Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - exilés politiques

Fil des billets Fil des commentaires

vendredi 6 mars 2020

RDC: Le prophète Joseph Mukungubila, le Général Faustine Munene, Eddy Kapend et autres sont les oubliés de la décrispation politique !

RDC: Le prophète Joseph Mukungubila, le Général Faustine Munene, Eddy Kapend et autres sont les oubliés de la décrispation politique !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Joseph Mukungubila 1.jpg, mar. 2020

La République démocratique du Congo a-t-elle plusieurs catégories de prisonniers et exilés politiques ? La décrispation politique, l'une des résolutions de la Saint-Sylvestre ne concerne que quelques individus ou l'ensemble de la classe politique ?

freddy-mulongo-faustin-munene.jpg, mar. 2020

Pourquoi Angwalima Tshilombo est-il incapable de signer l’amnistie pour les acteurs politiques congolais ? La réponse est simple, le fameux fils Tshisekedi n'a aucun pouvoir. Il n'a jamais été élu. Il est pantin-marionnette car bénéficiaire d'une Nomination Électorale.

Freddy Mulongo-Eddy Kapend.jpg, mar. 2020

Qu'a fait le prophète Joseph Mukungubila pour subir la foudre du régime d'Alias Kabila ? Mandat d'arrêt international qui va empêcher au prophète Mukungubila de bénéficier du statut de réfugié politique, massacre de ses fidèles, méchantes destructions de ses temples, arrestations et emprisonnements...

Qu'a fait le Général Faustin Munene, ancien chef d'état-major de l'armée congolaise, pour être condamné, par contumace, à la prison à vie, en République démocratique du Congo, en 2011, pour complot contre l'autorité de l'Etat. pour voir sa résidence criblée des balles ? A Brazzaville, la vie du Général Munene n'a pas été une sinécure. La proximité de Kinshasa et Brazzaville a rendu sa vie difficile. Sous le régime d'Alias Kabila, le neveu de Pierre Mulele est parmi des opposants qui ne croient plus à l’alternance par les urnes au Congo Kinshasa.

Dix neuf ans que M'Zée Laurent-Désiré Kabila a été assassiné au palais des marbres à Kinshasa. Cela fait dix neuf ans que le colonel Eddy Kapend, ancien aide de camp et chef d'Etat major personnel de LDK est prisonnier de la République. Il croupit à la prison de Makala, avec un procès bidon et jugement inique. N'est-ce pas cruel ?

"Etat de droit" et "Démocratie" sont les deux mamelles de l'Udps. On se rend vite compte ces slogans enfumages n'ont pas un enracinement idéologique et politique. "Etat de droit" et "Démocratie" sont des mantras récitaient à longueur des journées sans connaitre la quintessence de ces deux idéaux.

"Catapulté sur le trône du Congo, par son odieux deal contre le peuple congolais et la mafia internationale pour mieux piller ses ressources, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" mérite la palmé d'or d'enfarineur ! Akosa Atala Té ! Kosa Leka est son leitmotiv.

Monsieur 15% "Je déboulonne", "Je dissous" n'a pas de cap clair. Il est un tourbillon. Tshilombo ment à tout le monde. Il a menti aux Américains, Belges, Français, Russes et Africains, qu'il avait libéré des prisonniers politiques. Un an et deux mois, après sa nomination électorale, Tshilombo est conscient qu'il n'a pas de pouvoir et qu'il ne dirige rien. Son hobby, lui et ses Bena Mpuka, à la présidence saigner les caisses de l'Etat. Angwalima Tshilombo et ses 400 Bena Mpuka ne sont que des voleurs pillards. Ils se sont enrichis illicitement au détriment du peuple congolais, qu'ils sont sensés servir.

Pour la libération des prisonniers politiques, fieffé menteur patenté, le fameux fils Tshisekedi a fait traîner les choses. La libération des prisonniers politiques devrait servir sa présidence usurpée, alors qu'elle est l'une des résolutions de la Saint Sylvestre. Il aurait voulu que les prisonniers politiques lui soient redevables. Alors même, dans un pays normal, il n' y a pas des prisonniers politiques.

Me Firmin Yangambi, qui avait déjà purgé sa peine arbitraire, a recouvré sa liberté qu'il n'a jamais perdu puisque ses tweets ravageurs étaient diffusés depuis la prison de Makala.
Du coup, les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-ethniques reprochent au nouveau bâtonnier de Kisangani de ne pas être reconnaissant envers Mabundi Président. Mais pardieu, Me Firmin Yangambi a purgé sa peine arbitraire.

La Suède ferme ses prisons par manque de prisonniers. Elle est reconnue pour être l’un des pays les plus heureux de la planète, où le bien être et l’indice humain pour le développement est parmi les plus considérables, et aussi un pays où la paix et la sécurité sont chaque jour au rendez-vous. Depuis ces 5 dernières années, le taux de prisonniers a baissé d’au moins 6% chaque année. Un fait étonnant et inédit, sur une population de moins de 10 millions d’habitants, on compte environ 4852 prisonniers. La conséquence de cette situation a conduit le pays à fermer la plupart de ses prisons, par manque de prisonniers. Alors qu'en République démocratique du Congo, les prisonniers sont en surnombre dans des prisons délabrées.

La mission d'Angwalima Tshilombo et sa bande des pillards est de liquider le Congo et le mettre en banque route. Pour signer pour faire sortir de l'argent dans la caisse de l'Etat, cela fonctionne à pleine tube. Sa coûte quoi signer une lettre d'amnistie pour des vrais prisonniers et exilés politiques ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager