Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Rapport mapping

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 5 octobre 2020

RDC : Les 400 criminels cités dans le Rapport Mapping de l'ONU !

Liste de 400 présumés génocidaires et criminels de guerre recherchés dans le Rapport Mapping de l'ONU du 1er octobre 2010 !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Rapport mapping.jpg, oct. 2020

Planqué dans un tiroir, le Rapport Mapping gêne! Le génocide rwandais, ce sont les Rwandais qui se sont entre-tués entre eux. Aucun Congolais n'a participé au génocide Rwandais. En quoi, Vincent Biruta le ministre des Affaires étrangères rwandais s'oppose-t-il au Rapport Mapping? Les anciens seigneurs de guerre ont tronqué leurs treillis militaires en costumes trois pièces.

freddy-mulongo-rapport-mapping-3

Le Rapport Mapping, c'est la justice pour le peuple congolais. Il est aussi le symbole de la lutte contre l'impunité. Oublié dans les tiroirs des Nations unies depuis neuf ans,  le Rapport Mapping est un document fondateur de la lutte contre l’impunité en République démocratique du Congo. Il braque ses projecteurs  sur les exactions commises  en République démocratique du Congo, entre 1993 et 2003, mettant en cause jusqu’aux plus hauts responsables politiques et militaires de la région des Grands Lacs. 

freddy-mulongo-rapport-mapping-2

Aucun Congolais n'a participé de loin ou de près au génocide rwandais. Les Rwandais se sont entre-tués entre eux. En quoi, Vincent Biruta le ministre des Affaires étrangères rwandais peut-il avoir l'audace de s s'opposer Rapport Mapping de l'ONU?  Si des Rwandais ont commis des crimes sur le sol congolais, ils doivent répondre de leurs crimes. Côté Congolais, les anciens seigneurs de guerre et criminels patentés s'auto-blanchis et veulent se cacher derrière l'amnistie de 2014. Pour le criminel Roger Lumbala, ancien dirigeant du RCD/National, tous ces crimes ont déjà été effacés par l'amnistie de 2014. "Il ne s’agit de revenir encore sur la décision de la justice pour entamer d’autres actions alors que la République démocratique du Congo, en tant que pays souverain, a déjà voté l’amnistie pour permettre ma cohabitation pacifique, la réconciliation nationale. "  Roger Lumbala comme les autres criminels ont sciemment décidé d'aller faire couler le sang de nos compatriotes de l'Est, épargnant leurs frères de tribu.

freddy-mulongo-rapport-mapping-4

Qui a décidé de l'amnistie de 2014 ? Pourquoi doit-on amnistier des criminels sans justice réparatrice ? Des Congolais qui sont morts ne sont pas des moutons ou des chèvres. Ils ne demandaient qu'à vivre. Or ils ont été fauchés par des assoiffés du sang des autres et du pouvoir. 

Si la République démocratique du Congo était un Etat de droit, il faut une loi qui interdit à tout Congolais qui a pris des armes contre son pays d'accéder aux postes de responsabilité. La RDC élaguerait déjà, la liste des prétendants pour diriger, gouverner et administrer le Congo. Le Rapport Mapping met fin à la prime aux seigneurs de guerre.  

Dix ans après la publication de ce rapport, les recommandations sont restés lettres mortes et les crimes impunis. Le Rapport Mapping avait recensé 617 crimes de guerre, crimes contre l’humanité et de possibles crimes de génocide et proposait la création de chambres mixtes de justice. Depuis, rien. C’est l’impunité totale pour les anciens belligérants.

freddy-mulongo-rapport-mapping

VOICI LA LISTE DE 400 PRÉSUMÉS GÉNOCIDAIRES ET CRIMINELS DE GUERRE CITES DANS LE RAPPORT MAPPING  DE L'ONU DU 1er OCTOBRE 2010.

 
1.- Abdul Karim, Libanais, vente et trafic d'armes, complicité de génocide et crimes de guerre ;
2.- Aguru, colonel, Fni/Frpi/Apc/Fac/Fardc, crimes de guerre et crimes contre l'humanité, Ituri ;
3.- Akandwanabo Jovia, Mme Museveni/UPDF, complice, crimes de guerre et crimes économiques ;
4.- Alleluia Buyoya, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/4313Bn/Li mia2/Lwiko, génocide et autres;
5.- Alonga Boni Benjamin, Faz/Mlc/Fardc/Pnc, insp.gén.-adj., crimes de guerre et autres crimes ;
6.- Amisi Kumba Gabriel, général TangoFort, Faz/Rcd/Fardc, crimes de guerre et autres crimes ;
7.- Amuli Claude, Cdt/Apr/Afdl/Rcd/98/Ville/Buka vu/Kalemie, génocide et autres crimes ;
8.- Aziz Nassour, Sponsor/Trafi/Vente d’armes, complicité génocide et crimes de guerre ;
9.- Aziza Kulsum Gulamali, vente/trafic d'armes/Somigl, complicité crimes de guerres et autres ;
10.-Bagabe Willy, colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, massacres, crimes de guerre et autres ;

11.- Bagabo John, colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/Génocide/Massacres Espagnols etc. ;
12.- Bahati Bichura, colonel/24Sect/Ind/HomboNord/Kimia2/Apr/Cndp/Fardc, crimes de guerre ;
13.- Bakunzi Franck, capitaine/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, massacres/ autres crimes de guerre;
14.- Balinda Steven, major/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre, contre l'humanité ;
15.- Barihima Jean-Bosco, Rcd/Goma/responsable, génocide, massacres et autres crimes ;
16.- Banza Mukalay Nsungu Baudouin, Rcd/V-min/, complicité génocide et autres crimes de guerre ;
17.- Baseleba, major/Gp/Apr/Cdt escadron de la mort, génocide, crimes de guerre et autres ;
18.- Batera John, lieutant/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, massacres, crimes de guerre et autres ;
19.-Batumona Khandi Kam Laurent, v-g/v-min/Dgc/Rcd/Dép./Kin/Msc/Collabo/Complicité/génocide ;
20.-Bayingana Firmin, lt-colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres ;

21.- Bedy Mukubu Mabele Francis, officier/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide/Autres crimes ;
22.- Beiza Bamuhigo Richard, Colonel//Upc/Lubanga/Pnc/Anr, génocide et autres crimes ;
23.- Bemba Gombo Jean-Pierre, Cdt en chef/Mlc/Un, crimes contre l'humanité et de guerre ;
24.- Biamungu Bernard, Apr/Afdl/Rcd/70eBde/génocide, crimes de guerre/Kisangani/2002 ;
25.- Biganiro Freddy, major/3323/Bn/Katasomwa/Kimia2/Apr/Cndp/Fardc, génocide et crimes;
26.- Bikani, major/Apr/Gp1994/Fdlr/Apr/Fardc/Katanga, génocide, crimes de guerre et autres ;
27.- Bilinda Claude, LtCol/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/512Bde/cmd/Ops/Tshulwe/SKivu, génocide et..;
28.- Bilinda Steven, major/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
29.- Birori Benjamin, colonel/Apr/Rcd/Fardc, conseiller de Ruberwa, génocide et autres crimes;
30.- Bisamaza, Lt-colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc1/2 Cmd Brigade/Bravo/Rutshuru, génocide et..;


31.- Bisangwa Mbuguje Innocent, capitaine Udpf/Cons./Museveni, agression et autres crimes ;
32.- Bisengimana Charles, général/Far/Apr/Rcd/Fardc/Pnc/Insp. Gén., génocide et crimes de guerre ;
33.- Bishombo Elie, colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
34.- Bisetsa Jean-Jacques, Lt-Col/32/Bde/Ops/S2//Apr/Cndp/Fardc/Kimia2/crimes de guerre et.. ;
35.- Bisimwa, Cdt/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc/Kimia2, génocide, crimes de guerre et autres ;
36.- Bitho Basirwa Serges, LtCol/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/51Sect/Ind., crimes/ guerre et c/l'humanité;
37.- Biyoyo Jean-Pierre, colonel/Apr/Cndp/Mudundu40/Fardc, génocide et crimes de guerre;
38.- Bizarama, colonel/Apr/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
39.- Bizimana Eric, colonel/Apr/Cndp/Fardc/32Sect/Ops/S2/Kimia2/S/Kivu, génocide et crimes;
40.- Bizimana Karamuheto alias Bizima Kara, idéologue, Afd/Rcd/S2, génocide, autres crimes;

41.- Bizimungu, général-major/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide et autres crimes de guerre;
42.- Bizimungu Pasteur, PR/Ruanda, idéologue, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
43.- Bivegete Jean, général/Apr/Rcd/Fardc/Auditeur/Gén./Haut magistrat militaire, génocide et ;
44.- Bolingo Matane, colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/10eRég.Mil/Bukavu, génocide et autres crimes;
45.- Bonane, Colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/Cmd 4e Bde/Ituri, génocide et autres crimes de guerre;
46.- Bonane, colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, 11eBde/Masisi et Walikale, génocide et autres crimes;
47.- Bora Uzuma Kamwanga, général/Anc/Fac/Rcd/Cndp, génocide, crimes de guerre et autres ;
48.- Bosogo Venant, Colonel Apr/Rcd/Cndp/Fardc/dispo/Emg-Fardc, rébellion/S-Kivu, crimes ;
49.- Boulle Jean-Raymond, Sponsor/Trafic/Vente/Armes/Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Cndp/Pprd, génocide etc. ;
50.- Bout Victor, russe, trafic et vente d'armes Apr/Rcd/Cndp/Udpf, complice génocide et crimes ;

51.- Bugera Déogratias Douglas alias Rwamakuba, idéologue/Adp/Afdl/Rcd, génocide/Autres ;
52.- Budiela Maleka, major/Apr/Cndp/Fardc/3231Bn/S2/Kihnvu/Kimia2, génocide et crimes;
53.- Buki Sylvain, général, chef Emg/Anc/Rcd/Fardc/Ft, crimes de guerre et contre l'humanité;
54.- Butera, Officier/Fab/Burundi/Cdt/Ville/Uvira/Baraka/Fizi/98, génocide et autres crimes ;
55.- Buyoya Pierre, prés./Burundi/Fab, agression, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
56.- Byamungu Bernard, Colonel/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/4Z/Ops/Kimia2/, génocide et autres crimes;
57.- Byishi Elias, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/98/Cdt/S2/Ville de Bukavu, génocide et autres crimes ;
58.- Candro, Cmd/Apr/Rcd/ML/Frpi/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
59.- Chalwe Ngwashi Raüs, général/Zambie/Afdl/Pnc, crimes de guerre et contra l'humanité ;
60.- Chalker Lynda Baronne, Gb/Sponsor/Updf/Apr/Fpr/Afdl/Rcd, complicité génocide etc. ;

61.- Chinja Chinja, chef/Guerre/Malemba-Nkulu/Katanga, crimes de guerre et autres ;
62.- Chuma Balumisa, Cdt/Apr/Afdl/Rcd/Recrutement/Enfants/Soldats/1998/SKivu, crimes de guerre ;
63.- Claude, général/Apr/Rcd/Fardc, commandant 5e Brigade Nord-Kivu/Goma, crimes de guerre;
64.- Cobra Matata, chef d'Emg/Frpi/Ituri, seigneur de guerre, crimes de guerre et contre l'humanité;
65.- Commandant Hyppo alias Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila, Apr/Fardc, génocide;
66.- David, Rwandais, Officier/Apr/Afdl/Rcd/Sud-Kivu, génocide et autres crimes de guerre ;
67.- Delpechim Jacques, Germano-burundais, idéologue Rcd/Rcd-Ml/, complicité crimes de guerre ;
68.- Devote Gashinge, idéologue/Rcd/Goma, responsabilité génocide, crimes de guerre et autres;
69.- Diatezwa Basile Omar, porte-parole/Cndp/Amp/Mp, complicité génocide et autres crimes ;
70.- Djokaba Lambi, seigneur de guerre/Ituri, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;

71.- Dominic Yugo, slave, mercenaire, crimes de guerre et contre l'humanité ;

72.- Dugu wa Mulenge, Officier/Apr/Afdl/Rcd/Intelligence/Complicité, génocide et autres crimes ;
73.- Duku, major/Apr/Afdl/Fac//Emoi, crimes de guerre et contre l'humanité ;
74.- Dukuze Augustin, porte-parole R-Fdlr, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
75.- Dumu Muganza, capitaine/Apr/Cndp/Fardc/3231Bn/ChefEmg/Kihomvu, génocide et crimes;
76.- Edundo José, sponsor/Afdl/Rcd/goma/Mlc/Pdc/Amp/Mp/, complicité génocide, crimes de g..;
77.- Ekula, colonel/Fni/Fripi/Ar/Fac/Fardc/Ituri, seigneur de guerre, génocide, crimes de guerre;
78.- Gabonziza Wilson, lieutenant/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/ génocide, crimes de guerre et autres ;
79.- Gagakwavu Jérôme, général/Emg/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres ;
80.- Gahima, lieutenant de l'Escadron/Unité Bravo/ »Gacurabwenge/, génocide et crimes de guerre;

81.- Gakufe Japhet, major/Apr/Cndp/Fardc/312Bn/Kimia2/, génocide et crimes de guerre ;
82.-Gakaru, général-major/Apr/Fdlr/Fardc/Officier de Liaison ALIR, génocide, crimes de guerre ;
83.- Gakwavu Bakande Jérôme, seigneur de guerre/Ituri/Fardc, génocide et crimes de guerre ;
84.- Gapfizi Dan, général de Brigade, Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, massacres/crimes de guerre ;
85.- Gafishi Ngango Philippe, Président/Cndp/Rcd/Fpr/Amp/Mp, compl./génocide et autres crimes ;
86.- Gasana Rurayi, LtColonel/Apr/Afdl/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et c/l'humanité ;
87.- Gashayija Augustin, général de Brigade, Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide et crimes de guerre;
88.- Gashema, major/Apr/Cndp/Fardc/3223Bn/Kitamba/Kimia2, génocide et crimes de guerre;
89.- Gifaru Niragiye Karibushi, colonel/Apr/Cndp/Fardc/43Sect/Kimia2/Lulimba, génocide ;
90.- Gihanga Smith, Colonel/Apr/Cndp/Fardc, 12e Brigade sur l'axe Rutshuru-Lubero, génocide..;

91.- Gifaru Niragiye Karibushi, colonel/Apr/Cndp/Fardc/43Sect/SKivu/Lulimba, génocide..;
92.- Gisano Isaac, complicité de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité ;
93.- Gishondo Elie, colonel/Apr/Cndp/Dispo/Emg-Fardc, génocide et crimes de guerre/humanité ;
94.- Gonda Antoine, rel.ext/Mlc/Pprd/Amp/Mp, complicité crimes de guerre et contre l'humanité;
95.- Gumusiriza Wilson, général de Brigade/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre ;
96.- Gwigwi Busogi, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/24Sect/Kimia2/HomboNord, génocide et autres;
97.- Habarugira Herman, Apr/Fpr, complicité de génocide, crimes de guerre et c/l'humanité ;
98.- Habimana Joacquim, capitaine/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, massacres, crimes de guerre;
99.- Habimana alias Bemera/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et c/l'humanité ;
100.-Habyarimana Emmanuel, Général/Apr/Fpr/Attaque/Bukavu/SudKivu1997, génocide et autres ;

101.- Hakizabera Christophe, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres ;
102.- Hakizimana alias Poète, major/Far/Apr/Fardc/G2 N/Kivu/Mbandaka, génocide et crimes..;
103.- Hamad Khalil, Liban/Cptoir/Bakayoko/Kisangani, trafic/vente d'armes, génocide et autres;
104.- Hamuli Bahigua Dieudonné, gén-maj/Faz/Mlc/Fardc, génocide, crimes de guerre et écon. ;
105.- Heshima, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/32Bde/cmd/Kamituga, génocide et crimes de guerre ;
106.- Higiro Jean-Marie Vianney, seigneur de guerre/R-Fdlr, génocide et crimes de guerre et autres ;
107.- Ibambazi Alexis, Apr/Fpr/Cdt/Aéroport de Kavumu/Bukavu, génocide et autres crimes ;
108.- Ilunga Kalambo Emile, président Rcd/Goma, complicité de génocide, crimes de guerre etc ;
109.- Ilungaatsho, colonel/Secr.gén./Chandellerie Or/National, Apr/Rcd/Fardc, génocide et crimes;
110.- Innocent, LtCol/Ex1/2 G4/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, G4-Armée mixée Cndp, génocide et..;

111.- Itshalingoza Nduru Jacques, gén-Bde/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, cdt2/Kitona, génocide etc.;
112.- Jado, Lt-Colonel Apr/Cndp/Fardc/3322Bn/Ramba/Kimia2/, génocide et crimes de guerre;
113.- Kabalisa Evariste, Capitaine/Apr/Afdl/, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
114.- Kabanda Gilbert, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/Dir.adj./Actions sociales/génocide et crimes;
115.- Kabanga Babadi, idéologue, sponsor/Mlc, complicité crimes de guerre et autres ;
116.- Kabila Laurent-Désiré, Prp/Afdl/Fac/CdtSuprême, complicité génocide et crimes de guerre;
117.- Kabasele Tshimanga Crispin, ministre, député, Rcd/Goma, complicité génocide et autres ;
118.- Kabasubabo Katulondji Hubert, porte-parole Rcd/Goma, complicité génocide et autres crimes;
119.- Kabirigi, général-major/Apr/Rcd/Fardc/G3, chef/Emg-adj. Au Congo, génocide et autres;
120.- Kabundi, Lt colonel/Apr/Cndp/Fardc/1/2/Cmd/Brigade Equo/Kikoma/sake N/Kivu, génocide;

121.- Kabundi Innocent, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc/3Z/Ops/Kimia2/, génocide et autres ;
122.- Kabuye Rose, major/Apr/Fpr/Escadron de la mort/Bravo/Afdl, génocide et autres crimes;
123.- Kabwanda Kasewu Sinforose, Colonel/Apr/Rcd/Fardc/ChefEmg/Adm/génocide/autres crimes;
124.- Kagame Paul, Président/Rwanda/général/Chef suprême/Apr/Fpr, génocide et crimes de guerre;
125.- Kagame Alex, général de Brigade/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide et crimes de guerre et autres;
126.- Kagiraneza Deus, général, chef d'Emg/Apr/Rcd/Fardc/Pr. Orientale, génocide et autres ;
127.- Kahozi John, Apr/Afdl/Cndp/Fardc, massacres au Nord/Kivu et Ituri 1996-2003, génocide ;
128.- Kaje Alphonse, capitaine Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide et autres crimes ;
129.- Kakule Faustin, cmd/Apr/Rcd/Cndp/Fardc/Kimia2, génocide, crimes de guerre et autres ;
130.- Kalala Stanis, Général/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;

131.- Kalala Roger, Rcd/Goma, idéologue, complicité crimes de guerre et contre l'humanité ;
132.- Kalenga Louis Me, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Sud/Kivu/Massacres/Kasika, génocide et autres crimes ;
133.- Kalimba Pierre, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres crimes;
134.- Kalume Numbi Denis, général/Faz/Afdl/Fardc, complicité génocide et crimes de guerre;
135.- Kaloza Félix, LtCol/Apr/Rcd/Fardc/Cmd-Adj/CorpsTroupesTransmission, génocide etc.
136.- Kamanzi Emmanuel, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Cndp, responsabilité génocide/Hutu 1996-2003;
137.- Kamanzi Désiré, porte-parole Cndp/Apr/Fardc, génocide, crimes c/l'hum./ de guerre;
138.- Kamanzi François, colonel/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide et crimes de guerre ;
139.- Kambinga Benoît, Snip/Afdl/Rcd/Genève/Kigali/V-min/Coop, complicité génocide et autres ;
140.- Kamerhe Rwakanyasigize Vital alias Lwa Kanyiginyi Nkingi, complicité génocide et autres;

141.- Kamitatu Etsou Olivier, secr.gén.Mlc/Amp/Arc/Mp, complicité crimes de guerre ;
142.- Kanamura Stanilas, idéologue et responsabilité génocide/Hutu et massacres à l'Est/Congo;
143.- Kanaume, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/2111Bn/Kimia2/Nzibo/Sud/Kivu, génocide et crimes;
144.- Kantintima Basengezi, Gvneur/Sud/Kivu/98/Rcd/Idéologue, complicité génocide et autres ;
145.- Kanyamibwa, major/Apr/Afdl, génocide Tingi-Tingi, témoin Gérard Niyanzima Ntagungira;
146.- Kanyamuguigui Jaguar, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/511Bde/S2/Kigulube, génocide et autres;
147.- Kanyamuhanga Léonard, Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, responsabilité génocide et crimes;
148.- Kanyemera Samuel alias Sam Kaka, Général/Bde, génocide, crimes de guerre et autres ;
149.- Kanyoni Nsana John, Fpr/Afdl/Rcd/Intelligence/Génocide et autres crimes de guerre ;
150.- Kapuku Ngoyi Trésor, Rcd/Goma/, complice de génocide, crimes de guerre et autres ;

151.- Karamba Charles, Colonel Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres ;
152.- Karara Misingo, capitaine Apr/Afdl/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
153.- Karera Denys,, Major/Apr/Afdl/, génocide, massacres, crimes de guerre et contre l'humanité;
154.- Karegeya Patric, escadron/mort/Unité Bravo, génocide, crimes de guerre et autres crimes;
155.- Karenzi Evariste, sous-lieutenant Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
156.- Karenzi Samuel alias Viki, caporal/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
157.- Kasangana Mbengu Zébédé, Col/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/Secr.Gén./Anc.Combattants, génocide;
158.- Kasangati Kinyalolo, idéologue, mensonge facile, Apr/M40/Rcd/Fardc, génocide et autres;
159.- Kasereka Franck, Cdt/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, massacres Mwenga/crimes de guerre ;
160.- Kasonga Mujangi, Rcd/Goma, collabo/Fpr, crimes de guerre et conte l'humanité ;

161.- Katabarwa Fred, cap/Apr/Afdl/Fpr/cdt «Gacurabwenge»/Escadron de la mort, génocide ;
162.- Katabe Donatien, Apr/Afdl/Rcd/Insp.Ppal-adj.PNC, génocide et autres crimes de guerre ;
163.- Katanga Eric, major/Apr/Cndp/Fardc/3112/Bn/Cdt2/Ops/S2/Kimia2, génocide et autres crimes;
164.- Katanga Germain, Cpi/Seigneur de guerre/Upc/Fardc, recr.enfants/soldats, crimes de guerre;
165.- Katange Chiza, LtColonel/Apr/Cndp/Fardc/3123Bn/Kimia2/, génocide, crimes de guerre;
166.- Katumba Mwanke Augustin, pillage, sponsor, complicité crimes de guerre et économiques;
167.- Katurama, colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génoccide/Hutu, crimes de guerre et autres;
168.- Kayihura, Général/Apr/Fpr/CdtPM/Attaque/CampsRéfugiés/Hutu/Katale/Kahindo, génocide ;
169.- Kayitare Siya, Officier/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/génocide, autres crimes de guerre ;
170.- Kayizari Caeser, général-major, Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;

171.- Kayonga Charles, Lt-général/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, massacres Hutu/Espagnols et Canadiens;
172.- Kayumba Nyamwas Faustin, cdt/chef des Opérations/Apr/Afdl, génocide et autres crimes;
173.- Kazika Immobile, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/422Bde/Kimia2/Milembwe, génocide et autres;
174.- Kazindu Mac, Frère aîné BizimanaKaramuheto/Apr/Fpr/Afdl/Rcd, génocide et autres crimes ;
175.- Kazindu Nganda, Apr/Fpr/Rcd/98/SudKivu, génocide, crimes de guerre et autres crimes ;
176.- Kazini James, général de Div., Updf/Ouganda, pillage, génocide, crimes de guerre et autres;
177.- Kazungu Mupenzi Philippe, LtColonel/Apr/Cndp/Fardc/432Bde/Kilembwe/Kimia2, génocide
178.- Kazura, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/98/CdtVille/Bukavu1998, génocide, crimes de guerre et autres ;
179.- Kawha Mandro, Seigneur de guerre/Ituri/Pusic/Hema/Bunia/génocide et autres crimes ;
180.- Kavunderi Wenceslas, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Cdt/Ops/Uvira/SudKivu, génocide et autres crimes ;

181.- Kenzabo ou Kinzaho alias Balubakat de Mutombo,, Col/ Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide;
182.- Khanafer Nahim, Libanais, trafic, vente d'armes, complicité génocide et crimes de guerre ;
183.- Khony John, Seigneur de guerre/Uganda/Lra, génocide, crimes de guerre et autres ;
184.- Kisembo Bahemuka Floribert, Seigneur de guerre/Ituri/Upc, génocide, crimes de guerre ;
185.- Kitembo Gertrude Angèle Mme, Fpr/Afdl/Rcd/, ministre, complicité génocide/autres crimes;
186.- Kirivita Bertin, Apr/Fpr/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres crimes
187.- Kin-Kiey Mulumba Triphon, porte-parole Rcd/Goma/Amp/Mp, complicité génocide et autres;
188.- Kisempia, général/CdtChef/Fardc/ génocide, crimes de guerre et contre l’humanité ;
189.- Kisombe Yves, porte-parole Mlc/Amp/Mp, complicité génocide et autres crimes ;

190.- Kombulenge Willy, Cdt/Apr/Fpr/98/QG/Apr/Bukavu, génocide et autres crimes de guerre ;

191.- Kulayigye Laurent, Lt-Col/Updf/Ouganda, p-parole/Museveni, complice crimes de guerre;
192.- Kumba Amisi Gabriel dit Tangofort, général, Faz/Mlc/Fardc, génocide et autres crimes ;
193.- Kumbilwa Gabriel, Lt-colonel/Apr/Afdl/Cndp/Fardc/332Bn/Lemera/SudKivu, génocide etc.
194.- Kurhenamuzimu Odilon, seigneur de guerre/Gr/Mudundu40/Rcd/Fardc, génocide et autres;
195.- Kyungu Mutanga alias Gédéon, Chef de guerre Maï-Maï/Nord/Katanga, génocide et autres crimes ;
196.- Kyungu wa Kumwanza D'Oliveira Gabriel, Gv/Katanga/Uferi, génocide et autres crimes ;
197.- Lobitsh Léon alias Kengo wa Dondo, Pr/Sénat/Alliance/Fpr/Udi, complicité génocide ;
198.- Loliga Jean-Marie, Porte-parole/Cndp/Amp/Mp, complicité génocide et autres crimes de guerre ;
199.- Lotsove Adèle Mme, Adm/Terr.Kibali/Ituri, complicité génocide et crimes de guerre ;
200.- Louis-Michel, min.belge/Ue/, association des malfaiteurs, complicité génocide et autres crimes;

201.- Lubanga Thomas, Seigneur/Guerre/Recr.EnfantsSoldats/Cpi, génocide et crimes de guerre;
202.- Lubangu Nyamubira Olivier, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/331Bde/Kimia2/Cmd/Bunyakiri;
203.- Luhaka Losendjola Thomas, idéologue/Mlc, complicité crimes de guerre et autres crimes ;
204.- Lukama Musikani, Gén-Major/Rcd/Goma/Fardc/Group/Ec.Sup.mil., génocide et autres;
205.- Lumbala Roger, Seigneur de guerre/Rcd/Goma/Rcd/Kml, génocide et crimes de guerre/Ituri;
206.- Lunda Bululu Vincent de Paul, idéologue Rcd/Goma/Mlc, complicité crimes de guerre;
207.- Lutalakabubi Dieudonné, Colonel/Apr/Rcd/Fardc/Cmd2/BaseLogistique, génocide et autres;
208.- Manasa Dix mille, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/332Bn/Cmd/Bukavu/Kimia2/, génocide, crimes ;
209.- Manda Sharif, guerre/Ituri/représentant Apc/Fac, génocide, crimes de guerre et autres ;
210.- Malekera Bolungu Sian, Col/Apr/Rcd/Fardc/Cmd2/Rm/Adm.Logistique, génocide etc. 

211.- Malick Kijege, général/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/G4Emg/Insp.Général , génocide et autres ;
212.- Majyambere Justus, major/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
213.- Makenga Sultani, Colonel/Apr/Bravo/Rcd/Cndp/Fardc/Cdt2/Kimia2/S/Kivu, génocide et autres.
214.- Mambondani Shora Michel, Ltcolonel/Apr/Cndp/Fardc/Cmd2Adm., génocide, crimes autres;
215.- Manzimpaka Patric, chargé/Dos.Congo/Cabinet/Kagame, complicité génocide et autres;
216.- Maronga Jacques, Major/Apr/Afdl/Cndp/Fardc/3212Bn/Kimia2/Nzibo/SKivu/, génocide, etc.
217.- Maïndo Gabriel, capitaine/APR /Afdl/Fac/Anr/génocide, crimes de guerre et contre l’humanité ;
218.- Masumbuko, Rcd/Cndp/recruteur/Mercenaires nilotiques/complicité génocide et crimes ;
219.- Mashako Mamba Léonard, Fdlr/Afdl/Amp/Mp/complicité génocide/autres crimes de guerre;
220.- Mastaki Lucien Sadam, Col/Apr/Cndp/Fardc/31Sect/ChefEmg/Chivanga/Kanyola/Kim2/gén; 

221.- Masunzu Pacifique, général/M40/Afdl/Rcd/Fardc/Cdt-Adj.10e Rég.militaire, génocide etc..
222.- Matata Cobra, chefEmg/Frpi/Fardc/Ituri, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
223.- Matayo, capitaine/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres crimes ;
224.- Mateso Ndinga alias Kung Fu, cdt/Fni/Mongbalu/Ituri, génocide, crimes et autres ;
225.- Mategeko Bosco, Major/Apr/Cndp/Fardc/3221/Bn/Cmd/Kalambi/Kimia2, génocide etc.
226.- Matutezuluana André, Col/Apr/Rcd/Fardc/Cmd/CorpsTroupes Transmission, génocide etc.
227.- Mayanga Wabishuba Janvier, gén-Brigade/Apr/Rcd/Fardc, génocide et crimes de guerre ;
228.- Mazimhaka Patrick, idéologue/Apr/Fpr, complicité génocide et crimes de guerre ;
229.- Mbanza Gukeba Albert, Rwandais, témoin à décharge, massacres/Kalehe et Bukavu ;
230.- Mbuku Doris, député/Rcd/Goma, avocat, complicité génocide et autres crimes ;

231.- Mbusa Namwisi Antipas, seigneur/Rcd/Goma/RcdMl/Amp/Mp, génocide et autres crimes;
232.- Mbuyu Kamulete Lay-Lay, Col/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/CorpsGénie-adj., génocide et autres;
233.- Mende Omalanga Lambert, p-parole/Rcd/Goma/Amp/Mp, complicité génocide etc.
234.- Micho Claude, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/51SectInd/Kimia2/Nyamarhege, génocide
235.- Migabo Franck, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/331Bde/S2/Kimia2/Bunyakiri/Kambale, génocide etc.
236.- Miguruko Jacques, Cdt2/Apr/Cndp/Fardc/Ops/S2/Kimia2/S/Kivu, génocide et autres crimes;
237.- Mohamed Sumbu, Major/Apr/Cndp/Fardc/3231Bn/Cmd/Kihonvu/Kimia2/, génocide etc.
238.- Mucho Claude, Cmd2/Bde Charly à Mushaki/Masisi/Nord/Kivu, génocide et autres;
239.- Muchumu Augustin, Cdt/Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Bukavu/98, génocide et autres crimes ;
240.- Mudumbi Joseph, Vice-gov/Bcc/idéologue/Sponor/Afdl/Rcd/Goma, génocide et autres;

241.- Mugabo François, Apr/Afdl/Rcd/Insp.ppal adj/Pnc, génocide, crimes de guerre et autres;
242.- Mugabo Pio, Apr/Fpr/Afdl/Rcd, escadron de la mort, génocide et autres crimes ;
243.- Mugabarabona Alain, idéologue Fdd/Burundi, complicité génocide et autres crimes ;
244.- Mughisha Eric, LtCol/Apr/Fpr/Cndp/Fardc/3113Bn/Kimia2/Bitale, génocide etc.
245.- Muharavumba Seintrus, Major/Apr/Cndp/Fardc/4321Bn/Kimia2/Kilembwe, génocide;
246.- Muhinda Charles Santos, Co/Apr/Cndp/Fardc/422Bde/Minembwe, génocide, guerre ;
247.- Muhindo François, Col./Apr/Cndp/Fardc/Cdt/BrigadeDelta/Kichanga/Masisi/NK, génocide;
248.- Muhire Alex, LtCol//Apr/Afdl/Cndp/Fardc/311Bde/Kimia2/Tchivanga/SKivu, génocide ;
249.- Muhire Charles, général/ChefEmg/Forces Aériennes/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide etc.
250.- Muhoozi Kainerugabe, fils/Museveni/Pdf, massacres et tueries, crimes de guerre et autres;

251.- Mukulu Jamil, Adf/Nalu/Ouganda/agression, génocide, crimes de guerre et économiques ;
252.- Mulaukesh Kareka André, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/323Bde/Kasika/SKivu, génocide ;
253.- Muller Ruhimbika, idéologue, complicité génocide, crimes de guerres et économiques ;
254.- Mumba Gama Barthélemy, Officier/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre etc.
255.- Mundolero, LtColonel/Apr/Cndp/Fardc/ChefEmg/Kanyola, génocide et autres;
256.- Mundyo Dr,V/Gvneur/SudKivu/M40/Rcd/Maire/Bukavu/98/Massacres/Mwenga, génocide ;
257.- Mungapa Sumi, Apr/Afdl/Rcd/Fardc/Insp.Gén.adj, ch.opérations/Logist., génocide et autres;
258.- Mungura Richard, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/41Sect/kimia2/S/Kivu/Sange, génocide;
259.- Munyagishari Bernard, Idéologue/Interahamwe/Fdlr/SudKivu, génocide et autres crimes ;
260.- Munyakazi, Ltcol/Apr/Cndp/Emg-Armée mixée/83eBde/Fardc, génocide et autres crimes.

261.- Munyakazi Esaie, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/31Sect/Kimia2/S/Kivu, génocide et crimes ;
262.- Munyamparashou, Colonel/Apr/Rcd/Fardc/Dir.gén.adj./Santé, génocide et autres ;
263.- Munyampenda Jean, Idéologue/Adp/Afdl/Rcd/Goma/Cndp/Amp/Mp, génocide et autres;
264.- Munyangwe Gaston, Cdt/Apr/Afdl/Rcd/Fardc/Cdt2/, génocide, crimes de guerre et autres;
265.- Munyaneza Thomas alias Lukamayati, sergent Escadron/Bravo/Gacurabwenge, génocide;
266.- Munyaru Gerero Françoise, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/Cmd/Police/Enfance, génocide ;
267.- Munyunza Dan, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/ massacres/Hutu/Congolais/Espagnols/Canadiens;
268.- Munyoza Dan, Colonel/Apr/BureauCongo/Afdl/Rcd, complté génocide et autres ;
269.- Murenzi, adjudant/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
270.- Murigande Charles, minaffet/Rwanda/Fpr/Apr/, idéologue, complicité génocide ;

 

271.- Murokore Erik, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
272.- Murokozi Erik, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide et autres crimes de guerre ;
273.- Murwanashyaka Ignace, idéologue et commanditaire, crimes contre l'humanité, Fdlr ;
274.- Museveni Yoweri, président/Ouganda/ChefSuprême/Updf, génocide et crimes de guerre;
275.- Musitu Charles, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres;
276.- Musoni Strato, idéologue, commanditaire/Fdlr, crimes de guerre et autres dans le Kivu ;
277.- Mustapha Mukiza, général/Apr/Mlc/Fardc,/Cmd/BaseKitona, génocide et crimes de guerre;
278.- Muswaswa Jean-Claude, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/24Sect/S2/Kimia2/HomboNord, génocide;
279.- Mutebutsi Jules, Colonel/Apr/Rcd/Cndp, génocide,crimes de guerre et contre l'humanité;
280.- Mutuare Thadée, Afdl/Rcd/Rcd/98/Maire/Bukavu, génocide et autres crimes de guerre ;

281.- Mutupaka, Colonel/M40/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité ;
282.- Mwamba Nozi Richard, assoc.malfaiteurs/Rcd/Goma/trafic/vente armes/ complicité génocide;
283.- Mwamba Tshishimbi François, Secr.gén.l/Mlc/Un, complicité crimes de guerre et autres ;
284.- Mwangura Richard, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/41Sect/Kimia2/Cmd/Sange, génocide ;
285.- Mwendaga Patient, Gouv/Sud/Kivu, Fapc/Afdl/Rcd/ complicité génocide et crimes de guerre;
286.- Mpano Douglas, sponsor/Rcd/Goma, trafic/Vente d'armes, complicité crimes de guerre ;
287.- Nabiola Prosper, Général/Faz/Afdl/Rcd/Fardc/Cmd8eRm/Bukavu, génocide, crimes de guerre;
288.- Nakabaka Baudouin, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/Cmd2/S2/Adm.Logistique, génocide ;
289.- Nasibu Bilali Charles, Apr/Afdl/Rcd/Goma/Fardc, génocide et crimes de guerre ;
290.- Ndahiro Dany, Lieutenant/Apr/Afdl/Rcd/Cmd/UnitéBravo/Escadron de la mort, génocide etc.

291.- Ndayikengura Kiye Jean-Bosco, Apr/Cndp/Fdd/Fdlr, génocide, crimes de guerre/autres ;
Ndahayo, Major/Apr/Cndp/Fardc/3223Bn/S2/Kitamba/Kimia2, génocide et autres crimes;
Ndahiro Emmanuel, Services/Apr/Fpr/Afdl, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
Ndarihoranya Zaïre, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/431Bde/Kimia2/Sud/Kivu/Lulimba, génocide;
Ndatabaye Alexis, Major/Apr/Cndp/Fardc/3122Bn/kimia2/Mpese/S/Kivu, génocide etc.
Ndayikengurakiye Jean-Bosco, Burundi/Cndd/Fdd, massacres, crimes de guerre et autres;
Ndindiryimana, général-major/Apr/Afdl/Rcd/Cndp/Fardc, génocide et autres crimes ;
Ndjabu Floribert, Fni/Lendu/Ngiti/Ituri, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
Nduviriya Senzira, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/312Bde/Kimia2/Kanyola, génocide/autres ;
Ngaboneza Patrick, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/512Bde/kimia2/Tshulwe, génocide etc. ; 

301.- Ngendakyiruye Jean-Bosco, Burundi/chef des Fdd/, génocide, crimes de guerre et autres;
302.- Ngangura Etienne, Idéologue/Rcd98/, complicité génocide et autres crimes de guerre ;
303.- Ngirabatware Clément, idéologue, complicité de génocide, crimes de guerre et autres;
304.- Ngoma Zaïdi Arthur, Prés./Rcd/Goma, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
305.- Ngoy Kasongo Emile, ministre/Rcd/, complicité génocide et autres crimes de guerre ;
306.- Ngundjolo Chui Mathieu, Chef/Emg/Fni/Ituri, seigneur/guerre, génocide et crimes de guerre;
307.- Nguz Karl-i-Bond, 1er min/Uferi, génocide et crimes contre l'humanité/Katanga ;
308.- Niyibizi, LtCol/Cmd de Brigade Equo/Nord-Kivu/, génocide et crimes de guerre ;
309.- Nkuba Faustin, Seigneur de guerre/Fdlr/Rasta/Ruzizi, génocide et crimes de guerre ;
310.- Nkundabatuare Mihigo Laurent, Lt/Apr/Rcd/Cndp/Fardc, génocide et crimes de guerre ; 

311.- Nkundimana Gatimbirigo, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Dir/Snel/Bukavu/Massacres/Kasika ;
312.- Nkunzumwami Cirha Gervais, Rwandais de Cyangungu, génocide et crimes de guerre ;
313.- Nkurunziza Jack alias Nziza Jackson, Général de Bde/Apr/Afdl/Rcd/Cndp, génocide ;
314.- Nkusu Léon, v6Gouv. Bas-Congo/Rcd/Goma, complicité de génocide et crimes de guerre ;
315.- Ntangana Jean-Bosco, Général/Apr/Kisangani/Rcd/Cndp/Fardc, génocide/crimes de guerre;
316.- Ntaribisenzira Rugara, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/2412Bn/Kimia2/Cmd/Chambucha, génocide ;
317.- Ntiwiragabo, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Tingi-Tingi, témoin Gérard Niyanzimantagungira/Rca;
318.- Ntukayajemo Godefroid dit Kiyago, capitaine/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, génocide et autres crimes;
319.- Nyabaha Samson, LtCol/Apr/Cndp/Fardc/313Bde/Kimia2/, génocide et crimes de guerre ;
320.- Nyamuhinda, Major/Apr/CmdPolice/Kigali/Fardc/Katanga, génocide et crimes de guerre ;

321.- Nyamuseba Aaron, Apr/Fpr/Afdl/Rcd/Cdt/ops/PlaineRuzizi/Kamanyola/Uvira, génocide ;
322.- Nyangombe Léonard, idéologue/Prés./Fdd/Burundi, crimes de guerre et contre l'humanité;
323.- Nyarugabo Moïse, idéologue Afdl/Rcd/Goma, sénateur/Rcd, génocide et crimes de guerre;
324.- Nsabimana Mwendangabo, Colonel/Apr/Cndp/Fardc/242Bde/Kimia/Kitoyi, génocide ;
325.- Numbi Banza Tambo John, Général/Uferi/Afdl/Fardc, génocide/Katanga et crimes de guerre;
326.- Nzabamwita Joseph, LtCol/Apr/Afdl/Rcd/Fardc, massacres/Hutu/Congolais/Espagnols etc.
327.- Obedi Rwibasira, Apr/Rcd/Fardc/Cmd/5eRég.Mil/Kananga, génocide et autres crimes ;
328.- Obedi, Major/Apr/Cndp/Fardc/3223Bn/Kimia2/Cdt/Kitamba/SudKivu, génocide et..;
329.- Odilo, Chef/Emg/Mudundu40/Sud-Kivu, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
330.- Ondekande Jean-Pierre, Général/Afdl/Rcd/Goma/min./Dgm, génocide et crimes de guerre ;

331.- Onosumba Yemba Adolphe, idéologue, Pr/Rcd/Goma/Min., génocide et crimes de guerre ;
332.- Padiri Jonas, Colonel/Apr/Afdl/Rcd/Cmd/BrigadeEquo à Kimoka, génocide et autres ;
333.- Pele, Colonel/Apr/Afdl/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et contre l'humanité;
334.- Punzu Blaise, Major/Apr/Cndp/Fardc/3311N,Int/Emg/HomboSud/Kimia2, génocide/autres;
335.- Rafiki Saba Aimable, commandant en chef/Upc/Ituri, génocide, crimes de guerre et autres ;
336.- Ramazani Baya, Idéologue/Ambassadeur/Mlc, complicité crimes de guerre ;
337.- Rorimbere, Colonel/Apr/Fpr/Afdl/Cndp/Fardc, génocide, crimes de guerre et autres ;

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 10 mars 2020

RDC : le Rapport Mapping a déjà été discuté à l’Assemblée nationale française !

RDC : le Rapport Mapping a déjà été discuté à l’Assemblée nationale française !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Denis Mukwege Z.jpg, mar. 2020

Sous le support du député Français Vincent Bru, le séminaire intitulé : "Rapport Mapping, un instrument pour la fin de l'impunité" a eu lieu dans la salle Colbert de l'Assemblée nationale, qui paraissait étroite au regard de l'affluence.  Voici le discours de Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix, prononcé par Jean-Jacques Lumumba, à l'Assemblée nationale française, le lundi 2 décembre 2019. Le Dr. Denis Mukwege ayant perdu sa mère s'était absenté.  

Mr Le Président de l’Assemblée Nationale, Mesdames et Messieurs les députés, Mr Le Président de l’Institut Francophone pour la Justice et la Démocratie, Distingués invités, Mesdames, Messieurs,
Il nous a été demandé d’évoquer avec vous « Quelles sont nos attentes suite au rapport Mapping » ?
Elles sont grandes et nombreuses, car nous sommes convaincus qu’il n’y aura pas de paix sans la justice en RDC et dans la région des Grands Lacs.
Je tiens d’abord à remercier l’IFJD et tous ceux qui vont apporter leurs expériences et leur expertise durant ce colloque qui a vocation à faire sortir de son placard le rapport Mapping, et à faire sortir les autorités congolaises et la communauté internationale de leur procrastination face à la nécessité d’exploiter tous les outils de la justice transitionnelle en RDC : l’heure n’est plus à l’attente mais à l’action.
A l’occasion des 20 ans du massacre commis à Lemera, en octobre 2016, j’étais retourné sur place, à l’hôpital où j’ai commencé ma profession de gynécologue obstétricien, et où 30 de mes patients et membres de mon personnel soignant ont été sauvagement assassinés le 6 octobre 1996.

Cette date restera pour toujours gravée dans ma mémoire et marque le début des atrocités de masse commises au Congo. Les troupes de l’AFDL, qui se présentaient comme des « libérateurs », dirigés par Laurent Désiré Kabila et soutenues par le Rwanda, commencèrent leur marche à travers le pays pour chasser les Hutus et mettre fin à l’ère du Maréchal Mobutu.
20 ans plus tard, j’étais de retour à l’hôpital de Lemera avec Sonia Rolley, journaliste à RFI. Nous cherchions à nous entretenir avec des survivants, des témoins de ce crime de guerre.
Aucune plaque commémorative n’a été érigée, pas même une simple croix pour signaler la fosse commune où les restes humains de mes patients et de mes collègues reposent – probablement pas en paix – sur le flanc de l’Hôpital.
Lors de ce voyage à Lemera, j’étais accompagné de la fille d’une victime. C’était la première fois qu’elle retournait sur les lieux du crime où ses parents ont perdu la vie, et son seul souhait était de déposer des gerbes de fleurs sur leur sépulture. Sa déception fut grande de constater qu’aucune trace n’évoquait la vie de ceux qui lui étaient si chers.
Elle m’avait expliqué son incapacité à faire son travail de deuil et confié que dans ses rêves, elle nourrissait toujours l’espoir que ses parents reviendraient…
Mesdames, Messieurs,
L’ambiance est lourde dans ce village, où l’on sent directement le poids d’un traumatisme individuel et collectif, mais aussi de la peur. Personne ne semblait vouloir s’exprimer.

Alors que nous étions en passe de reprendre la route pour rejoindre Bukavu, un infirmier s’approcha, et nous dit : « Docteur, on ne peut pas parler, le Commandant de l’armée en poste ici, était l’un des auteurs du massacre à l’Hôpital il y a 20 ans. Si nous parlons, il nous tuera ».
Vingt ans après, la population est profondément terrorisée, l’absence de la libération de la parole et de la vérité empêche toute possibilité de guérison et de renouer avec le fil d’une vie normale.
Mesdames, Messieurs,
On ne construira pas la paix avec des bourreaux en uniforme qui intimident chaque jour les victimes.
Parmi les mesures les plus urgentes préconisées par le rapport Mapping, il y a donc l’assainissement de nos institutions.
Après 20 ans de présence de la plus grande mission de maintien de la paix des Nations Unies, si la stabilité n’est toujours pas assurée, si les initiatives de paix sont bloquées, si les massacres continuent dans l’impunité en Ituri, dans les Kivus, ou au Mamiema, c’est tout simplement parce que les criminels sont protégés au plus haut niveau de l’Etat et au plus haut niveau de la hiérarchie de nos forces de sécurité et de défense.
Une profonde réforme du secteur de la sécurité s’impose en priorité, et constitue un prérequis indispensable à toute effort visant à apporter la paix et la stabilité.
Cette réforme devra inclure non seulement la police, l’armée et les services de renseignements mais aussi le secteur de la justice.

Cet assainissement est indispensable pour assurer la protection des personnes, des biens et du territoire, et la sécurité tant physique que juridique.
Toutes les tentatives de la communauté internationale visant à réformer le secteur de la sécurité ont échoué car les autorités congolaises ont systématiquement fait preuve de mauvaise foi pour maintenir le chaos organisé et leurs privilèges.
L’Union Européenne a déployé deux missions d’appui à la réforme du secteur de la sécurité, EUSEC et EUPOL, respectivement pour réformer l’armée et la police. Malgré des moyens conséquents et du personnel qualifié, le manque de volonté politique des autorités de la RDC a voué ces missions à l’échec, pour la simple raison que leurs partenaires au niveau des forces de sécurité et de défense et de leurs Ministères de tutelle étaient eux-mêmes impliqués dans des crimes internationaux.
Après des années de formation, de monitorat, de conseils et de projets couteux, toujours pas de loi de programmation pour l’armée congolaise, toujours pas de formation d’un corps d’armée. Les forces de sécurité et de défense sont donc toujours constituées pour protéger les intérêts du régime et de ses protégés, et non la protection de la population, de la loi ou de l’intégrité du territoire.
La dernière tentative de la communauté internationale pour instaurer la paix en RDC et dans la région des Grands Lacs, l’Accord Cadre d’Addis Abeba pour la Paix, la Sécurité et la Coopération de 2013 – qui bénéficiait du soutien de la résolution 2098 du Conseil de la Sécurité autorisant le déploiement d’une Brigade d’Intervention, prévoyait aussi des dispositions visant à appuyer la réforme du secteur de la sécurité et les efforts de lutte contre l’impunité pour mettre fin à la violence et à l’instabilité.
5
Quelle a été la réaction du régime ? Placer des Généraux sous le régime des sanctions des Nations Unies au commandement des FARDC pour empêcher la Brigade d’Intervention de mener à bien son mandat, car la politique de diligence voulue des Nations Unies en matière de droits de l’homme empêche bien évidemment les Casques Bleus de venir en appui à des auteurs présumés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.
Mesdames, Messieurs,
Depuis 20 ans, la justice a été sacrifiée sur l’autel d’une paix qui n’est toujours pas arrivée.
Les processus de Désarmement, Démobilisation, Réinsertion (DDR) et de brassage/mixage ont intégré l’indiscipline dans les forces de sécurité et de défense et jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Le niveau de cruauté a servi de tremplin à des promotions. Les criminels bénéficiant de l’impunité poursuivent donc leurs activités criminelles sans gêne.
Ceux qui sont censés protéger la population et le territoire – l’armée, la police, les services de renseignement, constituent en réalité une source de menace pour la population et pour le pays, et sont des acteurs du chaos organisé pour piller les ressources minières et naturelles de l’Est de la RDC.
Il faut non seulement désarmer les milices mais aussi leurs esprits.
Les recherches en neurosciences ont démontré que les enfants soldats entraînés à violer, à piller et à tuer après un lavage de cerveau gardent une mémoire traumatique qui peut se réveiller à tout moment et qui peut donc les pousser à commettre des actes d’une violence extrême.

Ces enfants, qui sont à la fois des bourreaux et des victimes, devaient bénéficier d’une prise en charge psycho-traumatique et sociale pour gérer leur trauma et les rendre moins nuisible pour la société. Leur place n’est pas dans l’armée.
Dans le même registre, comment le débat national actuel autour de la question de l’amnistie de membres du M23 peut-il même exister ?
D’abord l’amnistie est interdite par le droit international pour les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité ; ensuite comment est ce que nos responsables ne sont pas capables de retenir les erreurs du passé et veulent encore intégrer des criminels et des personnes souffrant de troubles psychologiques dans nos forces de sécurité ?

Mesdames, Messieurs,
Un Ministre du gouvernement central, candidat au gouvernorat de la Province du Sud Kivu, s’est publiquement vanté de pouvoir ramener la paix dans la Province avec le concours de sa milice.
Comment est ce possible que de tels propos puissent être exprimés par un soi disant responsable politique sans que la justice ne mène une enquête sur l’existence et la capacité de nuisance d’un tel groupe armé non étatique ?
C’est dans ce contexte d’impunité que des Ministres et des Généraux, mais aussi des dirigeants de la région, continuent d’être les instigateurs des crimes commis par les nombreux groupes armés qui terrorisent l’Est du pays.
Et c’est dans ce contexte qu’il y a encore eu plus de 100 morts en moins d’un mois à Beni, sans que la chaîne de commandement ne puisse être clairement établie.

Nous le disons haut et fort : c’est assez ! La paix maintenant !
Mesdames, Messieurs,
Le temps est venu de briser le cycle de l’impunité qui gangrène tous les efforts de consolidation de la paix et de la société.
Il faut d’abord et avant tout assainir nos institutions et mettre à l’écart de leur position de pouvoir tous les agents de l’Etat, en particulier ceux de l’armée, des services de sécurité, de la police, des services de renseignements et du corps judiciaire, qui ont été impliqués personnellement dans des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire, mais aussi impliqués dans des activités de corruption à grande échelle.
Cet assainissement est un préalable indispensable à tout effort visant à instaurer la paix et l’état de droit en RDC, et contribuera à prévenir la répétition des violations des droits de l’homme. Ensuite, il faut poursuivre et juger les auteurs des crimes les plus graves. Ils sont listés dans le rapport Mapping mais la liste des auteurs présumés a été expurgée du rapport à la demande et sous la pression de certains Etats impliqués dans ces crimes.
Parmi les 617 crimes répertoriés par les Nations Unies qui, rappelons-le, sont imprescriptibles, il y a des femmes qui ont été enterrées vivantes après avoir été empalées, des croyants qui cherchaient refuge dans des Eglises et qui ont été calcinés, et des malades assassinés sur leur lit d’hôpital. Ces crimes ne peuvent être ni oubliés ni rester impunis.
En l’absence de volonté et de capacité de la justice congolaise, le rapport préconise l’établissement d’un Tribunal Pénal International Pénal pour le Congo et/ou de Chambres spécialisées mixtes.

Nous appelons de nos vœux la mise en œuvre de cette recommandation et pensons que la compétence d’une telle juridiction ne devra pas se limiter aux crimes commis de 1993 à 2003 mais devrait s’étendre jusqu’à aujourd’hui.
En parallèle, nous appelons la RDC et les Etats de la région des grands Lacs à poursuivre et à renforcer leur collaboration avec la Cour Pénale Internationale pour les crimes commis après l’entrée en vigueur du Statut de Rome, et nous exhortons les Chefs d’Etats du monde entier à arrêter d’accueillir des criminels sur des tapis rouges, et à mettre en œuvre des lois de compétence universelle, afin de juger ou d’extrader tous les auteurs de crimes de guerre, de crimes contre l’humanité et de crimes de génocide.

Mesdames, Messieurs,
Face aux exactions massives commises en RDC, il faudra aussi affronter notre passé, dire la vérité et établir les responsabilités des acteurs étatiques et non étatiques pour éviter la répétition de nouveaux conflits et contribuer à la réconciliation, au sein du pays et dans la région.
Vu la dimension régionale du conflit et la multitude d’acteurs impliqués, qui constituent autant de défis à l’administration de la justice en l’absence d’une franche coopération des Etats et des acteurs concernés, nous appelons donc à l’instauration d’un mécanisme non judiciaire d’établissement des faits, sous la forme d’une Commission de la Vérité, pour déterminer les responsabilités institutionnelles, politiques, militaires de tous les acteurs impliqués dans la commission des crimes de masse en RDC depuis 25 ans, y compris les multinationales.
Mesdames, Messieurs,

Dans un pays où chaque famille a été endeuillée, où chacun a été confronté directement ou indirectement à des actes d’une violence extrême, le nombre de victimes est énorme et pose la question des réparations.
Ainsi nous appelons les autorités congolaises à mobiliser des ressources et une réelle volonté politique pour initier des programmes et des projets de réparation, individuels et collectifs, matériels et symboliques, en vue de contribuer à la réhabilitation des communautés affectées par la violence, faciliter leur réinsertion dans la société et promouvoir la réconciliation.
Le gouvernement actuel à Kinshasa doit se forger une légitimité et prouver qu’il peut apporter le changement. Nous l‘invitons donc à gagner cette légitimité en accompagnant le pays et les générations futures sur le chemin de la paix ; ce chemin existe et il passera par la justice, la vérité, des réparations et des réformes ambitieuses et profondes.
Mesdames, Messieurs,
J’espère que pour les commémorations des 25 ans du massacre commis à Lemera, je retrouverai sur place une communauté apaisée, dont la souffrance aura été reconnue, dont les morts bénéficieront d’une sépulture digne, et dont les bourreaux auront enfin été jugés pour leurs crimes.

Lire la suite...

Partager sur : Partager