Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - gouvernement fantoche

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 20 mai 2021

Gouvernement fantoche des Warriors, Paul Kagamé l'ogre de Kigali humilie la RDC!

Gouvernement fantoche des Warriors, Paul Kagamé l'ogre de Kigali humilie la RDC!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Muyaya Kagame.jpg, mai 2021

Diplomatie sans dents, la République démocratique du Congo est humiliée par Paul Kagamé le génocidaire de Kigali. Il nie ses crimes de sang, crimes de guerre, crimes de génocide et crimes contre l'humanité au Congo. Le fameux gouvernement fantoche des Warriors est tétanisé alors qu'il suffit de convoquer l'ambassadeur du Rwanda et lui signifier la rupture diplomatique.

freddy-mulongo-muyaya-kagame

Patrick Muyaya et son parrain, Paul Kagamé Hitler Noir !

Dans un pays normal a-t-on droit de faire des selfies avec son oppresseur ? Les Congolais souffrent-ils de syndrome de Stockholm à l'égard de Kagamé ?

Allégeance et soumission, aucune réaction officielle de Kinshasa, depuis la déclaration méprisante et outrageante de Paul Kagamé dictateur Rwandais sur ses crimes au Congo. Avec arrogance et mépris, Paul Kagamé, Hitler Noir crache sur des morts congolais. Aucun ministre du gouvernement fantoche des Warriors n'a daigné réagir. Les Warrions sont aux abonnés absents. Ils se cachent tous et attendent un mot d'ordre, qui ne viendra jamais.  Même les Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques sont silencieux.

Qu'avons-nous fait pour mériter des autorités médiocres, inconscientes et incapacitaires pareilles ? Silence radio pour tous et par tous. Plus de 12 millions de Congolais génocidés par l'armée rwandaise et diverses rébellions orchestrées, soutenues par le Rwanda...Le dictateur rwandais nie ses crimes au Congo et personne ne lève son petit doigt ?

Des traîtres et collabos qui mangent dans la même assiette que le sanguinaire Paul Kagamé continuent à se foutre de notre peuple. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager