekedi, qui est voleur de destin du peuple congolais, a volé le pouvoir pour s'enrichir. C'est ça son ambition. L'enfarineur a abandonné sa pizzaria et enfarine le peuple congolais. Le pauvre type s'est enrichi et a enrichi sa famille, tout en continuant de se moquer du peuple congolais. 

L'inconscient à la tête de notre pays n'est rien d'autre qu'un habitué des "COOP". La République démocratique du Congo est un pays des "COOP" avec Tshilombo. Quel investisseur viendrait dans un pays où le président de la République est un corrupteur-corrompu qui vit des "COOP"?

Fort heureusement tous les Congolais ne sont pas des corrompus. Bana ya Elonga de Mvuluzi Kimbangu Diantungunua sont des Babomi Ya "COOP". 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Affaire 500 jeeps : Le godillot Eliezer Ntambwe parle de crédit pour les députés !

Affaire 500 jeeps : Le godillot Eliezer Ntambwe parle de crédit pour  les députés  !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jeeps Tshilombo.jpg, juin 2021

Ancien pizzaïolo et checkuleur, Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi fait un don de 500 jeeps neuves aux députés corrompus, marchandises et achetés. Personne ne s'offusque et certains essayent de justifier cette corruption à ciel ouvert. Tshilombo use de la corruption pour acheter des consciences. La corruption est institutionnalisée tapisse le sommet de l'Etat. Eliezer Ntambwe, mawa pe soni.

fb-img-1624192629824

La Mafia au grand jour. Les mafieux mafiateurs ne se gênent plus dans la république bannière à démocratiser du Congo. Tshilombo fait un don de 500 jeeps neuves aux députés corrompus, marchandises, achetés et godillots.

fb-img-1624192625138

Eliezer Ntambwe, arriviste et parvenu, a une autre explication. L'ancien et faux  "Mobundeli ya peuple" parle des jeeps à titre de « crédit » aux députés sur fond de « retenues sur salaires ». Combien d'enseignants, infirmiers et mamans Bipupula ont-ils droit au crédit en République démocratique du Congo ? Eliezer Ntambwe est maintenant dans le système. Il crache sur son passé de misérable.  Il parle comme un apparatchik repu. Que font les députés marchandises et achetés pour mériter des jeeps neuves ? Cette corruption à ciel n'offusque ni les Tshilomboïstes encore moins les Tshintuïstes. Dans la république bannière, rien qui compte.

fb-img-1624192629824

Dire qu'Eliezer Ntambwe a été soutenu par notre peuple et la diaspora, aujourd'hui l'infiltré collabo est repu. Il nargue le peuple congolais avec jn raisonnement des Bonobos. Quel à Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba pour acheter la conscience des députés godillots ? Nous sommes en 2021, l'imposteur, l'usurpateur et bénéficiaire d'une nomination électorale ne pense qu'à l'élection présidentielle de 2023.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 18 juin 2021

Après la CPI: L.Gbagbo, fin politique est plus grand que JP Bemba, affairo-politique!

Après la CPI: Laurent Gbagbo, fin politique est plus grand que Jean-Pierre Bemba, affairo-politique!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Gbagbo.jpg, juin 2021

Laurent Gbagbo est rentré à Abidjan en Côte d'Ivoire. Après 8 ans à La Haye, il a été définitivement acquitté le 31 mars 2019 des charges de crimes contre l’humanité et de crimes de guerre par la Cour pénale internationale. Laurent Gbagbo n'a cessé de parler de sa Côte d'Ivoire et des préoccupations des Ivoiriens. Quant à Jean-Pierre Bemba, ancien de la CPI, il demeure un politico-affairiste.

freddy-mulongo-gbagbo

C'est à bord d'un vol régulier en provenance de Bruxelles qui a atterri à 15h45, que Laurent Gbagbo, 76 ans,  est arrivé à Abidjan en Côte d'Ivoire. L'ex-président Ivoirien de 2000 à 2010 a été accueilli au pavillon présidentiel de l'aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. 

"Je suis arrivé avec les yeux en larmes parce que je n’étais pas là quand ma maman est décédée. Je n’ai pas été là pour l’honorer une dernière fois. Sans elle, je ne serais pas Docteur (en histoire, Ndlr) et président de la République. Sangaré a organisé les funérailles de ma mère. Je demanderai au SG (Assoa Adou, secrétaire général du FPI, Ndlr) de me donner quelques jours pour pleurer les morts", a-t-il déclaré.

freddy-mulongo-gbagbo-1

Ambiance rythmée, liesse populaire, T-shirts et tissus à l'effigie de Gbagbo, l'emblématique opposant à Félix Houphouët Boigny. Son absence n’a pas érodé sa popularité dans son camp. Les habitants de Mama (centre-ouest), son village natal, ont commencé dès dimanche à fêter son retour. « Je suis Gbagbo ou rien. Sans Gbagbo, pas de réconciliation. On a prié pour qu’il revienne. Dieu merci, il revient vivant. On est prêt pour l’accueillir » ! 

Jeudi 17 juin 2021 marque le retour de Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire après dix ans d’absence au pays. Définitivement acquitté par la CPI le 31 mars dernier, l’ancien président ivoirien a été accueilli par des milliers d’Ivoiriens et sympathisants. Laurent Gbagbo est et demeure l'un des acteurs majeurs depuis plus de 30 ans. Alassane Ouattara a validé son retour le 7 avril 2021. Fin 2020, la Côte d'Ivoire lui avait déjà attribué ses deux passeports: ordinaire et diplomatique. 

"Selon la loi du 16 juin 2005 relative aux statuts d'anciens présidents, Laurent Gbagbo devrait bénéficier d'une allocation viagère d'un peu moins de 10 millions de francs CFA par mois (soit plus de 15 000 euros). À quoi il faut ajouter une indemnité contributive de logement ainsi que la prise en charge des frais d'eau, d'électricité et de téléphone, dont les montants sont fixés dans la loi de finances et payés sur le budget de la présidence. L'ancien président de la République bénéficie également d'avantages en nature comme un service de sécurité de dix agents, sous l'autorité d'un aide de camp, officier supérieur des Forces armées de Côte d'Ivoire (FACI) ou de la gendarmerie nationale. Il pourra bénéficier d'un cabinet, trois chauffeurs pour trois véhicules, un personnel domestique, une couverture médicale..."

freddy-mulongo-bemba

Jean-Pierre Bemba avait été condamné le 21 mars 2016 de crimes de guerre (meurtre, viol) et de crimes contre l’humanité (meurtre, viol et pillages) par les juges de la CPI, en application de l’article 28 du statut de Rome sur la responsabilité des chefs militaires et autres supérieurs hiérarchiques. Un mois plus tard, la peine était rendue : 18 ans d’emprisonnement. Pour la chambre de première instance III, l’ancien vice-président congolais avait connaissance des exactions commises par ses troupes envoyées en Centrafrique soutenir le président Ange-Félix Patassé, et n’avait pas pris « toutes les mesures nécessaires et raisonnables qui étaient en son pouvoir pour en empêcher ou en réprimer l’exécution ou pour en référer aux autorités compétentes aux fins d’enquête et de poursuites (art. 28). ».

En prison à la CPI, Jean-Pierre Bemba avait presque abandonné la politique. Bemba était devenu le "Picasso congolais". Il peignait ses tableaux, faisait ses pots en poterie. 

freddy-mulongo-bemba-1

Le 8 juin 2018, Jean-Pierre Bemba a été acquitté par la Cour Pénale Internationale (CPI). L'homme qui a accepté l'inacceptable n'a jamais pris la peine de remercier le peuple congolais qui l'a soutenu. Après 11 ans d'absence dont 10 passés dans une prison de la CPI à La Haye,  Jean-Pierre Bemba était de retour en République démocratique du Congo. Le fameux politicard avait atterri à 9h25 à l’aéroport international de N'djili à Kinshasa le mercredi 1er août 2018. A sa descente du jet privé qui l’a ramené de Bruxelles à Kinshasa, pas un mot de remerciement au peuple congolais qui l'a toujours soutenu. Arrogant et seigneur de guerre, JP Bemba a un mépris pour notre peuple qu'il considère que ce dernier lui doit tout. 

A son retour à Kinshasa, le régime d'Alias Kabila lui a refusé d'aller dans la résidence familiale à  La Gombé. Jean-Pierre Bemba avait passé la nuit dans une chaise plastique à  GB. A Réveil FM International, nous avions dénoncé cette atteinte à  sa liberté.

Nous avons toujours dénoncé l'annulation lors de l'élection Louis Michel 2006 du débat démocratique, inscrit dans la Constitution de Transition qui devait opposer Jean-Pierre Bemba à  Alias Kabila. "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, fourbe, roublard, grand requin, pion de tutsi power, et corrompu jusqu'à  la moelle épinière alors président de la fameuse Haute Autorité des Médias-HAM avait annulé le débat pour favoriser Alias Kabila.

Contre Jean-Pierre Bemba, "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi avait utilisé les armes lourdes: muselant des journalistes, bà¢illonnant des médias et opposants. Une fois frauduleusement élu Alias Kabila fit nommer Modeste Mutinga Rapporteur au Sénat pour le récompenser du travail fourni contre son adversaire, des journalistes, médias et opposants.

Nous étions parmi les journalistes et médias invités par la Cour Pénale Internationale pour couvrir le procès Jean-Pierre Bemba à  La Haye. Maître Lyris Kwebe était extrêmement brillant.

Jean-Pierre Bemba est un affairiste. Il est partisan de la politique business.  Il n'est pas fin politique comme Laurent Gbagbo. Politicailleur et ventriote, Jean Pierre Bemba fait de la politique pour un enrichissement personnel. Il se fout des aspirations du peuple congolais. Il est au service de l'Ougandais Yoweri Museni, son parrain. Il n'a jamais condamné l'agression invasion des Ougandais-Rwandais et Burundais contre la République démocratique du Congo.  Le pillage des ressources de la RDC par des voisins envahisseurs occupants et les morts congolais devenus réfugiés dans leur propre pays, ne sont d'aucun souci de Bemba. Son adhésion à l'union sacrée-sucrée-salée de Tshilombo, après espèces sonnantes et trébuchantes,  prouve à dessein de Jean-Pierre Bemba est un marchand, rien d'autre. 

Laurent Gbagbo est une fierté pour la Côte d'Ivoire et l'Afrique. Jean-Pierre Bemba, une honte pour la République démocratique du Congo et l'Afrique. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 14 juin 2021

Conseil de Sécurité: Ali Bongo le grabataire Gabonais tape sa canne sur Tshilombo !

Conseil de Sécurité: Ali Bongo le grabataire Gabonais tape sa canne sur Tshilombo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Ali Bongo Gabon.jpg, juin 2021

Diplomatie internationale, au niveau du siège du Conseil de sécurité de l'ONU, la RDC est la risée du monde à cause de Tshilombo. L'imposteur et usurpateur, le fameux Monsieur 15%, qui trône abusivement sur le Congo a cru bon d'enfariner le Gabon. Malade, Ali Bongo n'a hésité à tape sa canne sur un patenté enfarineur: Tshintuntu Tshifueba.

fb-img-1623331173141

L'enjambeur de la grille du palais de la Nation à Kinshasa est un imposteur incorrigible. Un patenté recidiviste qui ne recule devant rien. En diplomatie internationale, il y a des principes et règles à respecter par tous. C'est le Gabon qui doit normalement occuper la présidence au niveau du Conseil de Sécurité de l'ONU pour une année. 

Or Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15 % et voleur de destin du peuple congolais a cru bon de profiter de sa position putative de président de l'Union africaine pour enfariner le Gabon ! 

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Une retentissante déculottée reçue au conseil de sécurité des NU par le roublard habitué aux magouilles. Nous sommes la risée du monde, on s'étale face au grabataire gabonais qui claudique cahin-caha mais qui pique le chef des Mbwarriors avec sa canne. L'opprobre mondial !

 Love Balata @BalataLove. Cahin- caha parfois accompagné vos mots avec des significations pour une bonne compréhension 

 Berry MUEKATONE

@Bmueka. Claudiquer = boiter, cahin-caha = péniblement, tant bien que mal. Na lingala, elingi koloba que mutu ya Gabon oyo abuataka pe atambola kotkot mais abeti Wabudiadia ebotu na nzete na ye pona place kuna na conseil de sécurité. To yokani ?

 Alain Katho @akkatho. L’amateurisme , l’handicap intellectuel le président aérien Jetta l’Eponge silence radio côté de ses adeptes il faut souligner que les mêmes adeptes ont fait beaucoup de makelele la semaine passée , un pays dirigé par des marionnettes avec cerveau de moineau.

Image

Image

Image

Image

Bernard @Bernard17058. J'ai retenu Mukubwa ceci : Un handicapé gabonais qui pique le roublard avec sa canne....JKK aura rendu un mauvais service au pays en nommant la tête vide ...conséquence le pays est devenu la risée du monde.

 Maurice Kelema @OKMaurice3. C pli mié avec cette traduction.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 5 juin 2021

La Belge rend la "dent" de Lumumba, et le génocide de Léopold II, roi des Belges?

La Belge rend la "dent" de Lumumba, et le génocide de Léopold II, roi des Belges?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Lumumba Okito Mpolo.jpg, juin 2021

A quoi joue la Belgique ? Les Belges coloniaux colonialistes veulent rendre une "hypothétique" dent de Patrice Eméry Lumumba dont le corps a été dissoute dans l'acide. La dent sera remis à Tshilombo à Bruxelles, le 21 juin prochain. Et le 30 juin, Philippe de Belgique sera à Kinshasa pour l'enterrement de la dite dent. La Belgique est toujours silencieuse sur le génocide de Léopold II.

freddy-mulongo-dent-de-lumumba

La "dent" de Lumumba c'est tout ce qui reste du corps de premier Premier ministre de la République démocratique du Congo dont le corps a été dissoute dans l'acide...sauf une dent ? 61 ans après son assassinat, en 1961 par des policiers belges avec la complicité de la CIA et du MI6 britannique, Patrice Eméry Lumumba a enfin une dent sans corps ! Joseph Okito et Maurice Mpolo, deux Congolais qui ont été tués aux côtés de Lumumba, eux n'ont pas droit à rien, même pas une mèche de cheveu. C'est encore la Belgique coloniale qui décide quoi rendre aux Congolais. 

freddy-mulongo-lumumba-okito-mpolo

Des monstrueux colons coloniaux Belges veulent rendre la "dent" de Lumumba, sans rendre le Congo aux Congolais! Le 21 juin prochain , Tshilombo va récupérer la "dent" de Lumumba à Bruxelles. Le 30 juin, jour de l'indépendance du Congo,  Philippe de Belgique sera à Kinshasa pour l'enterrement de la dite dent à l'échangeur de Limeté, où est se trouve la statue de Lumumba. Pour la Belgique, les Congolais sont des nigauds, Tshilombo n'est-il l'imposteur-usurpateur, avec ses 15 % qui n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Où sont les journalistes et médias Belges qui parlaient du faux diplôme de Tshilombo ? Et si la restitution de l'hypothétique "dent" de Lumumba n'était qu'un formol pour endormir le peuple congolais sur le contentieux Belgo-Congolaise et les crimes de Léopold II au Congo ? 

freddy-mulongo-leopold-ii-genocidaire

A quand la reconnaissance du génocide de Léopold II, roi des Belges au Congo ? Coupeur des mains, monarque génocidaire de 10 millions de Congolais morts et disparus sans compter les mutilés.  Le deuxième roi de la Belgique de 1865 à 1909, Léopold II était obstiné par l'idée de posséder une colonie. Il convainc Henry Morton Stanley  de travailler pour lui. Léopold II obtient en février 1885 un territoire de 2,345 millions km² deux millions, soit 80 fois la taille de la Belgique ! Sans jamais y mettre les pieds, le monarque Belge va le faire exploiter sans répit. Le saigner à blanc. Pour l’ivoire d’abord, pour le caoutchouc ensuite, à la sueur du front des autres et jusqu’au prix de leur vie. Et ce dès le début du règne belge sur le pays.

 

freddy-mulongo-jules-marchal

Jules Marchal est né en 1924 en Belgique, et est décédé le 21 juin 2003 à Hoepertingen. Docteur ès philosophie et lettres de l'Université Catholique de Louvain, il a été fonctionnaire territorial au Congo belge de 1948 à 1960, conseiller technique au Congo-Zaïre de 1960 à 1967 et enfin diplomate jusqu'en 1989. Dans son ouvrage en deux volumes: "E.D. Morel contre Léopold II. L’histoire du Congo 1900-1910", il dresse l’interminable et funèbre liste des crimes de Léopold Ii au Congo.

freddy-mulongo-les-fantomes-du-roi-leopold

 

 Le livre "Les Fantômes du roi Léopold" (1998) d’Adam Hochschild,  fait toujours autorité. Adam Hochschild est un écrivain américain et historien. Il est un des cofondateurs du journal Mother Jones. En 2012, son travail a été récompensé par l'American Academy of Arts and Letters. Au début du XXe siècle, Léopold II, roi des Belges est loué dans l'Europe entière comme un monarque philanthrope et humaniste. On veut ignorer que l'État personnel qu'il a établi sur le fleuve Congo est, depuis vingt ans déjà, un véritable royaume des horreurs. La torture, la mutilation, l'esclavage et le meurtre furent les compagnons naturels des sujets africains de Léopold entre 1877 et 1908. Dix millions d'entre eux ont payé de leur vie l'impitoyable cupidité du monarque et de ses serviteurs. Un homme, Edmund Dene Morel, va se lever contre ces atrocités, avec à sa suite une poignée de chefs rebelles, de voyageurs, de missionnaires et d'idéalistes. Adam Hochschild retrace l'histoire du premier mouvement international en faveur des droits de l'homme, qui tint l'opinion mondiale en haleine pendant plus de dix ans, et aboutit à l'annexion du Congo par la Belgique en 1908.

C'est toujours par un argument saugrenu que les néocolonialistes Léopoldiens Belges justifient les crimes de génocide  de Léopold II...il  n’était pas sur place, qui a bien pris soin de brûler toutes ses archives… Certes, ce ne sont que des exécutants qui ont manié la chicote et la machette au Congo. 

Dire que c'est Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui va récupérer la "dent" de Lumumba, alors que son père Etienne Tshisekedi qui avait traîté Patrice Emery Lumumba de crapaud et organisé la chasse des Lumumbistes. 

freddy-mulongo-lumumba-crapaud

 

Voici la lettre historique de Me Etienne Tshisekedi wa Mulumba, adressée à l’empereur Albert Kalondji touchant l’assassinat de Patrice Lumumba (assassiné à Lubumbashi) et ceux de ses camarades combattants du MNC/L assassinés à Bakwanga, sous la règne de Kalondji Albert.
A savoir ; Elengesa Pierre, Jean Pierre Finat (le père de Abeti Masikini), Nzuzi Emmanuel ( le grand frère de Nzuzi wa Mbombo), Muzungu Christophe ( père de Muzungu qui était le vice-gouverneur de Kinshasa pendant le gouvernement de Laurent Desire Kabila), Mbuyi Joseph sans oublier aussi Camile Yangala qui était aussi de nombre…

La lettre criminelle de Tshisekedi à Albert Kalonji :

CABINET DU MINISTRE DE LA JUSTICE

N°1.399/ETSH/ ME/CAB

A Sa Majesté l’Empereur du Sud Kasaï « Le Mulopwe »

à Bakwanga

Je présente mes révérences renouvelées à Votre Majesté Maintenant que le crapeau (LUMUMBA) a été maîtrisé, toute l’action de notre Equipe reste concentrée sur le sort à réserver à ses anciens collaborateurs pour empêcher la pérennisation de son œuvre de destruction. Très prochainement, le Gouvernement de Sa Majesté sera en possession des principaux Lieutenants du crapaud dont Elengesa Pierre, Finant Jean Pierre, Nzuzi Emmanuel, Muzungu Christophe, Mbuyi Joseph aux fins de leur faire subir un châtiment exemplaire. C’est de cette manière que nous serons utiles à la cause que vous défendez. Je présente l’hommage de mon profond respect à Votre Majesté.

Le Commissaire Général Adjoint à la Justice

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 1 juin 2021

RDC : Kitenge Yesu l'oncle tribal qui sursurrait à l'oreille de Tshilombo est parti !

RDC: Tshitenge Yezu, l'oncle tribal qui sursurrait à l'oreille de Tshilombo tire sa révérence 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Primacuria.jpg, juin 2021

Fin de la Primacuria ? Le dinosaure Kitenge Yesu s'en est allé clopin-clopant. Tshilombo pleure son Maître de Mertura Merti Merta. Les Congolais eux continuent de pleurer Goma, Beni, Bunia...derrière la montagne il y a encore la montagne. Soutient farouche de la fraude électorale de Tshilombo, Kitenge Yesu tire sa révérence à 76 ans.

e2th4ivxwaiowfb

A quoi servirait-il à un homme de gagner le monde s'il perd son âme ? L'oncle tribal, farouche défenseur de la fraude électorale de Tshilombo a fini par tirer sa révérence. Kitenge Yesu, dinosaure Mobutiste, l'homme de la Primacuria Mertura Merti Merta est parti. 

Un mort de plus dans l'entourage de Tshilombo qui parle de l'envoûteur comme un stratège. Au Congo-maudit, on encense des bonimenteurs, charlatans, envoûteurs...A la présidence usurpée des Bena Mpuka, Talibans, Wewacrates... personne ne restera vivante.  Qui sera la prochaine victime de vos sacrifices pour le pouvoir? On ne quitte la mangeoire que par contrainte. Kitenge Yesu en est un exemple frappant. Plusieurs fois ministre de Mobutu, le dinosaure n'a jamais pensé à laisser la place aux jeunes. 

Sur les réseaux sociaux les Congolais s'en foutent éperdument du décès de Kitenge Yesu, l'oncle qui sursurrait à l'oreille de Tshilombo. Les Congolais continuent de pleurer Goma, Beni, Bunia...

fb-img-1622497885365

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 31 mai 2021

RDC: La Belgique reconnaîtra-t-elle le génocide du Roi Léopold II, coupeur des mains?

RDC: La Belgique va-t-elle reconnaître le génocide de Léopold II, roi et coupeur des mains? 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Leopold II 2.jpg, mai 2021

Bourreau. Monstre. Génocidaire. Monarque qui coupait les mains. Le responsable du "plus grand crime jamais répertorié dans les annales de l'humanité", assénait Sir Arthur Conan Doyle, auteur du Crime du Congo. Et l'auteur d'un "holocauste oublié", comme le qualifiait Adam Hochschild dans Les fantômes du roi Léopold. L'Allemagne reconnait son génocide en Namibie, et la Belgique au Congo?

freddy-mulongo-leopold-ii

L'Allemagne reconnait son génocide des Hereros et Namas en Namibie, et la Belgique au Congo ?  Léopold II roi des Belges n'a jamais mis un pied ni au Congo ni en Afrique.  Ce monstre sanguinaire, Léopold II, était seul propriétaire du Congo, 80 fois plus grand sa Belgique.  puisqu'il avait conquis celui-ci sur ses propres deniers, ce n'est que par la suite que ce roi fut rétrocédé à l'Etat belge.  La mémoire belge a-t-elle des oublis très sélectifs ? Une légitime question à la factualité de ces silences coupables amènent-ils  à "cacher l' ensemble de ces génocides que nous ne saurions voir"...Les Belges se lamentent  sur les atrocités nazies à l'encontre des populations européennes de 1939 à 1945. Mais, au siècle précédent, Léopold II, "Roi des Belges" s'était déjà essayé au génocide. La seule différence ? Personne n'en parle de nos jours... Bizarre, non ? Un Congolais vaudrait-il moins dans l'échelle de la complainte mondiale anti crimes contre l'humanité ? Les 10 millions de Congolais génocidés par Léopold II, roi des Belges, vaudraient-ils moins que les 6 millions  génocidés par les nazis ?

L'ampleur des crimes commis au Congo, par Léopold II roi des Belges,  fut rapidement connue et documentée même par ses contemporains. Des dizaines de journalistes, d'intellectuels, et même des partisans convaincus du colonialisme européen furent horrifiés par ce qu'ils virent là-bas, qui dépassait ce qu'ils auraient jamais pu imaginer même dans le pire de leurs cauchemars. Même les administrateurs britanniques des colonies voisines considéraient que ce qui se passait au Congo belge était complètement dément, tout cela a cause de l'avidité d'un seul homme.

Jamais durant tout le 19ème siècle, on avait vu ça ou connu ça, et pourtant des génocides et des actes barbares, il y en a eu tout au long de ce siècle.

Le génocidaire roi des Belges Léopold II

Il n'y a que quatre génocides reconnus officiellement par la communauté internationale: le génocide des Juifs commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, reconnu en 1945 par le Tribunal de Nuremberg, le génocide des Arméniens commis par les Turcs en 1915, reconnu par la France et l'ONU, le génocide des Tutsis par les Hutus au Rwanda en 1994, reconnu par l'ONU, et le massacre de Srebrenica, qualifié de «génocide» par la Cour Internationale de Justice (CIJ) et le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie.

Procès Léopold II : Prélude © Alex Newton le Grand

Il n'y a que quatre génocides reconnus officiellement par la communauté internationale: le génocide des Juifs commis par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale, reconnu en 1945 par le Tribunal de Nuremberg, le génocide des Arméniens commis par les Turcs en 1915, reconnu par la France et l'ONU, le génocide des Tutsis par les Hutus au Rwanda en 1994, reconnu par l'ONU, et le massacre de Srebrenica, qualifié de «génocide» par la Cour Internationale de Justice (CIJ) et le Tribunal pénal pour l'ex-Yougoslavie.

Qu’espérait Léopold II ?  D’abord faire du profit grâce au commerce de l’ivoire qui au début de la colonisation était la grande source de revenu.  La lutte contre l’esclavagisme ne fut jamais qu’un pâle mensonge tout juste bon à faire frémir le bon peuple grâce à la presse à sensation.  Très vite, les affaires périclitent, l’ivoire n’est plus rentable, boules de billard, touches de pianos et prothèses dentaires ne constituent pas un marché suffisant, le roi est au bord de la faillite.  Il sollicite un prêt auprès du gouvernement belge, qui, en traînant les pieds, lui accorde.  Ce prêt le roi ne le remboursera jamais !  Quelques années plus tard ; tout change grâce à l’explosion des besoins de caoutchouc.  Or, au Congo, pour le malheur de son peuple, le caoutchouc pousse naturellement en abondance.  C’est à ce moment que commence les atrocités liées au travail forcé. Il ne peut donc y avoir aucun doute que ce soient la cupidité, la rapacité du roi en quête de fortune qui conduisirent aux horreurs que les peuples du Congo allaient subir.   A cette époque, en Afrique centrale, peu de témoins… néanmoins quelques missionnaires anglo-saxons, suédois s’alarment des pratiques féroces des agents du roi Léopold II.  Des représentants du gouvernement anglais Morel et Casement établissent des rapports à l’intention de leur gouvernement.  Les américains envoient une mission d’étude.  A Paris, l’hebdomadaire « l’Assiette au Beurre »,  le « Charlie hebdo » de l’époque caricaturent Léopold II devant des paniers de mains coupées.  De fait, les soldats de la Force publique, pour une cartouche tirée devait présenter à leur officier deux mains coupés… prodigieux sens de l’économie !  L’origine des conflits était toujours le travail forcé et les quantités toujours plus importantes de caoutchouc qu’il fallait récolter.  Les populations indigènes n’ayant aucune conscience de la notion de travail, il est évident que seule la force la plus brutale pouvait obtenir des résultats. On ne compte plus les villages brûlés, les populations prises en otage, les massacres à la mitrailleuse des indigènes révoltés.  Aujourd’hui tous ces faits sont dûment documentés et répertoriés, pour s’en convaincre, il suffit de lire les protocoles d’importation d’armes et de munitions transitant par Anvers pour aboutir au Congo.

Le roi amassa une fortune colossale. Ses avoirs étaient estimés au début de son règne à cinq millions de franc or, lorsqu’il vendit le Congo à la Belgique en 1908, les chercheurs estiment que sa fortune s’élevait à 14 milliards alors même qu’il en avait dépensés 8 pour différents projets urbanistiques et autres en Belgique.  Ainsi, il devint l’un des hommes les plus riches du monde.  Il ne fait cependant pas de doute, que la vente du Congo à la Belgique fait suite à l’énorme campagne de presse dénonçant l’incroyable brutalité des agents du roi en vue de récolter le caoutchouc.  Dans la mesure où il n’avait pas remboursé le premier prêt obtenu de l’état belge, il est permis d’affirmer que Léopold II a donc vendu deux fois le Congo à notre pays.   Léopold II fit détruire systématiquement les archives de l’Etat indépendant du Congo et camoufla sa fortune notamment grâce à une fondation créée en Allemagne, ce ne fut que quatorze ans après sa mort qu’on parvint à voir clair dans ses avoirs.

L'ouvrage "Il pleut des mains sur le Congo" retrace un massacre de masse oublié dans les limbes de l'histoire, celui perpétré par l'administration belge du roi Léopolod II entre 1885 et 1908. "Il pleut des mains sur le Congo" : l'ethnocide colonial belge oublié

C'est un pan terrifiant de l'histoire souvent occulté. Probablement 10 millions de morts, un sacrifice humain inouï de cruauté, une véritable mécanique de mort mise en place pour permettre à un modeste royaume européen de satisfaire ses appétits économiques, tout cela sous la pression d'un monarque prêt à tout pour avoir sa part du "gâteau africain".

Léopold II (1865-1909) est au cœur de l'ouvrage "Il pleut des mains sur le Congo", qui retrace les 23 années d'enfer "démocidaire" au Congo. L'enjeu ? L'exploitation de l'ivoire et du caoutchouc par l'administration belge.
Le titre de l'ouvrage fait référence à la pratique de cette même administration qui demandait de couper une main de chaque indigène tué, afin de justifier l'usage de chaque balle des fusils de ses fonctionnaires.

Le récit de cette monstruosité coloniale évoquée par Marc Wiltz — monstruosité qui a décimé un tiers de la population du Congo de l'époque — s'appuie sur les textes des explorateurs et écrivains de l'époque, tels Joseph Conrad, Conan Doyle ou Marc Twain.
La "mission civilisatrice" de l'Europe, d'une Belgique justifiant et occultant les crimes commis sur les populations indigènes du Congo,  exterminées sans aucun d'état d'âme par l'homme blanc, est omniprésente dans ces pages sincères, et comme poreuses  d'une abjection glaciale. Tout cela au nom d'un roi "humaniste" et "philanthrope", comme était alors  perçu le  roi des Belges.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 28 mai 2021

France: Tshilombo appelle Macron "Mon Frère", Bokassa appelait De Gaulle "Papa"!

France:   Tshilombo appelle Macron "Mon Frère", Bokassa appelait De Gaulle "Papa" !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-tshilombo-macron.jpg, mai 2021

Les relations entre les Etats doivent être cordiales et respectueuses. Mabundi Fatshi Tshilombo est ridicule. Le président Macron a été élu par des Français pour défendre les intérêts de la France. Le fameux fils de Tshilombo qui a enjambé la grille du palais présidentiel avec ses 15% ignore tout de la diplomatie internationale. "Mon frère Macron" ? ça tique tout le monde.

freddy-mulongo-tshilombo-macron

Respecter Macron, c'est respecter la France qui l'a élu. La légitimité du président Français vient de son élection par le peuple français. Le monde entier sait que Mabundi Fatshi Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018 en République démocratique du Congo. L'individu a fait un deal pour bénéficier d'une nomination électorale. Non élu, donc pas légitime, Tshilombo croit qu'il doit en faire trop pour se faire accepter.  La RDC mérite respect. L'enjambeur de la grille présidentielle devra l'intégrer. Malgré son hold-up électoral, son odieux deal avec Alias Kabila, ses 15% de voix, à chaque fois qu'il représente la RDC dans des rencontres internationales, son comportement doit être digne de notre peuple. 

Dans les relations internationales, le respect et la cordialité sont de rigueur. Même sans légitimité de notre peuple, Mabundi Fatshi Tshilombo représente la République démocratique du Congo, il doit s'en tenir à la respectabilité de la fonction , même si la fonction est trop haute pour un checkuleur. Emmanuel  Macron est président de la République française. Il représente la France.  Mabundi Fatshi Tshilombo n'avait pas à lancer sur le perron de l'Elysée: "Mon frère Macron" !  Cela ramenait la rencontre entre la France et la RDC, un copinage. la rencontre entre copains -coquins n'a rien à voir avec la rencontre de haut niveau.

freddy-mulongo-bedel-bokassa

Jean Bedel Bokassa à l'enterrement du général de Gaulle !

A la mort de de Gaulle, Bokassa pleura toutes les larmes de son corps. A l’enterrement de l’homme du 18 juin, Jean-Bedel Bokassa s’enroula au sol, pleurant à chaudes larmes et criant la voix crispée par la tristesse et la douleur : « Papa, pourquoi es-tu parti ?».

Bokassa était surnommé « le soudard » par le général de Gaulle à qui il vouait une grande admiration au point de l’appeler familièrement « Papa », ce qui avait le don d’énerver de Gaulle.

Ci-dessous le dialogue de sa première rencontre avec le général.

– Bonjour père dit Bokassa

– Bonjour Monsieur le président. Répond de Gaulle, vous avez fait un bon voyage ?

– Oui Papa, répond Bokassa

Alors, de Gaulle pas très content, répond : Écoutez, j’apprécie les sentiments que vous portez à mon égard, mais je vous demande de ne pas m’appeler Papa. Appelez-moi Monsieur le président comme

tout le monde ou bien comme vous êtes un ancien de la France libre, appelez-moi Mon général.

– Oui, Père répond Bokassa. Et il quitte de Gaulle en disant : Au revoir Papa !

Personnalité complexe, Bokassa qui appelait de Gaulle « papa », alors que de Gaulle l’appelait « le soudard », est le seul être au monde qui se prenant pour Napoléon a pu réaliser son rêve. Général. Président à vie. Maréchal. Et puis finalement empereur. Jean Bedel Bokassa, 56 ans, président d’un des pays les plus pauvres d’Afrique, se couronnait lui-même empereur de Centrafrique le 4 décembre 1977 à Bangui, au cours d’une cérémonie au faste indécent, inspirée par le sacre de Napoléon Ier. Un faste démesuré et indécent avait entouré les solennités de ce couronnement, dont le coût avait été évalué à 150 millions de francs français (FF), soit près d’un quart du budget du pays. Pour couvrir les frais de la cérémonie, 40 000 salariés avaient vu leur salaire amputé de 50 % depuis plusieurs mois. France:  Bokassa appelait De Gaulle "Papa" !

Tshilombo appelle Macron "Mon Frère"!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Victimes du volcan Nyragongo pas de drapeau en berne ni deuil national !

RDC:  Victimes du volcan Nyragongo pas de drapeau en berne ni deuil national !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Volcan Nyragongo.jpg, mai 2021

Le bourricot mangeait ses frites et sirotait son whisky dans son manoir acheté pas longtemps à Waterloo en Belgique, pendant que le volcan Nyrangongo crachait sa lave. 30, 40 ou 50 morts à Goma ? Même un seul mort mérite compassion. Mabundi Fatshi Tshilombo touche 2.0400.000$ par mois. L'individu ne décrète ni drapeau en berne ni deuil national pour des compatriotes victimes de lave.

fb-img-1621973096977

Pantin, marionnette et président nommé, Mabundi Fatshi Tshilombo prouve au jour le jour, que sa triple mission: blanchir l'occupation de la RDC par des troupes étrangères, endormir le peuple congolais avec un langage mielleux envers les voisins agresseurs et occupants et enfin légaliser l'occupation et la balkanisation du pays. L'éruption volcanique a révélé la nature du régime qui sévit par défi en RDC: Mabundi Fatshi Tshilombo était dans son manoir à Waterloo en Belgique, mangeant ses frites et buvant son whisky. A la Radio Télévision Nationale Congolaise (RDC), on parlait de sexe, au lieu de donner l'information de l'éruption volcanique de Goma. Aucune déclaration officielle. Rien ! Depuis que Mabundi Fatshi Tshilombo Tshintuntu est rentré au Congo, rien de rien. L'individu n'a pas même décrété le deuil national ni mis le drapeau en berne pour des compatriotes victimes de lave de Nyragongo. Et pourtant pour le Maréchal-dictateur Tchadien Idriss Déby et le président Tanzanien John Mangufuli ont eu droit aux deuils nationaux en RDC. Pour nos propres compatriotes victime d'une catastrophe naturelle, rien !  un peu plus Eruption volcanique en République démocratique du Congo, le volcan Nyiragongo n’était plus surveillé depuis sept mois, faute de financements pour soutenir l’Observatoire de volcanologie locale à Goma. Le rétablissement d’internet en mai, grâce à un partenaire américain, a « permis de collecter de nouveau des données » et « d’enregistrer de nouveau des signaux d’alerte« . « Nous avons compris qu’il fallait suivre la situation avec attention« , avant d’être « malheureusement » surpris par l’éruption.

fb-img-1621972995397

 Le volcan est entré en éruption samedi vers 18H30 locales sur le flanc. Une coulée a coupé la route pour se diriger vers le Rwanda. Une autre coulée s’est dirigée vers le sud-ouest, vers Goma. Le Coordinateur humanitaire (CH) a assuré les autorités congolaises du soutien de la communauté humanitaire pour répondre aux besoins prioritaires d'urgence suite à l'éruption du volcan Nyiragongo.

fb-img-1621973061752
  • Les besoins prioritaires sont en cours d'évaluation par de multiples équipes humanitaires, y compris la Croix-Rouge et les ONG internationales.
  • 31 morts signalés, dont 13 personnes lors de l’évacuation de la ville et 24 personnes brûlées par la lave ; 40 adultes signalés disparus ; plusieurs hospitalisations.
  • Plus de 4 500 ménages (environ 20 000 Congolais) se retrouvent sans abri.
  • Bien que la lave ait cessé de couler, les secousses sismiques continuent et provoquent la panique au sein de la population.
  • Le nuage de cendres est susceptible de provoquer des maladies respiratoires.
  • La fermeture des aéroports de Goma et de Bukavu risque d'affecter la logistique de la réponse .

RDC : le gaz méthane du lac Kivu, une autre épée de Damoclès à côté de Nyiragongo

Ph. Droits tiers.Après les dégâts causés par l’éruption du volcan Nyiragongo à Goma, au Nord-Kivu, le gaz méthane entassé dans le lac Kivu se présente comme un deuxième grand danger. La présence du gaz menace les 2 millions de personnes qui vivent aux abords du lac et notamment les 6000 000 habitants de la ville de Goma.

Selon des scientifiques, si la lave dégagée par Nyiragongo avait atteint les profondeurs du lac Kivu, cela pourrait provoquer un brassage soudain de l’ensemble du lac. Le gaz pourrait s’échapper brusquement et asphyxier les hommes et les animaux. Le lac Kivu, situé dans le creux du rift africain entre le Rwanda et la République démocratique du Congo, est potentiellement dangereux.

"Il contient mille fois plus de gaz dissous que le lac Nyos, et pourrait provoquer une émission gazeuse, en cas de déstabilisation de ses eaux stratifiées par une éruption volcanique par exemple", selon Michel Halbwachs, professeur de physique à l'université de Savoie, qui a étudié le site avec des spécialistes internationaux. 

Le gaz du lac Kivu  composé pour un cinquième de méthane et pour quatre cinquièmes de gaz carbonique  provient pour une grande part des déchets liés à l'activité humaine.
 
"Le méthane représente le vrai danger, car il est vingt fois moins soluble que le C02 : avec vingt fois moins de gaz, on approche plus vite de la saturation", explique M. Halbwachs. Or, des mesures réalisées sur le lac Kivu ont montré que le taux de méthane avait augmenté de 15 % depuis trente ans et que la saturation serait acquise d'ici à la fin du siècle. Imaginez le danger !

Dégazage raté du lac Kivu

Pour épargner les populations environnantes du risque d'explosion gazeuse, le gouvernement de la République démocratique du Congo, avait levé l'option depuis 2014 de l'élimination du gaz carbonique par le dégazage progressif dans une couche comprise entre 12 et 50 mètres de profondeur du lac Kivu. Mais jusque-là, rien n’est fait.

Le gouvernement Ilunkamba avait promis de débourser 5 millions d’Euros pour procéder à l’opération du dégazage industriel du lac Kivu. L’ancien ministre d'État et ministre des hydrocarbures, Rubens Mikindo, avait lancé au mois de janvier 2020 à Goma les travaux qui devraient être exécutés pendant deux ans à partir du golfe de Kabuno. Des travaux qui n’ont pas fait long feu.
 
L'objectif du dégazage était de réduire le risque d'explosion gazeuse en éliminant progressivement et de manière inoffensive les gaz dissous dans les eaux du golfe de Kabuno. Le golfe de Kabuno, situé au nord-ouest du lac Kivu présente une configuration particulière qui distingue ses eaux de celles du bassin principal. Selon les experts, ces eaux possèdent des caractéristiques physico-chimiques totalement distinctes des eaux du reste du lac Kivu.

« Le golfe de Kabuno, exposé à l'épanchement des laves qui proviendraient des volcans Nyiragongo et/ou Nyamulagira, présente un problème environnemental et sécuritaire dans cette région dû à une forte concentration de gaz carbonique (Ndlr : CO2) dissous dans ses eaux susceptibles de provoquer subitement une forte explosion. Cette explosion pourrait entraîner la mort par asphyxie de la population environnante estimée à plus de 2 millions d'hommes ainsi que des dégâts très importants en termes de biodiversité », avait averti l’ancien ministre d'État Rubens Mikindo. 

Le dégazage devrait permettre de diminuer environ 160 millions de m3 du CO2. Un projet qui faisait suite à la phase pilote qui a été exécuté en 2018 ayant permis une faible diminution du gaz. C’est à la société Limnological Engineering que le gouvernement avait attribué le marché. 

La non-exploitation du gaz méthane du lac Kivu, une perte économique énorme

« Si on dégaze le lac Kivu, il y a maintenant lieu de projeter l'exploitation du gaz méthane. Il y a beaucoup d'investisseurs qui se sont manifestés. Nous allons amener tous ces projets qui sont déjà sur notre table au niv eau du Sud-Kivu pour ceux qui seront plus aptes à y mettre le paquet pour que demain, ce qui paraît aujourd'hui comme un risque devienne une grande opportunité », disait Théo Kasi Ngwabije , gouverneur du Sud-Kivu.

Pendant que la RDC tarde, le Rwanda gagne énormément d’argent dans l’exploitation de ce gaz. Le pays de Paul Kagame a produit la première centrale électrique au monde qui fonctionne grâce à l’exploitation du gaz méthane.

fb-img-1621973218979

Une thèse de doctorat en février 2021 à l'UPN par le physicien Bahaya Siméon, au K2/UPN, thèse intitulée : Modélisation numérique des risques volcaniques de Nyiragongo par Runge-Kunta.

Le chercheur grace aux données recueillies mettait en garde contre les signaux d'une éruption possible, sur Matlab, et, avait conclu que Nyragongo entre périodiquement en éruption depuis 1942, 1971, 2002, et le risque, d'une éventuelle autre évacuation se profilait avant 2028.

fb-img-1621972990041


Grace aux mailles modelisées numériquement par Runge Kunta sur Matlab, nous avions obtenu les résultats suivants: 
1. Nyiragongo se refroidit entre sept à huit ans après éruption, et , se réchauffe entre seize et vingt ans pour une nouvelle éruption. Constant actuel ? L'éruption n'est plus une surprise car de 2002+8 ans=2010 fin réfroidissement, et de 2010+16 à 20=2026 à 2028, comme période du danger certain sur Goma.


 2. Toutes les éruptions sont en lien avec l'augmentation d'un cran du taux  de CO2 dans les fentes de Munigi, Mugara et sommet de Nyragongo. Car, si le taux de CO2 est de plus en plus de loin supérieur aux moyennes normales avec persistance, l'éruption sera redoutable ceci n'est plus le cas. Car l'irruption attendue entre 2026-2028 a été précoce aujourd'hui en 2021, avec une avance de 5 ans. Donc, l'éruption Nyragongo de 2021 sera appelée dans l'histoire une éruption avorton, ratée, donc moins intense sans beaucoup de coulée de lave, selon la thèse académique.  Car, le CO2 tracteur n'aurait point atteint le pic, situation imprévisible à suivre par satellite... Pas trop de panique, car, cette éruption n'atteindra point l'ampleur de celle de 2002 qui avait respecté la périodicité de plus au moins 28 ans (partant de 1971/1972). 

3. Le SO2 est un aérosol refroidissant, des noyaux de condensation sources des pluies. Si dans les heures qui viennent le satellite nous donne plus de SO2 que de CO2 sur Nyragongo, alors il y aura plus de peur que de mal.  La fuite intense du SO2 volcanique serait l'indicateur à scruter pour suivre in vivo le ralentissement de l'éruption avorton que je prédis pas de même ampleur comme en 2002. Cela se confirmera si le taux  SO2 devient de plus en plus supérieur au taux CO2, c'est qui serait le cas actuel.

Précautions à prendre ?

1. Evacuons les femmes, enfants, personnes à faibles mobilités et les malades vers Saké, Beni, Butembo que vers Giseny ou le Rwanda à voir la trajectoire actuelle: 

2. Stopper toute navigation sur le Lac Kivu, où le contact lave et Co2 sont des éventuelles mèches explosives;

3. Observer le mouvement des fourmis, des oiseaux, et des animaux et choisir avec précaution intelligente leur trajectoire;

4. Si les grondements des terres et tremblements des terres de magnitudes faibles 1 à 2 sur l'échelle de Richter, actuels, passaient  à la magnitude de 3 voire 4, alors les fuites en CO2 volcaniques seraient de plus en plus importantes. Alors l'éruption serait de plus en plus entrain de devenir dangereuse. La RDC doit annoncer sans tarder l'état de catastrophe volcanique et environnementale totale. Alors l'évacuation de tous les adultes restant et des animaux domestiques serait obligatoire en postant l'armée dans les environs de Sake, Beni et Butembo pour protéger les évacués  face aux voleurs, rebelles ADF infiltrés dans la population en détresse.

La RDC vit sans boussole !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 23 mai 2021

RDC: Empoisonnement foudroyant, Vicomte Mubake Kiyayu 30 ans est décédé à Kinshasa !

RDC: Empoisonnement foudroyant, Vicomte Mubake 30 ans est décédé à Kinshasa!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mubake.jpg, mai 2021

Le régime Tshilombo est pire que tous les régimes précédents. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba empoisonne, élimine et tue. Valentin Mubake, président de l'Udps-Le Peuple, qualifié de «plus tshisekediste que Tshisekedi lui-même» vient de perdre son fils. Vicomte Mubake, 30 ans, père d'un enfant. Il vient de décéder suite à un emprisonnement foudroyant. La politique au Congo est dangereuse !

freddy-mulongo-mubake

L'enjambeur de la grille présidentielle a appris de Machiavel. Tshilombo veut que l'on adore, ceux qui le contrarie son dans sa viseur. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba tue, assassine, empoisonne et élimine. Tshilombo use et abuse de la tyrannie dynastique pour briser ses opposants. Il est prêt à tout pour sa présidence usurpée y compris de tuer les enfants de ses opposants.

Valentin Mubake, président de l'Udps- Le Peuple, ex-conseiller d'Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, est l'un des acteurs politiques congolais qui maitrisent l'art de l'anticipation. Il a été le seul politique à anticiper les plans d'Alias Kabila, lorsque ce dernier avait réussi à tromper la vigilance de tout le monde en présentant Emmanuel Shadary comme son dauphin...

freddy-mulongo-mubake-1

5 mois avant les élections, Valentin Mubake avait révélé aux Congolais que Shadary n'était pas le dauphin d'Alias Kabila, le vrai se cachait dans l'opposition: "Tshilombo".

Valentin Mubake, le président de l'Udps-Le Peuple est éprouvé. Il vient de perdre son fils: Vicomte Mubake Kiyalu âgé de 30 ans, de suite d'un empoisonnement foudroyant. Valentin Mubake en sait quelque chose puisque lui-même a été empoisonné trois fois. 

Vicomte Mubake Kiyayu est né à Kinshasa le 30 décembre 1986. Troisième garçon de Monsieur Mubake Valentin sur les 7 enfants, tous garçons de sa progéniture.

 Licencié en économie de l'université William Boot de Kinshasa, il avait créé une entreprise spécialisée dans l'animation des cérémonies des festivités.

Entreprise prospère qui lui assurait un carnet de commande bien rempli dans la ville de Kinshasa. Vie professionnelle qui ne pouvait que l'exposer au plus grand public.

Il a succombé des suites d'une lésion grave du foi et des deux poumons consécutive à un empoisonnement horrible découvert tardivement ayant entraîné une anémie très sévère.

Marié religieusement le 28 décembre 2019 à Mademoiselle Elembo  Sissy, Il laisse un bébé de 4 mois. Que son âme repose en paix.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 10