Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - discours martial

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 24 décembre 2019

Agressions Ougando-Rwandaises: Tshilombo chien couchant, Muzito discours martial !

Adolphe Muzito, coordonnateur de Lamuka

Lorsque le président Américain, Donald Trump a déclaré qu'il allait rayer de la carte du monde, la Corée du Nord, l'a-t-il fait ? Non ! Adolphe Muzito, ancien Premier Ministre, est coordonnateur de Lamuka. Et Lamuka, c'est le peuple congolais. En tant que chef de l'opposition, il est pleinement dans son rà´le. Son discours peut-être tonitruant, c'est dans son rà´le. Tous ceux qui sonnent l`hallali contre sa déclaration contre le Rwanda, sont des politicailleurs-mangercrates qui mangent dans la main de Paul Kagamé et sont complices de ses crimes au Congo.

Dans une impunité hors pair, le Rwanda et l'Ouganda violent, depuis deux décennies les rapports de bon voisinage inscrit dans l'Art. 51 de la charte de l'ONU face à  la République démocratique du Congo. Aucun État n`a vocation à  subir éternellement des agressions extérieures.

Depuis sa Nomination Électorale issue d'un odieux deal contre le peuple congolais, Angwalima Tshilombo, le fameux fils Tshisekedi est couché tel un chien "Tshibelabela" devant le Rwanda et l'Ouganda, les deux pays agresseurs, pilleurs et receleurs de ressources de la République démocratique du Congo. Avec 12 millions de morts Congolais, Angwalima Tshilombo est allé écrire noire sur blanc dans le livre d'or du mémorial de génocide des Rwandais que : Les Congolais étaient morts par "Effets collatéraux" ! Pour le cupide et écervelé Tshilombo, les Congolais se sont faits Harakiri. Ils voulaient mourir et sont morts par eux-mêmes. Il y a jamais eu des crimes de sang , crimes de génocide et cimes contre l'humanité de Paul Kagamé au Congo. Dédouanant ce dernier de tous ses crimes en RDC.

Avant sa pathétique visite à  Paris, Angwalima Tshilombo Pétain Bizimungu est allé à  Kampala pour retirer la plainte de la RDC contre l'Ouganda qui condamnait ce dernier à  10 milliards de $ depuis 2003. Que le dictateur Ougandais, Yoweri Kanguta Museveni n'a jamais payé depuis 15 ans.

La guerre dont parle, Adolphe Muzito est une guerre psychologique face au Rwanda et l'Ouganda. Nommer, les deux pays agresseurs, c'est déjà  le début de la libération. Pour la première fois, depuis 25 ans, Yoweri Museveni et Paul kagamé n'ont pas fermé l'oeil. Ni leurs Etats-Majors. Adolphe Muzito est un ancien Premier Ministre de la RDC. Il a exercé cette fonction durant 5 ans. Il connait le fonctionnement de l'Etat. Contrairement à  Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba qui n'ont été coordonnateur de Lamuka que de manière putatif et sans aucune action pour défendre la vérité des urnes. Une perte de 6 mois, puisque les deux coordonnateurs sont pour le statut quo et se projettent pour 2023, alors qu'ils n'ont aucune assurance d'y participer. Tshilombo est le masque d'Alias Kabila qui avait refusé à  Moïse katumbi et Jean-Pierre Bemba d'être candidat à  l'élection présidentielle de 2018. Avec la confirmation de la condamnation de Jean Pierre Bemba, pour subordination des témoins, à  la Cour Pénale Internationale de Laye, le président du MLC est hors-jeu !

Depuis la prise de fonction de coordonnateur de Lamuka par Adolphe Muzito, on sent que les choses changent et les lignes bougent. Le 15 décembre, le retour de Martin Fayulu, Président Elu à  Kinshasa, a été plus que triomphant: porter sur un Tipoy de l'aéroport international de N'djili jusqu'à  l'échangeur de Limeté.

En lieu est place de caresser la main de Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, le faire applaudir au stade des Martyrs de Kinshasa, comme le fait Tshilombo "Mwana Libabe" et "Moyibi ya destin ya peuple congolais", Adolphe Muzito a un langage martial" le Rwanda fait la guerre à  la RDC, il faut lui faire la guerre"! Pourquoi tant d'hypocrisies, le monde entier sait que le Rwanda comme l'Ouganda agressent la RDC pour piller ses ressources. On fait ferme les yeux. Bouche-cousue !

On peut ou ne pas aimer Adolphe Muzito, il est courageux. On ne pas continuer à  prendre notre peuple pour un mouton à  égorger. C'est tous les jours que les Congolais meurent à  l'Est à  République démocratique du Congo. Nous comptons 12 millions de morts Congolais. Le Rapport Mapping de l'ONU dénonçait déjà  des crimes commis par le Rwanda au Congo.

Adolphe Muzito est le premier homme politique, après M'zée Laurent-Désirer Kabila à  nommer clairement nos agresseurs, pilleurs et receleurs. Ni Alias Kabila -18 ans d'imposture ni Angwalima Tshilombo, faussaire, tricheur, fraudeur, imposteur, collabo et traître n'ose dénoncer des crimes contre le Congo.

Des politicailleurs, ventriotes et girouettes qui récusent le propos de Muzito sont en majorité des complices et qui croient que le pouvoir au Congo se prend à  Kigali et Kampala.

Adolphe Muzito se démarque, il est un révolutionnaire qui s'assume. Le peuple congolais est en face de deux options: se coucher comme un chien "Tshibelabela" mode Tshilombo ou montrer des muscles mode Muzito !

Lire la suite...

Partager sur : Partager