Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - communauté congolaise

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 16 avril 2020

France: Belle âme, Patricia Eketebi, une grande patriote !

France: Belle âme, Patricia Eketebi, une grande patriote !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Le Coronavirus-Covid 19 vient de faucher la vie de Patricia Eketebi. Grande combattante de la cause des femmes congolaises victimes de viols à l'Est de la République démocratique du Congo. Patriote et généreuse, Patricia Eketebi croyait en son Zaïre-Congo. Elle se battait pour un autre Congo. Nos condoléances à sa famille. La communauté congolaise de France a perdu.

Freddy Mulongo-Eketebi.jpg, avr. 2020

Patricia Eketebi était une vraie "Muana Poto", avec son français châtié, toujours ponctuelle au rendez-vous réglée comme une aiguille suisse. Une grande activiste dont la présence et voix portaient au sein de la communauté congolaise résistante. Intelligente et réfléchie, les violeurs à l'Est de la République démocratique du Congo en ont eu pour leur grade. Toujours polie,Patricia Eketebi était une non-violente. Les violences contre les vielles dames, femmes et bébés dans le Grand Kivu mettaient Patricia dans tous ses états.

Freddy Mulongo-Eketebi 1.jpg, avr. 2020

La généreuse banquière n'hésitait pas à aider des compatriotes à accéder aux crédits. Femme combattante et des convictions, Patricia Eketebi aimait son Zaïre-Congo. Elle battait les pavés parisiennes pour défendre son pays.

Organisée par Roger Bongos (Afrique Rédaction) et Freddy Mulongo (Réveil FM International) au Press club de France à Paris-Montparnasse Le jeudi 27 mars 2014, au Press Club de France à Paris, une centaine de personnes ont participé au Forum International sur la liberté de la presse, pour les droits de l'homme et contre l'impunité.

Pour une première à Paris, c'en était une ! Le succès de l'organisation du Forum était du à la qualité des intervenants et participants. La parole a été libérée au Press Club de France à Paris-Montparnasse où chacun a pu s'exprimer librement.

La joie affichée de Patricia Eketebi, photo que j'ai prise parce qu'elle était la première à arriver au Press club, résume le succès du Forum sur la liberté de la presse, pour les droits de l'homme et contre l'impunité.

La communauté congolaise a perdu une grande dame. Patricia Eketebi a été connue avec les marches de Kabila dégage. Avec le Coronavirus-Covid 19, nous n'avons plus le droit de nous réunir à plus de 20 personnes. Il nous faut déjà commencer à la reconversion de notre noble combat pour la libération du pays.

Femme des prières, lorsque je pense à Patricia Eketebi depuis l'annonce de son départ, c'est 1 Timothée 6: 11-13 qui vient à l'esprit: "Pour toi, homme de Dieu (femme de Dieu), fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur. Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d'un grand nombre de témoins. Je te recommande, devant Dieu qui donne la vie à toutes choses, et devant Jésus-Christ, qui fit une belle confession devant Ponce Pilate,…"

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 8 avril 2020

"Coronavirus", Fally Ipupa a-t-il sacrifié la communauté congolaise à Bercy?

"Coronavirus", Fally Ipupa a-t-il sacrifié la communauté congolaise avec son concert de Bercy ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fally Ipupa 30.jpg, avr. 2020

La question vaut son pesant d'or. Les réponses viendront sans doute des démarches judiciaires que le collectif d'association mené par plusieurs avocats et Me Wilkens Alhongo étant l'un des initiateurs.

Le nombre de décès en France est de 10 328 (+ 597 sur les dernières heures). En France, 78 167 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le début de l'épidémie selon Santé Publique France, près de 30 000 sont hospitalisées dont 7131 sont en réanimation (104 patients ont moins de 30 ans).

Freddy Mulongo-Ipupa 40.jpg, avr. 2020

La communauté congolaise de France est l'une de plus touchée. Une hécatombe qui ne dit pas son nom. Parmi des victimes, nombreux ont été au concert de Fally Ipupa à Bercy. La communauté congolaise de France ne cesse de  pleurer ses morts, des décès survenus de suite du Coronavirus-Covid 19.

Tout être humain mérite respect et a droit de vivre. Le 28 février dernier, la France comptait déjà plus de 190 cas positif au Coronavirus-Covid 19 et une dizaine de morts.

Freddy Mulongo-Ipupa 20.jpg, avr. 2020

Et le concert de Fally Ipupa ne pouvait qu'être le vecteur de propagation du Coronavirus-Covid 19 ! Mieux valait rembourser l'argent du billet que de maintenir à tout prix, un concert controversé, politique, politisé et instrumentalisé. 

Le fait que Fally Ipupa ait reçu le soutien de Louise Mushikiwabo, secrétaire général de l'OIF, la plus Kagimiste des Kagamistes et ex-Ministre des Affaires étrangères du Rwanda; d'Angwalima Tshilombo, président bénéficiaire d'une Nomination Électorale avec Alias Kabila, avec son odieux deal contre le peuple congolais en RDC et Dénis Sassou NGuesso, dictateur inamovible du Congo-Brazzaville, son concert était extrêmement politique.

Nous avons encore en mémoire, des concerts que le régime dictatorial du Maréchal Mobutu de l'ex-Zaïre qui se jouaient à Bruxelles et Paris, pour éliminer ses opposants. Depuis 10 ans, il n'y avait plus de concerts dans des villes européennes. Et la diaspora congolaise était redevenue normale: plus des vols dans étalages ni des magasins d'habillement, plus des poussettes dans les rues parisiennes...plus des sapeurs extravagants...Mais des jeunes congolais vont à l'université, créent des entreprises.

Arrogant et imbu de lui-même, Fally Ipupa avec lobbyistes patentés ont voulu casser cette quiétude dans la communauté congolaise ? Réveil FM International a dénoncé à plusieurs reprises les violences de la gare de Lyon.

Dimanche 16 février 2020, Elton John, le chanteur aux millions d'albums vendus, donnait un concert en Nouvelle-Zélande. Le chanteur a dû brusquement interrompre sa prestation pour ensuite révéler sur les réseaux sociaux qu'il était atteint d'une pneumonie.

Pourquoi Fally Ipupa qui est arrivé avec masque de protection à son concert de Bercy-il savait que le coronavirus -Covid 19 est contagieux, pourquoi a-t-il sacrifié ses fans, au lieu de faire annuler son concert ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 4 avril 2020

"Coronavirus" Pourquoi Fally Ipupa est-il arrivé avec "Masque" de protection à Bercy ?

Coronavirus: En arrivant avec un masque de protection, le chansonnier Fally Ipupa savait-il que ses fanatiques allaient s'exposer au Covid-19 à son concert de Bercy ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

C'est l'hécatombe ! La communauté congolaise de Paris et île de France ne pleure plus ses morts au Coronavirus-Covid 19. Nombreux sont ceux qui avaient assisté au concert à Bercy de Fally Ipupa, le 28 février dernier. On voit Fally Ipupa arrivé à Bercy, avec son masque de protection. Savait-il que son concert était celui de la mort ? Un collectif d'association va porter plainte contre Fally Ipupa.


Freddy Mulongo-Ipupa.jpg, avr. 2020

Muama Mayele Ayokaka ! Fally Ipupa savait-il qu'il exposer ses fanatiques à la mort à son concert du 28 février dernier à Bercy ?

Pourquoi tant des morts au Coronavirus-Covid19 auprès de ceux qui sont allés au concert de Fally Ipupa ?

Freddy Mulongo-Ipupa 1.jpg, avr. 2020

Plusieurs manifestations ont été annulés le 28 février dernier sauf le concert politique, politisé et instrumentalisé de Fally Ipupa soutenu par des lobbies. Fally Ipupa est seul face à sa conscience. Comme il est arrogant et prend tout le monde de haut. C'est au palais de justice que des juges vont lui rafraîchir la mémoire. La plainte de Me Wilkens Alhongo est entrain d'être peaufiner.

"Aigle Azongisi concert n'a Paris", on verra bien.

Freddy Mulongo-Ipupa 2.jpg, avr. 2020

 Le chansonnier Fally Ipupa est arrivé "masquer" à son concert de Bercy, le 28 février dernier. Fally Ipupa savait-il la dangerosité de son concert ? Le Coronavirus-Covid 19 rodait déjà. Avec tous les morts en cascade, de ceux qui ont assisté et participé à son concert, Fally Ipupa ne doit pas se dérober sur responsabilité pénale.

Freddy Mulongo-Ipupa 3.jpg, avr. 2020

Les fanatiques pro-concert de Fally Ipupa étaient-ils des "Cobayes" au Coronavirus-Covid 19 ? Était-il au courant que ses fanatiques qui venaient à son concert politique, politisé et instrumentalisé par des lobbies, étaient candidats à la mort ? S'il était au courant, c'est grave ! S'il n'était pas au courant, c'est encore grave puisqu'il a été utilisé comme vecteur de propagation du Coronavirus-Covid 19. Personne ne remet en cause le talent artistique de Fally Ipupa. Le chansonnier est responsable.

https://www.facebook.com/solarien.ingeta/videos/783593355501989/

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 2 mars 2020

Claudy Siar, l'apologiste de Paul Kagame et encenseur des dictateurs Africains n'a aucune légitimité de parler de la diaspora congolaise !

Claudy Siar, l'apologiste de Paul Kagame et encenseur des dictateurs Africains n'a aucune légitimité de parler de la diaspora congolaise !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

freddy-mulongo-claudy-siar.jpg, mar. 2020

Avec ses écarts de langage, Claudy Siar doit s'occuper des Antilles. Il n'a aucune légitimité pour apostropher la diaspora congolaise. Qui lui a donné ce droit ? Sa voix corrompue ne compte pas.

Il est trop prétentieux ce garçon de course et apologiste de Paul kagamé, Hitler Noir et bourreau du peuple congolais. De quoi se mêle-t-il ? Ambivalent, une girouette qui tourne, Claudy Siar, qui s'est indigné, il y a quelques années, contre la traite des Noirs, il s'empêche pas d'encenser et de faire l'apologie d'un Hitler Noir, Paul Kagame comme l’homme providentiel”. Alors que Kagame construit le Rwanda avec le sang du peuple congolais et les ressources pillées de la RDC.

La musique, pour cet arrière-petit fils d'esclave, c'est du business. Il doit manger le pauvre. Le concert de Fally Ipupa instrumentalisé par Paul Kagame et Angwalima Tshilombo, son pantin-marionnette, ne choque pas la petite conscience de cet antillais de service. Peu importe qu'il y ait 12 millions des Congolais morts, que le Rwanda soit déclaré premier producteur du coltan, un minerai inexistant dans son sous-sol !
Nous condamnons les violences de la gare de Lyon. Pour ce concert forcé de Fally Ipupa, les autorités françaises avaient été informés par plusieurs canaux sur les enjeux et risques de ce concert politique. Des jeunes achetés par Fally Ipupa brandissaient des armes à feu, des vidéos existent.

Nous n'avons pas besoin d'un troubadour de genre de Claudy Siar pour parler au nom de la Communauté Congolaise de France qu'il aille jouer ailleurs. L'Antillais était parmi les premiers individus qui critiquaient les congolais pour la sape, la dépigmentation de la peau, le vol dans des magasins...Les Congolais ne veulent plus de ça et veulent sauver leur pays, ce garçon de course de Paul Kagame revient avec la musique c'est la culture...Bob Marley n'a-t-il pas chanté pour son pays, la Jamaïque ? Myriam Makeba, Johnny Clergg, Brenda Fassie et autres n'ont-ils pas chanté contre l'Apartheid en Afrique du Sud ? Il y a trois ans, nous répondions au fameux Claude Siar dans turpitudes avec ce titre: Claudy Ciar: "Les Congolais n'ont pas échoué mais nous résistons" !
https://blogs.mediapart.fr/…/claudy-ciar-les-congolais-nont…

Lire la suite...

Partager sur : Partager