Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - chefs religieux

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 3 mai 2020

RDC: Rebuffade du Cardinal Ambongo suite à Allô Vatican de Me Nico Mayengele !

RDC : Rébuffade du Cardinal Ambongo suite à Allô Vatican de Me Nico Mayengele !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Une ordonnance de nomination présidentielle peut-elle se raturer ? C'est qui arrive à la présidence usurpée de Tshilombo ! Après avoir nommé, le Cardinal Ambongo comme coordonnateur du Fonds de Solidarité du Covid-19, l'archevêque de Kinshasa est revenu sur sa nomination suite à l'appel de sa démission par Me Nico Mayengele et pressions des internautes.

freddy-mulongo-cardinal-ambongo.jpg, mai 2020

freddy-mulongo-cardinal-ambongo

Une ordonnance de nomination présidentielle peut-elle se raturer ? Une ordonnance présidentielle s'annule et se change. Ce qui arrive à la présidence usurpée de Tshilombo est scandaleux et honteux ! Après avoir nommé, le Cardinal Ambongo comme coordonnateur du Fonds de Solidarité du Covid-19, l'archevêque de Kinshasa est revenu sur sa nomination suite à l'appel de sa démission par Me Nico Mayengele et de fortes pressions des internautes sur des réseaux sociaux. Vatican y est pour grande chose, dans ce rétropédalage du Cardinal Ambongo ! Car là ou est ton trésorlà sera aussi ton cœur. Matthieu 6:21

 

freddy-mulongo-nico-mayengele-4

Il est le premier dans son appel à la démission politique du Cardinal Ambongo "Allô Vatican" d'avoir mis l'archevêque de Kinshasa devant un choix cornélien, choisir entre Dieu et Mammon ! En acceptant d'être nommé pour gérer l'argent de la République, le Cardinal Ambongo s'éloignait de sa mission cardinalistique.
Les réseaux sociaux sont venus à la rescousse de Me Nico Mayengele, le président de Congo Normal.
Les appels à la démission du Cardinal Ambongo se sont multipliés.

Que le Cardinal Ambongo et ses collègues religieux :Eglise du Christ au Congo, Communauté islamique en RDC , Église Kimbanguiste, Église Orthodoxe, Église de Réveil, Églises indépendantes au Congo et l' Armée du Salut, soient revenues à la raison est une bonne chose.

  1. Mais le mal est déjà fait. Aller à la mangeoire est une tentative qui touche tout monde y compris les confessions religieuses au Congo. Fallait-il que le peuple se soulève sur les réseaux sociaux pour qu'il y ait une once de renoncement ?
  2. Être sel de la terre et lumière du monde et se comporter en mangéristes et mangecrates patentés, une honte.
  3. Me Nico Mayengele n'a que 40 ans, mais il est en alerte. La vision du Congo Normal est limpide comme l'eau de source : Défendre le Congo et les Congolais.
  4. L'état congolais est incapable d'offrir gratuitement des masques à la population mais à quoi sert ce Fonds de Solidarité du Covid-19 ?

*Appel à la démission politique du CARDINAL AMBONGO*. Allô Vatican !
Nommé Cordonnateur du Fonds National de Solidarité contre le Coronavirus, notre Cardinal Fridolin AMBONGO est tombé dans le piège lui tendu par le Sieur Félix Tshilombo, dont l'élection présidentielle a été qualifiée par le même Cardinal "d'un MENSONGE SPECTACULAIRE ".
Demandons à notre Eminence Cardinal Fridolin AMBONGO de décliner cette offre politique empoisonnée avant qu'il ne soit, tôt ou tard, en sa qualité de Coordonnateur dudit Fonds, accusé "faussement" de détournement de l'argent destiné à lutter contre COVID-19 par ses détracteurs d'hier qui se recrutent tant au sein de l'UDPS que du FCC.
Sur ces entrefaites, le Parquet Général serait instruit de l'inviter à comparaître. Il ne rétorquera pas, comme il l'avait fait pour boycotter l'investiture de TSHILOMBO que l'invitation n'est pas la convocation. Sinon, un mandat d'amener lui serait décerné, et ce serait la fin du prestige de l'Église catholique romaine en RDC. L'opprobre !
Comment alors accepter d'être nommé et investi Cordon du Fonds par celui-là dont le même Cardinal avait boudé l'investiture au motif qu'il n'a pas été élu par le Peuple. Ce dernier avait plutôt voté pour Martin FAYULU avec plus de 60% selon le Cardinal aujourd'hui nommé (RFI, TV5, FRANCE 24, RADIO VATICAN, RADIO OKAPI...).
En politique, Eminence Cardinal, la vengeance est un plat qui se mange froid. Méfiez-vous des politiques, surtout ceux qui agissent par PROCURATION. Suivez mon regard...
Matthieu 6:24 "Nul ne peut servir 2 maîtres: ou il haïra l'1 et aimera l'autre, ou il s'attachera à l'1 et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et l'Argent" (FONDS COVID-19 destinés au Gouvernement à qui vous allez rendre compte).
Proverbe 16:25 :
"Tel chemin paraît droit à quelqu'un, mais en fin de compte, c'est le chemin de la mort".
Je vous exhorte, Éminence, de quitter ce chemin de la mort du COVID-19 dont aucun fonds ne saurait combattre mais votre notoriété, personnalité, honneur en feraient les frais. Tous les morts du Coronavirus retomberont sur vos épaules, car les politiques sont capables d'insinuer que si le peuple continue à mourir du COVID-19, c'est par ce que vous n'avez été en mesure, soit de mobiliser les fonds nécessaires pour y faire face, soit de gérer à bon escient, les fonds mobilisés.
Veuillez démissionner, Son Emminence...
En politique, tous les coups sont permis.
A bon entendeur salut !

Lire la suite...

Partager sur : Partager