Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - calamité

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 30 mai 2020

RDC: Angwalima Tshilombo est la calamité du Congo !

RDC: Angwalima Tshilombo est la calamité du Congo !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Faussaire Tshilombo 51.jpg, mai 2020

Il faut comprendre le fonctionnement de la présidence usurpée et zombifiée de Tshilombo pour comprendre que le Congo va très mal. Sous son air débonnaire d'un profito-situationniste joufflu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba est entrain de couler le pays qu' il a déjà vendu. Dans sa présidence usurpée, on retrouve des copains-coquins, checkuleurs, anciens chômeurs de l'Udps en Occident, des habitués de services sociaux en Europe, une famille rapace et racaille qui veut sa part... Les Congolais crèvent, l' ivrogne de la cité de l'UA noie ses soucis dans 4 bouteilles de Whisky par jour.

Nous sommes nous battus pour voir de nos propres yeux les turpitudes d'un inconscient incapacitaire ? 10 ans de "Kabila dégage" pour se retrouver avec un fossoyeur de la République, de surcroît un fourbe, roublard, faussaire, Traître et Collabo à la tête du pays ? Àngwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba est allé nuitamment négocier avec Alias Kabila, à Kingakati, pour bénéficier d'une Nomination Électorale. Cet Arsene Lupin Congolais est le plus grand voleur du destin du peuple congolais. Son atout porter le nom de Tshisekedi. Fieffé menteur, Tshilombo ment comme il respire, croit que le Congo est le Ligablo de sa famille ? Akosutoka ! Fatshi Béton clament ses fanatiques écervelés. Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba se dit stoïque, il n'est qu'un piètre satanisme satanique !

LU POUR VOUS ET TRANSMIS TEL QUEL:

MORTS SUSPECTS AU SOMMET DE L'ÉTAT.

Depuis plusieurs semaines la Rdc vit une situation inédite au sommet de l'État, essentiellement dans l'entourage du Président. Cela ternit bien sûr l'image du nouveau Président qui semble toujours avoir du mal à maîtriser ses collaborateurs médias et immédiats. Comment expliquer une telle situation ?
En tant qu'observateur et pour avoir connu l'homme, c'est un mauvais casting qui explique. Ça a toujours été son grand défaut.
En effet, sa 1ère erreur c'est d'avoir accepté de composer son Cabinet selon des quotas politiques et mettre un partenaire Chef d'un parti politique allié comme Dircab. C'est du jamais vu !
La seconde, c'est d'avoir mis des amis affairistes à des postes clés dans son cabinet (Vidye, Jc Kabongo, Bifor Biselele, Nico Kazadi, Ngeyfa homme d'affaires pseudo colombien, François Beya, sans oublier Kamhere,...).
Or, un affairiste travaille pour lui-même, pour sa réussite personnelle et non pour le rayonnement de l'autre.
Ainsi, autant d'affairistes concentrés dans un même endroit, bonjour les conflits ! L'essentiel est d'avoir les meilleurs deals quitte à éliminer physiquement ses concurrents.
Prenons seulement 3 cas,
Jc Kabongo, Conseiller spécial en matière d'investissement. Il a été incapable d'attirer le moindre investisseur depuis. Vidiye, c. Spécial en matière de stratégie, toutes les stratégies du président se révèlent inefficaces, F. Beya c. Spécial en matière de sécurité, les poches d'insécurité ne font que se multiplier en Rdc,
Ngeyfa, ambassadeur itinérant, après sa première rencontre avec le Président, il a prétendu qu'il venait pour créer 50000 emplois et les sont sur YouTube. À la surprise générale, il se retrouve dans le Cabinet comme ambassadeur aux côtés de son ami Nicolas Kazadi qui l'a par ailleurs présenté au Président.
Une année et demie après, malgré leurs bilans personnels négatifs, on les maintient toujours à leurs postes. Pourquoi ? Secret des dieux !
3e erreur, il a pris à ses côtés, des parfaits inconnus (Kolongele, tête Kabue, Beya François, Beya Mwamba, Ngeyfa et tant d'autres). Et ce, au détriment des personnes qui ont pourtant cheminé avec lui et qui ont la même idéologie. Chance eloko pamba dit-on à Kin!
Ces personnes en profitent au maximum pcq ils sont eux-mêmes surpris d'avoir aussi facilement pris la place des combattants.
En plus, ils empêchent ceux-ci de reprendre contact avec Fatshi. 4e erreur, dans son casting, il a privilégié des chômeurs d' Europe pour leur permettre d'avoir une seconde vie et ainsi améliorer leurs conditions. Le raisonnement souvent entendu est le suivant : "vous vous travaillez, laissez d'abord une chance à ceux qui n'ont pas de travail ". Bien sûr pour eux, la première chose est de se mettre à l'abri matériellement et financièrement. Exemple, le VPM de l'intérieur ( chômeur de longue date en Belgique, domicilié dans une maison sociale dans la commune de Betseel), Dieudonné Lobo (chômeur en Belgique, appartement social dans la commune de Forest, croisement chée de Neerstalle et rue Merlo). Felly Kabala (Communicateur du chef de l'État), Guy Michaux Owandjo (Administrateur au grand marché), Yannick Luntadila (représentant spécial du Chef de l'État) ... chômeurs à Paris. Topin Kabongo (le tout-puissant Assistant du chef de l'état) chômeur au Canada, Abraham Luakabuanga (Directeur de la presse) chômeur en Belgique et aux Usa. La liste est longue.
5e erreur, c'est d'avoir laissé les membres de sa famille se débrouiller dans la ville de kinshasa faisant du traffic d'influence à tour de bras. Cela ne peut que conduire à des comportements comme ce qu'on a décrié lors des régimes précédents. C'est la course au meilleur deal. On cite de plus en plus les noms de Christian Tshisekedi, Tomy Shiku, Aristote Mutombo, Bobo Tshisekedi, Lina, Lando, Terry Tshisekedi, Roger Tshisekedi, Daniela Tshisekedi, Roselyne Tshisekedi, Patrick Tshisekedi, Antony Tshisekedi...
D'après nos recherches, toutes ces personnes étaient inscrites au chômage et attendaient que Étienne TSHISEKEDI prenne le pouvoir. Par chance, c'est le frère qui l'a pris. Or, celui-ci n'ayant pas la même rigueur que leur père, c'est du pain béni pour eux.
Fatshi doit réfléchir sur une manière de les canaliser, on les casant même dans des entreprises car le témoignage de la famille s'effrite.
Tout cela constitue un cocktail détonnant et ne permet pas que le travail se fasse sereinement autour du Chef. D'où toutes ces morts mystérieuses.
Cher Fatshi, cher Président, il ne te reste plus beaucoup de temps pour te resaisir et taper du poing sur la table.

Un observateur qui n'a pas d'autres choix que de se cacher à cause de l'ambiance de délation qui règne autour du chef.
J'ai fait ma part!

Lire la suite...

Partager sur : Partager