Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Tshilombo

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 28 mars 2020

Présidence usurpée de Tshilombo infectée, Vidiye Tshimanga atteint du Covid19 !

RDC: La présidence usurpée de Tshilombo est infectée par le Coronavirus, Vidiye Tshimanga annonce qu'il est guérit du Covid-19 !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Vidiye Tshimanga 2.jpg, mar. 2020

Le Coronavirus-Covid 19 est un virus de destruction massive. Eh bien, un vide est entrain de se créer à la cour du "Roi Pétaud"de l' imposteur et usurpateur. Ils tombent comme des mouches et se ramassent à la pelle à la présidence usurpée d'Angwalima Tshilombo ! Vidiye Tshimanga est l'alter ego de Tshilombo. Ils ont fait les 400 coups ensemble à Bruxelles. L'homme qui parle à l'oreille de Tshilombo est un arriviste, hautain et arrogant: Vidiye Tshimanga se permet tout ! 

Freddy Mulongo-Vidiye Tshimanga 10.jpg, mar. 2020

A bon, quand est-ce que Vidiye Tshimanga, le checkuleur et homme qui souffle à l'oreille de Tshilombo était-il tombé malade?  N'est-ce pas le même Vidiye Tshimanga  qui avait influencé Angwalima  Tshilombo d'insulter la diaspora à Londres de "CombatNtaba". Quel toupet?  Vidiye Tshimanga a annoncé sur son compte twitter qu'il est guérit du Covid 19 ? Pourquoi vient -il nous annoncer sa guérison alors que personne ne savait qu'il était contaminé ? Quelle est la preuve qu'il est vraiment guérit ? S'agit-il d'un simulacre ? Où bien, c'est la trouille de voir le décès inopiné de Patrick Ilunga, un autre conseiller de Tshilombo ?Arriviste, arrogant et imbu de lui-même, Vidiye Tshimanga qui a vécu à Bruxelles de la manière dont on sait, quelle mouche l'a piqué pour insulter la diaspora de "CombatNtaba" ?
Nous voulons voir Tshimanga faire 100 pompes, faire le marathon et manger le Bukula Bwa Nseka seul comme un grand pour croire !

Déjà la Maman de Patrick Ilunga crie au scandale. Elle ne croit pas que son fils est mort du Covid 19 mais empoisonné à la présidence de Tshilombo.

Lire la suite...

dimanche 22 mars 2020

RDC: Covid-19, les "Shégués" et "faseurs" de Kinshasa, premiers oubliés de Tshilombo!

RDC: Covid-19, les "Shégués" de Kinshasa, les enfants de la rue, et les adultes sans domicile fixe surnommés "faseurs", premiers oubliés de Tshilombo et son régime d'imposture !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Shégué-DominiqueViger.jpg, mar. 2020

Dans l'immense marché Gambela, les enfants des rues vivent de petits boulots, une condition pour que les commerçants les tolèrent ©Dominique Viger 

Mourir du Coronavirus et mourir de faim, c'est une double peine. Le peuple congolais est abandonné à lui-même. Les interdictions de rassemblements, les fermetures d'écoles, de bars, de restaurants, les restrictions dans les transports aériens notamment...ne vont pas empêcher le Coronavirus d'avancer.

La République démocratique du Congo n'existe que par le nom. Le Covid-19 dévoile la nudité du Grand Congo: sans infrastructures, hôpitaux, hygiènes, médecins, urgentistes, laboratoires de recherches ...Ventre affamé n'a point d'oreille, le peuple congolais doit aller chercher sa nourriture à la présidence de tshilombo. Il ne doit pas confiner les Congolais chez eux, sans nourriture, eau potable, électricité et soins contre le Coronavirus. Et lui va manger avec ses ventripotents collaborateurs à la présidence. Le Congo appartient à tous les Congolais. Pas uniquement aux imposteurs et usurpateurs en cols blancs.

Freddy Mulongo-Shégué-DominiqueViger4.jpg, mar. 2020

Les shégués, enfants des rues, enfants sorciers. Les garçons ont souvent sous leur coupe des filles qui se prostituent et tombent enceinte très jeunes ©Dominique Viger 

Monsieur 15%, Angwalima Tshilombo voleur du destin de tout un peuple, bénéficiaire d'une Nomination Électorale est un vrai incapacitaire patenté. Il s'est précipité à volé l'élection de Martin Fayulu alors que ce sans cerveau n'a pas des neurones. Il ne dirige et contrôle rien. Face à la pandémie, Tshilombo préconise des mesurettes pour lutter contre le Coronavirus. Pour les obsèques d'Etienne Tshisekedi, Tshilombo a fait décaisser 10 millions de dollars. Pour ses voyages touristiques comme Magellan national à bord de Mabundi Airways, Angwalima Tshilombo a dépensé 80 millions de dollars Et pour lutter contre le Coronavirus pour 80 millions d'habitants, Tshilombo débloque 1 million 800 mille dollars !

Freddy Mulongo-Shégué-DominiqueViger10.jpg, mar. 2020

Au marché Gambela, ce jeune garçon a nettoyé les étals du marché très tôt le matin pour gagner quelques francs congolais après une nuit passée dehors ©Dominique Viger 

La France s'occupe des Français, les Etats-Unis s'occupent des Américains, la Chine s'occupe des Chinois...La RDC abandonne sa population et Angwalima Tshilombo se pavane !

Classe politique irresponsable: Des criminels-bandits cravatés, politicailleurs, ventriotes, mangecrates inconscients qui n'ont fait que voler le peuple congolais, ils appellent au confinement d'un peuple qui n'a rien et vit au jour le jour!

Freddy Mulongo-Shégué-DominiqueViger5.jpg, mar. 2020

Au centre "ouvert" pour filles, elles s'endorment brusquement, épuisées par une journée rythmée par de petits boulots et les disputes avec les autres shégués, garçons et filles, pour sauvegarder ce qu'elles viennent de gagner et la prostitution ©Dominique Viger 

"Shégués" et "faseurs" vivent dehors, qui pensent à eux ? Que vont-ils devenir avec le Coronavirus ?

A Kinshasa, les Shégués, filles et garçons d’âges variables, peuplent nuit et jour les espaces de la mégapole. Chaque jour on peut voir des enfants de la rue qui traînent dans les vêtements élimés, souvent pieds nus, dans les rues où ils se débrouillent en mendiant. En groupe de 5 à12 personnes, ils passent des journées entières dans de grandes artères de la capitale, au quartier commercial et dans tous les petits marchés de Kinshasa.

Ils vendent de petits articles, cirent des souliers, gardent des voitures en stationnement devant les parkings. Parmi eux, on trouve des voleurs, et aussi des mendiants de longue expérience.

Au Congo, chaque enfant de rue a sa propre histoire ! Certains se retrouvent à la rue parce qu’ils sont orphelins, d’autres parce qu’ils sont dans une famille recomposée et qu’on ne veut plus d’eux. Il y a aussi tous ceux qui sont une charge économique trop lourde pour leurs parents.

Les jeunes constituent plus de la moitié la population congolaise. Le pays compte de nos jours plus de 70 000 enfants de la rue, dont environ 24 000 à Kinshasa.

La rue a ses codes, ses lois. Pendant des jours voire des semaines, les Yankees martyrisent les nouveaux venus « afin de les endurcir ». C’est un rite de passage, « le baptême », comme ils disent. « Ils les sodomisent et leur tailladent le corps avec des lames de rasoir avant d’uriner dessus »

La Convention internationale des droits de l’enfant, ou Convention relative aux droits de l’enfant, est un traité international adopté par l’Assemblée générale de l'Organisation des Nations unies, le 20 novembre 1989 dans le but de reconnaître et protéger les droits spécifiques des enfants. la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) a 31 ans d’existence. Elle repose sur quatre principes :
la non discrimination ;
l'intérêt supérieur de l'enfant (l'enfant devient un "sujet de droit" et n'est plus un "objet de droit") ;
le droit à la vie, à la survie et au développement ;
le respect des opinions de l'enfant sur toute question qui le concerne.
Elle contient un ensemble de droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels applicables aux enfants dont notamment :

le droit de vivre en famille, d’être entouré et aimé ;
le droit d’avoir un nom, une nationalité, une identité ;
le droit d’être soigné, protégé des maladies et de la malnutrition ;
le droit à l’éducation ;
le droit d’être protégé de la violence, de la maltraitance et de toute forme d’abus et d’exploitation ;
le droit à un niveau de vie suffisant ;
le droit de ne pas faire la guerre, ni de la subir ;
le droit d’avoir un refuge et d’être secouru ;
le droit de jouer et d’avoir des loisirs ;
le droit à la liberté d’expression et de pensée.
Elle est complétée par trois protocoles facultatifs :

sur l’implication d’enfants dans les conflits armés ;
sur la traite de la vente d’enfants, de la prostitution et de la pédopornographie ;
sur la procédure permettant à tout enfant de déposer une plainte directement auprès du Comité des droits de l’enfant des Nations unies, lorsque tous les recours ont été épuisés dans son pays.

Voués à eux-mêmes, les "Shégués" ne bénéficient d'aucune considération de la société et sont victimes de la marginalisation.

L’origine du terme shégué, que les jeunes n’utilisent pas entre eux, est incertaine. Certains disent que ce serait une abréviation de Che Guevara, en hommage au révolutionnaire cubain. D’autres, plus nombreux, que le mot viendrait du haoussa, une langue souvent parlée par les commerçants venus d’Afrique de l’Ouest et qui signifie « bâtard ».

Entre eux, les enfants ne disent pas qu’ils appartiennent à un groupe ou une bande, mais à une écurie. Ils survivent grâce à la mendicité, de petits larcins et, pour les filles, de la prostitution si elles ne sont pas rackettées. Pour tenir dans cet enfer, les enfants fument du chanvre ou prennent du “36 oiseaux” [de la poudre de tabac appelée aussi Tumbaco]. Ils sniffent de la colle et boivent du lotoko, un alcool artisanal.

Les shégués, qui ne sortent pas de la rue avant l’âge de 15 ou 16 ans, rejoignent parfois les Kulunas, ces gangs ultraviolents qui depuis une quinzaine d’années dictent leur loi à coups de machette dans plusieurs quartiers de la capitale. Ceux qui réintègrent leur famille ou restent dans les centres de réinsertion gardent une chance de se forger un avenir.

Le Coronavirus est un virus dangereux qui tue et décime des populations. Hier, l'Italie, pays plus historique et développé a incinéré 800 morts, que dire du Congo en cas de propagation de la pandémie ?

Lire la suite...

mercredi 4 mars 2020

Martin Fayulu, le Président Élu en transit à Paris avant les États-Unis !

Martin Fayulu, le Président Élu en transit à Paris avant les États-Unis !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Martin Fayulu.jpg, mar. 2020

Le Président Élu, Martin Fayulu est à Paris. L'homme le plus populaire de la République démocratique du Congo, Martin Fayulu est de passage à Paris avant de s'envoler pour les États-Unis. Président Élu avec 62,8 %, Martin Fayulu est en pèlerinage pour la " Vérité des urnes", passage obligé pour l'instauration de la démocratie et la paix en RDC.

Freddy Mulongo-Martin Fayulu 1.jpg, mar. 2020

Un an et deux mois après son putch électoral par deal et Nomination Électorale, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" peine à convaincre. Tshilombo, ses checkuleurs-frappeurs et sa famille ne sont que des pillards. Ils ont saigné la République. Avec Angwalima Tshilombo, c'est Ali Baba et les 400 voleurs Bena Mpuka !

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) dans son synode a reconnu que le pouvoir sous seing privé Tshilombo-Alias Kabila est un pouvoir occulte.

Après l'élection Louis Michel 2006 où Jean-Pierre Bemba à été écarté au profit d'Alias Kabila, celle de novembre 2011 où Étienne Tshisekedi gagnant n'a jamais eu l'imprerium, nous voilà avec Martin Fayulu, président élu avec l'élection présidentielle du 30 décembre 2018, sa présidence est usurpée par Angwalima Tshilombo, l'homme de deal et cérémonie satanique nocturne avec Alias Kabila.

Martin Fayulu est le Président Élu du Congo. Il est incontournable, sa voix compte. La vérité demeure la vérité. Elle est immuable et éternelle.

Les générations précédentes et futures liront qu'Angwalima Tshilombo a volé le destin de tout un peuple pour assouvir ses intérêts personnels et égoïstes. L'incapacitaire s'est fait le chien couchant des Rwandais. Garçon de course, pantin et marionnette de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais. Plus Collabo et Traître que Tshilombo tu meurs.

Martin Fayulu, le Président Élu s'est rendu à Beni pour comprendre ce qui s'y passe. Nos compatriotes de Béni, Butembo et Yumbi ont été privé de leur droit le plus élémentaire en tant que Congolais : Le droit de vote.

Aujourd'hui, c'est comme si il n'y a jamais eu d'élection le 30 décembre 2018: Le site de la CENI est vide. Pas de résultats bureau de vote par bureau de vote, aucun chiffre et aucune trace.

Acquiescer le hold-up électoral contre l'élection de Martin Fayulu, c'est accepter le risque d'un  boycott de toutes les élections "Boutiquées du Futur"!

Le vrai Président Élu de la RDC, c'est Martin Fayulu !

Lire la suite...

dimanche 1 mars 2020

RDC: Le chanteur engagé Tiken Jah Fakoly a été refoulé de Kinshasa, amnésiques et écervelés Talibans-Tribalo-Ethniques n'ont jamais protesté...Fally Ipupa, artiste instrumentalisé du régime d'imposture et d'occupation !

RDC: Le chanteur engagé Tiken Jah Fakoly a été refoulé de Kinshasa, amnésiques et écervelés Talibans-Tribalo-Ethniques n'ont jamais protesté...Fally Ipupa, artiste instrumentalisé du régime d'imposture et d'occupation !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tiken Jahfakoly.jpg, mar. 2020

Instrumentalisé par le régime d'imposture de Tshilombo, Fally Ipupa est perdant ! On ne défie pas tout un peuple pour des intérêts égoïstes. Ce n'est pas aujourd'hui qu'il se rendra compte mais dans les jours, mois et années qui viennent. Quant aux Talibans, Tribalo-ethniques et Wewaïstes qui crient au pseudo-victoire: "Fally Abeti na Bercy" ! "Il faut refouler les Congolais", alors même que ce sont des sbires de Paul Kagamé en accord avec Angwalima Tshilombo qui ont infiltré les Congolais et ont mis du feu à la gare de Lyon.

Pardieu, après le fameux concert de Fally qu'est-ce qui a changé dans leurs vies de tous les jours de ces tribalo-ethniques ? Rien ! Qu'est-ce qu'est ce concert a apporté au Congo ? Rien ! Ces amnésiques à la mémoire de poisson rouge envahissent les réseaux sociaux injurient et insultent.

C'est Réveil FM International qui a introduit les chansons engagées de Tiken Jah Fakoly à Kinshasa. Ces chansons étaient jouées matin, midi et soir sur notre antenne de 1999 à 2007. Nous étions rencontré pour la première fois à Bamako au Mali, depuis nous nous sommes vus et revus.

Freddy Mulongo-Tiken Jah Fakoly1.jpg, mar. 2020

Le chanteur de reggae ivoirien, Tiken Jah Fakoly a été refoulé à son entrée à Kinshasa, le 21 juin 2015, où il devait donner un concert dans le cadre du festival Jazz Kif 2015. Où étaient tous ces Talibans et Tribalo-Ethniques qui crient comme des veuves éplorées que Fally Ipupa doit vivre de sa musique ? Tiken Jah Fakoly n'est pas aussi un artiste qui doit vivre de sa musique ? Qui a levé son petit doigt à son refoulement ? Personne !

Freddy Mulongo-Tiken Jah Fakoly 2.jpg, mar. 2020

Habitué a dénoncer dans ses chansons les souffrances et l'injustice dont souffrent des millions d'Africains, Tiken Jah Fakoly avait donné un concert mi-février 2015 à Goma, dans l'Est de la RDC. Il avait alors mis en garde les dirigeants du continent africain qui tenteraient de s'accrocher au pouvoir, les appelant à entrer dans l'Histoire par «la grande porte» en cédant leur place démocratiquement à la fin de leur mandat, plutôt que de s'exposer au mécontentement d'une jeunesse «consciente» comme celle qui a chassé le président du Burkina Faso, Blaise Compaoré, en octobre 2014.

Il faut ajouter que le 12 juin 2015, le chanteur belge Stromae avait annulé le concert qu'il devait donner le lendemain au Théâtre de verdure, le même amphithéâtre en plein air d'environ 4.000 places où devait se produire Tiken Jah Fakoly. La veille de l'annulation, les promoteurs de l'événement à Kinshasa avaient indiqué alors que le chanteur était retenu à Brazzavile (en face de Kinshasa, sur l'autre rive du fleuve Congo) à cause d'un problème de visas concernant certains membres de son équipe.

Les Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewaïstes Tshilomboïsés ne sont que hypocrites qui veulent que les rwandais dominent sur les Congolais, ces individus macabres sont les premiers à attendre que les Congolais les aident et soutiennent avec des Western union, alors qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" , voleur du destin de tout un peuple est là entrain de voler et d'enrichir sa propre famille. Bande des voyous et voleurs !

Lire la suite...

lundi 27 janvier 2020

RDC: Tshilombo piégées par des femmes: Dénise Nyakeru, Jeanine Mabunda et Wivine Mumba !

RDC: Tshilombo piégées par des femmes: Dénise Nyakeru, Jeanine Mabunda et Wivine Mumba !

Freddy Mulongo, Réveil FM International
Elles sont nombreuses, les Femmes Congolaises Patriotes de la diaspora qui sont persuadés qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est un homme piégé par des femmes, et mène la République démocratique du Congo dans l'abîme.

1. Dénise Nyakeru, sa compagne ! Personne n'a assisté au mariage Tshilombo-Nyakeru et personne ne connait ni le lieu encore le jour de leur mariage. Ils sont vécu ensemble, en Belgique, en concubinage. Le jour de sa nomination électorale, ni Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" ni Dénise Nyakeru, personne n'avait bague au doigt. C'est le 26 février 2019, jour de leur départ à  Windhoeck en Namibie, où Tshilombo est allé reconnaître qu'il y a eu deal avec Alias Kabila, que lui et Dénise Nyakeru avaient bague de marié au doigt. La cousine de Vital Kamerhéon, puisqu'elle est la fille de sa tante, est l'espionne de Paul Kagame, bourreau du peuple congolais dans le lit de Tshilombo. Elle est l'œ“il et l'oreille pour Alias Kabila. Pour les Rwandais qui veulent dominer définitivement sur le Congo, Dénise Nyakeru est la vraie Présidente de la RDC. C'est sur elle que se réponse tous les balkanisateurs contre le Congo. Elle porte le pantalon dans la maison de Tshilombo, c'est Nyakeru qui décide tout et Tshilombo s'exécute et obéit. Sa mission ? Marquée à  la culotte Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba". àŠtre présente partout pour mieux rapporter. Dénise Nyakeru est aussi une pièce maîtresse du deal Tshilombo-Alias Kabila. Elle est au courant des pratiques sataniques sur Tshilombo pour dominer sur le Congo. Les Congolais se souviennent de la manière dont Dénise Nyakeru avait jeté les habits d'André Kimbuta dans la rue à  Bruxelles.

2. Jeanine Mabunda Lioko, la présidente de l'Assemblée nationale est la plus brillante et intelligente. Que l'on aime ou non, son coup de tocsin contre Tshilombo restera dans les annales de l'histoire. S'attaquer à  une femme comme Mabunda, Tshilombo y laissera des cheveux s'il en a encore avec tout ce que Alias Kabila lui a pris en poils. Jeanne Mabunda a eu raison de monter au créneau, c'est son boulot que Tshilombo à  menacé depuis Londres. En plaçant Mabunda à  la tête de l'Assemblée nationale Alias Kabila a piégé Tshilombo. Jeanne Mabunda vient de prouver au monde qu'elle n'est une femme postiche. Qu'elle ait choisi le PPRD-FCC comme plate-forme politique, c'est son choix. Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques qui veulent la discréditer la qualifiant de Tutsi-Rwandaise sont des ignorants. Nos compatriotes de l' Équateur disent les choses dans la vérité crue et sans gants. Un deal n'est pas une élection. Tshilombo, Monsieur 15% n' à  pas été élu. Il a négocié sa nomination électorale. Ceux qui crient comme des veuves éplorées à  la démission de Mabunda pour offense au nommé président ne sont que des rêveurs.

3. Wivine Mumba Matipa, l'ancienne ministre du portefeuille qui a bloqué la nomination de Baba Kyungu à  la SNCC et Albert Yuma à  la Gécamines sait ce qu'elle fait. Le monde a découvert que "Tshintuntu-Tshifueba" n'avait aucun pouvoir. Depuis le samedi 7 aoà»t 2019, Clément Kwete Nymi à  remplacé Wivine Mumba Matipa au ministère de Portefeuille, mais pourquoi les décrets signés par Tshilombo ne s'appliquent toujours pas ? Les Udpsiens et Udpsistes sont de grandes gueules mais incapacitaires en pouvoir. Pour en finir avec l'imposture et l'usurpation d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" des femmes, encore des femmes et toujours des femmes.

Lire la suite...

vendredi 24 janvier 2020

RDC: Merci Ba Pesa Na Mbua ! Qu'a fait Moïse katumbi pour mériter la traîtrise d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" ?

Lettre d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" pour empêcher la candidature de Moïse katumbi

Le monde est méchant. C'est Moïse Katumbi qui a finance Genval. C'est lui a loué le jet pour Etienne Tshisekedi pour aller en soins en Belgique. C'est encore lui qui a payé le premier congrès de l'Udps, après 36 ans de fonctionnement. Un congrès à  la Douma où tous les autres ont été écartés sous coups de menaces et intimidations afin de laisser libre court, au fameux fils Tshisekedi. Udps "Tshintu Tshetu" !

Moïse Katumbi avec ses avocats ont enlevé l'épine aux pieds de Tshilombo qui ne pouvait plus se rendre aux Etats-Unis.

Moïse Katumbi, c'est Mon Frère ! Un frère que l'on poignarde au dos comme ça. Cette lettre de l'Udps signée par Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est extrêmement grave !

Lire la suite...

RDC: Dissolution du parlement, Tshilombo menace à  Londres, Mabunda répond à  Kinshasa !

!

Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale

Le Général De Gaulle parlait depuis Londres pour la résistance française. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" à  Londres, au lieu de pousser les Congolais à  un sursaut patriotique, à  l'amour de la patrie et à  l'apport de la diaspora pour la construction du Grand Congo...Il a passé son temps à  invectiver et menacer, oubliant que c'est lui qui a déclaré qu'Alias Kabila était le père de la démocratie et qu'il était son partenaire.

Un président de la République légitime, élu par le peuple n'étale jamais ses divergences avec d'autres institutions républicaines lors qu'il est à  l'étranger.

A Londres, devant une salle de Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques, tous acquis à  sa cause, 400 dollars par personne pour porter T-shirt et pagne à  l'effigie de Fatshi. L'imposteur-usurpateur, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba", le fameux et cupide fils de Tshisekedi s'est cru pousser des ailes. En deux minutes, Tshilombo, Monsieur 15% et gourou des Bena Mpuka a oublié qu'il n'est pas légitime, pas élu du peuple congolais, il a fait un deal pour sa nomination électorale et déclare pompeusement: "Nos détracteurs commencent déjà  à  murmurer et à  nous prêter des mauvaises intentions en disant qu`après une année, conformément à  la constitution, le président devrait dissoudre le parlement. Alors que moi personnellement, je ne rêve pas pour le moment de le dissoudre pour éviter une crise au pays. "Par contre", poursuit-il, "si vous me poussez ou me mettez dans une situation telle que je ne sois plus à  mesure de servir mon peuple comme il se doit et que j`estime la mission pour laquelle j`ai été porté à  la tête de l`Etat est étouffée, je n`aurai d`autre choix que de dissoudre le parlement", Menace voilée pour un incapacitaire habitué aux déclarations fracassantes sans effets sur terrain. N'est-ce pas le même individu qui avait déclarer qu'il allait "déboulonner" son partenaire Alias Kabila et son régime. Jusque là  rien !

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" parle depuis Londres, pour accorder collectivement la nationalité aux Banyamulenge, une ethnie qui n'existe pas au Congo. Et pour faire plaisir à  ses affidés, courtisans et partisans va jusqu'à  menacer de dissoudre le parlement.

Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale a expliqué aux journalistes réunis à  l`hà´tel Sultani à  Kinshasa que les responsables de deux chambres du parlement avaient rencontré Tshilombo le 13 janvier 2020. C'est-à -dire 6 jours avant son déplacement pour Londres.

`` J`ai le privilège de par ma fonction de ne pas avoir besoin d`attendre qu`il soit à  l`extérieur pour parler de certains sujets. Comme les veulent les pratiques institutionnelles, nous avons eu un long entretien avec le président de la République », a dit la présidente de l`Assemblée nationale.

L`entretien a duré 2H30. Ils ont échangé sur `` des sujets qui sont des pointes d`alerte, des sujets qui peuvent mettre le citoyen congolais mal à  l`aise, sur des sujets qui peuvent diviser ou qui ne peuvent pas faciliter la cohésion nationale », a révélé Jeanine Mabunda.

La thématique de dissolution de l`Assemblée nationale, la crise dans les provinces, les réformes institutionnelles étaient également au cœ“ur de ces échanges.

Jeanine Mabunda a aussi dit que c`était un entretien franc où `` chacun a ses convictions, son identité politique, son expérience institutionnelle ».

Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale et Alexis Thambwe Mwamba, président du Sénat, avaient rappelé à  Félix Tshisekedi `` la ratio legis de l`article 148 de la constitution. Il ne faut pas jeter les articles de la constitution en pà¢ture, à  des incompréhensions ou des malentendus », a dit Mabunda.

`` Le Congolais m`a confié une mission et je dois rendre compte à  ce peuple. Et celui qui ne va pas suivre mes instructions et qui s`attachera aux instructions de sa famille politique, il sera viré », a déclaré Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" le 19 janvier devant les congolais de Londres.

Jeanine Mabunda est montée au créneau, car elle préside l'Assemblée nationale, qui avec le sénat forment le "Parlement". C'est son institution qui est menacé sans raison valable. Qui serait mieux placé qu'elle-présidente de l'Assemblée nationale pour remettre l'étourdi de Kabeya kamuanga à  sa place ? Dans la bataille institution contre institution, les ripostes de Henri Mova Sankany, Emmanuel Shadary, Nehemie Mwilanya et autres cadres du FCC n'auraient pas d'impact,ces derniers n'étant ps des officiels. Quand ça bloque, c'est le FCC et quand ça marche, c'est Fatshi Béton. Bande des hypocrites !

C'est avec éloquence, que Jeanine Mabunda depuis Kinshasa a rappelé au Magellan congolais, le respect des textes constitutionnels. Pour dissoudre le Parlement, il faut un stylo rouge or celui de Tshilombo n'a même pas d'encre.

Lire la suite...

mardi 21 janvier 2020

RDC: Tshilombo, le grand charlatan de la fourberie, fanfaronnade et esbroufe !

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est le plus grand tribaliste et divisionniste que la République démocratique du Congo n'ait jamais connu. Ni Joseph Kasa-Vubu ni Mobutu Sese Seko ni M'Zée Laurent-Désiré Kabila n'ont jamais monté les Congolais les uns contre les autres. Aucun de ses prédécesseurs n'a jamais insulté ses compatriotes publiquement. Depuis que le fameux et cupide fils Tshisekedi a fait un odieux deal avec Alias Kabila, contre le peuple congolais, Tshilombo est dans une logique de "Kosa-Leka" ! Le 19 septembre 2019, à  Bruxelles, devant les caméras de TV5 Monde, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" sans rire, a déclaré devant les journalistes qui l'interviewé qu'à  Kikwit dans le Bandundu, des Luba-Kasaîens étaient tués parce que lui était élu. C'est ce jour que nous avons pris conscience que nous avons un menteur professionnel et mythomane placé à  la tête du pays. Il n'ya jamais eu des massacres de kasaïens à  Kikwit à  cause du hold-up électoral de Tshilombo, masque-bouclier d'Alias Kabila et pantin-marionnette de paul kagamé, Hitler noir et bourreau du peuple congolais.

Mabundi-Matama se croit tout permis. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a pris la mauvaise habitude d'injurier publiquement des compatriotes qui ne sont pas d'accord avec son deal et sa présidence usrpée. L'amateur de Tshibelabela n'est ni rassembleur ni fédérateur. Le gourou des Talibans, Bena Mpuka et Tribalo ethniques fonctionne par clivages. Tshilombo est un politicailleur-ventriote clivant! Maintenant qu'à  Londres, le dimanche 19 janvier, les Luba-Kasaïens dans la salle l'ont hué et désavoué, Tshilombo a réussi à  cliver son propre clan, ses courtisans et affidés. Or même nommé, sans légitimité, le rà´le d'un président est d'unir le peuple et non de diviser.

Même le Maréchal Mobutu, dictateur n'a jamais diviser son peuple. Avec lui, un Mukongo a appris à  manger le kankotwé du Katanga, un Mongo a épousé une kikwitoise, une Luba du Kasaï est allé vivre à  Oïcha dans le Nord-Est du Congo...Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" commence à  payer des congolais pour venir l'écouter lors de ses déplacements à  l'étranger. Il exige que l'on porte des T-Shirt et pagne à  son effigie. On croit rêver. Le petit bonhomme de Tshilombo n'aura appris de Mobutu que de la propagande du MPR-Parti-Etat ? Dire que le fils Tshisekedi a vécu 30 ans en Belgique, une `` Monarchie constitutionnelle parlementaire héréditaire" . Donc Tshilombo en Belgique n'est jamais allé dans un meeting d'un parti politique ? Il ne sait même pas comment fonctionne ce pays ?

Fiéffé menteur, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" passe son temps à  faire des promesses irréalisables, à  parler comme s'il a été élu alors qu'il n'est qu'un imposteur-usurpateur, à  s'allier avec les ennemis du Congo, ceux qui font qu'on a 12 millions de morts Congolais, 5 millions de femmes Congolaises violées, qui pillent nos ressources et recèlent nos richesses. Pourquoi Tshilombo a-t-il volé l'élection de Martin Mayulu, le président élu ? Est-ce que c'est pour étaler à  la face du monde, que la République démocratique du Congo a comme président un pantin et marionnette, qui n'a aucun pouvoir, ne décide et ne contrà´le rien ?

Ce n'est pas à  un président de dire qu'il attend des critiques constructives ! Lorsqu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est allé nuitamment, aux heures de Nicodème, faire son deal avec Alias Kabila à  Kingakati, alors que le peuple congolais a massivement voté Martin Fayulu, à  qui a-t-il demandé conseil ? Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" est un voleur du destin du peuple congolais. Il a usé de fourberie et roublardise. Monsieur 15% n'a jamais été élu. Par deal, Tshilombo a été catapulté sur le trà´ne du Congo. Il ne mérite ni respects ni considérations. Une critique est une critique point barre ! A quoi servent les 720 conseillers tribaux Bena Mpuka qui œ“uvrent à  sa présidence usurpée ?

Nous savions qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" était un infiltré au sein de l'opposition pour le compte du régime d'imposture d'Alias Kabila. Les rencontres Udps-RégimeAlias Kabila à  Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles, Kinshasa ne sont un secret pour personne. Nous savions aussi que c'est moïse Katumbi qui avait tout payé pour que l'interdiction de séjours de Tshilombo aux Etats-Unis soit levé. C'est Moïse Katumbi qui a financé le premier congrès de l'udps, où Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" fut élu président comme à  la Douma. Ce que nous ignorions, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a poingnardé Katumbi dans le dos. Il a soutenu, contribué et empêché pour que la candidature de Moïse Katumbi à  l'élection présidentielle de 2018 ne soit jamais déposé à  la CENI. Nous comprenons beaucoup mieux, l'acharnement que Tshilombo a usé et abusé contre Salomon Della Kalonda, le conseiller principal de Moïse Katumbi pour recouvrer son passeport congolais, alors même que toute la famille Tshisekedi a la nationalité belge y compris sa mère Marthe Kasalu Mukaji Wa Mulufwila ! Moïse katumbi, c'est mon frère ! C'était donc du grand bluff de la part de Tshilombo !

Cette lettre de traîtrise d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" à  l'égard de Moîse katumbi est très grave et montre la noirceur de l'à¢me du grand voleur du destin du peuple congolais. Il est faux et a tout faux !

Lire la suite...

dimanche 12 janvier 2020

Suisse: Tshilombo vient au Forum Economique Mondial de Davos, Michelet Bachelet, la Haut-Commissaire de l'ONU toujours pas au Congo !

Qui bloque la visite officielle de Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des droits de l'homme en RDC ? C'est depuis octobre qu'elle devait se rendre au Congo, une invitation en bonne et du forme remise par la Mission diplomatique de la RDC auprès de l'ONU à  Genève. C'est en aoà»t 2018, moins de six mois après avoir quitté le pouvoir au Chili, que Michelle Bachelet a pris la direction de l'un des organismes les plus prestigieux de l'ONU: le Conseil des droits de l'homme, après une vote de l'assemblée générale de l'ONU. Michelle Bachelet n'est pas une novice des instances onusiennes. Elle a été la première directrice d'ONU Femmes, l'agence des Nations unies promouvant l'égalité entre femmes et hommes, à  sa création, en 2010. Fille d'un général opposé au régime d'Augusto Pinochet, elle a été détenue et torturée par la police politique du dictateur en 1975. Elle a présidé le Chili sous bannière socialiste entre 2006 et 2010 et entre 2014 et 2018.

Son prédécesseur jordanien Zeid Ra'ad Al Hussein avait qualifié la RDC d'un "Abattoir des êtres humains". C'est à  la Haut-Commissaire des droits humains, Michelle Bachelet de se rendre sur terrain. De rencontrer les autorités congolaises, la société civile et les populations congolaises pour confronter les réalités aux rapports qu'elle reçoit à  Genève.

L'amateurisme bat son plein. La Mission diplomatique de la RDC auprès de l'ONU, qui a s'affaire à  la visite de Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des droits de l'homme n'a même pas daigné accréditer des journalistes. La visite du Haut-Commissaire en RDC doit-elle se faire en catimini et sans témoins ? La RDC doit être au claire avec les droits de l'homme sur son sol.

L'histoire se répète au Congo. Comme sous l'AFDL avec M'zée Laurent-Désiré Kabila, des boycotteurs avaient influencé ce dernier qui avait refusé à  Koffi Annan, l'enquête sur le massacre de Tingi-Tingi ! Des boycotteurs qui entourent Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" empêchent la visite de Michelle Bachelet, Haut-Commissaire des droits humains de se rendre en République démocratique du Congo. L'ONU vient de publier un rapport qui devrait permettre aux autorités congolaises de bondir et continuer de coopérer. De possibles "crimes contre l`humanité", voire un possible "génocide". C`est le constat que fait un rapport des Nations unies à  propos des violences en Ituri dans le nord-est de la République démocratique du Congo depuis décembre 2017. "Au moins 701 personnes ont été tuées", selon ce rapport du bureau conjoint des Nations unies et des droits de l`homme (BCNUDH).

Le président nommé, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" joue au jojo avec le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à  Genève. Il a pris la mauvaise habitude d'esquiver l'ONU à  Genève. Nous apprenons que Tshilombo "Tshintuntu" vient au Forum économique mondial 2020 qui se tient du 21 au 24 janvier 2020, à  Davos en Suisse.

C'est toujours en dernière minute, que Tshilombo décommande ses visites. L'année dernière, à  deux reprises, Tshilombo a reporté ses visites au Conseil des droits de l'homme. Lors du centenaire de l'Organisation International du Travail (OIT), c'est en dernière minute, qu'il a manifesté son intention de venir, alors que tout était boutiqué.

C'est depuis l'année dernière, que la Mission diplomatique auprès de l'ONU freine des quatre fers, l'invitation qu'elle a gracieusement transmis à  Michele Bachelet Haut-Commissaire des droits de l'homme de l'ONU.

Lire la suite...

RDC-Rwanda: Souviens-toi Tshilombo de la "Poignée de main de la honte" de Montoire entre Adolphe Hitler et le Maréchal Pétain !

RDC-Rwanda: Souviens-toi Tshilombo de la "Poignée de main de la honte" de Montoire entre Adolphe Hitler et le Maréchal Pétain !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Bundesarchiv_Bild_183-H25217,_Henry_Philippe_Petain_und_Adolf_Hitler.jpg, fév. 2020

Le 24 octobre 1940, Philippe Pétain, chef de l'État français, rencontre Adolf Hitler dans la petite gare de Montoire-sur-le-Loir

Le 24 octobre 1940, Hitler rencontre Pétain à  Montoire. La collaboration est scellée. La photo montre la poignée de main entre les deux hommes. à€ l'arrière plan, le Dr. Paul Schmidt, interprète de Hitler et sur la droite, von Ribbentrop, ministre des Affaires étrangères. Par une poignée de main très médiatisée, le vieux maréchal célèbre officiellement la `` collaboration » entre la France vaincue et l'Allemagne triomphante. La gare est située au numéro 11 de l'avenue de la République, en retrait, au centre d'un double fer à  cheval, qui offre plusieurs voies de dégagement. Lorsque le Maréchal Pétain s'extrait de sa voiture, la garde personnelle de Hitler, qui a répété à  Tours, joue la "Marseillaise".

La cérémonie est brève. On prévient le Fà¼hrer qui descend de son wagon, de l'autre cà´té de la salle de réception de la gare. Les deux hommes se retrouvent sous la marquise au milieu des voies. Hitler tend le premier la main. La discussion va durer près de deux heures avec pour unique témoin Paul-Otto Schmitt, l'interprète de Hitler, qui en a rendu compte dans ses Mémoires rédigés en 1950. Comme à  son habitude, Hitler monologue, d'autant plus que Pétain a de sérieux problèmes d'audition.

Il avouera, par la suite, n'avoir presque rien entendu de la logorrhée hitlérienne. Le chef de l'État français ne prend la parole que pour réclamer un adoucissement des conditions sur le retour des prisonniers, sur le franchissement de la ligne de démarcation, les frais d'occupation et les départements du nord de la France.

C`est le vice-président français Pierre Laval qui a eu l'idée de ce rendez-vous en apprenant qu`Hitler revenait en train d`Hendaye où il était allé rencontrer Franco, dictateur en Espagne. La photographie a été prise par le photographe allemand Heinrich Hoffmann (1885-1957).

A la radio, quelques jours plus tard, c'est-à -dire le 30 octobre 1940, le Maréchal Pétain s'explique : `` C'est dans l'honneur et pour maintenir l'unité française, une unité de dix siècles, dans le cadre d'une activité constructive du nouvel ordre européen, que j'entre aujourd'hui dans la voie de la collaboration (...). Cette collaboration doit être sincère...».

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" ignore l'histoire de la collaboration en France. La main ensanglantée de Paul Kagame, Hitler Noir, équivaut à  12 millions des morts Congolais. Le dictateur rwandais et bourreau du peuple congolais est l'instigateur et déstabilisateur de la République démocratique du Congo, avec ses rébellions créer de toutes pièces, pour tuer, massacrer nos populations civiles et piller nos ressources.

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu ami-ami avec Paul Kagamé, Hitler Noir !

Dans la vie d'un homme politique, lorsque son pays est victime d'invasion-occupation, a deux alternatives: Etre De Gaulle à  Londres et faire de la Résistance ou être le Maréchal Pétain, être un chien couchant et collaborer avec l'occupant-envahisseur. Avec 12 millions des morts congolais, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" a fait un deal avec Alias Kabila pour sa Nomination Électorale. Une fois Nommé, il fait allégeance au plus grand génocidaire du peuple congolais: Paul Kagamé, Hitler Noir.

Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" a décidé tout seul qu'il ne va fouiner dans le passé. Sans le rétroviseur de l'histoire, comment peut-on construire un pays ? Et les 12 millions de morts Congolais tués et massacrés par la soldatesque rwandaise sont-ils morts pour rien ? Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" est un ignare de l'histoire. Il ne connait rien, ne maîtrise rien et ne contrà´le rien. L'histoire nous renseigne. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" espère peut-être dans son collaborationnisme le Rwanda obtenir le prix Nobel de la paix ? Ce prix on l'obtient avec des critères précis. Tshilombo est un traître et collabo. Comme le Maréchal Pétain, il doit être frappé de l'indignité nationale. Il a vendu le Congo au Rwanda.

En France, après avoir "sifflé quelques bières avec les potes", Francis a enfourché son vélo, pédalé jusqu'au cimetière de l'île d'Yeu (Vendée) et escaladé la grille d'entrée. Une fois à  l'intérieur, il a allumé la lampe de son portable et marché d'allée en allée. "On avançait tout doucement, raconte à  franceinfo ce Parisien de 32 ans. On éclairait les tombes pour trouver celle du maréchal Pétain." Dix minutes plus tard, la voilà , enfin. "On s'est mis devant, on a ouvert nos braguettes et on a pissé dessus. A gauche, à  droite, devant, partout !" "Comme Pétain n'est plus de ce monde, c'est notre manière de lui dire ce qu'on pense de son rà´le pendant la Seconde Guerre mondiale".

En journée, même le moins bon des Sherlock Holmes trouverait la dépouille du maréchal en quelques secondes. Les thuyas et les cyprès qui l'entourent sont déjà  un premier indice. Mais c'est surtout qu'on la repère de loin : Philippe Pétain est en effet enterré dos aux 1 700 autres tombes du cimetière communal. Un positionnement différent, lié au fait que l'ancien chef du régime de Vichy était frappé de l'indignité nationale au moment de sa mort, en juillet 1951.

Six ans plus tà´t, en 1945, il avait été condamné à  mort pour haute trahison avec l'ennemi nazi. Il échappera finalement à  la peine capitale, après que le général de Gaulle a décidé de commuer sa peine en détention perpétuelle sur l'île vendéenne, en raison de son grand à¢ge.

"Le pire, c'est l'été. Quand je fais ma ronde le matin, je retrouve de tout. Des canettes de bière, des préservatifs... Il y en a même qui viennent déféquer dessus. à‡a part dans tous les sens. Antoine Martin, d'une société de pompes funèbres vendéenne à  franceinfo. Sur la tombe du maréchal Pétain, à  l'île d'Yeu, il y a régulièrement des dégradations, qui peuvent prendre plusieurs types de formes, soit de la peinture, la croix souvent est cassée, soit des pots de fleurs ou des poubelles qui sont déversés.

La tombe est dégradée une à  deux fois par an. La tombe de l'ancien militaire est de loin la plus visitée du cimetière... et c'est rarement pour y déposer des fleurs. "Les jours de commémorations, comme le 8-Mai ou le 11-Novembre, sont souvent des moments propices aux dégradations". En juillet 2017, un container poubelle en feu a été jeté sur la tombe. L'an dernier, rebelote, un individu a aspergé l'endroit d'essence avant d'allumer un briquet.

Lire la suite...

samedi 11 janvier 2020

RDC: 2,5 millions US de Tshilombo Tshintuntu pour corrompre les Congolais de la Grande Bretagne!

Bruxelles, une partisane de Tshilombo avec son drapelet, t-shirt et pagne !

Porté par des extrémistes Tutsi-Power, pillards et receleurs de nos ressources, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu", le chien couchant de Paul Kagame, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais, a mis à  la disposition des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethnique la somme de 2,5 millions US pour déstabiliser les Patriotes-Résistants-Combattants de UK.

La Grande-Bretagne est le bastion de la Résistance congolaise. En mal de légitimité, A Bruxelles et Paris, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" a usé de la corruption pour tenter de diviser la diaspora congolaise. 400 euros par personne qui devait enfiler le T-shirt à  l'effigie de l'imposteur-usurpateur de fils Tshiseki et 500 pour des femmes en majorité Kasaïenne qui portaient pagnes et T-shirt made Tshilombo.

A Bruxelles et Paris, au départ d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" des plaintes se sont accumulées. Des chroniqueurs de réseaux sociaux, qui avaient eu l'outrecuidance de se transformer en propagandistes de Tshilombo à  Paris n'ont cessé Kolela Na Munoko Ya Mboka !

Fort heureusement Angwalima Tshilombo "Tshinkunku" n'a jamais réussi à  acheter tous les Congolais pour sa présidence usurpée. En Belgique comme en France des Patriotes-Résistants-Combattants ont manifesté contre Tshilombo, masque et bouclier d'Alias Kabila , pantin et marionnette de Paul Kagame, Hitler Noir.

Tribaliste patenté, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" s'appuie uniquement sur les Luba-Kasaïens pour tenter de diviser le peuple congolais. La RDC a plus de 450 tribus, aucune n'est majoritaire. Croire que seuls les Luba-Kasaïens représentent le Congo, est une petite vue de l'esprit. Tshilombo n'arrivera jamais uniquement avec ses fanatiques tribaux à  prendre en otage le Congo et à  diviser le Congo.

Le 17 janvier, c'est le jour anniversaire de l'assassinat de Patrice Emery Lumumba, premier Premier ministre Congolais et héros national. C'est ce jour qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" à  Londres. Alors que les étudiants sont chassés des homes de l'université de Kinshasa, pour avoir manifesté contre l'augmentation des frais académiques...Tshilombo "Tshintuntu" vient de transférer 2,5 millions de dollars au reprÄ—sentant de l'UDPS et aux proches de sa famille à  Londres en vue de déstabiliser les Patriotes-Résistants-Combattants et porter un coup de massue à  la résistance congolaise de Londres.

Lire la suite...

RDC: pasteur Mukuna, un ouvrier de la 26è heure qui fait du tapage !

Pasteur Mukuna et Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" !

En République démocratique du Congo, nous avons besoins des vrais hommes de Dieu: clairvoyants, lucides et prophétiques. Pas des pseudo-serviteurs de Dieu, amoureux de Mammon et du luxe, des girouettes et profito-situationnistes.

Bravo Roger Bongos d'avoir ramassé comme il se doit, le pasteur Mukuna, un tribalo-ethnique qui a approuvé et soutenu le vol du destin du peuple congolais par Angwalima Tshilombo " Tshintuntu". Le cupide fils Tshisekedi a fait un satanique deal avec Alias Kabila pour sa Nomination Électorale.

Par coterie tribale, la majorité de nos compatriotes Kasaïens-Luba se sont tus et sont complices des malheurs qui s'abattent sur avec leur traître, collabo, imposteur, usurpateur de frère Tshinjangalala ! Mêmes les leaders Kasaïens des Ong des droits ont joué la partition tribale. Monsieur 15% n'a jamais été élu par le peuple congolais.

Aujourd'hui Mukuna s'agite tel un diable dans le bénitier pour réclamer l'accord du deal FCC-CACH ? Le fourbe Mukuna s'interroge sur la gestion de la Gecamines, la Miba et ose même parle de massacre de Kamwina Nsapu ? Mukuna n'était-il pas au chaudron de mangeoire des Mammouths-Joséphistes durant les 18 ans de l'imposture-occupation d'Alias Kabila ?

Mukuna en bon girouette vire à  800 degrés. Il a le toupet de déclarer "Oyo Ekoya Eya de Mobutu" après avoir défendu la fraude électorale et la fabrication des faux résultats électoraux. Lorsque Me Mukendi wa Mulumba, s'est présenté à  la Cour Constitutionnelle aux ordres d'Alias Kabila, avec 52 avocats tribaux pour défendre son neveu Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" où était Mukuna ?Pourquoi n'a-t-il jamais élevé la voix ?

Qu'il continue de faire son cirque, Mukuna n'est pas crédible. Lorsque Jésus a chassé les marchands du temple (Jean 2:13-35), les juifs n'étaient-ils pas ses compatriotes ? La mission prophétique de l'Église et ses serviteurs est de dire la vérité, d'être du cà´té de la vérité. Défendre des mensonges pour des raisons tribales n'est pas biblique.

Il y a eu des assassinats, massacres, tueries, fosses communes, vols, viols, arrestations arbitraires...Mukuna a préféré diriger l'équipe de football la Renaissance...c'est-à -dire regarder ailleurs. Mukuna a soutenu Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" parce qu'il est Luba-Kasaïen, parce qu'il est de sa tribu alors que le faussaire patenté a dealé sa nomination. Mêmes les évêques catholiques de deux Kasaï réunis en synode ont soutenu Tshilombo, l'imposteur-usurpateur.

Les Kasaïens se sont ligués contre la République pour défendre un frère mafieux. Ils ont contribué à  briser la République, à  fouler aux pieds, les valeurs républicaines d'un Etat-Nation.

Lire la suite...

mardi 7 janvier 2020

RDC: Déjà  4 présidents !

Il y a plus de 400 partis politiques alimentaires et familiaux en République démocratique du Congo qui évoluent pour la plupart dans la capitale, Kinshasa. Ces partis politiques n'ont rien de ce que nous connaissons ailleurs: idéologie, programme, cadres, université d'été. Les partis politiques congolais meurent le jour du décès du Fondateur-Gourou. Le mot "démocratie" se retrouve dans la majorité des dénominations. Sont-ils vraiment des démocrates ? L'illégitimité d'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" doit pousser à  la vigilance pour ne pas sombrer dans la calamité programmée. Nous risquons à  la fin du mandat usurpé de Tshilombo, nous retrouver avec tant des présidents de la République: des loufoques, tribaux, satanistes, parvenus...Pour le moment voici les 4 présidents:

1. Martin Fayulu, président élu avec 62,8% est le véritable président de la RDC. Il est légitime car élu par le peuple congolais. Il est le politicien le plus constant et correct. Il est pacifique et non violent. Martin Fayulu est hors des politicailleurs corrompus, versatiles et girouettes, ventriotes et Mabumucrates qui ne sont que des profito-situationnistes. Martin Fayulu a été sous-estimé. Il est le plus coriace et populaire. Il est le premier congolais à  se battre pour son élection volée. La vérité des urnes est le passage obligé pour la démocratisation du pays.

2. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" est le président Nommé. Le cupide fils Tshisekedi, qui mangeait déjà  dans la main d'Alias Kabila à  Ibiza, Monaco, Paris, Bruxelles...Kinshasa, Tshilombo était une taupe dans l'opposition. D'ailleurs Angwalima Tshilombo n'a jamais participé à  une marche contre le régime Alias Kabila. Battu à  plate-couture avec ses 15%, Tshilombo en bon Moyibi Ya Kala, est allé nuitamment à  l'heure de Nicodème, à  Kingakati pour négocier sa Nomination Électorale. On l'a introduit dans une chambre noire. On lui a fait des choses. Après l'avoir humilié, on l'a fait signer un pacte satanique. Le jour de l'investiture, Tshilombo a failli partir avec son Merti, Merti, Merta. Depuis sa nomination électorale, l'envoà»té par Kingakati, n'a aucun pouvoir. Il ne contrà´le rien. Il fui le Congo et fait du tourisme mondiale au frais du contribuable congolais. Il dépense sans compter et pille les caisses de l'Etat. Tshilombo "Tshintuntu"est au service des Rwandais. Il est le chien couchant de Paul Kagame, Hitler noir.

3. Alias Kabila, président sortant et restant. C'est lui qui dirige encore le Congo de 2001 à  aujourd'hui. Il a commis et bénéficié de deux hold-up électoraux: élection Louis Michel 2006 et élection de novembre 2011. Alias Kabila a tout bloqué. L'élection présidentielle qui devait avoir lieu en 2016 a éte répoussé de deux ans. Il aurait voulu être candidat en 2018 mais le peuple congolais n'a jamais voulu ni cédé. Ses 18 années passées à  la tête de notre pays furent une imposture. Tshilombo "Tshintuntu"n'est que son masque et bouclier. Arrivée au Congo, avec des bottes de jardinier et une Kalachnikov en bandouilière, il a contribué à  l'assassinat de M'zée Laurent-Désiré Kabila dont il se réclame comme fils. Un fils qui a bloqué le procès contre son peuple. Qui a tué M'zée Laurent-Désiré Kabila ? Cette question n'a pas de réponse. Alias Kabila a plus de 50 milliards us planqués dans les îles vierges britanniques.

4. Ne Mwanda Nsemi vient de s'autoproclamé Président de la République Fédérale du Congo. Il est un chiffon rouge brandit par Alias Kabila pour déranger un peu plus le pantin et marionnette des Rwandais: Tshilombo Tshintuntu. L'homme de "Prison break", l'évadé de la prison de Makala n'a toujours rien où était-il caché après son évasion. Ne Mwanda Nsemi est un tribalo-ethnique comme Tshilombo "Tshintuntu". Ce dernier n'embauche que des Bena Mpuka et Kasaïens, tandis que Né Muanda Nsemi a toujours menacé des Kasaïens qu'il estime nombreux dans le Kongo-Central.

Lire la suite...

vendredi 3 janvier 2020

RDC: Tshilombo, fameux fils Tshisekedi, un "Zombie" Kingakatisé par des Rwandais !

Tapis rouge sur saut Tshilombo !

Angwalima Tshilombo, grand voleur du destin du peuple congolais. Monsieur 15%, le fameux cupide fils Tshisekedi a fait un odieux et satanique deal avec Alias Kabila pour sa Nomination Électorale.

Depuis Tshilombo porte en lui des symptà´mes de l'envoà»tement ! " Je sais que pour beaucoup d'entre-nous, c'est difficile à  accepter, je le dis avec sincérité, je rends hommage au président Kabila, président de la république" Puis vint: "Je sers, je sers, merti, merti, merta...!"

Nous apprenons de sources sà»res que la veille de son investiture, Tshilombo a été enfermé dans une chambre à  Kingakati par Alias Kabila. Il aurait subi toutes sortes d' humiliations. Nu comme un vers de terre, on lui aurait coupé des ongles, cheveux, poils...On lui aurait fait signer des pactes sataniques. Tshilombo a été drogué au "Souffle du diable", une drogue qui provoque l'effacement de la mémoire et la suspension du libre arbitre.

Udps, Fatshi Béton? Mon œ“il !

Tshilombo que nous voyons est un "Zombie" qui n'a pas d'à¢me. Il est devenu l'objet des Rwandais qui veulent continuer à  dominer le Congo pour mieux piller ses ressources.

A Kigali, Tshilombo au mémorial du génocide des Rwandais a écrit que les 12 millions de Congolais, tués par la soldatesque rwandaise et ses rébellions fabriquées, étaient morts par "Effets collatéraux" ! Dédouanant ainsi Paul Kagamé, Hitler Noir, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais de tous ses crimes.

Paul Kagamé, Hitler Noir et Tshilombo, son pantin-marionnette

Pour mieux piétiner nos morts et martyrs, Tshilombo est allé à  Kampala chez Yoweri Museveni pour lever la plainte de la RDC introduite à  l'époque de M'Zée Laurent-Désire Kabila contre l'Ouganda. Le pays de Museveni a été condamné à  la Cour International de Justice de Laye, à  payer 10 milliards de $ à  la RDC pour dédommagements.

La plainte de la RDC contre le Rwanda a été levée dès l'arrivée d'Alias Kabila en 2001, sur recommandation pressente de Louis Michel. She Okitundu "Monsieur Anaconda", ministre des Affaires étrangères en sait des choses.

Envoà»té, Tshilombo passe son temps à  féliciter son partenaire du deal satanique Alias Kabila. Alors même que l'imposteur-usurpateur de Kingakati, durant ses 18 ans aura mis la RDC par terre. Arrivée au Congo, avec des bottes de jardinier et une Kalachnikov en bandoulière, Alias Kabila a commis des crimes imprescriptibles. Tshilombo par sa Haute Trahison est devenu le masque et bouclier du barbu de Kingakati.

Tshilombo est la risée du monde. Pour mieux se moquer de lui on ajoute Tshilombo Tshisekedi. Nom qu'il n'a jamais acquis du vivant de Ya Tshitshi.

Pour les vœ“ux Noà«l, Tshilombo a passé ses voeux aux cà´tés de Denise Nyakeru, l'espionne Rwandaise de Paul Kagame, Alias Kabila et Vital Kamerhe, dans le lit du fameux fils Tshise kedi. Dans la Constitution congolaise, il n'y a pas de place pour la Première dame. Mais cette ancienne femme de ménage en Belgique ose d'elle-même se présenter comme Première dame du Congo. Pourquoi ne dit-elle pas qu'elle est Présidente de la République.

Nos compatriotes meurent à  Beni et à  l'Est de la RDC, cela ne préoccupe nullement l'envoà»té Tshilombo. Le cupide voulait l'argent et le tapis rouge. Il a tout ça. Mais le bonhomme n'a plus d'à¢me ni de dignité humaine.

D'ailleurs Jean-Marc Kabunda wa Kabunda qui avait eu le toupet de déclarer que les membres du FCC doivent apprendre à  nager...il a été rappelé à  Kigali. C'est Paul Kagame, Hitler Noir, qui lui a fait visionner la vidéo de la cérémonie satanique sur Tshilombo et sa nudité. On lui a cloué le bec.

Le Président Élu de la RDC est Martin Fayulu. Tshilombo a volé son élection. Il est sous l'emprise des forces occultes négatives. Il ne sert pas le Congo. L'épave ou l'enveloppe de Tshilombo n'a pas d'à¢me. L'esprit de Tshilombo est enfermé dans une bouteille est jeté sous l'eau profonde. Des moellons sont placés au dessus de la bouteille.

Tshilombo est mal barré. Il n'y a que Dieu qui peut le délivrer. A la seule condition, qu'il confesse aux vrais serviteurs de Dieu ce qu'il a signé comme pacte et ce que les Rwandais lui ont fait pour dominer sur le Congo.

Lire la suite...