Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - kin kiey mulumba

Fil des billets Fil des commentaires

dimanche 3 janvier 2016

"Kabila totondi yo naïno té". Photos. Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko", les images de "Masimanimba désir" son fief électoral !

Pédants, la ligue des fétichistes, satanistes, occultistes, profito-situationnistes et opportunistes ont pris en otage la République démocratique du Congo. On se croirait dans un cinéma mais c'est bien la triste réalité: alias Joseph Kabila et ses 400 voleurs pillent la République démocratique du Congo. La mafia est comparable au terrorisme dans la mise à  terre d'un Etat déjà  failli. Picsous de la République, magouilleur et combinard Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" est l'un des 400 pillards du Congo. Hautain, orgueilleux et parvenu, Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" est un Moyibicrate hors pair. Mis à  part son vol de l'argent de la fibre optique, son nom se retrouve sur toutes les listes de ceux qui pillent la nation congolaise.

Le ventriote et Moyicrate Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" un flatteur et flagorneur sans vergogne à  Masimanimba

L'esprit des vampires Mobutistes plane toujours, il est ancré dans le régime d'imposture et d'usurpation qui règne par défi au Congo-Kinshasa. Dominique Sakombi Inongo "Buka Lokuta" avait réussi à  faire croire aux Zaïrois que nous étions que Mobutu était un demi-dieu en le faisant apparaître sur les nuages. Cela a durant 32 ans de dictature mobutienne. Le ventripotent Kin Key Mulumba fait encore très fort. En l'écoutant sur RFI, nous pouvions fermer les yeux et remplacer le nom d'alias Joseph Kabila par celui de Mobutu Sese Seko Kuku Ngbengu Waza Banga, c'était pareil. Ventripotent, mangeriste et opportuniste Tryphon Kin Key Mulumba fait partie des "Bakalaka Ba Sundola Mayele Pe Ba Zanga Soni". Tout flatteur vit au dépend de celui qui l'écoute. Alias "Joseph Kabila ne s'appartient pas (...) Nous devons faire l'économie de la contestation électorale..."Avec le corrompu Tryphon Kin Key Mulumba, c'est toujours du réchauffé ! Ce type de langage le ressortissant de Masimanimba dans le Bandundu l'avait tenu vers la fin du règne du Maréchal Mobutu. Tryphon Kin Key, le dernier ministre de l'information de Mobutu lorsqu'il avait détalé en 1997 en traversant le fleuve Congo à  pieds, il avait même oublié de dire au revoir au Maréchal. Aujourd'hui, l'aplaventriste opportuniste récidive avec alias Joseph Kabila. Ignore-t-il que les mêmes causes produisent les mêmes effets?


Congo : Kin-Kiey parle de Kabila Désir face à... par kabiladesir

Pendant que Kin-key Mulumba festoie à  Kinshasa avec l'argent volé à  la République, nos fins limiers sont descendus à  Masimanimba dans le Kwilu, fief électoral de celui qui devenu la risée de tout le monde avec son slogan alambiquée "Kabila totondi yo naïno té". Même son fils Gasha Kin-Kiey Mulumba, ancien fleuriste belge, est passé député national congolais en remplacement de son roublard de père depuis que ce dernier a été nommé la nomination au gouvernement. Nos reporters n'ont trouvé une once des 5 chantiers d'alias Joseph Kabila encore moins la Révolution de la Modernité auprès des habitants de Masimanimba. Mieux nos reporters ont découvert que le PA, parti de Tryphon Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" a pour siège sa résidence, qui abrite aussi une radio qui ne fonctionne que lorsqu'il est à  Masimanimba.

En arrivant à  Masimanimba en pleine route, nos reporters sont tombés sur le mausolée de Cléophas Kamitatu Massamba. L'un des pères de l'indépendance, Il fut tour à  tour ministre des Affaires étrangères, ministre de l`Agriculture, ambassadeur du Zaïre au Japon, gouverneur de la ville de Kinshasa...

Mausolée de Cléophas Kamitatu Massamba à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

Mausolée de Cléophas Kamitatu Massamba à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

Photos. Reportage de Masimanimba dans le Kwilu

Le marché de Masimanimba dans le Kwilu. Photo Réveil FM International

Le pylà´ne de la radio de Kin-Key Mulumba dans sa résidence à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

Devant la résidence de Kin-Key Mulumba à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

C'est le crabe-araignée de mer qui est le symbole du Parti pour l'action(P.A) de Kin-Key Mulumba! Attention donc aux pinces du crabe ! Photo Réveil FM International

La résidence de Kin-Key Mulumba est le siège de son parti P.A. Photo Réveil FM International

En face de la résidence de Kin-key Mulumba, le seul bà¢timent à  un étage de tout Masimanimba loué par Orange appartient au Moyibicrate de la République. Photo Réveil FM International

En face de la résidence de Kin-key Mulumba, le seul bà¢timent à  un étage de tout Masimanimba loué par Orange appartient au Moyibicrate de la République. Photo Réveil FM International

En face de la résidence de Kin-key Mulumba, le seul bà¢timent à  un étage de tout Masimanimba loué par Orange appartient au Moyibicrate de la République. Photo Réveil FM International

De qui se moque Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" ? En tout cas, les habitants de Masimanimba n'ont pas de bons de celui qui les a été imposé comme député nommé par alias Joseph Kabila par Daniel Ngoyi Mulunda,(ex-président de la CENI) interposé! Sans électricité ni eau potable, les habitants de Masimanimba sont abandonnés à  leurs propres sorts. Au marché, les mamans vendent à  même le sol, les écoles ne les sont que de nom, le stade Patrice Lumumba...L'eau c'est la vie clame t-on. Mais à  Masimanimba l'eau ne coule jamais aux robinets. Même les puits construits sont devenus de monuments qui trà´nent sans abreuver les populations. Les habitants de Masimanimba vont puiser l'eau dans la rivière Lukula !

Puits sans eau à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

Puits sans eau à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

A Masimanimba, l'eau se puise dans la rivière Lukula. Photo Réveil FM International

A Masimanimba, l'eau se puise dans la rivière Lukula. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

Le marché de Masimanimba le long de la nationale N°1. Photo Réveil FM International

A proximité du marché de Masimanimba, il y a la station des carburants Cohydro qui n'a jamais fonctionné. La dangerosité des cà¢bles électriques pendantes non loin des commerçants n'inquiète pas la conscience de Kin-Key Mulumba "Debré Mpoko" !

Cohydro de Masimanimba. Photo Réveil FM International

Cohydro de Masimanimba. Photo Réveil FM International

Cohydro de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La jeunesse, c'est la scolarité pour assurer l'avenir. Les écoles de Masimanimba ne les sont que de nom. Les toilettes sont à  l'image de la Révolution de la modernité.

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La salle de classe de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La salle de classe de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La salle de classe de Masimanimba. Photo Réveil FM International

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

L'école primaire de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La toilette des écoliers de Masimanimba. Photo Réveil FM International

La toilette des écoliers de Masimanimba. Photo Réveil FM International

Salles de classe en ruine. Photo Réveil FM International

Salles de classe en ruine. Photo Réveil FM International

Salles de classe en ruine. Photo Réveil FM International

Salles de classes en ruine. Photo Réveil FM International

Inspection générale Pool du secondaire Masi-Centre. Photo Réveil FM International

Inspection générale Pool du secondaire Masi-Centre. Photo Réveil FM International

ITM Mosango à  Masimanimba. Photo Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager