Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Raid américain

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 4 janvier 2020

Le chef de l`ONU appelle à  la retenue après la mort d`un général iranien tué par un raid américain en Iraq

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU

ONU Info: Paix et sécurité

Le Secrétaire général de l`ONU, Antà³nio Guterres, a appelé à  la retenue après la mort d`un général iranien tué par un raid américain à  Bagdad, en Iraq, estimant que le monde ne pouvait pas se permettre une nouvelle guerre dans le golfe Persique.

`` Le Secrétaire général a toujours plaidé pour une désescalade dans le Golfe. Il est profondément préoccupé par la récente escalade », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration à  la presse publiée vendredi.

`` C'est un moment où les dirigeants doivent exercer un maximum de retenue. Le monde ne peut pas se permettre une nouvelle guerre dans le Golfe », a-t-il ajouté.

Le général Qassem Soleimani, à  la tête de la force al-Qods, une unité d'élite des Gardiens de la révolution iraniens, a été tué dans une frappe aérienne des États-Unis contre son convoi, à  l'aéroport de la capitale iraquienne Bagdad, sur ordre du Président Donald Trump, a déclaré jeudi 2 janvier le Pentagone.

Selon la presse, Abou Mahdi al-Mouhandis, commandant du Hachd al-Chaabi, une milice iraquienne soutenue par l'Iran, a également été tué dans l'attaque.

Les Etats-Unis estiment que Qassem Soleimani a orchestré des attaques contre des bases de la coalition en Iraq ces derniers mois et le tient pour responsable des `` attaques » survenues cette semaine contre l'ambassade américaine à  Bagdad.

Le gouvernement du Président iranien Hassan Rohani a, par le biais de son ministre des affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, qualifié le raid américain d``` extrêmement dangereux » et d``` escalade stupide ». Ali Khamenei, le Guide suprême de la Révolution islamique, poste le plus élevé en Iran, a appelé à  une `` vengeance féroce » et a décrété trois jours de deuil national. Les autorités ont annoncé vendredi la nomination du successeur de Qassem Soleimani, son ancien adjoint, Esmaïl Qaani.

L`envoyée de l`ONU en Iraq, Jeanine Hennis-Plasschaert, a également appelé vendredi à  la retenue dans un message sur son compte Twitter.

Lire la suite...

Partager sur : Partager