Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - Youyou Muntu Mosi

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 26 mars 2021

Diaspora: 11 ans après "Kabila, dégage ! dégage ! dégage ! ", quel bilan ?

Diaspora: 11 ans après "Kabila, dégage ! dégage ! dégage ! ", quel bilan ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

freddy-mulongo-kabila-degage.jpg, mar. 2021

Kabila dégage s'est incrusté dans la mouvance du printemps arabe: Ben Ali dégage en Tunisie, Moubarak dégage en Egypte... Jamais un pays africain n'a autant manifesté en Occident. La diaspora congolaise a battu le record des manifestations avec Kabila dégage! Pour quel bilan ? Mi figue-mi raisin. Les collabos et infiltrés ont récupéré les efforts des autres avec Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi !

freddy-mulongo-kabila-degage

Voir nos sœurs congolaises drapées dans le drapeau de la RDC, l'image paraît belle. Cette photo montre l'unité du Congo dans sa diversité. Ils sont nombreux ceux qui venaient aux manifestations pour se faire remarquer pour mieux se vendre et se faire acheter...avec des miettes. Sans convictions ni idéologies de la résistance. Certains ignorent la dangerosité de la lutte pour la libération d'un pays sous occupation. La résistance n'a besoin ni d'un carnaval encore moins de défilé de mode. La vraie résistance est question des idéaux et convictions. Ce n'est pas une affaire de cabaret ni bussiness.  

268395-256444144372684-100000213002102-1248978-6278925-n

Certains sont devenus des habitués des Marabouts de château rouge pour un éphémère succès dans le combat. D'autres ont commencé à monnayer leur combat. D'autres encore sont devenus des mouchards payés par le régime de Kinshasa à travers BIAC. Le cas de Myriam Chouchouna Kibilu, collabo et traîtresse est symptomatique. Cette femme qui dénonçait dans "Kabila dégage", les viols de femmes à l'Est du Congo, aujourd'hui, elle est  à Kinshasa, aux côtés de Denise Nyakeru.  Elle  injurie, calomnie et nargue la diaspora congolaise. Est-ce que les femmes congolaises ne sont plus violées à l'Est du Congo ? Manifestait-elle à Paris en vérité pour le Congo?  

La résistance n'est pas l'opposition. Les patriotes, résistants et libérateurs  n'ont pas été assez vigilants. La révolution requiert des hommes et femmes convaincus et engagés.  La libération n'a pas besoin de masse ni foule.   Combat  ezali pasi koleka kolona bilanga ya pondu !

freddy-mulongo-kabila-degage-7

La résistance congolaise a été infiltrée par des personnes farfelues et sans convictions claires. Hommes et femmes qui ont voulu jouer aux stars ont d'une manière ou d'autre de falsifier le combat de la libération. Les fossoyeurs du combat sont des Tshisedistes qui se sont engouffrés et ont profité des efforts des autres. Des médiocres, écervelés, tribaux, tribalistes et tribalisés n'avaient qu'un seul objectif, amener Tshisekedi au pouvoir.

ad8df7c1eba8f8989acbcb322cb6fdac-1481986588

Or Etienne Tshisekedi  depuis 2010, souffrait d’Alzheimer, avec une perte de mémoire incommensurable. Les autorités belges informées vont tenter une médiation avec Marthe Kasalu Jibikila, son épouse et ses enfants. Excédée Marthe Kasalu Jibikila ignorant la maladie de son mari Etienne Tshisekedi va lui rappeler qu'il n'avait rien. S'était-il battu pour rien ? C'est Marthe Kasalu Jibikila qui va mettre en exergue son fils Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba pour récupérer le parti Udps. Pour les autorités belges, il fallait que l'Udps fasse comme le Palu, coopère avec le régime d'Alias Kabila, pour avoir des députés à l'Assemblée nationale et des institutions. Si Etienne Tshisekedi wa Mulumba n'a pas été proclamé  à l'élection présidentielle de novembre 2011, les Belges y sont pour beaucoup. La communauté internationale informée de sa maladie d’Alzheimer n'a jamais dénoncé la proclamation d'Alias Kabila. La prestation de serment d'Etienne Tshisekedi chez lui dans sa paillote n'était qu'une mascarade.  Des jeeps de policiers devant la résidence d'Air Zaïre, 10è rue Limeté, était un arrangement avec le régime d'Alias Kabila. "Bolala Pongi Ya Ba bébés", une formule bien trouvée pour endormir la diaspora. Pendant ce temps, Angwalima Tshilombo a été coopté à l'Assemblée nationale, il percevait ses écoulements de député nationale.  Conseiller spécial d’Etienne Tshisekedi de 2009 à 2011, Samy Badibanga de l'Udps sera nommé Premier ministre d'Alias Kabila, sans aucune protestation de l'Udps. Il sera remplacé par Buno Tshibala à la primature, lui aussi de l'Udps... parti accompagnateur du régime d'imposture, d'usurpation et d'occupation d'Alias Kabila. Négociations à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles entre Udps et Majorité Présidentielle d'Alias Kabila ne sont plus à démontrer. Fauchés, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba et Samy Badibanga ont vendu l'Udps à Moïse Katumbi. 

269170-256441987706233-100000213002102-1248944-8382386-n
268395-256444157706016-100000213002102-1248981-6488849-n

Les patriotes-résistants-libérateurs sont nombreux qui n'ont pas cédé aux sirènes d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, voleur de destin du peuple congolais, imposteur, usurpateur, traître et collabo. Tant que les Odon Mbo, Ma Youyou Mutu Mosi, Berry Muekatone, Boketshu wa Yambo, commandant Esso, Coordon Patrick Efondja et autres seront-là toujours débout, le combat pour la libération du Congo se fera.

freddy-mulongo-kabila-degage-12
freddy-mulongo-kabila-degage-5

Kabila dégage, quel bilan ? Insistons sur les sept aspects positifs. 

freddy-mulongo-armand-tungulu-1

1.Arrivé à Kinshasa le 15 septembre 2010 pour une visite privée, Armand Tungulu Mudiandambu est arrêté le 29 septembre par des membres de la garde présidentielle. Il est accusé d’avoir «lapidé» le cortège d' «Alias Kabila» sur l’ex-avenue du 24 novembre, dans la commune de Lingwala. Le 2 octobre, on apprenait via un communiqué à la RTNC, du Parquet général de la République signé par le directeur de cabinet du « PGR », le 1er avocat général de la République, Tasile Tasilo, que Tungulu se serait «suicidé» dans un cachot de la garde présidentielle au Camp Tshatshi. Le 31 décembre 2010, le corps d’un homme présenté comme étant «Armand» Tungulu est furtivement enterré dans un cimetière non autrement identifié en présence d’un «oncle paternel» du disparu, non-autrement identifié. Dix mois après l’annonce du décès, le pouvoir kabiliste fait parvenir à la famille du défunt un document qui ressemble à un certificat de décès via le conseil de l’Etat congolais, l’avocat Moma Kazimbwa Kalumba. Sous le numéro 700/ n°2862, on peut y lire : «Je soussigné Docteur Nzuzi Ntula, certifie que Mr, Mme, Mlle (aucune mention inutile n’est biffée) Tungulu Mudia (sic !) Armand, âgé de 43 ans, domicilié (illisible) c/Ngaba. Date et lieu du décès, chiffre illisible/10/2010. Aucune mention du lieu. Pas un mot sur la cause de la mort. La «note de libération de corps à la morgue» émane du même médecin. Elle est libellée comme suit : « Veuillez libérer le corps de Mr, Tungulu Mudia (?) Armand pour inhumation suivant la réquisition n° RMP 002 de l’OMP colonel Molisho du parquet de l’auditorat militaire général de l’OPJ colonel Molisho. La mort d'Armand Tungulu a boosté , les manifestations Kabila dégage à Paris, Bruxelles et Londres. 

freddy-mulongo-kabila-degage-8
2. Non à la Balkanisation. Grâce à la mobilisation de la diaspora congolaise au niveau mondiale, la République démocratique du Congo n'a pas subi la Balkanisation par contre le Soudan est balkanisé. Il faut aussi féliciter nos compatriotes du Nord-Kivu, Sud-Kivu et Ituri qui sont des vrais patriotes. Il faut remercier Honoré Ngbanda Nzambo Ko Atumba pour son apport dans l'éveil de conscience des Congolais dans la diaspora contre la Balkanisation de la RDC. Paix à son âme.
freddy-mulongo-kimbangu-diantungunua

3. Bakolo Kongo est la branche spirituelle de la résistance patriotique Kongolaise. Songa Nzila Ikala avec l'idéologie de Mfumu Kimbangu Diantunguna est claire dans la vision de libération, qui est un combat de la vérité sur les mensonges, combat spirtuelle et non physique. Les Bakolo Kongo  ont fait u travail d'essaimage sont partout en Europe: Paris, Bruxelles, Genève. Mova était ambassadeur de la RDC en Belgique, aux Pays-Bas et auprès des institutions européennes depuis juillet 2009 jusqu'à son élection en mai 2015, à cause de Bakolo Kongo, il n'a jamais mis ses pieds à Matongé-Ixelles. Les Bakolo Kongo ont fait toutes les démarches administratives auprès des autorités britanniques pour la Fatwa contre les concerts à Londres. La Fatwa Anti-Concerts a traversé la Manche pour gagner Paris, Bruxelles puis elle est devenue mondiale.

freddy-mulongo-marche-femme
 414 jours de marche pour 14 années de silence. Chaque jour 1152 femmes sont violées en République démocratique du Congo (RDC) dans l’indifférence générale. Pour dénoncer ce féminicide oublié des médias, une grande marche de Paris à Bruxelles tentera de sensibiliser l’opinion publique au drame des femmes congolaises. Départ de Paris, le 30 juin 2011. « Ni violées, ni persécutées », c’est le slogan des 300 km de marche qui relieront Paris à Bruxelles entre le 30 juin et le 14 juillet pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les viols de masse commis en toute impunité en République démocratique du Congo (RDC). Les marcheurs demandent aux gouvernement français et belge de reconnaître la gravité de ces crimes. A l’arrivée à Bruxelles, une plainte sera remise à la Cour pénale internationale (CPI) afin d’engager des poursuites contre « les génocidaires congolais ». Organisée par l’Action des Journalistes de l’Espace Schengen (AJES), en partenariat avec l’association Ni Putes Ni Soumises, cette marche mondiale des Congolaise pour la justice traversera 14 villes de France et de Belgique avec pour objectif : briser un silence de 14 ans sur sur les violences sexuelles en RDC.  Un récent rapport de The American Journal of Public Health, démontre une augmentation inquiétante des viols constatées en RDC, au rythme de 1152 femmes par jour, soit 48 femmes par heure en moyenne. Partenaire de cette marche, l’association Ni Putes Ni Soumises s’est fortement impliquée dans ce projet. Pour sa présidente, Sihem Habchi, « ces massacres sont en train de déshumaniser l’Afrique. Il est temps de se mobiliser pour ses femmes et de porter plainte en leur nom ». (Ni Putes Ni Soumises) .
freddy-mulongo-denis-mukwege-34

5. Tout patriote-résistant-libérateur qui a participé à la marche Paris-Bruxelles 309 Km doit soutenir le Rapport mapping de Dr. Denis Mukwege. la marche Paris-Bruxelles a eu lieu en 2011, il a fallu attendre 7 ans après pour que le Dr. Denis Mukwege ait le prix Nobel de la paix à Oslo. 

Devant le couple royal, il a indiqué que la lutte contre l’impunité peut briser la spirale des violences. A l’en croire, fermer les yeux devant ce drame, c’est être complice. "Le pays est systématiquement pillé avec la complicité des gens qui prétendent être nos dirigeants", a-t-il déclaré. Car, le peuple congolais est humilié depuis plus de deux décennies au vu et au su de la communauté internationale. Profitant de cette occasion, il a invité le peuple à construire l’avenir du pays.

"Comment construire la paix sur des fosses communes, comment construire la paix sans justice et réconciliation, ayons le courage de révéler le nom de ceux qui ont commis des crimes" s’est interrogé Denis Mukwege dans son discours de circonstance devant la famille royale et tous les invités de marque. Ce qui ne l’a pas empêché de dénoncer que le « Mapping report » de l’ONU sur les exactions au Congo est toujours dans un tiroir à New York.

freddy-mulongo-denis-mukwege-27

Prix Nobel, une victoire de la diaspora congolaise !

La mémoire fait souvent défaut. Et les historiens congolais ne jouent pas vraiment leur rôle. En tant que journaliste, il est important de rappeler des faits, de faire des croisements et recoupements sur un événement. Et à Réveil FM International, nous n'avons pas honte de le dire: Le Prix Nobel remis à Denis Mukwege est aussi le fruit de l'engagement de la diaspora congolaise contre le viol en RDC. C'est Roger Bongos qui a été l'inspirateur et chef d'orchestre de la grande marche Paris-Bruxelles 309 Km contre le viol des femmes congolaises! Organisée par l’Action des Journalistes de l’Espace Schengen (AJES)-Roger Bongos, Marie Iyongo, FreddyMulongo, en partenariat avec l’association Ni Putes Ni Soumises, cette marche mondiale contre les viols des Congolaises pour la justice avait traversé 14 villes de France et de Belgique avec pour objectif : briser un silence de 14 ans sur sur les violences sexuelles en République démocratique du Congo.

freddy-mulongo-marchecontrele-viol10

L'affiche de la marche mondiale contre le viol. STOP AUX VIOLS EN RDC ! 48 FEMMES VIOLÉES  PAR HEURE ! Photo Réveil FM International, archives

La marche mondiale contre les viols en République démocratique du Congo avait débuté jeudi 30 juin 2011 à Paris. 14 jours de marche pour 14 années de silence. Chaque jour 1152 femmes sont violées en République démocratique du Congo dans l'indifférence générale. Pour dénoncer ce féminicide oublié des médias, une grande marche de plus de 309 km Paris à Bruxelles a été organisée pour sensibiliser l'opinion internationale au drame des femmes congolaises victimes de viols. L'un des objectifs était de remettre une plainte à la Cour Pénale Internationale, engageant cette dernière à faire naître un procès contre les génocidaires congolais.

La marche s'était divisé en 14 étapes dans des villes françaises et belges: Paris, Goussainville, Senlis, Compiègne, Noyon, Tergnier, Saint Quentin, Bohain en Vermandois, Solesmes, Valenciennes, Boussu, Mons, Soignies, Hal, Bruxelles et avait rassemblé jusqu'à 2000 personnes par palier. Elle a été menée par un cortège symbolique de femmes congolaises et de leaders d'opinion français et internationaux, et composée majoritairement par la diaspora congolaise et des jeunes des quartiers populaires.

freddy-mulongo-diamant-noir

6. Il  y a  un grand changement de mentalité chez nos compatriotes dans la diaspora. La politique a remplacé la musique. Les Congolais s’intéressent de plus en plus de la politique  de leur pays. C'est une grande victoire.  Il est possible dans la diaspora au sein des maisons congolaises de regarder sur les grand écrans de Télévisions, les actualités commentées de Kerwin Mayizo, Fabien Kusuanika, Diamant d'or,  Bokoto Tv, Coordon Patrick  Efandja, Maserati TV, Mama Mungala, Professeur Patrick Yiombi et d'autres. Grâce à l'internet, la révolution politique s'installe. Les Congolais 'approprient leur communication et ils s'informent et interagissent. Ils ne sont pas des Beni Oui-Oui. 

7.  Les Congolais de la diaspora, ne sont pas découragés. Notre combat est spirituel, la victoire sera également spirituelle.  

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 mars 2020

UDPS INFOS: Ma Youyou Muntu Mosi est respectable et respectée dans la diaspora congolaise n'en déplaisent aux Fachos tribalisés !

UDPS INFOS: Ma Youyou Muntu Mosi est respectable et respectée dans la diaspora congolaise n'en déplaisent aux Fachos, Phallocrates, incultes des Bena Mpuka et Tribalo Ethniques tribalisés !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Youyou Muntu Mose 1.jpg, mar. 2020

Comment pouvons-nous dénoncer les viols de nos mamans, sœurs et filles à Beni, Butembo, Bunia... et s'en prendre à Ma Youyou Muntu Mosi à Paris, la qualifier de pygmée ou semi-Bantou? L'insulter publiquement sur un site officiel: UDPS INFOS ? On croit rêver mais c'est vrai.

Freddy Mulongo-Youyou Muntu Mose.jpg, mar. 2020

Ma Youyou Muntu Mosi est une brave femme, vaillante, guerrière surtout intelligente. Elle est parmi les Congolaises qui ont étudié. Elle fait la fierté de la diaspora congolaise. Ma Youyou Muntu Mosi est une patriote-résistante. Sa place dans cette lutte de la libération du Congo n'est pas à négocier.

Vous, les Fachos phallocrates de l'UDPS INFOS qui tapissent les réseaux sociaux ne lui arrivent même pas à la cheville. Vos insultes sont des baves de crapaud qui n'atteint jamais la blanche colombe.

Des piètres machos, lâches bonhommes, incultes, écervelés et idiots utiles écument l'UDPS. Il est facile d'insulter une femme depuis son téléphone portable d'en face. La médiocrité a atteint son paroxysme avec des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques. Sa réponse à vos insultes doit vous faire réfléchir. Nous publions aussi la tribune sur Boketshu Longombolo. La République démocratique du Congo est plongé dangereusement vers le tribalisme abject dont les conséquences seront catastrophiques.

#UDPS: PARTI FATSHISTE REMPLI DE MÉDIOCRITÉ !

UDPS info toujours dans le mensonge et la médiocrité, après avoir menti à ses adeptes que les combattants étaient refoulés, les voilà à nouveau à l’œuvre. La «dame très courte» vous remercie pour votre montage grossier et pour la pub que vous lui faites. Vous êtes la honte du peuple congolais, un parti rempli de médiocres qui tend à sa mort politique. Si vous n’êtes plus capables d’apporter autre chose aux congolais que votre bassesse, quittez le pouvoir avant qu’il ne vous quitte!

Vous avez insulté tour à tour Mobutu, M’Zee et même votre allié alias Kabila, et de toutes les manières possibles! Et vous insultez ici tous les jours ceux qui s’opposent à votre idéologie et à votre dieu #Fatshi. Vous prétendez vous êtes battus 38 ans pour l’établissement d’un État de droit en #RDC, et c’est ça le résultat de votre lutte? La bêtise...incapable de répondre à mes arguments vous recourez aux insultes et autres montages grossiers? Vous pensez ainsi honorer votre président? Mais vous êtes à son image, très médiocres. Quand lui insulte les gens de combantaba là vous applaudissez. Mais quand on le critique vous ne supportez pas? Trump, Macron, Merkel etc...sont critiqués voir insultés tous les jours. Et les membres de leurs partis ne répondent pas par la bassesse, mais apportent des réponses politiques à leurs peuples.
Mais comme vous n’avez aucune politique, ni aucune réponse valable à apporter à vos détracteurs, vous insultez!

Vous êtes une bande de décérébrés, et on voit enfin votre vrai visage. Des opportunistes qui se battaient uniquement pour le pouvoir et leurs ventres.
Et qui n’ont que faire du peuple congolais.
Au fait, nous ne sommes plus refoulés?
L’avion dans lequel vous annonciez notre retour forcé s’est volatilisé dans les airs?
Tas d’incapables, c’est tous que vous avez à offrir au peuple congolais qui souffre? Parlez nous plutôt de votre programme des 100 jours, des millions qui se volatilisent non?
Je n’aurai jamais cru voir en RDC pire que le PPRD...mais vous venez de battre le record de l’imbécilité politique.

Vous êtes supposés être dorénavant au pouvoir, mais continuez à vous comporter en opposants.
Et par manque d’intelligence vous oubliez que votre Fatshi est censé être le président de TOUS LES CONGOLAIS y compris des PYGMÉES que vous insultez à longueur du temps, en les stigmatisant.

Vous êtes un parti de tribalo-fanatiques, incapables d’encaisser les critiques que vous assimilez aux injures, alors que durant 38 ans vous avez injurié tous ceux à qui vous-vous opposiez! Même mort Mobutu a droit à vos insultes, donc votre Fatshi sera aussi vilipendé quant à sa politique.
On ne compte plus le nombre de fois ou vous avez insulté #Martin_Fayulu, le taxant d’étranger, le comparant même à un gorille des montagnes dans l’un de vos montages nauséabonds.
Maintenant que les congolais critiquent Fatshi vous-vous offusquez?

Il est votre dieu, celui de votre secte de tribalo-fanatiques, pas le nôtre.
Et nous continuerons à le critiquer et à juger sa politique, car c’est du Congo qu’il s’agit et non de votre siège de Limete.

Mais que peut-on attendre d’un parti dont le président a été catapulté à la magistrature suprême sans aucun bagage intellectuel, sans expérience avérée de la chose publique et politique, et qui insulte les gens de «combantaba »?
C’est donc avec ce genre de comportements que vous comptez bâtir le Congo, allant jusqu’à stigmatiser une partie du peuple congolais que sont les pygmées?

Quelle différence entre vous et cette Denise machin qui a insulté nos mamans à l’Est?
Vous êtes un danger pour le Congo, vous risquez d’embraser ce pays par votre haine ethnique viscérale et par votre tribalisme puant.

Il est temps que les congolais qui militent réellement pour un État de droit se dressent contre les dérives fascistes de ce parti rempli de psychopathes qui risquent d’embraser notre pays.

Les congolais ont besoin de résolutions politiques leur permettant d’accéder à une émergence économique, les congolais ont besoin d’une paix durable, de sécurité, de démocratie, d’infrastructures, de récupérer leur souveraineté, de voir cesser les viols de guerre et les massacres.
Les congolais n’ont pas besoin de votre médiocrité, de votre bassesse.
Vous insultiez alias Kabila, mais maintenant que vous prétendez détenir le pouvoir, vous faites encore pire que lui.
Vous êtes un parti de la honte, et vous laisserez dans l’histoire congolaise la même trace que le PALU...une image de corrompus et de traîtres.
Ça c’est le début de votre fin...vous êtes voués à disparaître.

Je laisse les congolais non fanatiques et objectifs juges de vos actions.
Quand on a plus d’arguments à opposer on verse dans la bassesse.
La seule chose que vous ne pourrez jamais insulter c’est mon intelligence à laquelle vous avez du mal à vous mesurer. Voilà pourquoi en ce mois dédié aux droits des femmes vous avez décidé d’insulter une maman congolaise. Ensuite demain 8 Mars vous aurez le culot de nous dire que vous soutenez les droits des femmes congolaises. Tas d’aventuriers et de misogynes.

Je ne vous salue pas!

#YMM

#Médiocrité
#AntiValeurs
#LibomaEzaVolonté

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 25 novembre 2019

RDC: Ma Youyou Muntu Mosi, patriote et femme de fer !

Brillante et pertinente, Ma YouYou Muntu Mosi brille dans la Twittosphère de la République démocratique du Congo. "Kozala Mayele Ezalaka Na Elengi Moko Boye" ! Dame de fer, qui s'y frotte s'y pique. Sur la RDC, elle est incollable. Elle tweete, retwette et re-retweete sur l'actualité de la RDC. Elle informe, analyse, donne son opinion. Qui a dit que la RDC n'a pas une élite patriote ? Cette dernière existe, elle est visible et intransigeante sur les vrais enjeux du Congo. Ma Youyou Muntu Mosi est l'une de l'incarnation de l'intelligence faîte femme. Elle est cultivée, elle a été bien formée à  la faculté catholique d'Assas à  Paris. Son raisonnement est plutà´t carré qu'une courbe. Ma Youyou Muntu Mosi est l'une des femmes qui font la fierté du combat de la diaspora contre le régime de Kinshasa. Exceller sur twitter n'est pas donnée à  tout le monde. Ma Youyou Mutntu Mosi excelle et brille sur le twittosphère de la République démocratique du Congo.

1. Réveil FM International: Aujourd'hui en France on célèbre la journée contre le féminicide ? Peut-on dire que les femmes congolaises de l'Est avec les crimes contre l'humanité de la soldatesque rwandaise ont été victimes de féminicide ?

Ma Youyou Muntu Mosi Oui bien entendu, les femmes congolaises vivent l`horreur au quotidien. Il n`y a pas plus humiliée, plus martyrisée, terrorisée que la femme congolaise. Tuée, violée tous les jours. Les chiffres le montrent, selon l`ONU la RDC est avec un taux de violences faites aux femmes supérieur à  64%, l`un des pays les plus dangereux pour les femmes devant l`Inde , le Pakistan et la Somalie. Il y a double féminicide en RDC, il y a celui qui consiste à  éliminer physiquement les femmes en les assassinant...et il y a ce féminicide fait dans leur chair, dans leur intimité et qui consiste à  les violer massivement. On tue leur féminité en détruisant via les viols leurs appareils génitaux, on tue leur dignité en les violant devant leurs maris, leurs enfants, leurs parents, tout leur village. C`est un féminicide au quotidien, un crime contre l`humanité qui fait des congolaises les femmes les plus violentées au monde.

2. Réveil FM International: Avec le colonel Odon Mbo, vous êtes une figure marquante de "Kabila dégage" ! Aujourd'hui Tshilombo est bénéficiaire d'une Nomination Électorale avec son odieux deal avec Alias Kabila. On a l'impression que les Congolais de la diaspora sont résignés. Pourquoi Tshilombo dégage n'est pas encore déclenché ? Que répondez-vous aux Congolais de la diaspora qui disent Tshilombo azali Muana Mboka ? Certains veulent même créer leur parti politique sous l'imposture-usurpation de Tshilombo ? La diaspora se bat-elle contre des régimes ou des individus souvent mafieux -politicailleurs-ventriotes-opportunistes ?

Ma Youyou Muntu Mosi: Rires...ça fait plus d`une question en une seule fois ça non? Bon, selon moi la diaspora n`est absolument pas résignée, on l`a vu le 11 Novembre dernier lors de la manifestation contre la venue de Fatshi en France. Nous étions nombreux à  Aubervilliers à  dénoncer le deal entre CACH et le FCC, deal qui ne profite pas au peuple congolais, qui tout comme sous la présidence d`alias Kabila, continue à  souffrir. La résistance congolaise de France n`est pas résignée, mais en phase de réflexion et de restructuration. Car nombreux sont ceux qui ont quitté le navire de la lutte après avoir cédé aux différents chants des sirènes qu`ils ont entendu. Pour des postes, quelques miettes...le slogan ``le peuple d`abord » est devenu `` le ventre d`abord ». Le fait d`être ``Muana Mboka » ( fils du pays) n`a jamais empêché les trahisons. Car ceux qui ont pillé la RDC durant 18 ans aux cà´tés d`alias Kabila sont eux aussi des `` Bana Mboka ». Je pense aux personnes telles que: Evariste Boshab, Lambert Mende Omalanga, Henri Mova Sankany, Alexis Ntambwe Mwamba, André Kimbuta, John Numbi, Amisi Tango Fort etc...le fait d`être congolais de sang n`a jamais empêché certains de trahir leur nation. Au contraire cela représente pour moi une circonstance aggravante. Car on choisi sciemment de trahir son pays, son peuple au nom de deals mafieux, pour des bribes de pouvoirs et de vils intérêts mercantiles. Plus que jamais nous disons que le Congo n`est pas à  vendre. Donc ``muana mboka » ou pas, nous combattrons toute personne prête à  brader la souveraineté de notre pays, quels que soient son nom et l`histoire de sa famille biologique ou politique. C`est en ça que nous lançons un avertissement à  Fatshi...ne jamais trahir le Congo, car les conséquences pour lui seront très graves à  l`avenir! Et nous souhaitons bon vent et surtout disons `` bon débarras » à  ceux qui ont choisi de tourner le dos à  la résistance pour aller se prostituer politiquement. C`est leur droit le plus absolu. La diaspora se bat non contre des individus mais contre un système bien établi et structuré, qui est toujours à  l`œ“uvre actuellement et dont le but est la destruction de la RDC et de son peuple. Donc la lutte continue...

3. Réveil FM International: On vous connait comme une grande patriote. C'est vous qu'on avait affublé le surnom de Jeanne d'Arc. Vous levez souvent la voix pour Beni. Que symbolise pour vous cette ville de Béni, du territoire éponyme en province du Nord Kivu ?

Ma Youyou Muntu Mosi: Pour moi Beni est devenu l`un des symboles le plus fort du martyr de tout un peuple, mais aussi celui qui représente le plus l`espoir. Car ses habitants tiennent bon, malgré l`horreur, les persécutions, les injustices, les massacres, les viols à  répétition...ils résistent face à  l`oppression. Nos frères de l`Est continuent à  subir le pire actuellement et souvent dans l`indifférence quasi générale. Ils sont devenus la vitrine d`un peuple exténué par des années de guerre et de spoliations, de prédations...car tout ceci est avant tout lié aux intérêts économiques faramineux que représente la RDC. Ceux de Béni sont pour moi un exemple de persévérance et de courage, raison pour laquelle nous ne pouvons pas baisser les bras, et nous devons coà»te que coà»te continuer à  être la voix des sans voix.

4. Réveil FM international: La mafieuse coalition FCC-CACH n'est-elle pas entrain de révéler ses magouilles, mensonges et pillages en pataugeant lamentablement dans la lutte contre les ADF, en amnistiant le M23, en reportant l`affaire contre l`Ouganda... Le Colonel Mamadou Mustapha Ndala est-il mort pour rien ? Les victimes de la guerre de 6 jours à  Kisangani en 2000 entre deux armées d'occupation-invasion: rwandaise et ougandaise, sont-ils morts pour rien ?

Ma Youyou Muntu Mosi: En effet les manœ“uvres politiques de CACH et du FCC montrent à  suffisance qu`un deal mafieux et ténébreux a été conclu entre les les 2 plateformes. Un deal qui va à  l`encontre des intérêts du peuple congolais qui est victime d`un jeu de dupes. Il est tout de même étonnant de voir les chantres de l`État de droit, qui durant plus de 3 décennies ont symbolisé l`opposition dans notre pays, se muer en défenseurs des ennemis du Congo, et en les appelant ``partenaires » ou autres ``alliés ». Tout aussi étonnant de voir un État œ“uvrer contre les intérêts de son peuple en repoussant une audience supposée rendre justice aux martyrs de la guerre des 6 jours de Kisangani, et ce via une compensation financière conséquente. Toutes ces choses, en commençant par l`avis favorable émis par l`État congolais qui envisage de lever les sanctions contre les M23, qui je rappelle ont commis tant de massacres en RDC, ainsi que des crimes de guerre...nous font dire que l`actuel gouvernement congolais est similaire à  l`ancien, il est plutà´t au service d`obscurs intérêts financiers et politiques , plutà´t qu`au service du peuple congolais. Amnistier les responsables du M23 équivaut pour moi à  cracher sur la mémoire des millions de victimes du génocide congolais. On n`applique pas la justice en pratiquant l`impunité. Ceci constitue un fait de haute trahison. Et ceux qui ont fait le choix de trahir la nation congolaise, devront faire face aux graves conséquences qui les attendent dans un futur très proche. Nous n`aurons pas de paix sans réelle justice au Congo.

5. Réveil FM International: Alias Kabila est toujours là . Tshilombo est son masque et bouclier. Certains de nos compatriotes qui combattaient le régime d'Alias Kabila sont aussi les défendeurs de Tshilombo. La division est réelle au sein de la communauté. Est-ce que c'est un échec ? Aujourd'hui, tout Congolais qui ose dénoncer est taxé de haineux, jaloux et tribaliste par des tribalo-éthniques qui soutiennent mordicus Tshilombo dans son vol du destin de tout un peuple...

Ma Youyou Muntu Mosi: Je pense que la division a toujours été présente, seulement elle était moins visible qu`actuellement. Car les intérêts politiques et les ambitions des uns et des autres étaient mis en sourdine dans l`attente d`une opportunité qui permettrait de s`accaparer du pouvoir. Voilà  comment les appétits de certains se sont trouvés aiguisés, et que cédant à  l`appel du ventre, ils ont choisi le camps des oppresseurs plutà´t que celui du peuple. Ceux avec qui nous combattions les ennemis du Congo, qui hier étaient des victimes, sont en passe de devenir des bourreaux à  leur tour. Pris au piège d`un pouvoir totalitaire, ils se sentent dans l`obligation de défendre une alliance contre-nature avec ceux qui les persécutaient il y a peu de temps pourtant. Ils ont recours systématiquement aux prétextes du tribalisme ou de la haine...qualifiant même de ``Ba Ndoki » (de sorciers) ou de jaloux tous ceux qui ont le malheur de dénoncer leur partenariat avec des criminels notoires.

6. Réveil FM International: Vous n'hésitez pas de dire vous étiez victime de violence conjugale, c'est pourquoi vous défendez les femmes. Cela ne vous dessert-il pas ?

Ma Youyou Muntu Mosi: Oui c`est vrai que j`ai été victime de violence conjugale au sein de mon ex mariage. Et non je n`ai ni honte de le dire, ni de le revendiquer...car cette faiblesse j`en ai fait une force. Le silence c`est le pire ennemi des victimes, car c`est en silence qu`elles meurent parfois sous les coups de leurs compagnons, parce qu`elles ont honte d`en parler, parce que bien souvent surtout dans nos communautés africaines ça reste un sujet tabou. Pourtant selon l`ONU plus de 50% des cas de violences faites aux femmes se font en Afrique sub-Saharienne, avec un pic de plus de 70% en Afrique Centrale. En RDC le taux est estimé à  près de 64%, l`un des plus élevés du monde et de l`Afrique-centrale. La RDC est en tête des pays considérés les plus dangereux au monde pour les femmes devant l`Inde, le Pakistan et la Somalie. Alors je ne pense pas qu`en parler peut desservir la cause des femmes, ou me desservir moi-même. Au contraire, en parler peut redonner du courage à  celles qui ont perdu espoir, leur montrer que ça peut arriver à  tout le monde, qu`elles ne sont pas seules. Ce ne sont pas aux femmes ni aux hommes (oui les hommes aussi en sont touchés) victimes de violences conjugales d`avoir honte de leur état...c`est aux bourreaux qui sont leurs compagnons ou leurs compagnes d`éprouver de la honte. Voilà  pourquoi je n`hésite pas à  parler d`une expérience qui a été traumatisante pour moi, mais qui a aussi forgé mon caractère et m`a rendue plus forte. Si mon histoire peut donner un peu de force et de réconfort aux femmes et aux hommes dans cette situation, alors je ne cesserai d`en parler. Je rappelle qu`en France pour la seule année 2019, c`est 117 femmes qui sont mortes sous les coups de leurs compagnons. Une femme sur trois est victime de violence conjugale dans le monde, 38% des femmes qui sont assassinées dans le monde le sont par leurs conjoints ou ex conjoints, ce chiffre tombe à  6% pour les hommes chez qui le sujet est encore plus tabou. Donc nous devons briser le silence afin de sauver des vies. Je milite actuellement pour que le féminicide soit inscrit dans le code pénal en France. L`amour ne tue pas, donc tuer une femme ou un homme qu`on prétend aimer c`est criminel...pas ``passionnel ».

7. Réveil FM international: En 2011, vous êtes parmi les femmes congolais qui avaient marché de Paris à  Bruxelles, soit 306 Km contre le viol des femmes congolaises, contre la RDC devenue capitale mondiale du viol...7 ans après le Dr. Denis Mukwege a obtenu le prix Nobel de la paix, pour son travail de "réparateur des femmes violées" (ceci provient du titre du film qui lui a été consacré), quels sont vos sentiments ?

Ma Youyou Muntu Mosi: C`est une grande fierté pour moi en tant que femme et activiste des droits de l`homme de voir un congolais, un médecin, un humaniste tel que le Dr Denis Mukwege être consacré et récompensé par un si grand prix. Ce prix est une victoire pour toutes les femmes congolaises victimes des viols de guerre et de féminicide en RDC. C`est le prix de leur souffrance, de leur longue agonie, de leur humiliation. Bien sà»r ce prix ne mettra pas fin au crime contre l`humanité que sont les viols de masses en RDC, mais il permet de mettre en lumière ces crimes monstrueux, et de redonner un peu de dignité à  ces femmes martyrisées. Ce prix permet de mettre des mots sur leurs maux...et de faire écho à  leurs cris, à  redonner de la voix aux sans voix. Je me dis qu`en 2011 nous n`avons pas marché pour rien...aujourd`hui le Dr Mukwege est l`un des portes étendards des droits non seulement des congolaises, mais de toutes les femmes victimes de violences sexuelles au monde. Et nous devons le soutenir dans cette lutte, il n`y arrivera pas seul.

8. Réveil FM International: De plus en plus le drapeau zaïrois est mis en exergue lors des manifestations congolaises. Les arguments énoncés par nos compatriotes pour arborer ce drapeau sont-ils valables ? Quels sont d'après les argument qui peuvent justifier le drapeau du régime Mobutu ?

Ma Youyou Muntu Mosi: Pour moi le retour du flambeau et des symboles de l`ex Zaïre sont avant tout une manifestation d`un ras-le-bol d`une frange du peuple congolais. Une façon de s`opposer au drapeau congolais actuel qui symbolise désormais pour beaucoup l`État de non-droit, le génocide, les crimes de guerre, l`impunité, la corruption généralisée etc... Quand on ne trouve plus de justification dans les agissements des dirigeants, et qu`une fissure se crée entre le peuple et ses élites, souvent c`est l`ordre établi qui est remis en cause. Ce n`est pas nouveau...nous voyons même ici en France certains nostalgiques souhaiter que la France redevienne un royaume. Ces gens ne souhaitent pourtant pas que leur pays redevienne une monarchie de droit divin et totalitaire, et ne veulent pas perdre les acquis de la République etc...non, ils veulent tout simplement par là , remettre en cause une hiérarchisation sociale dans laquelle ils ne se reconnaissent plus, et dont ils ne partagent plus certaines valeurs. En ça j`explique cette vague minoritaire de certains nostalgiques du Zaïre...et non du Mobutisme.

9. Réveil FM International: Avec ses 116 conseillers tribaux, Tshilombo est-il sincère lorsqu'il dit qu' il va transformer la RDC en Allemagne d'Afrique ? Jusque là  les enquêtes sur le crash de l'Antonov 72 ou de 15 millions volés n'ont jamais abouti. Lutte-t-on contre la corruption par l'impunité ? Quelles les raisons qui vous poussent à  croire ou ne pas au changement avec Tshilombo ?

Ma Youyou Muntu Mosi: Bon, en ce qui concerne le tribalisme c`est bien entendu une notion à  bannir et à  condamner. Le Congo est UN et INDIVISIBLE, quand on se dit président on est avant tout président de toutes les ethnies congolaises sans exception. On est pas le président d`une tribu, ni d`un parti politique, mais de toute une nation. En cela toute dérive tribale doit être fermement condamnée. En ce qui concerne le développement de la RDC il ne faut pas mettre la charrue avant les bœ“ufs. Ce n`est certainement pas avec les aides au développement consenties par l`Occident que notre pays va émerger. La RDC n`a pas besoin de charité, elle a besoin d`abord de liberté, de sécurité, de justice et de paix, de travail. Car comment développer un pays en insécurité permanente, comment établir une paix durable sans justice? Comment permettre l`émergence d`un peuple en proie au génocide, aux viols de guerre, au pillage systématique de ses richesses? Il faut tout d`abord faire respecter notre souveraineté, assurer la sécurité de nos frontières et protéger le peuple de ces différents prédateurs qui viennent instaurer le chaos dans notre pays sous formes de groupements armés. C`est seulement ainsi que nous établirons un climat sain, propice aux affaires et qui permettra d`attirer et de rassurer les investisseurs potentiels. Nous devons cesser d`attendre qu`on nous offre des poissons, nous devons apprendre à  pêcher. Et pour ce qui est de croire ou non en Fatshi, il est difficile pour moi de croire en un homme qui change autant son langage une fois arrivé au pouvoir. Hier il appelait alias Kabila criminel, disait que sa place était en prison, aujourd`hui il fait des courbettes au même criminel, l`appelle son ``partenaire», et prétend se fier à  ses conseils qui proviennent de son ``expérience avérée » dans la gestion de l`État congolais. Mr Tshisekedi peut-il nous rappeler le bilan des 18 ans des kabilistes au pouvoir ? En quoi le pouvoir kabiliste est expert: en fosses communes, en enlèvements et autres assassinats politiques, en corruption? C`est à  lui de nous le préciser.

Lire la suite...

Partager sur : Partager