Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - hitler noir

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 25 novembre 2017

Migrants: L'autocrate Paul Kagamé prêt à  accueillir toute la misère africaine !

Paul Kagamé recevra 5000 dollars par tête d'immigré expulsé par Israà«l

L'Afrique a la forme d'un revolver dont la gà¢chette est la République démocratique du Congo, disait Frantz Fanon. L'Afrique est un continent de 54 pays. Avec sa petite superficie de: ‎26 338 km² et ses 477 habitants au km2, la densité de population du Rwanda est l'une des plus fortes du continent. Depuis que le génocide rwandais de 1994 est usé et abusé comme un fonds de commerce par le régime autocratique de Paul Kagamé, ce dernier n'a jamais tendu la main à  ses compatriotes Hutus qui sont dans la nature à  l'Est de la République démocratique du Congo. Au Rwanda de Paul Kagamé, Hitler Africain, tous les Hutus sont des génocidaires. Pas de pitié donc pour les Hutus qui sont autant Rwandais que Paul Kagamé, mais le président Rwandais se montre généreux avec des migrants africains ! Y-a-t-il anguille sous roche ? La solidarité ne commence t-elle pas avec ses compatriotes? Les Hutus et Twas (pygmées) ont disparu du radar national rwandais, mais Paul Kagamé, l'autocrate-dictateur ouvre grandement les bras pour accueillir les immigrants africains d'Israà«l et de Libye !

Israà«l a voté dimanche 19 novembre dernier la prochaine fermeture de son centre de détention pour migrants. Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a annoncé un accord pour expulser 40 000 migrants africains, dont 28 000 Erythréens et 8 000 Soudanais, entrés illégalement dans le pays. Les 40 000 africains seront expulsés au Rwanda et Ouganda. Notons que ces deux pays sont frontaliers de la République démocratique du Congo. Le Rwanda vient de renchérir, il est prêt à  accueillir jusqu`à  30 000 migrants africains vivant dans des conditions inhumaines en Libye, où une récente vente d`esclaves noirs a suscité l`indignation dans le monde. Qu'est-ce qui se cache derrière cette profusion pour le Rwanda, petit pays avec un dictateur à  sa tête, d'accueillir toute la misère africaine ? Que vont devenir 70 000 immigrants africains au Rwanda ? Ils seront formés dans les unités spéciales et deviendront des mercenaires dans la déstabilisation des pays voisins. Combien disparaîtront-ils dans la nature avec l'aval du gouvernement Rwandais ?

Yoweri Museveni et Paul Kagamé à  la ferme en Ouganda

Le Rwanda et l'Ouganda, les deux pays anglophones sont montrés en exemple par les Etats-Unis, alors même que Paul Kagamé et Yoweri Museveni sont des despotes autocrates patentés qui emprisonnent des opposants et bà¢illonnent des journalistes et médias. Malgré les dérives totalitaires de Paul Kagamé, Africom s'est installé au Rwanda.

Le Rwanda et l'Ouganda sont deux Etats pillards et receleurs des ressources de la République démocratique du Congo. Le Rwanda pille le coltan du Congo, il a érigé une bourse du coltan alors même ce minerais ne se trouve pas dans son sous sol. Le Rwanda est régulièrement accusé de servir de plaque tournante au trafic de "minerai de sang", "minerais de conflit" qui embrase et finance les groupes armés de l`est de la République démocratique du Congo.

L`Ouganda a inauguré sa première raffinerie d`or par Yoweri Musoveni. Située près de l`aéroport d`Entebbe, l`implantation de la raffinerie a coà»té 15 millions de dollars d`investissement. L'usine de raffinage " Victoria Gold Star " située sur la 5è avenue dans le quartier industriel de Kampala, peut raffiner 60 kilogrammes d'or quotidiennement, alors que le pays n' a seulement deux mines d'or à  Busia et à  Mubende. Il ne faut pas être sorcier pour savoir que l'or proviendrait de la République démocratique du Congo.

Toutes ces années, les démocrates états-uniens et les administrations républicaines ont fourni des armes et de l'argent aux deux états alliés: le Rwanda et l'Ouganda, et les ont protégés de toutes sanctions devant les les tribunaux internationaux. Après 23 ans de guerre et la mort de plus de douze millions de Congolais morts, les États-Unis n'ont jamais changé de tactique dans leurs efforts pour une main mise de l'Afrique centrale

Roka Rwanda Columbo Tantale Coltan, Roka Rwanda Wolfram Corp., Roka Global Resources… Entre 2006 et 2008, l`entreprise rwandaise Roka Mining a ouvert plus d`une quinzaine de filiales au Panama par l`intermédiaire du cabinet Mossack Fonseca, ce qu`ont dévoilé les Panama Papers. Celles-ci ont toutes été fermées avant 2012, mais à  quoi ont-elles pu servir ?

La compagnie américaine AB Minerals, avait annoncé que la première usine de traitement de coltan en Afrique ouvrirait au Rwanda en 2017. Une nouvelle étonnante quand on sait que le Rwanda n`est pas producteur de ce minerai, mais qu`il en est néanmoins le premier exportateur mondial, grà¢ce aux réserves de la République démocratique du Congo. Qu`en est-il de la question du Kivu dans cette affaire ?

Cette annonce avait remis sur le devant de la scène la guerre d`intérêts qui se joue actuellement au Kivu (Nord de la RDC). Il s`agit de la première usine de transformation de coltan en Afrique. Le Rwanda est le premier exportateur mondial de coltan, alors qu`il n`en produit pas.

En effet, ce minerai est exporté depuis la République démocratique du Congo. En 2013, d`après les chiffres de la Banque nationale du Rwanda (BNR), les recettes du coltan s`élevaient à  134,5 milliards de dollars, avec 2, 466,025 kg de tantale exporté soit 28% de la production mondiale. Il est l`un des principaux enjeux du conflit le plus meurtrier du XXème siècle.

La colombite-tantalite (coltan), précieux matériau qui sert à  la fabrication de smartphones, micro-ondes et autres objets de technologie pointue, fait des millions de morts dans la région du Kivu, en République démocratique du Congo.

Tout comme l`Ouganda, le Rwanda participe à  cette situation, avec une intensification de sa présence via l`exportation du génocide en 1994, puis, par la fabrication de factions rebelles rwando-congolaises qui veillent aux intérêts financiers des différents exploitants. Car, en deçà  des gouvernements locaux, les rebelles armés et les entreprises étrangères tirent également profit de la situation.

Les Etats-Unis, partie prenante de ce conflit, consolident ainsi leur présence dans la zone via la compagnie AB Minerals.

L`OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) devait fournir une réglementation dite sur `` les minerais de sang » avant la fin de l`année 2013. Pourtant, aucun rapport n`a emporté l`adhésion des membres à  l`unanimité, renforçant ainsi le vide juridique. Cette lacune a permis aux chefs de guerre de s`enrichir dans une impunité quasi-totale. La question de la complicité des puissances mondiales dans l`achat de minerais ensanglantés avait déjà  été mise sur la table.

Le Rwanda ne produit pas le coltan. Et si aujourd`hui le Rwanda peut dire qu`il est premier exportateur de coltan, c`est parce qu`il a pendant longtemps profité d`une situation qu`il a lui-même créée. Nul n`est besoin d`expliquer aujourd`hui que le Rwanda est à  la base du pillage des ressources naturelles de la République démocratique du Congo à  travers différents mouvements rebelles créés de toutes pièces. Dans ces conditions, c`est tout à  fait normal que même un pays qui ne produit pas puisse facilement devenir un grand exportateur.

En plus, le Rwanda bénéficie des frontières qui sont quelque peu poreuses. Ceci permet à  tout vendeur ambulant d`embarquer ses minerais, afin de les vendre à  meilleur prix au Rwanda. Fait qui fait échapper beaucoup d`argent tant à  la province qu`au pays tout entier.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 7 octobre 2017

Photos. Diane Rwigara le caillou dans la chaussure du despote Paul Kagamé !

Diane Rwigara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée !

Comme par un pur hasard notre site www.reveil-fm.com a été victime de piratage hier. Pour avoir osé titrer notre article: Rwanda: Diane Rwigara, la tutsie victime du régime autocrate de Paul Kagamé, l'Hitler Africain ! les hackers de Kigali ont privé les lecteurs et internautes l'article susmentionné durant plusieurs heures. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda est l'un de neuf pays voisins éternels de la République démocratique du Congo.

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé est menottée

Diane Rigwara, l'opposante tutsie de Paul Kagamé l'a bien compris. Elle veut au niveau interne:

-renoncer de monter les Tutsi contre les Hutu et Twa, les trois communautés qui doivent vivre ensemble de manière harmonieuse et dans la paix.

-Que les Rwandais soient libres de s'exprimer sans peur. La liberté d'expression est une denrée rare au Rwanda. D'ailleurs, dans le domaine de la liberté de la presse, le Rwanda arrive au 159e rang sur 180 dans le classement mondial de la liberté de la presse (RSF, 2017). Les arrestations arbitraires et l`assassinat d`opposants sont courants. L`opposition officielle semble factice et `` d`apparence » à  cà´té de celle exilée et traquée. De nombreuses ONG déplorent les assassinats politiques et une situation `` inquiétante » des droits de l`Homme.

Du point de vue extérieur: Diane Rigwara, l'opposante tutsie souhaite un bon rapport du Rwanda avec ses voisins directs. Elle réfute les exactions de la soldatesque rwandaise en République démocratique du Congo, avec des viols, crimes et pillages. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu un Etat-Réceleur des ressources et minerais congolais. Le Rwanda n'a pas du coltan dans son sous-sol, il est pourtant le premier producteur du coltan. Paul Kagamé a même crée une bourse minière à  Kigali.

Elle veut une bonne intégration du Rwanda dans les Grands-Lacs car le pays de Mille Collines apparaît auprès des intellectuels africanistes, comme un pays problème qui fout le bordel !

Diane Rigwara, l'opposante Tutsie au dictateur Paul Kagamé, menottée

Le Rwanda est une dictature Hitlérienne, n'en déplaise à  la fameuse communauté internationale qui fait l'Autruche et regarde ailleurs. Le Rwanda de Paul Kagamé est devenu la prunelle des yeux de nombreux lobbyistes mafieux qui couvrent les méfiants du tyran de Kigali. Paul Kagamé crée, organise, attise des "Crises" pour mieux asseoir sa dictature. Il a une manie de culpabiliser le monde entier, le génocide des Tutsi est brandi à  tout va. Le régime de Kigali en a fait un juteux fonds de commerce. Parler du Rwanda et les dérives dictatoriales de son régime, c'est courir le risque d'être taxé de tous les noms d'oiseaux", déclare Julien Ciakudia, le patriarche de la résistance congolaise, panafricainiste patenté et amoureux des Grands-Lacs. Il est le premier dans la diaspora congolaise à  avoir pris la défense de Diana Rwigara. Pour un journaliste, parler du Rwanda, c'est s'accepter par intimidation voir son site disparaître durant des heures. Le site de Réveil FM International est témoin. Les arrestations et emprisonnements de Diane Rwigara, l'opposante tutsie, sa soeur et sa mère tutsies prouvent à  dessein que les mensonges de l'Etat-Tutsi prà´né par le tyran Paul Kagamé claquettent de partout ! Au pays des Mille Collines mono-ethnique tutsi, la vérité vient enfin d'éclater. Tous les tutsi ne sont pas logé à  la même enseigne, tous ne sont pas derrière Paul Kagamé, l'Hitler Africain et n'approuvent pas ses manières fortes et machiavéliques.

Au pouvoir de 1994 à  2000, le Pasteur Bizimungu, d'ethnie Hutu, est le premier chef d'Etat rwandais après le génocide de 1994. Son vice-président n'est autre que Paul Kagamé qui va éjecter son président de patin et marionnette. Bizimungu sera emprisonné, à  la prison de Kigali, où il devait purger une peine de réclusion de quinze ans. L'ancien président était incarcéré depuis 2004 pour association de malfaiteurs, de détournement de fonds publics et d'incitation à  la désobéissance civile. Le Pasteur Bizimungu a bénéficié d'une grà¢ce présidentielle à  la veille des cérémonies du 13e anniversaire du génocide. L'ancien président hutu est décédé dans un hà´pital de Californie aux Etats-Unis, de suite d'une maladie non révélée !

En 2015, Paul Kagamé a tripatouillé la Constitution, qui a été approuvée par référendum, qui lui permet de se maintenir au pouvoir jusqu`en 2034. Nous ne sommes qu'en 2017 !

Avec l'argent du pillage des ressources de la République démocratique du Congo, le Rwanda semble se reconstruire avec des immeubles neufs par ici par là . Etat-Receleur, Paul Kagamé croit que son pays se porte bien, à  cause des ressources pillées au Congo. La source peut tarir du jour au lendemain, avec le changement qui doit s'opérer au Congo, avec le départ d'Hippolye Kanambe Kazembere Mtwale, pro-consul de Paul Kagamé !

Certes il y a vingt trois ans, eu lieu le génocide des Tutsi, du 7 avril 1994 jusqu'en juillet 1994 au Rwanda ! Depuis ce génocide, Paul Kagamé et ses apparatchiks en ont introduit la terreur et ont fait un pays mono-ethnique. La dictature tyrannique de Paul Kagame manie avec dextérité le bà¢ton. Au Rwanda, le dictateur Paul Kagamé est le père de la nation rwandaise, le Rwanda n'existe que par Kagamé et pour Kagamé Il use du bà¢ton pour battre tous ceux qui refusent de lui obéir ! Grà¢ce à  la justice aux ordres, aux militaires et policiers caporalisés, des médias instrumentalisés...Par cynisme et pour tromper la communauté internationale, le dictateur Rwandais fait interdire l`indication des termes "Tutsi-Hutu" sur les cartes d`identité. D'abord, Paul Kagame feint d'ignorer les Twa-pygmés qui sont autant Rwandais que les autres. Paul Kagamé est clivant, il y a d'abord les Tutsi, les autres Rwandais viennent après. Par sa xénophobie et son comportement de monter les Tutsi contre les autres Rwandais, Paul Kagamé exaspère les divisions ethniques.

Lire la suite...

Partager sur : Partager