Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

vendredi 22 janvier 2021

RDC: Claude Muhindo Sengenya mercenaire, mouton noir ou apprenti espion ?

RDC: Claude Muhindo Sengenya mercenaire, mouton noir ou apprenti espion ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Claude Sengenya.jpg, janv. 2021

Claude Muhindo Sengenya, je suis très étonné par ta malhonnêteté intellectuelle. Je t'ai répondu par e-mail et sur Messenger. Tu voulais impérativement savoir la véracité de mon article RDC : Les 400 criminels cités dans le Rapport Mapping de l'ONU ! Je t'ai répondu qu'un journaliste ne dévoile jamais ses sources. Tu as saucissonné ma réponse et tu as conclu que la liste n'existe pas!

fb-img-1611260588237

Dans ce métier de journalisme, on respecte ceux qui ont plus de la bouteille que soit. En saucissonnant ma réponse, tu as saboté ma pensée. Ta démarche n'était pas honnête. Tu es à Goma, tu devrais mieux t'informer sur qui je suis. Tu ne joues au balançoire avec ma pensée sans répondant. Je ne suis pas ton ami !

Claude Muhindo Sengenya es-tu un mercenaire, mouton noir ou apprenti espion ? Tu es un petit jeune,  mais sache que ce n'est pas à un vieux briscard en journalisme  comme moi, que tu peux enfariner.  J'ai été courtois avec toi. Malgré mon temps compté, je t'ai répondu par e-mail et Messenger à ta question sur la véracité de mon article: RDC : Les 400 criminels cités dans le Rapport Mapping de l'ONU !

Ma réponse, le 6 janvier 2021, à 15h05, a été simple: "Si vous êtes journaliste, vous devez faire des investigations pour savoir si la liste est correcte ou non. Un journaliste ne dévoile jamais sa source. C'est le premier article de la déontologie et éthique du journalisme". Pourquoi cette partie n'a pas été publié par toi ? Je ne te connais pas et tu veux que je te dévoile mes sources ? Ne pas te donner mes sources ne veut pas dire nier l'existence de la liste de l'ONU.  En bon mercenaire, mouton noir et espion, tu as saucissonné ma réponse. Ton objectif était donc de me piéger. Pourquoi as-tu enlevé la première partie de ma réponse ?Mafieux malhonnête que tu es,  tu oses titrer: Attention, cette liste présentée comme celle des auteurs des crimes décrits dans le Rapport Mapping n’émane pas de l’ONU! La liste publiée des 400 criminels présumés du Rapport Mapping est véridique, elle n'a pas été inventée. La liste vient-elle de l'ONU ? J'ai refusé de répondre à ta question et tu as le malin plaisir de conclure qu'elle n'émane pas de l'ONU. ONU bâtiments ? ou ONU, personnalités, agences...? 

Par mon métier, je rencontre de nombreuses personnalités de l'ONU. Le rapport Mapping est resté dans un tiroir onusien de 2010 à 2018. Tu es un petit espion qui a voulu me piéger. Tu fais pitié. 

J'apprends que tu es du UNC, parti du mafieux et braqueur de la République, Vital Kamerhé, l'homme qui a volé 57 millions de maisons préfabriquées dans l'affaire de 100 jours. Honte à toi petit espion.  Voici ce que j'ai répondu le 6 janvier 2021 à 15h05:

Bonjour M. Senganya,

Si vous êtes journaliste, vous devez faire des investigations pour savoir si la liste est correcte ou non. Je n'ai pas une imagination foisonnante pour établir des noms  sur des personnes que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve. 

Le rapport Mapping dans sa première version avait une liste des noms. Il a été expulsé de la liste de noms suite aux pressions, notamment des Etats-Unis et  du Rwanda, avant de moisir que ce rapport dans un tiroir de l'ONU. 

Un journaliste ne dévoile jamais sa source. C'est le premier article de la déontologie et éthique du journalisme. En publiant cette liste, je ne savais pas que cela coïnciderait avec l'arrestation de Roger Lumbala qui figure sur la liste. 

Moi j'ai fait  mon boulot, c'est tout. Ceux qui pensent que la liste est un Fake, c'est aussi leur droit. Je ne me vois pas commencer à expliquer comment je fais pour obtenir la liste ? Par qui ? Comment ? 

Merci 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 13 décembre 2020

RDC: Destitution de Jeanine Mabunda, pourquoi la retransmission RTNC en Tshiluba ?

RDC: Destitution de Jeanine Mabunda, pourquoi la retransmission RTNC en Tshiluba ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mabunda 2.jpg, déc. 2020












Pourquoi la retransmission du 11 décembre de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC),  de la séance de destitution de Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale et son bureau, était en Tshiluba ? La RDC a quatre langues nationales: Lingala, Kikongo, Swahili et Tshiluba. Les quatre langues se valent et ne doivent souffrir d'aucune discrimination. Langue officielle, le français.

freddy-mulongo-mabunda-2

Pourquoi la retransmission du 10 décembre de la Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC),  de la séance de destitution de Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale et son bureau, était en Tshiluba ? Ai-je tweeté sur mon compte Twitter  à 17h04 pour comprendre ? La République démocratique du Congo a 4 langues nationales: le Lingala, Kikongo, Swahili et Tshiluba. Et la langue officielle est le français. Les 4 langues nationales se valent toutes. Aucune discrimination entre elles. Depuis la deuxième république, toutes les retransmissions se font dans ces 4 langues sans distinction. Qu'elles soient sportives, culturelles et politiques, la Voix du Zaïre-RTNC  a toujours veillé à cette équilibre.  Pourquoi changer maintenant ? Nos langues nationales cimentent notre unité nationale. La RTNC doit se raviser. 

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka Destitution du bureau de Jeanine Mabunda, à cause de la retransmission de la séance du palais du peuple est à Tshiluba? C'est la nouvelle langue officielle RDC:Tshiluba?

Après investigations, nous avons les réponses. La RTNC a accrédité ses journalistes reporters au palais du peuple. Sauf que pour la séance de destitution de Jeanine Mabunda et son bureau, Prince Freddy Mupoyi a eu l'antenne de la RTNC a lui tout seul pour le Tshiluba de 14h à  18h, avant que son collègue Matthieu Mudibangu du Lingala prenne l'antenne. 

fb-img-1607865617432

Prince Freddy Mupoyi de la RTNC qui a tenu l'antenne à lui seul de 14h à 18h, au palais du peuple , séance de la destitution de Jeanine Mabunda. 

Deux confrères: Rachidi Amuri Remoulin  pour le Swahili et Blondy Ndundu pour le Kikongo ont été cantonné à la retransmission radio. Pourquoi n'avoir permis à chaque reporter  de s'exprimer simultanément à la télévision et à la la radio, en même temps ? Au lieu d'avoir uniquement Prince Freddy Mupoyi, on aurait eu droit ; au Tshiluba, Swahili avec Rachidi Amuri Remoulin , et Blondy Ndundu en Kikongo, en attendant le retardataire Matthieu Mudibangu arrive pour le lingala. 

Le régime d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba doit veiller à ce que la RTNC demeurer le média national pour tous les Congolais. La dérive dictatoriale vient avec le déviationnisme et le non respect des principes pour la cohésion nationale. Il y a eu dérive avant son hold-up électoral, Tshilombo doit se démarquer des pas de ses prédécesseurs. En RDC, on n'a pas besoin de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: "Union sacrée" des malfaiteurs, Fakwa, criminels et prostitués politiques!

RDC: "Union sacrée" des malfaiteurs, Fakwa, criminels et prostitués politiques!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-Faussaire Tshilombo A.jpg, déc. 2020








La République démocratique du Congo doit revenir sur les fondamentaux démocratiques: légitimité des dirigeants issus des urnes, respect de la Constitution et respect du peuple, souverain primaire. Avec Tshilombo, c'est le Léviathan qui veut tous les pouvoirs. L'union sacrée, c'est le Moziki des malfaiteurs, criminels , brigands et prostitués politiques. Union sacrée, une blanchisserie mafieuse.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-427-1

Un pays, ce n'est pas de MOZIKI ! Un pays, c'est le respect des fondamentaux: légitimité des dirigeants votés par le peuple souverain, respect de la Constitution, lois et principes de la République. Or Tshilombo Monsieur 15%, un non-élu et putschiste mais NOMME, bénéficiaire d'une nomination électorale. Après deux ans de deal avec Alias Kabila, voilà Tshilombo comme un Léviathan  appelle à l'union sacrée.

L'union sacrée sur base de quoi ? Qu'est-ce qu'un Kin Kiey Mulumba "MOYIBICRATE", ancien ministre de Mobutu, créateur de "Kabila désir", "Kabila To Tondi Yo Nanu Té", qui chante son amour pour "Tshilombo Désir" a de commun avec des jeunes députés comme le folklorique et comique Daniel Nsafu ? Le traverseur de rue Patrick Mupapa ou Eliezer Tambwe ? Ils sont tous des versatiles et profito situationnistes. Ils retourneront leurs vestes à  une prochaine occasion. Le misère de notre peuple est un fonds de commerce pour plusieurs. Une honte mondiale d'avoir une élite congolaise qui fonctionne aux tubes digestives. Seule compte d'être à "La Mangeoire".

freddy-mulongo-lamuka-1

L'union sacrée de Tshilombo avec Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi ?  Qui a oublié la sortie médiatique de deux politicards lors de la déclaration martiale d'Adolphe Muzito contre le Rwanda, pays agresseur, occupant, pillard et receleur des ressources de la RDC, fin décembre 2019 ? Alors même que  le Rwanda n'avait pas encore réagi., c'est deux vassaux du Rwanda: Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi qui sont montés au créneau contre Muzito. Jean-Pierre Bemba, avec sa condamnation par la Cour Pénale Internationale-CPI pour subordination des témoins, est un homme fini. Il devait faire profil bas. Seigneur de guerre avec son MLC. Ses accointances avec l'Ougandais Yoweri Kanguta Museveni sont connus de tous. Le fils de Jeannot Bemba traîne des boulets pour des crimes commis sur le sol congolais. Se désolidariser de la déclaration d'Adolphe Muzito, pour le Congo et contre le Rwanda, c'est montrer son larbinisme envers le Rwanda. Quant à Moïse Katumbi, il n'a jamais condamné aucun massacre des Congolais par des Rwandais. Le Rwandais s'est développé en pillant les ressources du Congo, pour Katumbi les affaires sont les affaires. 

Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumbi se réclament de l'union sacrée de Tshilombo, est-ce que c'est pour le bonheur du peuple congolais ? Jean-Pierre Bemba sait qu'il ne peut pas être candidat président de la République, il est avec Tshilombo pour raisons d'intérêts pas pour le peuple congolais. Au delà des sacs de maïs, le Congo doit honorer et respecter ses morts. Lorsque Tshilombo écrit sur le livre d'or du génocide rwandais que les 15 millions de Congolais sont morts par "Effets collatéraux" ? Tshilombo ne dédouane-t-il pas le Rwanda de ses responsabilités ? Lorsque le même Tshilombo refuse que l'Ouganda condamné pour son agression  de la RDC en 2000 par la Cour Internationale de justice  de la Haye à 10 milliards de dollars, et s'arrange avec Yoweri Museveni ...Bemba et Katumbi s'arrangent avec Tshilombo pour une union sacrée, sont-ils vraiment avec notre peuple ? 

L'union sacrée de Tshilombo est une BITOTO, SANGISA SANGISA pour couvrir son illégitimité. Marché des dupes pour des faussaires, checkuleurs, Angwalima, Fakwa, criminels et prostitués politiques. Tous ceux qui vont à la rescousse de l'illégitime Tshilombo sont des illégitimes comme lui. Le ventre d'abord n'arrivera jamais à la cheville du Congo d'abord. 

Alias Kabila était au pied du mur, fini ! C'est Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba qui lui a donné des béquilles pour exister encore dans le paysage politique du Congo, lui et sa bande des malfrats PPRD-FCC. 

Un pays ne se construit pas sur des mensonges, fourberies et roublardises. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 7 décembre 2020

Tshilombo-FCC, la guerre de 100 ans déclarée ! La paix s'éloigne du Grand Congo !

Tshilombo-FCC, la guerre de 100 ans déclarée ! La paix s'éloigne du Grand Congo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Angwalima Faussaire 5.jpg, déc. 2020















Avec Tshilombo, c'est la voyoucratie au sommet de l'Etat. On ne dirige pas un pays avec arrogance, menaces et oukases. On tient compte des équilibres institutionnelles. Népotisme et tribalisme sont ses deux dadas, Tshilombo n'est ni Rassembleur ni Fédérateur. Il a ses fanatiques lobotomisés: Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques, Wewa...Boomerang, le FCC vient de l'assommer!

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-5

Affabulateur patenté, Tshilombo est dans le jeu  de la manipulation des populations congolaises. L'incapacitaire veut se faire passer pour une victime alors qu'il est la cause de la cause qui arrive au Congo. Le peuple congolais est allé aux élections. présidentielle et législative combinées. Battu à plat couture par Martin Fayulu avec 62,8%, Monsieur 15% Angwalima Tshilombo au lieu d'appeler à l'union sacrée pour défendre l'éelection de Martin Fayulu, le cupide est allé faire un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. 

Après deux ans d'une présidence usurpée, l’appétit venant en mangeant, Tshilombo veut les pleins pouvoirs, il veut ramener le Congo à l'époque de la deuxième République de Mobutu. Il veut dictaturer le Congo. Il  empiète sur le pouvoir législatif et judiciaire. Il ne nomme que des juges Luba Kasaïens. La justice  tribaliste, tribalisée par des juges tribaux musellent et bâillonnent. Outrage au chef est un crime au dessus de la Constitution congolaise. Imposteur et usurpateur, Tshilombo se veut demi-dieu au Congo. 

Tshilombo poussé par ses extrémistes Bena Mpuka, Tribalo-Ethniques, Wewa et Talibans de l'Udps a fait un discours hier à Kinshasa. Il a décidé unilatéralement de rompre la coalition  FCC-CACH. Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale s'est vue empêcher par des policiers de Tshilombo d'entrer au palais du peuple , siège du parlement. Les ministres Udps et Unc sont encore au gouvernement, ils n'ont pas démissionné.  Le communiqué FCC cache est un boomerang au discours de Tshilombo. "Si le président estime qu'il y a matière à contestation de légitimité des députés nationaux,le fcc rappelle que ces derniers et le président de la République sont issus des scrutins combinés.c-à-d tous sont les fruits de la fraude électorale. Le FCC rappelle ensuite que la dispensation politique actuelle est issue des urnes et que les libertés fondamentales d'expression et des mouvements,qui sont constitutionnelles , ont été conquises de haute lutte".

freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-001
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-002
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-003
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-004
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-005

 

La guerre à l'Est de la République démocratique du Congo, tueries et massacres de populations civiles se font tous les jours, le Congo  va-t-il continuer de brûler ? Tshilombo se chamaille avec Alias Kabila qui l'a nommé à la présidence de République. Alternance pacifique ? Etait donc du mensonge. Alias Kabila, prère de la démocratie congolaise , avait déclaré Tshilombo . Tout ça était des mensonges. Donc le peuple congolais a été floué et enfariné.   Angwalima Tshilombo a été  en piétinant  la volonté du peuple congolais. Les deux alliés et partenaires sont devenus rivaux. Le peuple congolais qui n'a rien bénéficier d'un deal anti-Congo est spectateur.  Les Wewa tiendront-ils face aux militaires aguerris d'Alias Kabila ? Wait aand see !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 5 décembre 2020

RDC: Jean-Claude Mubenga Vuvuzélateur et Goebbels de Tshilombo ou Prophète de Baal ?

Jean-Claude Mubenga Vuvuzélateur et Goebbels de Tshilombo ou Prophète de Baal ?

 Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Jean Claude Mubenga.jpg, déc. 2020





Vuvuzélateur et Goebbels de Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais. Jean-Claude Mubenga est un prophète de Baal ! Ses inepties et niaiseries sont toxiques. Pour défendre son frère de tribu, Jean-Claude Mubenga use et abuse des mensonges. Il vante les mérites d'un incapacitaire et enfarineur. Le combat de coqs Tshilombo -Alias Kabila n'est pas une priorité pour les Congolais.

jean-claude-mubenga

Les inepties et niaiseries de Jean-Claude Mubenga sont toxiques. Le tribaliste et tribalisé Mubenga est un spécialiste en bobards. Le Vuvuzélateur de Tshilombo excelle en mensonges grossiers. Lui qui vit aux Etats-Unis, pays des droits ne s'offusque même pas que Barnabé Milinganyo ait été appréhendé chez lui, amené à l'ANR puis au tribunal de Ngaliema, jugé en flagrance , par trois Juges tribaux, tous des Lubas Kasaïens. L'individu Franck Kandolo qui a porté plainte contre lui, un Luba Kasaïen, qui avait porté plainte contre Martin Fayulu, président élu et le Dr. Théodore Ngoy. Pourquoi ce n'est pas Tshilombo lui même qui avait porté plainte ? La justice tribaliste et tribalisée a condamné Barnabé Milinganyo à 3 ans de prison. Bizarre que le prisonnier soit condamné pour 1 an pour menace de mort et 2 ans pour outrage au chef de l'Etat. Donc avec la justice tshilombienne, l'outrage au chef de l'Etat est plus condamnable que la menace de mort ? C'est quelle type de justice ? Quelle république bananière ? Tshilombo a déjà trois prisonniers politiques personnels: Oly Ilunga, Henri Maggie et Barnabé Milinganyo.

Jean-Claude Mubenga n'est qu'un Vuvuzélateur. Il est le Goebbels de Tshilombo qui n'est pas légitimé. Etre pseudo-président de fait après hold-up électoral, ne fait pas de Tshilombo un légitime. Il est illégitime, comme le parlement congolais. La légitimité provient du souverain, c'est-à-dire du peuple congolais. Pas d'une nomination électorale après un odieux deal contre le peuple congolais.

Kingakati a un piste d'atterrissage. Tshilombo peut-il empêcher Alias Kabila de quitter Kinshasa ? Pourquoi ne va-t-il pas à Kingakati pour l'arrêter ? Que des foutaises ! Jean-Claude Mubenga embrouille dans ses communications tshilombiennes. Il dit que Dieu lui parle. Les prophètes de Baal avaient aussi des visions. Dieu n'est pas menteur et n'agit pas dans des mensonges. Craignons Dieu !

Nous attendons demain à 14h30, le discours de Tshilombo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 4 décembre 2020

RDC: Un motard du cortège Tshilombo accidenté, un début de la fin ?

RDC: Un motard du cortège Tshilombo accidenté, un début de la fin ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-cortège du faussaire.jpeg, déc. 2020








Les fanatiques Udpsiens applaudissent inlassablement le cortège de Tshilombo avec des phrases "Cortège Ekoli Yo Nde Président" ! L'allongement du cortège Tshilombo fait le bonheur des faméliques fanatiques extrémistes de l'Udps. Un motard du cortège de Tshilombo s'est écroulé, a-t-il eu un malaise pour s'affaler ainsi ?To Meli Mbondo Celui qui va trahir Malédiction Eko Landa Ye.

freddy-mulongo-cortege-du-faussaire

Tshilombo est-il un inconscient de la République ? En pleine période de l'affaire "Mbuma", il descend de son véhicule pour un motard accidenté de son cortège ? Se prend-t-il pour Rambo ou Terminator ? Il y a une différence entre film-fiction et la réalité. La sécurité présidentielle n'a pas de prix. En cas d'accident dans un cortège est-ce que le président de la République est censé descendre de son véhicule pour aller voir l'accidenté ? Bien qu'imposteur et usurpateur à la tête du Congo, ce que Tshilombo  a fait hier à Kinshasa est d'une inconscience inégalée. Si c'était un guet-apens contre sa personne ? S'il y a avait eu des tirs de feu par des snipers ?  En cette période, où des juges tribaux, tribalistes et tribalisés tordent la loi, veulent que le peuple congolais déifie un faussaire, musellent la liberté d'expression et excellent dans des emprisonnements alambiqués  dans l'affaire "Mbuma", Tshilombo doit être sermonné par les services de sécurité.  Un bon savon pour lui remettre l'esprit en ordre. Un cortège présidentiel ne s'arrête jamais, sauf vraiment si les officiers de sécurité sont assurés qu'ils ne risquent pas d'avoir des soucis. Un problème peut créer d'autres problèmes.  Les Congolais veulent des solutions à leurs problèmes, pas d'essayer de cajoler avec un humanisme désuet.  Le motard accidenté est peut-être impayé ? Il n'a ni eau ni électricité chez lui ? Ses enfants sont déscolarisés ? Sa femme enceinte ne peut aller à l'hôpital ? Sa belle-mère n'a pas droits aux soins ? Il n'a peut-être pas mangé depuis plusieurs jours ? 

Accident d'un motard de Félix Tshisekedi. © MUNDOTV STUDIO-MUNDOFILS

Sont-ils bien formés les motards de Tshilombo ? Sont-bien suivis diététiquement ? Mangent-ils toujours de Bukula Buanseka avant de prendre les motos  présidentielles ? Les motards tribaux  de Tshilombo ne confondent-ils pas "Moto de la présidence" aux Wewa ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: "Respect" pour Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale!

RDC: "Respect" pour Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Jeanine Mabunda retour.jpg, déc. 2020



















Des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Extrémistes fanatiques de l'Udps, en toute impunité s'arrogent le droit d'insulter Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale , y compris sur sa féminité. Il  y a deux semaines,  une Land Gruiser du ministère de l'intérieur  a cogné sa  jeep dans le cortège. Jeanine Mabunda porte un collier cervical pour soulager les tensions et immobiliser le cou.

fb-img-1607041502051

C'est avec une minerve que Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale s'est présentée hier au palais du peuple, siège du parlement congolais.  Image dure qui n'appelle qu'à la compassion. Il y a deux semaines,   Jeanine Mabunda a été victime d’un accident de circulation sur le boulevard Tshatshi à la gombé,  le 20 novembre dernier. En effet, une Jeep Toyota Land Cruiser,  de couleur blanche, dont l'immatriculation a révélé appartenir du ministère de l'intérieur, n'a cogné que sa jeep dans son cortège. Accident de circulation ou attentat contre jeanine Mabunda ?

fb-img-1607025902171
fb-img-1607041509721

Dans un pays démocratique, le ministre Udps de l'intérieur, Gilbert Kankondé devrait s'expliquer. Surtout que ces sont des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Extrémistes fanatiques de l'Udps qui injurient  Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale, matins, midis et soirs. Ces radicaux de l'Udps vont jusqu'à insulter sa féminité.

Son intelligence choque des phallocrates, ses convictions désarçonnent des politicailleurs qui estiment qu'une femme ne doit jamais penser. Les écervelés Udpsiens diabolisent  la présidente de la chambre basse du parlement. Ils sont incapables d'avoir des neurones qui fonctionnent comme chez elle. 

Elle est la fierté de la République démocratique du Congo. A l'heure où Tshilombo veut dictaturer le Congo, en ignorant les autres pouvoirs de la République, avoir une femme forte, aux idées claires, qui défend la Constitution est une aubaine. La RDC n'a plus besoin d'un Mobutu Bis. Si Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se prend pour Mobutu, veut être Mobutu et jouer et miner Mobutu , il n'a qu'à retourner à Kabeya Kamuanga.  Comment un président nommé, qui est bénéficiaire d'une nomination électorale après un odieux deal à Kingakati avec Kabila, peut avoir l'outrecuidance de penser que son pouvoir  est légitime, ( alors qu'il était battu par Martin Fayulu 62,8%, Emmanuel Shadary 17% et Tshilombo 15%) et les autres pouvoirs sont illégitimes ? Alors que les élections: présidentielle et législative ont eu lieu le même jour ? Si Tshilombo est légitime, le parlement congolais (Assemblée nationale et Sénat)  est aussi légitime. Si Tshilombo est illégitime, le parlement l'est aussi. Ce n'est pas au faussaire, checkuleur et voleur de destin du peuple congolais,  Tshilombo de se croire qu'il est légitime. Qui l'a élu comme président ? Avec 15% sur 80 millions d'habitants, peut-on vraiment s'autoproclamer légitime ? Le culot ! 

La Base de l'udps insulte Jeanine Mabunda © BISO PONA FUNA TV

Appelée aussi collier cervical, la minerve est idéale pour soulager les tensions et immobiliser le cou afin d’éviter la sollicitation des muscles.  Le collier cervical est un dispositif médical, aussi désigné par le mot minerve dans certains cas. Il assure une immobilisation des vertèbres cervicales de manière plus ou moins forte tout en étant disposé autour du cou. Il permet notamment de calmer les symptômes et de traiter, à terme, la cause de la cervicalgie.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 2 décembre 2020

RDC: Tshilombo a "KabeyaKamuangisé" le Congo pour mieux enfariner les Congolais!

RDC: Tshilombo a "KabeyaKamuangisé" le Congo pour mieux enfariner les Congolais!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-alias-joka-9.jpg, déc. 2020





















Tshilombo et ses conseillers tribaux checkuleurs se moquent de nous. La RDC ne doit pas disparaître à cause de sa cupidité, corruption, son inconscience et manque de patriotisme. La "KabeyaKamuangasisation" de la justice congolaise pour mieux intimider et faire les voix discordante, est un recul pour le pays. Tshilombo est un dealer qui a dealé son pouvoir contre le peuple congolais.

freddy-mulongo-alias-joka-9

Depuis 2011 à 2018, un travail patriotique profond  a été fait par le peuple congolais et sa diaspora. Le report des élections de 2016 à 2018 par Alias Kabila pour mieux se présenter à un troisième mandat usurpé a aiguisé la résistance contre  son régime d'imposture. Cuit Alias Kabila au pied du mur, prêt à prendre ses jambes à son cou...il était fini. Le 30 décembre 2018, le peuple congolais est allé aux élections: présidentielle et législatives. Le peuple congolais a voté massivement pour une alternance politique démocratique réelle et porteuse de changement. Le peuple congolais a élu 62,8% Martin Fayulu. Cupide, corrompu et checkuleur, Angwalima Tshilombo Tshintu Tshifueba, le fameux fils d'Etienne Tshiseledi n'a obtenu que 15%. L'inconscient de la République, Tshilombo est allé nuitamment à Kingakati pour bénéficier d'une nomination électorale. Deux brigands ont  fait deal contre le peuple congolais. C'est un faussaire checkuleur , Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba , qui a été nommé président de la République. Alias Kabila a imposé le statut quo en nommant un imposteur-usurpateur à la tête de notre pays. 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-260

Le pantin-marionnette s'est révélé  être le plus grand tribaliste de la République. Angwalima Tshilombo a plus de 722 conseillers, tous des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques. Conseillers de Tshilombo, des Luba Kasaïens, Tribaux, Tribalistes et Tribalisés. Tshilombo a fait venir à Kinshasa, Paul Kagamé, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais. Lors des obsèques d'Etienne Tshisekedi, Tshilombo a fait acclamé Kagmé au stade des Martyrs. Du jamais vu, les Bena Mpuka , Talibans et Tribalo-Ethniques ont même scandé le slogan: "BOKOMESANA". Après quelques semaines, Tshilombo a autorisé Rwandair a survolé le ciel congolais. Mieux, il est allé s'incliner au mémorial du génocide rwandais. Tshilombo, le Grand Voleur de destin du peuple congolais, a écrit dans le livre d'or que les Congolais étaient morts par effets collatéraux. 15 millions de Congolais qui ne demandaient qu'à vivre se sont fait Hari Kiri, puisqu'ils avaient l'esprit suicidaire. Tshilombo a donc dédouané Paul Kagamé de ses crimes au Congo.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-1

   

Tshilombo avec son vol de la souveraineté du peuple congolais fait beaucoup du mal à notre peuple.  Ce Fakwa de destin du peuple congolais, Tshilombo est un incapacitaire et incompétent. Au pouvoir après hold-up de depuis deux ans, Tshilombo pantin-marrionnette a accepté d'être au pouvoir de coalition. Il a culot  de se victimiser . Le FCC bloque !  MataMata qui est arrivé au pouvoir par deal et nomination électorale devrait savoir qu'il n'exercerait pas le plein pouvoir. Tshilombo est un pseudo-président nommé. Il s'est engagé de chauffer le fauteuil présidentiel et le restituer en 2023. Ses manœuvres dilatoires et victimaires n'ont aucun effet. 

freddy-mulongo-felixkamerheon-8

Puisqu'il a tout échoué, Angwalima Tshilombo doit revenir à son premier métier de pizzaïolo à Bruxelles. Il fout la honte à tout un peuple. On ne dirige pas un pays uniquement en gonflant ses joues, c'est par le travail. Consultations folkloriques ontpris un mois, les compilations prendront combien de temps. Dans l'entrete temps, plus de conseils des ministres. Dépuis sa nomination en janvier Tshilombo et Kamerhe ont dirigé seuls le Congo. Les magouilleurs se sont mis pleines les poches. La RDC est une République pas un ligablo. Nous n'allons pas attendre que les neurones de Tshilombo, l'incapacitaire se mettent à fonctionner pour faire avancer le pays. En deux ans  de pouvoir, le sans neurones a montré ses limites. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 23 novembre 2020

Lucerne: Décédée à Kinshasa, Jeanine Munduki repose pour l'éternité en Suisse !

Lucerne: Décédée à Kinshasa, Jeanine Munduki repose pour l'éternité en Suisse !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Chick Munduki Q.jpg, nov. 2020

13 mai 1981-21 octobre 2020, Jeanine Osonga Munduki est partie trop jeune . Mère de 3 enfants, à 39 ans, elle a quitté cette terre des hommes. Artiste, joyeuse et épanouie, Jeanine Munduki est décédée à Kinshasa, en RDC. Son mari Chick Munduki et ses trois enfants ont raccompagné le corps de la défunte jusqu'à Lucerne en Suisse. Des larmes ont coulé à flots au cimetière à Emmen.

1605782969699-1605782943796-img-20201031-wa0060-1

Jeanine Munduki  avait l'habitude de m'appeler "Papa Mulongo". L’épouse de Chick Munduki avait posé sa voie sur tous les jingles de Réveil FM International. Elle aimait l'Afrique. Artiste en pleine dent, elle chantait le continent . Avec son mari et ses enfants, ils ont décidé d'aller à Kinshasa.  Fin janvier, ils y étaient. Ils ont tenu le coup pendant le confinement du Covid-19. Jeanine Munduki a crée son entreprise: Osonga Food, une boucherie de viande bovine avec des normes d'hygiène suisse. Elle avait engagé 5 filles qui l'aidaient dans on entreprise. Épanouie, elle a refusé de rentrer en Suisse et ses enfants en juin dernier sur proposition de son mari et refus de sa maman. C'est son mari, Chick Munduki, le premier qui est tombé malade. Et c'est elle qui répondait  aux rendez-vous de son mari. 

freddy-mulongo-chick-munduki-28
freddy-mulongo-chick-munduki-27
freddy-mulongo-chick-munduki-26
freddy-mulongo-chick-munduki-25

 La cloche de l'Eglise catholique Gerliswil-Emmen, à proximité du cimetière sonne toutes les demi-heures. Le pasteur Andreas  Baumann de l'Eglise Réformée du Groupe de pastorale Rothenburg Emmen-Nord, qui prend la parle pour l'exhortation funéraire, est le même qui avait célébré le mariage  de Chick Munduki et son épouse Jeanine. Il a rappelé les qualités d'artiste de cette dernière, avant de prêcher sur  la résurrection éternelle.   "L'Église proclame que le Christ Jésus est ressuscité d'entre les morts et qu'avec lui tous les hommes vivront la résurrection de la chair". « S'il n'y a pas de résurrection des morts, le Christ non plus n'est pas ressuscité. Mais si le Christ n'est pas ressuscité, vide alors est notre message, vide aussi votre foi."

freddy-mulongo-chick-munduki-21
freddy-mulongo-chick-munduki-20
freddy-mulongo-chick-munduki-22
.                                                                                           La sœur  et le frère de Jeanine Munduki ont chanté deux chants en Gospel. Puis vient le tour de la famille. La maman de Jeanine qui a eu sa fille à l'âge de 17 ans est inconsolable. Elle a chanté, pleuré et invoqué à plusieurs reprises le nom de "Jésus" ,qui est au contrôle de tout, disait-elle. Comme partout en Afrique, chaque parent souhaite que son fils ou sa fille l'enterre. C'est une femme épeurée qui a exprimé sa douleur 
freddy-mulongo-chick-munduki-r
freddy-mulongo-chick-munduki-t
freddy-mulongo-chick-munduki-1
freddy-mulongo-chick-munduki-2
freddy-mulongo-chick-munduki-3
freddy-mulongo-chick-munduki-5
freddy-mulongo-chick-munduki-7
freddy-mulongo-chick-munduki-8
freddy-mulongo-chick-munduki-10
.                                                                                                                                                                                            Autre moment pénible et  douloureux, c'est que la petite dernière, Latifa Munduki, devant le cercueil de sa mère, fleur en main n'arrive pas à le jeter sur le cercueil. Et son père Chick Munduki vient à son secours. Lui-même inconsolable tenu par oncle Athos Munduki qui veuille à tout. Les hommes comme les femmes ont pleuré Jeanine Munduki. Des larmes ont coulé dans ce cimetière de Emmen à Lucerne. 
freddy-mulongo-chick-munduki-15
freddy-mulongo-chick-munduki-16
freddy-mulongo-chick-munduki-17
freddy-mulongo-chick-munduki-18
                                                                                                                                                                    C'est le patriarche de la famille, oncle Athas Mundiki avec son jet de fleur dans la tombe de Jeanine a signifié la fin de la cérémonie funéraire. Laissant aux préposés du cimetière de continuer la suite. 
freddy-mulongo-chick-munduki-19

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 novembre 2020

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Tripartite: Fayulu (Elu-Le Bon), Tshilombo (Nommé-Le Roublard) et JoKa (Le Truand)!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mafa K.jpg, nov. 2020

Crise de légitimité clignote en rouge en RDC. Les évêques de la CENCO se sont entretenus avec Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur du destin du peuple congolais par fourberies et roublardises; Alias Kabila le truand et Martin Fayulu, président élu, victime de hold-up, le bon et pacifique. Une tripartite se prépare pour mettre sur la table:les deux brigands de la République et Fayulu.

freddy-mulongo-mafa-a

Tshilombo le voleur de destin du peuple congolais est le problème du Congo. Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba avec ses fanatiques écervelés et lobomotisés veulent nous faire croire qu'il est là solution, alors que c'est lui  le problème et il est dangereux pour la République. Tshilombo doit dire à la Nation clairement si oui ou non il a signé ce fameux deal contre le peuple congolais avec pour parrains- témoins trois chefs d'Etat africains: Abdel Fattah Al Sissi, président de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. De deux, Tshilombo doit clairement dire  si oui ou non il veut rompre avec Alias Kabila. Il faut qu'il soit clair. 

Les consultations Tshilombiennes ressemblent de plus en plus  à une  kermesse des opportunistes et quémandeurs de postes politiques. Il risque de recevoir les Bambino de l'école maternelle voire même des filles de joie de Kinshasa. Tshilombo a du temps à perdre et il fait perdre du temps au pays. Ce faussaire-checkuleur n'a pas été préparé à des hautes fonctions, son Fufu Bukula Bwa Nseka lui suffit amplement. Ses neurones sont incapables de tenir 15 minutes de discussion soutenue. 

freddy-mulongo-mafa-k
freddy-mulongo-mafa-u

Une tripartite se prépare pour par la CENCO pour une rencontre entre : Trois présidents en République démocratique du Congo : Martin Fayulu (Président Élu-Le Bon et Victime du hold-up électoral), Tshilombo (Président Nommé-La Brute-Voleur de destin du peuple congolais et Bénéficiaire d'une Nomination Électorale) et Alias Kabila (Le Truand et Nominateur de Tshilombo en lieu et place de Martin Fayulu, vainqueur  de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018) !

Les consultations Tshilombiennes ressemblent à une kermesse des opportunistes quémandeurs de postes politiques. 

 Kongo Monene @KongoMonene Et cette fois-ci Messeigneurs @CencoRdc @CENCO__RDC @TataCardinal , revenons fermement vers nos fondamentaux catholiques. En effet, la vérité seule sauvera le pays, et du mal ne viendra pas le bien. Le nouveau théâtre de verdure du Mont Ngaliema ne produira rien pour le peuple.

 Rodriguez kabala @RodriguezKabala La légitimité est vidée de sa substance par la révision de la constitution en remettant l'élection du Président à un tour au lieu de 2 qui permettait que le Président soit élu avec plus de 50%. Cherchons d'autres arguments pour vivre politiquement.

  Jean-Marc KABUNDA @JeanmarcKabunda Le ciel socio politique de notre pays est très nuageux, la crise de légitimité est là, il est plus que temps de la résoudre. Le plan de sortie de crise est l’unique solution pour nous sortir de ce trou. Le changement aujourd’hui s’appelle Martin Fayulu dixit notre frère !

Image

 Jeune Pato @OnombePaul1960 Un dialogue autour d'un médiateur neutre, oui. Pas des bêtises qui se déroule au palais de la nation. Félix Tshisekedi est entrain de créer une diversion pour avoir un moyen de pression sur le fermier de Kingakati. L'union sacrée ne se fait pas autour d'un individu.

Image

 Justin Bidiaku @JBidiaku Tant que monsieur Felix ne se rendra pas compte de son implication et la conséquence de celle-ci dans l'actuelle crise, ces tralala ne vont rien résoudre.

 Ben Lumbwa @BenLumbwa Je valide le plan de sortie de crise est là avec le président ÉLU PAR DIEU ET PAR LES PEUPLES CONGOLAIS. Mettez ce plan en résolution pour engager la sortie de légitimité dans notre pays.

 Chikito incognito @incognitoch57 La vérité est têtue frérot et le temps est le meilleur allié de cette dernière.Quoi que vous fassiez,que vous ne reculiez ou pas,l’histoire ne retiendra qu’une chose que : Fasthi est un recéleur et un dealeur des élections.Deux ans après ! Rien ne fonctionne.

 Bob Mbemba Basaula @BobMbemba PRÉSIDENT élu, gardez Vtre posit° de fermeté car F. Tshisekedi souhaite avoir les béquilles alors il utilise la CENCO pr vs avoir à son environnement immédiat mais il ne pense pas loin, si pas vs prendre en OTAGE c-à-d prendre l'ensemble de l'opposit° en otage.

 Matondo Jonathan @MatondoJonatha4 C'est une bonne chose le problème qui bloque notre pays a se développer c'est le non respect des choix des électeurs d'où pr le résoudre ça il faut réparé ttes les voies qui ns amène là. 

Le 3 mars 2019, nous écrivions cet article qui reste d'actualité

Trois présidents en RDC: Fayulu (Le Bon), Tshilombo (La Brute) et Alias Kabila (Le Truand) !

Martin Fayulu, Président élu du peuple congolais

C'est un western que nous aimons regarder:"Le Bon, la Brute, le Truand". Le film de Sergio Leone est sorti sur les écrans le 23 décembre 1966. Clint Eastwood interprète Le Bon. Son personnage est désigné par le surnom Blondin. A aucun moment son vrai nom n'est prononcé. Lee Van Cleef interprète le rà´le de La Brute, un mercenaire insensible, n'a pas d'à¢me et sans pitié qui s'appelle dans les versions italienne et française Sentenza, nom devenu dans la version américaine Angel Eyes ("œ’il d'ange"). Eli Wallach interprète le rà´le de Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez, une créature toute instinctive, un bà¢tard et un vagabond." ! Dans le western, c'est souvent dans un cimetière que l'on retrouve le butin caché et le partage se fait à  coups de revolvers !

En République démocratique du Congo, un western se joue entre trois présidents sur fond de crise de légitimité post-électoral.

1. Martin Fayulu, Le Bon...Président élu du peuple congolais

C'est Martin Fayulu, qui a été élu avec 62% lors de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il est le véritable président de la République démocratique du Congo. Extrêmement populaire, plus populaire que Mobutu-Tshisekedi réunis et face à  une classe politique des corrompus toxiques, profito-situationnistes, mangeurs à  tous les rà¢teliers, mangercrates, politicailleurs ventriotes...Martin Fayulu sort du lot. Il est simple, constant, intègre et déterminé. Il ne là¢che rien d'où son surnom de "Soldat du peuple". Profondément chrétien, il refuse de faire couler le sang du peuple congolais pour arracher son imperium. Il se bat pacifiquement sans aucune violence !

L'homme le plus populaire de la RDC: Martin Fayulu

Martin Fayulu a catégoriquement refusé de négocier les résultats électoraux avec Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Joseph Kabila. La légitimité de Martin Fayulu provient du peuple congolais. Cette légitimité est au dessus de la fameuse cour constitutionnelle corrompue et inféodée d'Alias Kabila. La démocratie, c'est le respect des principes ! On ne peut pas crucifier la vérité. Martin Fayulu se bat pour la vérité des urnes. On ne peut pas parler de démocratie, de l'Etat de droit sans vérité des urnes. Pour parler et agir au nom du peuple, il faut avoir la LÉGITIMITÉ. Aucun candidat de l'élection présidentielle n'a eu cette élection sauf Martin Fayulu.

2. Félix Tshilombo, la Brute...pseudo-président nommé

Putschiste, Monsieur 15% est la malédiction pour la République démocratique du Congo. Roublard, fourbe, collabo, traître Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a bradé le nom de Tshisekedi. L'imposteur et usurpateur, il est le pantin, vassal, marionnette et valet d'Alias Kabila. Illégitime, il a été nommé par ce dernier qui en a fait un petit pseudo-président étiquette et protocolaire. Dans un pays sous occupation, pour mieux piller ses ressources, on choisit soit d'être le Maréchal Pétain, collabo d'Adolphe Hitler, ancien chef du régime collaborationniste et antisémite de Vichy (juillet 1940-aoà»t 1944), ce maréchal condamné à  mort et frappé d`indignité nationale en mars 1945, puis détenu sur l`île d`Yeu ou d'être le Général De Gaulle qui fait le choix de la France Libre grà¢ce à  son appel à  la résistance du 18 juin 1940. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est le Maréchal Pétain Congolais. Le sans neurone, Félix Tshilombo a déjà  oublié les morts entre Lendu et Hema dans l'Ituri, les égorgés de Beni, Butembo, Lubero, les massacres dans les deux Kivu, les viols de nos femmes, mères et filles, le prix Nobel de la paix au Dr. Denis Mukwege est là  pour en témoigner. Tshilombo a déjà  oublié le massacre des adeptes de Bundu dia Kongo dans le Kongo-Central et du pasteur Joseph Mukungubila à  Kinshasa et Lubumbashi, il a oublié les membres de l'UDPS calcinés dans la permanence du parti à  Limeté, il a déjà  oublié le génocide du Kasaï cautionné et non dénoncé par les Kasaïens du régime d'Alias Kabila et les morts dans le rang des chrétiens à  Kinshasa pendant les marches des chrétiens. Avec plus de 12 millions des morts, des crimes de génocide, pillages des ressources...Gourou des Talibans, Fachos, Nazis, Ethnotribalistes et TribaloEthniques qui injurient tout le monde y compris des journalistes étrangers qui remettent en cause son imposture.

Félix Tshilombo a quémandé à  genou le pouvoir chez Alias Kabila

Après s'être agenouillé et pleuré de toutes ses larmes lorsqu'Alias Kabila lui a signifié qu'après mille réflexions, c'est à  lui qu'il a décidé de lui donner le pouvoir, Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe a signé un accord avec celui qui l'a nommé. Dans cet accord, d'après le journal zambien "Zambian Observer" qui a publié une partie de cet odieux accord. Félix Tshilombo s'est engagé de ne pas poursuivre ni Alias Kabila ni aucun apparatchik, baron, Mammouth Joséphiste qui ont dirigé et commis des crimes durant les 19 ans que le Kadogo a été catapulté sur le trà´ne du Congo par la mafia internationale. Or le peuple congolais est allé aux élections pour un dégagisme. Le peuple congolais exige la convocation d'un tribunal équivalent à  celui de Nuremberg pour des crimes sur son sol ! Félix Tshilombo en volant la victoire de Martin Fayulu par un deal honteux fait capoter le rêve et l'espoir du peuple congolais. Culotté, Tshilombo va chercher la légitimité à  l'extérieur du Congo. Il a honte de citer Martin Fayulu, qu'il appelle désormais "Opposant"! Dans ses mensonges éhontés, il a le toupet de déclarer qu'il a été élu alors que ce faussaire est un sujet nommé. La légitimité vient du peuple congolais. Voleur des voix du peuple, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est entré par la petite fenêtre de l'histoire. On s'imagine déjà  comment cette histoire va se terminer. Félix Tshilombo est le masque d'Alias Kabila

3. Alias Kabila, le Truand...le réel Président de la RDC

Victor Hugo:"Les penseurs sont plus utiles que les soldats ; par l'épée on discipline, mais par l'idée on civilise" ! Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe qui prend pour un Rangers Raptor adepte de l'esbroufe, de la tricherie, du mensonge et du vol des voix du peuple congolais risque d'être surpris par celui qui l'a nommé et fait de lui petit pseudo-président. Pousser par ses partisans Félix Tshilombo prend de plus en plus conscience qu'il doit dékabiliser pour devenir crédible même sans légitimité. Or Alias Kabila n'est pas un enfant de chœ“ur, il est un tueur froid ! Taiseux, les dix huit ans passés à  la tête de la RDC, l'homme en est sorti multi-milliardaire et pleins des réseaux mafieux. Sa force avoir récupéré tous les dinosaures Mobutistes et les avoir mués en Mammouths Joséphistes. Les Mobutistes sont prêts pour le pouvoir. Arrivée au Congo en 1997, sans un clou, avec une kalachnikov en bandoulière et des bottes de jardinier, le kadogo a de la bouteille ! En le nommant et signer un accord odieux à  Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, Alias Kabila espérait un gouvernement de coalition FCC-UDPS-CACH. A l'allure où vont les choses, c'est un gouvernement de cohabitation qui va arriver...! La guerre, c'est toujours la confrontation des volontés !

La vieille voiture du Maréchal Mobutu conduite par Alias Kabila pour terroriser Félix Tshilombo

Alias Kabila a quitté le "Pouvoir" sans avoir élucidé l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila. Pendant 18 ans, le procès Eddy Kapend et les présumés assassins de LDK n'a pas abouti. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe devient un habitué de la parjure. Après avoir parjuré sa signature à  Genève, menti au peuple congolais que c'était sa base de l'Udps qui l'avait déconseillé, le faussaire n'a jamais dit à  sa base qu'il a été nommé après un accord avec Alias Kabila. Voler n'est pas bon ! A force de voler on finit toujours par se faire prendre.

sans légitimité, il est difficile, voire impossible de gouverner une République. Félix Tshilombo voleur des voix du peuple congolais croit bà¢tir l'Etat de droit après son vol. La vérité des urnes est l'étape consécutive de l'Etat de droit. Sans vérité des urnes pas de légitimité et pas de démocratie. Félix Tshilombo Bizimungu wa kanambe est illégitime. Il demeure un petit pseudo-président nommé.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 novembre 2020

Union Sacrée:Des politicailleurs affamés et quémandeurs d'une portion de pizza!

Union Sacrée: Des politicailleurs affamés et quémandeurs d'une part de pizza!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Angwalima  Faussaire 6.jpg, nov. 2020

Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Fauché comme une carpe, Jean-Pierre Bemba a appelé les militants du MLC d'aller à l'aéroport de Ndjili accueillir Moïse Katumbi, malgré le Covid-19. Le même Bemba ne l'a jamais fait pour Martin Fayulu, président élu. La politicaillerie congolaise est pleine des requins qui n'ont rien à foutre du peuple.

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-6Tshilombo n'a jamais respecté sa parole ni signature !

Lorsqu'on est un incapacitaire pour diriger un pays, on dégage point barre ! "J'ai décidé de mettre un terme à la coalition gouvernementale"!   Cette phrase simple est difficile et lourde à prononcer ? Tshilombo qui a eu son pouvoir volé au peuple congolais, par la ruse du Corbeau et le Renard de la Fable de La Fontaine, est un incapacitaire incapable de s'assumer ? Dissoudre ! Déboulonner ! Sont des verbes d'action. Tshilombo doit agir.  Consultations politiques ou non, l'équation de la République démocratique est simple: Qui soutient  Tshilombo, l'Enfarineur, soutient Alias Kabila, le sénateur à vie qui l'a nommé président. Qui combat Alias Kabila-FCC , combat Angwalima Tshilombo son allié et partenaire. Consulter tout le monde excepté son partenaire et allié de la coalition, c'est jouer avec les allumettes suédoises...ou alors du foutage des gueules du peuple congolais. Que le comique Saï Saï soit invité par Tshilombo, c'est un Congolais fils du pays. Mais que le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, avec un aura international soit ignoré et non invité, cela démontre le no sérieux de ces consultations alambiquées de Tshilombo. Moïse Katumbi et Kyungu wa Ku Mwanza, tous deux des Katangais. Le Katanga est-il la seule province du Congo ? Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Ils adorent des honneurs et titres pompeux. Les aspirations du peuple congolais, c'est la moindre de leurs soucis et préoccupations. Des jouisseurs patentés. Pour des simples consultations, ils rampent. Ils veulent une portion de pizza chez le pizzaïolo national Tshilombo. Le président nommé n'a aucun pouvoir. Vous serez étonné après des consultations politiques, que Tshilombo rencontre Alias kabila pour harmoniser les points de vue. 

freddy-mulongo-bemba-6C'est Tshilombo qui a déclaré publiquement qu'Alias Kabila était le père de la démocratie congolaise. C'est encore le faussaire Tshilombo, qui a parlé de la première alternative pacifique du pays. Alors que nuitamment avec ses 15%, il était à Kingakati pour signer un accord sur le dos du peuple congolais. Politicailleurs et ventriotes Congolais aiment l'argent comme les vampires aiment le sang. Des aphones sur Minembwe, le Rapport Mapping ressuscité par le Dr. Denis Mukwege, sur les tueries de populations de l'Est de la République, comme par hasard avec les consultations Tshilombiennes recouvrent la voix et  se pavanent  au palais de la Nation, comme s'ils avaient quelque chose à dire ? Ils viennent discuter de leurs émoluments et avantages, un point c'est tout ! Jean-Pierre Bemba , malgré qu'il ne peut plus postuler à la magistrature suprême, il est sénateur à vie, comme Alias Kabila. Cela ne lui suffit pas ? Etre soutenu par des Congolais y compris pour ses dix ans en prison à La Haye et avoir un mépris pour ce même peuple, il y a quelque chose qui ne va pas dans la vie de Bemba, un traître à la Nation. Jean-Pierre Bemba , le fils renié par son père Jeannot Bemba se moque du peuple congolais. Il n'a jamais demander aux militants du MLC d'aller accueillir Martin Fayulu, président élu. pourquoi le fait-il pour Moïse Katumbi pour se faire ? Les béquilles données à Tshilombo allié et partenaire d'Alias Kabila, est un non sens. 

Un accord politique ne peut en aucun cas remplacer la constitution d'un pays, oui, c'est vrai. Deux ans seulement après les élections "boutiquées", avec la publication des faux résultats et la nomination d'un pantin marionnette, on reparle au Congo des consultations nationales ! Est ce une reculade démocratique ? Par quelle magie, Tshilombo va mettre fin à son alliance avec Alias Kabila sans clash ? 

"Etre Président de la République, c’est une responsabilité énorme. C’est une véritable charge publique qui exige de la maîtrise des dossiers, de la connaissance et la lecture historiques, de l’expérience professionnelle, de l’abnégation suprême et même de l’intelligence supérieure.

Le Président de la République est en réalité un homme qui se dédouble pour son peuple. C’est un véritable ouvrier qui peine au service de celles et de ceux dont il a la destinée en mains.

De la certitude de ses vues, de la qualité de son savoir-faire, de sa capacité décisionnelle, et de son courage, dépend le sort de tout un peuple à la recherche du bien-être social.

Je ne dis point qu’il ne doit être qu’un adepte d’exercices de virtuosité oratoire ou de philosophie élitiste dont le versant ne serait que le monde des idées immersives, dialectiques et/ou onomatopéiques et voire didaxologiques.

Non, le Président de la République doit clairement communiquer sa pensée, distiller son savoir et même partager sa vision, non pas par des discours musclés qui sonnent comme des coups de poings, mais par ceux dont l'expression vive, colorée et mouvementée des convictions sincères, des pensées profondément mûries, auxquelles l'accent, le geste, la voix, le regard, mais aussi la juste appropriation des termes et sans doute l'harmonie de la phrase, donnent la puissance d'émouvoir les humains, de pénétrer les cerveaux et de convaincre les incrédules". Roland Mena !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 4 novembre 2020

Mangercratie: Union sacrée Tsilombienne, quel gain politique pour JP Bemba?

Mangercratie: Union sacrée Tsilombienne, quelles bénéfices politiques pour Bemba?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Bemba 6.jpg, nov. 2020

C'est toujours de la responsabilité des acteurs politiques, du pouvoir et de l'opposition, lorsqu'un pays va mal. Alors que le peuple congolais avait honni Alias Kabila, Tshilombo Monsieur 15% est allé nuitamment négocier sa nomination électorale. Présidence usurpée, Tshilombo l'Enfanrineur, veut une union sacrée, pour en finir avec Alias Kabila qu'il l'a fait nommer, après deux ans de mariage...

freddy-mulongo-bemba-6

La somme des intérêts égoïstes et particuliers n'est pas égale à l'intérêt général. Tshilombo comme Jean-Pierre Bemba sont des individus perfides aux intérêts égoïstes et personnels. Bemba a beaucoup perdu avec son emprisonnement de 10 ans à la Cour Pénale Internationale (CPI) de La Haye. Il est quémandeur de la "RECUP" ! Tshilombo est un emberlificoteur patenté, qui enfarine à tout va. Le vendredi prochain, le dernier jour des consultations tshilomiennes, le locataire de la présidence usurpée, Tshilombo annoncera-t-il un clash de son mariage avec Alias Kabila ? Si oui,  ce sont les Rwandais en occupant Minembwe et tous les territoires occupés de l'Est, qui seront les bénéficiaires des remous de ce couple contre nature Tshilombo-Alias Kabila. Elections américaines, il risque d'avoir des réclamations de la vérité des urnes,  dans ce pays de vieille démocratie.   Tshilombo, dont les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes prétendent, que les Américains soutiennent son hold-up électoral et son régime tribalo-ethnique, n'aura que ses yeux pour pleurer. Si vendredi, il n'y a pas clash,  Tshilombo aura encore une fois enfariné ses affidés. En revenant vers le FCC, il devra ramper . Il n'a pas de choix, seule sa démission est salutaire pour le Congo. 

 Berry MUEKATONE @Bmueka La visite de J.P Bemba à Tshilombo, c'est comme un voleur qui vous a piqué le portefeuille et qui vous invite à prendre un verre au bar, vous contemplez béatement que le forban paye l'addition avec votre propre argent. Le coq congolais est roi sur son fumier. Incroyable ! 

 Kakozi Franck Banister @Franck_kakozi L'amnésie congolaise.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Et pourtant un adage africain nous renseigne que : " Si quelqu'un t'a mordu, il t'a rappelé que tu as des dents" Nous pouvons définir cette visite avec ce proverbe : " Si tu regardes une image très laide, vérifies que ce ne soit ton reflet".

freddy-mulongo-bemba-4

Quel est le gain politique de Jean-Pierre Bemba aux consultations politiques de Tshilombo ? De toutes les façons, condamné pendant 10 ans à la Cour Pénale Internationale (CPI), Jean-Pierre Bemba sait qu'il ne pourra pas être candidat président de la République au Congo. Il ne l'a pas été en 2018. Il ne le sera pas non plus en 2023. Jean-Pierre Bemba a donc besoin du soutien du faussaire Tshilombo pour décanter son dossier judiciaire surchargé. 

Qui a oublié que Jean-Pierre Bemba a été en rébellion contre la République avec le MLC ? Vice-président de l'Economie et  des Finances, avec un salaire de 1000 mille dollars américains par mois, lors du gouvernement 1+4=0 issu du dialogue inter-congolais, qu'a apporté Jean-Pierre Bemba l'ancien chef rebelle ? Malgré ses militaires "Fourmis Rouges", Alias Kabila lui avait mené la guerre en pleine capitale, avec dans sa résidence de la Gombé de nombreux ambassadeurs des pays occidentaux. Face à Alias Kabila , Jean-Pierre Bemba avait "Accepté l'inacceptable" et "a passé 10 ans de sa vie à la Haye". 

Avec Alias Kabila, c'est Floribert Chebeya, Fidèle Bazana, Armand Tungulu, Thérèse Kampagala... sont morts pour rien ?  Plusieurs journalistes ont perdu leur vie et il n'y a jamais eu de procès. Sous les 18 ans du régime d'Alias Kabila, au moins 18 journalistes ou professionnels des médias ont été tués dans des conditions qui n’ont jamais été clairement élucidées. Dans la majorité des cas,  des enquêtes annoncées au lendemain de ces assassinats, n’ont jamais eu lieu ou ont été sciemment bâclées, et ont abouti à des procès  qui n’ont pas permis d’identifier les véritables auteurs ou commanditaires des ces meurtres des journalistes, ou les mobiles de ces crimes.

Que ce soit dans les cas des assassinats à Bukavu, à l’Est du pays, de l’activiste Pascal Kabungulu de l’ONG Héritiers de la Justice (2005) et de deux journalistes de radio Okapi, Serge Maheshe (2007),  et Didace Namujimbo (2008), de Patient Chebeya à Béni (2010), des militaires en exercice se sont retrouvés dans le box des accusés. Il en est de même pour Franck Ngyke du journal La Référence Plus et son épouse Hélène Mpaka (2005),  ou pour Bapuwa Mwamba, freelance à Kinshasa (2006).  Ces assassinats sont  le symbole de l’impunité des crimes commis contre les journalistes.

freddy-mulongo-bemba-7

Tshilombo imposteur et usurpateur va clasher avec Alias Kabila, la personne qui l'a nommé pour lui chauffer le fauteuil présidentiel ? Avec quels moyens ? C'est avec Jean-Pierre Bemba , Moïse Katumbi, George Kampiamba et André Mbata , que l'Enfarineur Tshilombo va en finir avec Alias Jo Ka ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 29 octobre 2020

RDC: Congolo-Suissesse, Jeanine Munduki est décédée à Kinshasa !

RDC: Congolo-Suisse, Jeanine Munduki est décédée à Kinshasa !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy Mulongo-Jeanine Munduki 4.jpg, oct. 2020

freddy-mulongo-jeanine-munduki-1La famille Munduki est résidente à Lucerne en Suisse. Frappée par la malaria, Jeanine Munduki, l'épouse de notre grand ami et frère Chick Munduki Osonga, est décédée à Kinshasa en République démocratique du Congo. Avec leurs trois enfants: Carliton 18 ans 1/2, Malaïka 15 ans et Latifa 9 ans, ils séjournaient au Congo depuis le mois de janvier passé. Le corps sera rapatrié en Suisse.
Jeanine Munduki n'avait que 39 ans ! Chick Munduki, son épouse Jeanine et leurs trois enfants: Carliton 18 ans 1/2, Malaïka 15 ans et Latifa 9 ans séjournent à Kinshasa en République démocratique du Congo depuis le mois de janvier.  Ils ont vécu le confinement du Covid-19 à Kinshasa et maintenant c'est le drame. L'irréparable est arrivée. Le décès de Jeanine Munduki suite à la malaria, au centre hospitalier Hong Xin, 1 ème Rue Limeté, à Kinshasa, le mardi soir, est une grande épreuve de vie pour notre ami, frère et bien-aimé Chick Munduki Osonga.
freddy-mulongo-jeanine-mundukiL'Afrique n'aime pas ses propres enfants ? Nos existences sont parfois mises à rude épreuve, sans que nous puissions comprendre ni empêcher la tournure négative que prennent inexorablement les événements. Toute la famille de Jeanine Munduki est à Lucerne en Suisse: sa mère, son frère et ses sœurs. Le souhait est que le corps soit rapatrié pour l'enterré en Suisse. Chick Munduki, qui lui aussi souffre de la malaria, qui est choqué de la disparition de son épouse doit s'agglutiner toutes les démarches administratives auprès de l’ambassade de Suisse à Kinshasa. Quid des enfants dont la maman était devenue une camarade ?  
freddy-mulongo-jeanine-munduki-3Jeanine Munduki était une artiste jusqu'aux bouts des ongles. Elle chantait, faisait de la couture. C'est elle même qui cousait ses tenues. Elle tressait les cheveux.
freddy-mulongo-jeanine-munduki-4A Lucerne, j'ai toujours logé chez les Munduki. Nous sommes amis avec Chick Munduki, depuis une dizaine d'années.  Jeanine avait l'habitude de m'appeler "Papa Mulongo". Et les enfants m'appellent tous "Tonton Mulongo". C'est Jeanine Munduki, qui avait placé sa voix sur tous les jingles de la radio Réveil FM International. Je suis abasourdi. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Alain Bolondjwa: le Congo existe depuis 1885, avec ses 450 tribus et ses 2.345.109 Km2!

Alain Bolondjwa: le Congo existe depuis 1885, avec ses 450 tribus et ses 2.345.109Km2!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International  

Freddy Mulongo-Alain Bolondjwa.jpg, oct. 2020

La République démocratique du Congo n'est pas à vendre ! Elle n'a pas non des terres à céder. La terre appartient aux propriétaires terriens. Dans une analyse à couper du souffle, notre compatriote Alain Bolondja explique le "Grand Congo" pour des nuls. Si Tshilombo, imposteur-usurpateur veut distribuer des terres aux occupants, Kabeya Kamuanga est non peuplé. Naturalisation oui, terre non!

freddy-mulongo-alain-bolondjwa

Il y a de plus en plus de jeunes patriotes congolais qui se battent sur terrain. Alain Bolondjwa est épatant dans ses explications sur le Congo et son histoire. Tshilombo qui a été catapulté sur le trône du Congo, qui défend sa belle famille, au lieu de défendre le Congo. L'homme qui a passé ses années dans des Nganda à Matonge-Ixelles devrait se plonger dans l'histoire du pays. L'individu qui ne connait jamais rien a du plain sur planche vu ses lacunes. Bravo Alain Bolondjwa, rien qu'à t'écouter cela réchauffe le cœur. Le pseudo-président Tshilombo a intérêt de chercher un précepteur pour lui apprendre , c'est quoi le Congo. 

https://youtu.be/Y1L6lwoAOsU

CONGOMOKILI: ALAIN BOLODJWA "FELIX TSHISEKEDI et KABILA il faut ba kende" + affaire MINEMBWE" © Congo Mokili TV

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 28 octobre 2020

En Toute Liberté: La France est mon pays d'accueil et d'adoption. La République démocratique du Congo est ma terre, pays de mes ancêtres!

En Toute Liberté: La France est mon pays d'accueil et d'adoption. La République démocratique du Congo est ma terre, pays de mes ancêtres!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Freddy Mulongo 58.jpg, oct. 2020

Insultes et menaces deviennent mon lot quotidien de la part d'un régime mafieux issu d'un odieux deal satanique. Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. Monsieur 15% est bénéficiaire d'une nomination électorale, au grand mépris du peuple congolais, souverain primaire. Pour couvrir son illégitimité, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba envoi ses chiens: les Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes, tous des Luba Kasaïens, qui écument les réseaux sociaux, nous insulter matins, midis et soirs. Sauf qu'ils ont à faire à un journaliste libre, indépendant et patriote.  Dois-je accepter de me faire bâillonner par une bande des tribaux, tribalisés et tribalistes patentés ? Je défends et défendrai ma liberté d'expression inscrite à l'article 19 de la déclaration universelle des droits de l'homme, jusqu'au bout.  

La France est mon pays d'accueil et d'adoption. Elle m'a tout donné. La France et les Français ont forgé mon esprit critique, l'amour du pays et de la patrie. Jamais, je me suis fait insulter par des Français pour mes articles tatillons et critiques. Par mon métier de journaliste et grâce à la France, à travers des voyages officiels, j'ai découvert les 5 continents. Je me souviens du voyage du Premier ministre Manuel Valls en Chine. Le service de presse me passait en premier à toutes les barrières de sécurité. Si Freddy passe c'est, s'il ne passe pas ce n'est pas bon. La France me protégeait plus que les autres journalistes. Nous étions une trentaine.

La République démocratique du Congo est ma terre, celle de mes ancêtres. Le Congo, la mère patrie est dans un coma profond. Chaque fille et fils du Grand Congo doit apporter sa part de contribution pour que la mère vive. Maman Congo ne mourra pas si tous ses enfants se mettent à son chevet. Or parmi, il y a des fourbes et roublards. Des anti-patrie ont pris en otage, la mère patrie pour leurs intérêts égoïstes. Des politicailleurs ventriotes-Mabumucrates Ventripotents n'hésitent pas à voler l'argent des médicaments pour soigner la Maman en agonie.

Quant au dribbleur, faussaire, checkuleur, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, le pantin-marionnette, qui envoit ses chiens de Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes pour injurier tous ceux qui contestent son l’illégitimité et son grand vol de destin du peuple congolais. N'en déplaisent aux inciviques Talibans, ma plume acerbe est aguerrie, je le plante dans la plaie. Comme le dit si bien le maxime d'Albert Londres: "Je demeure convaincu qu'un journaliste n'est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de pétales de roses. Notre métier n'est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie".

Ceux qui pensent qu'en m'insultant matins, midis et soirs parce que je dénonce le hold-up électoral d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, pantin, marionnette et rempart d'Alias Kabila, en République démocratique du Congo (RDC) vont me faire changer d'avis, ils ne me connaissent pas bien et ils vont déchanter. Plus vous m'insulter plus vous me donner la force de ne plus compter mes heures et mes nuits. Entre un pouvoir clownesque de Kinshasa et un journaliste indépendant, qui a plus à perdre ? Angwalima Tshilombo, voleur de destin du peuple congolais, avec son deal et hold-up électoral, avec ses chiens des Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes, Luba Kasaïens, qui écument les réseaux sociaux, pense vraiment museler et bâillonner un journaliste de la diaspora ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 27 octobre 2020

Consultation Made Tshilombo : le patriarche Ciakudia doit surseoir sa décision de soutenir son fils!

Consultation Made Tshilombo: le patriarche Ciakudia doit surseoir sa décision de soutenir son fils!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-julienciakudia-xx (1).jpg, oct. 2020

Tshilombo est le plus grand problème de la RDC. L'inconscient de la République est un dangereux et sinistre personnage. Tshilombo est le plus grand voleur de destin du peuple congolais avec son deal avec Alias Kabila et son alliance avec le FCC. Le patriarche Ciakudia doit surseoir sa décision de soutenir Tshilombo, dribbleur, faussaire, checkuleur patenté. Le Congo se défend par des valeurs!

freddy-mulongo-julienciakudia-xx-1

Cher Grand patriarche Julien Ciakudia,

Vous êtes un grand patriote, vous aimez votre pays le Grand Congo, vous ne comptez pas votre temps pour défendre ce pays, vous avez une capacité d'analyse rare sur la situation du pays. Aujourd'hui, on peut dire que vous ne vous appartenez-plus. Vous appartenez à la résistance congolaise. Le Grand Congo mérite d'être défendu sur des valeurs, convictions et principes. On ne construit pas un pays sur des sentiments. Et aucun avion de la Britsh Airways ne quittera l'aéroport de Londres Heathrow avec vous comme passager. L'appel de l'aide de Tshilombo n'est pas clair. L'individu n'est pas retourné dans le camp de la patrie. Dans son discours de six minutes pour appeler les acteurs politiques à la concertation: le Fieffé Menteur Tshilombo a osé dire "J'ai été élu". L'individu ne reconnait même pas qu'il a fraudé pour bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo a été nommé non par la Constitution mais par un accord sous seing privé.  Tshilombo est dans le déni ! Il veut vendre l'illusion qu'il veut déboulonner Alias Kabila alors qu'il est son rempart et son masque, pantin et marionnette.  Son appel est un appât pour en finir avec la résistance congolaise. Personne ne doit croire à son mirage. Nous vous demandons de surseoir votre votre désir de prendre la main de Tshilombo pour l'aider. Soutenir Tshilombo, c'est aider Alias Kabila, ses animateurs du FCC et par ricochet deux régimes criminels pillards et receleurs de ressources de la RDC, celui du Rwandais Paul Kagamé et de l'Ougandais Yoweri Museveni. 

© Réaco news tv

"Tshilombo", celui que vous appelez votre fils est un traître la à la nation congolais. Il est imposteur, usurpateur, collabo et Balkanisateur. Avec ses casseroles de traîtrise qui sont retentissantes, c'est un serpent dans son trou que vous voulez sauver. Il ne mérite aucune aide. Il y a une différence entre sauver le Congo et sauver le traître Tshilombo. La majorité de Congolais ont pour slogan "Sauvons le Congo" ! Aucun homme politique censé ne doit venir en aide à Tshilombo. A-t-un un agenda caché ? Est-il sincère pour une fois ? L'enfarineur a enfariné le peuple congolais durant deux ans, se réveille-t-il enfin ? Pourquoi a-t-il attendu deux ans avant d'appeler à l'aide et constater son deal avec Alias Kabila ne fonctionne pas ? Ses consultations politiques ne sont-ils pas des pièges à con ? Qui nous dit que son mariage contre nature avec Alias Kabila est fini ? La diaspora congolaise demeure le bastion de l'opposition à Tshilombo, Alias Kabila et leurs alliés . Tshilombo est et demeure un traître ! Les questions sont:  Quelle place le traître a-t-il en politique congolaise ? Pourquoi Tshilombo-Alias Kabila  qui  dirigent ensemble ont-ils  besoin de recours à la trahison pour asseoir la dictature au Congo ? Politicailleurs ventriotes sont-ils traîtres par nature ou sont-ils tous susceptibles de devenir traîtres ou d’en être victimes ? Trahir les autres est-il forcément un choix délibéré ou peut-il être un acte par dépit pour parvenir à ses fins ? Comment Tshilombo est-il un traître patenté  aux yeux du peuple congolais ?

Crises enchevêtrées au Congo, mais surtout crise de légitimité. Le Congo n'a pas de chance. le troisième hold-up électoral a été fait par unfameux fils de l'opposition congolaise, Etienne Tshisekedi.  Tshilombo, sans éducation, sans conviction  est le grand voleur de destin du peuple congolais. Tshilombo est habitué à utiliser les autres comme des marches pieds, il  joue la dernière carte d'Alias Kabila. Tshilombo=Alias Kabila. Tshilombo a utilisé Moïse Katumbi pour Genval et l'aider à son congrès de l'Udps, le fauché de Limeté a bouffé l'argent de Katumbi comme des cacahuètes. Tshilombo a utilisé Vital Kamerhe, à Genève pour aller à Kampala, Kigali et Nairobi pour créer le camp de changement (CACH) et l'amener à faire un deal pour sa nomination électorale. La seule plate forme qui fait peur à Tshilombo, c'est Lamuka, la seule opposition qui fait peur à Tshilombo, est la diaspora congolaise. Concertations mafieuses de Tshilombo veut enfoncer Lamuka. Son deal satanique ! Alias Kabila connaît bien les faiblesses de Tshilombo, un homme cupide, mafieux et dribbleur patenté. Bénéficiaire d'une nomination électorale, il n'est légitime.  Tshilombo et Alias Kabila sont deux brigands de la République. Les deux dealers ont par leur deal enfariner 80 millions de Congolais. Tshilombo, Monsieur 15% est plus que répréhensible. Il est allé nuitamment faire un satanique deal à Kingakati contre le peuple congolais. L'individu ne voulait que le tapis rouge et que l'on appelle "Président". Ce pantin-marionnette veut se séparer avec celui qu'il a nommé, il crie au secours au peuple ? 

 Avec Tshilombo, l'Angwalimalisme est l'art de dribbler ses partenaires de manière permanente et perpétuelle. Le Tshintuntuïsme n'est rien d'autre, la volonté d'enfariner tout le monde. Et le Tshifuebaïsme, cette manie qu'à le fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila de mépriser le peuple congolais avec ses décisions alambiquées et promesses enfantines farfelues et tarabiscotées. 

Aller se pavaner à Brazzaville pour les 80è anniversaire du Manifeste de Brazzaville...alors que la maison Congo est en feu et brûle, ceci est une inconscience indélicate, surtout après avoir annoncé des consultations politiques. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 25 octobre 2020

RDC: Transition sans Tshilombo-Alias Kabila ou Martin Fayulu récupère son imperium!

RDC: Transition sans Tshilombo-Alias Kabila ou Martin Fayulu récupère son imperium!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu Mukwege 1.jpg, oct. 2020

freddy-mulongo-fayulu-mukwege-1Face aux diverses crises enchevêtrées: crise de légitimité, crise socio-économiques, crise... "«J’ai décidé d’entamer, dès la semaine prochaine, une série des contacts visant à consulter les acteurs politiques avec différents acteurs et ensembles représentatifs du pays pour créer une union sacrée de la nation », a-t-il annoncé, après avoir mis en garde : « aucun engagement politique ne saurait primer sur l’intérêt supérieur de la population… au terme des consultations que j’entame, je reviendrais vers vous pour vous faire part de mes conclusions qui n’excluront aucun cas de figure », la consultation des acteurs politiques proposée par Tshiombo dans son discours de six minutes, est un piège à cons. Par quelle magie Tshilombo peut-il prendre la décision de dissoudre l'Assemblée nationale et le Sénat où son allié le FCC a la majorité absolue ? Tshilombo prendra-t-il une décision qui va embraser le pays en se cachant derrière la consultation qui n'est pas coercitif. 

En septembre 2018, le Rév.Armand Mavinga Tsafunenga, un grand homme de culture et érudit. Homme de foi, de conviction et d'action, il a été le premier congolais dans une interview sur Réveil FM International en 2009, avoir clamé la transition sans Kabila en RDC. Sans la participation de la diaspora "Bana Bilaka", la RDC continuera à tourner en rond. Le Peuple Congolais et le République Démocratique du Congo vivent la plus grande crise après la seconde guerre mondiale. La Transition exceptionnelle et citoyenne sans Mr Joseph Kabila vise à trouver la solution la plus appropriée à la plus grande tragédie humaine de la deuxième moitié du XXème siècle et des premières décennies du XXIème siècle. La clé de la Transition exceptionnelle et citoyenne aboutie se trouve dans la diaspora congolaise et nulle part ailleurs. Tous les schémas qui sont montés visent à contourner, voire à écarter pur et simplement la diaspora congolaise de la gestion de la Transition citoyenne en République Démocratique du Congo par les ennemis du Peuple Congolais et de la République Démocratique du Congo. https://blogs.mediapart.fr/freddy-mulongo/blog/300918/rdc-armand-mavinga-reaffirme-sa-vision-dune-transition-exceptionnelle-sans-kabila

Nous avons deux alternatives pour sauver le Grand Congo de Kimbangu: 

1. La transition sans Tshilombo-Alias Kabila-FCC

Tshilombo et Alias Kabila ont assassiné "l'Etat de droit" en République démocratique du Congo. Comme deux chiffonniers, ils sont alliés, voleurs de destin du peuple congolais mais se crêpent des chignons.  Le Congo est pris en otage par deux dealers politiques. Comment toucher Alias Kabila-FCC et son odieux deal diabolique avec Tshilombo ? La solution idoine est de démettre Tshilombo, qui est devenu un problème pour le Congo. Mettre Tshilombo sur la  touche, c'est faire tomber son alliance avec le FCC. Il faut que quelqu'un d'autre  prenne les règnes du pays, afin d’organiser le Grand Congo, pour les élections libres, démocratiques et transparentes futures. Le Dr; Denis Mukwege peut jouer ce rôle. Le prix Nobel de la paix n'a pas de parti politique, un consensus national et international peut se créer autour de sa personnalité. Tshilombo est un faussaire, qui a fait un deal pour bénéficier d'une nomination électorale et sauver tous les criminels du FCC. En devenant un rempart pour des mafieux criminels, Tshilombo a rendu un mauvais service au pays. Il voulait marcher sur tapis rouge et s'enrichir. Il s'est arrangé pour voler le destin de tout un peuple à cause de sa ventre. Pour ce politicailleur patenté, le développement du Congo est la moindre de ses soucis. En deux ans, Tshilombo s'est enrichi et a été en vadrouille.  Aucune réalisation concrète, que des promesses farfelues et des actes anti-patriotiques. Tshilombo a même  monté coterie tribale et ses frères tribaux contre d'autres compatriotes Congolais. Tshilombo a injurié les Congolais de la diaspora de : "Ba Nyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba Combantaba " à Londres.  Tshilombo n'est pas digne de diriger le Congo. Lui et son allié Alias Kabila doivent dégager. 

2. Remettre l'imperium à Martin Fayulu gagnant de l'élection du 30 décembre 2018 ! 

Avec plus de 62%, c'est Martin Fayulu qui a gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Pacifiste, non-violent Fayulu s'est fait voler son élection par Angwalima Tshilombo dans son deal avec Alias Kabila. Fayulu mérite respect. Il n'a jamais usé de la violence pour récupérer son impérium. Il est vilipendé matins, midis et soirs. Les Bena Mpuka, Talibans et Ethno-Tribalistes lui ont collé une nationalité imaginaire: il est tantôt "Camerounais" voir "Sénégalais". Martin Fayulu est le seul qui a publié son programme de 100 jours. 

"Je suis d’abord un homme [à l'esprit] d’entreprise, c’est-à-dire, un haut-cadre du privé qui a fait ses preuves", a-t-il confié à VOA Afrique. "J’étais chez Mobil, qui est devenu Exxon Mobil. Je suis rentré au pays et j'ai investi dans le business pour me permettre de vivre décemment et de faire de la politique sans être corrompu, parce que l’intégrité pour moi est une valeur cardinale sur laquelle on ne peut pas transiger". Et s'il était élu, quelle serait la première action des cent premiers jours de Martin Fayulu ? "On doit décréter une urgence agricole", répond-il sans hésitation. "En 100 jours, les choses seront mises en place pour commencer les cultures de maïs, par exemple".Il poursuit : "Lutter contre la faim, c’est la clé, arrêter la corruption, c’est la clé. Et l’éducation. Ces quatre priorités pour nous, pour lancer le vaste programme que nous avons sur les infrastructures".

À l’occasion du 60ème anniversaire de l’Indépendance, Martin Fayulu  avait déclaré que le programme des 100 jours était un plan pour détourner les deniers publics. “Voilà que, en bons élèves, leurs complices dans le hold-up électoral de décembre 2018 nous présentent, dans la continuité, un feuilleton nauséabond sur le montage d’un plan de détournement massif des deniers publics, baptisé programme d’urgence des 100 jours”!

Homme de terrain en proximité avec le peuple congolais, Martin Fayulu se démarque de la classe politique congolaise corrompue, mangériste et toxique.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Tshintuntugate: Tshilombo a insulté les Congolais de la diaspora "Combantaba"...

Tshintuntugate: Tshilombo a insulté les Congolais de la diaspora "Combantaba"...

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM InternationalFreddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 66.jpg, oct. 2020

Un président de la République doit être un Fédérateur et Rassembleur. Il est président y compris de ceux qui ne l'aiment pas ou non pas voter pour lui. Tshilombo, Monsieur 15%, le bénéficiaire d'une nomination électorale après deal avec Alias Kabila, a injurié les Congolais de la diaspora: "Ba Nyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba Combantaba" à Londres. A quand ses excuses?

freddy-mulongo-bruxelles-tshilombo

Les paroles doivent être claires: "Mes frères et sœurs, je fais amende honorable. Je présentes mes excuses et demande pardon au peuple congolais. Je me détache du deal avec le FCC et rejoint le camp de la patrie. J'appelle mes frères Martin Fayulu, Moïse Katumbi, Jean-Pierre Bemba et tous les acteurs politiques à pouvoir rejoindre les démarches patriotiques afin de sauver notre pays..."  

Le petit discours de six minutes de Tshilombo laisse à désirer. On ne peut pas jouer indéfiniment à un peuple. Tshilombo a enfariné le peuple congolais avec ses 15%. Il a dribblé Martin Fayulu-Lamuka à Genève, il a dribblé Vital Kamerhe à Nairobi, maintenant il veut dribbler Alias Kabila-FCC. C'est toujours lui de manière unilatérale qui ne respecte pas sa parole et sa signature. Fourbe et roublard patenté. Quelles sont valeurs que prônent Tshilombo ? Le fils de Marthe Kasalu Jibikila veut un suicide collectif ! L'Union sacrée de Tshilombo avec qui ? Et pour quoi ? L'Union sacrée de Tshilombo existe déjà avec FCC et CACH. Pour six minutes de discours, il faut bloquer la République ?  Pas de conseil des ministres, le parlement est fermé, la Primature scellée...

Les Fatshistes-Bétonistes sont aux abois ! Tshilombo a méprisé tout le monde. Le plan Machiavélique de Tshilombo est alarmante ! 

Cette photo diffusée, du T-Shirt porté par des Bena Mpuka, Talibans et Ethno-tribalistes, le 17 septembre 2019, lors de la visite de Tshilombo à Bruxelles, n'est-il pas séparatiste et divisionniste: "Kasaï Power" ?

Croyant se prémunir contre son imposture et usurpation par son vol de  destin du peuple congolais, Tshilombo a lâché ses chiens pitbull sur des réseaux sociaux , injuriant les Congolais, qui'il est censé respecter et honorer par des insanités: "Libolo ya Maman Na Yo" !

Plus couramment, ses fanatiques n'y sont pas allés de mains mortes sur leurs claviers: Monseigneur Laurent Mosengwa Pansinya, le cardinal Honoraire de Kinshasa a été copieusement insulté, Honore Ngbanda de l'Apareco est insulté matins, midis et soirs,  Dr. Denis Mukwege, le prix Nobel de la paix n'en parlons même pas, le Congo ne l'a jamais soutenu; "Martin Fayulu" azali Camerounais. Martin Fayulu qui a été proche d'Etienne Tshisekedi qui a tout donné ? Moïse Katumbi azali Zambien ! Katumbi qui a payé les frais de tous les participants à Genval pour remettre Etienne Tshisekedi, réconcilier Baba Kyungu et Tshisekedi. Katumbi qui a payé des avocats américains pour enlever l'interdiction qui frappaient Tshilombo et Tshimanga de séjours aux Etats-Unis, pour y a commis un délit de vol au Wal Mart. Katumbi qui avait loué le jet qui a amené Etienne Tshisekedi aux soins à Bruxelles. Katumbi, Katumbi, Katumbi...Quant à Jean-Pierre Bemba, les Talibans l'ont toujours décrit comme "le mangeur des pygmées" ! En République démocratique du Congo : Facebook a supprimé 66 comptes, 63 pages, cinq groupes et 25 comptes Instagram, avec Honoré Mvula kabala, soutien de FATSHI, comme principal sanctionné. Tshilombo a sa présidence usurpée a engagé un cybercriminel patenté, Honoré Mvula Kabala, pour injurier des Congolais sur les réseaux sociaux. Bien que les gestionnaires et administrateurs des comptes Facebook et pages aient tenté de dissimuler leur identité et leur coordination, après investigation, Facebook a indiqué que la plupart des comptes, pages et groupes Facebook et Instaram supprimés appartenaient aux sympathisants de Force des patriotes. Un parti politique créé en 2019 par Honoré Mvula et dont l’objectif affiché est de soutenir et d’accompagner l’action du président de la République, Félix Antoine Tshilombo (FATSHI). Sur les 63 administrateurs des pages supprimées par Facebook, six jeunes hommes ont été identifiés comme opérateurs d’au moins 26 pages et cinq groupes dans le réseau, proches d’Honoré Mvula Kabala, homme de main de Tshilombo. Pas d'excuses de la part de ce fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila. 

freddy-mulongo-marche-feminicide-1
freddy-mulongo-marche-feminicide


Tshilombo tend la main aux acteurs politiques vilipendés par ses Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, après avoir pris les Congolais pour des cons. Les Congolais de la diaspora se sont sacrifiés: marches battant pavés dans des capitales occidentales, sit-in, marche Paris-Bruxelles 309 Km contre les viols en République démocratique du Congo... Tshilombo a volé des sacrifices et engagements  patriotiques de la diaspora congolaise. Nous sommes devenus la risée du monde entier. Tshilombo a pris des Checkuleurs et Frappeurs de l'Europe pour les amener au Congo pour mieux piller le pays.  Un gouvernement de 66 ministres et 723 conseillers tribaux. Et son troubadour André Mbata se prétend pour un constitutionnaliste pour raconter des bobards !     

On savait que Tshilombo était un nullard mais là... Zéro puissance Zéro ! Un bonimenteur, un lâche et une couille molle, comme certains disent chez nous : "aventrier" Mbwa copal. Tshilombo a invité Paul Kagame, Hitler Noir, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources

Il va consulter ? Qui ? La bonne blague ! Après avoir insulté ses propres compatriotes des : "Combantaba", "Ba Ndoki", "Ba Nyangalaka" et ses fanatiques nous traitent constamment des jaloux, aigris, tribalistes, haineux, etc. Cette crapule ne respecte pas sa parole. Akosilisa yango ! Balobaki Na Biso " Bokomesana" mais Ye Alingi Komesana Te ? Akomi Neti Takinga, Akomi Kotelengana. Akomesana Pe Akosiliyango !

Les chercheurs des postes et positions iront, oubliant Genève, Kenya, Kingakati... A notre avis Tshilombo ne changera jamais. Tshilombo doit révéler au peuple congolais son deal avec les animateurs de FCC. Les Congolais ont aussi droit de savoir les vrais résultats de 2018.

Tshilombo ne respecte jamais ses engagements : à Genève,  il a dribblé ses amis pour ses intérêts personnels; il a dribblé Vital Kamerhe, il veut dribbler Alias Kabila. Qu'il se démerde seul avec ses injurieux Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 24 octobre 2020

Tshilombogate: Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire !

Tshilombogate: Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu Président Elu 1.jpg, oct. 2020

Crises institutionnelles voulues, engagées et installées avec Tshilombo en RDC. Le casseur de la République, liquidateur du Congo et Balkanisateur au pays de Kimbangu patauge dans des crises enchevêtrées. Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire avait proposé un plan de sortie de crises. Tshilombo veut s'appuyer sur des troubadours, politicailleurs ventriotes. Va-t-il s'en sortir ?

bache-eyet-100x80-cm

Crises institutionnelles voulues, engagées et installées avec Tshilombo en RDC. Le casseur de la République, liquidateur du Congo et Balkanisateur au pays de Kimbangu patauge dans des crises enchevêtrées. Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire avait proposé un plan de sortie de crises. Tshilombo veut s'appuyer sur des troubadours, politicailleurs ventriotes. Va-t-il s'en sortir ?

Martin Fayulu est un grand homme politique et visionnaire en République démocratique du Congo. Avec ses plus de 62%, victime d'un hold-up électoral, orchestré par Tshilombo et Alias Kabila, dans un odieux et satanique deal à Kingankati, contre le peuple congolais, Martin Fayulu, pacifiste et non violent, n'a jamais usé des violences pour récupérer son imperium volé. Tshilombo est un imposteur et usurpateur. 

Président élu du peuple congolais, Martin Fayulu s'est empressé , il y a un an, de proposer un plan de sortie de crise. La vérité des urnes étant l'autoroute pour emprunter la démocratie à grande vitesse. On lui rigoler au nez. 

Dribblages mirifiques, fourberies pathétiques et roublardises tarabiscotées émaillent la présidence usurpée de Tshilombo, qui dirige le Congo par défi. Tshilombo est illégitime ! Il est le plus grand voleur de destin du peuple congolais. Il n'a aucun respect à notre peuple. Tshilombo a une épine dans son pied gauche et des cailloux dans sa chaussure droite. Comment peut-il marcher ? Il a contre lui le peuple congolais et sa diaspora résistante. Il a contre lui tous les politicailleurs, ventriotes et girouettes avec qui il a fait des deals puis trahi après: UNC de Vital Kamerhe, FCC-PPRD d'Alias Kabila. Qui a trahi, trahira !  Tshilombo n'a avec lui, que des troubadours politiques, sans épaisseurs ni convictions politiques mais des quémadeurs d'emploi, qui végètent et soutiennent la fraude électorale pour se retrouver. Ils sont des habitués des plateaux de télévision et dialogues, concertation et autres forums. Ils viennent pour capter la lumière et n'ont aucune assise sur terrain: Claudel Lubaya, Adam Bombole, Gabriel Mokia, Franck Diongo, Noël Tshiani...mais surtout ses Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes, fanatiques lobotomisés et écervelés: des moutons de Panurge !

freddy-mulongo-troubadours-politiques

Des crises institutionnelles enchevêtrées  sont réelles, installées et deviennent ataviques. Avec ses 700 conseillers tribaux, tribalisés et tribalistes à la présidence usurpée, Tshilombo a fait la sourde oreille aux propositions citoyennes, patriotiques et politiques de Martin Fayulu. Pour mieux enfariner le peuple congolais, Tshilombo a emprunter des pistes villageoises, comme raccourcis, croyant arriver plus vite.  le plus grand "Tribaliste" du Congo  a cru bon de s'appuyer uniquement  sur ses frères tribaux "Luba Kasaïens" pour diriger le Grand Congo par défi, foulant aux pieds l'unité nationale et sabordant la souveraineté et l'intégrité territoriale durement acquise sous Mobutu.

Après la prestation de serment forcé, de ses trois juges tribaux, pour contrôler la cour constitutionnelle à sa guise, Tshilombo a franchi le Rubicon. La salle de congrès du parlement au Palais du peuple , a été envahi par des Bena Mpuka et autres Talibans, qui ont entonné l'hymne de l'Udps, comme si nous étions à Kabeya Kamuanga,  en lieu et place de l'hymne national, le debout congolais. Et lui Tshilombo au lieu de recadrer ses ouailles fanatisés, s'est empressé de faire le signe de victoire. On croit rêver ! signe de victoire contre qui ? Le peuple congolais ? Ou contre ses partenaires du FCC qu'il vient de rouler dans la farine ?

Crises institutionnelles ancrées et enchevêtrées, Tshilombo croit s'en sortir avec une pichenette: il s'engager à consulter des politicailleurs, ventiotes, troubadours et girouettes politiques.

Tshilombo est illégitime, il a volé le destin de tout un peuple. L'incapacitaire voulait le tapis rouge à tout prix. Il s'embourbe dans ses promesses farfelues et mensonges éhontés. Aucune décision sérieuse n'a été prise depuis qu'il trône arbitrairement sur le Congo.  Tshilombo est le problème du Congo. Il n'est pas la solution de notre pays. 

Casseur du pays, liquidateur du Congo et Balkanisateur de la RDC, en deux ans au pouvoir, Tshilombo est dangereux. Il est le pire pseudo-président que le Congo n'a jamais connu. Piètre politicailleur "Libumucrate". Il s'est revelé être un pillard des caisses de l'Etat, sa course à l'enrichissement rapide et illicite n'a d'aucune mesure, avec Tshilombo la mafia s'est officialisée. 

Martin Fayulu demeure le président élu du peuple congolais. Tshilombo devra demander rendez-vous au Faden House, si on peut le recevoir. Qu'il se détrompe, Martin Fayulu ne verra jamais Tshilombo en catimini. Il ne viendra pas faire la queue à la présidence usurpée. 

C'est au toujours au receleur d'aller restituer l'objet volé. Or l'élection d'un peuple est immatérielle. On ne peut le quantifier. Seul le pardon libère. Tshilombo doit demander pardon au peuple congolais. Sinon, lui et Alias Kabila sont bons pour la poubelle de l'histoire. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Coup de massue de Fayulu contre la théâtralisation politique Tshilombo-Alias Kabila!

Coup de massue de Fayulu contre la théâtralisation politique Tshilombo-Alias Kabila!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu K.jpg, oct. 2020

Mariage hideux! Mariage incestueux! Mariage contre nature! Des chiffonniers FCC-UDPS se crêpent les chignons en prenant le pays en otage. Martin Fayulu Madidi est le seul acteur politique congolais dont la voix porte. Il est le porte étendard de la situation politique du Congo. Prestation de serment de 3 juges tribaux, l’hymne de l'UDPS en pleine salle du congrès du palais du peuple, raillerie...

freddy-mulongo-fayulu-k

Mariage hideux! Mariage incestueux! Mariage contre nature! Des chiffonniers FCC-UDPS se crêpent les chignons en prenant le pays en otage. Martin Fayulu Madidi est le seul acteur politique congolais dont la voix porte. Il est le porte étendard de la situation politique du Congo. Prestation de serment de 3 juges tribaux, l’hymne de l'UDPS en pleine salle du congrès du palais du peuple, raillerie...

 Martin Fayulu, président Élu, contre le hold-up électoral de Tshilombo, par son deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Le mariage hideux, incestueux et contre contre nature FCC-UDPS tend-t-il vers la fin? Le Congo est pris en otage par des bagarres de deux alliés coalisés contre le peuple congolais. Les FCC-UDPS se battent pour leur ventre, pas pour le peuple congolais. C'est le ton du discours de Martin Fayulu. Avec son bilan médiocre de deux ans et ses casseroles retentissantes de l’enrichissement personnel, le fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila, Angwalima Tshilombo se bat pour avoir la Cour Constitutionnelle et la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) sous son ventre. Comme ça, il pourra tricher tranquillement en 2023.  C'est ce grand voleur du destin du peuple congolais qui était allé nuitamment négocier un deal pour sa nomination. Le Congo se meurt, menacé par la balkanisation, avec une classe politique la plus corrompue au monde. Quant aux fanatiques lobotomisés et écervelés qui applaudissent faussaires, écervelés et frappeurs patentés, quelle honte ! Transformé la salle de congrès du palais du peuple en stade où au lieu de l'hymne national , on y chante le chant de l'UDPS, est-ce que c'est raisonnable ? Le discours de Martin Fayulu est bien calibré et profond.

© Martin Fayulu
freddy-mulongo-fayulu-discours
MESSAGE DU PRÉSIDENT ÉLU, MARTIN FAYULU, AU PEUPLE CONGOLAIS DU 21 OCTOBRE 2020 © PRESSE MAFA

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 7