Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - imposteur

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 12 avril 2021

RDC: Eve Bazaïba, Tshilombo est-il imposteur? Usurpateur? ou Président nommé ?

RDC: Eve Bazaïba, Tshilombo est-il imposteur? Usurpateur? ou Président ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Eve Bazaïba.jpg, avr. 2021

Pitié pour Eve Bazaïba, une politicailleure ventriote comme d'autres ! Nommée vice-ministre de l'environnement par Tshilombo, grand voleur de destin du peuple congolais, comment va-t-il appeler Tshintuntu l'Imposteur ? Usurpateur ? Où Président ? Eve Bazaïba est traîtresse et collabo. Elle ne s'est jamais battue pour le peuple congolais. Elle est à la mangeoire tshilombienne pour le poste.

freddy-mulongo-eve-bazaiba

Retournée comme une crêpe, Eve Bazaïba s'est vendue à Tshilombo pour un poste. Elle s'est compromise et fait acheter pour des miettes. Quelle honte ! Eve Bazaïba peut-elle encore prétendre qu'elle se bat pour des valeurs et convictions ? Est-elle encore du côté du peuple congolais ? En allant à la mangeoire Tshilombienne, au chaudron de la Marmite de Koka Mbala, Eve Bazaïba s'est aliénée une bonne partie de la population congolaise. Demain, si elle reçoit des tomates et œufs pourris de la part des Congolais, elle s'en prendra qu'à elle même. Elle a trahi, qu'elle assume sa traîtrise.  La liste du gouvernement est passé par Kigali avant de revenir à Kinshsasa. 

La République démocratique du Congo n'a pas un problème politique. La RDC est sous occupation Ougando-Burundo-Rwandaise. Etre ministre dans un gouvernement sous occupation, c'est cautionner  l'occupation. 

Réputée pour son franc-parler, Eve Bazaïba en acceptant le cadeau empoisonné de Tshilombo, vient de louper la chance de diriger un jour la RDC en tant que femme.

Présente hier lundi 13 juillet 2020 à la marche de protestation à l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la Ceni, Eve Bazaïba avait profité de l’occasion pour faire le point sur les enjeux de l’heure en RDC. Elle s’était particulièrement attaqué aux initiateurs du mariage FCC-CACH. “Les Kinois sont engagés et déterminés à s’exprimer contre le déclin de la RDC, fruit d’un deal incestueux FCC – CACH. Le dollar s’échange à 2000 FC. La gouvernance est défaillante : corruption, détournements, insécurité partout, huit pays voisins envahissent le pays ”.

Le MLC a toujours été un parti des traîtres. Le gouvernement Sama Lukombe, 57 jours après sa nomination comme Premier ministre est fantoche et Titanic.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Un attelage dépareillé qui tient du bric-à-brac sulfureux, c'est un capharnaüm rempli des estropiés, un rapiéçage fait de lambeaux. C'est l'asymptote vers la marmelade, l'invraisemblable haridelle "tafuna" en tête de gondole tirant le harnais. Un recyclage des déchets toxiques.

 Berry MUEKATONE @Bmueka. Lingala : Gouvernement ya kizobazoba, ya ba diabulu, sangana sangana ya batu ya buka buka, bibamba bamba, ezali ya koniefuka. Punda wabudiadia tafuna azomena singa. Biloko wana ya kupola...

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 22 mars 2021

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023!

RDC: Trouillomètre à zéro, faux démocrate Tshilombo refuse les élections en 2023

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Tshilombo Faussaire.jpg, mar. 2021

Tshilombo est un imposteur-usurpateur ! Bénéficiaire d'une nomination électorale avec ses 15%, Angwalima Tshilombo Tshntuntu Tshifeuba a la trouillomètre à zéro. Prédateur et ambassadeur de l'occupation, Tshilombo refuse que la RDC ait des élections en 2023. Il veut le recensement. Qu'il veuille ou non, son quinquennat usurpé doit s'arrêter en 2023.

fb-img-1615388665946

Incapacitaire, Tshilombo est le plus nullard de chef d'Etat qu'a connu la République démocratique du Congo. Avec ses 15%, après avoir enfariné le peuple congolais avec Alias Kabila pour bénéficier d'une nomination électorale, Tshilombo tâtonne. Il n'a aucune vision ni programme. Pour un individu qui a passé sa vie dans des Nganda à Bruxelles avoir un programme est une mission impossible. La peur des élections en 2023 provient de son bilan abracadabrantesque, zéro pointé partout: .Gabegie financière, détournement des deniers publics, enrichissement illicite, projets de 100 jours, nominations tribales, crimes et tueries à l'Est, meurtre de l’ambassadeur Italien, gratuite de la scolarité...

Un putschiste et corrompu, qui a commis un hold-up électoral  en 2018, dans un odieux deal contre le peuple congolais. Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire et checkuleur, imposteur et usurpateur, traître et collabo, qui a confisqué le "pouvoir" par usurpation et refuse d'organiser les élections en 2023 ! De quoi Moto Na Mabundi a-t-il peur ? La RDC n'appartient pas à sa famille. Le Congo n'est pas sa boutique et les Congolais ne sont pas ses moutons. 

freddy-mulongo-mabundi

Pour avoit rappelé les élections de 2023, la CENCO est qualifiée d'activisme insurrectionnel. Mais l'insurrection populaire que craignent Angwalima Tshilombo et sa bande des mafieux checkuleurs risque d'avoir lieu avec un retentissement international, si Tshilombo Muana Mboka Ya Moyibi continue à fouler aux pieds "L'ordre constitutionnel".

Tshilombo doit s'arranger, il faut les élections en 2023. Il doit se soumettre. Aucune explication ne sera valable et tolérable. S'il ne veut pas des élections, qu'il aille en Angola chez sa mère ou au Rwanda dans sa belle famille. Même nous à Kabeya Kamuanga, nous ne voulons plus d'un fourbe-roublard-enfarineur du genre de Tshilombo.

Tshintuntu a tout volé: nos luttes, combats, manifestations, pétitions, mémos, sit-in...pour la libération du Congo. Traître et collabos, il a vendu le Congo et Congolais aux occupants.

Avec ĺe butin volé et amassé, Tshilombo peut vivre 100 ans. Il a volé le destin de notre peuple une fois, personne ne lui permettra de refaire son forfait.

2023 Élections ou rien ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 28 janvier 2021

RDC: Noël Tshiani, profito-situationniste savonné sur les réseaux sociaux!

RDC: Noël Tshiani, profito-situationniste savonné sur les réseaux sociaux!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Noel Tshiani.jpg, janv. 2021


Avoir été candidat à l'élection présidentielle frauduleuse, n'est un pas un statut. Versatile et profito-situationniste, Noël Tshiani Muanda Mvita est dans des caniveaux puants de Kinshasa. Il passe son temps à vilipender Martin Fayulu, le vrai président élu du Congo avec 62,8%. Il épargne son frère de tribu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, faussaire, checkuleur, imposteur et usurpateur.

 

freddy-mulongo-noel-tshiani

Pour un énergumène qui a travaillé à la Banque Mondiale, Noël Tshiani Muadia Mvita est tombé trop bas dans les caniveaux de Kinshasa.  Pourquoi critique-t-il tant Martin Fayulu, le vrai président élu de la RDC avec 62.8% ? Et épargne son frère de triibu, Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba, Monsieur 15%, Grand Voleur de destin du peuple congolais, Collabo, Traitre, imposteur, usurpateur, faussaire et checkuleur ? La politique pour Noël Tshiani est de salir ceux qui sont propres et de défendre par coterie tribale, des corrompus, vendus, collabos et traîtres à la Nation congolaise ? 

Dire que l'individu prétend être un intellectuel ? Si Noël Tshiani Muadia Mvita est quémandeur de poste de directeur de la Banque Centrale du Congo qu'il le fasse dans la langue du village auprès de l'imposteur Tshilombo. Pour exister faut-il s'en prendre abusivement à Martin Fayulu ? Lamuka , c'est le peuple congolais. Jean-Pierre Bemba et Moïse Katumba qui ont rejoint l'union sacrée-sucrée-salée-souillée d'Angwalima Tshilombo se sont auto-exclus de Lamuka. Noël Tshiani est-t-il de Lamuka ? Sur les réseaux sociaux, il est chauffé à blanc par des internautes. Nous reprenons ici la réaction de notre compatriote Naboth Ngombi:

 L ' AIGLON NABOTH NGOMBI CŒUR DE LION RÉPOND À NOËL TSHIANI MUADIA MVITA 

Monsieur Noël ,
Bonjour ,

Monsieur Noël ,
Lamuka n'est pas Martin Fayulu Madidi et Adolphe Muzito mais plutôt c'est le peuple congolais .

Monsieur Noël ,
croire à la chute de Lamuka parceque BEMBA et KATUMBI sont partis , cela prouve à suffisance que vous étiez non seulement pas tribaliste mais aussi immature politique .

Monsieur Noël ,
Martin Fayulu Madidi n'a jamais chassé quelq'un dans Lamuka . ce sont les opportunistes qui quittent Lamuka vers d'autres formations politiques pour leurs positionnements Individuels .

Monsieur Noël ,
Pour quémander le poste à la BCC chez votre cousin tshilombo , faut-il nécessairement critiquer ou parler en mal de Martin Fayulu Madidi ?

Monsieur Noël ,
Lorsque vous critiquez à tout moment , Martin Fayulu Madidi , vous faîtes de lui une référence et l'unité de mesure de la politique congolaise . Oui , aujourd'hui pour gagner confiance chez tshilombo ou chez Kabila , il faut toujours critiquer ou injurier Martin Fayulu Madidi l'aigle congolais . « Honte de vous »


Monsieur Noël ,
Le moment est arrivé pour que vous soyez nommés à la BCC car vos publications tournaient toujours à la gestion de la BCC .

Monsieur Noël ,
Lamuka est un état d'esprit et Martin Fayulu Madidi aura un soutien indéfectible de la part de tous les congolais et congolaises .

Monsieur Noël ,
Aulieu de passer inutilement votre temps pour critiquer Martin Fayulu Madidi , c'était mieux d'aller terminer la malnutrition aiguë qui sévit dans l'espace Kasaï , terminer la guerre à l'est , sécuriser toutes les villes qui sont devenues criminogènes et chercher de l'emploi aux talibans qui passent le temps en dessous des arbres .

Monsieur Noël ,
Tout est entre vos mains , développez le congo enfin qu'il devienne l' ALLEMAGNE D' AFRIQUE . ce n'est pas en critiquant Martin Fayulu Madidi que vous allez devenir populaire non plus .
Le peuple congolais n'est plus dupé .

Monsieur Noël ,
Lorsque Martin Fayulu Madidi était victime des arrestations , tortures et victime des gaz lacrymogènes , vous étiez spectateur fuyant la mort .

Monsieur Noël ,
Ne touchez plus Martin Fayulu Madidi l'aigle congolais . Touchez Fayulu c'est toucher le peuple congolais .

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 23 novembre 2020

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Mabundi Airways: Outrage au chef de l'Etat ? Mon œil !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-FaussairePeětainMabundi.jpg, nov. 2020



















Dictature Tshilombienne en RDC: on commence Nabuchodonosor des Temps modernes et on finira sans aucun doute en Adolphe Hitler, le Füher du IIIè Reich. Tshilombo bénéficiaire d'une nomination électorale veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui le dénoncent. L'ancien pizzaïolo commence par intimider les Congolais de la diaspora avec une plainte. Et la liberté d'expression ?

freddy-mulongo-faussairepeetainmabundi

                                                                                            Ceux qui veulent faire de Tshilombo, un petit dieu sorti de sa savane de Kabeya Kamuanga, un dictateur sanguinaire terroriste qui a droit de vie et de mort sur chaque Congolais n'ont qu'à bien se raviser.  Tshilombo n'est pas sorti de la cuisse de Jupiter. Son père avait insulté le Maréchal Mobutu  de "Monstre humain". Etienne Tshisekedi n'a jamais été interpellé ni jeté en prison pour son insulte. L'outrage au chef de l'Etat est un reliquat de l'époque médiévale où des seigneurs avaient  droit de vie sur des esclaves qui étaient leurs sujets. Comment des Congolais qui sur leurs écrans de télévision voient Donald Trump, président des Etats-Unis être critiqué sur des chaînes américaines, Emmanuel Macron être critiqué sur des chaînes Françaises, Angela Merkel, la chancelière Allemande, la femme la plus puissante de l'Union européen être critiquée par des Allemands...Tshilombo avec sa dictature des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, veut enfermer tous les Congolais de la diaspora qui réfutent sa présidence usurpée. 

Un chef d'Etat, élu et légitime ne porte jamais plainte contre un citoyen. Sa légitimité provient du peuple. Dans sa gouvernance, il doit toujours tenir compte de tout son peuple y compris de ceux qui n'ont pas voter pour et ne l'aiment pas. Mais un imposteur et usurpateur croit qu'il doit se faire accepter par la force. Il intimide, fait arrêter de manière arbitraire, fait emprisonner à tour de bras...il se croit craint, c'est plutôt l'effet contraire.  La liberté d'expression est inscrite à l'article 19 de la Déclaration universelle des droits de l'homme.  Si les gens n'avaient pas dénoncé le nazisme d'Adolphe Hitler avec son IIIè Reich, on aurait jamais su de holocauste des juifs  en Allemagne Hitlérienne.

 Tshilombo, le nouveau dictateur au Congo, qui veut gouverner la RDC d'une main de fer et être haï par la grande majorité du peuple congolais,  devient un psychopathe effrayant qui donne l'air d'être gentil.  Après avoir injurié les Congolais de la diaspora de "Ba Nyangalakata" à Bruxelles, "Ba Ndoki" à Paris et "Ba CombaNtaba" à Londres, Tshilombo 'étonne qu'un désamour se soit installé entre lui , le pseudo-président Nommé, qui a volé l’élection du peuple congolais et la diaspora congolaise.  Avec les réseaux sociaux,  l'ancien pizzaïolo de Bruxelles n'a pas de chance. Tshilombo  qui a passé 30 ans en Belgique, vivant des aides sociales belges est une calamité pour le Congo. Il ne comprend l'évolution. La Belgique est une Monarchie parlementaire. Le Congo est une République.

Alors que le peuple congolais, souverain primaire est allé aux élections le 30 décembre 2018. Les Congolais ont voté Martin Fayulu avec 62,8%. Tshilombo au lieu d'appeler à l'union sacrée pour défendre la démocratie et le respect du choix du peuple congolais, le checkuleur est allé nuitamment à Kingakati pour négocier sa nomination électorale. Monsieur 15% a fait un odieux deal contre le peuple congolais, avec Alias Kabila, qui l'a nommé. Tshilombo et Alias Kabila sont deux rivaux qui ont pris en otage la République. Leur deal pour enfariner le peuple congolais est un crime contre l'humanité. 

freddy-mulongo-parquet-general-de-matete

Depuis ans  avec son deal, Tshilombo qui souffre de l'illégitimité criarde, veut enfermer tous les Congolais qui contestent sa prise frauduleuse du pouvoir. Avec à sa présidence usurpée,  ses 722 conseillers tribaux , tribalistes et tribalisés, toutes ses nominations tribales des tribaux, tribalistes et tribalisés, Tshilombo le pseudo-président nommé est aux abois. En deux ans,  le pantin-marionnette et masque d'Alias Kabila,  est le plus grand tribaliste que la RDC n'a jamais connu. Il ne nomme que des Luba Kasaïens. Il a transformé la République démocratique du Congo en République des Bena Mpuka. Il faut être Luba Kasaien pour espérer y vivre. Sa milice des Talibans insultent et injurient tous les compatriotes qui ne mangent pas de ce pain du tribalisme. Tshilombo qui chauffe le fauteuil présidentiel pour Alias Kabila jusqu'en 2023, s'arrange avec ses fanatiques écervelés et lobotomisés pour  porter plainte contre les Congolais de la diaspora. Ce n'est pas la première fois que le régime de Kinshasa, utilise la justice pour faire taire les Congolais de la diaspora. En 2011, sous Alias Kabila, une liste avait été établie par Alexis Tambwe Mwamba, ministre des Affaires étrangères,  pour refuser le passeport aux compatriotes aux ambassades de la RDC de l'Union européenne et la liste avait été transmise à l'Agence Nationale des Renseignements (ANR) pour traquer des compatriotes anti-régime. Aujourd'ui Tshilombo veut user et abuser de cette même méthode kabilienne. Pour mieux se cacher, il instrumentalise, un Luba Kasaïen, un certain Anaclet Akima Afiapa, "Mpiakalogue", membre de l'Udps parti familial qui espère ramasser des miettes avec sa fameuse plainte. 

freddy-mulongo-liste-noire
freddy-mulongo-roger-bongos10

Les Congolais de la diaspora doivent tous porter plainte contre ce "Mpiakalogue" tribaliste et dénoncer dans leur plainte l'imposteur et usurpateur Tshilombo, qui est le voleur de destin , rêve et espoir du peuple congolais. La méthode est simple , il faudra entrer dans une logique de plainte contre plainte. Il faut en finir avec ce régime d'occupation, d'imposture et d'usurpation.  

Christophe RIGAUD @afrikarabia #RDC Plainte ubuesque contre  @JeanmarcKabunda ou @MuntuMosi

devant le Parquet de #Matete pour "outrage" au président #Tshisekedi et "incitation à la haine tribale". L'interview du "citoyen" congolais auteur de la plainte est édifiante sur le burlesque de l'affaire...

 Jean-Marc KABUNDA

@JeanmarcKabunda Une plainte contre moi vient d’être déposé au parquet général de Kinshasa Matete pour outrage à Mr Félix Tshisekedi et incitation à la haine tribale. Nous n’avons plus le droit de critiquer, c’est pire que l’époque de Kabila. On veut nous faire taire.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ce sont les effets du fanatisme, on veut plaire au chef à tout prix, se faire remarquer de lui, quitte à tomber ds l’absurde. Et si au final une petite récompense pécuniaire ou salariale est envisageable,il aura tout gagné. Audiard disait: «les cons ça ose tout». Il avait raison.

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ouf ! Je suis épargné, un citoyen modèle

 Freddy Mulongo @FreddyMulongo #BenaMpuka  Un président élu ne porte jamais plainte contre un citoyen car il tire sa légitimité du peuple souverain. Il doit convaincre par sa gouvernance ceux qui ne l'ont pas élu. Mon frère @JeanmarcKabunda tu as tout mon soutien. Publie la fameuse convocation.

 Kaleng Mwangal (fils) @Kalengm La folie au zénith. La course au djalelo pousse de gens au ridicule. Kinshasa devrait être assaini des chômeurs. On doit leur donner de champ pour s'occuper vraiment.

 DON'T WARPED AFRICA WITH YOUR INFOX OR FAKE NEWS Prenez ces niaiseries de plainte comme des http://trophées.Si les proches de Fatshi doivent recourir ces méthodes pour réduire au silence leurs adversaires politiques et instrumentaliser la justice jusqu'à ce point;ils sont les plus à plaindre de ce monde!C'est dommage

 

 Jean Mundel Lufitha @MLufitha La République des fanatiques! On ne construit pas un pays avec des fanatiques, mais plutôt ceux qui critiquent car lorsque même ils ne proposent pas, ils vous font réfléchir et élèvent le débat. Seuls les esprits faibles ont peur de critiques car ils sont a court d' arguments.

 Dende Lexxus Legal @l_lexxus La boulimie d’un régime friand de libertés anorexiques ... La résistance pour nos droits, un devoir... Soutien total à mon ami et camarade @JeanmarcKabunda 520 giga.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Ils ont réussi à faire passer ce sanguinaire de JKK presque pour démocrate. Tellement leur intolérance est sans commune mesure!

 Makosso Koumba @eliottmakosso Franchement si Kabila a réussi une seule chose, c’est de nous avoir montré que ces gens n’étaient que nullités. Triste. On pouvait en rire, mais...

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Les Fatshistes, voilà comment vous ridiculisez votre président à l’international, et en faites un vrai dictateur!

 Tony @TonyMayamba Ce que l'UDPS avait reproché au régime de Mobutu et Kabila le régime de Félix le fait avec force aujourd'hui. On se rend compte que l'UDPS nous a vendu l'illusion pendant 37 ans.

 maguy ndona mavakala

 @NdonaMaguy Il est étonnant de voir ce régime installer une dictature en essayant de museler ceux qui usent de la liberté d'opinion et d'expression pourtant garantie par la constitution.

 Edgard Patrice @PatriceEdgard Tshilombo-Pétain a perdu les pédales,il(FATSHI BIDON)agit comme les leaders de Wenge qui envoient leur porte-parole pour agir en leur nom.Qu'il(président protocolaire)porte plainte lui-même car son DEAL Contrat Intuitu Personæ avec l'imposteur Rwandais n'engage pas tout Kongolais

 Charlie Mingiedi Mbala @CharlieMingiedi Voici l'homme qui a porté plainte au parquet de Matete contre la diaspora congolaise qui critique @fatshi13 ! ON EST OÙ LÀ??? @JeanmarcKabunda @MuntuMosi

 NGANGU MUKELE @DedjelyM Cela prouve le piétinement de la démocratie en RDC! La pensée unique est révolue depuis 1997, leurs échecs sur la gestion du pays, leurs incompétences et leurs inefficacités n’est peuvent pas se justifier au dos de congolais en souffrance « En pleine Ingratitude).

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Nous vivons l'heure de l'imbécile en RDC, ne vous étonnez point.

 Flavien MUNKATU @MunkatuFlavien

Image

 

 Ives Mbb10 @Mbb273 Avec des trucs pareils,ceci me pousse a dire que l'udps n'a jamais été suffisamment préparer pour diriger ou de gérer ne fût-ce qu'une boutique.

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Donc lui il ne voit pas tous les criminels qui massacrent et violent nos compatriotes en RDC. Il n’a pas déposé plainte contre#Karega quand il a insulté notre peuple, et nié notre génocide, mais il a le temps de poursuivre la diaspora pour outrage au chef de nini oyoooo?

 Rodrigue M. Kilapi @rodriguemkilapi Du n’importe quoi...

 Rexxy R.B  @rexxy_rb Voila la commencement de l’état de la dictature... essaie des silencieux les. Diasporas.

 Eliezer Elijah @eliezer_elijah Honte a c Mr de l'udps

 Jean-Paul SINGA @JPSTUK Des bêtises

 CongoActif @elzavumi Heureusement pour ce monsieur que le ridicule ne tue plus ...

 Anaclet Nsikungu @AnacletNsikungu Il cherche la.nomination

 Manager Joel Nzuzi @joel_nzuzi C'est absurde et bizarre ça.

 ALI BABA @AlibabaRDC le cirque continue....

 GRÉGOIRE LUSENGE KAK @LusengeGregoire Ces cinq années de pouvoir feront remonter à la surface les incongruités, les incompétences et les tares que les trois décennies d’opposition nous cachaient. Et ce n’est pas encore fini !!!

 Balise Tadika Lemama @BaliseLemama La souffrance est le petit luxe des personnes de médiocre qualité.

 KIMBWANGA Ben-Sirac @BenKimwanga Sista comprenez que votre voix pèse lourdement et vous faîtes peur...cet opportuniste cherche à tirer sur lui l'attention de Fatshi

 andré bope bope @DocteurbopeBope

 Eric-Dreyfus BS @dreyerick En Afrique la politique ne se différencie pas du monde footballistique où, les fans se déchirent sur leurs joueurs ou clubs Idoles, avec ça la vie en Afrique demeure en dessous, notamment la RDC, sa politique fait honte devant le monde

 kapita @kapitavan05 Par manque de vision ils sont obligés de multiplier les plaintes enfin de distraire la population

 kapita @kapitavan05 AKIMA AFIAPA Anaclet vient de quelle forêt ? Combien de fois Ingratshilombo avait dénigré kabila quand il était le fils à papa ? Bande des aventuriers sans cerveau

 Youyou Muntu Mosi @MuntuMosi Et c’est quoi ce nom Afiapa, c’est de quelle origine?

 

Une plainte ‘’pour outrage au Chef de l’Etat, incitation à la haine tribale et à la désobéissance civique’’ vient d’être déposée au parquet général, sur la table du Procureur général près la Cour d’Appel de Kinshasa Matete. L’initiative est de Monsieur AKIMA AFIAPA Anaclet. Dans sa saisine, ce citoyen congolais, accuse plusieurs de ses compatriotes de la diaspora, de tenir des propos discourtois et injurieux à l’endroit de Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, actuel président de la RDC, depuis son accession à la magistrature suprême, indique-t-il dans un document datant du du 14 novembre 2020 et dont une copie est parvenue à votre journal.

« Je vous approche en qualité de citoyen congolais habitant à Kinshasa et agissant en vertu des prérogatives constitutionnelles, telles que étayées au niveau des articles 63 alinéa 1 et 66 alinéa 2, reconnues à tout congolais », écrit-il au Procureur général près la Cour d’appel de Kinshasa Matete.

Et d’ajouter: « ils publient à travers des réseaux sociaux et autres supports tels: la presse écrite traditionnelle et en ligne, des écrits et images outrageant le Chef de l’Etat et sa tribu. Ils soutiennent la marginalisation des originaires de l’espace KASAÏ, précisément ceux de la tribu Luba, encourageant ainsi la discrimination entre les populations des différentes tribus », renseigne le document.

Pour lui, ce groupe des malfrats, parmi lesquels Boketshu dit Wa Yambo; Commandant ESSO; Fabien Kuswanika; Kambembo Noël; Youyou Mutumosi; Jean Marc Kabunda; Kwebe Kimpele et Papy Ibula, incriminés dans cette plainte , se distinguent par des propos du genre « Muluba moyibi ya pouvoir, marionnette ya Kabila, Elilingi ya pamba, Mabundi, Beton airways, patin, traître… ». Des propos qu’il juge discourtois et injurieux à l’endroit du premier citoyen congolais.

 

Poursuivant, il explique qu’« en plus du fait qu’ils aient porté atteinte à l’autorité établie, en brûlant le drapeau de la RDC pour le remplacer par celui du Zaïre devant l’ambassade de la RDC à Bruxelles, BOKETSHU et Commandant ESSO utilisent aussi leur chaîne YouTube ‘’ BOKOTO TV’’ pour alimenter une campagne de sabotage des institutions de la république ».

À Fabien Kuswanika, responsable d’un média en ligne dénommé Télé Tshangu, Anaclet Akima Afiapa lui reproche de piétiner toute règle d’éthique et de déontologie journalistique, et se lance régulièrement dans une campagne de diabolisation et incitation à la haine tribale à l’égard de Félix Antoine Tshisekedi, qu’il a même surnommé ‘’distributeur automatique des promesses’’, ‘’Islamabase’’, ‘’nyembese’’.

À Kambembo Noël, cadre du parti politique dénommé Engagement pour la citoyenneté et le développement (ECIDE), cher au farouche congolais Martin Fayulu Madidi, l’auteur de cette plainte lui accuse de proférer à maintes reprises des injures à l’égard de la personne du président de la République et de sa famille politique, chaque fois qu’il intervient dans les médias qui lui accordent la parole. Et comme si cela ne suffisait pas, Kambembo Noël outrepassant ses bornes, va jusqu’à insulter et offenser l’ancien président de la RDC, Joseph Kabila et sa femme Marie Olive Lembe Kabila, explique-t-il dans sa plainte.

Pour Youyou MUTUMOSI , il lui ait reproché de nourrir cette campagne sur les réseaux sociaux notamment tweeter, facebook avec un style narquois et caricaturale vis à vis du Chef de l’Etat et de son épouse. Aussi la dépravation des mœurs de toute une génération qui, malheureusement est devenue son fan.

Secrétaire national adjoint chargé de communication d’Ecidé mais aussi chef d’une bande de gang à Ngaba où il est surnommé 520 GIGAS, selon l’auteur de la plainte, Jean marc KABUNDA financerait son groupe pour accélérer la désobéissance civique et la haine tribale.
Dans le même ordre de sa plainte, le citoyen Akima met également en évidence des griefs à charge de KWEBE KIMPELE, ancien journaliste à la voix du ZAÏRE, il profiterait de l’affaire Minembwe pour s’attaquer au Chef de l’Etat avec des propos désobligeants.

Pour boucler sa liste, Anaclet Akima accuse un autre citoyen congolais vivant en Belgique. Il s’agit de Papy IBULA. Archiviste de son état, collaborateur de Fabien Kuswanika et cadre de l’Ecidé, ce concitoyen profiterait des facilités communicationnelles qui lui sont offertes et des informations dont il est détenteur, en raison de sa profession pour chercher à déstabiliser les institutions nationales.

Après avoir ainsi chargé ces accusés, Anaclet conclut en ces mots : « je sollicite votre intervention afin de poursuivre ces criminels pour outrage au Chef de l’Etat et Incitation à la haine tribale et à la désobéissance civile, faits prévus et punis par la loi en vigueur dans notre pays. Tout en vous réitérant ma ferme confiance en la justice congolaise et aux valeurs d’un Etat des droits, je vous prie Monsieur le Procureur Général, d’instruire vos services respectifs de faire recours aux voies et moyens à leurs possessions pour les interpeller si jamais ils se présentaient dans un poste frontalier de la RDC. »

Rappelons que depuis son accession au pouvoir, Felix Tshisekedi s’est vu contesté par une bonne partie de la diaspora qu’il traitera dans l’une de ses adresses à ses partisans vivant en Europe : de « comba- ntaba ».Des expressions kinoises utilisées par le Chef de l’Etat, et qui semblent avoir consacré la rupture entre le premier citoyen de la RDC, et une frange de la diaspora, avec laquelle il a longtemps combattu.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 5 novembre 2020

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

RDC: Aphone sur Minembwe, Moïse Katumbi tend la main à Tshilombo, l'Enfarineur!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM international

Freddy Mulongo-Katumbi.jpg, nov. 2020

L'Udps mobilise pour l'arrivée de Moïse Katumbi à Kinshasa, pour la main d'association qu'il tend à Tshilombo, l'Enfarineur. Pour les Udpsiens amnésiques, Moïse Katumbi n'est plus le "Zambio-Italo-Israélien" qu'ils vilipendaient sur réseaux sociaux. Martin Fayulu est le seul acteur politique, intègre, constant proche du peuple congolais. Avec ses 62,8%, Fayulu demeure le président élu.

freddy-mulongo-katumbi

Sur les vrais enjeux du pays, Moïse Katumbi est souvent aphone. Pas une fois n'a levé sa voix sur Minembwe ! En quoi son arrivée à Kinshasa, pour tendre la main à un faussaire, balkanisateur, complotiste et voleur de destin du peuple congolais est-il un événement ? C'est le Congo qui doit être la préoccupation de tous les Congolais. Pas des arrangements entre politicailleurs ventriotes sur le dos du peuple congolais. Tendre la main à un voleur du destin de tout un peuple, c'est accepter et encourager le recel. Tshilombo est un imposteur-usurpateur. Monsieur 15% n'a jamais gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Aller vers Tshilombo, allié d'Alias Kabila, c'est forcement tourner le dos au peuple congolais.  Moïse Katumbi est-il entrain de commettre son énième erreur politique ? Venir à Kinshasa, pour être reçu pour 30 minutes, par un président nommé, roublard et dribbleur, qui a enfariné tout un peuple, et après ? L'alliance Tshilombo-Alias Kabila ne concerne pas le peuple congolais. Les deux brigands doivent eux-mêmes tirés de conséquences de leurs bévues. Moïse Katumbi va se griller. Il veut se griller un Tshilombo, l'Enfarineur. 

Berry MUEKATONE @Bmueka Le peuple sera mature le jour où la foule n'ira plus accueillir les hommes politiques dans les aéroports comme des rockstars dans des processions folkloriques. Ils ont transformé le peuple en une horde des groupies. La politique spectacle, une comédie déjantée, nauséabonde.

 

 Manitu Mantoto @ManituMantotoMp En tout cas si la classe dirigeante de l'Udps ne les enseigne rien, je suis sidéré. Aujourd'hui la base continue de croupir dans la misère pendant que les dirigeants du parti vivent dans la bourgeoisie totale.

 Rafiki Bulapini @c_bulapinix Encore mâture lorsqu'on cessera de discuter de noms, mais plutôt des idées.

 

 Mondjobe @Mondjobe01 Je vous soutiens totalement.

 Trésor Mukuna @tresorMukuna8 Ils se font des supers congolais.

 Didier Assani @DidierAssani8 C'est vieux est très haut.

 Kitenyi Rocheteau @KitenyiR Simple vérité.

 Virginie Lotanga @VLotanga Franchement.

 The People's @Moyama06688827 Très bien dit Mzee !!

 

 Berry MUEKATONE @Bmueka Ils sont aphones quand il s'agit des enjeux cruciaux pour le pays: les tueries à l'Est, Minembwe, la misère, l'insécurité généralisée, etc. Ils sortent du bois en sonnant le tocsin pour un accueil folklorique en utilisant une foule chosifiée. Ils prennent le peuple pour des cons.

 

 McsLionel @Mcslionel Je suis convaincu qu’ils ont des codes : « Ce qui concerne la nation, on se tait, mais ne touche pas à notre Moïse ». Or, ce dernier est lamentablement malmené par les eaux.

© McsLionel

 

 Amuta Jean- Pierre @amuta_jean Vous avez raison.les vrais sont mort tjrs pauvres notamment Lumumba, Thomas Sankara etc....

 Almeida @MirindiAlmeida À un certain moment il faut laisser aller, beaucoup se plaindre n’aide en rien !! On sait pas par où viendra la solution, May be he’s on a right way .... Ils avaient peut-être volé ou truqué les élections mais c n pas la fin du monde ? Voyons voire où ça va nous mener.

 Pena Shé @AhangaGuy Ainsi la tricherie, le vol ou autres vices deviendront la norme. Il faut combattre le mal.

 Adombongo zoe @AdombongoZ Vraiment vraiment les politiciens congolais ont perdu leurs amour du pays tous sont autour du gâteau excepté le vrai président Fayulu. 

 Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda Au fil du temps, ils se font découvrir par le peuple Congolais lui-même.

 Lumumba Vision 1 @DRC_force_one Vieux oza danzé, ô béti yango na ndéngué ya swag

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 27 février 2020

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

RDC: Pasteur Daniel Ngoyi Mulunda et Evêque Pascal Mukuna ne prenez pas en otage des Katangais et Kasaïens dans votre bataille des chiffonniers !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mulunda 1.jpg, fév. 2020

Ce tweet de pasteur Daniel Ngoyi Mulunda m'a bouleversé. Si le compte est faux, il faut tout de suite le dénoncer. Mais s'il est vrai, c'est extrêmement grave.

Past. Mulunda-Nyanga
@PasteurMulunda
·
25 févr.
J’avertis Mukuna que s’il ose me toucher directement ou indirectement, il va compromettre la cohabitation entre Kasaiens et Katangais d’une part et entre les baluba du Kasai et du Katanga de l’autre. Ce feu va brûler nombreux. Katangais ouvrez les oreilles !

Quelles sont les leçons tirées de la chasse des Kasaïens au Katanga en 1992 sous la dictature de Mobutu ? Pourquoi vouloir refaire ce qui n'a jamais marché ? Pourquoi diviser un peuple qui est censé avoir un ancêtre commun: Ilunga Mbidi ? Ce sont les petits peuples qui subissent des décisions alambiquées prisent par des politiques inconscients.

Freddy Mulongo-Pascal Mukuna.jpg, fév. 2020

En Suisse, un grand Collabo et traître de la diaspora congolaise me traîne en justice. Bafwa Lwakale Mubengay, kasaïen, tribalo-ethnique patenté argue que je suis parmi les Katangais qui ont chassé les kasaîens au Katanga. Le Zobacrate le fait par haine, vengeance et par cupidité. Il a le même le culot de me réclamer 1 million de franc suisse parce que je suis journaliste katangais. Ce n'est pas Gabriel Kyungu wa Kumwanza, le fameux gouverneur de Mobutu et ami d'Angwalima Tshilombo, imposteur-usurpateur et voleur de destin de tout un peuple, qui l'a enfariné avec un une nomination bidon, qui est visé, mais moi, un Katangais qui n'a jamais occupé aucun poste politique au pays qui doit payer les erreurs des autres.

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda doit avoir honte de débiter les incongruités pareilles. Ancien président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), dans sa conscience devant Dieu et devant le miroir de l'histoire, Daniel Ngoy Mulunda doit dire la vérité des urnes de l'élection 2011. Qui a gagné ? C'est Etienne Tshisekedi wa Mulumba qui avait gagné mais lui a proclamé Alias Kabila !
Il a affirmé qu'il ne se reprochait de rien et qu'il écrivait un livre: "Les élections chaotiques de 2011, la vérité de Daniel Ngoy Mulunda" ! Avoir contribué au chaos dans un pays et ne se reprocher rien, quel toupet ?

Aucun Katangais ne vous délègue pour parler en son nom contre l’évêque Mukuna ou contre les kasaîens.

Après avoir soutenu le régime d'imposture d'Alias Kabila dans son imposture, soutenu Emmanuel Shadary, le faux dauphin du barbu de Kingakati, car le vrai dauphin était Angwalima Tshilombo, voilà que l'évêque Pascal Mukuna revient à la raison, demande pardon à la diaspora congolaise qui était en avance des informations d'après lui.

L'évêque Pascal Mukuna a lui au moins reconnu dans une repentance publique, le travail des Congolais de l'étranger, pour sauver le Congo, ce que le pasteur Daniel Ngoy Mulunda n'a jamais fait: reconnaître que lui s'était trompé.

Des vraies questions demeurent dans la démarche de l'évêque Pascal Mukuna: Comment peut-il dénoncer Alias Kabila, le père de la démocratie d'après Angwalima Tshilombo et ignorer qu'il est son partenaire et c'est Alias Kabila qui l'a nommé puisqu'il y a eu deal ? Angwalima Tshilombo, Monsieur 15%, n'a jamais gagné l'élection présidentielle de décembre 2018. On ne combat pas le mensonge avec des demi-vérités. Soutenir Tshilombo, c'est soutenir Alias Kabila ! Tshilombo est son masque, bouclier.

L'évêque Mukuna est président Citoyens pour l'éveil patriotique (CEP), son second Jean-Claude katende est kasaïen comme lui, cela ne pose aucun problème à ces deux tribalo-ethniques. Est-ce que l'éveil patriotique est uniquement une affaire des Baluba au Congo ? Il n'y a pas d'autres Congolais compétents et éveillés qui sont censés faire partie de l'équipe ?

Le pasteur Daniel Ngoy Mulunda a son parti politique "Espace démocratique pour la bonne gouvernance" (EDG), à mourir de rire ! Membre fondateur du Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), il a fait campagne pour Alias Kabila en 2006, se présentant comme son conseiller spirituel. Très vite cependant, il se détachera du PPRD pour se consacrer à son ONG, le Programme œcuménique de paix, transformation des conflits et réconciliation (Parec).

Controversée, cette ONG lance en 2005 un premier programme de récupération des armes dans le Nord-­Katanga. Elle offre alors des vélos et reçoit en échange environ 10 000 armes et matériels militaires divers. Mulunda récidive en 2009 à Kinshasa et, cette fois, c’est 100 dollars pour un fusil. Il revendique la récupération de 12 000 armes. L’opération suivante est lancée dans l’Est de la RDC en 2010, avec une récompense de 50 dollars. Où le pasteur Daniel Ngoy Mulunda trouve-t-il cet argent ?

D’abord dans la poche du ­président Kabila, qui lui a octroyé un don de 100 000 dollars. Les opérations du Parec, qui se déroulent en marge du programme national de désarmement, sont très médiatisées et suscitent de nombreuses critiques. Des soupçons pèsent sur les trafics qui permettraient à des militaires de vendre leurs armes contre 100 dollars puis de les récupérer ensuite.

Bref, l'évêque Pascal Mukuna et le pasteur Daniel Ngoyi Mukuna ne doivent pas prendre en otage Kasaïens et Katangais dans leur bataille des chiffonniers.

Les Congolais ont besoin des leaders réveillés, qui aiment le Congo et tous les Congolais, qui montrent le cap, qui ne sont ni tribalistes ni versatiles. Les éveilleurs de la 28è heure ne doivent pas penser effacer les efforts des éveilleurs de la 1ère heure qui continuent à s'époumoner sur l'instauration de la vraie démocratie au Congo.

L'évêque Pascal Mukuna doit clarifier sa position sur Tshilombo et être cohérent ! Quant au pasteur Daniel Ngoy Mulunda, il est grillé à vie...pas encore en enfer ! 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 24 janvier 2020

RDC: Quel bilan d'un an de Tshilombo dit "Fatshi bidon" !

1 an déjà  qu'Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" a été catapulté sur le trà´ne du Congo, après un odieux deal avec Alias kabila, contre le peuple congolais. Nomination électorale, après la publication des résultats fabriqués par la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) de Corneille Nangaa et confirmée par des juges godillots de la fameuse Cour constitutionnelle aux ordres d'Alias Kabila. C'est un compatriote Christian Mungolongolo qui a fait ce bilan sur les réseaux sociaux. On sent la touche d'un pédagogue.

1. Gratuité de l'enseignement de base: avortée à  cause d'une décision précipitée et irréfléchie : *1/10*

2. Répressions des manifestations pacifiques : la continuité de la kabilie: *0/10*

3. Création d'emplois : *0/10*

4. Lutte contre la corruption : un corrompu ne peut lutter contre l'acte qui lui a conduit à  la tête du pays. Le taux de corruption a dépassé le seuil tolérable. *0/10*

5. La stabilité de la monnaie locale : instabilité inacceptable avec comme conséquences, la hausse des prix denrées alimentaires. *0/10*

6. Paix à  l'EST de la RDC: continuité des massacres. Chantages médiatiques sur une victoire inexistante. Collaboration avec le créateur des groupes des rebelles dans le but d'exterminer le peuple Congolais. Occupation du pays par des familles rwandophones au détriment des nos populations. *0/10*

7. La cohésion nationale: hausse du taux de tribalisme. Jamais vécu auparavant. *0/10*

8. Dignité humaine : ne fait aucun effort pour que le congolais soit respecté dans le monde. S'incline devant les tombes des victimes du génocide rwandais en crachant sur les mémoires des Congolais ayant perdu leurs vies pour obtenir la vraie alternance. *0/10*.

9. Situation politique : forte crise politique causée par sa nomination. Non respect de la volonté populaire. *0/10*.

10. Qualité de l'éducation à  tous les niveaux : pitié pour le Congo. Suspension des activités académiques pour des raisons non fondées. Politisation des sites universitaires et mensonges sur des présumés infiltrés. Hausse des frais académiques. Logement et soins des étudiants dans des conditions inhumaines. *0/10*

Total: *1/100*

Conduite : *médiocre*

Application : *mauvaise*

Taux des mensonges : élevé

Taux de fanatisme : intolérable

Taux d'inconscience : très élevé et tendant vers l'infini.

Taux d'incompétence : au dessus de la moyenne.

Espoir : aucun

Suggestions : Dissolution des toutes les institutions et réorganisation des nouvelles élections auxquelles les incompétents ne prendront part!

Observateur : *Christian MUNGOLONGOLO*

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 18 septembre 2019

Bruxelles: Échec et Mat à  la République des Bena Mpuka. Victoire des Patriotes-Résistants-Combattants Congolais !

Bruxelles: Échec et Mat à  la République des Bena Mpuka. Victoire des Patriotes-Résistants-Combattants Congolais !

Faussaire, Angwalima et Fakwa...Félix Pétain Bizimungu Tshilombo est allé en Belgique à  bord d'un avion de Rwandair, lui l'imposteur-usurpateur qui se prétend être président de la RDC, alors qu'il n'est qu'un petit président Quado et Nommé.

La Belgique n'a rien à  offrir au Congo. Elle vit de sa sous-traitance des ressources de la RDC. Les coloniaux, néo-colonialistes, néo-esclavagistes et Léopoldiens Belges ont besoin d'un Tip Tipo à  la tête du Congo pour continuer leurs pillages de ressources. Les Belges savent que Félix Pétain Bizimungu Tshilombo, Monsieur 15 % n'a jamais gagné l'élection présidentielle. Tshilombo a vécu en Belgique de 1985 à  2018 avec l'aide de l'État: CPES !

Après sa NOMINATION, le cancre et écervelé Tshilombo est allé avoir signer dans le livre d'or du génocide rwandais, que les 12 millions de Congolais sont morts par "effets collatéraux".Voilà , le Tip Tipo et pantin qui réclame aux Belges de lever les sanctions sur des crimes imprescriptibles d'Alias Kabila et sa bande. Donc pour le fameux fils d'Etienne Tshisekedi, Floribert Chebeya, Armand Tungulu, les massacrés de Bundu Dia Kongo, les 45 fosses communes de Maluku et 60 fosses communes dans le Kasaï, les crimes à  Beni, Butembo, Makobola, Kanyabayonga...Rossy Mukendi, Thérèse Kapangala et tous les autres sont morts pour rien. Angwalima veut effacer le tableau. Et pourtant en Occident on continue à  poursuivre des criminels Nazis. Il y a même eu le tribal à  Nuremberg !

Mal conseillé, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a cru s'acheter une légitimité en achetant chaque Luba avec 300 euros pour porter des T-Shirt et pagnes à  son effigie à  Bruxelles. Les extrémistes tribalistes vociférateurs Bena Mpuka-Talibans ont les euros et ont disparu dans la Nature.

Désemparé par sa visite en Belgique, Félix Pétain Bizimungu Tshilombo a face à  lui la diaspora congolaise debout. Les Patriotes-Résistants-Combattants Congolais venus de partout ont mis en échec la visite de l'imposteur-usurpateur Tshilombo en Belgique. Tête baissée, Tshilombo s'est mis à  saluer des murs, fuyant des regards, chahuts et quolibets de ses compatriotes. Les chansons ubuesques ont fusé contre Bouddha-Mabundicrate: " Tshilombo Moyibi Tala Makambu Osali ehhh" !

Angwalima Tshilombo a cru Tribaliser sa visite à  Bruxelles. Ce sont les autorités belges qui le conseille d'être le "président" de tous les Congolais. Les médias belges parlent de la diaspora résistante congolaise...Tshilombo, Fraudeur et Faussaire qui espérait vendre le Congo se retrouve face aux Congolais "Batelemeli Ye".

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 21 avril 2019

RDC: UDPS, premier opposant au nouveau régime de l'imposteur Félix Tshilombo Pétain!

En mode vestimentaire de la Corée du Nord, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu un dictateur en puissance !

"Peuple d'abord" est devenu "Mabumu d'abord", "Poche d'abord", "Rolex d'abord", "Mabundi Airways d'abord", "Cheval d'abord", "Kingankati d'abord"...Qui a donné d'ordre de l'arrestation arbitraire de "Fils Mukoko", combattant de l'UDPS ? Est-ce que c'est le président Quado,lui même Félix Tshilombo Pétain Bizimungu ? ou son partenaire et allié Alias Kabila ? Félix Tshilombo Pétain commence-t-il par bouffer ses propres enfants de l'UDPS ? Piètres dirigeants de l'UDPS, ils sont des mafieux qui ont traversé la rue pour la mangeoire joséphiste. Ils n'ont jamais travaillé mais adorent la luxure et l'appà¢t de gain facile. L'UDPS est avalé par Alias Kabila, ses corrompus dirigeants sont sous ses bottes et aux ordres. Mais l'UDPS, du peuple même étouffé bouge encore. Et le premier opposant du nouveau régime Félix Tshilombo Pétain Bizimungu, ce n'est pas Martin Fayulu, le président élu du peuple congolais, vainqueur de l'élection présidentielle du 30 décembre dernier, avec 62% des voix et victime du putsch électoral. C'est l'UDPS, le parti familial des traîtres et collabos contre la Nation congolaise. En effet, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a cru qu'avec ses Bena Mpuka, Fachos, Nazis, Tribalo-ethniques, il allait arriver à  museler tout le monde. Le voleur des voix, qui s'habille de plus en plus en mode coréen du Nord Kim Jong Un, est un dictateur en puissance. Son régime est la continuité d'Alias Kabila que nous avons combattu durant 18 ans d'imposture, d'occupation et de prédation.

"Fils Mukoko", combattant de l'UDPS est aux arrêts

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sort ses griffes, "Fils Mukoko", un combattant de l'UDPS aux arrêts ! La raison ? Il a voulu organiser, hier samedi, à  Kinshasa, une marche de "Déboulonnement" contre les accords FCC-UDPS-CACH ! Or les mafieux dirigeants ventriotes de l'UDPS sont trempés jusqu'au cou. Faussaires, ils ont trompé tout le monde. Ils se sont toujours battus pour leur ventre. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a fait un deal mafieux avec Alias Kabila et a bénéficié d'une nomination électorale. Il a contourné le choix du peuple congolais. Il l'a fait pour être à  la mangeoire. Faussaire joufflu, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu s'était toujours caché derrière sa base pour des coups tordus à  la démocratie. A-t-il interrogé et fait participé la base de l'Udps, dans son deal de devenir la continuité du régime d'Alias Kabila ? Aujourd'hui, il apparaît aux yeux de l'opinion nationale et internationale comme le masque d'Alias Kabila.

Les intellos Congolais qui n'ont pas courbé l'échine devant la nomination électorale de Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sont nombreux. Alain Litumba Na Lutete, qui réside en Grande-Bretagne est l'un d'eux. Sur sa page Facebook, il écrit: "A mon fils, pour toi, l` honneur et la considération seront, non à  celui qui abdique, qui accepte la collaboration au nom d`une hypothétique paix, qui court vers des privilèges et des compromis couverts des compromissions mais à  celui qui, au prix de milles sacrifices, se lève et dit non à  l`occupation et à  la misère ! à€ celui qui prà´ne la rupture avec sagesse, force et intelligence ! La probité du courageux est à  ce prix là ."

Alain Litumba Na Lutete, qui réside en Grande-Bretagne

Brillantissime, Alain Litumba Na Lutete est extrêmement rigoureux et fin, qu'il dit des choses que nous pensons. Est-il entré dans notre cerveau ? A-t-il deviné nos pensées ? Pà¢ques, c'est la résurrection du Christ ! Pà¢ques, c'est aussi la découverte que tous les Congolais ne sont pas idiots, contrairement à  ce que voudraient faire croire les Bena Mpuka, Tribalo-ethniques, Nazis, Fachos qui déferlent des injures à  leur des compatriotes lucides, qui réfutent la nomination électorale de leur Gourou: Félix Tshilombo Pétain Bizimungu. Toujours sur sa page Facebook, le brillantissime, Alain Litumba Na Lutete pose une question et il y répond sans ambages: Qu'est-ce qui se passe à  l'Udps aujourd'hui ?

En effet , la réflexion devait être poussée plus loin quand certains croient tout simplement à  un saut d'humeur de certaines personnes ou à  une simple fronde passagère alors que le problème semble plus profond que nous pensons ... L'Udps c'est trois générations de chà´meurs qui attendent le pouvoir , allant des pères fondateurs, en passant par leurs enfants et les enfants de leurs enfants, tous, ont squatté Limeté en attendant les beaux jours.

L' Udps, ce sont des hommes et des femmes , qui pendant 38 ans , ont fait le lit de ceux qui, aujourd'hui, festoient, sans avoir été aux fours ni aux moulins. Ces vieux et jeunes qui ont remplis des prisons et cachots , qui ont avalés des gaz lacrymogènes aux prix de leurs vies ! L' Udps, c'est aussi tous ces "aigris" ou "frustrés" ( faut-il les appeler autrement ? ) qui, en Europe ou à  Kinshasa, se sentent floués et se croient être payé en "brouette", parquées dehors quand le chantier est fini. A eux, les froids et les pluies sans aucunes couvertures ni récompenses quand les chefs sont à  cheval , jouant le bourgeois avec l'ancien régime.

L' Udps , ce sont aussi tous ceux qui se réveillent aujourd`hui et se rendent compte que le pouvoir appartient aux autres, que leurs espoirs de diriger un jour le Congo s'amenuisent au jour le jour car leur parti, toujours opposé aux alliances, est phagocyté par ses ennemis et adversaires d'hier ! L'Udps, le peuple d'abord, se transforme en "Amis d'abord" !

L'Udps, c'est ce parti politique, infiltré de la base au sommet, corrompu dont les cadres n'espèrent plus à  autre chose qu'à  jouir et à  bénéficier de la manne du pouvoir obtenu par cession.

L'Udps, c'est aujourd'hui , un amas d'individus sans Capita, un navire qui va à  la perdition, les cadres ayant déserté la permanence et l'encadrement des militants ! Le risque est grand de voir un nouveau prolétariat, récupérable et manipulable à  souhait, prendre les directions informelles de ce parti . Encore une fois , M. Kabila et son groupe viennent de remporter une autre victoire en réussissant à  casser la base populaire au Congo ! Après le Palu , l'Udps est entrain de sombrer...suite à  des calculs et des choix égoïstes et à  l'incompétence des nouvelles générations de ses dirigeants politiques ...

Avec qui va-t-on déboulonner la dictature ?

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 17 avril 2019

RDC: Et l'imposteur Félix Tshilombo Pétain marcha à  Beni sans les populations!

Félix Tshilombo Pétain Bizimungu à  Beni comme un Troubadour-Vadrouilleur

Beni, la ville martyre du Nord Kivu a zappé et boycotté la visite de l'imposteur-usurpateur Félix Tshilomo Pétain Bizimungu sur son territoire. La photo est plus que parlante, où sont les habitants de Beni ? Sont-ils partis en vacances ? Sont-ils partis aux champs ? Alors que l'arrivée du vassal de Paul Kagamé est annoncé à  Beni ? Comble de malheur, lorsqu'il se mit à  parler, devant les quelques badauds ébahis, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu a déclaré que : "Yoweri Musevi et Paul Kagamé sont disposés à  rétablir la paix en RDC" Pourquoi a-t-il volé le siège présidentiel s'il ne sait pas à  quoi il sert ? Comment peux-il demander aux deux dictateurs criminels , Yoweri Museveni et Paul Kagamé qui ont endeuillé à  plusieurs reprises des familles congolaises, qui pillent ses ressources et sont des receleurs des richesses de la RDC d'apporter la paix au Congo ? Félix Tshilombo Pétain Bizimungu connait-il l'histoire de la République démocratique du Congo ?

Le 17 février dernier, arrivée à  Beni de Martin Fayulu, président élu du peuple congolais, quelle foule pour l'accueillir !!!!

Martin Fayulu est le vrai gagnant de l'élection présidentielle du 30 décembre 2018. Corrompu et ventriote, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est dans un déni de la réalité, orgueilleux, il est dans le mépris du peuple congolais. Il n'est pas le seul Congolais à  vouloir diriger le Congo. Il a fait un deal pour sa nomination électorale. Il est illégitime, imposteur et usurpateur. A-t-il une seule image comme celle-ci de Matin Fayulu ?

Collabo et Traître, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sait-il que l'un des épisodes les plus douloureux de la Deuxième Guerre du Congo est sans nul doute la guerre entre le Rwanda et l`Ouganda sur le sol congolais, en pleine ville de Kisangani, du 5 au 10 juin 2000. Alors que le conflit régional s`enlisait sur la ligne de front et que les forces étrangères mettaient le Congo en coupe réglée, les troupes de l`APR (Rwandais) et de l`UPDF (Ougandais) vont s`affronter pour le contrà´le de la filière du diamant dans la capitale de l`ancien Haut-Zaïre. Selon Amnesty Internationale, 1.200 civils congolais furent tués tandis que la population tentait de secourir plus de trois mille blessés. Les deux armées s`étaient livrées à  des attaques indiscriminées, à  l`arme lourde, jusque dans des quartiers densément peuplés, note le rapport Mapping.

Rwandais et Ougandais s`étaient déjà  affrontés à  deux reprises auparavant. Un premier affrontement en aoà»t 1999, un deuxième le 5 mai 2000 au cours duquel les deux armées avaient tué 24 civils congolais et blessé un nombre indéterminé d`autres. Mais les affrontements de juin 2000 furent sans commune mesure.

Des combats en pleine ville: Le 04 juin 2000, des militaires ougandais, banderoles rouges nouées sur la tête, investirent le centre-ville tandis que des colonnes de militaires rwandais se déployaient dans les quartiers (commune de Mangobo). Le décor d`un affrontement armé était planté. Les combats éclatèrent le lendemain matin peu avant 10 heures. Six jours durant, la ville fut la proie d`intenses combats avec usage d`armes de plusieurs types : de la Kalachnikov à  la BM en passant par des tanks, des mortiers 120 et des batteries anti-aériennes. Un déchaînement de violences militaires dans une ville densément peuplée (700.000 habitants à  l`époque). Les dégà¢ts étaient prévus pour être monstrueux. Le déluge de feu qui s`abattit sur la ville fut tout simplement terrifiant. Selon l`ONG Groupe Justice et Libération, plus de 10.000 obus et des milliers de balles à  l`arme légère et automatique furent tirés dans la ville. Amnesty international avança un bilan de 1.200 civils tués et des milliers de blessés. Les deux armées n`avaient consenti aucun effort pour évacuer les civils pris au piège. Au contraire, les soldats rwandais, tout particulièrement, utilisaient comme postes de tir des habitations où des civils avaient trouvé refuge, avant de décamper, laissant les occupants subir de plein fouet la riposte des forces ougandaises. La ville fut littéralement `` pilée » par des roquettes et des obus qui pleuvaient de partout. En une fraction de seconde, des familles entières disparaissaient, broyées dans la déflagration d`un obus. Dans une ville à  forte concentration, un seul obus tuait jusqu`à  huit personnes. Le nombre de victimes culmina dans les quartiers résidentiels du Nord, notamment dans les communes de Tshopo, Makiso et Mangobo. La cathédrale de Kisangani - Cathédrale Notre Dame du Très Saint Rosaire - fut éventrée par les obus et dévorée par les flammes. Des centaines de personnes y avaient trouvé refuge. Plusieurs furent tuées ou blessées. Dans son rapport de juillet 2000, le Groupe Lotus dressa la liste de différents lieux de culte endommagés par des tirs et des biens indispensables à  la vie de la population ; dont les établissements d`enseignement, les hà´pitaux et centres de santé et autres établissements (SNEL/Société d`électricité, Regideso/Société de distribution d`eau, l`Université de Kisangani,…).

Depuis son imposture et usurpation, Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est poursuivi par le signe indien. Il va de flop en flop, d'échec en échec. Il est mis à  nu. Il ne dirige rien et n'a aucun pouvoir. Le pantin et masque d'Alias Kabila est aux ordres. Des courtisans viennent avec un langage mielleux croyant nous attendrir: Félix est votre frère !Le Maréchal Pétain en France était aussi compatriotes des Français. Mais pour avoir collaboré avec le régime Hitlérien du IIIè Reich et avoir accepté que la France soit occupée par des Allemands, Pétain a été frappé d'indignité nationale à  la libération en 1945 et il est mort en captivité le 23 juillet 1951 à  Port-Joinville, sur l'île d'Yeu en Vendée. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu n'est un petit voleur d'orange d'un supermarché puisqu'il a eu faim. Il est indéfendable puisqu'il est voleur des voix du peuple congolais, voleur des rêves et d'espoirs de ce peuple meurtri, clochardisé et chosifié. Félix Tshilombo Pétain Bizimungu est un bandit et gangster, qui a profité du nom de son père Etienne Tshisekedi, pour faire un deal avec Alias Kabila dont le peuple congolais avait honni le régime d'imposture, d'occupation et de prédation. Il a bénéficié d'une nomination électorale et il devenu le masque et bouclier d'Alias Kabila. A travers leurs accords signés en catimini, Alias Kabila et Félix Tshilombo Pétain Bizimungu sont liés tel un sangsue, ce ver à  ventouses qui vit dans les eaux stagnantes et qui se fixe à  la peau pour aspirer le sang.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 6 mars 2019

Voleur d'espoir du peuple congolais, Félix Tshilombo incapable de boutonner la veste présidentielle!

Un imposteur peut en cacher un autre: Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo

Qui rit vendredi dimanche pleurera. Pantin, vassal et valet d'Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un diablotin qui se débat dans l'eau bénite, après avoir signer des accords secrets, avec celui qui l'a nommé le leader Maximo de Kingakati. En volant l'espoir du peuple congolais, par un odieux deal avec Alias Kabila, Monsieur 16% Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un faussaire, imposteur et usurpateur. Et depuis qu'il a volé le rêve du peuple du peuple congolais, celui qui se surnomme "Rangers Raptor"tombe dans les pommes, divague, fait des déclarations alambiquées et promesses irréalisables...volant l'élection à  Martin Fayulu élu à  62% par le peuple congolais, otage de celui qui l'a nommé et qui l'a placé à  la cité de l'Union africaine entourée des chars et militaires, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est gardé par des policiers avec des kalachnikovs...Depuis Kingakati, Alias Kabila combien des boules de Bukula Bwa Nseka son otage ingurgite, le rythme et la musique de son ronflement ! Alias Kabila qui l'a nommé comme pseudo-président protocolaire et étiquette, garde la main sur l'armée, il est escorté par des troupes armées sur la calvitie de celui se croit président. John Numbi a refusé d'assister à  une une réunion militaire organisée par Tshilombo. Lorsque le Faussaire Joufflu a téléphoné pour intimer l'ordre à  l'assassin de Floribert Chebeya et Fidelè Bazana de venir à  la réunion, c'est Alias Kabila qui lui a répondu qu'il ne viendrait pas. Et il lui a rappelé les accords qui doivent être respectés. Le voleur du rêve du peuple congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe a commencé a réciter son mantra: "Je dois respecter la Constitution". Accepter la Nomination électorale, priver les électeurs de leur choix et dribbler le peuple en se faisant nommer par celui qui est devenu partenaire et allié, que les Congolais n'en voulaient plus...C'est aussi ça respecter la Constitution ?

Alias Kabila parti sans partir !

Par coterie tribalo-ethnique, les Talibans, Boko-Haram, Nazis, Fachos, Ethnotribalistes de tous bords clament "Bokomesana" c'est-à -dire "Vous allez vous habituer de notre vol électoral ". Et nous répondons: "Toboyi Komesana Na Ki Moyibi Na Bino" "Nous refusons catégoriquement de nous habituer au putsch électoral de Félix Tshilombo" ! S'il était élu, tout le monde applaudirai Tshilombo mais il n'a jamais été élu. Il est un pire imposteur. L'argument fallacieux "Azali Muana Mboka" ne tient pas debout. Un imposteur-usurpateur l'est éternellement, à  moins de faire amande honorable. Pour des milliers des Congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un imposteur comme Hippolyte Kanambe Kazembere Mtwale Alias Kabila. Félix Tshilombo ne dirigera pas le Congo. Deux mois qu'il est là , il est incapable d'enterrer son père Etienne Tshisekedi, de former un gouvernement, des mesurettes qu'il prend c'est pour amuser la galerie. La veste présidentielle est trop petite pour Félix Tshilombo. Elle lui a été cédée par Alias Kabila, sa taille est petite à  celle de Tshilombo. Sauf que l'otage de la cité de l'Union africaine, par cupidité et ambition outrancière, Félix Tshilombo s'est précipité sur le cadeau empoisonné. Le nouveau imposteur nargue le peuple congolais. Il parle comme s'il a été élu alors que le monde entier sait qu'il est tricheur et fraudeur.

Lire la suite...

Partager sur : Partager