Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - accord de genève

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 17 avril 2020

Kamerheland: Picsou de la République, Kamerhe sort bientôt de Makala!

Kamerheland: Picsou de la République, Kamerhe sort bientôt de Makala!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Picsou de la République, Vital Kamerhe le Tout-Puissant directeur de cabinet de Tshilombo sort très bientôt de la prison de Makala. Il a pardonné Tshilombo et tous les médisants. Il n'est pas animé par l'esprit de vengeance mais veut simplement jouir de son magot braqué à la République : 370 millions de dollars. Les jaloux et haineux vont maigrir.

Freddy Mulongo-Kamerhe 27.jpg, avr. 2020

 Les Américains n'aiment pas que l'on joue avec leur monnaie : le dollar. Vital Kamerhe avait fait de la présidence usurpée de Tshilombo, l'épicentre du blanchissement des dollars. Comment Vital Kamerhe a pu sortir 37 millions de dollars,  en liquide, de la Rwabank ?  Comment un pays comme la République démocratique du Congo, peut a voir 27 banques commerciales étrangères, alors que le Congolais vit avec -1 dollar par jour ? 

C'est ici qu'il faut féliciter l'ambassadeur des Etats-Unis:  Mike Hammer  pour le travail de vigie. L'Administration Trump veille.

Picsou de la République, Vital Kamerhe le Tout-Puissant directeur de cabinet de Tshilombo sort très bientôt de la prison de Makala. Il a pardonné Tshilombo et tous les médisants. Il n'est pas animé par l'esprit de vengeance mais veut simplement jouir de son magot braqué à la République : 370 millions de dollars. Les jaloux et haineux vont maigrir.

Vital Kamerhe est serein. Il espère recouvrer sa liberté. Il est présumé innocent. En tant que directeur de cabinet de Tshilombo, Kamerhe ne pouvait pas agir seul. Tshilombo est aussi impliqué que lui. 

Cap pour le changement (Cach) est une fabrication des politicards. Cach n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Tshilombo, Monsieur 15% est allé négocier avec Alias Kabila (FCC) nuitamment à Kingakati pour bénéficier de la nomination  électorale. Il a eu vol de l'élection du peuple congolais.

Alias Kabila qui est bien entouré a tendu un piège de "Singa Ya Matembele" à Tshilombo et Kamerhe. Durant six mois, les deux politicailleurs ont géré la RDC comme une épicerie de Mont-Ngafula. Ils ont saigné les caisses de l'Etat et se sont tous permis. Dans quel pays au monde, ceux qui sont élus tablent les résultats de leurs actions en "programme de 100 jours" ? Nulle part au monde. Alias Kabila les a poussé à la faute. Tshilombo et Kamerhe ont pillé la République. C'est pourquoi, il n'arrive pas à démissionner Kamerhe de son poste de directeur de cabinet !

Ceux qui crient "Fatshi Beton", "Etat de droit" n'ont rien compris de la politique. Tshilombo est entrain de perdre un à un de ses plus proches collaborateurs. le dernier à partir est son oncle et chef de la maison civile, enterré hier au cimetière Saint André Kaggwa à Kintambo. Quant à Vital Kamerhe, même s'il sort demain de la prison de Makala, il est éclaboussé à vie. L'opprobre en cas de reniement de sa signature  de l'engagement de l'accord de Genève le poursuit. La malédiction de Genève poursuit Tshilombo et Kamerhe.  En cas de non-respect de l'accord, les sept signataires s'étaient engagés à "mettre fin à leur carrière politique", de se soumettre aussi " à l'opprobre de la Nation et la sanction de ses pairs" ! Aujourd'hui Vital karmerhe est en disgrâce  et Angwalima tshilombo ne cesse d'enterrer ses proches parents  engagés à sa présidence usurpée!

Lire la suite...

Partager sur : Partager