Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - banque nigériane mafieuse

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 5 août 2020

RDC : Pourquoi le rapport de décembre 2012 sur Access Bank, la banque nigériane mafieuse, est demeuré lettre morte ?

RDC : Pourquoi le rapport de décembre 2012 sur Access Bank, la banque nigériane mafieuse, est demeuré lettre morte ?
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Mafia, blanchiment d'argent sale, terrorisme et vols des clients Congolais, c'est le quatre roues d'Access Bank au Congo-Kinshasa.
À Access Bank, le directeur des Opérations est automatiquement un Nigérian. Or c'est le cerveau moteur de la mafia nigériane au sein de la banque. Aucune opération ne peut se faire sans son accord et aval.
Le rapport du 31 décembre 2012 cloue au pilori Access Bank dans son fonctionnement mafieux au Congo.
Nos compatriotes, Nico Mbata Ntantu et Samuelson Lukimuena Kuba, deux experts, deux commissaires aux comptes agréés auprès de la Banque Centrale Congolaise (BCC) avaient pondu un rapport sans complaisance intitulé : "Access Bank (RD Congo) SARL. Au 31 décembre 2012.
À l'époque, le ministère des Finances est placé sous la tutelle du Premier ministre de RDC, Augustin Matata Ponyo.
Le rapport de nos compatriotes parle de l’ouverture d'une dizaine des comptes bancaires du ministère des Finances à la banque nigériane : Access Bank, une banque commerciale.
Fin 2012, 66 millions de dollars américains étaient placés dans ces comptes. Alors que cette pratique est interdite en République démocratique du Congo où la règle veut que l’argent public soit conservé à la banque centrale pour un meilleur contrôle des dépenses publiques.
Le rapport parle également de la surfacturation des frais bancaires. À Acces Bank, les frais bancaires sont supérieurs à la normale lorsque des virements sont effectués.
La banque mafieuse appliquait un tarif de 1,5% sur des transferts d’argent au lieu des 1% réglementaires.
Corrompues, les autorités congolaises se sont même retrouvés dans le Conseil d'administration d'Access Bank. Cette banque nigériane a acheté toute l'appareil judiciaire du Congo. Acces Bank est le bras financier des politicailleurs ventriotes Congolais.
Des magouilles d'Access Bank sont couvertes par des autorités congolaises mafieuses et corrompues.
Aujourd'hui Israël Kaseya, banquier et lanceur d'alerte, croupit depuis plus de deux mois à la prison de Makala. Son crime ? Avoir dénoncé des magouilles, blanchiment d'argent de "Congo Futur" indexé par l'administration américaine pour terrorisme.
Access Bank marche sur deux pieds : blanchiment d'argent sale et terrorisme.
Des terroristes de Boko Haram connectés aux autres mouvements terroristes qui font des razzia avec des Jeeps neuves 4x4, où trouvent-ils l'argent ?
8 ans, après le rapport de nos experts et compatriotes: Nico Mbata Ntantu et Samuelson Lukimuena Kuba, rien n'a été fait pour arrêter des ambitions mafieuses d'Access Bank au Congo-Kinshasa.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Access Bank-RDC : Longue Histoire de la mafieuse banque nigériane au Congo-Kinshasa !

Access Bank-RDC : Longue Histoire de la mafieuse banque nigériane au Congo-Kinshasa !
Freddy Mulongo, Réveil FM International
Freddy Mulongo-Access Bank Mafia 4.jpg, août 2020
Access Bank, la banque nigériane mafieuse passe ses publicités sur la chaîne américaine CNN pour crédibiliser ses magouilles.
Pays agressé par des voisins pour mieux piller ses ressources, pays dont la population est outrancièrement paupérisée par une classe politique corrompue, la RDC est une proie facile pour Access Bank dont les objectifs sont le blanchiment de l'argent sale, le financement du terrorisme international et vols de l'argent des Congolais.
Ce sont des politicailleurs ventriotes et politicards arrivistes Congolais qu'il faut blâmer en premier.
Pourquoi, c'est Access Bank qui a financé l'achat de vieux coucous, de vrais cercueils volants, des A320 ayant appartenu à Alitalia, les deux avions que l'on a peint aux couleurs nationales et pompeusement baptisés : Patrice Emery Lumumba et M'zee Laurent-Désiré Kabila.
"Congo Airways" était né ! Et le Premier ministre de l' époque, Matata Ponyo avait le culot de parler d'un investissement de 50 millions de dollars américains. D'après les experts, aucun avion ne pouvait dépasser la somme de 7 voire 8 millions de dollars américains.
Les deux couscous de la mort ne pouvaient excéder la somme de 15 millions de dollars américains.
Il y a eu sur facturation des deux avions. Le troisième avion "Kimpa Vita" n'a pu décoller le jour de son arrivée à Kinshasa.
Le poussif coucou est abandonné à l'aéroport de Bandoka à Kisangani, il est bouffé par des herbes.
Au moment où nous cochons ces lignes, il est toujours difficile voire impossible de répondre à la question : qui sont les "Actionnaires Fantômes" de "Congo Airways".
Nous ne pas de RVA, OGEFREM et INSS les plus connus. Nous parlons des actionnaires mafieux dont on ne veut jamais citer leurs noms. Mafia rime avec opacité et non transparence.
Nous revenons ici sur une interpellation de fin 2012 au Sénat. Patrice Kitebi Kibol M'vul, ministre délégué aux finances auprès du Premier ministre, Matata Ponyo est interpellé par le sénateur Polycarpe Mongulu T'Apangane sur les dizaines de comptes que le gouvernement congolais a ouvert dans une banque commerciale nigériane : Access Bank et y a placé plus de 66 millions de dollars américains.
Un gouvernement responsable travaille avec la banque centrale.
C'est parce les autorités congolaises ont instauré une relation mafieuse avec Accès Bank, la banque nigériane blanchiseuse de l'argent sale et courroie du terrorisme international, qu'aujourd'hui cette fameuse banque se permet tout au Congo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager