Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Tshisekedi

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 14 août 2020

RDC : Le silence assourdissant de Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi sur la profanation de la tombe du président de Kasa-Vubu par l'effigie d'Angwalima Tshilombo et un drapeau de l'Udps...!

RDC : Le silence assourdissant de Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi sur la profanation de la tombe du président de Kasa-Vubu par l'effigie d'Angwalima Tshilombo et un drapeau de l'Udps...!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Marthe Kasalu Karachika.jpg, août 2020
Imposteuse, corrompue, acariâtre, autoritaire et criminelle, Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi est une sorcière de Karachika.


Comment cette femme amoureuse des billets verts plus que des êtres humains, peut-elle à 83 ans continuer à se comporter comme une gamine de 15 ans , sans prodiguer de bons conseils à son Angwalima de fils ?
La vidéo est là comme archive. On voit Marthe Kasalu Jibikila, dans un langage à l'emporte pièces, réclamer que les chefs d'état africains interviennent auprès d'Alias Kabila, pour que la dépouille de son mari, Étienne Tshisekedi "Mula Nkuasa", père de 26 enfants et ancien ami du dictateur Mobutu, puisse retourner au Congo. Le corps de Ya Tshitshi est toujours en Belgique, d'après certaines sources. L'homme, aux trois cercueils, enterré précipitamment à Nsele, après que l'Udps ait acclamé Paul Kagamé, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais au stade des Martyrs, n'est pas Etienne Tshisekedi.
Comment Mukaji Wa Mulufwila, Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi peut-elle demeurer silencieuse face aux bévues de son fils: Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, imposteur et usurpateur, qui a fait placer son effigie au dessus du mausolée de Joseph Kasa-Vubu, premier Président de la République démocratique du Congo et l'un des pères de l'indépendance ? En implanta ta le fameux drapeau de l'Udps, parti familial des faussaires et checkuleurs, n'est-ce pas un sacrilège de trop ?
Pourquoi Karachika, la sorcière Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi qui voulait prouver au monde entier qu'elle avait de la peine pour son défunt de mari, ne s'offusque par les abus de pouvoir de son Angwalima de fils sur Kasa-Vubu ? Le premier Président de la RDC n'est plus là pour se défendre, Maman Kasa-Vubu non plus. Mais Kasa-Vubu a ses enfants qui sont encore vivants.

est l''héritière politique de son père. Pourquoi Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba se permet-il d' humulier encore une fois Kasa-Vubu ? Étienne Tshisekedi, ministre de l'intérieur de Mobutu en 1969, avait fait couper l'eau et l'électricité à la résidence du président Kasa-Vubu pendant son deuil ! Heureusement, il y a eu des bougies, lampes tempêtes et Coleman pour pleurer le président Kasa-Vubu.

51 ans après, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba humilie encore le président Kasa-Vubu, en plaçant son effigie à Singini.

Et Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi, femme dangereuse et manipulatrice à outrance cautionne-t-elle la profanation de la tombe de Kasa-Vubu ? Pourquoi ne pas placer des drapeaux de l'Udps à Nsele, au mausolée de Ya Tshitshi ? À Rabat au Maroc, Maman Bobi Ladawa se rend au cimetière chrétien où repose le Maréchal Mobutu pour balayer et arroser des fleurs.
Mukaji wa Mulufwila Marthe Kasalu Tshisekedi ne se rend jamais au mausolée de Nsele, même pas pour nettoyer des herbes folles. Pourtant la Kalatchika n'a pas hésité de spolier la famille Matula... à Nsele !
Elle fait nommer des ministres. Marthe Kasalu Jibikila veuve Tshisekedi n'a aucune fonction officielle en République démocratique du Congo. Mais, elle est très influente car elle est la mère de Tshilombo, un petit président nommé et marionnette d'Alias Kabila. Elle a un cabinet et des conseillers qui travaillent pour elle, pour donner des ordres: "Mama Marthe a dit...". Elle s’assoit dans le fauteuil d'Etienne Tshisekedi "Mula Nkuasa", avait-elle une ambition ? Marthe Kasalu Jubikila a-t-elle fait un coup d'Etat dans le lit du palais ? Marthe Kasalu Jibikila a chassé toutes les personnalités non-Kasaïennes autour d'Etienne tshisekedi: Valentin Mubaké, Remy Massamba, Mavungu, Moleka...tentant se déshabiller ! Avec elle, le peuple d'abord est devenu le ventre et la famille d'abord. Marthe Kasalu Jubikila a-t-elle précipiter Etienne Tshisekedi dans la tombe, pour s'asseoir dans le fauteuil de "Mula Nkuasa" ?
Femmes et hommes d'affaires, politicailleurs profito-situationnistes, Udpsistes et Udpésiens se pressent auprès d'elle, pour faire aboutir leurs dossiers.
freddy-mulongo-felix-tshilombo-morgue-1
Marthe Kasalu Jibikila est la femme, la plus écoutée de son fameux fils , qui a volé le destin de tout un peuple, avec son odieux deal avec Alias Kabila. Marthe Kasalu Jibikila fait du trafic d'influence et elle y vit. C'est son gagne pain. D'ailleurs, la résidence d'Air Zaïre, où elle réside encore, résidence officielle de feu Etienne Tshisekedi "Mula Nkuasa", située dixième rue Limete, l'artère qui donne à la rue Pétunias est fermée au public, quadrillée par la Garde républicaine pour assurer sa sécurité. Son cortège équivaut à celui de Tshilombo.
Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi ne proteste même pas de la profanation de la tombe de Kasa-Vubu. Pour elle, c'est normal. Alors que cette sorcière avait sorti des larmes de crocodile pour que le corps de son mari rentre au pays... Pour la profanation de la tombe du premier Président de la République : Joseph Kasa-Vubu, Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi est aphone. Les Kinois disent "Ezui voisin" Koseka te !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 19 avril 2020

RDC : Les 10 raisons de ne pas croire Tshilombo (suite et fin) !

RDC : Les 10 raisons de ne pas croire Tshilombo (suite et fin) !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Oui à la tribu. Non au tribalisme exacerbé. Tshilombo se comporte en chef de bande des Kasaïens. Monsieur 15% a une arrogance inouïe des arrivistes et profito-situationnistes. Ba "Nyangalakata", "Ba Ndoki", "Ba CombatNtaba" ce sont des expressions qu'il a balancé à la diaspora congolaise à Bruxelles, Paris et Londres.

Freddy Mulongo-Fatshi Ntaba -Tshilombo 1.jpeg, avr. 2020

6. Tshilombo a une épine aux pieds "Alias Kabila". Menteur patenté, Tshilombo dirige le Congo par et avec des mensonges. On ne vient pas à la présidence de la République en "stagiaire". On n'est pas "Président" par procuration. Tshilombo est le ministre des Affaires étrangères d'Alias Kabila. Non Élu, Tshilombo est allé nuitamment négocier sa Nomination électorale à Kingakati. Au grand mépris du peuple congolais floué par celui qui est le fils Tshisekedi. Tshilombo est pantin, marionnette et masque d'Alias Kabila. Sa traîtrise et son mépris pour le peuple congolais sont criardes. Il a négocié un pouvoir qu'il n'a pas gagné. Tshilombo a voulu le pouvoir pour le pouvoir. Il pensait entrer dans l'histoire mais il est bon pour la poubelle de l'histoire. Il ne dirige et ne contrôle rien. Son deal avec Alias Kabila est contre le peuple congolais. À part le tapis rouge, il ne fait rien. Tshilombo a fait perdre à la RDC, des années de lutte pour la démocratie. Tshilombo est voleur de toutes les marches contre le régime d'Alias Kabila par la diaspora congolaise au niveau mondial. Il a récupéré et bafoué marches, manifestations, pétitions et autres démarches démocratiques pour anéantir le régime d'imposture et d'occupation d'Alias Kabila. Les patriotes-
résistants-combattants n'ont jamais été mieux trahi que par Angwalima Tshilombo.

7. Tshilombo est clivant : La RDC n'est pas un pays normal. Le peuple congolais tant souffert : dictature, crimes de sang, crimes de génocide et crimes contre l'humanité. Les violences faites aux femmes ont des stigmates dans notre société. Un président même putschiste et non élu mais bénéficiaire d'une Nomination Électorale doit défendre le Congo et manifester de l'empathie envers les Congolais. Il doit rassembler le peuple et fédérer les hommes et femmes pour un Congo meilleur. Il ne doit surtout pas être le président d'un camp mais de tout le peuple. Sachant que cela n'est pas possible. Pourquoi avoir promis aux compatriotes de l'est, qu'une fois élu, il installerai son quartier général à Beni pour lutter contre invasions et crimes ?
Grisé par un pouvoir volé, Tshilombo se comporte en chef de bande. Il est Kasaïen donc c'est aux Kasaïens de profiter. Pourquoi un individu qui a vécu longtemps en Belgique, afficher et affirmer son tribalisme exacerbé, est-ce que c'est raisonnable ?
Tshilombo n'a jamais levé son doigt pour dénoncer et dire stop à ses miliciens qui tapissent le net pour injurier et insulter les compatriotes non Luba qui fustigent sa gestion calamiteuse de la République. Lorsque les Bena Mpuka insultent le sexe de nos mamans croit-il que nous allons-nous taire ? Il s'est appuyé sur ses Tribalo-ethniques mais ils n'ont pas d'épaisseur. "Bokomesana". Nous sommes abusivement qualifiés de "Jaloux" et "Haineux". Dire la vérité, c'est être jaloux d'un Collabo, Traître, Imposteur et Usurpateur. Nous refusons de Komesasana Ya Kimoyibi. Tshilombo est certes Muana Mboka mais il est voleur du destin du peuple congolais. Oui à la tribu. Non au tribalisme exacerbé. Tshilombo se comporte en chef de bande des Kasaïens. Monsieur 15% a une arrogance inouïe des arrivistes et profito-situationnistes. Ba "Nyangalakata", "Ba Ndoki", "Ba CombatNtaba" ce sont des expressions qu'il a balancé à la diaspora congolaise à Bruxelles, Paris et Londres. Or la diaspora congolaise est incontournable. Ce sont les actions de la diaspora congolaise qui ont empêché Alias Kabila à un troisième mandat. Tshilombo n'était pas élu par ses pairs comme candidat commun de l'opposition à Genève. C'est Martin Fayulu  qui a été élu par ses pairs. Dans une volonté de contournement, Tshilombo qui a été battu à plate-couture, est allé négocier une nomination électorale. C'est Tshilombo par ses magouilles qui permet encore qu'Alias Kabila soit Roi au Congo. 

8. Tshilombo est un mafieux politicailleur et ventriote : En Belgique où il a vécu, ses collègues pizzaïolo ignoraient qu'il était le fils Tshisekedi, un grand opposant au Congo. Il ne s'est jamais battu pour une cause noble. Il n'est visible à aucune manifestation au pays contre le régime d'Alias Kabila. En catimini, l'Udps, le parti familial, avec son faux slogan du peuple d'abord a négocié à Ibiza, Venise, Paris... avec le régime d'imposture d'Alias Kabila. Le problème d'Angwalima Tshilombo est qu'il est qu'un piètre jouisseur. Il aime jouir sans aucun effort. Le FCC connaissait déjà ses faiblesses, d'un gars fauché prêt à ramper pour avoir la pitance. Tshilombo s'est allié aux ennemis du Congo. Son Collaborationnisme est néfaste pour la RDC. Tshilombo confond allégeance aux ennemis du Congo et diplomatie. Ce n'est pas au président nommé d'aller chercher des investisseurs. Climat de paix, stabilité politique, environnement paisible d'affaires, lutte contre la corruption qui permettent aux investisseurs de venir d'eux-mêmes. 

9. Tshilombo doit demander pardon au peuple congolais. Il a fait du mal au peuple congolais avec son deal avec Alias Kabila. Rien n'est trop tard. Tshintuntu-Tshifueba doit recouvrer la raison. Le pardon libère. Pour son ventre et  honneur personnels, par son orgueil Angwalima Tshilombo est prêt à tout. Sa politique de "Kosa Leka" montre ses limites. Seule une vraie conversion de cœur et d'esprit, peut lui permettre de revenir à son Dieu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 7 avril 2020

RDC: De l'Udps parti national à l'Udps médiocre des Mabumucrates, Ventriotes et Tribalo-ethniques...

Freddy Mulongo-Udps mabumucrate.jpg, avr. 2020

RDC: De l'Udps parti national à l'Udps des Mabumucrates, Ventriotes et Tribalo-ethniques...

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Cette photo parle d'elle-même. Fondé le 15 février 1982, L'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) fut un grand parti national dont les leaders étaient de toutes les provinces du Congo. C'était le temps des pères fondateurs "les 13 parlementaires". Aujourd'hui, l'Udps "Tshintu Tshetu" est un parti des Tribalo-Ethniques, un ramassis des mabumucrates, ventriotes, fanatiques sans idéaux.

Cette photo parle mieux que mille écrits. L'Udps national de 13 parlementaires a été un parti fédérateur et rassembleur. Ici on voit le directoire des présidents: Frédéric Kibassa (Katanga), Etienne tshisekedi (Kasaï), Mbwankiem (Bandundu) et Marcel Lihau Kanza (Equateur).

L'Udps qui négociait en catimini avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa n'est autre que celui des ramassis Mabumucrates, profito-situationnistes, ventriotes,  vendus, corrompus, traîtres, collabos arrivistes, parvenus et tribalo-ethniques. Tous les Congolais des autres provinces ont été chassés pour en faire l'Udps de Tshintu Tshetu !

Le peuple d'abord au ventre d'abord, il n'y a qu'un pas !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 13 mars 2020

Affaire tapis rouge-Mbuji-Mayi:  Denise Nyakeru est-elle la Présidente de la RDC ?

Affaire tapis rouge-Mbuji-Mayi:  Denise Nyakeru est-elle la Présidente de la RDC ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Denise nyakeru.jpg, mar. 2020

A Mbuyi-Mayi, au Kasaï Oriental, Dénise Nyakeru, la compagne Rwandaise de Tshilombo, a marché sur tapis rouge, passer les troupes en revue et fait défiler des militaires et civiles. Une compagne d'un président fut-il nommé a-t-elle droit d'un tapis rouge sans son compagnon bénéficiaire d'une Nomination Électorale ? Ce n'est par distraction ni par haine contre Denise Nyakeru, que Réveil FM International se penche sur son cas. Il s'agit de la République, qui a son fonctionnement et ses règles.  

Ni Maman Kasa-Vubu, Maman Lumumba, Maman Sese, Maman Bobi Ladawa... n'avaient jamais oser coiffer leurs maris en fonction.

Graça Machel  est une personnalité politique mozambicaine. Elle a étudié à l'université de Lisbonne avant de rejoindre le Front de Libération du Mozambique. Directrice adjointe dans une école du Frelimo en Tanzanie, elle épouse Samora Machel, qui devient le premier président de la République populaire du Mozambique en 1975. Graça Machel est ministre de la culture  et de l' éducation du nouveau régime jusqu'en 1989. Après la mort de son mari, elle se consacre à des causes humanitaires et se fait l'avocate des droits des femmes et des enfants. En 1998, elle épouse en secondes noces le président de la République d'Afrique du Sud, Nelson Mandela, dont elle partage la vie jusqu'à sa disparition en 2013. En Afrique du Sud, Graça Machel Mandela n'a jamais, jamais et jamais coiffé son mari Nelson Mandela !   Avant les élections au Congo de décembre 2018, les services Rwandais nous avaient informé qu'ils amenaient leur fille à la tête du Congo. "Tshilombo n'est qu'une étiquette et pas intelligent. C'est Denise Nyakeru la vraie présidente de la RDC. Certains naïfs l'appellent abusivement "première dame", ce titre abusif a quel statut constitutionnel ?  Mais c'est elle la Présidente au Congo ! Non seulement Tshilombo ne voyage jamais sans elle pour ne pas fâcher son patron Paul Kagame, c'est elle la référente du pays de Mille Collines au Congo.

Freddy Mulongo-Mbuji Mayi ville présidentielle 2.jpg, mar. 2020

A Mbuyi-Mayi, chez les Bakwanga, pays du Patriarche Ciakudia de Londres, Denise Nyakeru nargue le peuple congolais, elle marche sur tapis rouge, toute seule, comme si de rien n'était. Alors que son compagnon est toujours en vadrouille.  Elle fait faire un défilé et Mbuyi-Mayi s'autoproclame "Ville présidentielle". Nyakeru fait des choses : "Na Nko"!  

Freddy Mulongo-John Nyakeru.jpg, mar. 2020

John Nyakeru, le frère biologique de Denise Nyakeru est le chef de protocole de la présidence usurpée de Tshilombo. Il a été nommé le 6 mars 2019, il a remplacé à ce poste Makongo Muana ute avec qui il a travaillé comme adjoint pendant le règne d'Alias Kabila.  Dans un pays normal, on ne peut vivre ce que les Congolais ont vécu à Mbuji Mayi. Le Congo est-il pris en otage par la famille Nyakeru ?  John Nyakeru doit être viré. Il a fait passé les intérêts de la famille Nyakeru au dessus de celle de la République. La compagne de Tshilombo ne doit pas marcher sur tapis rouge seule sans son compagnon.  Elle n'a pas droit de passer les troupes en revue ni de faire faire un défilé ! 

Angwalima Tshilombo a été hué par des Congolais à Londres, lorsqu'il a déclaré que les Banyamulenge sont des Congolais. Angwalima Tshilombo dort et se réveille chaque matin avec Dénise Nyakeru, espionne de Paul Kagame dans sa maison. Notre Elinginingi ya pamba doit se raviser très vite.

Tshilombo non seulement a volé l'élection au peuple congolais, la RDC est dirigée par le Rwanda par l'entremise de Denise Nyakeru.

Pourquoi Tshilombo voleur du destin du peuple congolais peut-il continuer par outrecuidance d'infliger au peuple une ènieme humiliation ?

Est-ce que c'est parce que c'est le 8 mars, journée internationale de la femme qu'il faut un relâchement dans le protocole d'état ?

Angwalima Tshilombo est une calamité pour le Congo. Il a usurpé le pouvoir avec son deal avec Alias Kabila et se comporte en humiliateur du peuple congolais. Un an et trois mois après son putsch électoral par un odieux deal contre le peuple congolais, on est en droit de se poser la question Tshilombo à volé l'élection pourquoi faire ? Pourquoi le tapis rouge à sa compagne ? Pourquoi ridiculiser tout un peuple ? Sans projets pour le Congo, sauf des promesses farfelues, heureusement que le ridicule ne tue pas. Si Angwalima Tshilombo n'est pas présent dans une manifestation, dans l'ordre constitutionnel et protocolaire: c'est le président du Sénat, puis le Premier ministre et la Présidente de l'Assemblée nationale qui ont droit au tapis rouge congolais. Surtout pas Dénise Nyakeru, la compagne de Tshilombo seule ! Elle n'a aucune fonction officielle au Congo. Elle n'a aucune légitimité car elle est non élue. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 27 février 2020

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mulunda 1.jpg, fév. 2020

Ce tweet de pasteur Daniel Ngoyi Mulunda m'a bouleversé. Si le compte est faux, il faut tout de suite le dénoncer. Mais s'il est vrai, c'est extrêmement grave.

Past. Mulunda-Nyanga
@PasteurMulunda
·
25 févr.
J’avertis Mukuna que s’il ose me toucher directement ou indirectement, il va compromettre la cohabitation entre Kasaiens et Katangais d’une part et entre les baluba du Kasai et du Katanga de l’autre. Ce feu va brûler nombreux. Katangais ouvrez les oreilles !

Quelles sont les leçons tirées de la chasse des Kasaïens au Katanga en 1992 sous la dictature de Mobutu ? Pourquoi vouloir refaire ce qui n'a jamais marché ? Pourquoi diviser un peuple qui est censé avoir un ancêtre commun: Ilunga Mbidi ? Ce sont les petits peuples qui subissent des décisions alambiquées prisent par des politiques inconscients.

Freddy Mulongo-Pascal Mukuna.jpg, fév. 2020

En Suisse, un grand Collabo et traître de la diaspora congolaise me traîne en justice. Bafwa Lwakale Mubengay, kasaïen, tribalo-ethnique patenté argue que je suis parmi les Katangais qui ont chassé les kasaîens au Katanga. Le Zobacrate le fait par haine, vengeance et par cupidité. Il a le même le culot de me réclamer 1 million de franc suisse parce que je suis journaliste katangais. Ce n'est pas Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le fameux gouverneur de Mobutu et ami d'Angwalima Tshilombo, imposteur-usurpateur et voleur de destin de tout un peuple, qui l'a enfariné avec un une nomination bidon, qui est visé, mais moi, un Katangais qui n'a jamais occupé aucun poste politique au pays qui doit payer les erreurs des autres.

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda doit avoir honte de débiter les incongruités pareilles. Ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), dans sa conscience devant Dieu et devant le miroir de l'histoire, Daniel Ngoy Mulunda doit dire la vérité des urnes de l'élection 2011. Qui a gagné ? C'est Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui avait gagné mais lui a proclamé Alias Kabila !
Il a affirmé qu'il ne se reprochait de rien et qu'il écrivait un livre: "Les élections chaotiques de 2011, la vérité de Daniel Ngoy Mulunda" ! Avoir contribué au chaos dans un pays et ne se reprocher rien, quel toupet ?

Aucun Katangais ne vous délègue pour parler en son nom contre l’évêque Mukuna ou contre les kasaîens.

Après avoir soutenu le régime d'imposture d'Alias Kabila dans son imposture, soutenu Emmanuel Shadary, le faux dauphin du barbu de Kingakati, car le vrai dauphin était Angwalima Tshilombo, voilà que l'évêque Pascal Mukuna revient à la raison, demande pardon à la diaspora congolaise qui était en avance des informations d'après lui.

L'évêque Pascal Mukuna a lui au moins reconnu dans une repentance publique, le travail des Congolais de l'étranger, pour sauver le Congo, ce que le pasteur Daniel Ngoy Mulunda n'a jamais fait: reconnaître que lui s'était trompé.

Des vraies questions demeurent dans la démarche de l'évêque Pascal Mukuna: Comment peut-il dénoncer Alias Kabila, le père de la démocratie d'après Angwalima Tshilombo et ignorer qu'il est son partenaire et c'est Alias Kabila qui l'a nommé puisqu'il y a eu deal ? Angwalima Tshilombo, Monsieur 15%, n'a jamais gagné l'élection présidentielle de décembre 2018. On ne combat pas le mensonge avec des demi-vérités. Soutenir Tshilombo, c'est soutenir Alias Kabila ! Tshilombo est son masque, bouclier.

L'évêque Mukuna est président Citoyens pour l'éveil patriotique (CEP), son second Jean-Claude katende est kasaïen comme lui, cela ne pose aucun problème à ces deux tribalo-ethniques. Est-ce que l'éveil patriotique est uniquement une affaire des Baluba au Congo ? Il n'y a pas d'autres Congolais compétents et éveillés qui sont censés faire partie de l'équipe ?

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a son parti politique "Espace démocratique pour la bonne gouvernance" (EDG), à mourir de rire ! Membre fondateur du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), il a fait campagne pour Alias Kabila en 2006, se présentant comme son conseiller spirituel. Très vite cependant, il se détachera du PPRD pour se consacrer à son ONG, le Programme œcuménique de paix, transformation des conflits et réconciliation (Parec).

Controversée, cette ONG lance en 2005 un premier programme de récupération des armes dans le Nord-­Katanga. Elle offre alors des vélos et reçoit en échange environ 10 000 armes et matériels militaires divers. Mulunda récidive en 2009 à Kinshasa et, cette fois, c’est 100 dollars pour un fusil. Il revendique la récupération de 12 000 armes. L’opération suivante est lancée dans l’Est de la RDC en 2010, avec une récompense de 50 dollars. Où le pasteur Daniel Ngoy Mulunda trouve-t-il cet argent ?

D’abord dans la poche du ­président Kabila, qui lui a octroyé un don de 100 000 dollars. Les opérations du Parec, qui se déroulent en marge du programme national de désarmement, sont très médiatisées et suscitent de nombreuses critiques. Des soupçons pèsent sur les trafics qui permettraient à des militaires de vendre leurs armes contre 100 dollars puis de les récupérer ensuite.

Bref, l'évêque Pascal Mukuna et le pasteur Daniel Ngoyi Mukuna ne doivent pas prendre en otage Kasaïens et Katangais dans leur bataille des chiffonniers.

Les Congolais ont besoin des leaders réveillés, qui aiment le Congo et tous les Congolais, qui montrent le cap, qui ne sont ni tribalistes ni versatiles. Les éveilleurs de la 28è heure ne doivent pas penser effacer les efforts des éveilleurs de la 1ère heure qui continuent à s'époumoner sur l'instauration de la vraie démocratie au Congo.

L'évêque Pascal Mukuna doit clarifier sa position sur Tshilombo et être cohérent ! Quant au pasteur Daniel Ngoy Mulunda, il est grillé à vie...pas encore en enfer ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 30 juillet 2019

RDC: Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi sort de son trou!

RDC: Marthe Kasalu Jibikila Tshisekedi sort de son trou, elle bat campagne pour son imposteur-usurpateur de Fils "Félix Pétain Bizimungu Tshilombo" !

Les épouses de Gamal Abdel Nasser, Raïs Egyptien, Kwame Nkrumah, Ghanéen et père du panafricanisme, Mwalimu Nyerere, Tanzanien et président le plus simple...Même les épouses de nos pères de l'indépendance Mamans Kasa-Vubu et Lumumba n'ont jamais fait ce qu'a fait Marthe Kasalu Jibikila à  Ndjili Sainte-Thérèse.

Du vivant du Maréchal Mobutu, il disait : "Naye na Maman amona bino, bino pe bomona ye ! Mabe to malamu?" Depuis la disparation de l'homme à  la toque de léopard, Maman Bobi Ladawa n'a jamais tenu un meeting public pour parler de son défunt mari, qui a dirigé le pays durant 32 ans.

Du vivant de l'opposant historique, Etienne Tshisekedi wa Mulumba "Mula Nkwasa", Marthe Kasalu Jibikila, à  ses cà´tés n'a jamais pris la parole en public. Son défunt mari ne lui a jamais tendu un micro pour parler en public.

D'où provient le courage de la grande sorcière Marthe Kasalu Jibikila de réunir, à  Ndjili Sainte-Thérèse, lieu historique où Martin Fayulu, Président Elu cartonne à  chaque meeting, une centaine des mamans et wewa pour battre campagne pour son voleur de fils Félix Pétain Bizimungu Tshilombo ?

Etienne Tshisekedi wa Mulumba est mort seul à  l'hà´pital à  Bruxelles, d'après le témoignage de Katebe Katoto, où était Marthe Kasalu Jibikila ? Que faisait-elle ? Peut-elle dire les dernières paroles du "Sphinx de Limeté" ?

Culottée, à  Ndjili Sainte-Thérèse, Marthe Kasalu Jibikila, ne parle pas de son mari, de quoi il a véritablement souffert, où il est enterré réellement...un homme qui meurt n'a pas besoin de trois cercueil ! Mais elle ose dire: " Nzambe azwui na gauche mais asali biso surprise na droite. Bo soutenir président na bino Felix Tshisekedi. C'est un cadeau du ciel" !

"Maman solution" sait très bien, que son Angwalima, Fakwa et Ballados de Fils: Félix Pétain Bizimungu Tshilombo n'a jamais gagné l'élection. Monsieur 16% a fait un odieux deal contre le peuple congolais pour sa NOMINATION ELECTORALE. Il est président Quado. Pantin, marionnette, masque et bouclier de celui qu'il a nommé Alias Kabila. Marthe Kasalu Jibikila n'a-t-elle pas parlé au téléphonne avec Alias Kabila, l'homme de Kingakati, pour le remercier de la NOMINATION ELECTORALE de son fils ? Ne badinons pas avec Dieu ! "Nzambe azwi na gauche mais asali surprise na droite. Bo soutenir président na bino Félix Tshisekedi. C'est un cadeau du ciel" ! Faut-il que Dieu frappe encore ? Marthe Kasalu Jibikila est une faussaire et mafieuse !

Cette vieille dame de 80 ans, qui a détruit l'Udps en le transformant de parti national en parti familial des traîtres et collabos de la Nation congolaise. La Mami Talibane n'a pas hésité de se dénuder tout en chassant le brillantissime Albert Moleka, ancien directeur de cabinet. général de l'Udps. Tous les intellectuels non Kasaïens de l'Udps ont été chassés: Valentin Mubake, conseiller d'Etienne Tshisekedi, Rémy Masamba, député de l'Udps, Bruno Mavungu, secrétaire général de l'Udps...Marthe Kasalu Jibikila s'est arrangé pour placer sur orbite son Moyibicrate et Bolole de fils sur orbite. C'est elle, Marthe Kasalu Jibikila qui allé recevoir des cartons des billets verts auprès du pasteur Mugalu, chef de la maison civile d'Alias Kabila. C'est elle qui a encouragé les rencontres secrètes entre l'Udps et le régime Alias Kabila, à  Ibiza, Venise, Bruxelles et Paris.

Marthe Kasalu Jibikila fait la politique au grand jour. Elle bat campagne officiellement pour son voleur de fils: Félix Pétain Bizimungu. Après l'échec cuissant de Ndjili Sainte-Thérèse, elle promis d'aller dans les 24 communes de Kinshasa. Après, elle voudra aller dans les 26 provinces.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 6 juin 2019

RDC: Etienne Tshisekedi, l'homme de coup d'État permanent !

Etienne Tshisekedi "Mula Nkuasa" !

L`homme qui a déjoué sciemment toutes les étapes de libération du peuple congolais et qui a toujours contribué profondément à  les pourrir reste une énigme pour beaucoup de Congolais. Mais, son parcours éclaire sur l`homme, son action et sa traîtrise permanente contre la nation depuis ses premiers pas dans la politique jusqu`au dernier jour où il a rendu l`à¢me à  son créateur. Le peuple l`a admiré, le peuple a fini par en faire un sphinx, un “Moïse”, une icà´ne, oubliant complètement son passé et toute son histoire. Mais, au fait, qui était Tshisekedi ?

Parler de Tshisekedi serait sà»rement sillonner une mythologie. Qui était donc Tshisekedi? Une icà´ne, un sphinx, un Moïse congolais, un opposant éternel, un roi sans couronnes, ne serait-il pas plutà´t un dictateur sans royaume, un traître sans émotions! De la logique anarchique du pouvoir à  l`usurpation, il demeure certainement l`homme de coup d`état permanent!

Sa plus grande réussite dans sa fourberie était celle de prendre en otage la vie politique congolaise, faisant tout tourner autour de sa personne. Comme l`histoire peut nous paraître si étrange lorsqu`on la lit loin des passions du moment et surtout lorsque l`on regarde les événements à  reculons pour mieux comprendre comment un peuple peut effacer ses souvenirs et reformater sa mémoire. On pourrait écrire des bêtises pour justifier la monstruosité, mais personne ne pourrait complètement effacer l`histoire.

Les générations qui se succéderont au Congo devraient savoir une chose que Tshisekedi a été de tous les coups contre la République.

1. à€ la fin de la table ronde de Bruxelles, tout le monde était sur le chemin de l`indépendance et de l`unité nationale, Tshisekedi, lui, se retrouvait ministre de la justice dans la sécession de l`empire sud-kasaien de l`empereur Kalonji.

2. Au moment où Lumumba traçait la ligne de démarcation qui devrait nous sortir de la colonisation, Tshisekedi se retrouvait dans le Collège des commissaires généraux issu du premier coup d`état de Mobutu contre Patrice Emery Lumumba, le 19 septembre 1960. De commun accord, l`ensemble du collège des commissaires généraux sans désistement d`un seul de ses membres avait décidé sous ordre de leurs maîtres américains et belges de livrer Patrice Emery Lumumba au régime sécessionnistes du Katanga détaché du Congo depuis le 11 juillet 1960. Un coup était porté à  la jeune démocratie, à  la vision de l`autonomie et de l`autodétermination du Congo. Les ennemis intérieurs et extérieurs du Congo venaient d`asséner un coup mortel à  notre libération de l`esclavage de plus de 500 ans. C`est à  ce même moment que Tshisekedi a personnellement ordonné le transfert de Pierre Léopold Elengesa, Jacques Fataki, Jean-Pierre Finant, Emmanuel Nzuzi, Jacques Lumbala, Christophe Muzungu, Joseph Mbuyi, Barthélémy Mujanayi, Camile Yangara vers ses partenaires du Sud-Kasaï sécessionniste qu`il venait de quitter pour un rà´le national et surtout pour mettre en exécution le plan haineux contre Lumumba. Remarquez que les commissaires généraux ont renvoyés Lumumba et ses alliés vers deux régimes sécessionnistes qui n`avaient aucune relation gouvernementale avec le régime de Kinshasa qui ne reconnaissait pas leurs prétendus autorités et pouvoirs.

3. Entre 1961 et 1965, Étienne Tshisekedi est nommé recteur de l'École nationale d'administration (ENDA), avec comme titre académique un diplà´me d`une année d`études en droit coutumier à  l`université de Lovanium à  Kinshasa qu`il transformera par magie en doctorat de droit. La médiocrité venait de faire son entrée dans l`éducation des cadres de notre administration étatique. Le Congo venait de perdre la boussole ne sachant plus comment s`orienter dans cet océan où Tshisekedi enseignait aux étudiants de l`ENDA que l`intelligence humaine se trouvait dans le sang humain. L`on naissait avec du sang bête ou du sang intelligent selon sa théorie rejoignant la théorie de la race pure hitlerienne. Qu`importe les études, le sang bête demeurait un sang bête, le sang intelligent demeurait aussi un sang intelligent, selon ses divagations. Tel père, tel fils, le fils va aussi usurper un diplà´me en marketing qu`il n`a jamais reçu d`aucune école ni en Belgique ni dans une autre école de cette planète Terre. Mais le sang usurpateur a agi, il faudrait sà»rement croire à  la théorie stupide du Père.

4. La première république s`essoufflait, mais les bonnes intentions se conjuguaient pour lui donner un nouveau élan. Hélas, dans le décor, Tshisekedi et Mobutu réussirent un coup d`état le 24 novembre 1965. La fin de la démocratie envahissait les réalités congolaises comme une foudre, les vautours venaient d`instaurer un régime dictatorial basé sur les crimes. 4 vaillants fils du Congo, Anany, Bamba, Kimba, Mahamba ont véhément dénoncer leur fourberie, ils finirent par être pendus à  la place publique comme des brigands, les yeux préalablement perforés. L`horreur s`imposa en maître des lieux. Ils entraînèrent le Congo dans une dictature sanglante et sans vision. Tshisekedi, numéro 2 du régime sera à  tour de rà´le, ministre de l`intérieur et des affaires coutumières, ministre de la justice, ministre du plan pour mieux asseoir le régime dictatorial qui n`avait d`autre but que d`écraser les libertés du peuple congolais. Le Congo ne comptait que 220 tribus recensées avant son indépendance. Mais la division servant comme atout pour mieux régner, ils multiplièrent nos tribus fois deux, le Congo comptait désormais 440 tribus. Quoi de plus facile pour Ruberwa, son ami de créer de toutes pièces la tribu de banyamulenge et tant d`autres à  l`Est de notre pays.

Après 20 ans de marche avec Mobutu, Tshisekedi se retrouvait comme par magie parmi les signataires de la lettre des treize parlementaires dont il n`a été ni partie prenante à  la conception ni à  la rédaction. Mais comme pour infiltrer ce mouvement qui allait à  l`encontre de leur pouvoir dictatorial, le treizième apà´tre Etienne Tshisekedi revêtît le costume d`opposant comme les 12 apà´tres de la lettre contre le régime Mobutu dont il était un acteur de premier rang. Anaclet MAKANDA MPINGA SHAMBUYI, le lion comme le surnommaient tous ceux qui l`ont cà´toyé dans ce mouvement est là¢chement livré aux sbires de Mobutu par Tshisekedi afin que son charisme ne fasse pas ombrage au plan macabre de Mobutu et de Tshisekedi.

Le plan était clair: Tshisekedi devait prendre le contrà´le total de ce groupe et du parti qui allait en découler pour que leur travail macabre contre le peuple congolais se perpétue. Personne ne s`est interrogé sur l`échec de Tshisekedi, malgré l`appui de l`armée, de l`élite et de la masse populaire pour son action contre le régime Mobutu. Seuls ceux qui étaient des hommes avisés pouvaient discerner le rà´le de l`icà´ne de la médiocrité congolaise et du prétendu Moïse congolais à  faire échouer tous les mouvements et élans du peuple à  en découdre avec le régime Mobutu.

Son dernier coup d`état était de faire de l`Udps sa propriété privée et un royaume familial. Lorsqu`il nommait son fils secrétaire chargé des relations extérieures, en quelque sorte le ministre des affaires étrangères de son parti, il savait bien que celui-ci n`avait aucune compétence pour servir à  ce poste, pire il n`avait aucun diplà´me qui pouvait le placer à  cette position pendant que plusieurs cerveaux et diplà´mes pourrissaient au sein de l`Udps.

Tous les membres de l`Udps sont restés ignorants, fanatisés à  outrance, croyant à  un sauveur qui n`était au fait que leur bourreau. Combien des Congolais a-t-il entraîné à  la mort sans qu`un seul membre de sa famille ne soit touché? Mais les fanatiques n`ont jamais rien vu! De même que les fanatiques de l`Udps étaient endormis, le peuple congolais a été roulé dans la farine du spectacle théà¢tral de l`incohérent Tshisekedi dont la fin de sa vie a dévoilé toute sa trahison contre la nation. Il a joué à  la perfection son rà´le dans le troisième faux penalty en faisant du zambien Moïse Katumbi, un opposant politique.

Nous pouvons aujourd`hui convoquer le bal des chauves et nous connaîtrons tous la vérité. à€ l`occupation du Congo, il se rallie au rwandais Ruberwa et à  son parti le RCD. Ils mettent ensemble, à  la grande surprise de toute la nation, une coalition politico-militaire sous la bénédiction de Kagame. En commandement en chef, nous l`avons tous vu passer les troupes en revue au Rwanda et à  Kisangani. Ils vont sà»rement nous cracher encore sur le visage!

Lire la suite...

Partager sur : Partager

RDC: Biographie farfelue pour Etienne Tshisekedi "Héros National"!

Stade des Martyrs, la casquette gavroche neuve "Munyere" qu'Etienne Tshisekedi n'a jamais porté, sur son troisième cercueil vide !

Au pays des aveugles, le borgne est Roi ! Mais au pays des imposteurs, usurpateurs et faussaires, c'est l'histoire du pays qui en pà¢tit. L'histoire se dézingue par des faussetés. En République démocratique du Congo, un biographe farfelu et faussaire a oublié de dire, lors de la décoration d'Etienne Tshisekedi comme "Héros National", qu'il a été Président ÉLU de 2011 !

Kinshasa, le 23 décembre 2011, Etienne Tshisekedi prêtant serment chez lui, comme Président Élu !

Imposteurs, usurpateurs, falsificateurs et faussaires entourent Félix Tshilombo, qui lui même est un faussaire patenté. Comment dans la biographie d'Etienne Tshisekedi pour sa décoration fantaisiste d'"Héros National", on a parlé de lui comme du premier docteur en droit-sans soutenance, Premier ministre à  la Conférence Nationale Souveraine (CNS)-omettant le fait que le 22 juillet 1991, Etienne Tshisekedi rejette sa nomination par le Président Mobutu, alors qu'on est en pleine crise politique où opposition et pouvoir cherchent à  s'accorder sur le principe d'organiser une Conférence nationale ! A la cérémonie de prestation de serment au Palais de Marbre, Etienne Tshisekedi créa un incident : devant des journalistes et reporters nationaux et mondiaux, il supprima au stylo-bille la mention “le Président de la République est garant de la Nation”. Il affirma ne pas être “le Premier ministre du Maréchal Mobutu” même s`il a accepté d`être nommé par lui. Acte grave de la part d'un juriste. Furieux, Mobutu le révoqua dès le lendemain, le remplaçant par Bernadin Mungul Diaka. Mais Tshisekedi promit de se réinstaller de force. Lorsqu`il alla prendre possession de ses bureaux à  la Primature, il fut accueilli par des chars et se contenta de rester dans la rue avec ses partisans.

Etienne Tshisekedi était le Président ÉLU de l'élection de novembre 2011. Pour preuve, le 23 décembre 2011, il avait prêté serment, comme Président Élu, chez lui, dans le petit jardin de sa résidence, en présence de ses partisans, affidés et courtisans. Un acte courageux qu'il faut saluer. Même si par la suite, il a monnayé son élection avec Alias Kabila. "Bolala Pongi Ya Ba Bébé" est une escroquerie politique.

Pourquoi cet acte de bravoure a été omis dans sa biographie ? Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est au service de la consolidation de l'occupation. L'objectif est de viser Martin Fayulu, Président ELU du peuple congolais avec 62,8%, dont l'élection est volé par Mata-Mata, Monsieur 16%, par un odieux deal contre notre peuple. La NOMINATION ÉLECTORALE de Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est une atteinte à  notre dignité, en tant que peuple. #Voleur des voix, #Voleur des rêves, #Voleur d'espoirs, #Voleur de destin de tout un peuple...Tshilombo demeure un #imposteur-#usurpateur. Masque-Kifwebe d'Alias Kabila, il est son bouclier aujourd'hui, jusqu'à  quand ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 22 mai 2019

RDC: Même Falcon 7X pour Félix Tshilombo, Moïse Katumbi et Alias Kabila !

Dis moi qui tu fréquentes, je te dirais qui je suis ? N'est-ce-pas le Falcon 7X de Vista Jet, qui a ramené Félix Tshilombo, le 24 mars 2019 Kigali au Rwanda? C'est au cours de son séjour à  Kigali, que le président Quado, fictif et nommé, Monsieur 16%, s'était rendu au mémorial rwandais. C'est une bombe atomique qu'il a largué, et dans le livre d'or, il avait écrit et signé que C'est par "Effets Collatéraux" que les 12 millions des Congolais étaient morts. A vue humaine, on pourrait penser à  une étourderie passagère. Mais non, Félix Tshiombo a agit en toute conscience, envoyé par ses maîtres. Paul Kagamé, le dictateur rwandais a été lavé de tous ses crimes au Congo et pillages des ressources.

Le dimanche 20 mai, parti de Lusaka en Zambie, le même avion de 14 passagers, qui a ramené Moise Katumbi à  Lubumbashi, pour son Grand retour. Après trois ans d'exil, il a été accompagné par ses fidèles : "Olivier Kamitatu, directeur de cabinet et porte-parole du leader d`Ensemble pour le Changement ; Francis Kalombo, ancien chef de la ligue des jeunes du PPRD, le parti de Joseph Kabila, qui a pris le chemin de l`exil en même temps que lui, en 2015 ; le Sud-Africain Kenneth McLeod, associé de toujours au sein de la Mining Company Katanga (MCK), le Français François Hurstel, patron de Concerto - cabinet de relations publiques - et conseiller de Moïse Katumbi." Sauf Salomon Kalonda, le conseiller spécial de Moïse Katumbi qui n'a pas pris le vol. La raison ? Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a bloqué le passeport biométrique congolais de Salomon Kalonda, arguant qu'il est Belge. Moïse Katumbi, ami éternel de Félix Tshilombo ? Passeport biométrique qui est imprimé, mais qui traîne encore à  la présidence. Les Bena Mpuka et Augustin Kabuya, le secrétaire Général nommé de l'Udps, crucifient déjà  Salomon Kalonda sur sa nationalité belge, pour flouer le peuple Congolais. L'Etat de droit de Félix Tshilombo, c'est à  la tête du client.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 16 mai 2019

Affaire Turquie: Thierry Tshisekedi sur les pas de Félix Manda Mobutu et Kongulu Saddam Husein Mobutu !

Thierry Tshisekedi était en Turquie pour organiser le voyage officiel de l'imposteur-usurpateur Félix Tshilombo Pétain Bizimungu

Avec sa nomination électorale, avec fabrication des faux résultats, le nouveau régime d'imposture et d'occupation de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu augure la République des Bena Mpuka. A Kinshasa on connait des fasques nocturnes de Christian Tshisekedi, business man, sans mandat politique mais proche du régime d'Alias Kabila et chouchou de négociation avec la Majorité Présidentielle (MP), qui se paye des cuites en Champagne dans boîtes de nuit dans la capitale. Par esprit de vengeance, Christian Tshisekedi avait établi une liste des personnalités qu'il devait arrêter aussità´t aux commandes de l'ANR. Devenir patron de l'Agence Nationale des Renseignements a été pendant longtemps le rêve et obsession de ce fils Tshisekedi.

Jeune Afrique numéro 3044 du 12 au 18 mai révèle, que Thierry Tshisekedi, un des jeunes frères du Président de la République démocratique du Congo, a séjourné en Turquie début mars 2019, accompagné de l'homme d'affaires belgo-turc Lokman Sever. Les deux individus étaient munis d'ordre de mission de la présidence dont l'authenticité pose problème. Ils ont affirmé avoir été chargés de préparer une visite d'État de Félix Tshisekedi en mai. Thierry Tshisekedi et Lokman Sever ont pu être reçus par le Président Turc Reçep Tayyip Erdogà¤n, en marge d'un meeting le 2 mars à  Rize, au nord de la Turquie. L'ambassadeur de la RDC en Turquie n'était même pas au courant du prétendu motif de leur visite. Qui a donc signé et donné l'ordre de mission à  Thierry Tshisekedi et Lokman Sever ? Le frère du Président occupe quelles fonctions officielles au cabinet ? On voit comment Félix Tshilombo Pétain Bizimungu veut transformer la RDC en république des "Copains-Coquins-familiaux" !

En République démocratique du Congo, sans garde-fou, le pouvoir monte vite à  la tête. Sous la défunte deuxième République de la dictature Mobutu a laissé des séquelles dans le mimétisme outrancier.

32 ans de règne du Maréchal Mobutu Sese Seko, ses proches et fils ont tout aussi trà´né sur le Zaïre. Félix Manda Mobutu, que l'on surnommait "Maître Madova" se comportait en loubard à  Kinshasa. Arrachant des belles voitures et maisons aux Zaïrois, s'accaparant des femmes d'autrui...Deuxième fils d'un premier mariage du maréchal défunt avec Mama Antoine Mobutu, Félix Manda Mobutu était le fils de Mobutu que les gardes devaient fouillait avant qu'il rencontre son père. Envoyé à  l'Ecole des officiers de Kananga, au Kasaï occidental. Il en sortira avec le grade de sous-lieutenant. Il va s'adonner au business: commerce avec l'Afrique du sud de l'Apartheid, trafic d'animaux sauvages notamment d'Okapi, trafic de passeports et d'armes...A la chute du régime de Mobutu en mai 1997, Félix Manda part en exil avec sa famille en France. Décédé le 27 novembre 2004 à  44 ans, il est enterré le 3 décembre, au cimetière de Montparnasse.

Huitième fils, Kongulu Mobutu fut le prince fou. Il traînait une réputation sulfureuse qui lui avait valu le surnom de Saddam Hussein, devenu capitaine de la Division Spéciale Présidentielle (DSP), incarnait la terreur. La légende affirme qu'il aurait mis un jour un fils Tshisekedi dans le coffre de sa voiture à  Bruxelles. A la tête de plusirurs sociétés au Zaïre, dont la plus célèbre reste Yoshad Productions, qui l'aide ainsi à  exercer une forte influence notamment sur le groupe musical populaire de l'époque Wenge Musica BCBG. Il força Koffi Olomide à  se réconcilier avec Jossart Nyoka Nlongo. Quand Marie-Paul fit dissidence au Wenge, il confisqua son passeport. Une querelle avec King Kester Emeneya au sujet d'une femme obligera Mutu Wa Zamani à  vivre en exil jusqu'à  la chute du régime. Très proche de son père à  la fin de son règne, Kongulu est le dernier Mobutu à  quitter Kinshasa, la nuit du 16 au 17 mai 1997. Malgré le décès de son père le 7 septembre de la même année, le prince fou n'a jamais abandonné l'idée de revenir au pouvoir. A 27 ans, le plus téméraire des fils du dictateur Mobutu décédé anonymement le 24 septembre 1997 à  Monaco, sans jamais atteindre ses 30 ans !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 27 novembre 2018

Kindoki: Incapable d'enterrer son père, Félix Tshilombo lui parle à  la morgue!

Felix Tshilombo entrain de parler à  Etienne Tshisekedi comme à  l'époque des pharaons !

Deux ans, que Félix Tshilombo est incapable d'enterrer son père: Etienne Tshisekedi Wa Mulumba, icà´ne de l'opposition congolaise. Décédé le le 1er février 2017 à  Bruxelles, son traîne toujours à  la morgue. Incroyable! Après avoir renié et retiré sa signature de Genève, puisque c'est Martin Fayulu, qui a été élu à  la primaire de l'opposition congolaise le 11 novembre dernier, deux policailleurs-troubadours Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, ont signé un autre accord à  Nairobi sous l'instigation de Tutsi-Power, encadrés par Yoweri Museveni de l'Ouganda et Paul Kagamé du Rwanda.

Félix Tshilombo qui a trahi les aspirations du peuple congolais, avec l'accord de Nairobi, où le président de l'Udps, qui veut devenir Président de la République à  tout prix, sans doute pour faire valoir son menu CV et peut-être entré dans l'histoire de la RDC par la petite porte, s'est fait enfariné par Vital Kamerhéon qui a tout pris sur lui. Sa traîtrise lui coà»te et va lui coà»ter très cher, Felix Tshilombo, pour se remonter le moral qui est au ras des chaussettes, est allé à  la morgue à  Bruxelles, parler à  son défunt père qu'il n'a toujours pas enterré pour qu'il lui donne la force. Il a oublié cette recommandation biblique: "Laissez les morts enterrer leurs morts" Luc 9:59 !

Politicailleur, profito-situationniste, Félix Tshilombo est un homme perdu. Il n'a plus la confiance du peuple congolais. Corrompu, il s'est empêtré dans plusieurs compromissions. Félix Tshilombo est un politicailleur business. Il a ramassé l'Udps, il profite de l'aura de son père. Pour être un opposant est devenu métier, il n'a ni charisme ni background mais cherche des sous. Des sous, des sous et des sous ! Enterrer son père, est une obligation sociale, dans la culture africaine. Il en est incapable. Il a monnayé et marchandé le rapatriement et enterrement de son père contre le poste de Premier ministre. Une indécence insensée !

Un traître à  la Nation est un traître ! Félix Tshilombo en est un. Il a trahi le peuple congolais. Il a bousillé l'espoir de tout un peuple. Félix Tshilombo doit assumer. Son destin est derrière lui. Avide du pouvoir, il a oublié que la politique, c'est servir et être au service des autres.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 21 novembre 2018

RDC: Fayulu Président ! Fayulu Candidat Commun (FCC) scandent des Kinois !

Martin Fayulu à  bord d'Ethiopian Airlines avant son atterrisage à  Kinshasa

Martin Fayulu au salon d'honneur de l'aéroport de Ndjili

Une fois au salon de l'aéroport international de N'djili, Martin Fayulu a enlevé sa veste et cravate pour une chemise blanche du candidat N°4 et un képi de Lamuka. C'est très symbolique l'acte posé par Martin Fayulu dès son arrivée à  Kinshasa, cela prouve à  dessein, le soldat est prêt à  mouiller sa chemise, il est déjà  au front. A l'aéroport international de N'djili, Martin Fayulu a clairement répondu aux confrères sur place: "Oui à  l'élection présidentielle sans machines à  voter !

Balozi banasikiya haya ! Sans doute à  Kinshasa, des joues et entres des aigris vont maigrir ! Fayulu n'a pas de base, Fayulu n'est pas connu , Fayulu n'est pas charismatique...des prophètes de Baal et oiseaux de mauvaises augures qui ont propagé des balivernes et niaiseries sur les réseaux sociaux sont confondus. Fayulu Candidat Commun (FCC) ont scandé des jeunes Kinois à  l'arrivée de celui qui porte désormais depuis le 11 novembre à  Genève, l'espoir de tout un peuple. Fayulu ko pesa mbongo tse, Ko pesa polo tse ... To ko voter yo na Nko ! (Fayulu ne nous donnes ni argent, ni polo ...nous allons te voter de notre bon vouloir !)

L'autre FCC non patriotique, le Front des Congolais Corrompus, sait qu'il a perdu d'avance. Félix Tshilombo doit se ressaisir et virer au plus vite les Trio Madjesi de l'Udps: Kabunda Wa Kabunda, Peter Kazadi et Augustin Kabuya. Ils l'ont entraîné vers la politique business de la corruption, avec leurs oukases et ultimatum ont fait voir au monde, qu'il n'était qu'un président de pacotille ! Un président qui a la main qui tremble, incapacitaire face aux défis, prêt à  fuir loin de la base pour un pneu brà»lé au siège du parti. Que l'Udps, le plus ancien parti politique n'était qu'un coquille vide, où des fachos, Kulunas, Talibans et Ethno-Tribalistes faisaient la loi !

Martin Fayulu est transfiguré car il est porté par le peuple congolais qui avait réclamé aux acteurs politiques de l'opposition de se choisir un candidat commun. La primaire de Genève a fait que c'est Martin Fayulu qui a été élu ! C'est lui l'espoir de tout un peuple ! Les deux "Judas", Felix Tshilombo de l'Udps et Vital Kamerheon de l'UNC qui ont retiré leurs signatures de Genève, savent maintenant à  quoi s'en tenir. Les deux Ventriotes, qui ont les mains et pieds liés par l'argent qu'ils reçoivent du régime d'Alias Joseph Kabila, savent qu'ils ont tout perdu. Ils n'ont plus aucune crédibilité pour parler à  l'opposition et en son nom. Les deux troubadours sont grillés !

Martin Fayulu remercie le peuple congolais pour son accueil

Lorsque le peuple tourne le dos à  un politicien-politicailleur, c'est comme l'esprit qui s'en va d'un corps. Chaque congolais dans son fort intérieur, trouve inadmissible qu'un pays aux multiples ressources, comme le nà´tre, la République démocratique du Congo soit classée parmi les derniers de pays les plus pauvres. Le Congolais est chosifié, clochardisé...il est misérable mais son pays est convoité par des prédateurs du monde entier. Et les politicailleurs ventriotes au lieu de porter haut les revendications et aspirations de notre peuple, ils sont dans des combines avec le régime d'oppression au profit de leur ventre ! Ils considèrent le peuple comme un marche-pied pour accéder à  la mangeoire !

Lire la suite...

Partager sur : Partager