Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - affabulateur

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 7 décembre 2020

Tshilombo-FCC, la guerre de 100 ans déclarée ! La paix s'éloigne du Grand Congo !

Tshilombo-FCC, la guerre de 100 ans déclarée ! La paix s'éloigne du Grand Congo !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Angwalima Faussaire 5.jpg, déc. 2020















Avec Tshilombo, c'est la voyoucratie au sommet de l'Etat. On ne dirige pas un pays avec arrogance, menaces et oukases. On tient compte des équilibres institutionnelles. Népotisme et tribalisme sont ses deux dadas, Tshilombo n'est ni Rassembleur ni Fédérateur. Il a ses fanatiques lobotomisés: Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques, Wewa...Boomerang, le FCC vient de l'assommer!

freddy-mulongo-angwalima-faussaire-5

Affabulateur patenté, Tshilombo est dans le jeu  de la manipulation des populations congolaises. L'incapacitaire veut se faire passer pour une victime alors qu'il est la cause de la cause qui arrive au Congo. Le peuple congolais est allé aux élections. présidentielle et législative combinées. Battu à plat couture par Martin Fayulu avec 62,8%, Monsieur 15% Angwalima Tshilombo au lieu d'appeler à l'union sacrée pour défendre l'éelection de Martin Fayulu, le cupide est allé faire un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. 

Après deux ans d'une présidence usurpée, l’appétit venant en mangeant, Tshilombo veut les pleins pouvoirs, il veut ramener le Congo à l'époque de la deuxième République de Mobutu. Il veut dictaturer le Congo. Il  empiète sur le pouvoir législatif et judiciaire. Il ne nomme que des juges Luba Kasaïens. La justice  tribaliste, tribalisée par des juges tribaux musellent et bâillonnent. Outrage au chef est un crime au dessus de la Constitution congolaise. Imposteur et usurpateur, Tshilombo se veut demi-dieu au Congo. 

Tshilombo poussé par ses extrémistes Bena Mpuka, Tribalo-Ethniques, Wewa et Talibans de l'Udps a fait un discours hier à Kinshasa. Il a décidé unilatéralement de rompre la coalition  FCC-CACH. Jeanine Mabunda, la présidente de l'Assemblée nationale s'est vue empêcher par des policiers de Tshilombo d'entrer au palais du peuple , siège du parlement. Les ministres Udps et Unc sont encore au gouvernement, ils n'ont pas démissionné.  Le communiqué FCC cache est un boomerang au discours de Tshilombo. "Si le président estime qu'il y a matière à contestation de légitimité des députés nationaux,le fcc rappelle que ces derniers et le président de la République sont issus des scrutins combinés.c-à-d tous sont les fruits de la fraude électorale. Le FCC rappelle ensuite que la dispensation politique actuelle est issue des urnes et que les libertés fondamentales d'expression et des mouvements,qui sont constitutionnelles , ont été conquises de haute lutte".

freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-001
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-002
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-003
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-004
freddy-mulongo-declaration-du-fcc-du-07-dec-2020-page-005

 

La guerre à l'Est de la République démocratique du Congo, tueries et massacres de populations civiles se font tous les jours, le Congo  va-t-il continuer de brûler ? Tshilombo se chamaille avec Alias Kabila qui l'a nommé à la présidence de République. Alternance pacifique ? Etait donc du mensonge. Alias Kabila, prère de la démocratie congolaise , avait déclaré Tshilombo . Tout ça était des mensonges. Donc le peuple congolais a été floué et enfariné.   Angwalima Tshilombo a été  en piétinant  la volonté du peuple congolais. Les deux alliés et partenaires sont devenus rivaux. Le peuple congolais qui n'a rien bénéficier d'un deal anti-Congo est spectateur.  Les Wewa tiendront-ils face aux militaires aguerris d'Alias Kabila ? Wait aand see !

Lire la suite...

Partager sur : Partager