Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - l arme des pauvres

Fil des billets Fil des commentaires

mardi 10 juillet 2007

King Kester Emeneya égal à  lui-même !

Le gueulard et talentieux artiste Congolais. King Kester Emeneya, l'un des leaders de la musique Congolaise.

"A l'instar du général Dwigt Eisenhower, de Churchil et de Franklin Roosevelt qui ne savaient ni le jour ni l'heure où les alliés s'apprêtaient à  debarquer sur la France , à  cause de la stratégie à  adopter et des intempéries lors de l'occupation allemande ".

  La chanson Mayebo, extrait de l'Album Le Jour le Plus long

  Ecoutez l'interview de King Kester Emeneya

Après cinq ans de non présence sur le marché discographique, la sortie de l'album: "Le jour le plus long" a été bien accuelli par les mélomanes et fanatiques congolais, angolais, congolais de Brazzaville et autres africains à  Paris. Sur la rue Faubourg Saint denis à  proximité de la gare de l'Est au magasin Bh électronique , King kester Emeneya n'en fini pas de dédicacer les T-shirts et casquettes à  son effigie. Et l'album le jour le plus plus se vend comme de petits pains chez tous les disquaires parisiens.

King Kester Emeneya a l'intelligence intuitive très poussé, il a fait un parellèlisme avec ce qui s'était passé en seconde guerre mondiale où les alliés s'étaient liés pour attaquer Hitler avec sa politique nazie de même King s'en prend aux leaders autoproclamés de la musique congolaise.

Avec lui on parle musique, culture, démocratie, avenir de la République Démocratique du Congo. On peut aborder autant des thèmes que l'on veut , il vous répondra dans toute sa simplicité avec un réfrain qui lui est familier:" Je parles comme je pense ! ".

Grand leader de la musique congolaise qui reconnait ses talents et ne s'en cache pas, Kua Mambu MUBIALA gêne par son parler vrai. Précurseur et visionnaire, king Kester Emeneya est souvent en avance avec son époque, lorsque le public congolais pense qu'il faut sortir un album tous les deux mois pour être reconnu et exister, lui prend son temps: il ne vit pas sa vie d'artiste à  l'aune des hits parades.

Mais ce temps élastique qu'il prend lui joue parfois de mauvais tours. De 60 aux années 80, c'est la musique congolaise qui faisait bouger l'Afrique.

Aujourd'hui la musique commerciale a tuée la musique congolaise, il n'ya plus de chansons anthologiques qui résistent au temps dit-il. On fabrique des artistes - la presse et certains producteurs sont pointés du doigt-dont les chansons ne durent que le temps d'une rose au soleil. Pour king Kester Emeneya, son album "le Jour le plus long" marque l'arrêt des faux artistes musiciens.

King Kester Emeneya a été "Panthéoniser" par ses fanatiques en 1998

King Kester Emeneya dédicace des t-shirts et casquettes à  son éffigie.

Le grand Nkukuta est précursseur et visionnaire dans la musique congolaise. C'est lui qui a introduit le synthétiseur dans la musique grà¢ce à  sa chanson " NZinzi". C'est Nkua Mambu qui le premier a sorti un album double cds, c'est lui qui a initié les grandes affiches pour la sortie des albums. C'est lui le premier qui remplit le stade de martyrs en 1998 lors de son retour au pays après une dizaine d'année d'absence. L'accueil fut tellement populaire et chaleureux que King Kester Emeneya eu les larmes aux yeux, un fanatique s'est écrié " King okoti na Panthéon". C'est son intelligence intuitive qui l'a poussé à  faire recours à  une pléade d'arrangeurs connus pour leur expértise musicale: Faugus Izeyidi,Vangu Guvano, Zadio kazadi pour son album le jour le plus long. Au lieu de plagier le son , il a laisser faire ceux qui ont l'habitude de créer.

King Kester Emeneya déclare "Lorsque je dors je dessine le Congo a ma façon".

Le gouvernement Congolais vient de décaissés pour les artistes musiciens uniquement la somme de 2.000.000 $ qui sera géré par le ministre Adolphe Mozito, dans le cadre du fond d'assistance professionnelle. Il est fort dommage que pour le gouvernement de la Troisième République l'art se limite à  la musique alors que les plasticiens et autres artistes doivent aussi bénéficier de cette aide. Déjà  rien qu'à  Kinshasa ,la capitale congolaise il existe plus de 40.000 groupes musicaux enregistrés.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 9 juillet 2007

Armes: La "Kalachnikov" a 60 ans!

Armes: La "Kalachnikov" a 60 ans!

Freddy Mulongo, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Kalachnikov.jpeg, mar. 2020
Le vendredi 06 juillet dernier, une conférence de presse s'est tenue à  Moscou. Cette conférence de presse a marqué un anniversaire particulier. Il ya 60 ans , un ingénieur de l'armée russe, Mikhaïl Timofeïevictch Kalachnikov, mettait au point l'arme automatique la plus diffusée au monde: l'AK-47.

Blessé dans son blindé lors de la bataille de Briansk en 1941, c'est à  l'hôpital que Mikhaïl Kalachnikov imagine cette arme légère, simple à  utiliser, précise, fiable et bon marché. Aujourd'hui le Kalachnikov est présente dans l'arsenal militaire de plus de 80 pays. Et on estime à  100 milions le nombre d'AK-47 qui sont en circulation et arment les milices, guérillas et bandits du monde entier. Les licences accordées par l'URSS à  une quinzaine de pays ont entraîné une production massive et incontrà´lée. Un destin hors de toute réglementation que regrette son créateur, mais cela n'empêche pas l'Automat Kalachnikova 1947 de continuer à  faire des ravages. M.Kalachnikov vit encore, il a 87 ans . En pleine forme, il ouvre un musée à  sa gloire à  Moscou. Les Russes le tiennent pour un héros et pourtant sa Kalachnikov a fauchée des milliers de vie sur le continent africain.

La RDC sous embargo d'armes mais celles-ci circulent !

Les Congolais ignorent que notre pays est sous embargo d'armes. Embargo décrétait sous le Maréchal Mobutu qui n'a jamais été levé. Cet embargo a eu pour conséquence l’affaiblissement de l'armée congolaise pendant que les armées de pays voisins continuaient à  s'équiper. Autre conséquence , l’implantation sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo des milices armées qui rançonnent, rackettent, pillent , violent et tuent les paisibles citoyens sans défense grâce à  leur Kalachnikov. Il est inquiétant de voir toutes les armes qui circulent en République Démocratique du Congo. Lors de divers bouclages effectués dans les quartiers de Kinshasa et ce sont les Kalachnikov qui sont saisies dans des maisons des particuliers où chez les déserteurs de l'armée où de la police. Sous l'Afdl et lors de la seconde guerre de 1998, beaucoup de jeunes gens sont entrés dans l'armée et la police pour défendre soi-disant le pays de l'agression mais surtout pour percevoir les 100 $ de salaire promis. Le chômage aidant, les diplômés chômeurs mais aussi les bandits de grand chemin s'enrà´lèrent. Sans passer par une académie militaire, après avoir reçu tenue militaire , bottes et l'AK-47: Ces civils devenus militaires et policiers par la force des choses et pour le besoin de défense le pays agressé vont commencer à  utiliser le Kalachnikov comme arme de menaces, intimidations pour mieux dompter les congolais.

Transition Congolaise, prime aux Seigneurs de guerre!

La transition Congolaise aura été une prime par outrance aux seigneurs de guerre et miliciens de toutes aventures. La communauté internationale a cru bon en initiant le dialogue inter-congolais entre les belligérants, les Eglises et la Société civile d' "en Haut " , les congolais allaient non seulement "dialoguer" entre eux mais surtout trouver les solutions du pays. L'issue du dialogue inter-congolais fut le partage comme un gâteau d'anniversaire du pouvoir à  tous ceux qui avaient pris part aux travaux de Sun city en Afrique du Sud. L'arrogance fut elle qu'on a entendu des gens dire " vous n'aviez qu'aller à  Sun city" de la part de ceux qui y étaient...les congolais qui étaient resté au pays n'avaient plus rien à  dire alors qu'ils sont majoritaire. La minorité auto-proclammée va faire sa sa loi. Bien qu'ayant tronquées leurs treillis militaires , Kalachnikov.. contre les costumes trois pièces . Les animateurs de la transition ont montrés leur limite dans la gestion de la chose publique. Ils sont demeuré chefs de bande, chefs de guerre..Kalachnikov aux pieds et derrière le dos.

Le revers de la politique de désarmement et réinsertion

La politique de désarmement et réinsertion des miliciens a du pain sur la planche pour plusieurs raisons: Comment intégrer dans la société , ceux qui ont pris de les armes et ont fait couler le sang des innocents?. En leurs payant des vélos , en leurs construisant des maisons alors que les villageois qui ont été victimes des exactions, eux doivent continuer à  travailler de leurs mains pour survivre. Malins les miliciens ont compris qu'avec l' opération arme contre vélo, ils peuvent mieux s'enrichir. Ils apportent une seule arme en cachant les autres et se rendent dans les autres villages où se déroulent la même opération : avec 5 armes , ils peuvent avoir 5 vélos et ne se privent pas. La République Démocratique du Congo n'est pas un pays fabricant d' armes mais d'où proviennet toutes ces armes qu'on retrouvent sur l'étendue de la RDC?. Quelques soient les raisons que peuvent avancer les autorités d'un pays, elles ne doivent jamais armer les populations civiles !!!. En Afrique, avec 50$ ou 35 euros on peut se procurer une Kalachnikov, l'arme la moins chère mais aussi la plus tueuse des populations africaines. Au Congo démocratique où les policiers se considèrent comme des militaires par leur tenues- bottes militaires, bérets au lieu de casquettes... et ils ont la même arme: la Kalachnikov.

Lire la suite...

Partager sur : Partager