Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

mercredi 15 juillet 2020

RDC: Crises enchevêtrées, les Congolais doivent devenir des "Lions" au lieu de continuer de se comporter en troupeau de "Buffles" avec des manifestations sans objectifs et stratégies !

RDC: Crises enchevêtrées, les Congolais doivent devenir des "Lions" au lieu de continuer de se comporter en troupeau de "Buffles" avec des manifestations sans objectifs et stratégies !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 65.jpg, juil. 2020

Tshilombo, fils d'Etienne Tshisekedi doit sauver le Congo. Il doit revenir au camp de la patrie. Il doit rompre son deal satanique avec Alias Kabila, qui lui a fait bénéficier d'une nomination électorale. Tshilombo n'a pas gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Avec ses 15 % , il n'est qu'un peudo-président nommé. Il le demeurera s'il ne trouve pas une porte de sortie honorable.

Freddy Mulongo-Ciakudia Julien.jpg, juil. 2020

La petite poignée des politicailleurs ventriotes et arrivistes, des apparatchiks dinosaures et profito-situationnistes mammouths se comportent à l'égard de notre peuple en lions: ils ont des armes et contrôle l'économie. Ils affament sciemment notre peuple pour lui enlever la capacité de résistance.

Freddy Mulongo-Lion.jpg, juil. 2020

Pour chasser le lion, pensez en terme de lion, pas de souris. Il faut que le peuple congolais se transforme en lion. La peur doit changer de camp.

Freddy Mulongo-Buffles.jpg, juil. 2020

Pourquoi les Congolais sortent-ils dehors pour manifester contre le deal Alias Kabila-Angwalima Tshilombo Tshintu Tshifueba ? Marcher pour compter des morts? Et estimer que la police n'a pas tirer sur des manifestants ? Marcher pour faire des déclarations alambiquées: "Nous sommes nombreux" ? Marcher pour quels objectifs face à un régime frauduleux qui considère que les populations qui manifestent sont des buffles, sans impacts et effets ? Ronsard Malonda, le faux Kimbanguiste, que le FCC voudrait placer à la tête de la CENI pour continuer à frauder les élections au Congo, n'est qu'un agent de laboratoire. Malonda est un faussaire, qui a œuvré durant 15 ans, au frais de la République, dans la fabrication des faux résultats. Ce n'est pas contre ce menu fretin que les Congolais manifestent mais contre l'odieux et satanique deal Alias Kabila-Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba !

L'allégorie des buffles au lieu d'être des lions pour qualifier les marches au Congo, est le fruit de réflexion du grand patriarche Julien Ciakudia, De Gaulle Congolais depuis Londres. Face à notre peuple affamé, sans travail, sans soins médicaux, sans transports adéquats, vivant sans eau ni électricité, les fonctionnaires étant impayés, les policiers et militaires considérant les civils Congolais comme leur champ de bataille...Le peuple congolais a face à lui des politicailleurs corrompus, des individus venus d'ailleurs, des Kadogos arrivés à Kinshasa avec des bottes de jardinier et kalachnikovs en bandoulière, des anciens seigneurs de guerre, des imposteurs et usurpateurs qui ont pris en otage les institutions de la République. Et le deal satanique entre Alias Kabila et Angwalima Tshilombo Tshintuntu pour bénéficier d'une nomination électorale, en usant la ruse du Renard face au Corbeau, fait tourner la RDC en rond !

Le peuple congolais doit devenir et agir en lion face à ses politicailleurs imposteurs entêtés !

Dans la cosmogonie africaine, le buffle africain représente l'animal le plus dangereux pour l'homme sur le continent noir. Plusieurs traits de son comportement le rendent particulièrement terrifiant. Un troupeau de plusieurs centaines de buffles, dont de nombreux individus pèsent près d'une tonne, chargeant au galop, est sans aucun doute l'une des actions les plus impressionnantes et les plus dangereuses qu'on puisse imaginer. Un seul buffle serait d'ailleurs aussi dangereux, car ce bovidé a pour coutume d'écraser sa victime et de la réduire en un amas informe de chair sanglante.
Le plus grand danger est en fait le caractère imprévisible de cet animal.

Dans la réalité, le troupeau de buffles fuient face à un seul individu déterminé. Ce qui est différent d'un lion en chasse pour tuer ne rugit pas." Ce proverbe signifie que celui qui veut atteindre son but ne se fait pas remarquer lorsqu'il est en chemin. "Bakendaka Bokila Na batu Ya Makelele Té" dit le proverbe congolais.

Si le lion passe la plus grande partie de ses journées à dormir et à manger, c'est parce que la chasse l'épuise. En effet, après avoir observé longuement sa proie et approché doucement de cette dernière, l'animal entame une course furtive mais fulgurante. Sa victime succombe à cause de la vitesse, mais également assommée par le poids du puissant félin. Le lion a un poids qui avoisine 250 kg, sa taille est 2,80 m et il peut atteindre une vitesse de croisière de 80 km/h.

Une marche sans objectifs et sans stratégies, c'est une perte de temps. Les médias du monde ont braqué leurs caméras et micros sur le Mali, un pays africain où des politiques sont des stratèges. Et le peuple malien sait ce qu'il veut. Rien, dans des médias mondiaux sur les Congolais qui ont marché à Kinshasa, Goma, Kikwit...Les médias parlent des lions, pas des buffles surtout pas des souris et fourmis !

Lire la suite...

Partager sur : Partager