Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - diaspora congolaise

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 21 avril 2020

Paris: Il y a 9 ans, Fayulu défendait la Dynamique Tshisekedi Président!

Paris: Il y a 9 ans, Fayulu défendait la Dynamique Tshisekedi Président!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Il y a neuf ans aujourd'hui, jour pour jour, Bongos Roger et Freddy Mulongo avions organisé la première rencontre de Martin Fayulu, porte-parole de la Dynamique Tshisekedi Président (DTP) avec la diaspora congolaise, à la porte de Villette à Paris. L'Udps, parti familial des faussaires est ingrat à l'égard de Martin Fayulu, homme droit et patriote, qui a soutenu Etienne Tshisekedi.

Freddy Mulongo-Fayulu au Cape.jpg, avr. 2020

"Haineux", "Jaloux", "Aigris"...scandent les Bena Mpuka et Tribalo-Ethniques. Il y a neuf ans aujourd'hui, jour pour jour, Bongos Roger et Freddy Mulongo avions organisé la première rencontre de Martin Fayulu, porte-parole de Dynamique Tshisekedi Président (DTP) à la porte de Villette à Paris. En 24 hueures, nous avions touchés plus de 300 personnes sont venues et étaient présentes dans la salle de l'Hôtel Ibis. Exercice pas facile, Martin Fayulu a mouillé son costume pour convaincre la diaspora congolaise pour adopter Tshisekedi comme président. Sa mission n'était pas gagnée d'avance.

https://www.dailymotion.com/video/xiicxg?fbclid=IwAR2ioa3LtE4MHl10XETGq8Z2qC-WK2Uaclefl388gfZ7YrAvmpli2_M76sw

Angwalima Tshilombo, Monsieur 15%, voleur du destin du peuple congolais fait insulter Martin Fayulu, président élu , 62,8% par ses Bena Mpuka, tribalo-Ethniques et petits couteaux. Aujourd'hui Martin Fayulu est insulté comme un persiferé et Mabundi Airways qui n'a même pas un likwanza de lutte et combat.
Il faut Bomenasa, la guerre sera longue et populaire. haro au putschiste Mabundiste de l'élection du peuple congolais. Traître, Collabo, Imposteur et usurpateur Angwalima tshilombo doit savoir que nous ne  lâcherons rien.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

Diaspora: Ecce Homo, "Roger Bongos", précurseur du journalisme engagé!

Ecce Homo: Roger Bongos, précurseur du journalisme engagé !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Dans la diaspora congolaise, Roger Bongos, est le précurseur du journalisme engagé. Dès 2009, il a pris conscience que le Congo n'était pas un pays normal. Roger Bongos a refusé que les générations futures puissent puiser sur sa tombe. Il a pris le ferme engagement d'aider et d'accompagner la libération du Congo, pays envahi et sous occupation. Il n'est jamais revenu sur son engagement.

Freddy Mulongo-Bongos 1.jpg, avr. 2020

Le journaliste écrit sur les autres, relate les faits des autres mais pas souvent ce que les confrères font. C'est injuste et dommage. Nous avons décidé en toute liberté de parler de Ya Mukolo "Roger Bongos".

Cette photo de Ya Mukolo Roger Bongos, je l'ai prise, le 7 mai 2017, le jour de la proclamation d'Emmanuel Macron, président de la République française vainqueur du second tour face à Marine Le Pen. Nous étions tous deux journalistes accrédités au carrousel du Louvre à Paris.

Qui s'y frotte s'y pique. Le regard perçant d'un lynx, Roger Bongos est un colosse, qui a la passion de ce métier et l'amour pour le Congo. Il est un cœur tendre pour sa famille, ses amis.

Il ne faut pas le chercher, O Ko Vivre Yango. Si tu cherches des noises à Roger Bongos, attends-toi à une guerre de 100 ans minimum. Les fourbes, roublards, serial menteurs doivent passer leur chemin. Les thuriféraires et blablateurs ne sont pas les bienvenus. Ceux qui ont pensé un jour nous diviser ont été déçus. Parmi eux, des faux combattants tribaux dont certains sont à Kinshasa en train, par coterie tribale de soutenir Angwalima Tshilombo, le voleur de destin du peuple congolais.

Angwalima Tshilombo est voleur de toutes les marches, manifestations, pétitions de la diaspora congolaise à travers le monde: Paris, Bruxelles, Londres, Washington... contre le régime d'imposture et d'occupation d'Alias Kabila. 18 ans d'une dictature inouïe et pillages incommensurables. Voilà qu'un Fakwa a le toupet d'insulter la diaspora de "CombatNtaba", "Ba Ndoki", "Ba Nyangalakata" !

Il est extrêmement courageux, Roger Bongos. Dans ce métier de journalisme, Il ne faut surtout lui dire c'est interdit, il va braver cette interdiction.

Roger Bongos est le précurseur du journalisme d'engagement en France. Une vraie révolution ! Et celui qui le premier a braqué sa caméra et mis en lumière les patriotes-résistants-combattants en France et Belgique. Tous ceux qui sont connus sont passés pour la première fois chez Roger Bongos. Les meilleurs ont vraiment submergés mais les autres profito-situationnistes n'ont pas fait long feu, ils ont disparu d'eux-mêmes.

Cravatés tirés à quatre épingles, au Centre d'Accueil de la Presse Étrangère au Grand Palais, nous écrivions sur l'Iran, l'Irak, la Syrie... pas de la République démocratique du Congo. Et dans la salle de presse où chacun avait l'habitude
de son bureau de travail...un beau jour, Roger Bongos est venu me voir...Freddy, j'en ai marre. Notre pays va très mal, il n'est pas un pays normal. Invasion et occupation, le Congo est en danger de disparition. Nous devons aider notre pays, au risque que des jeunes générations puissent "pisser" sur nos tombes.

Face aux Kabileries et barbouzeries contre des journalistes Congolais, défendre la liberté d'expression, la liberté de presse ! A Paris, ville des lumières et capitale du pays des droits de l'homme, le dimanche 13 février 2011, notre confrère Roger Bongos a été sauvagement agressé à la Gare du Nord lors de la venue en catimini de Olive Lembe Disita Kabila, first lady du Congo dit "démocratique". Le Thalys était arrivé vers 14h45, Roger Bongos avec son réflexe journalistique, caméra aux bras s'était mis à filmer, les barbouzes qui accompagnaient Olive Lembe Disita Kabila, plus les "Tontons Macoutes" de Myra Ndjoku, ont plaqué Roger Bongos par terre, essayant de le traîner sur les rails, lui broyant les doigts pour qu'il relâche sa caméra.

Dans cette agression gratuite en plein période d'opération "Vigipirate", notre confrère à protéger sa tête pour ne pas tomber dans le quai mais aussi la caméra. Roger Bongos a pu s'en sortir parce qu'il est un colosse, un vrai malabar, s'il était chétif sans doute qu'il y restait. C'est un "Gaulois" qui est venu à rescousse de notre confrère menaçant "Les barbouzes et Tontons Macoutes" avec cette phrase: "ça suffit maintenant, vous n'êtes pas dans une République bananière. Le journaliste a droit de faire son travail". Roger Bongos est le troisième journaliste de la République démocratique du Congo a être agressé gratuitement par les sbires du régime dictatorial totalitaire de Kinshasa. Les Kabileries riment avec barbouzeries.. Cette vidéo https://www.dailymotion.com/video/xh0si4 est un testament incontestable de l'engagement de notre confrère Roger Bongos.

Sans ambages, à deux nous avions mené une guerre médiatique au fameux ambassadeur plénipotentiaire Myra Ndjoku qui se comportait en barbouze à Paris. Il est décédé sans avoir réussi à accomplir sa mission de déstabilisation de la résistance congolaise en France.

Beaucoup ne le disent pas assez, c'est Roger Bongos qui a eu l'initiative de la marche Paris-Bruxelles contre le viol des femmes congolaises. Président de l’Action des Journalistes de l’Espace Schengen (AJES), Roger Bongos a accepté de quitter son poste à Marie Inyongo, pour que la marche puisse mieux porter.

14 jours de marche pour 14 années de silence. Chaque jour 1152 femmes sont violées en République démocratique du Congo, soit 48 femmes par heure en moyenne, dans l’indifférence générale. Pour dénoncer ce féminicide oublié des médias, une grande marche de Paris à Bruxelles tentera de sensibiliser l’opinion publique au drame des femmes congolaises. Départ de Paris, le 30 juin 2011.

« Ni violées, ni persécutées », c’est le slogan des 300 km de marche qui relieront Paris à Bruxelles entre le 30 juin et le 14 juillet 2011, pour attirer l’attention de la communauté internationale sur les viols de masse commis en toute impunité en République démocratique du Congo . Les marcheurs demandent aux gouvernement français et belge de reconnaître la gravité de ces crimes. A l’arrivée à Bruxelles, une plainte a été remise à la Cour pénale internationale (CPI) afin d’engager des poursuites contre « les génocidaires congolais ».

Cette marche Paris-Bruxelles contre les viols de femmes congolaises en 2011 a porté ses fruits. Car 7 ans plus tard, le Dr. Denis Mukwege, qui répare les femmes violées à Panzi, recevait le prix Nobel de paix à Oslo.

Puis qu'ayant une femme Luba, les Bena Mpuka ont cru que Roger Bongos allait automatiquement la fausseté, le putsch électoral de celui qui est allé nuitamment négocier sa nomination électorale à Kingakati contre le peuple congolais...grave erreur, Roger Bongos n'a pas à jeter son indépendance dans la boue, Angwalima Tshilombo en a eu pour son grade. L'individu qui ne respecte ni sa parole ni sa signature connait bien, le Rédacteur en chef d'Afrique Rédaction. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 8 avril 2020

"Coronavirus", Fally Ipupa a-t-il sacrifié la communauté congolaise à Bercy?

"Coronavirus", Fally Ipupa a-t-il sacrifié la communauté congolaise avec son concert de Bercy ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fally Ipupa 30.jpg, avr. 2020

La question vaut son pesant d'or. Les réponses viendront sans doute des démarches judiciaires que le collectif d'association mené par plusieurs avocats et Me Wilkens Alhongo étant l'un des initiateurs.

Le nombre de décès en France est de 10 328 (+ 597 sur les dernières heures). En France, 78 167 personnes ont été testées positives au Covid-19 depuis le début de l'épidémie selon Santé Publique France, près de 30 000 sont hospitalisées dont 7131 sont en réanimation (104 patients ont moins de 30 ans).

Freddy Mulongo-Ipupa 40.jpg, avr. 2020

La communauté congolaise de France est l'une de plus touchée. Une hécatombe qui ne dit pas son nom. Parmi des victimes, nombreux ont été au concert de Fally Ipupa à Bercy. La communauté congolaise de France ne cesse de  pleurer ses morts, des décès survenus de suite du Coronavirus-Covid 19.

Tout être humain mérite respect et a droit de vivre. Le 28 février dernier, la France comptait déjà plus de 190 cas positif au Coronavirus-Covid 19 et une dizaine de morts.

Freddy Mulongo-Ipupa 20.jpg, avr. 2020

Et le concert de Fally Ipupa ne pouvait qu'être le vecteur de propagation du Coronavirus-Covid 19 ! Mieux valait rembourser l'argent du billet que de maintenir à tout prix, un concert controversé, politique, politisé et instrumentalisé. 

Le fait que Fally Ipupa ait reçu le soutien de Louise Mushikiwabo, secrétaire général de l'OIF, la plus Kagimiste des Kagamistes et ex-Ministre des Affaires étrangères du Rwanda; d'Angwalima Tshilombo, président bénéficiaire d'une Nomination Électorale avec Alias Kabila, avec son odieux deal contre le peuple congolais en RDC et Dénis Sassou NGuesso, dictateur inamovible du Congo-Brazzaville, son concert était extrêmement politique.

Nous avons encore en mémoire, des concerts que le régime dictatorial du Maréchal Mobutu de l'ex-Zaïre qui se jouaient à Bruxelles et Paris, pour éliminer ses opposants. Depuis 10 ans, il n'y avait plus de concerts dans des villes européennes. Et la diaspora congolaise était redevenue normale: plus des vols dans étalages ni des magasins d'habillement, plus des poussettes dans les rues parisiennes...plus des sapeurs extravagants...Mais des jeunes congolais vont à l'université, créent des entreprises.

Arrogant et imbu de lui-même, Fally Ipupa avec lobbyistes patentés ont voulu casser cette quiétude dans la communauté congolaise ? Réveil FM International a dénoncé à plusieurs reprises les violences de la gare de Lyon.

Dimanche 16 février 2020, Elton John, le chanteur aux millions d'albums vendus, donnait un concert en Nouvelle-Zélande. Le chanteur a dû brusquement interrompre sa prestation pour ensuite révéler sur les réseaux sociaux qu'il était atteint d'une pneumonie.

Pourquoi Fally Ipupa qui est arrivé avec masque de protection à son concert de Bercy-il savait que le coronavirus -Covid 19 est contagieux, pourquoi a-t-il sacrifié ses fans, au lieu de faire annuler son concert ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 6 avril 2020

Fally Ipupa-Coronavirus-Covid19, la liberté de la presse est inaliénable !

Fally Ipupa-Coronavirus-Covid19, la liberté de la presse est inaliénable !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Etre journaliste, c'est être engagé sur des valeurs et convictions républicaines. Il y a des morts en cascade, de ceux qui sont allés au concert politique, politisé et instrumentalisé de Fally Ipupa, le 28 février dernier à Bercy. Le Coronavirus-Covid 19 s'était invité à ce concert qui est passé du concert de défi au concert de la mort. La communauté congolaise de France est en deuil chaque jour.

Freddy Mulongo-Fally Ipupa 3 A.jpg, avr. 2020

Quelques esprits chagrins pleurnicheurs s'autorisent à croire que nous n'avons pas le droit d'écrire sur Fally Ipupa-Coronavirus et son fameux concert de la mort de Bercy. Face aux pro-Fally Ipupa, il faut ici féliciter  le travail remarquable des journalistes de la diaspora qui, malgré les restrictions logistiques, le risque de contamination et parfois même la censurecontinuent d'informer chaque jour. Dans ce cycle d’actualité en perpétuelle évolution, ils remplissent une fonction sociale essentielle et vitale: Il y a des morts après le concert politique, politisé et instrumentalisé de Fally Ipupa, le 28 février dernier à Bercy. Les morts se ramassent à la pelle ! Impossible de savoir le nombre exact.

Freddy Mulongo-Ipupa 4.jpg, avr. 2020 Ces écervelés croient nous imposer leur fanatisme béat. Il y a eu mort d'homme du Coronavirus-Covid19 après le concert de Fally Ipupa à Bercy. Avons-nous le droit d'en parler ou non ? La liberté de la presse est garantie par plusieurs conventions internationales et les Nations Unies. Les ignorants peuvent toujours continuer de rêver. "Je vais signaler cette page à Facebook" ! Va signaler. La page Réveil FM International n'appartient pas à Facebook.

Freddy Mulongo-Freddy Mulongo 7.jpg, avr. 2020

Les sbires de Paul Kagamé bourreau du peuple congolais et d'Angwalima Tshilombo, voleur du destin du peuple congolais... tous ceux que nous croquons à volonté que n'ont-ils pas tenter contre nous ? A Réveil FM International, nous assumons nos écrits et caricatures. N'en déplaisent aux prédateurs de la liberté d'expression. Que dire de ceux sans arguments contraires, nous injurient et insultent matin, midi et soir ? C'est de leur liberté.

Ne peut être jaloux de Fally Ipupa que celui qu'il nourrit ou celui qui vit à ses dépends. En 27 ans de ce métier, je ne cours jamais derrière quelqu'un.

Pour un journaliste chevronné que je suis: plus vous m'insulter plus vous me fouiner davantage. Et un roquet ne lâche jamais sa proie. Etre journaliste, c'est être engagé pour des valeurs et avoir des convictions. Dans un pays comme la République démocratique du Congo avec plus de 12 millions de morts, des massacres, crimes de sang , crimes de génocide, crimes contre l'humanité, pillages de ressources...Quelle est la place de la musique et danse par rapport à tous ces drames ?

J'ai aidé et soutenu plusieurs de nos artistes musiciens. Je ne suis pas contre la musique congolaise, bien au contraire. Mais je soutiens à fond la Fatwa Anti-Concerts pour le moment. La réjouissance reviendra, lorsque le Congolais pourra jouir de ses ressources, vivre en paix et être respecté dans son propre pays. Grâce à la Fatwa Anti-Concerts les Congolais s'intéressent à leur pays. Avez-vous remarqué la réaction de notre peuple dans le monde comme au pays, face à la déclaration du Dr. Muyembe ? Ce tollé mondial est le résultat de deux facteurs: Fatwa Anti-Concerts et Confinement de tous !

Le chansonnier Fally Ipupa ne dépasse en rien: Le grand Kallé Jeff, Tabu Ley Rochereau, Franco Lwambo Makiadi, Vicky Longomba et autres. Il passera.
Doit-on accepter de voir notre Grand Congo être dépecé et se partager par des voisins, en complicité avec des traîtres et collabos de l'intérieur ? Non ! La valeur d'un artiste se mesure par des chansons qui auront voyagé à travers le temps. Fally Ipupa aura-t-il une chanson de la trempe de Mokolo Na KoKufa ou Kaful Mayay de Rochereau, Mabele de papa Lutumba Simaro, Elodie de papa Jeannot Bombenga, Mario de Franco Lwambo Makiadi ou Indépendance Tcha tcha de Grand Kallé Jeff ? Ce n'est pas les habits, chaussures et nombre des véhicules accumulés qui fait qu'un artiste est grand. Le Bling-Bling contribue à être artiste sans faire toi un grand artiste.

Le Zaïre-Congo doit demeurer un et indivisible. Fally Ipupa est utilisé pour anéantir notre peuple. Savez-vous combien de Congolais sont morts après le concert de Fally Ipupa après y avoir dansé ? L'heure n'est pas encore au bilan.

L'aigle voit loin pour attraper sa victime. Les Congolais doivent être des victimes de Fally Ipupa et ses lobbies satanistes ? Il n'y aurait pas des journalistes, le monde n'aurait jamais su qu'Adolphe Hitler et son régime nazi massacraient des juifs, tziganes...Ceux qui pensent des journalistes doivent être des Thuriféraires qui doivent passer leur temps à encenser un quidam d'individu n'ont rien compris. Fally Ipupa est venu avec 20 chroniqueurs musicaux de Kinshasa, avec une cinquantaine de visa à l'heure où l'espace Schengen se ferme. Nous n'avons pas droit de poser des questions ?

Ceux qui ne connaissent pas notre pugnacité doivent savoir que nous ne nous amusons point.

Je profite aussi pour dire aux Tribalo-ethniques qu'Angwalima Tshilombo n'est pas mon président. Monsieur 15% a volé le destin de tout un peuple avec son odieux deal avec Alias Kabila.

Lors qu'on n'est pas d'accord avec un article on passe son chemin. Personne ne vous oblige de lire un article.

De même ceux qui sont allés au concert de la mort de Fally Ipupa à Bercy, ils y sont allés en hommes et femmes. Mais à partir du moment où il y a eu mort d'homme. L'affaire est publique.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 4 avril 2020

La diaspora congolaise touchée, de France et Belgique, par le Coronavirus-Covid19, Berry Muekatone répond à Réveil FM International

La diaspora congolaise touchée, de France et Belgique, par le Coronavirus-Covid19, Berry Muekatone répond à Réveil FM International

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Berry Muekatone.jpg, avr. 2020


Berry Muekatone est le meilleur de la twittosphère sur la RDC. Ses tweets sont pointus et interppelateurs. C'est lui le premier qui avait tweeté de confiner Kinshasa des autres provinces.

1. Réveil FM International : Votre tweet alerte sur l'inconscience et indiscipline au sein la communauté congolaise est révélateur. Plusieurs de nos compatriotes sont emportés par le Coronavirus-Covid 19 en France et Belgique...

Berry Muekatone: Les africains ont échappé 'avec peu de morts)aux grandes pandémies qui ont décimé le monde moderne ; La peste noire '1347/1353) 25 à 34 millions de morts à travers la planète, le choléra (1830), plus de 100.000 morts en France et plus d'un million en Europe, la grippe Espagnole
(1919) 25/50 millions de morts, etc.
​Aujourd'hui le monde est un village planétaire et l'africain ne peut plus comme hier échapper à cette pandémie. Nous avons vu les images surréalistes de la région parisienne (quartier Château Rouge, St-Denis, Belleville...) où nos compatriotes s'agglutinaient comme d'habitude sans respecter les consignes et les gestes barrières au début du confinement, ils fréquentaient clandestinement les "nganda" comme à l'accoutumée, malheureusement le résultat est là aujourd'hui,plusieurs morts et nombreux sont dans des hôpitaux en soin intensifs sous respiratoire artificielle,à la pandémie s'ajoute le drame de l'inconscience, de l'irresponsabilité et de l'inconscience.
Je ne dis pas que c'est la cause principale de morts, mais le nombre élevé est dû en partie à un mélange de je-m'en-foutisme légendaire et l'indiscipline du peuple congolais. Le Bourgmestre d'une commune de Liège en Belgique vient d'abonder dans le même sens ,en disant que malgré le confinement, au début les congolais se réunissaient clandestinement dans leurs "églises" de fortune pour prier, résultat de cette irréflexion, plusieurs personnes contaminées.
Espérons que cette pandémie amènera notre peuple a changer sa façon d'appréhender les choses et en respectant l'ordre établi.
Nous savons que en RDC, personne ne respecte rien de rien, mais il s'agit actuellement d'une question de vie ou de mort. On ne peut pas mettre la vie des autres en danger par des comportements déraisonnables et inconséquents.
​Si nous ne changeons pas notre façon de vivre à l'issue de cette pandémie, alors c'est à désespérer !

2. Réveil FM International: Le concert de Fally Ipupa le 28 février dernier à Bercy n'était-il pas déjà l'épicentre de la propagation du coronavirus ? Les femmes congolaises qui s'étaient regroupés pour le 8 mars à Paris sont parmi de victimes...ceux qui fréquentent les Nganda et salons de coiffure...c'est une hécatombe !

Berry Muekatone: Tous les concerts et spectacles prévus le 28/02 ont été annulés en France à cette date, sauf ce fameux récital, et pourtant les avocats représentant les "combattants" et les activistes politiques ont invoqué le risque inhérent à la contamination par le Covid-19 parmi les griefs pour l'annulation de ce concert. Le préfet de Paris devra s'expliquer à la sortie de cette pandémie, car les plaintes s'accumulent contre lui pour non seulement ce concert mais également lors du match Psg/Dortmund. Le 8 mars est une journée des droits des femmes, mais à comme à l'accoutumée ,c'est une journée de dépravation et de débauche pour nos compatriotes, plusieurs sont aujourd'hui atteintes ou malheureusement disparues. Le coronavirus tue mais l'être humain trouvera une parade, mais la plus grande épidémie de l'inconscience est apparemment sans remède pour nos compatriotes.

3. Réveil FM International: 3. Vous êtes le premier a avoir tweeté qu'il fallait confiné Kinshasa des autres provinces. La décision au pays a été prise plusieurs jours après...

Berry Muekatone: Je n'ai pas de mérite particulier pour avoir suggérer cette forme de confinement par pallier. Nous ne pouvons pas toujours faire du copier-coller, car devons tenir compte de notre structure sociale, de notre situation économique, les réalités structurelles de notre pays sont à des années lumière des pays occidentaux. Pour un peuple qui vit d’expédients et au jour le jour, le confinement total est quasi impossible. Il fallait tout simplement faire appel au bon sens, ancêtre de l'intelligence pour trouver des solutions idoines à la réalité de notre situation propre.
​J'avais aussi préconisé aussi la gratuité de l'eau et l’électricité pendant cette période, mais quand on n'est pas l'initiateur d'une idée, on balance des mesures sans prendre le temps de les accompagner d'un suivi et d'une bonne applicabilité des mesures. L'arrivée de cette pandémie prouve à dessein l'irresponsabilité et la nullité des "dirigeants" congolais.Comme je le dis souvent : "Celui qui accepte une fonction dont il n'a pas les capacités est un criminel " Il y a pléthore de ce genre en RDC !

Il fallait tout simplement...trouver des solutions idoines à la réalité de notre propre situation, comme par ex, un confinement par paliers, zone par zone, commune par commune, etc.

4. Réveil FM International: On a l'impression que les Congolais ironisent et blaguent avec Coronavirus, ce tueur invisible qui décime des populations...Le confinement et barrières sanitaires ne sont respectés doit-on s'attendre à un hécatombe au pays de Lumumba ?

Berry Muekatone: Du sommet de l'état au citoyen lambda, les congolais prennent cette pandémie à la légère. Si nous restons les bras ballants, la crise alimentaire va se mêler à la crise sanitaire et les dégâts seront monstrueux. Il ne s'agit pas ici d'être alarmiste mais réaliste et clairvoyant , on doit se préparer au pire, car le peuple congolais est embarqué dans un carrosse brinquebalant sans frein conduit par un chauffeur sans permis et qui dévale la pente à une vitesse vertigineuse pendant que les passagers chantent et dansent au rythme de Covid-19. La question est de savoir , comment pourrions-nous combattre cette pandémie avec des "politiciens" irresponsables et un peuple apathique qui excelle dans le je-m'en-foutisme ? Une hécatombe est malheureusement à craindre. En définitive,on ne peut rien attendre d'un gouvernement amorphe,incompétent et irresponsable. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 8 avril 2018

Laurent Monsengwo-Robert Mbelo: Ni polémiques ni invectives sur la jeunesse congolaise... de la diaspora congolaise!

Le Cardinal Laurent Mosengwo pasinya lors de la messe célébrée le dimanche 25 mars 2018 au stade Tata Raphael de Kinshasa

Entre fils et filles d'un même pays, on doit se parler sans tomber dans l'invective ou la polémique. Par respect pour Laurent Monsengwo, Cardinal de la République démocratique du Congo et Archevêque de Kinshasa, le diplomate honoraire Robert Mbelo lui répond sur son homélie du dimanche des rameaux, le 25 mars dernier, au Stade Tata Raphaà«l à  Kinshasa, sur la jeunesse congolaise. Sans détour, Robert Mbelo reproche au Cardinal d'avoir voulu diviser la jeunesse de RDC à  celle de la diaspora. Et c'est un Robert Mbelo qui se fait avocat de la jeunesse congolaise de la diaspora. Sans ambages, il informe le Cardinal sur les réalités et apports de la diaspora congolaise tant ignorée et méprisée par le régime d'imposture, d'occupation et de prédation qui sévit en RDC.

Robert Mbelo, diplomate honoraire résident à  Londres

la jeunesse congolaise: celle qui vit au pays et celle de la diaspora. Que l'on aime ou non, le diplomate honoraire Robert Mbelo a l'esprit vif, pas salangue dans sa poche et une plume acerbe. Voici sa contribution publiée quelques heures seulement après l'homélie de Laurent Monsengwo au stade Tata Raphaà«l, mais que Réveil FM International se permet de diffuser aujourd'hui.

Le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya avait interpellé les jeunes, le dimanche 25 mars dernier au stade Révérend Père Raphaà«l de la Kethulle, à  l`occasion de la messe dite des rameaux. L`archevêque de Kinshasa avait demandé aux jeunes de dépasser le stade de la critique et de s`impliquer dans tous les secteurs de la vie du pays. `` Jeunes de Kinshasa, l`avenir du pays est entre vos mains. L`avenir du pays vous appartient. Certes, vous avez le droit de reprocher aux aînés et aux hommes politiques d`avoir sacrifié votre génération. Vous avez raison de reprocher aux politiciens et à  la classe dirigeante de notre pays d`avoir échoué. Mais qu`entendez-vous faire pour redresser la barre ? Le pays a besoin de vous dans les secteurs de la vie politique, économique, sociale et culturelle, religieuse. Etes-vous prêts pour prendre en mains les destinées de la nation et à  assumer vos responsabilités ? », avait-t- il dit du haut de ses 78 ans.

Face aux fidèles catholiques venus nombreux au stade Père Raphaà«l, il avait également interpellé les jeunes de la diaspora. `` Qu`entendez-vous faire ? Que de jeunes cadres universitaires brillants et capables préfèrent rester en Europe ou en Amérique, pour attendre que d`autres remettent le pays sur les rails afin qu`ils viennent ensuite cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres ? Dans un autre ordre d`idées, combien de jeunes font des enfants dont ils abandonnent la charge aux parents ? Que de jeunes, beaux et forts, restent à  la maison, attendant qu`un autre leur trouve un emploi ?», avait-il ajouté.

PEUPLE CONGOLAIS,

Si la premiere partie du dicours du Cardinal Monsengwo a fait adhésion de tous, mais sa deuxième partie a déçu beaucoup des jeunes de la diaspora lorsqu`il dit: “Que de jeunes cadres universitaires brillants et capables préfèrent rester en Europe ou en Amérique, pour attendre que d`autres remettent le pays sur les rails afin qu`ils viennent ensuite cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres...”

Loin de moi l`idée de créer une polémique inutile, je vais ici rétablir la vérité sur l`apport fusse-t- il modeste de la diaspora congolaise dans notre pays et ce sur divers plans. Mais avant d`entrer dans le vif du sujet, je voudrais exprimer ici les inquiétudes des congolais de la diaspora sur cette attitude du Cardinal à  leur égard. Car disent-ils tous ne rien comprendre ce qui leur semble comme un `` rejet », alors que c`est la diaspora qui l`a élu comme `` administrateur » et c`est elle qui milite ardemment pour c`est soit lui qui conduise la transition sans Kabila, comme Président de la République jusqu`aux élections qui seront organisées par les Congolais eux-mêmes après s`être débarrassé de l`occupation et de tout son système. Là , c`est au Cardinal lui-même de répondre.

I.- L`APPORT DE LA DIASPORA DANS L`EVEIL DES CONSCIENCES DU PEUPLE CONGOLAIS SUR LA VÉRITÉ VRAIE DE LA SITUATION POLITIQUE EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

PEUPLE CONGOLAIS,

C`est la diaspora congolaise qui a travers les écrits de M. Honore Ngbanda, qui a le premier a annoncer et a dénoncer au monde entier, l`agression, l`invasion, l`occupation dont notre pays est victime et aussi de fustiger des multiples tentatives de la balkanisation. En lisant ses livres et ses messages divers et en suivant ses vidéos, vous vous rendrez compte que celui-ci, qu`on l`aime ou que l`on n`aime pas, celui-ci a su mettre la vérité sur la place publique et a battu en brèche les mensonges que les médias-mensonges occidentale et ceux du pouvoir d`occupation continuent de vous abreuver tous les jours.

Pour vous en convaincre, je vais vous rafraîchir la mémoire en vous présentant ici quelques uns de ses apports dans l`éveil de nos consciences collectives :

A.- Ses livres et écrits ci-dessous :

1. Ainsi sonne le glas;

2. Crimes organises en Afrique Centrale;

3. Enquête sur le fonctionnement du réseau d`infiltration et du système d`occupation de la République Démocratique du Congo par le Rwanda;

4. Stratégie du Chaos et du mensonge coécrit avec Patrick Mbeko;

5. La Lettre d`Honoré Ngbanda aux Évêques et Membres de la CENCO en RDC du Lundi 12 Février 2018;

B.- Ses vidéos les plus pertinentes

1. Le plan Mokolo https://youtu.be/Xk013YM6Gx8

2. Révélations et Appel d'Honoré Ngbanda suite à  la réunion du Tutsi power à  Gisenyi(Lingala) https://youtu.be/SsEAuxwQuIw

3. Adresse d'Honoré NGbanda, Président de l`APARECO à  la Conférence de Presse au Press Club Europe à  Bruxelles du 01 Mars 2018 https://youtu.be/YVTP0MtYd4Q

4. Honoré NGBANDA, President de l`APARECO Face à  la Presse Kinoise: Un entretien Exceptionnel et Sans Tabous Samedi 17/03/2018 https://youtu.be/hXwwJkPSu98

5. Message d`Honoré Ngbanda à  la jeunesse congolaise du Mercredi 31/01/2018 https://youtu.be/hJfzTzaYIu0

II.- L`APPORT DES MÉDIAS ET AUTRES MEMBRES DE LA DIASPORA CONGOLAISE DANS L`EVEIL DES CONSCIENCES COLLECTIVES DU PEUPLE CONGOLAIS SUR LA SITUATION POLITIQUE D`OCCUPATION EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

1. Patrick Mbeko, ses livres et ses vidéos;

2. Mme Candide Okeke, ses écrits dans `` l`œ“il du Patriote » et ses vidéos;

3. Mama Cathy Botuli, Jacques Nsiku Lutete, Mbelo Lisaliko Wenda, assisté par Gregore w`Aputpa, dans l`émission `` Analyse et commentaires » diffusée chaque dimanche a 21h30 ‘ heures de Kinshasa sur radio `` Congo-horizons »;

4. Apareco TV avec Gregoire W`Atupa;

5. Les messages et conférences de M. Paul Kahumbu, coordonnateur du Conseil National de la Résistance Congolaise;

6. Les interventions par vidéos de plusieurs dirigeants de l`APARECO, notamment celles du Vice-président, Alphonse Ebama et du Secrétaire Général Yango w`ethiko;

7. Les écrits de MM. Mbelo Lisaliko Wenda, Paul-Augustin Litanga Sileki et de Mme Moto Baluti Bauna, dans les `` Réquisitoires » publiés par Zaire_Renaissance;

8. Les écrits de Freddy Mulongo, dans Réveil FM International;

9. Les écrits de Roger Bongos, dans Afrique Rédaction;

  10. Kerwin Mayizo, dans ses émissions `` L`Analyse »;

11. Fabien Kusuanika, dans `` actualités expliquées »;

12. Pasteur BOBO dans `` actualités compliquées »;

13. Les videos de Mike Mutombo et de Maitre Jérà´me de l`Afrique du Sud;

14. Les interventions vidéos du Professeur Kilele de l`Afrique du Sud;

15. Plusieurs vidéos de Kwebe Kimpele, sur le Roi Léopold II et sur les forfaitures et mensonges rwandaises;

16. Plusieurs vidéos de M. Odon Mbo, Président du CCDP, sur l`occupation, la crise identitaires et sur les collabos;

17. Les nouvelles de la télévision du CCDP;

18. Les videos et émissions en direct de Shekina Katalayi, le mvuluzi, dans RHEMA TV;

19. Les émissions quotidiennes de Jean-Claude Mubenga, dans `` les nouvelles de chez nous »;

20. Les émissions quotidiennes de Maitre Djino Will de `` l`Éveil Patriotique »;

21. Les émissions quotidiennes de Jacko Sayala, le Syndicat du Peuple;

22. Les émissions quotidiennes de Jean-Guy Kikamba de Londres;

23. Les émissions radio dominicale du Commandant Guy Alingabo sur radio Anvers a Anvers en Belgique;

24. Libita Libongo de radio TV Bendele;

25. Les interventions de Martin Sali et de Blandine Diafutua de RCK;

Toutes ces personnes, tous ces livres, documents, vidéos, et émissions, cités ci-haut ont contribué, et continuent de contribuer à  l`éveil politique de l`ensemble du Peuple Congolais, si bien qu`un Shegue (garçon de rue), sait que notre pays est sous-occupation, et que `` Joseph Kabila » est un sujet rwandais. Pour en savoir plus, cliquez sur ce lien :

https://youtu.be/1yq4oIdc_Nw.

Ce ne sont ni Jeune Afrique, TV5, France24, CNN, RTNC, le Phare, le Potentiel ou autres congolais qui l`ont fait et qui le feront.

A part Ne Mwanda Nsemi, qui avait osé dénoncer Hyppolite Kanambe et le régime d`occupation, personne en République Démocratique du Congo n`a osé le faire.

Qu`en est-il des médiocres leaders politiciens congolais, qui au lieu de quitter toutes les institutions actuelles, au contraire, ils se pavanent tous, comme des moutons pour créer, sur instruction de l`usurpateur Hyppolite Kanambe, et des décideurs racistes blancs de la communauté mafieuses occidentales a créer des plates-formes électorales pour des élections qui n`auront jamais lieu, et ils le savent.

Nous savons tous que tous les leaders politiques congolais du PALU, UDPS, (morcelées en plusieurs ailes) MLC,UNC, ECIDE, FONUS, G7, du RASSEMBLEMENTet autres partis affidées au RCD/Goma, ont été tous corrompus pour participer a ce cirque. Alors, comment est-ce- que ces jeunes de Kinshasa pourront s`impliquer dans tous les secteurs de la vie du pays, lorsque déjà  leurs leaders se laissent corrompre par les occupants pour être à  leurs services; nous ne voyons pas comment ces jeunes peuvent s`en sortir!

Qu`en est-il des évêques de la CENCO, qui avaient du mal à  répondre aux questions leurs posées par la diaspora congolaise du Canada ?

https://youtu.be/iEIz_zjMBT0

III. L`APPORT DES MARCHES DES CONGOLAIS DE LA DIASPORA POUR FAIRE CONNAITRE DE PAR LE MONDE LE DRAME DU PEUPLE CONGOLAIS

Les plus grandes marches ont été organisée par la diaspora congolaise datent depuis l`année 2005, à  Londres, Bruxelles, Paris, Johannesburg. Mais lorsqu`elle s`était rendue compte des nombreuses distractions créées par des musiciens venant de Kinshasa pour organiser des concerts qui venaient étouffer leur combat. Prenant conscience de ces faits, les Congolais de la diaspora ont interdit tous les concerts des musiciens congolais des orchestres congolais de la RDC de venir se produire en Europe, y compris ceux des `` musiciens Chrétiens », y compris les prêches des pasteurs en provenance de Kinshasa.

Ayant pris cette résolution, ils ont multiplié des marches et manifestations diverses pour se faire entendre de par le monde. Je ne peux pas dater toutes, les marches mais, sachez que, même si les médias occidentaux n`en font pas cas, certaines personnalités occidentales s`élèvent pour dénoncer comment leurs frères racistes blancs et leurs multinationales maintiennent la République Démocratique du Congo sous occupation et le peuple congolais sous esclavage. Des rares personnalités occidentales à  dénoncer l`imposture de Joseph Kabila, cliquer sur ces liens :

1.-https://youtu.be/JHG6WDQokL8;

2.- https://youtu.be/CBhJN4Z0hY8;

3.- https://youtu.be/sUV09lZoaGU;

Pour le Conseil de sécurité, il n`y a pas de débat, la priorité reste la tenue des élections prévues le 23 décembre prochain pour remplacer le président Joseph Kabila et aboutir à  une alternance pacifique du pouvoir. Les diplomates restent néanmoins prudents. `` La période électorale qui s`ouvre est cruciale pour l`avenir de la RDC mais aussi de la région dans son ensemble, a déclaré François de Delattre, le représentant français. Le défi est historique, dans un contexte délicat. Sans élections crédibles et acceptées par tous, c`est la stabilité du pays et de toute la région qui est en jeu.

  PEUPLE CONGOLAIS,

Sachez que la Charte est au dessus de toutes les résolutions de l`ONU notamment Le paragraphe 7 de l`Article 2 stipule que : `` rien n`autorise les Nations Unies à  intervenir dans des affaires qui relèvent essentiellement de la compétence nationale d`un État, mais que ce principe ne porte en rien atteinte à  l`application des mesures de coercition prévues au Chapitre VII de la Charte. Le Répertoire couvre des situations où le principe de non-intervention des Nations Unies a été soulevé et où l`autorité du Conseil à  intervenir dans une situation particulière a été mise en question »

Par conséquent, l`accord de la St Sylvestre ne peut pas être évoquer ici, car une simple résolution du conseil de sécurité, ne peut pas s`arroger les pouvoirs régaliens reconnu à  un État indépendant. Sachez que même les délibérations orales des conseils coutumiers de nos villages ont une valeur juridique et une portée politique au dessus du texte hérétique de l`accord de la St-Sylvestre car les décisions de ces conseils de village, s`imposent a tous les villageois même aux visiteurs étrangers. Ce qui n`est pas le cas de cet accord et pourquoi ?

1. C`est un accord anti-constitutionnel ;

2. C`est accord extra-constitutionnel ;

3. C`est accord privé, signé par des personnes qui n`ont ni qualité ni titre pour engager la République Démocratique du Congo que se soit sur le plan des institutions internes et internationales. Pourquoi ? parce que sur le plan légal interne, le protocole d`État, quelque soit nos contestations, et jusqu'à  preuve du contraire, C`est `` Joseph Kabila » qui engage la République Démocratique du Congo. Sur le plan légal international, le protocole des Nations-Unies, reconnait, Joseph Kabila, Président de la République Démocratique du Congo, Bruno Tshibala, Premier Ministre de la République Démocratique du Congo et Leonard She Okitundu, vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires Étrangères de la République Démocratique du Congo, comme les seuls autorités habilitées à  engager la République Démocratique du Congo, dans les négociations internationales.

4. Les signataires de cet accord n`ont plus sur le plan légal de mandat électif et ne peuvent donc plus se prévaloir de celui-ci pour dire qu`ils ont le mandat du peuple. Tous ceux qui comme àˆve Bazaiba, prétendent que le Peuple Congolais a accepté l`accord mafieux de la St-Sylvestre, mentent a l`opinion publique nationale et internationale et par ricochet mentent à  leurs jeunes militants...

5. Certains signataires de cet accord n`avaient pas, au moment des négociations et de la signature de cet accord, les facultés intellectuelles adéquates pour comprendre les méandres, les pirouettes et subterfuges juridiques entourant celui-ci ; de ce fait leurs consentements étaient viciés, c`est l`une des conséquences de sa caducité.

6. L`accord n`a jamais été signé par le principal protagoniste a savoir, Joseph Kabila lui-même ; doit-on juridiquement lui opposer un document qu`il n`a jamais signé ou qu`il n`a jamais tout simplement lu ?

IV. L`APPORT DE LA DIASPORA CONGOLAISE DANS LE SECTEUR ECONOMIQUE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

Jamais, alors jamais, les Congolais de la diaspora `` n`attendent que d`autres remettent le pays sur les rails afin qu`ils viennent ensuite cueillir les fruits des peines et des sacrifices, des risques et de la sueur des autres ?”

PEUPLE CONGOLAIS,

Cette assertion du Cardinal Monsengwo, suggérait à  ceux d`entre-vous qui ne connaissent pas les réalités que vivent les Congolais de la diaspora, comme étant des désoeuvrées qui attendent le Père Noà«l pour leur donner des cadeaux et quoi sais-je encore; la réalité elle est tout autre. Ici, lorsque vous ne travaillez pas, vous ne pouvez rien faire. Voici le parcours du combattant des Congolais vivants à  l`étranger, celui-ci diffère d`un pays a l`autre, mais en règle général, le parcours est à  peu près le même. Les Congolais de la diaspora ne vivent pas au Paradis:

1.- Le parcours du combattant des Congolais de la diaspora

1. Il faut se battre pour obtenir sa carte de séjour; ( beaucoup attendent ce sésame pendant plus de 10 ans ou plus), cela dépend des pays. Il ne pas facile d`obtenir un séjour dans des pays comme la Belgique, la France ou la Suisse.

2. Il faut se battre pour obtenir le permis de travail;

3. Il faut se battre pour trouver du travail;

4. Il faut se battre pour obtenir une assurance maladie ou une carte de sécurité sociale;

5. Il faut se battre pour trouver un logement;

ici il faut dire que certains logeur sont des racistes, ils n`acceptent pas facilement des noirs et pour les décourager, ils leurs proposent des loyers exorbitants;

6. Il faut assurer son logement;

7. Il faut se vêtir chaudement, car il fait très froid en Europe et surtout au Canada ou aux États-Unis ou le températures baissent jusqu'à  - 30, voire -40 degrés.

8. Il faut se nourrir et donc, il faut avoir du travail;

9. Il faut payer ses factures de l`électricité, du gaz, de téléphone etc…

10. Pour ceux qui veulent étudier, il faut trouver une inscription en Faculté ou dans une institution d`Enseignement supérieur et payer les frais de scolarité;

11. Il faut avoir une carte de transport mensuelle, car en cas de fraude, vous risquez la prison et voire l`expulsion du pays d`accueil;

J`arrête ici cette énumération, d`autre la compléteront. Je voudrais ici signaler aux jeunes de Kinshasa que les raisons qui nous ont poussé de venir se réfugier en Europe, en Afrique du Sud, aux États-Unis ou au Canada, sont politiques et non économiques, car si nous avions des dirigeants consciencieux, qui gèrent bien les richesses de notre pays, personne n`envierait de venir vivre ici, dans le froid et dans des privations de toutes sortes. Ainsi, c`est avec mille et une difficulté que certains s`en sortent, mais souvent ceux qui y arrivent c`est grà¢ce à  la solidarité inter-congolaise. Mais certains ont péri en tentant de traverser la méditerranée. Ce sont-la les réalités que les jeunes kinois doivent savoir.

2.- Comment s`est formée la diaspora congolaise

ï‚· La période des années 1960-1965 : Ce furent pour la plupart des étudiants boursiers du gouvernement belge ou congolais qui étudiaient soit à  l`Université Libre de Bruxelles ou à  l`Université de Liège. Le gouvernement congolais de l`époque, avec la coopération français avaient envoyé certains assistants-médicaux et leurs familles, pour compléter leurs études en médecine.

ï‚· La période des années 1965 -1975 : La Belgique avec AGBCD (l`Agence Générale Belge de coopération et de développement) continua a offrir des bourses d`études au étudiants congolais, tandis que la France et la coopération française offrait des bourses a des plusieurs journalistes et fonctionnaires congolais pour venir parfaire leurs formations de base.

ï‚· La période des années 1975-1985 : Les bourses d`études se font rares, les jeunes congolais commençaient de tenter des aventures à  l`étranger. C`est a partir de cette période que les jeunes de la commune de Ndjili, de Masina et de Matete, trouvèrent mille et une astuces pour se procurer des visas français et atterrissaient en nombre a Paris. Dans ce lot, on commençait à  enregistrer l`arrivée les militants de l`UDPS en France qui furent persécutés par la dictature de Mobutu.

ï‚· La période des années 1985-1994 : Avec les pillages de 1990-1993, la situation économique s`était empirée, plusieurs jeunes congolais, commencèrent de fuir le pays en empruntant des itinéraires différents et variés. Certains aller solliciter l`asile politique auprès du Haut- commissariat des Nations-Unies pour les réfugiés, au Congo-Brazzaville pour espérer être évacués vers le Canada, les États-Unis ou l`Australie, pays d`immigration. D`autres prirent le chemin l`Afrique du Sud ou la plupart des médecins congolais ont la cote. C`est au cours de cette période que les pays occidentaux commencèrent à  enregistrer des demandes d`asile des diplomates congolais, car n`étant plus payés, ils étaient pour la plupart expulser de leurs résidences par leurs bailleurs et que leurs enfants ne pouvaient plus suivre une scolarité normale dans des écoles françaises à  l`étranger, dont les frais de scolarité sont très élevés, soit 2.000 € par trimestre et par élève.

ï‚· La période des années 1997- jusqu'à  nos jours : Suite à  un coup d`état militaire ourdi par les États-Unis et la Belgique et par leurs sous-traitants, Rwandais, Ougandais et Angolais, on a assisté à  une grande vague d`émigration des Congolais : les hommes politiques de la IIe République, des officiers généraux et supérieurs de FAZ, et de ceux de la gendarmerie. C`est au cours de cette période que l`on assistera au phénomène `` Ngulu ». A ce jour, la diaspora congolaise totalise plus ou moins 10.000.000 d`à¢mes.

3.- Le respect du à  la diaspora

Les membres de la diaspora ne demandent qu`on leurs fasse de salamalecs, ils demandent tout simplement qu`on les respecte comme faisant partie du patrimoine congolais et non pas comme des profiteurs des circonstances avantageuses. La diaspora est une richesse que nos compatriotes restés au pays ne doivent pas négliger. Ayant été en poste diplomatique en Grèce d`abord puis en Égypte avec juridiction sur la Turquie, l`apport de la diaspora de ces pays est reconnu et valorisé par les autorités de leurs pays d`origine. Lorsque je fus chargé d`affaires a.i. près l`Ambassade du Zaïre a Athènes, le Président de la communauté des anciens Grecs ayant fait fortune au Zaire, M. Papadopoulos, qui avait bà¢tit l`Hà´tel Zaire-Palace de Kisangani, organisait chaque année au mois de février, une réception en l`honneur des diplomates zaïrois accréditées a Athènes en reconnaissance du pays où ils avaient fait fortune. Il avait construit la réplique du même hà´tel qu`il a également baptisé, Zaïre-Palace à  l`ile de Rhodes en Grèce.

L`Égypte et la Turquie accordent également plusieurs facilités aux membres de leurs diaspora, notamment des franchises douanières pour ceux qui veulent venir investir dans leurs pays d`origine et possèdent concurremment les passeports Égyptiens et Turques et de ceux des pays ou ils ont acquis la nationalité, soit par naissance ou par naturalisation. Ils n`ont pas besoin de visas lorsqu`ils rentrent dans leurs pays d`origine. Pourquoi la République Démocratique du Congo, n`accorderait-elle pas quelques avantages à  sa diaspora? Réponse : Non, elle ne le peut pas, parce que leur pays est sous-occupation.

4.- L`apport économique de la diaspora en République Démocratique du Congo

Composée de 8 à  10 millions d`individus, établis le plus souvent en Belgique, en France, en Angleterre, aux Pays-Bas, aux États-Unis ou au Canada,  la diaspora congolaise constitue, selon toute vraisemblance, la diaspora la plus importante du continent africain. 

Au sein de cette diaspora, se trouve un grand nombre de congolais ayant directement bénéficié de la qualité de la formation scolaire et universitaire dispensée dans leur pays d`accueil et ayant réalisé un début de carrière professionnelle, aussi brillant qu`enrichissant, dans des entreprises occidentales bien souvent beaucoup plus structurées que celles implantées sur le continent.

Grà¢ce à  leur niveau d`études, parfois impressionnant, et aux responsabilités professionnelles qu`ils ont pu exercer, ils ont acquis et accumulé une expertise qui serait fort précieuse pour un pays dont l`émergence économique est planifiée pour 2030, mais dont l`indice de développement humain se situe à  l`avant dernière place du classement international de 2014…. De plus, la contribution des congolais de l`étranger à  l`économie locale ne souffre d`aucune contestation possible. En effet, selon le magazine des Nations Unies `` Afrique renouveau », les transferts de fonds réalisés par les nationaux résidant hors des frontières congolaises ont atteint un montant record de 9 milliards de dollars US sur l`année en 2011, soit :

ï‚· près de la moitié du PIB local.

ï‚· un peu plus de l`équivalent du budget de l`état.

ï‚· plus de quatre fois l`aide publique au développement en RD Congo.

ï‚· Le budget de l`état en RD Congo est, à  date, de l`ordre de 9 milliards de dollars US. Même si sa progression est substantielle, puisqu`il était limité à  300 millions de dollars à  la fin des années 90, il convient de souligner qu`il ne représente environ que 2% du budget de l`état français.​

5.- L`apport de la diaspora congolaise dans plusieurs secteurs de la vie sociale des congolais.

ï‚· Dans le domaine de la santé : ce sont des jeunes de la diaspora assistent leurs parents malades au pays, parce que l`ensemble du secteur de la sante a été détruit et ce depuis la IIe République. Des Congolais du pays meurent parfois pour une maladie bénigne ou pour manque d`aspirine. Le pays est sous occupation, on ne peut même plus parler de la démission de l`État dans ce domaine.

ï‚· Le marché funèbre: A l`instar de bon nombre de secteurs de la vie socio-économique du pays, le secteur funèbre est à  la merci des spéculateurs. Il suffit pour s`en convaincre, de voir des commissionnaires qui se sont emparés de ce marché, en se faisant du beurre sur le dos de paisibles familles. Encore une fois, ce sont les jeunes de la diaspora interviennent pour enterrer leurs morts laissées au pays. Ainsi par exemple, la diaspora a collecte déjà  plus de 20.000 € pour les funérailles de Rossy Mukendi Tshimanga.

ï‚· Dans le domaine de l`éducation: C`est encore les jeunes de la diaspora qui participant aux frais de scolarité de leurs enfants laissées au pays ou de leurs jeunes frères qui manifestent réellement la volonté de poursuivre leurs études dont le niveau a considérablement baissé. Un étudiant en 2e Licence en Droit, ne sait même plus écrire une phrase correctement en Français, qui est la langue officielle de notre pays.

ï‚· Dans le domaine des transports: Mis à  part le train qui fait Masina gare Centrale, ou celui qui fait Kinshasa-Matadi- Kinshasa, le transport urbain n`existerait plus n`eÈ—t été l`apport des jeunes de la diaspora, qui bravant des hivers arides en occident, exportent au pays des véhicules de transport en tout genre. La grande majorité sont des jeunes kinois, da Masina, Kimbanseke, Ndjili, Matete et Lemba. Certains envoyent des moteurs pour la construction des baleinières pour le transport fluvial de Kinshasa jusque à  Ilebo dans le Kasai. Celui dont je fais allusion ici, vit à  Londres.

ï‚· Dans le domaine de maintien des ménages: Déjà  l`Etat n`existe plus et par conséquent la plupart des parents des jeunes kinois de la diaspora sont des fonctionnaires de l`Etat, qui sont restés impayées pendant plusieurs mois, voire des années; comment font-ils pour vivre? Si ce n`est qu`avec l`apport de la diaspora ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager