Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - concert du 28 février

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 6 avril 2020

Fally Ipupa-Coronavirus-Covid19, la liberté de la presse est inaliénable !

Fally Ipupa-Coronavirus-Covid19, la liberté de la presse est inaliénable !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Etre journaliste, c'est être engagé sur des valeurs et convictions républicaines. Il y a des morts en cascade, de ceux qui sont allés au concert politique, politisé et instrumentalisé de Fally Ipupa, le 28 février dernier à Bercy. Le Coronavirus-Covid 19 s'était invité à ce concert qui est passé du concert de défi au concert de la mort. La communauté congolaise de France est en deuil chaque jour.

Freddy Mulongo-Fally Ipupa 3 A.jpg, avr. 2020

Quelques esprits chagrins pleurnicheurs s'autorisent à croire que nous n'avons pas le droit d'écrire sur Fally Ipupa-Coronavirus et son fameux concert de la mort de Bercy. Face aux pro-Fally Ipupa, il faut ici féliciter  le travail remarquable des journalistes de la diaspora qui, malgré les restrictions logistiques, le risque de contamination et parfois même la censurecontinuent d'informer chaque jour. Dans ce cycle d’actualité en perpétuelle évolution, ils remplissent une fonction sociale essentielle et vitale: Il y a des morts après le concert politique, politisé et instrumentalisé de Fally Ipupa, le 28 février dernier à Bercy. Les morts se ramassent à la pelle ! Impossible de savoir le nombre exact.

Freddy Mulongo-Ipupa 4.jpg, avr. 2020 Ces écervelés croient nous imposer leur fanatisme béat. Il y a eu mort d'homme du Coronavirus-Covid19 après le concert de Fally Ipupa à Bercy. Avons-nous le droit d'en parler ou non ? La liberté de la presse est garantie par plusieurs conventions internationales et les Nations Unies. Les ignorants peuvent toujours continuer de rêver. "Je vais signaler cette page à Facebook" ! Va signaler. La page Réveil FM International n'appartient pas à Facebook.

Freddy Mulongo-Freddy Mulongo 7.jpg, avr. 2020

Les sbires de Paul Kagamé bourreau du peuple congolais et d'Angwalima Tshilombo, voleur du destin du peuple congolais... tous ceux que nous croquons à volonté que n'ont-ils pas tenter contre nous ? A Réveil FM International, nous assumons nos écrits et caricatures. N'en déplaisent aux prédateurs de la liberté d'expression. Que dire de ceux sans arguments contraires, nous injurient et insultent matin, midi et soir ? C'est de leur liberté.

Ne peut être jaloux de Fally Ipupa que celui qu'il nourrit ou celui qui vit à ses dépends. En 27 ans de ce métier, je ne cours jamais derrière quelqu'un.

Pour un journaliste chevronné que je suis: plus vous m'insulter plus vous me fouiner davantage. Et un roquet ne lâche jamais sa proie. Etre journaliste, c'est être engagé pour des valeurs et avoir des convictions. Dans un pays comme la République démocratique du Congo avec plus de 12 millions de morts, des massacres, crimes de sang , crimes de génocide, crimes contre l'humanité, pillages de ressources...Quelle est la place de la musique et danse par rapport à tous ces drames ?

J'ai aidé et soutenu plusieurs de nos artistes musiciens. Je ne suis pas contre la musique congolaise, bien au contraire. Mais je soutiens à fond la Fatwa Anti-Concerts pour le moment. La réjouissance reviendra, lorsque le Congolais pourra jouir de ses ressources, vivre en paix et être respecté dans son propre pays. Grâce à la Fatwa Anti-Concerts les Congolais s'intéressent à leur pays. Avez-vous remarqué la réaction de notre peuple dans le monde comme au pays, face à la déclaration du Dr. Muyembe ? Ce tollé mondial est le résultat de deux facteurs: Fatwa Anti-Concerts et Confinement de tous !

Le chansonnier Fally Ipupa ne dépasse en rien: Le grand Kallé Jeff, Tabu Ley Rochereau, Franco Lwambo Makiadi, Vicky Longomba et autres. Il passera.
Doit-on accepter de voir notre Grand Congo être dépecé et se partager par des voisins, en complicité avec des traîtres et collabos de l'intérieur ? Non ! La valeur d'un artiste se mesure par des chansons qui auront voyagé à travers le temps. Fally Ipupa aura-t-il une chanson de la trempe de Mokolo Na KoKufa ou Kaful Mayay de Rochereau, Mabele de papa Lutumba Simaro, Elodie de papa Jeannot Bombenga, Mario de Franco Lwambo Makiadi ou Indépendance Tcha tcha de Grand Kallé Jeff ? Ce n'est pas les habits, chaussures et nombre des véhicules accumulés qui fait qu'un artiste est grand. Le Bling-Bling contribue à être artiste sans faire toi un grand artiste.

Le Zaïre-Congo doit demeurer un et indivisible. Fally Ipupa est utilisé pour anéantir notre peuple. Savez-vous combien de Congolais sont morts après le concert de Fally Ipupa après y avoir dansé ? L'heure n'est pas encore au bilan.

L'aigle voit loin pour attraper sa victime. Les Congolais doivent être des victimes de Fally Ipupa et ses lobbies satanistes ? Il n'y aurait pas des journalistes, le monde n'aurait jamais su qu'Adolphe Hitler et son régime nazi massacraient des juifs, tziganes...Ceux qui pensent des journalistes doivent être des Thuriféraires qui doivent passer leur temps à encenser un quidam d'individu n'ont rien compris. Fally Ipupa est venu avec 20 chroniqueurs musicaux de Kinshasa, avec une cinquantaine de visa à l'heure où l'espace Schengen se ferme. Nous n'avons pas droit de poser des questions ?

Ceux qui ne connaissent pas notre pugnacité doivent savoir que nous ne nous amusons point.

Je profite aussi pour dire aux Tribalo-ethniques qu'Angwalima Tshilombo n'est pas mon président. Monsieur 15% a volé le destin de tout un peuple avec son odieux deal avec Alias Kabila.

Lors qu'on n'est pas d'accord avec un article on passe son chemin. Personne ne vous oblige de lire un article.

De même ceux qui sont allés au concert de la mort de Fally Ipupa à Bercy, ils y sont allés en hommes et femmes. Mais à partir du moment où il y a eu mort d'homme. L'affaire est publique.

Lire la suite...

Partager sur : Partager