Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - haute trahison

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 13 février 2021

RDC: Monsieur Opprobre, Tshilombo le "Puppet soumis" de Paul Kagamé au Congo!

RDC: Monsieur Opprobre, Tshilombo le "Puppet soumis" de Paul Kagamé au Congo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Que Tshilombo soit le chien couchant de Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, pilleur et receleur des ressources de la RDC, sa soumission du au deal pour bénéficier d'une nomination électorale, est individuelle et volontaire. La République démocratique du Congo n'a pas à se soumettre à l'un des pays agresseurs. Traître, Tshilombo dévoile de plus en plus sa haute-trahison.

freddy-mulongo-vincent-karega-et-tshilombo-1

Polémiste, négationniste et récidiviste, Vincent Karega  se moque du Congo à cause des institutions illégitimes et du pantin-marionnette qui dirige par défi, Tshilombo ! En soutenant Vincent Karega, le fameux ambassadeur rwandais, Tshilombo, ses Bena Mpuka, Talibans et Tribalo- Ethniques sont un danger pour la République démocratique du Congo. Le monde entier se moque du Congo à cause d'un imposteur, usurpateur et traître, Tshilombo qui est bénéficiaire d'une nomination électorale.

freddy-mulongo-faussaire-tshilombo-1

La haute trahison de Tshilombo se dévoile au jour le jour. Plus rien n'arrête ce pantin-marionnette de kigali, dans son deal. N'a-t-il pas écrit et signé noir sur blanc à Kigali, que les 15 millions des Congolais sont morts par "Effets collatéraux" des victimes rwandaises. Comme si les Congolais décédés, victimes des agressions, crimes, massacres et tueries rwandaises, avaient une appétence au suicide ou au Hara Kiri. 

Les troupes rwandaises entrent au Congo, comme dans un moulin, ils y commettent des crimes contre l'humanité, crimes de sang, crimes de génocide en toute impunité. Mabundi Fatshi est silencieux comme une carpe. Les Congolais qui meurent sont des moutons à égorger, lui Tshilombo protège son deal. Il a été catapulté sur le trône du Congo, il protège ses bienfaiteurs.

Des écervelés tribaux, tribalistes et tribalistes qui chantent Fatshi Béton ne sont là que pour amuser la galerie. 

"Même si aucun Patriote congolais digne de ce nom ne peut jamais tolérer les extravagances de cet affreux Ambassadeur rwandais en RDC, Vincent Karega, qui est en train de tordre la vérité sur cette grave tragédie qui endeuille la RDC, jusqu'à cracher sur la mémoire des millions des victimes congolaises massacrées par les Extremistes TUTSI et leurs Collabos congolais, le bon sens veut que la vraie cible des Patriotes congolais engagés soit plutôt celui-là même qui incarne ce Pouvoir fantoche, oppresseur et prédateur qui avait donné à cet agent rwandais habitué d'opérer dans l'ombre l'agrément pour exercer officiellement comme Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Rwanda en RDC. 

Puisque tant que le puppet de Kigali, je veux dire Felix Tshilombo, sera là où ses "géniteurs politiques" l'ont placé pour les besoins de la cause, la RDC et le Peuple congolais continueront comme si de rien n'était d'être humiliés par les officiels rwandais. 

Nous devons donc tous privilégier le vrai combat de la libération nationale. Car ce n'est que lorsque notre pays sera effectivement libéré que le Peuple congolais pourra recouvrer sa souveraineté, sa dignité et sa respectabilité.

Cela étant, les vrais Patriotes congolais engagés devront donc éviter de se focaliser sur des accessoires ou plutôt sur ce qui n'est pas une vraie priorité dans le contexte actuel, au risque de tomber dans les rets de vrais ennemis et oppresseurs du Peuple congolais".

Michel LEBANA GELENGA BAZONOGE NABEKOPI

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 4 octobre 2020

De l'occupation à la balkanisation: Minembwe est vendu aux occupants par Tshilombo!

De l'occupation à la balkanisation: Minembwe est vendu aux occupants par Tshilombo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Minembwe X.jpg, oct. 2020

freddy-mulongo-minembwe

Le peuple congolais est souverain. Minembwe appartient au Congo. Depuis quand les ambassadeurs, l'ONU se déplacent pour l'installation d'un chef de district ? Est-que les réfugiés deviennent "Congolais" sans démarches administratives? Tshilombo, le président nommé, vadrouilleur et fuyard patenté à vendu nos terres aux occupants Rwandais. La RDC manque un Etat régalien!

Minembwe, c'est au Congo pas au Rwanda ! Minembwe est une épine dans le pied de Tshilombo, qui aura permis sous sa présidence usurpée , la création de Minembwe comme commune rurale. A regarder sur la cartographie de la RDC, on voit très bien que les territoires de Fizi, Mwenga Baraka, Uvira sont petits par rapport à Minembwe qui est le faux nez crée de toute pièce, en chassant les populations autochtones. Depuis vingt ans, une guerre de basse intensité pour massacrer des populations locales. 3 ans de destruction dans les territoires de Fizi, Mwenga et Uvira. Près d 400 morts, 150,000 déplacés internes, 311 villages incendiés, 25,179 maisons incendiées, 57 centres d santé détruits, 264,396 têtes d bétails emportées ou mortes. Perte en vie humaine et près de 150 millions $ d'investissement!

Érigé en commune rurale, Minembwe a maintenant un bourgmestre. Ce dernier a été installé le 28 septembre. Il s’appelle Gad Mukiza. Il est  Banyamulenge. Son adjoint (Mubembe), lui, n’était pas présent à la cérémonie. Cela veut tout dire. Le tollé ne faiblit pas dans la communauté congolaise et sa diaspora. La déclaration de Martin Fayulu, président élu sans imperium réjoint la préoccupation de tous les Congolais: "Je demande aux Congolais de s'opposer à l'instauration de Minembwe en commune rurale"! Il considère que c'est une "initiative téméraire" qui est "une sérieuse menace à l'intégrité territoriale de la RDC". Il invite "le peuple congolais à la vigilance de manière à faire échec à ce plan de balkanisation du pays".

La République démocratique du Congo n'est pas une pizza à se le partager. Avec sa présidence usurpée et ses 700 conseilles tribaux, Luba Kasaïens, des checkuleurs, faussaires, frappeurs, margoulins, mafieux considèrent le Congo comme une pizzaria et nos territoires comme des pizza à vendre. Quant au pizzaïolo, Tshivube Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, il est prêt à tout vendre pour garder le fauteuil présidentiel usurpé. Monsieur 15% a été catapulté sur le trône du Congo, non seulement pour chauffer le fauteuil présidentiel pour celui qui l'a nommé: Alias Kabila ! Mais surtout pour vendre le patrimoine national, saccager l'unité nationale chèrement acquise sous Mobutu et exacerber le tribalisme, étant lui-même le premier et plus grand tribalisme de la RDC. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 27 novembre 2019

RDC: Haute Trahison de Tshilombo, retour de 10 000 ex-combattants M23 !

Les ex-combattants du M23 sont des mutants. Ils ont cà´toyé tous les anciens mouvements rebelles qui ont sévi en République démocratique du Congo : Alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo (AFDL), Congrès national pour la défense du peuple (CNDP), Rassemblement congolais pour la démocratie (RCD).et ils se sont déclarés Mouvement du 23 Mars (M23) dont les revendications sont rwandaises et non congolaise. Pendant que le Rwandais Bosco Ntaganda, qui a tenté de se faire passé pour un Congolais, ne parlant aucune langue congolaise, est condamné par la Cour Pénale Internationale (CPI), Tshilombo, le fameux fils de Tshisekedi, demande la levée des mandats d'arrêt émis contre les criminels rwandais du M23 et leur intégration dans l'armée FARDC. Grà¢ce à  nos fins limiers, nous apprenons que les ex-combattants M23 sont au nombre de 10 000 au Rwanda et en Ouganda ! Tshilombo a-t-il la maîtrise de ce chiffre ? Qui nous dit qu'il n'aura pas des infiltrés ? Les M23 sont finalement pardonnés par Tshilombo pour être brassés aux Fardc. Le Congo est-il devenu le bastion de tous les criminels ?

Les M23 ont créé un groupe rebelle criminel, un groupe qui a pris le contrà´le d'une partie du pays. Ils ont pillé, violé les femmes et commis des monstruosités. Le vaillant héros, le colonel Mamadou Mustapha Ndala, commandant du 42e bataillon de l`unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), était adulé par la population congolaise adulait. En effet, l'URR des FARDC avec Mamadou Mustapha Ndala avait réussi une victoire écrasante sur le Mouvement rebelle du 23 mars (M23) dans les territoires de Nyiragongo et Rutshuru au Nord-Kivu après vingt mois de guérilla. Le M23 ont fui au Rwanda et en Ouganda.

L'inoubliable "Vaillant héro", Mamadou Mustapha Ndala !

2 janvier 2014, jour du crime abominable. L`acte ignoble s`exécute à  Ngadi, village situé à  une dizaine de kilomètres de la ville de Béni, du territoire éponyme en province du Nord-Kivu. Le convoi qui transportait le commandant du 42e bataillon de l`unité de réaction rapide (URR) des Forces armées de la RDC (FARDC), Mamadou Mustapha Ndala (le vaillant héros) et nombre de ses gardes sont la cible, d`une "attaque à  la roquette par des inconnus." Le bilan est très lourd. Ils sont tous tués.

Retirer les mandats d'arrêt contre les criminels du M23, c'est cracher sur la mort de Mamadou Mustapha Ndala et son troupe !

Qui est Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba ? Pour qui roule-t-il ? Est-il aussi un des compatriotes "Avatars", qui n'a du Congo que le fait d'avoir des parents Congolais et d'y être né, mais dont les agissements font croire aux réseaux mafieux ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba, de lui même et par sa conscience, ramener les criminels du M23 pour les mixer aux Fardc, est-elle la solution idoine pour le Congo ?

Dans les pays des grands Lacs, seule la République démocratique du Congo passe son temps à  brasser, mixer des rebelles criminels au sein des Fardc. Pourquoi le Rwanda n'a jamais mixé ses interahamwe ? L'Ouganda ses ADF-NALU ? Le Burundi ses opposants ? Ben Baruch Claude Ibalanky Ekolomba a une lourde responsabilité sur tout ce qui peut arriver aux populations congolaises.

Les mandants d`arrêt contre les leaders et combattants du Mouvement du 23 mars (M 23) doivent être retirés par la République démocratique dans les tous prochains jours. C`est relativement à  une correspondance du 20 novembre en cours, portant objet `` Retrait des mandats d`arrêt contre les ex-combattants du Mouvement du 23 mars (ex-M23) » adressée à  l`Auditeur général des FARDC par Ibalanky Ekolomba Claude, Coordonnateur du Mécanisme National de Suivi de l`Accord-cadre d`Addis-Abeba.

Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme dit agir conformément aux pourparlers qui ont eu lieu le 28 octobre 2019, au Rwanda, entre une délégation de la RDC et les leaders de l`ex-M23 vivant en République du Rwanda au sujet de leur rapatriement.

Depuis qu'il a été découvert comme l'un des Bandoki Ya Congo, Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme patauge dans des mensonges éhontés. Sur les réseaux sociaux, il tente de parler de suspension et non de retrait des mandats. Ce fieffé menteur, disciple de Tshilombo croit il peut continuer à  se jouer du peuple congolais. Dans cette correspondance Ben Baruch Claude Ibalanky, le coordonnateur du Mécanisme, est claire:

`` […] A ce sujet, je tiens à  relever que lors de la rencontre du 28 octobre sus-évoquée, les parties ont convenu de l`élaboration d`une feuille de route pour assurer avec succès ledit rapatriement.

Il y a lieu de préciser que les parties devraient respectivement mettre en œ“uvre les termes de la feuille de route énoncée, élaborée à  l`issue des pourparlers qui avaient eu lieu à  Kigali les 11 et 12 juillet 2019.

Les points essentiels contenus dans cette feuille de route porte sur l`amnistie ainsi que l`intégration militaire et politique des membres de l`ex-mouvement du 23 mars (ex-M23).

C`est dans cette optique que la Justice militaire de la République démocratique du Congo a donné un avis favorable à  la demande de retrait des mandats d`arrêt émis à  l`encontre des leaders de ce mouvement.

Il appert à  ce sujet de mentionner qu`il a été recommandé à  la même occasion, au Mécanisme National de Suivi de l`Accord-cadre d`Addis-Abeba, dont je suis le Coordonnateur, de vous saisir aux fins du retrait effectif desdits mandats dans le souci de préserver la paix.

Pour toutes fins utiles, je vous transmets en annexe à  la présente, le rapport des échanges entre la délégation de la RDC et les leaders de l`ex-M23 sur le rapatriement volontaire, ainsi que la feuille de route conjointe des activités relatives au rapatriement des ex-combattants M23 présents en République du Rwanda. […] ».

Pour rappel, ces discussions au tour du rapatriement des ex-combattants du M23 ont eu lieu, sur demande du Rwanda, alors que la RDC préparait de lancer des opérations contre les ADF, une rébellion ougandaise qui sème désolation dans l`Est de la République depuis beaucoup d`années.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 22 mars 2019

Rwandair à  Kinshasa: Ce que le collabo-traître Félix Tshilombo a caché au peuple congolais!

Aniclet Kalibata, Barbouze et Tortionnaire de Paul Kagamé, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, Yvonne Manzi Makolo (son nom sonne congolais), pdg de Rwandair...

Dans la délégation de Rwandair qui a rencontre Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi et son Barthos Bisengimena, Vital Kamerhéon directeur de cabinet, à  Kinshasa, à  la cité de l'union africaine, il y avait le barbouze tortionnaire de Paul Kagamé: Anicet Kalibata, le général chargé de la sécurité extérieure. Avant d'être nommé gourou de la sécurité extérieure, Aniclet Kalibata (colonel à  l'époque) a été Directeur général de l'Office de la sécurité sociale (RSSB) de l'Immigration et de l'Émigration au Rwanda. C'est lui qui donne des passeports congolais aux Rwandais qui émigrent au Canada et dans les pays scandinaves (Suède, Norvège et Finlande ). Roland Kaswantale, qu'Azarias Ruberwa a fait nommer à  la tête de la DGM, en remplacement de François Beya (autre barbouze et tortionnaire), n'est-il parent à  Aniclet Kalibata ? Au cours de la lutte de l'APR entre 1990 et 1994, Aniclet Kalibata n'était-il pas l'un des principaux assistants du colonel Alex Kanyarengwe, alors président du FPR ?

Signature Rwandair: Aniclet Kalibata (droite), Vital Kamerhéon "Barthos Bisengimana" de Félix Tshilombo est entrain de l'induire en erreur !

Le Rwanda de Paul Kagamé est un pays agresseur, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo. 12 millions des morts congolais par la soldatesque rwandaise de Paul Kagamé, Hitler africain. Le sans neurone, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, fils Tshisekedi imposteur-usurpateur-faussaire joufflu piétine la mémoire de nos morts, en se comportant en vassal du Rwanda. Nos compatriotes continuent à  être massacrés à  Beni-Butembo-Lubero, Félix Tshilombo agit comme si le Rapport Mapping de l'ONU n'existait pas, où le Rwanda est clairement pointé du doigt comme pays agresseur de la RDC pour piller ses ressources.

Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe participera notamment à  l`Africa CEO Forum qui se tiendra à  Kigali les 25 et 26 mars prochains pour présenter le plan de relance économique de la RDC. Tshilombo est entrain de confirmer la vassalisation du Grand Congo au Rwanda et de concrétiser sa balkanisation, il en payera prix et conséquences.

Lorsqu'un pays s'ouvre à  la concurrence, il met des garde-fous pour ne pas se faire avaler ni envahir. Le Faussaire joufflu Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, nommé Alias Kabila après un deal et par la CENI de Corneille Nangaa, sanctionné par les Etats-Unis pour corruption, ouvre le ciel congolais à  Rwandair avec ses avions neufs alors que Congo Airways avec ses vieux coucous d'occasion peine à  couvrir le territoire national. C'est Rwandair qui va devenir la compagnie aérienne nationale de la RDC !

Lire la suite...

Partager sur : Partager