Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Tshilombowood

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 9 septembre 2019

Tshilombowood: Le spot publicitaire de Félix Pétain Bizimungu Tshilombo encore un raté!

La République démocratique du Congo, est devenue un e pays des deals ! Deal Alias Kabila-Tshilombo, deal Tshilombo-Kamerhéon, deal FCC-CACH, deal Tshilombo-Paul Kagamé...Comment est-ce qu'un faussaire-corrompu comme Félix Pétain Bizimungu Tshilombo peut-il incarner le changement ? Le peuple congolais est allé aux élections pour un changement. Le putschiste Tshilombo a enfariné le peuple congolais dans son vol électoral. Le changement qu'attendent le peuple congolais, c'est s'accommoder de petits arrangements noués dans l'opacité avec Alias Kabila et FCC ? Aucun mot sur les agressions, massacres et crimes contre l'humanité à  l'Est de la République démocratique du Congo. Pas un mot sur nos martyrs Congolais. Pas un mot sur des enjeux actuels du pays. D'ailleurs, son clip est fait, sans drapeau congolais, symbole de République.

Alors que la question est sur toutes les lèvres: Où sont les 15 millions de dollars américains ? Félix Pétain Bizimungu Tshilombo Il va changer le pays en étant lui même l'un des voleurs de 15 millions de dollars américains ? Dans son propre bureau et son directeur de cabinet vital Kamerhéon, 15 millions de dollars américains se sont volatilisés ? Comment entend-t-il régulariser ses rapports avec l'inspection générale des finances ? Son Etat de droit, c'est faire des obstructions aux inspecteurs des finances ?

Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est un imposteur, usurpateur et receleur électoral. Voleur d'élection, le cancre écervelé se moque de qui? Quand on est au pouvoir même usurpé comme le sien, on ne rêve plus, on ne fait ni des incantations ni des prophéties, on met en route ce que l'on a rêvé. Bénéficiaire d'une nomination électorale, après un odieux deal avec Alias Kabila, contre le peuple congolais, Monsieur 15% est un président Quado et nommé. Les compatriotes de Beni-Butembo et Yumbi n'ont pas de "Président de la République", ils n'ont jamais voté. Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, se prend pour Jean de La Fontaine, ce grand poète Français, renommé pour ses Fables et contes. Tshilombo doit agir. Il doit être concret. Il ne doit pas rêver le Congo !

A-t-il volé le destin du peuple congolais pour continuer à  blablater ? Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est un imposteur et usurpateur. Voleur d'élection, le cancre écervelé se moque de qui? Quand on est au pouvoir usurpé on ne rêve plus, on ne fait ni des incantations ni des prophéties, on met en route ce que l'on a rêvé. Il est culotté de parler d'un Congo contre le tribalisme. 95% de ses 116 conseillers sont de sa tribu Luba Angwalima, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est plus qu'un margoulin, il est mafieux. Bénéficiaire d'une nomination électorale, Tshilombo, président des Bena Mpuka, ne s'est pas exprimé à  la radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC). C'est son clip à  la manière du DJ Arafat, qui vient de disparaître, qui a été balancé sur les antennes et ondes de la RTNC. Un spot publicitaire d'environ cinq minutes, de la communication politique taillée sur mesure qui n'a rien avoir avec un message à  la Nation, avec images incorporées et un fond musical à  la manière de Tshilombowood.

L'imposteur et usurpateur Tshilombo a le culot de commencer son speech enregistré par cette alambiquée: "L'élection présidentielle qui a consacré notre victoire, votre victoire continue de susciter beaucoup d'espoir dans le pays et à  l'extérieur du pays...". Il vit sur quelle planète pour raconter des niaiseries pareilles ? Félix Pétain Bizimungu Tshilombo n'a jamais gagné l'élection présidentielle en République démocratique du Congo. Il occupe illégalement le poste du président, marche sur le tapis mais il n'a aucun pouvoir. Comment a-t-il gagné l'élection présidentielle et se retrouve avec 23 sur 65 ministres dans son gouvernement ? Avec le régime semi-présidentiel, combien Tshilombo a-t-il des parlementaires: députés et sénateurs ?

La République démocratique du Congo n'a pas un problème de haine ethnique ni tribale. Le tribalisme n'est pas notre affaire. Le premier tribaliste de la RDC, c'est Félix Pétain Bizimungu Tshilombo. Sur ses 116 conseillers tribaux, 95% sont ses frères Balubas, des Bena Mpuka ! 25% sont dans le gouvernement ! Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a envoyé 1000 Balubas en formation militaire. Les soudards sont en Afrique du Sud. Veux-t-il créer une armée mono-ethnique comme au Rwanda ? Le vrai problème est que Félix Pétain Bizimungu Tshilombo n'est pas élu. Dénoncer son putsch électoral ne font pas des Congolais qui s'opposent à  son accession à  la magistrature suprême par fraude et tricherie, sont des tribalistes ? Pourquoi le régime d'imposture de Tshilombo veut museler le peuple congolais. Les Bena Mpuka et communautaristes Balubas jouent aux victimaires. Les Talibans et Tribalo-ethniques sont des discriminaires.

C'est la République qui rassemble dans la liberté et la diversité. Nous réfutons cette volonté de Tshilombo de voir un Congo qui gomme des différences. Le Parti-Etat de Mobutu est révolu. Avec plus de 450 tribus, Tshilombo veut soit un. L'unité, c'est autour des valeurs républicaines. Pas autour d'un Angwalima et Fakwa qui voleur du destin de tout un peuple.

`` Je veux d'un Congo où il n'y a qu'un seul camp : le CAMP de congolais UNIS et FIERS de notre riche diversité. Un Congo de CHANGEMENT de MENTALITÉS.»

``...Un Congo où il n'y a pas ceux de la bas et ceux d'ici. Un Congo où il n'y a pas ceux d'une église contre ceux d'une autre église. Un Congo où il n'y a pas un camp politique contre un autre camp politique.»

``Nous avons le devoir de porter le grand rêve et de redonner de la grandeur à  notre pays. De Bà‚TIR UN CONGO DEBOUT et DIGNE. Un Congo des TRAVAILLEURS RESPONSABLES, VIGILANTS & GARDIENS de nos lois. C'est le Congo que je veux pour nous tous».

``...Un Congo débarrassé de la HAINE, du TRIBALISME. Un Congo où nos femmes ne sont plus violées tous les jours. Un Congo où il n'y a plus de guerre. Un Congo où il y a pas une province contre une autre» |

`` Je rêve d'un Congo meilleur. Nous avons le devoir de construire un Congo où tous les enfants ont droit à  l'éducation et à  la santé. Un Congo où aucun enfant le dort dans la rue ou ne meurt de faim.»

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 9 juillet 2019

RDC: 30 juin 2019, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, ambassadeur plénipotentiaire de l'occupation a bafoué le jour sacré

Le 30 juin 2019 était le jour 181 de l'année 2019. Le 30 juin dernier est tombé un dimanche en 2019. Pour la République démocratique du Congo, le 30 juin est la date de l`indépendance: une "date sacrée et commémorative" ! Dommage que l'ambassadeur plénipotentiaire de l'occupation, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, pantin, marionnette et masque d'Alias Kabila, a bafoué le 30 juin, date sacrée du Congo. Tous les 4 juillet de l'année, les Etats-Unis célèbrent leur indépendance. INDEPENDENCE DAY - S`inspirant du 14 juillet français, Donald Trump a donné à  la fête nationale américaine des airs de parade militaire. Le président s`est exprimé sur les marches du Lincoln Memorial, rompant avec la tradition. Tous les 14 juillet, il y a un défilé sur les champs-Elysées à  Paris en France. En Afrique, chaque pays célèbre son jour d'indépendance. Pourquoi les occupants et le cancre écervelé de Félix Pétain Bizimungu Tshilombo ont refusé au peuple congolais de commémorer les festivités communes. Tshilombo l'inconscient a injurié la mémoire des pères de l'indépendance: Kasa-vubu, Bolikango, Patrice Eméry Lumumba...Le 30 juin n'est pas une fête comme les autres. C'est une date historique. Fêter dans la "Méditation" telle qu'avait proposé le régime d'imposture-occupation, est une insulte à  notre peuple.

L'indépendance, c'est le droit de chaque citoyen de travailler ; c'est l'égalité de droits dans l'accès à  la santé et à  la scolarité; c'est le droit de manger à  sa faim; c'est le droit de vivre dans un environnement sain et salubre; c'est l'égalité fiscale; c'est la légalité et la légitimité des institutions ; c'est le respect de la constitution...Avons-nous tout ça au Congo ?

Refuser, la fête au peuple congolais et sortir une escouade des policiers armés jusqu'aux dents pour empêcher la marche pacifique de Lamuka, prouve à  dessein que le changement voulu par le peuple congolais n'est pas à  l'ordre du jour. Le président ÉLU, Martin Fayulu et Adolphe Muzito ont été gazés, la police de Tshilombo a excellé dans la brutalité et violences. Martin Fayulu a été éconduit manu militari jusqu'à  sa résidence.

Paluku Kamala Defao a finalement succombé à  ses blessures. Ce jeune de Goma à  l`est de la RDC avait reçu une balle de la police lors d`une manifestation initiée le 30 juin dernier par l`opposition.

Déterminés à  exiger entre autres la `` vérité des urnes » et dénoncer les anti-valeurs du président Quado et nommé, Félix Pétain Bizimungu tshilombo et son "nominateur-partenaire Alias Kabila, des leaders de la plateforme de l`opposition " Lamuka" étaient descendus dans la rue le 30 juin dernier bravant ainsi l`interdiction de manifester décrétée par le régime des occupants.

La police d'occupation avait vite fait de balayer l'information du décès du jeune Paluku Kamala Defao, touchée par balle. Version balayée à  son tour par la Lutte pour le changement (LUCHA) qui a annoncé hier vendredi la mort du jeune Paluku Kamala Defao. `` Paluku Kamala Defao, le jeune manifestant sur qui la police avait tiré lors de la manifestation du 30 juin à  Goma était bel et bien décédé, contrairement au démenti officiel de la PNC. Il a été porté en terre ce vendredi, dans un climat tendu. Les auteurs doivent être jugés », a écrit sur Twitter, le mouvement citoyen qui a même publié les photos des obsèques.

Bénéficiaire d'une Nomination Électorale, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a déjà  un mort dans sa conscience. Le faussaire inconscient avec son faux slogan "Etat de droit et démocratie" sait que sa présidence usurpée sera maculée de sang du peuple congolais. Complice d'Alias Kabila, leurs sorts sont liés désormais. Peut-on-dire qu'il est "Maboko Pembé" avec 1 mort et plusieurs blessés en six moins de sa nomination électorale ? Les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques les pensent.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 12 avril 2019

Mabundi Airways: Président Quado, Félix Tshilombo réquisitionne Congo Airways sans payer la facture

Félix Tshilombo Pétain dans un vol régulier de Congo Airways ?

Kinshasa,la capitale et Lubumbashi,la ville cuprifère, c'est 2380 Km de distance, ce qui fait deux heures de vol. Bizarre, l'avion présidentiel est toujours confisqué par Alias Kabila, qui prive le président Quado nommé de ce patrimoine de la République. Félix Tshilombo Pétain a décidé de laisser au sol Mabundi Airways son avion en location. Il a réquisitionné l'avion de Congo Airways pour sa balade à  Lubumbashi. Sur la photo: On voit que l'avion est presque vide. Aucun passager n'a payé son billet. Dans un vol régulier, il y a un mélange: hommes, femmes et enfants.

Les Bena Mpuka, Thuriféraires, Talibans, Tribalo-ethniques et fossoyeurs de la République ont décidé de nous embrouiller, de faire feu de tout bois afin d'encenser Monsieur 16% Félix Tshilombo Pétain Bizimugu wa Kanambe ! En quête permanente de légitimité après son deal et sa nomination électorale. Le Faussaire joufflu peine à  se crédibiliser. Il va de bourde en bourde, flop en flop. Ses garçons de course et djaleloïstes confondent communication et travail journaliste. Ils ont envahi les réseaux sociaux avec une photo de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu wa Kanambe, président Quado en vadrouille à  bord de Congo Airways...en vol régulier !

Lire la suite...

Partager sur : Partager