Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Toussaint Tshilombo Senda

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 25 janvier 2020

RDC: Toussaint Tshilombo Senda, fossoyeur de la République, raconte Lumumba !

Toussaint Tshilombo Senda, fossoyeur de la République et prédateur de la liberté de la presse

En République démocratique du Congo, porter le nom de "Tshilombo" n'est pas une sinécure. Ce nom est extrêmement négative et populaire. Pour la majorité de Congolais "Tshilombo" rime avec fourberies et roublardises surtout en politique. Et C'est Toussaint Tshilombo Senda, alors ministre de l'information, d'Alias Kabila, dans le gouvernement Gizenga qui ferma Réveil FM, la première radio associative et communautaire de Kinshasa, en aoà»t 2007. Exigeant la présence physique de Freddy Mulongo, fondateur de la station de radio. Fossoyeur de la République et prédateur de la liberté de la presse, l`éphémère ministre de l'information, nommé pour accomplir une tà¢che spécifique, puis viré, Toussaint Tshilombo Senda est un apparatchik et Mammouth Joséphiste qui est demeuré dans les sérails du régime d'imposture et d'occupation.

En bon parvenu et arriviste, Toussaint Tshilombo Senda, après avoir servi un régime le plus atroce, il s'est reconverti en guide touristique racontant: "La vie et mort de patrice Emery Lumumba". Pardieu, sans fonction, Tshilombo Senda devient un Lumumbiste ? Il montre l'avion qui avait amené Lumumba, Okito et Mpolo à  Lubumbashi, leurs trois tombes...il parle du dernier chef coutumier du village où ils sont enterrés...Sur son compte twitter, le nouveau reporter touristique repu, Toussaint Tshilombo Senda raconte les périphéries de l'homme qui aura marqué de manière indélébile l'histoire du Congo. Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre du Congo est héros national. L'homme avait des convictions politiques différentes et opposées au pavaneur de Tshilombo: opportuniste, politicailleur, ventriote et Libumucrate. Un vrai profito-situationniste !

"Elle ne cherche pas à  s`acheter les bijoux et autres artifices. Achetons auprès de ces femmes qui ne cherchent qu`à  nourrir leurs familles". C'est de la tromperie compassionnelle. Rien qu'avec l'argent du sang de congolais et pillages qu'à  amasser Toussaint Tshilombo au cours de 18 ans du régime d'Alias Kabila, il peut payer tous ses fruits que vende cette maman congolaise, paupérisée et victime de la pauvreté orchestrée par le régime soutenu par les dignitaires Joséphistes dont TTS !

Parler de Lumumba sans avoir une once de son courage, de manière tardive et intéressée, qu'est-ce qui se cache dans la démarche de celui qui a soutenu la dictature joséphiste toute sa vie ? à€ tous les charlots comme Toussaint Tshilombo Senda qui prennent les Congolais pour des idiots, qui malgré leurs crimes pensent continuer à  régner sur les Congolais sans légitimité et en toute impunité, doivent savoir que la recréation a assez duré. L'heure est aux patriotes, pas aux Mabumucrates écervelés comme Toussaint Tshilombo Senda !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 24 janvier 2020

RDC: Kabunda wa Kabunda, le faux Katangais est-il devenu un robot ? Depuis son retour de Kigali où il a visionné la vidéo occulte du deal, Kabunda est devenu muet !

Jeanne Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale saluant son vice-président Kabunda wa kabunda

On ne badine pas avec la République. On protège et sauvé le pays pour des générations futures.

Le vrai problème de l'Udps est que toutes les personnalités intelligentes d'autres provinces ont été virées. L'Udps de "TshintuTshetu", parti familial des Talibans et Tribalo-ethniques. Aujourd'hui, l'Udps est sans idéologie dirigée par Marthe Kasalu Jibikila, Dénise Nyakeru et le duo Kabunda Wa Kabunda-Augustin Kabuya. Et pourtant avec la nomination électorale, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" aurait dà» encourager l'organisation d'un congrès électif pour l'élection d'un nouveau président de l'Udps. Que disent les statuts de l'Udps ? Pourquoi a-t-il nommé Kabunda wa Kabunda comme président intérimaire ?

Kabunda wa Kabunda, le vice-président de l'Assemblée nationale est montée au créneau pour soutenir qu'Alias Kabila est le "Partenaire". Tshilombo a même soutenu qu'Alias Kabila était le "Père de la démocratie" et de l'alternance politique au Congo. Dans une fourberie hors pair, les Udpsiens et Udpsistes ont commencé à  chanter la chanson de la première passation de pouvoir pacifique. C'est qui est faux. Car la Nomination électorale de Tshilombo est issue d'un deal. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle au Congo. La CENI et la Cour Constitutionnelle aux ordres d'Alias Kabila ont proclamé celui qui a décalé avec lui et non celui que le peuple congolais a élu avec 62,8%, Martin Fayulu Madidi.

Le problème est que Kabunda wa Kabunda commençait à  menacer ses partenaires du FCC, ils doivent apprendre à  nager car devant la furie des Udpsiens, ils vont se retrouver dans le fleuve Congo. Or un deal n'est pas l'élection.

Les 18 ans d'Alias Kabila sont sombres dans l'histoire. Panama papers, spoliation des mines congolaises, assassinats de plusieurs personnalités et artistes, mauvaise gouvernance, brassage dans les Fardc des Rwandais et Ougandais, rébellions fabriquées, tabassage des prêtres dans des paroisses... Cette liste n'est pas exhaustive. Mais Alias Kabila, le barbu taiseux de Kingakati n"osait pas faire tout ce que Tshilombo fait aujourd'hui. Au fait, le cupide fils Tshisekedi est pire que tous ses 4 prédécesseurs.

En faisant d'Alias Kabila et ses dignitaires de partenaires, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a enfariné le peuple congolais qui ne l'avait jamais voté. Nous sommes dans un cas d'école où un Imposteur-Usurpateur est devenu le masque et bouclier de celui qui l'a nommé.

Depuis son retour de Kigali où Paul Kagame, boureau du peuple congolais a fait visionné à  Kabunda wa Kabunda, président intérimaire de l'Udps et vice-président de l'Assemblée nationale, la vidéo de la cérémonie satanique sur Tshilombo pour lui faire miroiter un semblant de pouvoir. Tshilombo a vendu le Congo aux occupants-envahisseurs. Il est le pantin-marionnette de Paul Kagame.

Kabunda wa Kabunda est sonné. Il n'en revient pas que l'Udps a menti au peuple. L'Udps qui prétendait être un parti du peuple d'abord n'est rien qu'un ramassis des faussaires, politicailleurs, ventriotes et Mabumucrates. Aujourd'hui, l'Udps est devenu un parti des haineux, Bokomesana N'a Kimoyibi, Fathi Bidon... Et les Congolais sont qualifiés de Nyangalakata, Bandoki, Combatntaba !

Lire la suite...

Partager sur : Partager