Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - humiliations

Fil des billets Fil des commentaires

samedi 9 octobre 2021

RDC: Fessologue Tshilombo à New-York, Gisèle Mpela enceinte brutalisée et expulsée!

MpelaGate: A New-York, Tshilombo ne rencontre pas la communauté congolaise ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

freddy-mulongo-gisele-mpela-4.jpg, oct. 2021

Tshilombo Tshintuntu n'est pas à sa place. Au début de sa nomination électorale, le vadrouilleur voulait justifier son imposture face à la diaspora cela a donné lieu à Ba Nyangalakata à Bruxelles, Ba Ndoki à Paris et Ba CombatNtaba à Londres. Depuis l'imposteur-usurpateur Tshilombo Tshintuntu marche Nyoka Nyoka. L'incapacitaire fuit la communauté congolaise.

freddy-mulongo-gisele-mpela-4

Brutalisée, frappée, humiliée, maltraitée avant son expulsion de Kinshasa vers la Belgique avec ses enfants,   Gisèle Mpela , l'une des premières dames de Tshilombo, serait de trois mois du Fessologue Tshintuntu. Humilier la mère de ses enfants en public, parce qu'on est pseudo président ya Dongi est le comble.

Les enfants de Gisèle Mpela sont débraillés alors que Tshilombo Tshintuntu touche 2.070.000 $ par mois. Lui s'achète des chaussures Weston, costumes de marque, ses joues sont joufflues, son crâne bien dégarni...ses enfants quémandent à manger. Et c'est ce type qui a été catapulté sur le trône du Congo, pour mieux nous affamer et esclavagiser. 

freddy-mulongo-gisele-mpela-3

Au fait, Tshilombo Tshintuntu est un donjuan qui joue à Arsène Lupin,le plus grand voleur à la tête du pays. Il agit comme si les hommes et les femmes sont des marches pieds pour ses ambitions. Son mépris pour la femme est criant. Gisèle Mpela enceinte et ses enfants malnutris sont l'archétype de la vision de Tshilombo sur la femme congolaise et les enfants congolais: Humiliation, maltraitance et abandon !

fb-img-1632458072715

New-York, le message de Tshilombo est subliminal. Le pantin-marionnette de Kigali  a rencontré deux Rwandais de la fameuse communauté "Banyamulenge" pour envoyer un message clair à son patron Paul Kagamé. Tshilombo n'a rien à foutre des Congolais. Il a été nommé pour jouer un rôle. Il n'est qu'un enfarineur et endormisseur du peuple. C'est sa mission. 

Au fait, nous avons à la tête du pays, un imposteur, usurpateur, traître et collabo. N'ayons pas peur des mots. C'est ça Tshilombo Tshintuntu. Il n'est pas là pour servir le Congo. Tshilombo a fait son "COOP" ! Il oublie que la RDC est un pays et que ce n'est pas son ligablo. Le bourricot tourne en bourrique tout un peuple avec ses détournements de fonds, ses magouilles à sa présidence usurpée, ses histoires de fesses, la guerre de ses femmes, concubines et maitresses. Il a déjà dépensé plus de 250 millions $ pour ses voyages inutiles,  aux frais du trésor public congolais, mais évite comme le coronavirus de rencontrer la communauté congolaise ? On ne se demande en quoi Tshilombo Tshintuntu est-il le président de la RDC? Pour montrer ses nouvelles chaussures Weston, ses costumes, ses joufflues joues et sa tête dégarnie ? Normalement notre mission diplomatique à New-York devrait organiser une rencontre avec la communauté congolaise. Abraham Lwakabuanga ancien taximan à New-York devrait suggérer à son patron de rencontrer des Congolais. C'est à New-York à travers une conférence de presse qu'il doit donner un message d'explication sur MpelaGate. Pourquoi attend-t-il de retourner à Kinshasa ? Les Congolais sont en colère, ce n'est pas une raison de fuir. 

fb-img-1632458340024

Ni rencontre avec la communauté congolaise ni conférence de presse pour s'expliquer ? N'a-t-il pas dans sa délégation des journalistes qui peuvent l'interviewé ? Pourquoi Tshilombo ne se plie à ces deux exercices démocratiques ? Parce que le désamour est profond entre Tshilombo Tshintuntu voleur de destin du peuple congolais, par un deal avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale et le peuple congolais. Monsieur 15% tournerait aujourd'hui autour de 0,00002% des voix.

Repu Tshilombo s'est enrichi mais l'incapacitaire est incapable de résoudre ne fut-ce qu'un seul problème du peuple congolais, qui vit avec -1 dollar par jour, n'a pas d'eau potable, ni l'électricité, il est affamé...le quinquennat volé de Tshilombo finira en eau de boudin !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 1 décembre 2020

Sadc: Photo de famille outrageante, Tshilombo debout avec des ministres à Gaborone!

Sadc: Photo de famille outrageante, Tshilombo debout avec des ministres à Gaborone!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

gettyimages-113418111-612x612.jpg, déc. 2020
TOGO - 15 NOVEMBER : Archives: Franco-African Summit Of Lome On November 15th, 1986 In Lome,Togo (Photo by Patrick AVENTURIER/Gamma-Rapho via Getty Images)










Où est actuellement la place de la RDC sur la scène internationale ? Nulle part! Cette image parle d'elle-même. Vous imaginez le Maréchal Mobutu Sese Seko, président du Zaïre, debout dans un sommet international où des chefs d'Etat sont assis ? s'interroge Robert Mbelo, diplomate honoraire résident à Londres. La diplomatie des Milouvores montre ses limites .

gettyimages-583022796-612x612

Incroyable, la diplomatie des BukulaBwanseka sombre le pays. Le Zaïre a toujours été bien représenté par le Maréchal Mobutu. Diplomatiquement on ne peut pas dire que le Zaïre de Mobutu était absent de la scène international. Tshilombo avec son deal avec Alias Kabila est entrain de liquider et couler le pays. La RDC a bradé sa souveraineté. Le Congo est devenu quémandeur de tout . Le peuple congolais est allé aux élections, le 30 décembre 2018. Tshilombo, Monsieur 15% est allé nuitamment négocier  sa nomination électorale, contre le peuple. Aujourd'hui Tshilombo-Alias Kabila, les Daltons de la République sont devenus des rivaux. Le Congo est réduit à moins que rien. La photo de famille du mini-sommet de  la Sadc à Gaborone est  une humiliation à tout un peuple. Tshilombo est réduit au rang des ministres. 

gettyimages-949885160-612x612
gettyimages-949885142-612x612
gettyimages-607382674-612x612
gettyimages-583313716-612x612
gettyimages-953956312-612x612

   En diplomatie chaque image parle... qui peut décortiquer pour nous cette image ? Nous vous signalons qu'il y a trois vrais  chefs d'Etat devant. Cyril Ramaphosa, président de la République sud africaine, Mokgweetsi Masisi , président du Botswana et Emmerson Mnangagwa, président du Zimbabwe. Et derrière debout.: cinq ministres et un (président), Tshilombo de la République démocratique du Congo. Les Bena Muka, Talibans, Tribalo-Ethniques qui emprisonnent tout le monde avec comme plainte outrage à chef de l'Etat devait se saisir du photographe Botwanais qui a pris cette photo de famille  et l'amener à Kinshasa et le jeter en prison à Makala. Tshilombo ne va pas emprisonner le monde entier qui estime qu'il est pantin-marionnette. Il a fait un deal pour sa nomination électorale. Il n'est pas légitime. Pour preuve, cette photo parle plus. 

fb-img-1606683454844

Lire la suite...

Partager sur : Partager