Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

samedi 9 octobre 2021

RDC : Kibasser le peuple congolais avec du RAM, c'est la Kibassation du pays !

RDC : Kibasser le peuple avec du RAM, c'est la Kibassation du pays !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

isabelle-kibassa.jpg, oct. 2021

Tshilombo Tshintuntu se moque du peuple congolais. RAM est une magouille cabalistique familiale entre Tshilombo l'imposteur, son fils Anthony Tshilombo, Augustin Kibassa Maliba, ministre de PT-NTIC et sa sœur Isabelle Kibassa Maliba, l'épouse de Jean-Claude Tshisekedi, fils aîné d'Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Les enfarineurs se sucrent sur le dos des pauvres citoyens.

isabelle-kibassa

Kinshasa, novembre 2020, Isabelle Kibassa Maliba, au palais de la Nation,  lors des consultations tshilombiennes.

 Mafieux, Tshilombo Tshintuntu tourne le peuple congolais en bourrique. L'individu a été catapulté sur le trône du Kongo pour s'enrichir et enrichir sa petite famille. RAM, vol des unités cellulaires de paisibles citoyens est une magouille familiale organisée Tshilombo-Kibassa pour déplumer le peuple congolais. Néo Africa dénonce en titrant: "Isabelle Kibassa Maliba, le visage caché derrière le RAM" ! Elle avait organisé en avril 2021 à Kinshasa, sur une demande de Tshilombo Tshintuntu, la table ronde  sur le digital sur le thème: "La RDC à l'ère du digital", juste quelques jours avant le lancement de la voleuse opération RAM. 

isabelle-kibassa-1

"COOP" ! Isabelle Kibassa Maliba est députée provinciale depuis 2012  du Brabant Wallon en Belgique. Elle est l'épouse de Jean-Claude Tshisekedi, le fils aîné d'Etienne Tshisekedi wa Mulumba et soeur d'Augustin Kibassa Maliba, le ministre PT-NTIC de Tshilombo. Et Augustin Kibassa Maliba est en même temps  responsable du bureau d'études stratégiques "Best Consulting", la société chargée de recouvrer  les recettes générées par le RAM. 

Augustin Kibassa Maliba aurait menti aux députés que le RAM n'avait récolté que 25 millions de dollars, les experts avoisinent le chiffre à 80 millions. Mieux cette argent n'a jamais contribué à la gratuité de l'enseignement. Pour placer le wifi gratuit dans les universités faut-il rançonner  des paisibles citoyens ? Avec les 250 millions qu'ont dépensé le trésor publique pour les 100 voyages inutiles de Tshilombo Tshintuntu, combien des universités, instituts supérieures, écoles secondaires, écoles primaires et maternelles auraient du wifi gratuitement ? Et les 400 millions de projets 100 jours Kamerhe-Jamal qui en parle encore ?

Tshilombo Tshintuntu a instauré une République des Fakwa, Angwalima, Balados...des fils et filles des anciens politiciens voleurs, qui n'ont aucun souci du bien-être de la population congolaise. 

18 ans après sa mort, le grand et géant Katangais, Frédéric Kibassa Maliba est à la une, à travers l'escroquerie du RAM, par Augustin Kibassa Maliba, ministre de PT-NTIC de Tshilombo et Isabelle Kibassa Maliba, épouse de Jean-Claude Tshisekedi, fils aîné d'Etienne Tshisekedi. 

kibassa-tshisekedi-bwankiem

En novembre 1980, dans le cadre de la lutte politique, Kibassa Maliba faisait partie des treize parlementaires qui ont signé une «lettre ouverte au Président de la République», un document en dix points répertoriant la corruption et les abus de pouvoir dans le régime et appelant à la légalisation d’un deuxième parti politique. Les treize signataires ont été arrêtés et déchus de leurs sièges parlementaires.

Il a été membre fondateur de l’Union pour la démocratie et le progrès social ( UDPS) en 1982, et le premier Président du parti. En tant que Président de l’UDPS, il a rejoint en 1987 le gouvernement du président Mobutu Sese Seko. Il a été nommé ministre de la Jeunesse et des Sports. En 1991, l’UDPS s’est scindée en deux factions. L’UDPS-Orthodoxe était dirigée par Etienne Tshisekedi et l’UDPS-Legale par Kibassa Maliba. En octobre 1991, Kibassa Maliba était Président de l’Union Sacrée de l’Opposition Radicale (USOR), qui a été formée en 1991 en tant que coalition de groupes d’opposition comprenant l’UDPS.

tshisekedi-kibassa-mbwakiem

Frédéric Kibassa Maliba est mort, il ne se parlait pas avec Etienne Tshisekedi. Et pourtant son fils aîné, Jean-Claude Tshisekedi est l'époux d'Isabelle Kibassa Maliba, fille de Kibassa Maliba. Et Tshilombo Tshintuntu Le 23 octobre 2020, Tshilombo Tshintuntu  avait adressé un message à la Nation, message dans lequel il avait annoncé qu’il allait consulter les forces politiques et sociales les plus représentatives pour aboutir à une Union sacrée de la nation. Les consultations tshilombiennes avaient débuté, le lundi 2 novembre au Palais de la nation à Kinshasa, pour deux semaines inutiles et perdues. Ces grabuges n'étaient autre qu'une stratégie de Tshilombo Tshintuntu pour créer une énième crise intentionnelle, qui a débouché au débauchage des politicailleurs faméliques et ventriotes mais surtout le partage du gâteau.  Et à la neuvième jour de fumeuses consultations tshilombiennes, A cette neuvième journée, l'on a vu  la présence au Palais de la Nation d'Augustin Kibassa Maliba, Jean-Pierre Lihau et Tony Mbuakiem. Ces trois personnalités sont fils des pères fondateurs de l'Union pour la démocratie et le Progrès social (UDPS) en l'occurrence Frédérick Kibassa Maliba, Marcel Lihau et Vincent Mbwankiem. Et pourtant ces soi-disant Fils de l'Udps étaient tous dans la mangeoire du régime d'Alias Kabila. Les fils des pères fondateurs de l'Udps sont des mangéristes, profito-situationnistes et ventriotes. Ils n'ont pas des convictions républicaines, ils ne sont que des Fakwa ! Ils reviennent par Tshilombo Tshintuntu comme si leurs pères s'entendaient. Les Fakwa n'ont jamais eu l'idéologie de l'Udps. Des voleurs patentés. Jean-Pierre Lihau n'était-il pas directeur de cabinet d'Aubin Minaku, président de l'Assemblée nationale et apparatchik Joséphiste ? 

Marcel Lihau, premier président de la cour suprême à l'indépendance,  a été enterré à Boston aux Etats-Unis, comme un indigent. C'est Thomas Nkanza qui a entrepris des démarches avec l'accord de M'Zée Laurent-Désiré Kabila pour rapatrier  le corps en RDC. Qui a oublié que lors de la relégation de 13 parlementaires dans leurs villages respectifs, c'est Marcel Lihau  depuis l'extérieur, qui présidait l'Udps décapité. Lorsque l'Udps va se reconstituer après leur relégation, Etienne Tshisekedi, Frédéric Kibassa et Vincent Mbwankiem  vont fomenter un coup, pour noyer Marcel Lihau, ils font créer un directoire  de 4 fondateurs. Qui a oublié qu'Etienne Tshisekedi insultait Mobutu le matin, et il se rendait à Mont-Ngaliema, le soir pour récupérer des cartons de dollars. Etienne Tshisekedi s'est fâché avec Mbwankiem, Kibassa et n'a jamais organisé le congrès de l'Udps, qu'il considérait comme sa chose. 

Les idiots, incultes et checkulards enfants de...sans idéaux politiques, sans soucis du Congo, sans visions éclairantes, qui se jouent de notre peuple. Les Congolais ne doivent jamais avoir la mémoire courte. Frédéric Kibassa Maliba est décédé le 5 avril 2003 d'une crise cardiaque à Bruxelles. Etienne Tshisekedi wa Mulumba ne s'est jamais inclinée devant la dépouille mortelle de Fédréric Kibassa Maliba. Les Congolais enrichissent leurs vocabulaires avec des expressions qui ne font pas sourire. 

KIBASSER : Verbe congolais qui signifie voler via une taxe dite RAM, sans quittance ni notification !

KIBASSALGIE : Forte douleur accompagnée d'une colère qu'on ressent quand ses crédits sont pris par RAM alors qu'on voulait appeler ou utiliser autrement !

KIBASSOPHOBIE: Dégoût de la taxe RAM. Ce sentiment dégoûtant survient souvent  lorsqu'on voit les messages des réseaux rappelant les dettes à payer. On a parfois envie de jeter le téléphone puis casser sa carte SIM.

KIBASSATION : Fait d'être kibassé par RAM. Exemple : une vieille femme veuve chômeuse est kibassée.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 7 avril 2020

RDC: De l'Udps parti national à l'Udps médiocre des Mabumucrates, Ventriotes et Tribalo-ethniques...

Freddy Mulongo-Udps mabumucrate.jpg, avr. 2020

RDC: De l'Udps parti national à l'Udps des Mabumucrates, Ventriotes et Tribalo-ethniques...

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Cette photo parle d'elle-même. Fondé le 15 février 1982, L'Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) fut un grand parti national dont les leaders étaient de toutes les provinces du Congo. C'était le temps des pères fondateurs "les 13 parlementaires". Aujourd'hui, l'Udps "Tshintu Tshetu" est un parti des Tribalo-Ethniques, un ramassis des mabumucrates, ventriotes, fanatiques sans idéaux.

Cette photo parle mieux que mille écrits. L'Udps national de 13 parlementaires a été un parti fédérateur et rassembleur. Ici on voit le directoire des présidents: Frédéric Kibassa (Katanga), Etienne tshisekedi (Kasaï), Mbwankiem (Bandundu) et Marcel Lihau Kanza (Equateur).

L'Udps qui négociait en catimini avec le régime d'Alias Kabila à Ibiza, Venise, Paris, Bruxelles et Kinshasa n'est autre que celui des ramassis Mabumucrates, profito-situationnistes, ventriotes,  vendus, corrompus, traîtres, collabos arrivistes, parvenus et tribalo-ethniques. Tous les Congolais des autres provinces ont été chassés pour en faire l'Udps de Tshintu Tshetu !

Le peuple d'abord au ventre d'abord, il n'y a qu'un pas !

Lire la suite...

Partager sur : Partager