Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - martin Fayulu

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 2 novembre 2020

Concertations de Mangéristes, Fayulu seul Rassembleur et Fédérateur du peuple congolais!

Concertations de Mangéristes, Fayulu seul Rassembleur et Fédérateur du peuple congolais!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Martin Fayulu F.jpg, nov. 2020 

Etre politicien au Congo ne doit plus aller avec des mensonges éhontés, fourberies et roublardises. C'est d'abord respecter le peuple congolais et accéder au pouvoir par l'élection et non par nomination électorale. Tshilombo est dangereux pour le Congo. Il est un danger pour le pays, avec ses deals, ses engagements et ses revirements. Fayulu est Rassembleur et Fédérateur du peuple congolais.

freddy-mulongo-martin-fayulu-f

   Etre politicien au Congo ne doit plus aller de paire avec des mensonges éhontés, fourberies et roublardises. C'est d'abord respecter le peuple congolais et accéder au pouvoir par l'élection et non par nomination électorale. Tshilombo est dangereux pour le Congo. Il est un danger pour le pays, avec ses deals, ses engagements et ses revirements. Fayulu est Rassembleur et Fédérateur du peuple congolais.                                                                                                         Le manque de respect au peuple congolais devient insupportable! Notre peuple n'est pas un paillasson où des dealers viennent s'essuyer des pieds pour accéder au pouvoir mirifique.  Intègre et pacifique, Martin Fayulu respecte le peuple congolais. Il ne se vend pas et n'a rien à vendre puisqu'il a le peuple congolais avec lui. Avec plus de 62%, Martin Fayulu a refusé d'aller à Kingakati pour faire un deal. Il n'a jamais rencontré Alias Kabila. Ni le jour ni en catimini la nuit. Président nommé, Tshilombo est arrivé au pouvoir en janvier 2019 à l’issue d’un accord confidentiel signé avec son prédécesseur, Joseph Kabila, et d’un processus électoral manipulé mais pacifique. Les concertations de Mangéristes et politcailleurs ventriotes, ventripotents vont se terminer en eau de boudin. La coalition FCC-CACH existe par un deal, nuitamment à Kingakati, cautionnés par trois chefs d'Etat africains: Abdel Fattah Al Sissi de l'Egypte, Uhuru Kenyatta du Kenya et Cyril Ramaphosa de l'Afrique du sud. Par quel mécanisme Tshilombo peut-il mettre fin à son alliance avec le FCC ? 

freddy-mulongo-mafa-z
freddy-mulongo-mafa-vLe patriote est un amoureux de la patrie attaché aux valeurs républicaines. Un patriote ne va pas voler le destin de tout un peuple avec un deal pour bénéficier d'une nomination électorale et s'enrichir, au détriment du peuple qu'il prétend défendre !  Le patriote n'est pas dans des "Coops", il  aime son pays et sa patrie, pas pour saigner les caisses de l'Etat. Le patriotisme est toujours  le dévouement d'un individu envers le pays qu'il reconnaît comme étant sa patrie. 
freddy-mulongo-mafa-1
freddy-mulongo-mafa-2
freddy-mulongo-mafa-3
freddy-mulongo-mafa-4
freddy-mulongo-mafa-5
freddy-mulongo-mafa

Il ne bronche pas, Martin Fayulu est plus Rassembleur et Fédérateur du peuple congolais, que Tshilombo, qui est dans le déni perpétuelle. Fayulu le très populaire homme populaire de la République démocratique du Congo, qui a gagné l'élection présidentielle du 30 décembre 2018 n'est pas dans des compromission politico-politiciennes. Il est extrêmement populaire à Béni, Butembo, Bunia, Goma, Kikwit, Masimanimba, Kinshasa, Lubumbashi, Inkisi, Matadi, Mbandaka, Isiro,  Popokabaka, Inongo, Kisangani, Uvira, Kamanyola...la diaspora congolaise respecte Martin Fayulu pour ses convictions et prises de position. Contrairement à Tshilombo qui n'a pour seul bagage que le nom d'Etienne Tshisekedi qu'il a récupéré après la mort de ce dernier. Habitué aux fourberies, roublardises, le dribbleur patenté Tshilombo est un enfarineur. L'ancien pizzaïolo de Bruxelles n'a jamais oublié les techniques de son métier. 

Des "Concertateurs" n'auront que leurs yeux pour pleurer lorsqu'ils constateront, que Tshilombo veut les utiliser comme marches pieds pour atteindre ses objectifs. Avec 722 conseillers tous des Bena Mpuka, Luba Kasaïens , le fils de Marthe Kasalu Jibila est incapable de diriger le Congo. C'est en consultant les politicailleurs ventriotes qu'il va y arriver ? 

Qui lui a dit d'aller à Kingakati pour faire un deal et bénéficier d'une nomination électorale ? Pourquoi consulte-t-il maintenant ? L'incapacitaire aurait dû consulter le peuple congolais pour voir si sa démarche va aboutir. Alias Kabila  est froid et rusé. Lors de 1+4=0, Jean-Pierre Bemba , vice président de l'Ecofin, qui croyait avec ses fourmis rouges en faire un boucher, a fini 10 ans à la Cour Pénale Internationale (CPI) ? Tshilombo, un habitué des fourberies et roublardises, se trompe d'adversaire. 

Sa démarche ne concerne pas le peuple congolais. Lorsque martin Fayulu a proposé un plan de sortie de crise avec des réformes institutionnelles, Tshilombo a ironisé qu'il fallait qu'il aille le déposer à l'Assemblée nationale. C'est lui qui constate maintenant que son mariage avec Alias kabila ne fonctionne pas ? Les politicailleurs du  FCC sont claires et avenants : la rupture FCC-CACH ne viendra pas d'eux.

freddy-mulongo-alias-kabial-mariage-tshilombo-1
freddy-mulongo-alias-kabial-mariage-tshilombo

Quelques tweets croustillants de notre compatriote Berry Mukatone @Bmueka, le meilleur de la twittosphère sur la RDC et d'autres compatriotes: 

Berry MUEKATONE @Bmueka "Des consultations inutiles et chronophages pendant que la misère et les tueries perdurent. Le fcc restera majoritaire selon l'accord qu'il avait signé. S'il dissout l'assemblée, il tombera dans le fût. Il n'a pas d'autre choix, baisser son froc une fois de plus ou démissionner".

"Il flotte un parfum de fin de règne de l'esbroufe, à moins d'un miracle, la majorité fcc ne bougera pas et l'emberlificoteur devra se soumettre ou se démettre et ça ne sera pas l'apaisement mais l'abaissement et l'opprobre qui va avec. Le barbu joue avec sa proie qui divague…"

Hum, ça sent le roussi ! Il a magouillé seul, il a mangé seul avec sa famille et ses amis, maintenant qu'il est tenu à la gorge, il crie au secours, mais son appel est inaudible. On ne sort pas un serpent du trou au risque de se faire mordre. On est là, on regarde seulement !

Franck Sando Kanda Diamala @sandokanda  Un proverbe Mbala dit: "Dungu-lu-mugobu agashi mbadi". C'est à dire L'homme stérile est souvent menteur et accuse sa femme. (Donne à l'homme stérile deux femmes pour le mettre à l’épreuve). Genève, Nairobi et Kingakati, qui peut encore faire confiance à ce menteur Fatshi ?

Bulukutooth @Bulukutu Ce n'est pas de la faute des congolais si Tshilombo est un traitre. Il l'est devenu tout seul. Il l'est devenu par lui même. Ceux-là peuvent le secourir.

Eband @ Noella @EbandNoella1 Mon pauvre pays c comme si klk1 veux se séparer de sa femme il le dit a tout le monde sauf à la concernée. Nous pensons qu'au préalable il a fallu prendre la décision puis nous faire part seulement du rapport en lieu et place de nous dire que je vais faire des consultations.

tmb trehika @trehika_tmb Donc la vérité est devenue un sentiment haineux ???? Où l'intellectualisme se résume en soutenant celui qui a détourné l'avenir de tout un peuple en acceptant de faire un deal au détriment de la population congolaise ? Bokotuna ngulu..

 Le sioniste @EnochZinga " L'homme prudent voit le mal de loin...dit proverbes " le pardon c'est une puissance qui libére , et la repentance sincère et vrai commence par le renoncement, il doit commencer par quitter et dénoncé le deal

 Union Nationale des Démocrates Congolais (UNDC) @UnionUndc Rien de bon ne peut sortir chez Tshilombo.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 24 octobre 2020

Tshilombogate: Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire !

Tshilombogate: Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fayulu Président Elu 1.jpg, oct. 2020

Crises institutionnelles voulues, engagées et installées avec Tshilombo en RDC. Le casseur de la République, liquidateur du Congo et Balkanisateur au pays de Kimbangu patauge dans des crises enchevêtrées. Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire avait proposé un plan de sortie de crises. Tshilombo veut s'appuyer sur des troubadours, politicailleurs ventriotes. Va-t-il s'en sortir ?

bache-eyet-100x80-cm

Crises institutionnelles voulues, engagées et installées avec Tshilombo en RDC. Le casseur de la République, liquidateur du Congo et Balkanisateur au pays de Kimbangu patauge dans des crises enchevêtrées. Martin Fayulu, grand homme politique et visionnaire avait proposé un plan de sortie de crises. Tshilombo veut s'appuyer sur des troubadours, politicailleurs ventriotes. Va-t-il s'en sortir ?

Martin Fayulu est un grand homme politique et visionnaire en République démocratique du Congo. Avec ses plus de 62%, victime d'un hold-up électoral, orchestré par Tshilombo et Alias Kabila, dans un odieux et satanique deal à Kingankati, contre le peuple congolais, Martin Fayulu, pacifiste et non violent, n'a jamais usé des violences pour récupérer son imperium volé. Tshilombo est un imposteur et usurpateur. 

Président élu du peuple congolais, Martin Fayulu s'est empressé , il y a un an, de proposer un plan de sortie de crise. La vérité des urnes étant l'autoroute pour emprunter la démocratie à grande vitesse. On lui rigoler au nez. 

Dribblages mirifiques, fourberies pathétiques et roublardises tarabiscotées émaillent la présidence usurpée de Tshilombo, qui dirige le Congo par défi. Tshilombo est illégitime ! Il est le plus grand voleur de destin du peuple congolais. Il n'a aucun respect à notre peuple. Tshilombo a une épine dans son pied gauche et des cailloux dans sa chaussure droite. Comment peut-il marcher ? Il a contre lui le peuple congolais et sa diaspora résistante. Il a contre lui tous les politicailleurs, ventriotes et girouettes avec qui il a fait des deals puis trahi après: UNC de Vital Kamerhe, FCC-PPRD d'Alias Kabila. Qui a trahi, trahira !  Tshilombo n'a avec lui, que des troubadours politiques, sans épaisseurs ni convictions politiques mais des quémadeurs d'emploi, qui végètent et soutiennent la fraude électorale pour se retrouver. Ils sont des habitués des plateaux de télévision et dialogues, concertation et autres forums. Ils viennent pour capter la lumière et n'ont aucune assise sur terrain: Claudel Lubaya, Adam Bombole, Gabriel Mokia, Franck Diongo, Noël Tshiani...mais surtout ses Bena Mpuka, Talibans, Ethno-Tribalistes et Wewaïstes, fanatiques lobotomisés et écervelés: des moutons de Panurge !

freddy-mulongo-troubadours-politiques

Des crises institutionnelles enchevêtrées  sont réelles, installées et deviennent ataviques. Avec ses 700 conseillers tribaux, tribalisés et tribalistes à la présidence usurpée, Tshilombo a fait la sourde oreille aux propositions citoyennes, patriotiques et politiques de Martin Fayulu. Pour mieux enfariner le peuple congolais, Tshilombo a emprunter des pistes villageoises, comme raccourcis, croyant arriver plus vite.  le plus grand "Tribaliste" du Congo  a cru bon de s'appuyer uniquement  sur ses frères tribaux "Luba Kasaïens" pour diriger le Grand Congo par défi, foulant aux pieds l'unité nationale et sabordant la souveraineté et l'intégrité territoriale durement acquise sous Mobutu.

Après la prestation de serment forcé, de ses trois juges tribaux, pour contrôler la cour constitutionnelle à sa guise, Tshilombo a franchi le Rubicon. La salle de congrès du parlement au Palais du peuple , a été envahi par des Bena Mpuka et autres Talibans, qui ont entonné l'hymne de l'Udps, comme si nous étions à Kabeya Kamuanga,  en lieu et place de l'hymne national, le debout congolais. Et lui Tshilombo au lieu de recadrer ses ouailles fanatisés, s'est empressé de faire le signe de victoire. On croit rêver ! signe de victoire contre qui ? Le peuple congolais ? Ou contre ses partenaires du FCC qu'il vient de rouler dans la farine ?

Crises institutionnelles ancrées et enchevêtrées, Tshilombo croit s'en sortir avec une pichenette: il s'engager à consulter des politicailleurs, ventiotes, troubadours et girouettes politiques.

Tshilombo est illégitime, il a volé le destin de tout un peuple. L'incapacitaire voulait le tapis rouge à tout prix. Il s'embourbe dans ses promesses farfelues et mensonges éhontés. Aucune décision sérieuse n'a été prise depuis qu'il trône arbitrairement sur le Congo.  Tshilombo est le problème du Congo. Il n'est pas la solution de notre pays. 

Casseur du pays, liquidateur du Congo et Balkanisateur de la RDC, en deux ans au pouvoir, Tshilombo est dangereux. Il est le pire pseudo-président que le Congo n'a jamais connu. Piètre politicailleur "Libumucrate". Il s'est revelé être un pillard des caisses de l'Etat, sa course à l'enrichissement rapide et illicite n'a d'aucune mesure, avec Tshilombo la mafia s'est officialisée. 

Martin Fayulu demeure le président élu du peuple congolais. Tshilombo devra demander rendez-vous au Faden House, si on peut le recevoir. Qu'il se détrompe, Martin Fayulu ne verra jamais Tshilombo en catimini. Il ne viendra pas faire la queue à la présidence usurpée. 

C'est au toujours au receleur d'aller restituer l'objet volé. Or l'élection d'un peuple est immatérielle. On ne peut le quantifier. Seul le pardon libère. Tshilombo doit demander pardon au peuple congolais. Sinon, lui et Alias Kabila sont bons pour la poubelle de l'histoire. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

dimanche 16 décembre 2018

Martin Fayulu, "homme sans base", de Zéro à  Héros !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Martin Fayulu a la bravoure de Papa Simon Kimbangu, la vaillance de M'siri roi du Garenganze, le patriotisme de Patrice Emery Lumumba et l'intégrité du premier Président Joseph Kasa-Vubu...Buldozzer politique et rouleau compresseur de l'opposition, Martin Fayulu est le plus populaire des opposants en RDC, depuis le Maréchal Mobutu à  ce jour. C'est lui, le Président, pas un autre. Et c'est donc Martin Fayulu qui fait peur Alias Joseph Kabila et ses apparatchiks, dignitaires du régime d'imposture et d'occupation. Le 23 décembre avec ou sans élection, c'est Martin Fayulu qui prend les rennes du Congo-Kinshasa. Le grand libérateur du Congo étend son Aura sur toute l`étendue du territoire et dans quelques jours, les carillons sonneront dans chaque maison pour vous annoncer la bonne nouvelle. à‡a ne sera pas la nativité, mais la renaissance de la RDC.

Martin Fayulu fait vibrer toute la République démocratique du Congo

Dans un Grand Congo avec ses 80 millions d'habitants, l'imposteur et incapacitaire qui règne par défi, dans une interview accordée au "New York Times" en date du 3 avril 2009 et dans un entretien accordé au "Soir" en date du 10 mai 2009, Alias Joseph Kabila très méprisant avait eu l'outrecuidance de déclarer: ``J`ai besoin de dix ou quinze hommes pour changer le pays». ``Pour transformer un pays comme le Congo, il ne faut pas compter sur mille personnes, il faut avoir dix, quinze personnes bien déterminées. Alors avec elles, on peut transformer un pays, une société...» ! Les corrompus godillots ont applaudi avec hilarité !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Vrai Kinois, Martin Fayulu, depuis qu'il a été désigné candidat commun de l'opposition à  Genève étonne plus d'un. Il faut dire que les deux Troubadours Dupont-Dupond, Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, qui ont renié leurs signatures de Genève, ils ont parjuré. Corrompus par le régime de Kinshasa pour atomiser l'opposition et disperser des voix, sous la houlette de l'Ouganda et du Rwanda, deux pays agresseurs et receleurs des ressources du Congo, les deux ont signé un accord balkanisateur de Tutsi Power à  Nairobi.

Martin Fayulu fait vibrer toute la République démocratique du Congo

Après Genève où il a été élu par ses pairs comme candidat commun de l'opposition congolaise et depuis son retour à  Kinshasa pour battre campagne, Martin Fayulu n'a cessé de faire mentir des sondages, d'impressionner, de surprendre tout le monde à  chacun de ses déplacements dans les coins et recoins de la République démocratique du Congo. Du soldat du peuple, Martin Fayulu est devenu un héros ! Il a éclipsé tous les pseudos-opposants, opposants mangecrates qui mangent dans la main du régime la nuit et font du bruit le jour, qui prétendaient être plus populaires avec des bases innommables.

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Qualifié abusivement de leader sans base, Martin Fayulu fédère et rassemble des centaines de milliers de Congolais dans sa campagne électorale, là  où Emmanuel Ramazani Shadary à  bord de sa jeep salue les nuages, de la poussière et des poussins et poules qui traversent la rue. Quant aux deux troubadours-Nairobistes, ils vadrouillent et sont en promenade de santé au lieu de battre campagne. De tous les candidats Emmanuel Ramazani Shadary (FCC) et Félix Tshilombo (CACH), seul Martin Fayulu a vu sa campagne entravée par le régime. Emmanuel Shadary, Félix Tshilombo et Vital Kamerhéon, les vrais dauphins d'Alias Joseph Kabila n'ont jamais été inquiétés ni perturbés dans leur fiasco de campagne. La popularité de Martin Fayulu a rendu fou les pseudo-opposants, ils ont été ridiculisé surtout à  l'Est de la République démocratique du Congo. Le régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Joseph Kabila a même empêché, Martin Fayulu d`atterrir à  Kindu, ville supposée fief du candidat d'Emmanuel Ramazani Shadary. On a intenté à  la vie de Fayulu à  Lubumbashi, il y a eu des morts, y compris à  Kalemie. On l'a empêché d'atterrir à  Kolwezi. On a bloqué son avion à  Goma !

Martin Fayulu est le candidat le plus populaire de la République démocratique du Congo.

Extrêmement populaire, Martin Fayulu est devenu le plus redouté, et même le plus craint des opposants. Martin Fayulu est passé en un temps record d'un opposant lambda à  l'opposant le plus populaire du pays. Il est devenu aujourd'hui l'opposant qui, selon le peuple, incarne véritablement le changement ! Comme l'avait dit Félix Tshilombo au sortir de primaire de l'opposition de Genève, le changement aujourd'hui, s'appelle "Martin Fayulu", et le peuple l'a compris.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 12 novembre 2018

RDC: Dynamique Fayulu Président, espoir de tout un peuple !

Martin Fayulu, Président de l'espoir !

Emmanuel Ramazani Shadary qu'Alias Joseph Kabila a sorti en dernière minute de sa poche comme son "Dauphin" a plusieurs boulets à  ses pieds: Ancien ministre de l'Intérieur, il est affublé de surnom de "Boucher du Kasaï" et traîne avec lui les odieux assassinats de deux experts des Nations-Unies, plusieurs milliers de Kasaïens enterrés dans de fosses communes, l`assassinat du chef "Kamwina Nsapu", les exilés du Kasaï en Angola...Il est sur la liste des autorités congolaises sanctionnés par l'Union européenne et ne peut même pas mettre ses pieds dans les 28 pays de l'espace Schengen et aux Etats-Unis. Plusieurs membres non consultés dans des commissions pour la campagne de Shadary ont quitté le navire. Ils ont été nommés à  la mode du FCC-Parti-Etat, résidu du MPR-Parti-Etat ! Le grand boulet, c'est les 17 ans de gestion calamiteuse de la RDC, avec ses crimes et pillages. Malgré ses ressources, la RDC est le pays le plus pauvre au monde et le congolais vit avec moins d'un dollar par jour. Chosifié et clochardisé, le peuple congolais n'en peux plus !

Martin Fayulu, Président de l'espoir !

Chapeau bas à  Martin Fayulu qui vient de remporter la primaire de l'opposition congolaise à  Genève. Il n'est pas le candidat surprise mais le candidat de l'opposition qu'il faut maintenant pour sauver le Congo et l'arracher des griffes des imposteurs et sanguinaires. Devant ses pairs qui ne déméritent pas, c'est lui qui a été désigné. Bravo donc à  Jean-Pierre Bemba, Moïse Katumbi, Felix Tshilombo Tshisekedi, Vital Kamerhe, Freddy Matungulu, Adolphe Muzito...Martin Fayulu, le soldat du peuple n'est pas arrogant. Il est modéré, tempéré n'use ni n'abuse de l'ostentatoire des politicailleurs ventriotes et mangeristes qui écument la classe politique congolaise. Martin Fayulu est proche de notre peuple. Il n'a jamais prétexté aller rencontrer des décideurs pour s'échapper d'une marche de l'opposition contre le régime sanguinaire, d'imposture et de prédation. Le peuple n'est pas idiot, il voit tout et sait tout ! Plusieurs fois embastillé, Martin Fayulu est demeuré droit et loyal à  l'égard des aspirations profondes de notre peuple. Il n'est pas comme Nicodème qui allait voir Jésus la nuit pour n'est pas être vu. Des ventriotes qui sont à  la mangeoire d'Alias Joseph Kabila, des opposants business n'ont qu'à  aller s'habiller ! Le Congo n'est pas un Ligablo des opposants. La République démocratique du Congo est un pays. On ne dirige pas un pays comme un boutiquier ! Dans un pays, on transcende ses aigreurs, élans tribalo-clano-ethniques pour privilégier l'intérêt général. Martin Fayulu est un homme politique congolais intègre. Il est le seul député national qui a accepté de devenir député de la Province de Kinshasa et ne siège plus au Palais du Peuple tout en posant l'acte de Zachée. Il a restitué ses émoluments.

En avril 2011, lorsque Martin Fayulu est venu nous voir Roger Bongos-Afrique Rédaction et Freddy Mulongo-Réveil FM International, au Centre d'Accueil de la Presse Étrangère (CAPE), il était Porte-parole de Dynamique Tshisekedi Président ! C'est aussi Roger Bongos-Afrique Rédaction et Freddy Mulongo-Réveil FM International qui avions organisé le premier grand oral de Martin Fayulu avec la diaspora congolaise à  Paris-La Villette.

En 2015, Martin Fayulu a été membre de la dynamique de l'opposition. En 2016, il s'est à  nouveau aligné derrière Tshisekedi à  Genval. Il n'a jamais rien demandé en retour. Martin Fayulu est un opposant aguerri mais humble. Il est l'étoile qui brille parmi certains pseudo-opposants qui négocient en catimini avec le régime d'Alias Joseph Kabila Kanambe Kazembe Mtwale.

Martin Fayulu est l'espoir du peuple congolais. Il aime son pays, le Congo et son peuple. Il n'est pas dans une démarche tribaliste et n'a pas une milice à  sa solde pour un sou. Il a à  plusieurs reprises braver les Tontons Macoutes du régime d'Alias Joseph Kabila. Ce qui s'est passé à  Genève n'est que justice. Martin Fayulu est Fédérateur et Rassembleur. Il n'est pas clivant. C'est un homme des convictions et valeurs républicaines. Ceux qui ne veulent de Martin Fayulu qu'ils aillent créer leur République démocratique du Congo sur la planète Mars.

Lire la suite...

Partager sur : Partager