Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 18 mai 2020

RDC: 118.000$ pour l'inhumation de Delphin Kahimbi à Cinyezire au Rwanda!

RDC: 118.000$ pour l'inhumation de Delphin Kahimbi à Cinyezire au Rwanda!

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi 2.jpg, mai 2020

Alors qu'à Paris, le 28 février, les trémousseurs inconscients allaient au concert de Fally Ipupa à Bercy, malgré le Coronavirus-Covid 19, qui va d'ailleurs emporter certains d'entre eux. A Kinshasa, le Général tortionnaire Delphin Kahimbi de la DEMIAP mettait fin à ses jours par suicide. Le ministère de la défense réclame 118.000$ pour ses obsèques à Cinyezire au Rwanda!freddy-mulongo-delphin-kahimbi-2

Le 28 février 2020 reste dans les annales de l'histoire de la République démocratique du Congo. Malgré le Coronavirus-Covid 19, trois régimes dictatoriaux: Rwanda, RDC et Congo-Brazzaville sont entrés dans la danse, pour soutenir le concert de fally Ipupa à Paris-Bercy.  Le régime de Kinshasa avec Angwalima Tshilombo s'est même engagé à payer les dégâts, de la gare de Lyon, causés par des infiltrés Rwandais au sein des patriotes-résistants-combattants. 

A Kinshasa, le même 28 février 2020, dans la matinée , le corps sans vie d'un tortionnaire a été découvert pendu qui  chez lui à la Gombe. Le Général Delphin Kahimbi de la DEMIAP n'était pas n'importe qui. C'était un très proche d'Alias Kabila. Il était, avec Kalev Mutond, ancien administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR), les deux « principaux dépositaires » des secrets d’Etat sous le régime despotique de « Joseph Kabila ». Il est connu pour ses méthodes dures. Kahimbi faisait partie des durs des durs de ''la Kabilie''. Il a participé à la répression sauvage des Congolais(es) ayant décidé qu'ils (elles) n'accepteraient pas la modification de la constitution au nom de ''l'inanition de la nation sans alias Kabila''. Et voici ce qu'il disait : '' Nous sommes arrivés au pouvoir par la force. Que ceux qui souhaitent l’alternance sachent qu’ils ne l’obtiendront ni par les élections ni par des manifestations pacifiques, mais en faisant la même chose que nous.''

freddy-mulongo-delphin-kahimbi-1
freddy-mulongo-delphin-kahimbi-1-1


Il n'est pas ici question de savoir : Qui a suicidé ou pousser au suicide le Général Delphin Kahimbi ? Notre question est simple: pourquoi le ministre de la Défense envoie-t-il  une correspondance à son collègue des Finances dans laquelle il sollicite une somme équivalent à 118.000 dollars américains afin d’organiser les obsèques de Delphin Kahimbi à Cinyezire, son  village natal au Rwanda!

Donc le patron en titre du Service de renseignements militaires (ex-Demiap) était un Rwandais. Comment n'est pas parler de l'infiltration et de l'occupation. Délphin Kahimbi a commis des crimes sur le territoire congolais, il a assassiné et tué de nombreux Congolais. Et le ministre de la Défense a outrecuidance de demander l'argent du trésor public pour l'inhumation d'un tortionnaire sanguinaire comme Delphin Kahimbi. 

Quid de tous nos compatriotes qui sont morts sans sépulcres? 118.000 dollars américains pour Delphin Kahimbi n'est pas trop pour un criminel Rwandais qui a infiltré nos institutions ? 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 1 mars 2020

RDC: Affaire Delphin Kahimbi, "suicide" d'un général, ancien cruel tortionnaire de la DEMIAP !

RDC: Affaire Delphin Kahimbi, "suicide" d'un général, ancien cruel tortionnaire de la DEMIAP !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi 1.jpg, mar. 2020

A Réveil FM International, nous avons la mauvaise habitude de ne pas pleurer ni s'apitoyer sur des imposteurs, usurpateurs, ripoux, criminels, bandits, collabos et traîtres à la nation congolaise.

Patron du service de renseignements militaires (DEMIAP), Delphin Kahimbi est mort dans la matinée du vendredi 28 février, par pendaison chez lui, d'après le témoignage audio de sa fille sur les réseaux sociaux. Ce gallonné de l'armée congolaise, général d'opérette, cruel, criminel et ripou n'avait même pas son certificat de l'école primaire. Il était devenu un expert des sales besognes en RDC.

Freddy Mulongo-Delphin Kahimbi.jpg, mar. 2020

La question qui taraude notre esprit: Comment Delphin Kahimbi, un zigouilleur-tortionnaire patenté, un habitué aux interrogatoires musclés pour faire cracher le morceau aux victimes innocents, s'est-il suicidé ?

Des témoins racontent que son corps à la morgue du centenaire est criblé de plusieurs balles. Delphin Kahimbi, Kalev Mutond et John Numbi sont les trois "dépositaires" des secrets d’Etat les mieux gardés du régime d'imposture et d'occupation d'Alias Kabila. Delphin Kahimbi vient de partir avec des secrets sur plusieurs groupes armés montés de toutes pièces à l'Est de la République démocratique du Congo pour semer la mort parmi les populations civiles: Maï Mai Kifuafua, Maï Maï Raia Mutomboki, Maï Maï Lafontaine et Maï Maï Nyatura.

Delphin Kahimbi devrait lire SAS ou regarder les films de 007 pour savoir qu'un agent pris est seul avec son comprimé de Cyanure sous la dent. Lui n'a pas été pris, sauf qu'une suspension des fonctions et un empêchement de voyager en Afrique du Sud, l'ont craqué. Un tortionnaire trouillard qui craque pour si peu, était-il un faible qui se cachait sous ses instruments à torturer ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager