Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Tshilombo

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 25 octobre 2020

Crises enchevêtrées: Tshilombo tend la main, et ses Bena Mpuka,Talibans?

Crises enchevêtrées: Tshilombo tend la main, et ses Bena Mpuka,Talibans?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy_Mulongo-Faussaire_Tshilombo_12670.jpg, oct. 2020

Arrogants, orgueilleux et auto-suffisants pour défendre son illégitimité, ses deals et ses décisions alambiquées, Tshilombo a une armée des écervelés, fanatiques lobotomisés qui écument les réseaux sociaux et injurient tous ceux qui critiques, l'incapacitaire qui a volé le destin du peuple congolais pour bénéficier d'une nomination électorale avec ses 15%. Et les méchants Bena Mpuka et Talibans ?

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-1267

Arrogants, orgueilleux et auto-suffisants pour défendre son illégitimité, ses deals et ses décisions alambiquées, Tshilombo a une armée des écervelés, fanatiques lobotomisés qui écument les réseaux sociaux et injurient tous ceux qui critiques, l'incapacitaire qui a volé le destin du peuple congolais pour bénéficier d'une nomination électorale avec ses 15%. Et les méchants Bena Mpuka et Talibans ?

"Un traître est plus dangereux qu'un fou." citation de Jules-Paul Tardivel (Écrivain et journaliste canadien) dans son livre: "Pour la Patrie".  Le peuple congolais est allé aux élections, Tshilombo qui n'a comme bagage, le nom Tshisekedi qu'il n'avait pas mais à tout fait pour récupérer depuis le décès d'Etienne Tshisekedi, le Sphinx de Limeté, est allé à Kingakati nuitamment faire un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale avec ses 15%. Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. La question est sous toutes les lèvres: Qui va croire les promesses farfelues d’un pseudo- président bénéficiaire d'une   qui a violé tous les accords signés en deux ans : Genève, Nairobi, l’accord avec le FCC ? "Maintenant qu'il est coincé, "Tshilombo l'enfarineur" cherche des béquilles, mais qui pourrait faire confiance à un individu versatile qui a piétiné la volonté de tout un peuple: 80 millions de congolais. Il ne respecte ni sa parole ni sa signature. La trahison est inscrite dans son ADN" tweet notre compatriote Berry Muekatone, le meilleur de la twittosphère sur la RDC. Il y a une constante chez Tshilombo, briser les accords dans lesquels il est impliqué d’une façon unilatérale. Face à un dribbleur patenté,  le mot "Sacrée" dans une "Union" n’est pas une garantie.  Etienne Tshisekedi "Mula Nkuasa" avait déjà été président de l'Union Sacrée  de l'opposition radical (USOR)  à Mobutu Sese Seko en 1991, pour quel résultat ? Zéro ! Libungutulu !

freddy-mulongo-usor-2
freddy-mulongo-usor-1

Cette plate-forme  regroupant toutes les forces politiques se réclament de l'opposition et dont le protocole d'accord fut signé le 17 juin 1991 par l'UDPS, l'UFERI et le PDSC, l'union sacré de l'opposition se fixé entre autres objectifs : a). le combat pour la tenue d'une conférence nationale véritablement souveraine ; b). Les atermoiements du pouvoir ; c). les tractations des partis en présence ; d). la  mise en cause des partis politiques venus à la rescousse de l'opinion publique.

freddy-mulongo-usor-4
freddy-mulongo-usor

Ce qui contraigne Mobutu à la signature des ordonnances 91-020 et 091-21 reconnaissant les principes de l'immunité et de la souveraineté de CNS. Cette conférence nationale reconnue souveraine, convoquée pour le 13 juillet 1991 ne sera finalement ouverte officiellement que le 7 Août 1991 sous la présidence de Mulumba Lukoji alors Premier ministre. Curieusement, alors que les leaders de l'Union sacrée de l'opposition avaient décidé de former le gouvernement, mais seulement celui qui sera issu de la Conférence Nationales Souveraine, l'opinion tant nationale qu'internationale fut surprise de suivre le 22 juillet 1991 par voies des ondes, le Maréchal Mobutu proclama la nomination d'Etienne Tshisekedi au poste de Premier ministre. Etc...

Mobutu était un fils du pays, il laissait faire. Ceux qui l'insultaient sur les ondes, ce sont les mêmes qui allaient récuprérer des cartons de billets verts chez lui. Etienne Tshisekedi étant un habitué. 

Le problème aujourd'hui est que Tshilombo est démasque par tous les Congolais. L'individu ne respecte ni sa parole ni sa signature. Et il a en face de lui, Alias Kabila et les FCC qui sont déterminés. Par quelle magie et mécanisme, Tshilombo peut-il dissoudre l'Assemblée nationale et le Sénat, sans marcher sur la Constitution ? Si Tshilombo argue que les parlementaires FCC ont été nommés, par quelle magie, lui qui n'a obtenu que 15% a été proclamé président de la RDC? 

Seul un idiot peut faire confiance à Tshilombo. Malheureusement la classe politique congolaise est pourrie, mangériste, mangecrate mais surtout toxique. Les quémandeurs d'emploi vont se saisir de la main de l'enfarineur Tshilombo, ignorant les vrais enjeux de son deal avec Alias Kabila. 

Malheur aux politicailleurs ventriotes  et à tous ceux qui iront faire une "Union sacrée" avec un individu qui n'a jamais respecté ni sa PAROLE ni sa SIGNATURE. Un opportuniste infantin qui n'a jamais rien réussi mais se croyait plus malin que tout le monde en allant faire du DIABLE son allié.

Tshilombo dans son second discours prononcé remanié, le premier étant trop incendiaire, a déclaré qu'il va consulter les acteurs politiques. Il va consulter ? Qui ? La bonne blague ! Tshilombo depuis sa candidature alambiquée, après ses rencontres avec les FCC à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa. Dauphin d'Alias Kabila, Tshilombo a envahi les réseaux sociaux avec ses Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes pour injurier et insulter tous les Congolais qui s'opposent aux fourberies, roublardises et dribbles de l'Enfarineur Tshilombo: Après avoir insulté ses propres compatriotes des : "Combantaba, Ba Ndoki, Ba Nyangalaka et ses fanatiques nous traitent constamment des Jaloux, Aigris, Tribalistes, Haineux, etc. "Cette crapule ne respecte pas sa parole. Akosilisa yango !"

Tshilombo fait perdre du temps aux Congolais avec son hold-up électoral ! Hier, l'enfarineur avait proclamé  que son deal avec Alias Joseph Kabila  était motivé par le soucis de maintenir la Paix ! Aujourd'hui, il cherche de nouveaux alliés qui seront bien idiots de faire confiance à ce traître !  

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 24 octobre 2020

Coup de massue de Fayulu contre la théâtralisation politique Tshilombo-Alias Kabila!

Coup de massue de Fayulu contre la théâtralisation politique Tshilombo-Alias Kabila!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu K.jpg, oct. 2020

Mariage hideux! Mariage incestueux! Mariage contre nature! Des chiffonniers FCC-UDPS se crêpent les chignons en prenant le pays en otage. Martin Fayulu Madidi est le seul acteur politique congolais dont la voix porte. Il est le porte étendard de la situation politique du Congo. Prestation de serment de 3 juges tribaux, l’hymne de l'UDPS en pleine salle du congrès du palais du peuple, raillerie...

freddy-mulongo-fayulu-k

Mariage hideux! Mariage incestueux! Mariage contre nature! Des chiffonniers FCC-UDPS se crêpent les chignons en prenant le pays en otage. Martin Fayulu Madidi est le seul acteur politique congolais dont la voix porte. Il est le porte étendard de la situation politique du Congo. Prestation de serment de 3 juges tribaux, l’hymne de l'UDPS en pleine salle du congrès du palais du peuple, raillerie...

 Martin Fayulu, président Élu, contre le hold-up électoral de Tshilombo, par son deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Le mariage hideux, incestueux et contre contre nature FCC-UDPS tend-t-il vers la fin? Le Congo est pris en otage par des bagarres de deux alliés coalisés contre le peuple congolais. Les FCC-UDPS se battent pour leur ventre, pas pour le peuple congolais. C'est le ton du discours de Martin Fayulu. Avec son bilan médiocre de deux ans et ses casseroles retentissantes de l’enrichissement personnel, le fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila, Angwalima Tshilombo se bat pour avoir la Cour Constitutionnelle et la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) sous son ventre. Comme ça, il pourra tricher tranquillement en 2023.  C'est ce grand voleur du destin du peuple congolais qui était allé nuitamment négocier un deal pour sa nomination. Le Congo se meurt, menacé par la balkanisation, avec une classe politique la plus corrompue au monde. Quant aux fanatiques lobotomisés et écervelés qui applaudissent faussaires, écervelés et frappeurs patentés, quelle honte ! Transformé la salle de congrès du palais du peuple en stade où au lieu de l'hymne national , on y chante le chant de l'UDPS, est-ce que c'est raisonnable ? Le discours de Martin Fayulu est bien calibré et profond.

© Martin Fayulu
freddy-mulongo-fayulu-discours
MESSAGE DU PRÉSIDENT ÉLU, MARTIN FAYULU, AU PEUPLE CONGOLAIS DU 21 OCTOBRE 2020 © PRESSE MAFA

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 20 octobre 2020

Prestation de serment des juges tribaux, Tshilombo dictateur des Bena Mpuka?

Prestation de serment des juges tribaux, Tshilombo dictateur des Bena Mpuka?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 361.jpg, oct. 2020

Soutenu par son agent de communication, Mike Hammer, ambassadeur des Etats-Unis en RDC, Tshilombo Monsieur 15% qui a volé le destin de tout un peuple est entrain de virer en dictateur. Après avoir fait crever des pneus de la Toyota de Martin Fayulu pour la marche d'intégrité territoriale contre Minembwe, le fils de Marthe Kasalu a réquisitionné le palais du peuple avec sa garde républicaine.

freddy-mulongo-fatshi-ntaba-tshilombo

Faut-il croire les Américains ? Les Etats-Unis, grande puissance et pays démocratique n'a jamais dénoncé le troisième hold-up électoral en RDC. Corneille Naanga , président de la CENI et Basengezi son vice-président , ont vu leurs comptes bloqués aux Etats-Unis, et après ? L'ambassadeur des Etats-Unis, Mike Hammer se comporte en agent de communication de Tshilombo. Ce qu'il fait au Congo, aucun ambassadeur Congolais ne peut le faire aux Etats-Unis. Tshilombo croit que les G. I Américains vont accepter de mourir au Congo pour son imposture et usurpation. Il se trompe lourdement.

freddy-mulongo-mike-hammer14

 Tshilombo est entrain de céder aux pressions de Mike Hammer: il faut créer une crise persistante pour dissoudre l'Assemblée nationale avant l’élection présidentielle de novembre. L'avenir politique de Tshilombo est-il lié aux élections présidentielles des Américains ? Pourquoi le forcing actuel ? Des crises politiques fabriquées chaque deux mois, des faux fuyants pour cacher l'incapacité à gérer. Hier, on nous a dit que la coalition était salvatrice. Aujourd'hui, on nous dit qu'elle est destructrice. Pourquoi Tshilombo veut-il un bras de fer avec ceux qui l'ont nommé et font de lui  un pantin-marionnette ?  On ne gère pas un pays par défi , Tshilombo risque de l'apprendre à ses dépends. Le fameux fils de Marthe Kasalu Jibikila, qui est allé nuitamment à Kingankati pour faire un odieux deal, pour bénéficier d'une nomination électorale, demeure un pantin-marionnette. Tshilombo a volé le destin de tout un peuple. Que cache son bras son bras, pour la nomination de ses juges Luba Kasaïens à la Cour Constitutionnelle, en violation flagrante de la Constitution? Cela prouve à dessein, que le Mabudicrate est entrain de devenir un dictateur en puissance.

freddy-mulongo-serment-1
freddy-mulongo-serment-2

Après avoir fait crever des pneus de la jeep Toyota de Martin Fyulu, président Elu, qui organisé une marche pour défendre  la souveraineté et l'intégrité nationale de la RDC, en s'opposant à Minembwe contre commune rurale, Tshilombo fait boucler le palais du peuple, siège du parlement, par sa garde prétorienne. Demain , il faut que ses juges à lui prêtent serment.   

Son comportement belliciste rappelle celui du défunt président Lisouba du Congo-Brazzaville qui espérait déloger Denis Sassou Nguesso à sa résidence de Mpila. Il y eut  les Ninja, les Cobra et les Zoulou dans la bataille à Brazzaville. On connait la suite. 

La grande erreur de Tshilombo est d'avoir trahi le peuple congolais avec son odieux et satanique. Il a accepté d'être celui qui chauffe le fauteuil présidentiel, qu'il assume. Il s'est enrichi au détriment du peuple. En deux, l'incapacitaire a montré ses limites.

Le peuple gagne quoi dans cette guerre des égos surdimensionner pour la nomination des juges tribaux ?  La prestation de serment de juges tribaux, tribalistes et tribalisés de la Cour Constitutionnelle ne profite en rien à  la population congolaise. Ce sont de juges de l'un à l'autre camp politique comme conséquence ils seront au service de leur obédience politique.

Aucun député de l'Udps n'a soulevé la question de Minemebwe. Pour la prestation de serment des juges tribaux, l'Udps veut prendre le peuple à témoin. Mais de quel peuple ? Les Udpsiens se servent du peuple, comme marche pied. Une fois à la mangeoire, ils interdissent au même peuple de critiquer. Des Mabumucrates sont parmi nous ! 

Le tweet de Jean-Claude Kasende de l'Asadho fait rigoler. Défenseur des droits de l'homme de pacotille, le voilà Vuvuzélateur de l'Udps: "#RDC: L'erreur de Mabunda et Thambwe Mwamba est d'avoir montré les biceps. Mainentant, on est en biceps contre biceps".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 14 octobre 2020

Minembwe: barbouzeries inacceptables des Tontons Macoutes contre Martin Fayulu!

Minembwe: barbouzeries inacceptables des Tontons Macoutes contre Martin Fayulu!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Martin Fayulu J.jpg, oct. 2020

Que les Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes osent encore scander l'Etat de droit avec le régime dictatorial, terroriste et sanguinaire de Tshilombo, le Balkanisateur ? Barbouzeries inacceptables des Tontons Macoutes qui ont crvé les 3 pneus du véhicule de Martin Fayulu, président élu. Minembwe, c'est le Congo. Minembwe n'est pas une enclave rwandaise dans la RDC!

freddy-mulongo-martin-fayulu-s

Minembwe, c'est le Congo. Que les Congolais marchent pacifiquement pour réclamer l'intégrité  Violences inouïes des Tontons Macoutes sur le véhicule de Martin Fayulu, président élu ! Que les barbouzes en tenue de la police nationale congolaise tirent sur des compatriotes non armés, qui ne demandaient qu'à marcher pacifiquement cela devient inacceptable ! 37 ans de luttes, pour finir par imposer une dictature ? Tshilombo , le chien couchant de Paul Kagame au Congo, n'est qu'un pantin marionnette.  "En octroyant la présidence sans le pouvoir d'état à un homme cupide contre la volonté du peuple, les ennemis de notre pays savaient que le fantoche allait s'appuyer sur une frange des adeptes fanatisés pour nous diviser, mais la RDC n'est pas le rwanda, nous resterons unis." (Berry Muekatone) !

Réveil-FM: Tontons Macoutes crèvent 3 pneus de la Jeep Toyota de Martin Fayulu ! © Mulongo Mukena

Un État voyou ne peut générer qu’une police criminelle. Au moment où le monde entier se lève pour  dénoncer les violences policières , les Bena Mpuka , Talibans, tribalo-Ethniques et Wewaïstes eux les applaudissent, car désormais au pouvoir usurpé. la nomination électorale d'Angwalima Tshilombo est une calamité pour le Congo. Imaginez Tshilombo subir la même chose sous Alias Kabila , comment auraient-ils réagi? Le problème des Bena Mpuka et Talibans , ils ont la mémoire courte et oublient vite comme les adeptes de Samuel Doe au Liberia. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Minembwe: Tontons Macoutes crèvent 3 pneus de la jeep de Martin Fayulu!

Minembwe: la police crève à la baïonnette 3 pneus de la jeep de Martin Fayulu!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Martin Fayulu S.jpg, oct. 2020

Aujourd'hui, Minembwe, c'est l'unité et concorde nationale. Minembwe, c'est la souveraineté et l'intégrité territoriale. Voilà que pour la marche pacifique du 14 octobre, le Balkanisteur Tshilombo, imposteur, usurpateur et ambassadeur de l'occupation a envoyé ses "Tontons Macoutes" crever les 3 pneus de la jeep Toyota de Martin Fayulu, président élu. Un bataillon des policiers pour 3 pneus!

freddy-mulongo-martin-fayulu-y

En Afrique, l'histoire se répète toujours. On a connu des dictateurs sanguinaires, féroces et méprisants à l'égard de leur peuple. Le jour qu'ils ont été déboulonnés, personne n'a pleuré sur leur sort. Pantin-marionnette, rempart et ambassadeur de l'occupation, Tshilombo Monsieur 15%, qui n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018 , mais s'est fait nommer, boutonne désormais son Safari de dictateur. L'imposteur, usurpateur et ancien pizzaïolo de Bruxelles se moque des Congolais. Pourquoi interdire une marche pacifique pour défendre l'intégrité territoriale ? pourquoi réprimer une marche pacifique avec des actes des voyous ? 

freddy-mulongo-martin-fayulu-m

A Kinshasa, Martin Fayulu, président élu a vu 3 pneus de sa jeep Toyota crevés par des Tontons Macoutes d'Angwalima Tshilombo !

freddy-mulongo-martin-fayulu-s

C'était sans ignorer que le "commandant suprême du peuple" n'est pas un homme à se laisser impressionner par des barbouzes et leurs méthodes barbouzardes. Martin Fayulu a exigé à la police de remplacer les pneus de sa voiture crevés par les forces de l’ordre lors de la manifestation pacifique de ce mercredi 14 octobre. 

freddy-mulongo-martin-fayulu-n

 Les pneus de sa voiture crevés par la police ont été finalement réparés. On ne badine pas avec le président élu démocratiquement par le peuple. Le président élu Martin Fayulu avait déclaré qu'il ne bougerait pas sans jeep réparée. 

freddy-mulongo-martin-fayulu-q

Qui peut comprendre pourquoi ceux-Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes  qui étaient les chantres de l’État de droit, les champions toutes catégories des marches durant 37 ans, combattent aujourd'hui une marche qui dénonce la balkanisation, pour l’application du Rapport Mapping et la défense de notre souveraineté?

Angwalima Tshilombo le Balkanisteur montre  clairement qu'il est le petit Toutou et  roule pour Paul Kagame, Hitler Noir, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. Les Tshilomboïstes sont des affamés. Ils sont chômeurs patentés et à vie. Tshilombo et sa famille sont à la mangeoire puisqu'ils ont vendu le Congo. Des fanatiques lobotomisés et écervelés crient à tue-tête: Fatshi Béton. Le faussaire checkuleur est content.   Est-ce normal de combattre vos propres frères qui dénoncent l’occupation rwandaise en RDC,et se battent pour le respect de notre souveraineté ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 12 octobre 2020

Minembwe: Le Grand patriarche Ciakudia debout contre Tshilombo, son fils!

Minembwe: Le Grand patriarche Ciakudia debout contre Tshilombo, son fils!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

img-20201012-wa0002.jpg, oct. 2020

Avons-nous une classe politique congolaise ? Avec des Politicailleus, ventriotes, profito-situationnistes et mangeurs à tous les râteliers? Des médiocres ont pris le pays en otage. Tshilombo signe la mort du Congo. La RDC est en danger avec Tshilombo. Minembwe touche l'intégrité nationale et la souveraineté du Congo. Le grand patriarche Ciakudia dénonce Tshilombo ennemi du Congo.

© Réaco news tv

Dans cette vidéo de Reaconews, le grand patriarche Julien Ciakudia est explicite sur ce qui guette le Congo avec Tshilombo, le balkanisateur et ennemi du Congo. La Yougoslavie n'existe plus. On parle de l'ex-Yougouslavie. C'est un autre balkan qui se prépare au Congo. Demain on risque de parler de l'ex-Congo ! Azarias Ruberwa, le ministre de balkanisation est le vrai président de la République démocratique du Congo ? Pour installer un bourgmestre à Minembwe, Ruberwa a invité 10 ambassadeurs dont Mike Hammer des Etats-Unis, les Nations Unies, le chef d'état-major, ministres et députés... Et Tshilombo, le président nommé était en vadrouille en Belgique ! Avec Minembwe,  Tshilombo signe la mort du Congo. Le fameux fils de Tshisekedi est un danger pour le Congo. 

img-20201012-wa0023

La République démocratique du Congo, c'est 2,345 millions km². Aucun kilomètre2 ne sera cédé au Rwanda. Ce que Alias Kabila ne pouvait pas faire, c'est Tshilombo, fameux fils de Tshisekedi qui le réalise. Il signe comme chef de l'état du Congo pour réaliser le projet macabre de la balkanisation du Congo.  Les Congolais sont vent debout contre Minembwe qui est le point de départ de la Balkanisation du Congo. C'est Alias Kabila qui a donné le pouvoir à Tshilombo. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Il est allé nuitamment à Kingankati pour faire faire un odieux satanique deal contre le peuple congolais, il est bénéficiaire d'une nomination électorale. Tshilombo a signé plus de quatre deals diaboliques, nocturnes, secrets et contradictoires.  L'un signé à Kampala avec Youri Museveni, le second  à Kigali avec Paul Kagamé, avec Alias Kabila à Kingakati  et un autre avec Vital Kamerhe dans la coalition Cach. Et le "Kosa Leka" avec la Belgique, la France, les Etats-Unis... Tshilombo croit être le bon ami d'Alias Kabila, Paul Kagame, Yoweri Museveni et tous les agents de Tutsi power contre le peuple congolais et le Congo.  Le seul président qui est venu à son installation, c'est le président Kenyan Uhuru Kenyata. Que lui a-t-il promis ? Que des accords bidon pour vendre le Congo et les Congolais. 

img-20201012-wa0002

Seule la soit-disante communauté "Tustie congolaise", qui a pris six fois en dix huit ans, des armes contre la République, tués des Congolais.  Pourquoi réclamer ce qu'aucun Congolais n'a jamais réclamé  de puis 1885, une terre? Un Teke ne réclamera jamais  le plateau des Bateke, c'est le Congo et cette terre lui appartient. "Minembwe, l'enclave Tutsi des Hauts-Plateaux qui enflamme les ressentiments anti-Rwanda" à osé titré un média mensonge belge: RTBF Info ! Les Congolais ne sont pas des idiots. Depuis le génocidaire et sanguinaire Léopold II en chutant par le néo-esclavagiste et léopoldien Louis Michel, ancien ministre des Affaires étrangères Belge et Tralalala... le Congo a toujours été sujet des complots et victimes des manigances belges. Ce sont les terres congolaises qui intéressent les belges et autres prédateurs, conquistadors mondiaux mais pas les morts de Congolais.  Qui ne nous dit pas que Minembwe regorge des minerais rares ? Médias mensonges belges, occupez-vous de votre petit pays la Belgique, sangsue du Congo? Le Congo n'est pas vendre.  En 1960 à l'indépendance du Congo, la Belgique n'avait jamais identifié les "Banyamulenge".  Anthropologiquement "Banya (propriétaires terriens par succession ancestrales ", "Mulenge: une colline des hauts-plateaux du Sud-Kivu". "Ubuenge : est une technique des mensonges par la victimisation. Ils se victimisent par le "Ubuenge". Là où ils ont posé des crimes, ils se victimisent. Ils ont le courage du sorcier.  Pourquoi vouloir créer ce problème aujourd'hui? Arrêtez avec cette manipulation mensongère belge. Le Congo ne sera jamais Balkanisé. Vôtre plan est nul et sans effet! Faites ce que vous voulez comme campagne médiatique mensongère et manipulatrice mais retenez que le Minembwe n’est pas une enclave Tutsi. Évitez de monter la tension ! La Belgique met en place une "Commission Vérité et Réconciliation" au niveau du parlement fédéral sur son passé colonial, esclavagiste et raciste. Ne cherchez pas des poux dans la tête des Congolais. Arrêtez la manipulation.  Le Congo restera un et indivisible. Le deal de la balkanisation ne réussira jamais...

img-20201011-wa0018

Gady Mukiza, bougmestre de Minembwe a déclaré: "Nous avons été installés par le ministre provincial de l'intérieur en présence du gouverneur de province et d'autres autorités au niveau national. Jusque-là, nous n'avons pas sur papier un document annulant le procès verbal de notre installation". Les représentants des communautés locales du Sud-Kivu (Babembe, Bashi, Bahavu, Barega, Bavira, Bafuliru, Babuari, Bazoba, Batembo, Banyindu, Barundi, Masanze…) s'insurgent contre le ministre d'Etat en charge de la Décentralisation, dont ils réclament l'éjection ''pour abus de pouvoir et haute trahison''. Les signataires de cette correspondance imputent à Azarias Ruberwa la création de la commune de Minembwe, au Sud-Kivu, sans pour autant respecter les préscrits de la loi. S'appuyant sur la loi organique n° 08/16 du 07 octobre 2008, en son article 46, ils rappellent que la création d'une commune comporte trois conditions, à savoir : ''être une agglomération de plus de 20.000 habitants ; être proposée par le ministre en charge des Affaires intérieures ; et recevoir l'avis conforme de l'Assemblée Provinciale''. "Or, constatent-ils, l'agglomération de Minembwe ne remplit pas les conditions d'effectifs de la population requis par la loi. En plus, Minembwe ne figure pas parmi les les communes ayant obtenu l'avis conforme de l'assemblée provinciale du Sud-Kivu".

Les Baluba Kasaïens ne voient pas pas le danger avec Tshilombo. Les Bena Mpuka,  Talibans , Tribalo-Ethniques et Wewaïstes qui crient "Fatshi Béton" risquent de plomber tout le monde. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 11 octobre 2020

Tshilombo et ses quatre deals: Alias Kabila, VK, Museveni et Kagame !

Tshilombo et ses quatre deals: Alias Kabila, VK, Museveni et Kagame !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-427 (1).jpg, oct. 2020

La République démocratique du Congo est un pays occupé par des mafieux criminels. Pour Minembwe, l'annulation verbale ne se fait pas sur une loi controversée déjà publiée au Journal Officiel! Tshilombo pseudo-président nommé se moque du monde ! Le gourou de l'udps familial est un danger pour le Congo, il a signé plusieurs deals avec: Alias Kabila, Vital Kamerhe, Y. Museveni et Paul Kagamé. 

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-4

Tshilombo est un danger pour le Congo. Le fameux et hypothétique,  fils Tshisekedi  est un balkanisateur patenté. Tshilombo a signé ses deals pour tuer le Congo. Sa mission est de Yougoslaviser le Congo !  La question de Minembwe est une épine dorsale qui doit être abordée avec responsabilité et sagesse afin de consolider la cohésion nationale. Avec ses promesses farfelues, alambiquées et tarabiscotées, Tshilombo se moque des Congolais. Un vrai chef d'Etat ne suspend pas ou n’annule pas verbalement un décret contre son pays et son peuple, comme Tshilombo dans une conférence de presse "boutiquée" à Goma , mais il prend directement, toute affaire cessante une ordonnance à effets immédiats, suivi des sanctions contre toute personne impliquée de loin ou de près à cette imposture !

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-5

Tshilombo apparaît de plus en plus comme un pseudo-président, un valet de Paul Kagamé, Yoweri Museveni et Alias Kabila. Tshilombo veut emballer le peuple congolais comme des moutons de Panurge. Voici les deals que Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba contre le Congo et les Congolais: 

1. Deal avec Alias Kabila : Monsieur 15%, Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Fils de sa mère, Marthe Kasalu Jibikila  oui, pour Etienne Tshisekedi  de nombreux Congolais se posent des questions. C'est nuitamment que Tshilombo est allé à Kingakati, après des cérémonies sataniques, il a pu signer un deal odieux contre le Congo et le peuple Congolais, pour bénéficier d'une nomination électorale. C'est la diaspora qui a contribué à faire reculer Alias Kabila contre un troisième mandat. Dans un système de "Kosa Leka", Tshilombo a réussi à faire croire à Alias Kabila et ses apparatchiks, qu'il avait toute la diaspora congolaise avec lui.   Son seul mérite être le prétendu fils d'Etienne Tshisekedi. Il a rassuré à Alias kabila qu'il ne fouinera pas dans le passé. Les 18 ans de crimes par Alias Kabila et sa bande, personne ne pourra être inquiété. L'impunité serait total. Il ne toucherait à rien: services de sécurité, les Fardc, les entreprises publiques, la CENI, la Cour Constitutionnelle...Tshilombo a accepté le tapis rouge sans régner, diriger ni contrôler. Son rôle de pantin-marrionnette, masque et rempart d'Alias Kabila , il l'assume. Tshilombo chauffe le fauteuil présidentiel jusqu'en 2023 avant de le restituer à celui qui l'a nommé Alias Kabila. D'ailleurs après cérémonies sataniques et deal, c'est Tshilombo qui ademandé l'autorisation à Alias Kabila pour pour parler à sa mère Marthe Kasalu Jibikila, avant de la passer au téléphone au barbu de Kingakati, que Marthe a remercié vivement , oubliant ses larmes de crocodile sur TV5 Monde, qu'Alias Kabila ne voulait que l'on enterre le Sphinx de Limeté dans son pays.Tout ce qu'Alias Kabila hésitait de poser comme acte à l'égard du Rwanda, Tshilombo l'a fait Na Nko ! Mabundicrate est le plus grand traîte et ennemi du Congo. 

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-3

2.  Deal avec Vital Kamerhe: les deux parjureurs de leurs signatures de Genève, Vital Kamarhe et Tshilombo après Kigali et Kampala ont atterri à Naïrobi pour former la coalition "Cach"! Vital Kamerhe, le plus politique mais surtout rusé et calculateur se désistait pour un Angwalima Tshilombo faussaire, checkuleur, fourbe et roublard mais surtout faible, cupide, véreux et non patriote. L'individu porte quand même le nom de son "père"-"Tshisekedi" ! Tshilombo s'engage qu'il fera 5 ans et après c'est Vital Kamerhe qui aura droit à ses 5 ans à la tête du pays. C'est vraiment le corbeau et le renard de la Fable de la Fontaine. Condamné à 20 ans de prison, dans le procès programme de 100 jours, pour braquage de la République, 58 millions de dollars volatilisés pour des maisons préfabriquées en Turquie,  Vital Kamerhe sait que ses chances pour revenir en premier plan dans la politique congolaise, sont moindres. Adieu 2023, promis par son frère Dupont. Ils n'ont été que Dupond-Dupont, le temps de la foireuse campagne présidentielle.

ob-814564-freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-427

3. Deal avec Paul Kagamé: Etienne Tshisekedi est enterré en Belgique. Un seul individu ne peut pas être enterré avec trois cercueil différent. Aux obsèques du cercueil avec tronc d'arbre d'Etienne Tshisekedi, Tshilombo a invité Paul Kagamé, Hitler Noir, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. Il a fait applaudir le criminel , terroriste et sanguinaire au stade des Martyrs. Lieu où son défunt "père" ministre de la justice de Mobutu avait fait pendre les conjurés de la Pentecôte en 1969 ! Tshilombo a fait de Paul Kagame, son allié et ami ! Tshilombo est allé à Kigali pour cracher sur les 15 millions de morts Congolais. Au livre d'or du mémorial du génocide, Tshilombo a écrit noir sur blanc que les Congolais sont morts par "Effets collatéraux" ! Comme si les victimes congolaises étaient candidats à la mort et s'étaient fait "hara-Kiri". Angwalima tshilombo est dangereux pour le Congo. Il a donc dédouaner Paul Kagamé, Hitler Noir de tous ses crimes au Congo. Mieux, Tshilombo a autorisé que les avions  de Rwandair survolent le ciel congolais et  atterrissent à Kinshasa, infiltrant la capitale congolaise avec tous ses agents espions. Depuis Tshilombo agit en valet de Kagamé et ennemi du Congo.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-324

4. Deal avec Yoweri Museveni: Par nécessité de chasser le Maréchal Mobutu du pouvoir en 1996, le Rwanda et l'Ouganda ont eu besoin de l'aval des Etats-Unis pour mener à terme leur projet de vassalisation de la République démocratique du Congo (RDC). L'affrontement à Kisangani des forces ougandaises  et rwandaises s'est soldé par la victoire de Kigali, brisant ainsi l'entente cordiale entre les anciens alliés et mettant à nu leurs rivalités d'intérêts sur le leadership régional. Pourquoi cette guerre a eu lieu à Kisangani ?  "Du 5 au 10 juin 2000, l’APR (Armée patriotique rwandaise) et l’UPDF (Uganda People’s Defence Force) se sont affrontés à Kisangani. Les deux camps se sont livrés à des attaques indiscriminées à l’arme lourde, tuant entre 244 et 760 civils selon certaines sources, en blessant plus de 1.000 et provoquant le déplacement de milliers de personnes », indique le rapport Mapping publié en 2010 par l’ONU et recensant les nombreuses violations des droits de l’homme commises entre 1993 et 2003 en RDC et restés impunis. au Congo". Il y a donc 20 ans, deux pays envahisseurs, pillards et receleurs : le Rwanda et l'Ouganda se battaient sur le sol congolais.  La République démocratique du Congo avait porté plainte. La Cour internationale de justice (CIJ), plus haute instance judiciaire des Nations unies, a estimé, lundi 19 décembre 2005, que l'Ouganda avait violé la souveraineté de la République démocratique du Congo (RDC) et était responsable de violations des droits de l'homme commises dans ce pays lors de la guerre de 1998-2003. Le tribunal juge en outre l'Ouganda responsable d'actes de pillage en RDC car il n'a pas fait en sorte que ses soldats respectent les ressources naturelles de ce pays. 10 milliards que l'Ouganda doit à la République démocratique du Congo. Et Tshilombo et Vital Kamerhe, avant Nairobi pour la création de la coalition "Cach" sont allés quémander de l'argent à Museveni pour leur campagne présidentielle et qu'en cas de victoire, l'ouganda ne paierai rien à la RDC. 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-66

  Tshilombo deal tout: patrimoine national, peuple congolais, ressources du pays...c'est un checkuleur et frappeur. Il a fait un autre deal qui rassure que tous les criminels rwando-ougandais du M23, CNDP vont rentrer au Congo !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Goma: Tshilombo muselle la presse, pas des questions sur VK, son Dupond!

Goma: Tshilombo muselle la presse, pas des questions sur VK, son Dupond!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-255000.jpg, oct. 2020

A Goma, lors de la fameuse conférence de presse où il a déclaré que pour Minembwe, il n'était pas au courant car en vadrouille hors du pays. Tshilombo avait instruit ses services auprès des journalistes: Aucune question sur le procès de 100 jours, aucune question sur Vital Kamerhe, son directeur de cabinet, son emprisonnement à Makala, sa sortie en catimini et son séjour chez lui...

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-255

A Goma, avant son arrivée, des militants de l'UNC avaient barricadé la route principale. 

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-3

Pourquoi Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a-t-il donné des ordres à ses services, qu'aucun journaliste ne lui pose la question sur Vital Kamerhe, son Dupond ? Ni sur le procès programme de 100 jours, où il a été énormément cité par son directeur de cabinet Kamerhe ? La braquage de la République avec 58 millions de dollars avec des maisons préfabriquées en Turquie, une escroquerie outrecuidante de l'Etat congolais !

freddy-mulongo-kamerhe-8

Pourquoi aucune question sur la coalition Cach ?  Minée par les rivalités entre l’UDPS et l’UNC, la coalition Cach, qui a conduit Félix Tshilombo  au pouvoir bat de l'aille depuis l'arrestation puis l'emprisonnement de Vital Kamerhe, qui aidait à "présidentialiser" un individu, Monsieur 15% qui n'est arrivé là que nomination électorale.  Avant le braquage de la République de 58 millions, il y a eu d'abord "l'affaire 15 millions" révélée en août 2019.  Les Bena Mpuka, Talibans , Tribalo-Ethniques et Wewaïstes ont scandé "l'Etat de droit" pour Tshilombo. Les Kamerhistes ont crié à une "manipulation politico-politicienne". 

Depuis l'arrestation de Vital Kamerhe, le mercredi 8 avril à 19 heures, son acheminement au pavillon 8 à Makala, son procès tonitruant, son complice Libanais  Jammal 83 ans, 53 ans au Congo,  qui ne savait pas parler français et qui a fini par s'exprimer  dans la langue de Molière, l'assassinat du juge président Yanyi Ovungu par des Egyptiens, la garde républicaine de Tshilombo pour mieux enfoncer VK, sa sortie en catimini de Makala, son séjour à sa résidence...Vital Kamerhe n'a jamais démissionné, il est toujours Directeur de cabinet de Tshilombo. 

Museler des journalistes, intimer les ordres qu'aucun journaliste ne pose la question sur Vital Kamerhe et la coalition Cach, est une atteinte flagrante de la liberté de la presse. Autant poser la question et refuser d'y  répondre que de museler la presse. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 10 octobre 2020

Affaire Minembwe: Tshilombo-Ruberwa, entre deux fieffés menteurs, qui dit vrai?

Affaire Minembwe: Tshilombo-Ruberwa, entre deux fieffés menteurs, qui dit vrai?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Azarias Ruberwa 5.jpg, oct. 2020

Si seulement on avait un président. La République démocratique du Congo est en pilotage automatique. A Goma, Tshilombo a bombé le torse et fait le paon devant la presse congolaise, "Je vais surseoir la décision de l'érection de Minembwe en commune rurale". Rentrée à Kinshasa, sans culot, silence assourdissant du vadrouilleur pendant le conseil des ministres. "Chien qui aboie ne mord pas"!

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-4

Makobola est 57,3 km des plateaux de Minembwe.  Azarias Ruberwa, président du RCD, mouvement rebelle pro-Rwandais qui s'est mué en parti politique, n'a même daigné après l’installation frauduleuse de le bourgmestre  de la  commune  rurale de Minembwe, Gad Mukiza de la  communauté  des "Banyamulenge",  n'a même daigné se rendre à Makobola pour s'incliner devant le stèle des victimes. Souffre-t-il d’Alzheimer ? 

freddy-mulongo-makoboladevoir-de-memoire-10

  En effet, le mardi, 30 décembre 1998,  un nombre estimé à 702 personnes, appartenant largement à la communauté Babembe, avaient été sauvagement massacrées dans la cité de Makobola, par des criminels du RCD. La cité de Makobola se situe à quelques 15 kilomètres au sud d’Uvira, à la frontière entre les territoires de Fizi et celui d’Uvira. Quelques jours auparavant, le lundi 24 août 1998, plus de 856 personnes avaient été massacrées à Kasika, dans la chefferie de Lwindi et en territoire de Mwenga. Signalons tout simplement que la majorité des cadavres découverts sur un trajet de 60 Km depuis Kilungutwe jusqu'a Kasika, étaient essentiellement des femmes et des enfants. Les femmes étaient violées avant d’être assassinées en les ouvrant à l'aide des poignards, du vagin jusqu'au ventre. Les auteurs du massacre étaient de rebelles criminels appartenant au Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD), un mouvement rebelle et soutenu par la soldatesque Rwandaise du dictateur Paul Kagamé...

freddy-mulongo-makobola-0

Les criminels RCD entrèrent dans Makobola sans y rencontrer une quelconque résistance. Ils se livrèrent à des représailles contre la population civile accusée d’avoir collaboré avec l’ennemi. Ils mirent feu au village entier, tuant environ 702 personnes (dont une grande partie de femmes et enfants), la plupart calcinées dans leurs maisons. Le gouverneur de province à l`époque, Norbert Basengezi Katintima (ex- vice-président de la CENI) minimisera les tueries, s'attaquant sur la voie des ondes à l'église catholique qui avait rapporté ce massacre. Il sera soutenu dans sa version par le président du RCD, le professeur Wamba Dia Wamba qui avait déclaré ''.... dans la nuit du 30 décembre, il y a eu 4 petits bateaux qui portaient des éléments des FDD Burundais qui traversaient du Burundi en direction de Makobola, un petit village qui, selon les données en ma disposition, ne compte même pas 500 personnes. C'est alors qu'ils se sont engagés dans les combats avec nos forces. Beaucoup d'éléments FDD ont été tués et d'autres se sont enfuis." ! Les populations congolaises ont été présentées comme des rebelles Burundais FDD dont massacrable à souhait ! 

Arrivée au Congo comme réfugié rwandais, Fieffé menteur et victimaire, Azarias Ruberwa n'a jamais demandé légalement la nationalité congolaise. Il  a tout bénéficié du Congo. Il a pris les armes contre le pays qui l'a accueilli . Il a même été l'un des 4 vice-président de la République, après le dialogue intercongolais. Pourquoi a-t-il toujours menti sur ses origines ? Est-il Rwandais ou Congolais? A l'élection présidentielle Louis Michel 2006, Azarias Ruberwa, président du RCD avait obtenu 285 641 voix sur toute la République soit 1,69%. Ministre de la Balkanisation depuis plusieurs années, Ruberwa voudrait-il passer à la vitesse supérieure pour balkaniser le Congo de Lumumba ?  Le professeur émérite Huit Mulongo parle d'une épisode où Azarias Ruberwa alors vice-président dans le gouvernement 1+4 l'a fait éjecté de son poste de secrétaire académique de l'université de Lubumbashi, pour avoir découvert le pot aux roses de son imposture. 

Le 10 octobre 1998, alors que les combats se concentrent autour de la ville de Kindu, un Boeing 727 de la compagnie Congo Airlines, surnommée CAL, était abattu par un tir de missile par les rebelles du RCD. A son bord une cinquantaine de personnes tuées sur le champ! 

Le Professeur Mulongo Huit lève un coin de voile sur Azarias Ruberwa. © MACHINE KATUMBI CHAPWE

Quant à Tshilombo, son odieux satanique deal avec Alias Kabila-Paul Kagame pour bénéficier d'une nomination électorale avec ses 15% livre tous les jours ses zones sombres. Le fameux fils de Tshisekedi a-t-il appris à mentir dès le sein de sa mère? Il ment comme il respire. Tshilombo met en péril l'unité nationale et l'avenir du pays. Pantin et marionnette, Tshilombo est ami ami avec Paul Kagamé, Hitler Noir , bourreau du peuple congolais , pillard et receleur des ressources de la RDC. Dans son internvention Azarias Ruberwa en swahili dit clairement que Tshilombo était au courant de son déplacement pour l’installation officielle du bourgmestre de la commune rurale de Minembwe, dans  le Sud-Kivu,  lundi  28  septembre 2020. 

Tshilombo et Ruberwa sont deux fieffés menteurs. Personne ne dit vrai dans l'affaire Minembwe. Azarias Ruberwa est dans ses turpitudes d'imposer les Banyamulenge comme des Congolais. Quant à Tshilombo Akosa Atala Té, ses mensonges éhontés sont comme ses promesses farfelues. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Zaïrois dans la paix retrouvée, peuple uni...avec Mobutu Sese Seko!

RDC: Zaïrois dans la paix retrouvée, peuple uni...avec Mobutu Sese Seko !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Maréchal Mobutu.jpg, oct. 2020
(ARCHIVE) Photo prise le 29 septembre 1991 du marÈchal prÈsident du ZaÔre Mobutu Sese Seko, qui a offert, ce 4 mai, de remettre le pouvoir ‡ un prÈsident Èlu et annoncÈ qu'il ne sera pas candidat ‡ sa propre succession, selon l'indication de l'Èmissaire des Nations unies et de l'Organisation de l'UnitÈ africaine Mohamed Shanoun. Mobutu Sese Seko, president of Zaire, 29 September 1991. AFP PHOTO AFP FILES/GERARD FOUET/vn

23 ans après la fin du règne du Maréchal Mobutu, président du Zaïre entre 1965 et 1997, tous les dirigeants veulent faire du Mobutu mais personne ne lui arrive à la cheville. Sous Mobutu, la situation sécuritaire était assurée de manière générale. À cela, il faut ajouter l’unité nationale. 23 ans sans Mobutu, le Zaïre redevenu la République démocratique du Congo est un enfer sur terre.

freddy-mulongo-marechal-mobutu

23 ans, après le départ de mort de Mobutu Sese Seko, le Zaïre redevenu la République démocratique du Congo, des Zaïrois devenus Congolais déchantent.  Le désenchantement est total. La République démocratique du Congo risque de ne plus exister dans sa forme et superficie actuelle, si les Congolais continuent à somnoler. Mobutu à la tête du Zaïre, Minembwe n'a jamais existé.  Minembwe , commune rurale par Tshilombo et Azarias Ruberwa, c'est le début de la "Balkanisation" de la République démocratique du Congo, ex-Zaïre !  Le Congo est victime de son hospitalité. Des réfugiés Rwandais qui ont été accueillis par des Zaïro-Congolais, ont le toupet de demander un territoire à eux: Minembwe ! Depuis quand un réfugié exige le territoire où le pays d'accueil doit le placer ?

De tous les dirigeants après lui,  Mobutu Sese Seko, personne ne lui arrive à la cheville: de M'zée Laurent-Désiré Kabila, Hippolyte Kanambe Kazembere Alias Kabila, à Tshivube Angwalima Tshilombo.  Fossoyeurs de République et policailleurs ventriotes ont pris en otage le pays. Tshilombo, imposteur, usurpateur et balkanisateur est le pire de tous. Il est le grand tribaliste de la République, plus faible, moins patriote. 

Alias Kabila est plusieurs fois milliardaires, pas moins de 50 milliards sont planqués dans les îles vierges britanniques. Tshivube Angwalima Tshilombo en une année et dix mois a déjà acheté  4 manoirs en Belgique. Ce n'est que le début ! La fortune de Mobutu est équivalent à la dette extérieure de Zaïre, disait-on à l'époque ! La campagne de diabolisation avait bien fonctionné. En 2016, l'ancienne villa de Mobutu de Savigny, quelque 700 m2 de surface habitable et environ 60'000 m2 de jardins et forêt, située sur les hauts de Lausanne, ont été vendus aux enchères à Cully pour un peu plus de 6 millions de francs à la banque suisse UBS. La bonne fortune de Mobutu ?  13 juillet 2009, le Tribunal pénal fédéral, plus haute instance judiciaire helvétique, a décidé de restituer aux ayants droit de l’ex-président zaïrois des avoirs se montant à 7,7 millions de francs suisses (5 millions d’euros) déposés dans des banques du pays. La bonne fortune de Mobutu ? "Plusieurs évaluations astronomiques-mais rarement étayées-de la fortune totale de l'ancien chef de l'Etat zaïrois ont été effectuées : 13 milliards de dollars pour certains, soit le montant de la dette extérieure ; 6 milliards pour d'autres, soit l'équivalent du produit national brut ; 3 à 4 milliards pour les plus magnanimes. Dans son édition du 12 mai, le « Financial Times » indiquait que le Fonds monétaire international et le Trésor américain l'avaient évaluée à 4 milliards de dollars au milieu des années 80. La réalité est probablement assez éloignée de ces montants faramineux !

Coiffé de la toque tachetée symbole de puissance, sa toque de léopard, sa canne d'ébène entre les mains puis l’abacos sont les principaux symboles du Maréchal  Mobutu durant  32 ans au Zaïre. Président nommé , après un odieux satanique deal avec Alias Kabila, Tshilombo le balkanisateur est entrain de contribuer à balkaniser notre pays. Mobutu dictateur certes, mais la sécurité nationale était assurée. L'unité nationale des Zaïrois existait. Le Zaïrois vivait en paix. Le Zaïre n'a jamais été attaqué des pays voisins comme actuellement. Le Rwanda impose sa loi. Face aux acteurs politiques cupides et véreux qui commencent à vendre le pays pour leur petit pouvoir. Le peuple Zaïro-Congolais doit se lever comme un seul homme. Et barrer la route à tous les malfrats. 

L'Affaire Minembwe est symptomatique. Tshilombo , Monsieur 15% a accepté de bénéficier d'une nomination électorale contre la protection de tous les Tutsi Rwandais et Congolais criminels qui ont commis des crimes de sang , crimes contre l'humanité et crimes de génocide sous son règne. Et Tshilombo dans son deal avec Alias Kabila a accepté de restituer le pouvoir à celui qui l'a nommé. Il ne fait que chauffer le fauteuil présidentiel.  

Minembwe appartient au Congo. Et c'est au peuple congolais de défendre Minembwe. 

Depuis le départ de Mobutu à aujourd'hui, la partie orientale du Congo est le ventre mou de la République: incursions , massacres, tueries, crimes sont monnaies courantes.  La situation sécuritaire à l’Est du Congo est plus que préoccupante: les populations civiles continuent à mourir et, par milliers, des paysans continuent à quitter leurs domiciles pour fuir les affrontements et les viols de femmes persistent car utilisés comme armes de guerre...

La République démocratique du Congo demeure un pays qui aiguise les appétits des envahisseurs, conquistadors, pillards et receleurs des ressources. Durant ses 18 ans de règne,  Alias  Kabila n’a guère endossé le costume de chef d’une nation frappée par les conflits armés. "De Jules Mutebusi en passant par Laurent NkundaBatware Mihigo, Bosco Ntaganda, Sultani Makenga et plus récemment le M23, la tragédie incessante des guerres congolaises a vu de nombreux personnages se succéder sur scène et cela sous un regard passif des autorités congolaises incapables de restaurer la paix et la sécurité sur le territoire". Et Tshilombo qui devrait changer le braquet afin de ramener la paix au pays, le fuyard vadrouilleur fait des deals  pour un statu quo. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 9 octobre 2020

Minembwe:Tshilombo s'exonère de toute responsabilité! Kingakati n'est pas Genève!

Minembwe:Tshilombo s'exonère de toute responsabilité! Kingakati n'est pas Genève!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Azarias Ruberwa 4.jpg, oct. 2020

Un imbroglio inextricable ! "C'est arrivé quand j'étais absent..." donc les affaires de l'Etat cessent quand Tshilombo est en vadrouille? Mais Azarias Ruberwa persiste et signe : "J'étais à Ninembwe au nom du gouvernement et du président de la république" ! Tshivube Angwalima Tshilombo n'est jamais responsable rien. Surseoir un décret n'a rien avoir avec "Abolir" un décret !

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-5

Surseoir ? Annuler ? ou "Abolir", le décret de Minembwe comme commune rurale ? Les sueurs froides  de Tshilombo face à la fronde populaire ne doit pas faire baisser la garde du peuple congolais. Tshilombo est connu comme un jongleur-girouette qui ne tient jamais parole. Merti Meritura Mera Mertimerita.... L'Article 63 de La Constitution congolaise stipule que: Tout Congolais a le droit et le devoir sacré de défendre le pays et son intégrité territoriale face à une menace ou une agression extérieure. Individu aux promesses farfelues, Tshilombo, imposteur-usurpateur et balkanisateur est frappé dans l'affaire Minembwe de Haute Trahison contre la République démocratique du Congo. Et ce n'est pas la première fois. Peut-être Tshilombo ne le sait pas, parce qu'ayant  passé toute sa vie dans des Nganda  de Matongé à Bruxelles. La fonction du chef de l'Etat est un emploi à temps plein, 24h/24. Même lorsqu'il dort, un chef de l'Etat peut être réveillé à n'importe quel moment pour être informé des affaires urgentes du pays. On ne peut pas être chef par beau temps et vouloir s'y soustraire lorsque le temps est difficile ! 

freddy-mulongo-azarias-ruberwa-4

"C'est arrivé quand j'étais absent", c'est une bourde ! "C’est jamais de sa faute, c’est toujours celle du diable, de Pierre, Paul, Jacques...et puis on agit toujours derrière son dos à ce saint Félix". Un incompétent notoire, qui n’assume jamais ses bourdes. Et qui veut se faire passer pour un homme providentiel. Simple rétropédalage (Youyou Muntu Mosi).Le fuyard vadrouilleur a toujours fui ses responsabilités. Déjà sous le régime d'Alias Kabila dont il était un dauphin caché, à chaque manifestation il fuyait pour aller rencontre des investisseurs.  Un président détient les renseignements sécuritaires du pays. Minembwe connait pas, j'étais absent du pays ! La complicité de l'individu Tshilombo n'est pas à démontrer. Un vrai "mess-up" de cette présidence usurpée et leur coalition cousue malheureusement que des grabuges. Sauf que Tshilombo n'est jamais au courant de rien. Jamais au courant de la formation d'une milice par le chef de sa maison civile aujourdhui aux arrêts. Jamais au courant du programme de 100 jours vanté dans son discours sur l'Etat de la nation. Jamais au courant de l'installation de Minembwe. Jamais au courant de l'arrestation et condamnation de son Directeur de cabinet, Vital Kamerhe. Jamais au courant de l'affaire des Passeports.Jamais au courant de la perquisition par l'ANR des locaux de la Cour Constitutionnelle. Jamais au courant de tout ce qui se passe. Jamais jamais jamais alors! On lui cache tout et il ne l'apprend que sur les Réseaux sociaux. Et pourtant pour Minembwe, parlant en swahili, Azarias Ruberwa Ruberwa a dit en que Fatshi connaît votre situation et en fait la priorité des priorités.  Pour une fois que ces députés font une action significative. On ne peut qu’applaudir! Pas de Congo sans Minembwe...notre RDC reste UNE et INDIVISIBLE,  touche pas à notre souveraineté.

freddy-mulongo-deputes-patriotes-1
freddy-mulongo-deputes-patriotes

Tshilombo est un "Wanganeur" patenté et assumé. Dans le procès 100 jours, Vital Kamerhe, son directeur de cabinet n'a cessé de déclarer à la cour foraine de Makala: "j'agissais sur instruction du chef de l'état". Comme à ses habitudes, Tshilombo a "wangana" ! Azarias Ruberwa, son ministre d'Etat de la Balkanisation (décentralisation) et instigateur de Minembwe comme commune rurale,  est rentré à Kinshasa, les mains dans les poches et en siflotant. Il a clairement dit qu'il a agi en accord avec Tshilombo, qui  "awangani lisusu"!  L'impénitent fourbe-roublard  s’est lavé après la pression populaire comme ce fut à Genève lors de retrait de sa  signature. Le Congo a un souci dans la gouvernance. Le problème de fond,  c’est cette loi  érige Minembwe en commune, dans quelle condition était-elle élaborée et votée à la six-quatre-deux ? Tshilombo veut se dédouaner. Mais à Londres, dans une salle acquise à sa cause par des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques n'avait-il déclaré que les Banyamulenge sont des Congolais ?  

 Azarias Ruberwa a été président du RCD (Rassemblement des Congolais pour la démocratie), mouvement rebelle pro-Rwandais né en 1998 avant de se muer plus tard en parti politique grâce à l’accord global et inclusif de 2003) et en tant que (tel), il avait créé le territoire de Minembwe, contesté à l’époque par la population locale et puis  supprimé. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 7 octobre 2020

RDC: Noyade en direct sur TV5 de Gilbert Kankonde, politicailleur-Ventriote Udps!

RDC: Noyade en direct sur TV5 de Gilbert Kankonde, politicailleur-Ventriote Udps!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Gilbert kankonde 2.jpg, oct. 2020 

Plus de 30 ans en Belgique, sans travailler, à siphonner du Jhonny Walker et à écumer tous les Nganda de Bruxelles, cela laisse des traces. Gilbert Kankonde, le fameux ministre de l'intérieur de Tshilombo s'est noyé en direct sur TV5. Il a balbutié comme un bébé, a craché sur les morts congolais de l'Est, a défié le Tribunal Pénal International-RDC de Denis Mukwege, prix Nobel de la paix.

freddy-mulongo-gilbert-kankonde-2

C'est sur TV5 Monde, que Tshilombo avait déclaré que "Les Luba Kasaïens étaient tués à Kikwit parce qu'il a été élu" ! Depuis sa fameuse et mensongère déclaration, aucune preuve d'une tuerie des Luba Kasaïens. Et Tshilombo n'a jamais été élu. L'impénitent a fait un deal avec Alias Kabila-Kagame pour bénéficier d'une nomination électorale. Monsieur 15% s'est calmé depuis son mensonge éhonté.

Lorsqu'il s'agit  de médiocrité, les Congolais ne sont jamais déçus de l'Udps ! 37 ans de l'opposition magériste à tous les râteliers, les ministres de l'Udps sont des bourricots, andouilles, checkuleurs, frappeurs, incapacitaires et nullards. Gilbert Kankonde, le fameux ministre l'intérieur de Tshilombo vient de foutre la honte planétaire à toute une nation. Son noyade en direct sur TV5 est un désastre, une honte planétaire. Gilbert Kankonde s'est cru sans doute sous un manguier à Limeté, entrain d'haranguer  des faméliques  parlementaires debout de l'Udps. Il était à la télévision. Son interview catastrophe du "ministre ventriote" de l'intestin est symptomatique de cet éloge de la médiocrité de tout-à-l'égout, sans aucunement craindre le ridicule.

Gilbert Kankonde : "des actions de guérilla pour démoraliser la population" © TV5MONDE Info

Sans remords ni amertume, Gilbert Kankonde, le négationniste patenté s'est mis à cracher sur des victimes congolaises sans tombes ni sépulcres, victimes de crime contre l'humanité, crimes de sang et crimes de génocide. Les ministres de Tshilombo sont là pour nier des crimes commis sur le sol congolais. C'est l'objet du deal avec Alias Kabila-Kagame pour la nomination de Monsieur 15% à la tête du Congo. 

Catastrophique, Gilbert Kankonde ignore la continuité de l'Etat et fait croire que ce dernier commence avec le régime d'imposture, d'usurpation, d'occupation et de balkanisation de Tshilombo. En tout cas, le temps passé dans des cabarets, concerts, boîtes de nuit à Matongé a laissé des séquelles. 

Le Dr. Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018, ressuscite le Rapport mapping qui sommeillait depuis 9 ans dans un tiroir de l'ONU, afin qu'un Tribunal Pénal International sur la RDC soit mis en place. Seule la justice peut établir la responsabilité dans ce qui s'est passé au Congo. Qui es-tu Gilbert Kankonde pour dénier le TPI aux Congolais ? Étais-tu  passé par un bistrot avant ton interview ? Ta médiocrité s'est étalée sur tout le monde. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 6 octobre 2020

Angwalimacratie: Des Snipers "Égyptiens" pour protéger Tshilombo à Goma!

Angwalimacratie: Des Snipers "Egyptiens" pour protéger Tshilombo à Goma!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Egyptiens.jpg, oct. 2020

Goma, c'est au Congo ! Pourquoi la garde républicaine surnommée des "Égyptiens" puis qu'ayant eu la formation en Egypte, se sont mis en Snipers sur des toits à Goma pour protéger Tshilombo ? Personne ne peut sauver Tshilombo à cause du chemin qu'il a emprunté de la traîtrise de la nation. Même les Thuriféraires, "Quado", "Coupagistes" et Journalistes Pré-Payés sont silencieux.

freddy-mulongo-egyptiensPrésident nommé, Monsieur 15%, imposteur-usurpateur et balkanisateur est arrivé hier à Goma, comme dans un terrain ennemi. Ses "Egyptiens", tous des Bena Mpuka-Luba Kasaïens ont quadrillé la ville province du nord-Kivu. La régime de Tshilombo, c'est la  médiocrité par excellence. Négationniste patenté, Tshilombo nie des crimes de sang, crimes contre l'humanité et crimes de génocide de nos compatriotes de l'Est de la République. 
freddy-mulongo-egyptiens-1

Il s'est permis même de placer des Snipers sur des toits des maisons. Incroyable ! On se croirait à Ramallah, Syrie, Irak  ou au Liban. Toute l'armada pour impressionner le peuple congolais qui l'a rejeté. Pourtant sommes à Goma, une ville martyre de la République démocratique du Congo.

Tshilombo a un problème de légitimité. Il est illégitime, c'est son talon d'Achille. 

freddy-mulongo-egyptiens-2Ses accointances avec les ennemis du Congo n’arrangent rien.   "A Goma, plusieurs routes étaient barricadées par les manifestants qui réclamaient le retour de la paix à l’EST du pays, promesse faite par Félix Tshisekedi lors de la campagne électorale en 2018. Ces activistes n’ont fait que rappeler à Félix Tshisekedi ce qu’il avait promis lui-même aux enfants du Nord et Sud Kivu. Curieusement, malgré que la marche de LUCHA était pacifique, mais elle était réprimé férocement par la garde républicaine et la police".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Tshilombocratie: Minembwe aux Banyamulenge, Kabeya kamuanga aux Mbororos?

Tshilombocratie: Minembwe aux Banyamulenge, Kabeya Kamuanga aux Mboboros?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 75.jpg, oct. 2020

Toboyi Ko Mesana Na Ki Moyibi Na Bino ! La République démocratique du Congo en pièces détachées, c'est la vision de Tshilombo. Avec le fameux fils d'Etienne Tshisekedi est un "Balkanisateur" et agent d'occupation. Céder Minembwe aux "Banyamulenge" aujourd'hui, c'est déclencher un processus immaîtrisable. Demain, il faudra livrer Kabeya Kamuanga aux Mbororos !

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-74Toboyi Ko Mesana Na Ki Moyibi Na Bino ! La République démocratique du Congo en pièces détachées, c'est la vision de Tshilombo. Avec le fameux fils d'Etienne Tshisekedi est un "Balkanisateur" et agent d'occupation. Céder Minembwe aux "Banyamulenge" aujourd'hui, c'est déclencher un processus immaîtrisable. Demain, il faudra livrer Kabeya Kamuanga aux Mbororos !
L'avenir de notre pays se joue maintenant ! Les Congolais doivent prendre le buffle joufflu de la balkanisation par ses cornes et le plaquer au sol. En République démocratique du Congo, il y a 450 tribus. Nous parlons ethnies et tribus, pas communautés. L'impopularité de Tshilombo vient de son "illégitimité", pas d'autres choses.
freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-75L'affaire Minembwe est une trahison d'Etat, sous Tshilombo. La thèse se confirme. Pétain le roi du double jeu avait trahi la France en collaborant avec ceux qu’il avait vaincus jadis, Responsable du massacre des Juifs vivant sur le territoire français. Fatshi , le Pétain congolais a trahi la République démocratique du Congo, Minembwe commune dirigée par un Rwandais. Désormais érigé en commune aux frontières tentaculaires, est une épine dans le pied de Tshilombo et sa traîtrise de la RDC. Si, à la suite de cette installation des autorités communales, les conflits intercommunautaires s’aggravent, la voie sera toute trouvée pour revendiquer une autonomie. Minembwe prend une partie d’Uvira (les hauts plateaux: Mulenge, Bijombo, une partie des chefferies des Bavira et Bafuliro), une partie de Walungu (partie de Nyangezi qui est à la frontière avec Kamanyola). La commune a une superficie plus grande que le Rwanda entier !

Demain, les éleveurs envahisseurs Mbororos qui occupent le Haut-Uéle et menacent les autochtones avec leurs bétails seront installés à Kabeya Kamuanga avec cession de Mbuji-Mayi ?  

Tshilombo applique son odieux satanique deal avec Alias Kabila c pour des fins égoïstes, au détriment des intérêts congolais, le cas Minembwe est une illustration !

freddy-mulongo-faussaire-angwalima-tshilombo

Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba n'a-t-il pas honte d'être accueilli par la communauté Banyamulenge à Goma ? 

Où sont les drapeaux de la République démocratique du Congo à Goma ? Ces drapeaux ressemblent plus au drapeau rwandais que congolais. 

Marché des dupes. Cession de Minembwe aux  rwandais extrémistes en échange d'une paix illusoire, paix des cimetières.

"Mon analyse personnelle est que les ennemis du Congo profitent de la gouvernance faible, indolente, incompétente, amateuriste et irresponsable du régime de Tshisekedi pour mettre en application leur projet maléfique de « balkanisation » de la RDC. L’idée est de vouloir lui imputer la responsabilité de l’implémentation effective de ce plan, insidieusement conçu et ficelé en amont de son arrivée à la présidence, pour faire croire que c’est un problème congolo-congolais. Il est en même temps très étonnant de constater que tout l’Est de la RDC (depuis l’Ituri jusqu’au Katanga) n’a jamais été autant en insécurité que sous Joseph Kabila dont les liens avec le Rwanda étaient étroits et apparents. Le piège est que tout cela se passe au moment où les Congolais se réveillent de partout, à la suite de l’appel du Dr Denis Mukwege, Prix Nobel de la Paix, pour exiger l’application du « Rapport mapping ». Une stratégie savamment montée par Kigali pour nous amener à oublier ce dossier très stratégique pour les Congolais. Un dossier qui accable et déstabilise pour une première fois les tireurs de ficelles du drame eschatologique qu’ils ont causé à l’Est de la RDC. La fixation faite sur mon frère et ami Félix Tshisekedi, scellé dans un double deal avec Joseph Kabila et Paul Kagame, est l’aboutissement d’un long processus de l’analyse de sa personnalité, de son entourage, de son fonctionnement, selon des informations et des documents confidentiels reçus par DESC. Le screening minutieux de certains proches collaborateurs du président congolais effectué par DESC conforte mon analyse, mais je ne peux tout exposer ici. La RDC court un danger réel qui requiert un sursaut patriotique national quelle que soit l’appartenance politique ou ethnique de tout celui qui se considère comme étant un Congolais de souche. La RDC n’est pas à vendre en pièces détachées !" Jean-Jacques Wondo Omanyundu, Congolais, expert et analyste des questions politiques et sécuritaires de la République démocratique du Congo et de l'Afrique médiane. Il est breveté des Hautes études de sécurité et de défense de l'Institut royal supérieur de défense (Belgique) et diplômé de l'École Royale Militaire belge.

Mgr Sébastien MUYENGO, évêque d’Uvira s'interroge sur la responsabilité de Tshilombo.  Minembwe est une terre qui a ses aborigènes et autochtones. A Minembwe comme dans toute le territoire national, le pouvoir coutumier est héréditaire, il se transmet de père en fils, de génération en génération, depuis l'Etat Indépendant du Congo (EIC) à nos jours.  Celui qui a acquiert la nationalité congolaise a-t-il droit à un territoire octroyé ? On chasse des autochtones sur la terre de leurs ancêtres, on y installe des naturalisés, c'est quel droit ?  

freddy-mulongo-eveque-uvira
freddy-mulongo-eveque-uvira-1
freddy-mulongo-eveque-uvira-2

Chronologie de la balkanisation:

1972: des réfugiés arrivent dans la plaine de Mulenge, très vite ils se font appeler des Banyamulenge, ce sont des rwandais,

1972: le directeur de cabinet du président Mobutu Sese Seko  à l'époque Barthélemy Bisengemana  lui avait écrit une lettre réclamant  une nationalisation de la population rwandaise réfugiée dans la partie du sud-Kivu, à Minembwe. Naïvement le président Mobutu l'avait accordé.

1981: des membres du Comité Central réunis voyant la menace venir décident d'annuler le décret Bisengimana.

1981: les groupements rwandais réfugiés (Banyamulenge) écrivent une lettre à l'ONU avec un lobbying fort pour que non seulement cette annulation soit anéantie mais aussi réclament l’authenticité du territoire pour qu'ils deviennent un Etat dans un Etat. Les multi-nationales entrent dans la danse et avec la complicité de Paul Kagame quelques années plus tard le plan Minembwe se met en marche pour que ceci soit le début d'une balkanisation dans cette partie de l'Est.

Ils commencent par massacrer les populations autochtones, dégager la population vivant sur place pour faire passer un plan de référendum au moment où ils seront majoritaires. Le plan fait son chemin, voilà pourquoi petit à petit ils ont commencé à envoyer des populations tutsi sur les lieux pour peupler la zone.

Ils ne s'arrêtent pas là, ils sont en complicité avec les autorités congolaises d'aujourd'hui pour prendre possession du territoire et se décréter indépendants dans quelques années.

On ne parle pas d'annexation, il faut être un bougre pour y croire mais de balkanisation. Il faut bien s'informer avant d'aller lire et copier des informations sur Wikipedia qui dépend des personnes comme toi qui la remplissent.

le pays est entrain de tomber dans un marasme total.

1. Le Décret n° 13/029 du 13.06.2013 créant la Commune de Minembwe est ILLÉGAL et FRAUDULEUX. 2. L'avis de l'Assemblée provinciale du Sud-Kivu du 7.10.2009 sur lequel il se fonde n'a JAMAIS RECOMMANDÉ LA CRÉATION DE LA COMMUNE DE MINEMBWE. 3. Ce Décret viole l'art 46 Loi 08/016 du 7.10.2008 ! 

Pas de Congo sans MINEMBWE. Quelle est cette commune rurale qui soit plus vaste que le Rwanda et dont l'installation a mobilisé 10 ambassadeurs, ministres, députés, sénateurs, officiers PNC et FARDC. TRAHISON !

freddy-mulongo-mike-hammer11
freddy-mulongo-mike-hammer-9
freddy-mulongo-mike-hammer-6

Une commune rurale dans 3 territoires, Il y a un problème". La superficie de Minembwe pose problème.Les limites de la commune de Minembwe sont de 10 km² dans Fizi uniquement au nord le ruisseau de Kalungi et la rivière Minembwe, au sud le ruisseau de Sara et la rivière Kabanga, à l'est la chaîne de Mukoko et la forêt de Rugmero et à l'ouest la rivière Matenganya.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 4 octobre 2020

Minembwe: Charles Esalo Hysseka pond un communiqué de MUC-3C RDC et Alliés!

Minembwe: Charles Esalo Hysseka pond un communiqué de MUC-3C RDC et Alliés!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Charly Esalo 3.jpg, oct. 2020

freddy-mulongo-charly-esalo-3Affaire Minembwe, Charles Esalo Hysseka secrétaire Général de MUC-3C RDC et Alliés est le premier dans la diaspora congolaise à pondre un communiqué dénonçant la cession de Minembwe, sans consulter le peuple congolais souverain. La Haute trahison de Tshilombo est avérée. Au lieu de céder Minembwe aux Rwandais, pourquoi pas Kabeya Kamuanga ?

 COMMUNIQUE DE PRESSE


FORFAITURE DES NATIONS-UNIES DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE ET DE LA MONUSCO OCTROYANT LA COMMUNE RURALE DE MINEMBWE, TERRITOIRE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO AU RWANDA, SANS LE CONSENTEMENT DU PEUPLE CONGOLAIS

Nous Membres du MUC – 3C RDC et Alliés, réunis en séance extraordinaires à Paris ce jeudi 1er octobres 2020;

Considérant que l’octroi du territoire de MINEMBWE au Rwanda par les Nations-Unies, la Communauté internationale et la MONUSCO est un acte de forfaiture contraire aux buts et objectifs de la Charte des Nations-Unies.

Considérant que cet acte dénie et viole le droit du Peuple Congolais de la jouissance de son indépendance acquise le 30 juin 1960 et confirmée par la résolution 1514 (XV), dite «Déclaration sur l’Octroi de l’Indépendance aux pays et aux Peuples coloniaux» du 30 décembre 1960 qui réaffirme avec vigueur son droit à l’autodétermination ainsi que le principe de l’intégrité territoriale notamment en son paragraphe 6 qui stipule clairement que «toute tentative visant à détruire partiellement ou totalement l’unité nationale et l’intégrité territoriale est incompatible avec les buts et les principes des nations Unies»;

Ayant en l’esprit les dispositions fondamentales de la résolution 2625 (XXV) du 24 octobre 1970 relative aux principes du droit international touchant aux relations amicales et à la coopération entre les États en ce qu’il condamne toute action, quelle qu’elle soit, qui démembrerait ou menacerait, totalement ou partiellement, l’intégrité nationale ou l’unité politique de tout État souverain et indépendant;

Considérant que cet acte dénie au Peuple Congolais ses droits de jouissance des dispositions de l’article premier du Pacte sur les droits civils et politiques du 16 décembre 1966 en ce qu’il reconnaît à tous les peuples le droit de disposer d’eux-mêmes, et qu’en vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement politique, militaire, économique, social et culturel;

Considérant que de par cet acte imprudent, les Nations,-Unies, la Communauté internationale et la MONUSCO ont fait fi de la souveraine et de l’intégrité de son territoire nationale en méconnaissant les frontières de la République Démocratique du Congo, foulant ainsi aux pieds les dispositions des articles 2 et 3 de la Charte de l’OUA et de l’Union Africaine, notamment en ce qu’elle réaffirme solennellement les principes de l’égalité souveraine de tous les États membres, la Non-ingérence dans les affaires intérieure des États ; ainsi que le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de chaque État et de son droit inaliénable à une existence indépendante ;

Considérant le Rwanda et les Banyarwanda n’ont aucune présentions légale sur le territoire de MINEMBWE, comme le démontrent plusieurs cartes et traites que l’on peut aisément retrouver au Musée de Tervuren à Bruxelles en Belgique;

Considérant enfin que le MUC – 3C RDC et Alliés n’ont jamais reconnu le gouvernement actuel en République Démocratique du Congo, qui ressemble a tous égards au gouvernement de Vichy en France sous l’occupation nazie allemande;

Vu l’urgence et en en vu d’assister le Peuple Congolais en danger de mort;

DECLARONS ET DECIDONS CE QUI SUIT:

Article 1er: Le MUC – 3C RDC et Alliés décident de libérer par tous les moyens à leur disposition, non seulement le territoire de MINEMBWE, mais l’ensemble du territoire de la République Démocratique du Congo, et ce conformément à la loi du Talion de «œil pour œil, dent pour dent» ainsi que conformément aux dispositions de l’article 51 de la Charte des Nations-Unies qui lui donne le droit de l’exercice du droit légitime à la légitime défense.

Article 2. Le MUC – 3C RDC et Alliés, dénoncent énergiquement l’acte unilatéral les Nations-Unies, la Communauté internationale et la MONUSCO octroyant indûment au Rwanda le territoire de MINEMBWE et les rendent responsables des conséquences néfastes qui en découleront lorsque les vaillants combattants autochtones vont se battre pour reconquérir les terres de leurs ancêtres.

Article 3.- Le MUC – 3C RDC et Alliés dénoncent énergiquement des ingérences infâmes et indignes d’Ambassadeurs accrédités à Kinshasa qui avaient accompagné cet acte d’imposture en violation de la Convention de Vienne du 18 avril 1961 sur les relations diplomatiques et de la Convention de Vienne du 24 avril 1963.

Article 4: Le MUC – 3C RDC et Alliés dénoncent le silence coupable et complice de soi-disant leaders de «l’opposition» a savoir; Martin Fayulu, Adolphe Muzitu, Jean-Pierre Bemba, Moise Katumbi, Mbusa Nyamwisi qui, au lieu de condamner cette imposture des Nations-Unies, la Communauté internationale et la MONUSCO , se terrent et se taisent dans un silence de mort.

Article 5: Le MUC – 3C RDC et Alliés dénoncent également le mutisme et la lâcheté de la classe politique congolaise, notamment les députes, les sénateurs et tous les autres élus provinciaux et locaux qui semblent se résigner dans leur état d’assujettissement face au pouvoir d’occupation.

Article 6: Le MUC – 3C RDC et Alliés dénoncent enfin, les officiers congolais des FARDC et de ceux de la police qui, au lieu de mettre en pratique la théorie de la «baillonnette intelligente», et protéger le Peuple Congolais, mais sous le diktat des officiers rwandais d’occupation se mettent a tirer sur son propre peuple.

Article 7: Le MUC – 3C RDC et Alliés lancent un vibrant appel a l’ensemble du Peuple Congolais, aux étudiants des Universités et Instituts supérieurs, aux agents de l’administration publique, aux travailleurs et aux militaires et policiers congolais, aux combattants autochtones d’auto-défense Mai-Mai d’entamer «l’opération zéro Rwandais» en République Démocratique du Congo.

Article 8: vont mettre en place un Gouvernement responsable, des patriotes et nationalistes qui va mettre fin définitivement à l’occupation, et qui mettra en place un Tribunal Pénal Spécial qui siégera à Kinshasa afin de juger toute personne étrangère, tous les mercenaires et tous les collabos congolais responsables des crimes de guerre, des crimes contre l’humanité. Des crimes de génocide et pour des crimes économiques.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

De l'occupation à la balkanisation: Minembwe est vendu aux occupants par Tshilombo!

De l'occupation à la balkanisation: Minembwe est vendu aux occupants par Tshilombo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Minembwe X.jpg, oct. 2020

freddy-mulongo-minembwe

Le peuple congolais est souverain. Minembwe appartient au Congo. Depuis quand les ambassadeurs, l'ONU se déplacent pour l'installation d'un chef de district ? Est-que les réfugiés deviennent "Congolais" sans démarches administratives? Tshilombo, le président nommé, vadrouilleur et fuyard patenté à vendu nos terres aux occupants Rwandais. La RDC manque un Etat régalien!

Minembwe, c'est au Congo pas au Rwanda ! Minembwe est une épine dans le pied de Tshilombo, qui aura permis sous sa présidence usurpée , la création de Minembwe comme commune rurale. A regarder sur la cartographie de la RDC, on voit très bien que les territoires de Fizi, Mwenga Baraka, Uvira sont petits par rapport à Minembwe qui est le faux nez crée de toute pièce, en chassant les populations autochtones. Depuis vingt ans, une guerre de basse intensité pour massacrer des populations locales. 3 ans de destruction dans les territoires de Fizi, Mwenga et Uvira. Près d 400 morts, 150,000 déplacés internes, 311 villages incendiés, 25,179 maisons incendiées, 57 centres d santé détruits, 264,396 têtes d bétails emportées ou mortes. Perte en vie humaine et près de 150 millions $ d'investissement!

Érigé en commune rurale, Minembwe a maintenant un bourgmestre. Ce dernier a été installé le 28 septembre. Il s’appelle Gad Mukiza. Il est  Banyamulenge. Son adjoint (Mubembe), lui, n’était pas présent à la cérémonie. Cela veut tout dire. Le tollé ne faiblit pas dans la communauté congolaise et sa diaspora. La déclaration de Martin Fayulu, président élu sans imperium réjoint la préoccupation de tous les Congolais: "Je demande aux Congolais de s'opposer à l'instauration de Minembwe en commune rurale"! Il considère que c'est une "initiative téméraire" qui est "une sérieuse menace à l'intégrité territoriale de la RDC". Il invite "le peuple congolais à la vigilance de manière à faire échec à ce plan de balkanisation du pays".

La République démocratique du Congo n'est pas une pizza à se le partager. Avec sa présidence usurpée et ses 700 conseilles tribaux, Luba Kasaïens, des checkuleurs, faussaires, frappeurs, margoulins, mafieux considèrent le Congo comme une pizzaria et nos territoires comme des pizza à vendre. Quant au pizzaïolo, Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il est prêt à tout vendre pour garder le fauteuil présidentiel usurpé. Monsieur 15% a été catapulté sur le trône du Congo, non seulement pour chauffer le fauteuil présidentiel pour celui qui l'a nommé: Alias Kabila ! Mais surtout pour vendre le patrimoine national, saccager l'unité nationale chèrement acquise sous Mobutu et exacerber le tribalisme, étant lui-même le premier et plus grand tribalisme de la RDC. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 3 octobre 2020

Minembwe: Les Ba Bembe sont Vent debout contre la trahison de Tshilombo !

Minembwe: Les Ba Bembe sont Vent débout contre la trahison de Tshilombo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Minembwe.jpg, oct. 2020

Les Ba Bembe sont vent debout contre la trahison de Tshilombo. Sa présidence usurpée risque de finir en eau de boudin. Personne ne croità Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un fêtard, vadrouilleur et liquidateur du Congo. Il vend Minembwe aux Rwandais, demain il vendra kabeya Kamuanga aux Angolais. Tshilombo est dangereux, une calamité pour le pays.

freddy-mulongo-minembwe
Les Ba Bembe sont vent debout contre la trahison de Tshilombo. Sa présidence usurpée risque de finir en eau de boudin. Personne ne croit à Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un fêtard, vadrouilleur et liquidateur du Congo. Il vend Minembwe aux Rwandais, demain il vendra kabeya Kamuanga aux Angolais. Tshilombo est dangereux, une calamité pour le pays.
La présidence usurpée de Tshilombo risque de finir en eau de boudin. Les Congolais sont en colère. Le deal de sa nomination pour bénéficier d'une nomination électorale dévoile de plus en plus ses méandres. Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le plus grand tribaliste et traître à la nation congolaise. Il vient de vendre Minnembwe aux Rwandais.
LE MESSAGE DE BA BEMBE A FELIX TSHISEKEDI PREPARE TOI ET RUBERWA MINEMBWE EKOTEKAMATE TEKA KASAI © CONGO- ETATS UNIS TV

Minembwe: Les Ba Bembe sont Vent débout contre la trahison de Tshilombo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-minembweLes Ba Bembe sont vent debout contre la trahison de Tshilombo. Sa présidence usurpée risque de finir en eau de boudin. Personne ne croit à Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba un fêtard, vadrouilleur et liquidateur du Congo. Il vend Minembwe aux Rwandais, demain il vendra kabeya Kamuanga aux Angolais. Tshilombo est dangereux, une calamité pour le pays.
La présidence usurpée de Tshilombo risque de finir en eau de boudin. Les Congolais sont en colère. Le deal de sa nomination pour bénéficier d'une nomination électorale dévoile de plus en plus ses méandres. Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba est le plus grand tribaliste et traître à la nation congolaise. Il vient de vendre Minnembwe aux Rwandais.
LE MESSAGE DE BA BEMBE A FELIX TSHISEKEDI PREPARE TOI ET RUBERWA MINEMBWE EKOTEKAMATE TEKA KASAI © CONGO- ETATS UNIS TV

Les Ba Bembe sont vent débout contre la trahison de Tshilombo. Et sur les réseaux sociaux nous avons récupéré quelques réactions dont voici:    

Leontina Mujinga: Wandungu yetu tushimamenu budongo yabakamboyetu aitaenda ataa musiongope nimbundogoo yetu kutoka kwa Mungu. Minebwe bunia beni fiisa beni aitaenda Mungu utupikanie vitaa yote musome kitabu kia 20chronicles ch 20:v1-21joo vile Mungu atapikanahii VITAYOTE.

Béni Le Grand Congo: Sisi Bakongo tuko pamoja nawe ndugu na dada zetu wa Babembe kutoka karibu au mbali kwa ajili ya umoja wa watu; tuwe pamoja na tuungane kuwafukuza maadui zetu katika nchi yetu ya Kongo

Mathilde Mubilanzilail: Pourquoi les ambassadeurs de 8 pays doivent être présents pour la cérémonie à Minembwe et non la présence du président. Félix traître cela ne doit jamais aboutir au nom de jésus. Dans une période post-conflits, l’État doit faire très attention dans la prise de ses décisions surtout dans le domaine de la gestion de l’espace territoriale. Ce qu’ils ont fait là, je ne pense pas que ça soit vraiment un remède ».

Notre compatriote Serge Gontcho, Conscience Nationale en Action (CNA) fait cette réflexion: 

Azarias Ruberwa vient d’installer avec force le bourgmestre de Minembwe, en présence d’une forte délégation gouvernementale. Cette opération commando sonne comme une provocation des populations locales et un défi au gouvernement central, en particulier au président Tshisekedi.

Pour rappel, l’entité territoriale Minembwe est une création d’Azarias Ruberwa du temps où il était à la tête de la rébellion pro rwandaise du RCD, avec comme objectif d’octroyer par la force un ancrage territorial à la communauté banyamulenge constituée d’immigrés rwandais dont il est membre, cela contre l’avis des autochtones. Le jour de l’installation, le bourgmestre banyamulenge Gad Muzika était bien présent alors que son adjoint, de la tribu autochtone Bembe était absent. Ceci démontre à quel point l’initiative de Ruberwa est une imposture et augure des tensions qui vont aller crescendo et non baisser. Ceci démontre en plus qu’Azarias se comporte plus comme un agent de l’occupation, raison pour laquelle il a tout fait pour hériter du ministère de la Décentralisation.

Azarias Ruberwa vient d’être interpellé pour cette initiative au Parlement par le député Muhindo Nzangi, élu de Goma, qui se demande pourquoi ce forcing pour Minembwe alors qu’il y a 270 autres bourgmestres en attente d’installation. Ce sera la deuxième bataille de Ruberwa en un mois, après les frictions avec le ministre de l’Intérieur Gilbert Kankonde pour la gestion du recensement à venir. Si on y ajoute l’hostilité des populations locales, Ruberwa se sera montré au clash à trois reprises pour ce qui semble être sa seule cause au pays, la cause banyamulenge, pour ne pas dire la cause rwandaise, contre le Congo.

Mais entretemps, que dit le Président de la République ? La manœuvre de Ruberwa n’est pas un fait anodin pour qu’il y soit répondu par le silence, alors que l’insécurité endeuille toujours l’Est, comme ne cesse de le dénoncer le docteur Mukwege. Qu’est-ce qui peut expliquer le silence, alors que Félix Tshisekedi lui-même avait dit « je suis prêt à donner ma vie pour la paix dans cette partie du pays » ? Par ailleurs, une grande partie de la population est en train de se détourner de lui à cause de son attitude jugée trop prudente, pusillanime même, au contraire de Ruberwa qui n’a pas peur de fâcher les gens, na système ya « niata ye, senga pardon ».

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 4 juillet 2020

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 1267.jpg, juil. 2020

Conseillers, gardes corps, chauffeurs, pilote, avocat... tous tombent comme des mouches, à la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui scandaient à tue-tête "Bukalenga Bwetu" sont devenus aphones. En volant la victoire de Martin Fayulu, le Président Élu, Tshilombo est un imposteur et usurpateur.

En volant, le destin du peuple congolais, avec son deal mystico-satanique et nécromancien avec Alias Kabila, pour bénéficier d'une Nomination Electorale, Merti Merti Merta "Monsieur 15%" a cautionné et sacrifié tous ses collaborateurs pour la magie du pouvoir.

On dit qu'une maladie gangrène la présidence usurpée de Tshilombo : "Kutupa Bilato"! Cette maladie, maquillée en Coronavirus-Covid 19, est une malédiction qui poursuit Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. À force d'emporter ses collaborateurs, "Kutupa Bilato" finira par emporter l'individu qui incarne la déchéance du peuple congolais : Tshilombo.

Sans fourberies et roublardises du fameux fils Tshisekedi, Alias Kabila serait conjugué au passé. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a rendu Alias Kabila plus fort que jamais au Congo, puisqu'il est son masque, bouclier, pantin et sa marionnette.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 17 juin 2020

RDC: Les Zélotes de l'Udps gomment Vital Kamerhe dans une photo de famille !

RDC: Les Zélotes de l'Udps gomment Vital Kamerhe dans une photo de famille !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 59.jpg, juin 2020

L'Udps use et abuse des méthodes Brejnneviennes de KGB pour saquer les dissidents. Voilà une photo de famille prise à Lubumbashi, lors de la foireuse campagne présidentielle Udps-Unc dans leur accord de Nairobi, coalition Cach !

Sur la photo initiale ils sont trois à y figurer: Angwalima Tshintuntu Tshifueba, Patricia Nseya et Vital Kamerhe.

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 58.jpg, juin 2020

Or depuis que Tshilombo a décidé tout seul, violant les statuts de l'Udps, parti familial, et qu'il a désigné tout seul, sa copine et protégée, Patricia Nseya pour remplacer Kabunda wa Kabunda , comme vice-président à l'Assemblée nationale...les radicaux et tribaux Udpsiens ont gommé Vital Kamerhe, directeur de cabinet et allié de Tshilombo dans la coalition Cap pour le changement. Kamerhe est la prison de Makala pour braquage des deniers publics: 370 millions de dollars.

Le verdict du procès public n'est pas encore prononcé. Sammih Jammal, le Libanais de 82 ans et Vital Kamerhe, sont encore des innocents.
L'Udps est un parti des mafieux et faussaires. Il est habitué à polir son histoire scabreuse. Tshilombo a fait de son père, Etienne Tshisekedi, Héros national après avoir cosigné la pendaison des conjurés de la pentecôte à pont Gabu. L'opposant à Mobutu, Laurent-Désiré Kabila et Alias Kabila serait proclamé père de la démocratie...A mourir de rire ! Y a-t-il démocratie au Congo ? Les Udpsiens répondent: Etienne Tshisekedi a appris aux Congolais de porter une cravate ! Pardieu, a-t-il appris au peuple congolais de porter des chaussettes et chaussures ? La démocratie va de pair avec un Etat de droit. Ce n'est pas avec des joues joufflus que l'on bâtit la démocratie, c'est avec des valeurs républicaines et démocratiques.

Gommer un partenaire sur une photo est une fraude. Or la présidence usurpée de Tshilombo est issue d'un putsch électoral, un odieux deal contre le peuple congolais pour bénéficier d'une Nomination Electorale. Un président nommé n'est rien d'autre qu'un imposteur et usurpateur !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 16 juin 2020

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

RDC: "Kutupa Bilato" est la maladie qui grangrène la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 61.jpg, juin 2020

Conseillers, gardes corps, chauffeurs, pilote, avocat... tous tombent comme des mouches, à la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba.

Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui scandaient à tue-tête "Bukalenga Bwetu" sont devenus aphones. En volant la victoire de Martin Fayulu, le Président Élu, Tshilombo est un imposteur et usurpateur.

En volant, le destin du peuple congolais, avec son deal mystico-satanique et nécromancien avec Alias Kabila, pour bénéficier d'une Nomination Electorale, Merti Merti Merta "Monsieur 15%" a cautionné et sacrifié tous ses collaborateurs pour la magie du pouvoir.

On dit qu'une maladie gangrène la présidence usurpée de Tshilombo : "Kutupa Bilato"! Cette maladie, maquillée en Coronavirus-Covid 19, est une malédiction qui poursuit Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba. À force d'emporter ses collaborateurs, "Kutupa Bilato" finira par emporter l'individu qui incarne la déchéance du peuple congolais : Tshilombo.

Sans fourberies et roublardises du fameux fils Tshisekedi, Alias Kabila serait conjugué au passé. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba a rendu Alias Kabila plus fort que jamais au Congo, puisqu'il est son masque, bouclier, pantin et sa marionnette.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

- page 1 de 6