Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Tshilombo dégage

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 31 mars 2020

RDC: "Coronavirus" Vidiye Tshimanga Tshipanda soigne-toi, arrête ton cirque et cesse de rechercher le buzz sur ta maladie !

RDC: "Coronavirus" Vidiye Tshimanga Tshipanda soigne-toi, arrête ton cirque et cesse de rechercher le buzz sur ta maladie !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Vidiye Tshimanga 3.jpg, mar. 2020

C'est quoi être conseiller d'un pseudo président, un non-élu bénéficiaire d'une Nomination Électorale, d'une république bananière ? Dans des nombreux pays développés, les conseillers sont des personnages de l'ombre, des "incognito" !

La présidence usurpée de Tshilombo est une calamité. A Davos en Suisse, la délégation présidentielle a oublié de payer ses chambres, tout en emportant des draps et couvertures de l'hôtel. Quelle honte pour toute une nation !

Freddy Mulongo-Vidiye Tshimanga 5.jpg, mar. 2020

C'est connu de tout. Vidiye Tshimanga Tshipanda est imbu de lui-même. Il est hautain, arrogant, suffisant, vantard, impressionniste, arriviste et parvenu. L'ancien checkuleur de Bruxelles aime l'ostentatoire, le tape à l’œil et le bling bling.
Qu'est-ce que la maladie d'un conseiller d'un président peut-elle changer dans la marche de la République ? Rien !
Vidiye Tshimanga Tshipanda n'est pas un élu ? Il n'a aucun contrat avec le peuple congolais. Il est conseiller d'Angwalima Tshilombo point barre.

Pourquoi cette théâtralisation de sa maladie ? En effet, toute la journée d'aujourd'hui Vidiye Tshimanga a martelé devant plusieurs corps médicaux, qu'il était la personnalité la plus puissante de la RDC, car dans sa caboche résidait tous les secrets d'Etat !Il est le conseiller en stratégie de Tshilombo, l'imposteur et usurpateur ! Les médecins n'ont pas bronché. Il a été refusé au Centre Médical kinois (CMK) par manque des lits et d'appareils respiratoires.
Il a refusé de se rendre à la clinique Ngaliema considérée par lui comme un mouroir. .

Il a trouvé une place à l'hôpital HJ à la première rue de Limeté, où des médecins Indiens on demandait à son ambulance d'entrer par la porte dérobée, pour ne pas dérober la quiétude des autres patients. Un Conseiller du président, c'est un homme sorti de la cuisse de Jupiter. Il a des secrets à cacher. Une fois admis, hop un tweet: "L’hôpital CMK refuse de faire le scanner des poumons d’un malade au prétexte que celui-ci est corona-contagieux. Heureusement l’hôpital HJ a finalement accepté de respecter son serment d’Hypocrate. Le COVID-19 n’ est létal que pour moins de 3% des malades."

Il avait déjà tweeté le samedi 28 mars qu'il est atteint du Coronavirus : “Le Covid-19 n’épargne personne et se soigne d’abord par la prévention. J’ai été contaminé par l’ignorance mais grâce à Dieu et à l’isolement, ma famille et mes proches sont protégés. SEUL nous serons à nouveau ENSEMBLE“!

“Attention aux hommes chauves et riches ; l'arrogance du "riche" annule souvent le charme de la calvitie.” "Trop de louange amène un chat à se prendre pour un lion" dit un proverbe africain. 

Lire la suite...

jeudi 19 mars 2020

RDC: COVID-19, Angwalima Tshilombo se moque du peuple congolais, il doit démissionner !

RDC: COVID-19, Angwalima Tshilombo se moque du peuple congolais, il doit démissionner !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-FelixTshilombo 341.jpg, mar. 2020


La République démocratique du Congo vivait déjà sous le coronavirus de la misère, pauvreté, malnutrition, corruption généralisée, de l'insalubrité, des bébés prisonniers dans les hôpitaux et centres de santé, des hold-up électoraux, des voyages interminables du Magellan national, des conseillers pléthoriques et incapacitaires à la présidence de la République, des politicailleurs-ventriotes, des kulunas cravatés, des Miyibicrates...

Mais le COVID-19 est foudroyant. Il n'a pas de passeport, n'a pas de traitement, il est redoutable et tueur.

Dans un pays comme la RDC qui souffre du délestage, l'électricité étant une denrée rare, voilà qu'Angwalima Tshilombo s'est fait attendre. Imposteur et usurpateur, Monsieur 15%, Tshilombo le fameux fils Tshisekedi est passé à 22 heures sur les Antennes de la RTNC alors qu'il était attendu à 20 heures. De qui se moque-t-il ? Ce président nommé et non élu, n'a pas aucun respect pour notre peuple.

Contrairement en Europe, où ils ont des médias publics, Angwalima Tshilombo devrait mixer et mobiliser tous les médias de la République: télévisions, Radios commerciales, Radios communautaires et Radio Okapi pour que le message contre le Covid-19 atteigne la majorité de notre peuple, dans les coins et recoins de toute la République. Il devrait passer son allocution dans la journée et ne devrait pas attendre 14 cas de coronavirus pour se prononcer.

Puisque le coronavirus ne s'est pas encore transmis d'un Congolais à un autre compatriote au niveau du pays, qu'il faut rester laxiste. Dès que les Etats-Unis, la France, l'Allemagne...ont commencé à fermer leurs frontières et à prendre des mesures fortes, il fallait les emboîter le pas et ne pas attendre. Il faut sensibiliser à tout va, surtout sur les mesures d'hygiènes à observer.

Des mesurettes d'Angwalima Tshilombo ne feront pas avancer le Schmilblick: interdiction de rassemblement de plus de 20 personnes, toutes activités sportives, deuils en salle ou domicile. Fermetures de : bars, boîtes, terrasses, plus écoles et universités dès ce jeudi 19/03. Tous les lieux de cultes fermés pour 4 semaines.

Pas un mot pour ses voyages ruineux pour les caisses de l'Etat. Sera-t-il confiné au pays pour les 4 semaines ? Pas un mot pour les marchés, le peuple congolais vit avec -1 dollar par jour, il se débrouille. Si les mamans ne vont pas au Wenze que vont devenir les enfants ? Comment peut-on interdire le rassemblement de 20 personnes alors que dans les transports en commun, il y a plus de 40 voire 50 personnes. Pas un mot sur les transports publics.

Les Congolais n'ont pas l'eau qui coule au robinet, mais l'hygiène passe par l'eau. Le gouvernement de Tshilombo va-t-il organiser la distribution d'eau dans des quartiers pour des familles ?

Pas un mot sur un budget spécial pour faire face à tout ça.

Depuis janvier 2020 une épidémie de Coronavirus COVID-19 (ex 2019-nCoV) s’est propagée depuis la Chine.

Qu’est-ce que le Coronavirus COVID-19 ?

Les Coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus. La maladie provoquée par ce Coronavirus a été nommée SARS-CoV-2. par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS.
Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Comment se transmet le Coronavirus COVID-19 ?

La maladie se transmet par les gouttelettes (sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux). On considère donc qu’un contact étroit avec une personne malade est nécessaire pour transmettre la maladie : même lieu de vie, contact direct à moins d’un mètre lors d’une toux, d’un éternuement ou une discussion en l’absence de mesures de protection. Un des autres vecteurs privilégiés de la transmission du virus est le contact des mains non lavées.
C’est donc pourquoi les gestes barrières et les mesures de distanciation sociale sont indispensables pour se protéger de la maladie.

Quels sont les symptômes du Coronavirus COVID-19 ?

Les symptômes principaux sont la fièvre ou la sensation de fièvre et des signes de difficultés respiratoires de type toux ou essoufflement.

Existe-t-il un vaccin ?

Il n’existe pas de vaccin contre le Coronavirus COVID-19 pour le moment. Plusieurs traitements sont en cours d’évaluation en France, en lien avec l’OMS pour être utilisés contre le Coronavirus COVID-19. Dans l’attente, le traitement est symptomatique.

En France, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d'être munis d'une attestation pour :

-Se déplacer de son domicile à son lieu de travail dès lors que le télétravail n’est pas possible ;
-Faire ses achats de première nécessité dans les commerces de proximité autorisés ;
-Se rendre auprès d’un professionnel de santé ;
-Se déplacer pour la garde de ses enfants ou pour aider les personnes vulnérables à la stricte condition de respecter les gestes barrières ;
-Faire de l’exercice physique uniquement à titre individuel, autour du domicile et sans aucun rassemblement. Pour une urgence sanitaire planétaire, prendre son temps.

Angwalima Tshilombo limite ses mesurettes à la prise en charge de ceux qui sont testés positif au coronavirus et les autres ? C'est la prise de tout le peuple congolais qui est exigé. Non seulement, il prend des mesurettes en retard en plus, c'est du gnongnon comme mesures.

A quoi sert cette présidence usurpée ? Tshilombo doit démissionner! A-t-il volé le destin du peuple congolais pour se pavaner au lieu de travailler pour lui ? Il doit démissionner. Tshilombo dégage !

Lire la suite...