Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

lundi 1 juin 2020

RDC: Avocat au barreau de Matete à Kinshasa , Me Nico Mayengele est toujours du côté de la loi et du droit!

RDC: Avocat au barreau de Matete à Kinshasa , Me Nico Mayengele est toujours du côté de la loi et du droit!

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Nico Mayengele 9.jpg, juin 2020


Le président de Congo Normal s'est illustré dans la défense des journalistes et activités de droits de l'homme arbitrairement et abusivement interpellés et arrêtés. Depuis qu'il défend la "Vérité des urnes", Me Nico Mayengele est sujet à des intimidations, menaces de mort. Les Tontons Macoutes du régime d'Angwalima Tshilombo Tshintuntu-Tshifueba le menace d'enlèvement.

Avec tous les morts que Tshilombo a dans sa conscience depuis son deal satanique avec Alias Kabila, il y a un an et cinq mois, s'en prendre à l'un des brillants avocats de Kinshasa, est-elle sa seule préoccupation ?
Le soutien de Réveil FM International à Me Nico Mayengele est sans failles et conditions.

Angwalima Tshilombo Tshintuntu=Tshifueba continue à se moquer du peuple Congolais.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 4 décembre 2019

La France piégée par l'ignoble "Loi Richard Gisagara" !

Lorsqu'Emmanuel Cattier, un Français pro-Kagamé et radicalisé contre la France m'écrit dans un commentaire que tous les Africains devraient se liguer contre le "Néocolonialisme de France". Je rigole, Paul Kagamé son champion qu'il défend est le plus grand pyromane, criminel et "Négationniste" de 12 millions des morts en République démocratique du Congo ex-Zaïre ! Au grand jamais, moi Freddy Mulongo, je ne combattrai la France pour Paul Kagamé ou d'autres criminels dictateurs sanguinaires africains et mondiaux. Ceux qui tuent des peuples pour leurs pouvoirs égoïstes n'auront jamais notre soutien.

La France est responsable du génocide des Rwandais, se sont dits des kagamistes et Kagamisés radicalisés, infiltrons là  pour mieux la faire payer. C'est ce qui se passe actuellement. Paul Kagamé, le dictateur Rwandais, bourreau du peuple congolais avec ses 12 millions de morts en République démocratique du Congo est entrain de réussir son coup ! La France est piégée par "La loi Richard Gisagara", avocat de Pontoise et membre de la fameuse "Communauté Rwandaise de France. En effet, patrie des droits de l'homme, la France risque de se retrouver en porte-à  faux avec ses propres idéaux et valeurs républicaines. La déclaration universelle des droits de l'homme de 1948 va voler en éclat ! Pour cause ? Richard Gisagara, membre du FPR, masque de Paul Kagame et son bras droit, s'est concocté une loi qui porte son nom contre le génocide des Rwandais. Tous extrémistes Kagamistes et kagamisés radicalisés, qui n'ont pas réussi à  faire condamner la France pour le génocide des Rwandais, s'engouffrent sur la loi dite "Richard Gisagara", et trouvent en dernière une opportunité pour arriver à  leurs fins. Ils brandissent comme une matraque la "Loi Richard Gisagara" parue au Journal Officiel français en janvier-février 2017, pour faire condamner des journalistes, intellectuels, chercheurs et universitaires qui ont pour rà´le d'analyser des faits et donner des opinions.

Paul Kagamé, dictateur Rwandais et bourreau du peuple congolais avec ses 12 millions des morts, qui en a toujours voulu à  France et aux officiers et militaires Français, a trouvé une vraie parade. Grà¢ce à  son homme de main, Richard Gisagara, un Franco-Rwandais, il va faire condamner la France par ses journalistes, intellectuels et universitaires interposés.

Le 8 avril 2019, Richard Gisagara, "Avocat Museleur" après avoir fait pression sur Mediapart dont le rà´le : Loi dites " Gisagara " du nom de l'avocat Maitre Richard Gisagara, avec l'Association CRF de la Communauté Rwandaise de Fran pour dépublier mon article : Charles Onana: 6 avril 1994-6 avril 2019, 25 ans de mensonges, de silence sur l'assassinat de deux chefs d'Etat africains! Richard Gisagara, un extrémiste s'en est vanté dans un tweet. Et sa mise en demeure à  Mediapart n'a été écrit le 12 avril 2019. Le Shérif de Paul Kagamé, tire d'abord et discute après !

Les trois raisons que Réveil FM International réfute Richard Gisagara, homme de main de Paul Kagamé:

1. Richard Gisagara est avocat en France. Membre du FPR de Paul Kagamé, il est aussi avocat d'une nébuleuse "Communauté Rwandaise de France" qui n'est Rwandaise que de nom car essentiellement des Tutsi alors même pour ceux qui connaissent la réalité rwandaise est composée des trois communautés: Hutu, Tutsi et Twa ! Pourquoi cette association se dit "Communauté Rwandaise de France" CRF, exclue les deux autres tribus rwandaises et n'en défend qu'une communauté ? Il y n'en a pas des Hutu et Twa en France ? En plus le CRF est constitué d'une vingtaine des rescapés Tusti du génocide Rwandais. Si la France était le monstre qu'ils combattent et veulent abattre, pourquoi le pays de Voltaire et Hugo les a-t-ils accueilli sur son sol ? Pourquoi la France les a même intégré en leur octroyant la nationalité française ? La France est-elle vraiment si criminelle que ça ? La toge noire se respecte. Un avocat doit se conformer à  la loi. Richard Gisagara, qui est au service de Paul Kagamé, use et abuse de la loi. Il profite des institutions françaises démocratiques pour instaurer la terreur la France sur le génocide des Rwandais.

2. Richard Gisagara est "Juge" ! Il condamne les journalistes, intellectuels et universitaires qui ont l'esprit délinquant avant même que le vrai juge les condamnent ! C'est un abus de pouvoir énorme. Il fait pression avec des mise en demeure aux rédactions avec amende de 45 000 euros. Aucun média alternatif non sponsorisé n'est à  mesure de payer cette somme. Le musellement est donc acquis par cet avocat Kagamiste profiteur de la France. En ce qui concerne Réveil FM international, Richard Gisagara peut directement cette somme au près de son patron Paul Kagamé, criminel, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo.

3. Richard Gisagara se transforme en "Gendarme" ! Il tracte, rétracte et détracte tous ceux qui n'encensent pas sur le génocide des Rwandais. Ceux qui émettent une seule critique et hop ! Arrestation, un an de prison et 45 000 euros d'amende ! Richard Gisagara qui a la loi pour lui tout seul fait la loi. Il suffit de tousser "génocide des Rwandais" pour se voir traîner devant le juge. Heureusement en France, les juges ne sont ni embrigadés ni aux ordres de Paul Kagamé. Un individu de surcroît un avocat qui a le plein pouvoir de tout et surtout ce qui touche au génocide des Rwandais qui nous dit qu'il en abusera pas ? Richard Gisagara a besoin de faire tomber des têtes en France pour prouver à  son maître de Kigali, qu'il accompli la mission lui assignée.

Lire la suite...

Partager sur : Partager