Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - négationnisme

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 4 mai 2022

3 MAI 2022 : JOURNÉE MONDIALE DE LA LIBERTÉ DE LA PRESSE : CHARLES ONANA, UN DIGNE FILS D'AFRIQUE MIS EN EXAMEN POUR "NÉGATIONNISME"!

3 MAI 2022 : Journée mondiale de la liberté de la presse : Charles Onana, digne fils d'Afrique mis en examen pour Négationnisme !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

FB_IMG_1651635894595.jpg, mai 2022

Puisque Charles Onana est contraint au silence jusqu'à son procès et jugement, c'est à nous ses confrères et amis qui devront parler pour lui. Pourquoi cette mise en examen à la réélection du président Emmanuel Macron et non pas à son premier mandat ?

Paul Kagame, Hitler Noir va-t-il réussir à faire condamner Charles Onana pour mieux piller les ressources du Kongo ? Le génocide rwandais est son fonds de commerce, c'est son SATAN II pour museler des journalistes et bâillonner des universitaires. 

KONGO EST LA CHAMBRE À COUCHER DE MFUMU TATA KIMBANGU DIANTUNGUNUA ! LE SOL ET SOUS-SOL DU KONGO APPARTIENNENT À MVULUZI. 

Son ouvrage : "Rwanda : vérité sur l'opération turquoise" publié en 2019, Charles Onana l'a dédié à son ami, Pierre Péan, figure emblématique du journalisme d'enquête français, qui  a été à l’initiative de révélations sur le passé de François Mitterrand durant l’Occupation, ou encore sur la Françafrique et ses réseaux avec l’affaire des diamants de Bokassa. 

Charles Onana révèle dans "Rwanda : Vérité de l'opération turquoise" le "COUP D'ETAT CONTRE LE ZAÏRE DE MOBUTU SESE SEKO POUR MIEUX PILLER SES RESSOURCES PAR DES PAYS VOISINS : OUGANDA, RWANDA, BURUNDI des écrans des multinationaux prédateurs et pillards. 

Incroyable ! Paul Kagame Hitler Noir n'est pas seulement élancé, il a aussi des bras longs. Le Führer rwandais veut faire taire le politicologue, journaliste et écrivain, le très grand Charles Onana, un digne fils d'Afrique.

Charles Onana a un mental haut et moral d'acier. Il a décidé d'être du côté de la vérité. Elle coûte très chère, la vérité. Mais elle triomphe toujours face aux mensonges boutiquées pour nuire. 

Brillantissime, Charles Onana détricote minutieusement le fonds de commerce de Paul Kagame, Hitler Noir, bourreau du peuple Kongo, pillard et receleur des richesses et ressources Kongo. On doit parler du génocide des Rwandais car les Tutsis, Hutus et Twa ont été tués. Or pour le régime Kagamiste de Kigali, qui fait trembler les pays occidentaux, seuls les Tutsis ont été massacrés, tous les Hutus sont des génocidaires y compris ceux qui naissent pendant que j'écris ces lignes, quant aux Twa qui sont des pygmées, personne n'en parle. 

Son ouvrage "RWANDA : vérité sur l'opération turquoise" est le fruit de sa thèse académique défendue à l'université de Lyon. Les éminents professeurs se sont-ils trompés en lui octroyant une mention lors de sa défense de son doctorat en politique ? La France va-t-elle condamner ses propres professeurs rôdés dans l'exercice du savoir, qui exercent librement selon la dévise de la République : liberté-égalité-fraternité ? 

Le vrai "Négationniste", c'est Paul Kagame, Hitler Noir avec ses crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre, crimes de sang au Kongo !

Le Führer rwandais, Paul Kagame a plus de 18 Millions de morts Kongo sur sa conscience. De morts pour rien que personne ne veut voir et parler. Les génocidés Kongo font partie de l'Empire du Silence. L'omerta est placé sur les crimes du Führer rwandais au Kongo. Ouvrir la marmite du génocide rwandais au Kongo pour piller ses ressources, c'est accepter la diabolisation et un procès pour "Négationnisme"! 

Chevalier de la vérité, Charles Onana n'a jamais tué personne. Criminel et génocidaire au Kongo, Paul Kagame, Hitler Noir est un NÉGATIONNISTE EN PUISSANCE QUI JOUIT DE TOUTES LES IMPUNITÉS. 

Laissez libre le Dr. Charles Onana !

Nous, Congolais disséminés à travers la planète, avons découvert avec stupeur et indignation, par un article signé par Raphaël Doridant intitulé « Charles Onana mis en examen », qu’une plainte a été déposée en justice en France contre le politologue, journaliste et écrivain franco-camerounais, et ce pour « négationnisme ».

Le but de cette action initiée par l’association Survie, très proche du régime de Kigali, n’est autre que de tenter de museler l’un des rares journalistes et écrivains en France à avoir enquêté courageusement sur les tragédies survenues dans la région des Grands-Lacs africains (Rwanda, Burundi et RDC, notamment) depuis le début des années 1990s et dans lesquelles l’implication du chef de l’État rwandais et son armée ne fait aucun doute. La commission d’enquête des Nations Unies de juin 1998, le Rapport Mapping (2010) et plusieurs autres, se basant sur un examen minutieux des preuves, établissent clairement que les atrocités commises principalement par Paul Kagame et son armée « pouvaient être considérées comme des actes de génocide », si elles étaient prouvées devant les juridictions compétentes. Bref, les thèses défendues par le chercheur Charles Onana relèvent des questions soulevées autant par les instances de l’ONU, des sociétés civiles (non-inféodées) de la sous-région des Grands-lacs que par la communauté scientifique…

En traquant inlassablement la vérité sur l’attentat terroriste dans lequel furent tués deux chefs d’État africains en exercice, Charles Onana fut le premier à publier un ouvrage en 2005 sous le titre « Les secrets du génocide rwandais, enquête sur les mystères d’un président ». Cette enquête journalistique fouillée qui imputait au FPR et à M. Kagame la responsabilité de l’attentat contre l’avion présidentiel avait déjà valu à l’époque une plainte de l’État rwandais et de Paul Kagame contre M. Onana. Mais, avant la tenue du procès, les plaignants avaient retiré leur plainte devant les preuves solides et accablantes déposées par les avocats d’Onana. Sauf que depuis lors, en poursuivant ses recherches solidement documentées sur les enjeux cachés de la guerre du Rwanda, publiant près d’une dizaine d’ouvrages sur le sujet, le Dr. Onana était devenu un homme à abattre pour le régime de Kigali et ses relais occidentaux dont Survie fait partie.

Il est important de souligner que l’ouvrage « La vérité sur l’opération Turquoise » qui est aujourd’hui attaqué est le fruit de la thèse de doctorat défendue par Charles Onana en 2017 à l’université de Lyon devant un jury international qui en a reconnu toutes les qualités scientifiques. Dans ce livre, l’auteur explore justement l’un des enjeux géopolitiques majeurs de la guerre du Rwanda de 1994, à savoir : faire avancer, via le rôle de « proxy », l’intérêt des États-Unis pour les immenses richesses naturelles de la République démocratique du Congo. Le Congo en a payé un lourd tribut en termes de millions de morts, de viols, massacres et de pillage éhonté de ses ressources, ce dont témoigne entre autres le « rapport Mapping » des experts de l’ONU qui démontre le rôle de l’APR et de Paul Kagame dans ces crimes de guerre, crimes contre l’humanité et probablement crimes de génocide commis au Congo, au moins jusqu’en 2003.

Il est clair que de la tragédie rwandaise de 1994 « reste un certain nombre de zones d’ombre ».  Les enquêtes du docteur Onana apportent une contribution importante qui ne peut que déranger ceux/celles dont la conscience ne serait pas tranquille pour des raisons faciles à constater. Par ailleurs, comme le fait observer René Lemarchand (« Rwanda : État des recherches » (2013 : https://www.sciencespo.fr/mass-violence-war-massacre-resistance/fr/document/rwanda-etat-des-recherches.html), « la prise de Kigali par le FPR (Front Patriotique Rwandais) de Paul Kagame, le 4 juillet 1994 a marqué la fin des tueries de Tutsi, mais non celles de Hutu. De même qu’au cours de la guerre civile, de nombreux civils hutus avaient été délibérément massacrés par les troupes du FPR – un fait confirmé par le rapport Gersony, du nom du fonctionnaire des Nations Unies qui a enquêté sur les tueries –, après la défaite des génocidaires, un nombre encore plus élevé de Hutu ont perdu la vie à l’intérieur et à l’extérieur des frontières du Rwanda du fait du FPR (Alison Des Forges, Aucun témoin ne doit survivre : le génocide au Rwanda, 1999, 726-34).

Nous dénonçons les tentatives d’instrumentalisation de la justice destinées à faire diversion sur les crimes de Kagame au Rwanda et au Congo, en voulant faire taire l’un des rares chercheurs le plus rigoureux sur la tragédie dans la région des Grands Lacs qu’est Charles Onana. On ne peut que s’interroger : pourquoi veut-on taire la recherche de la vérité sur une tragédie qui contient encore des questions irrésolues et dont les mêmes acteurs impliqués jadis au Rwanda continuent à endeuiller la région des Grands Lacs en toute impunité à ce jour ? Nous exhortons les juges français à dire le droit en toute indépendance, et d’assurer à Charles Onana, à qui nous exprimons notre sympathie et notre total soutien, la liberté de poursuivre ses investigations sur ce sujet qui n’a pas livré tous ses secrets à l’humanité.

Le comité de soutien de Charles Onana.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mardi 18 mai 2021

Négationnisme: Paul Kagamé nie le Rapport Mapping de l'ONU, pas des crimes en RDC!

Négationnisme: Paul Kagamé nie le Rapport Mapping de l'ONU, pas des crimes en RDC!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Kagamé.jpg, mai 2021

Tshilombo est une calamité pour le Congo. Président nommé, Il est l'ambassadeur plénipotentiaire de l'occupation ougando-rwandaise au Congo. A Paris, Paul Kagamé, bourreau du peuple congolais, le négationniste patenté, vient de fouler aux pieds, le Rapport Mapping de l'ONU, il va trop loin en niant des crimes de la soldatesque rwandaise au Congo. 12 millions de Congolais portés disparus ?

freddy-mulongo-kagame

Les Congolais ne sont pas des frères ennemis des Rwandais. Un pays ne change pas d'adresse tous les quatre matins. Le Rwanda restera l'un des 9 voisins de la RDC. Les Congolais comme les Rwandais méritent l'humanité et respect. Tshilombo, le Checkuleur, ami-ami de Kagamé fait partie du problème, il ne peut pas être la solution. 

C'est inacceptable ! Dictateur chéri de l'occident, bourreau du peuple congolais, pillard et receleur des ressources de la République démocratique du Congo, Paul Kagamé a le culot, à Paris, de déclarer qu'il n' a jamais eu des crimes au Congo. La soldatesque rwandaise est en promenade de santé, depuis 1994 à nos jours, les 12 millions de Congolais morts, massacrés ne sont pas victimes de crimes de sang, crimes de guerre, crimes de génocide, crimes contre l'humanité ? Comment le Rwanda est-il devenu, premier producteur du Coltan, un minerai qui n'est pas dans son sous-sol?  Le Rapport Mapping que porte à bras le corps, le Dr; Denis Mukwege pour un Tribunal Pénal International pour la RDC en prend un coup. 

Paul Kagamé, bourreau de notre peuple nie ses crimes au Congo. Cela rejoint la rhétorique de son fameux compatriote Vincent Karega, négationniste, arrogant et méprisant est l'ambassadeur rwandais en sursis en RDC, qui s'immisce dans les affaires intérieures du Congo, injurie et méprise notre un peuple. VK a fait des  déclarations « méprisantes et négationnistes » vis-à-vis du massacre de plus d’un millier de congolais en 1998 par des militaires rwandais dans la localité de Kasika dans le Sud-Kivu. Au sujet du 22e anniversaire du massacre de Kasika, Vincent Karega avait réagi : “Incohérence flagrante entre image. Narratif simpliste pour des accusations graves. Accuser sans évidence s’appelle calomnie. Villages sans noms, 1100 morts avec deux noms. Circonstances de crimes et identité des criminels non dévoilée. Accusation ou propagande???”.  Ce tweet avait enflammé la toile avant que son auteur le puisse supprimer.

L’attitude révisionniste des autorités rwandaises, leur mépris sans pareil envers les victimes de leurs crimes, et les intimidations qu’ils distillent contre ceux d’entre nous qui osent défendre la vérité et réclamer la Justice, trouvent malheureusement un terreau fertile dans la quasi indifférence des plus hautes autorités congolaises corrompues et aplaventristes. Au lendemain de ses propos révisionnistes, le polémiste ambassadeur rwandais a été reçu par Tshilombo sans que la présidence usurpée proteste. En outre, les institutions de notre propre pays ne font toujours rien pour commémorer les victimes congolaises et pour que Justice soit rendue. Pourquoi la RDC ne soutient pas le Rapport Mapping ? 

Des criminels Rwandais qui ont commis des crimes au Congo: Laurent Nkundabatwaré, Jules Mutebusi, Bosco NtanganaRCD-Goma, CNDP, M23... Et Paul Kagamé a le toupet de déclarer qu'il soutient l'état de siège dans le Nord-Kivu et l'Ituri : « Nous saluons cette initiative prise par les autorités de la RDC et nous ferons ce qui est en notre pouvoir pour qu’elle soit fructueuse. Nous serons aussi aux côtés de la RDC pour toutes les initiatives mises en place pour renforcer la sécurité dans l’est de son territoire, frontalière de notre pays. Nous ne pouvons qu’appuyer tout ce qui, sur le plan sécuritaire mais aussi économique, concourt à stabiliser et à pacifier la sous-région d’Afrique des grands lacs. C’est une nécessité pour le développement de tout le monde ». 

La Faute à Tshilombo, voleur de destin de notre peuple. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 17 mai 2019

17 mai: Le négationnisme de Cathérine Nzuzi Wa MBombo, danseuse de ventre de Mobutu et dinosaure Mobutiste!

Cathérine Nzuzi Wa Mbombo !

Faut-il dédouaner les 32 ans de la dictature Mobutiste ? Il y a pas eu des crimes, mal gouvernance, pillages des ressources sous Mobutu ? Cathérine Nzuzi wa Mbombo, danseuse de ventre de Mobutu et dinosaure Mobutiste s'est là¢che sur Facebook. Ses demi-vérités sont criantes. La bénéficiaire de la "Révolution Pardon" de M'zée Laurent Kabila, en bonne sorcière et malicieuse dépeint en noir, le 17 mai. Mais elle oubli d'éclairer l'opinion que le régime finissant du Maréchal Mobutu était honni par notre peuple. Si l'AFDL est entré comme il a pu, c'est parce que le peuple voulait. La grande sorcière oublie aussi de dire l'enfer était déjà  sur terre avec Mobutu! Que ses comparses Mobutistes avaient fui Kinshasa pour rejoindre la rébellion à  l'Est. Ce sont eux qui sont devenus des marche-pieds pour des Ougandais et Rwandais qui ont attaqué la République, semant la mort, pillant des ressources du pays. Souffre-t-elle d'alzheimer pour avoir une mémoire très courte, elle qui a joui de la défunte deuxième République de Mobutu ? Le Zaïre de Mobutu n'était pas un paradis. Dans ¨Zaïre,le cycle du serpent", film de Thierry Michel, Aubert Mukendi explique mieux ce qu'étais devenu le pays.

Les niaiseries de Cathérine Nzuzi Wa MBombo ferait sourire Satan en enfer. Perdre la mémoire ne signifie pas débiter des mensonges. Parler des dinosaures Mobutistes qui ont perdu leurs résidences et des Zaïrois qui ont perdu leur vie, qu'est-ce qu'elle en dit ?

17 Mai, jour de tristesse en RDC, le devoir de mémoire m'oblige d'en parler avec beaucoup de tristesse et pincement au cœ“ur, c`était le jour où l"AFDL de triste souvenir que M'ZEE L. D. Kabila désignait comme un Conglomérat d'aventuriers , avait introduit les armées étrangères en RDC avec la complicité des certains Congolais, ces troupes étrangères avaient pillé les biens importants de la République, avaient violé les femmes et les jeunes filles, volé et emporté les archives de l"État de l"époque colonial, de la deuxième République, fouillé tous les bureaux de la Présidence au Mont Ngaliema, à  la Primature, de toutes les Institutions de la République. voir même ceux des services des renseignent , les bureaux de l'état-major général de l'armée et de la police n'etaient pas épargnés. Ces archive s n'ont jamais été restitués à  la RDC ! Nous sommes devenus un pays sans mémoire ! Plusieurs dignitaires furent arrêtés, l'ancien Gouverneur de la BCC Nyembo Shabani, l'ancien PDG de la Miba Jonas Mukamba Kadiata Nzemba , le Patron de l'Aneza Papa Bemba Saolona, Le Secrétaire Permanent du MPR Kithima Bin Ramazani , etc etc ,moi moi-même j'etais aussi du nombre, on m'avais envoyé à  Makala pendant 7 jours, suis restée en résidence surveillée pendant 287 jours , avec 40 militaires pour me surveiller, ils n'étaient même pas entretenus, mais prisonnière que j'étais, je devais encore les nourrir et les faire soigner en cas de maladie !!!, pas des visites, pas des sorties, tous les anciens dignitaires et grands opérateurs économiques qui avaient refusé d'aller en exil furent arrêtés et torturés, leurs résidences furent fouillés et pillées, ils les ont obligés de payer les fortes sommes d'argent pour être libérés !! certaines ont vu leurs résidences être occupées de force pendant plusieurs années par l'Afdl, heureusement que certains ont pu récupéré quand même leurs maisons et leurs biens mais dans un état pitoyable.!! Lorsque Mzee Kabila s"est rendu compte des actes et mauvaises idées de ses amis, il a eu le courage de les chasser et de rendre à  ses compatriotes leurs biens.!! Les gens ne s'imaginent pas l'ampleur du mal que l'Afdl a causé à  notre pays. Heureusement que Mzée lui-même a fait marche arrière en rompant les accords de Lemera qu"il avait signés avec ses amis, et qu'il qualifiait de Conglomérat d'aventuriers, malheureusement le mal était déjà  fait. Une chose à  retenir est que malgré ces souvenirs douloureux, les Congolais ont tourné la page , se sont réconciliés, moi-même j'ai des amis parmi les anciens de l'afdl, ils viennent chez moi, nous mangeons et buvons ensemble sans problème. C'est ça la force du Congo, et des Congolais, être à  mesure d'oublier, de se pardonner et de nous réconcilier avec comme promesse, de ne plus jamais faire ça dans notre pays. C'est vraiment dommage de voir le 17 mai, qui aurait dà» être journée du deuil national être déclaré férié !!!! Queen Lady Tkm "

Lire la suite...

Partager sur : Partager