Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - liberté presse

Fil des billets Fil des commentaires

jeudi 3 novembre 2022

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba : Le plus grand prédateur de la liberté de la presse: 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés !

BenaMpuka : Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba : Le plus grand prédateur de la liberté de la presse: 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1667511711722.jpg, nov. 2022

ANGWALIMA TSHILOMBO TSHINTUNTU TSHIFUEBA, LE MARÉCHAL PUTAIN DU KONGO 

La République des BenaMpuka, avec ses tribaux, tribalistes et tribalisés, commence à se fissurer. Le bateau Kabeya Kamuanga prend l'eau partout... Les rats quittent le Titanic même si des musiciens écervelés jouent encore au Djalelo.

Alors que les aboyeurs institutionnels n'aboient plus. Les vociférations de vociferateurs sont devenues très rares, Journaliste en danger (JED) vient de se démarquer du lot.

« Sous Félix Tshisekedi, le journalisme se meurt » a déclaré (JED): 37 journalistes arrêtés, 49 menacés, 18 agressés, 17 médias ou émissions interdites, 2 journalistes enlevés et 1 journaliste tué !

Angwalima Tshilombo Tshintuntu Tshifueba le jour de sa prestation de serment "LORETA MERTIRA MERTA" avait déclaré qu'il n'y aurait plus des journalistes en prison. En tout cas pas durant son mandat "USURPÉ"! 

Mabundi Fatshi est donc un prédateur de la liberté de la presse au Kongo !

Fathi Béton avec sa cohorte des Talibans n'edt rien d'autre qu'un tyran qui bâillonne la liberté d'expression au KONGO.

L’ONG journaliste en danger (JED) a rendu public son rapport annuel d’observation et d’analyse sur l’état des médias et de la liberté de la presse en RDC. C’est dans le cadre de la célébration, mercredi 2 novembre 2022, de la journée mondiale de lutte contre l’impunité des crimes commis contre les journalistes.

Ce rapport de journaliste en danger met un accent sur les menaces et attaques enregistrées au cours de l’année 2022 contre les médias et les journalistes Kongo.

Dans ce rapport, JED a dénombré au moins 124 cas d’atteintes à la liberté de la presse qui se repartissent de la manière suivante :

49 journalistes menacés

37 journalistes arrêtés

18 journalistes agressés

17 médias ou émissions interdites

2 journalistes enlevés

1 journaliste tué.

Ces chiffres sont en augmentation par rapport à l’année 2021 où JED avait compté 110 cas et 116 cas en 2020.

Freddy Mulongo Mukena

Réveil FM International

Lire la suite...

Partager sur : Partager