Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mardi 1 juin 2021

Nyragongo: 415700 Congolais ont fui Goma d'après l'ONU, silence du gouvernement !

RDC: 415700 Congolais ont fui Goma d'après l'ONU, que fait le gouvernement des Mbwarriors? 

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Congolais quittent Goma 2.jpg, juin 2021
GOM01 - 20020118 - GOMA, DEMOCRATIC REPUBLIC OF CONGO : A boy walks by the lava from the erupting volcano of Mount Nyiragongo on the runway of Goma's airport on Friday, 18 January 2002. Tens of thousands of residents of Goma fled their homes yesterday and vast areas of the town were set ablaze by lava flows from the volcano. EPA PHOTO AFPI/MARCO LONGARI/rc/sr

L’éruption du volcan Nyiragongo a contraint plus de 415 700 Congolais à quitter Goma, dont près de la moitié sont des mineurs ! Pendant ce temps à Kinshasa "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, le fameux ministre aux humanitaires bataille contre la protection civile sur ses prérogatives. Fourberies et roublardises de Mutinga bloquent l'accès aux aides pour les sinistrés de Goma !

20210528-173156

Le gouvernement des Mbwarriors tourne en rond, pour cause ? "Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi, le seul dinosaure  du gouvernement, avec ses 74 ans, qui occupe  le ministère chargé des affaires humanitaires est en bataille ouverte et en concurrence avec la Protection civile.  Le mangecrate Mutinga veut tout prendre. L'éruption du volcan Nyragongo est une aubaine pour lui. Les aides qui affluent ne laissent pas indiffèrent, le politicailleur-ventriote habitué aux magouilles. Le prédateur, museleur et bâillonneur des journalistes, médias et opposants,  de la fameuse Haute Autorité des Médias (HAM) de triste mémoire, l'individu qui a bidonné la loi sur les anciens chefs d'Etat, qui donne un salaire de 680.000$ par mois à Alias Kabila et 2.400.000$ à Angwalima Tshilombo shintuntu Tshifueba, a plus d'un tour à ses manches. Dans ses fourberies et roublardises, Zarko "Momo" Modeste Mutinga , qui n'a pas encore mis ses pieds à Goma, est prêt à tout pour se retrouver. La vie des Congolais ne lui importe peu. Ce qui compte c'est la mangeoire. Etre prêt du chaudron.

freddy-mulongo-goma-nyragongo

 Lorsqu’il ordonne, au milieu de la nuit du 26 au 27 mai, aux habitants de dix quartiers de Goma: Majengo, Mabanga Nord, Mabanga Sud, Virunga, Bujovu, Murara, Kahembe, Mikeno, Mapendo et Les Volcans d’évacuer, le fameux gouverneur militaire de l'état de siège du Nord-Kivu,Constant Ndima n'a pas mentionné un quelconque plan de contingence. C'est le sauve qui peut ! Mieux l'article 15 "Débrouillez-vous" et "Circulez et dégagez Goma" imposé aux compatriotes sans orientations claires et précises.

freddy-mulongo-congolais-quittent-goma-2

D'après l'ONU, l’éruption du volcan Nyiragongo a contraint plus de 415 700 Congolais à quitter Goma, dont près de la moitié sont des mineurs ! Quatre-vingt-six pour cent des déplacés internes, soit 114 000 personnes, ont déménagé à Masisi; 77 000 autres se sont rendus à Rutshuru. Environ 52 000 personnes ont traversé la frontière avec le Rwanda. Selon les estimations, 47% des personnes en déplacement ont moins de 18 ans et environ 58% sont des femmes. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) classe au moins 24 pour cent des personnes déplacées provenant de groupes vulnérables. Cela comprend les femmes qui allaitent, les malades chroniques, les femmes enceintes, les enfants non accompagnés, les personnes âgées et celles qui ont des problèmes de santé mentale et des handicaps physiques.

freddy-mulongo-mutinga-roublard-fourbe

"Momo" Modeste Mutinga Mutuishayi doit cesser ses fourberies et roublardises. Vivre et profiter des malheurs de ses concitoyens est un non-sens. Sa place est à Goma et non dans son bureau climatisé réclamant des aides au nom des sinistrés. Lorsqu'on est dinosaure, avec un passé ombrageux, on ne recherche pas à tout un poste dont on 'a pas les qualités. A Goma, Sake, Rutshuru, les ongolais ont besoin des aides. Ils sont abandonnés à eux-mêmes. Ils manquent de tout. Ils vivent à la belle étoile, manquent de nourriture et d'eau. En quoi "Momo3 Modeste Mutinga Mutuishayi est-il ministre ? Pour se tourner les pouces et se gratter la chauve crane ?  

Lire la suite...

Partager sur : Partager