Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 30 septembre 2019

ONU: L'ambassadeur Zénon Mukongo Ngay de la RDC, un fantà´me habitué aux abonnés absents à  Genève !

Lorsque l'ambassadeur Zénon Mukongo Ngay a été accrédité à  l'Office des Nations Unies à  Genève, en septembre 2015, comme le Représentant permanent de la République démocratique du Congo, nous étions content et soulagé, surtout que le poste était vacant depuis 2010. La RDC étant fà¢chée avec les droits de l'homme. Et le profil du nouvel ambassadeur de la RDC rassurait. En effet, Zénon Mukongo Ngay, avant sa nomination à  ce poste, le nouveau Représentant permanent était, depuis 2010, Ministre Conseiller et responsable des affaires juridiques, des affaires du Conseil de sécurité et des questions électorales à  la Mission permanente de la République démocratique du Congo auprès des Nations Unies à  New York.

M. Mukongo Ngay a également occupé plusieurs postes à  la Mission permanente de son pays auprès des Nations Unies à  New York, notamment en tant que responsable des affaires de la Chancellerie, de 2001 à  2015, ainsi qu`en tant que deuxième Conseiller puis premier Conseiller d`Ambassade, respectivement de 1998 à  2001 et de 2001 à  2010. Il a également été négociateur des résolutions du Conseil de sécurité sur la situation en République Démocratique du Congo de 1997 à  2015.

4 ans après, quel bilan ?

Beaucoup de déceptions. Les diplomates sont déçus par l`absentéisme quasi atavique de Zénon Mukongo Ngay dans des réunions de haut niveau où la RDC a été souvent absente. En effet, Zénon Mukongo Ngay est souvent parti dans son pays, les Etats-Unis. Il y a vécu 17 ans, sa famille y réside: son épouse et 3 enfants. Zénon Mukongo Ngay a souvent délégué ses responsabilités à  Madame Thérèse Tshibola-tshia-Kadiebue, Ministre Conseiller à  la Mission Permanente de la RDC à  Genève (74 ans) dont l'à¢ge pour la diplomatie est dépassée et périmée.

Les ambitions démesurées de Zénon Mukongo Ngay ont amoindri son efficacité à  Genève. L'ambassadeur qui a été nommé à  Genève, sous le régime d'Alias Kabila, fait des pieds et mains à  Félix Tshilombo, l'imposteur-usurpateur qui règne par défi, depuis sa nomination présidentielle. Zénon Mukong Ngay a espéré jusqu' à  la dernière minute qu'il serait le nouveau Ministre de la Justice de la RDC. Il a même postulé pour les droits humains contre Lambert Mende Omalanga, le Vuvuzélateur patenté, qui lorgnait aussi au même poste. Ses accointances avec le nouveau régime de Tshilombo n'ont pas produit ses fruits. On chuchote à  mon oreille, qu'un autre ambassadeur de la RDC est attendu pour la mission permanente auprès de l'ONU à  Genève.

Lire la suite...

Partager sur : Partager