Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - pantaloneuses

Fil des billets Fil des commentaires

lundi 12 octobre 2020

Femmes congolaises, les pagneuses ont la côte que les robeuses, jupeuses...!

La femme congolaise, c'est la pagne ! Le pagne valorise mieux et donne un éclat sans pareil a une beauté !

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Mama Congolaises 14.jpg, oct. 2020

Le pagne valorise mieux et donne un éclat sans pareil a une beauté ! Les femmes Congolaises sont belles en pagne. Les pagneuses ont toujours un cran au dessus sur des robeuses, jupeuses et pantaloneuses. Le 7 avril 2020, j'avais écris un article provocateur intitulé: RDC: "Coronavirus", les coiffures africaines du confinement ! sur les "Suki Ya Maboko" de nos mamans.

freddy-mulongo-mama-congolaises-14

Le 7 avril 2020, j'avais écris un article provocateur intitulé: RDC: "Coronavirus", les coiffures africaines du confinement ! sur les "Suki Ya Maboko" de nos mamans.

https://blogs.mediapart.fr/…/rdc-coronavirus-les-coiffures-…

freddy-mulongo-mama-congolaises-6

Les Mamans Congolaises sont belles en pagne. Surtout à Bruxelles en Belgique, les Mamans Congolaises excellent dans des pagnes colorés. Cela ne veut pas dire qu'elles ne sont pas belles en pantalon, mais elles sont mieux en pagne, plus dignes et respectueuses.

freddy-mulongo-mama-congolaises-7

A Paris, avec l'hiver qui arrive avec grande vitesse, rares seront des femmes qui vont se mettre en pagne.

freddy-mulongo-mama-congolaises-3

Le pagne valorise mieux et donne un éclat sans pareil a une beauté. Les pagneuses ont toujours un cran au dessus des pantaloneuses, jupeuses et robeuses.

freddy-mulongo-mama-congolaises-11

Ce sont les marchés et les femmes qui donnent le nom des pagnes en Afrique. De ‘’mari capable, à ton pied mon pied en passant par Addis-Abeba, Œil de ma rivale, cinq cœurs, raisin, feuille de piment, Hibiscus, Fleur de mariage, Tomate’’, tous ces noms ont été donné par les femmes, belles femmes africaines utilisatrices de ces tissus colorés.

freddy-mulongo-mama-congolaises-5
freddy-mulongo-mama-congolaises-9
freddy-mulongo-mama-congolaises-8

Avec plus de 350 000 dessins produits depuis plus d’un siècle, les motifs faits sur les pagnes en Afrique ont fait évolué l’usage de ce textile.

freddy-mulongo-mama-congolaises-12
freddy-mulongo-mama-congolaises-4
freddy-mulongo-mama-congolaises-13

Depuis 1846, une marque de textile créée des textiles exclusifs appréciés pour leurs motifs singuliers, leurs couleurs incomparables et le savoir-faire hollandais...

freddy-mulongo-mama-congolaises-7-1
freddy-mulongo-mama-congolaises-1

Depuis que Pieter Fentener Van Vlissingen eu l’idée de fabriquer le pagne, l’Afrique a fusionné avec un autre continent pour en faire une vague de coloration exceptionnelle qui dure maintenant 174 ans…

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 16 mars 2020

RDC: 8 mars, journée internationale de la femme: les pagneuses contre les robeuses, pantaloneuses, jupeuses et ujananières ?

RDC: 8 mars, journée internationale de la femme: les pagneuses contre les robeuses, pantaloneuses, jupeuses et ujananières ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-pagneuse.jpg, mar. 2020

Les femmes Congolaises doivent réfuter l'idée que la journée internationale de la femme ne puisse se limiter qu'au port de la pagne. Elles doivent accéder aux responsabilités politiques, économiques, sociales, judiciaires... de la République démocratique du Congo, autant que les hommes.

Freddy Mulongo-pagneuse 1.jpg, mar. 2020

Limiter le 8 mars, journée internationale de la femme à un défilé des "pagneuses" est une insulte à cette journée et à toutes les femmes. Surtout que la société congolaise est moderne et polyculturelle. Il y a des "pantaloneuses", "robeuses", "jupeuses" et "ujananières" !

Déclarer qu'une femme est respectueuse uniquement en pagne, cette déclaration est fallacieuse. Une femme est femme d'abord. Sinon , il faut revenir au raffia ! 

Que veut la société congolaise ? Promouvoir la vertu des pagnes comme habit symbolisant le respect ? Eh bien , il faut que partout au Congo, la pagne soit vendue à un prix abordable à toutes les bourses. Si le pantalon Jeans coûte moins cher qu'une pagne, les femmes se rueront au jeans. Tant que le "Suki Ya Maboko" sera négliger au profit des mèches indiennes et chinoises, il ne faudrait pas s'attendre au grand changement. Porter les cheveux de femmes mortes en Inde ou en Chine ne fait pas avancer le schmilblick. 

Cantonner les femmes à porter des pagnes alors qu'elles peuvent être belles en pantalons, jupes et robes est un non-sens. Valoriser les talents féminins et contribuer à leur intégration dans tous les sphères décisionnels, c'est ça le vrai enjeu. Tant que les femmes Congolaises attendront que les phallocrates et machos pensent à elles. Le tunnel sera long et sombre. 

Il suffit de changer de logiciel de la manière de penser, les choses iraient mieux.

Créer une pagne spéciale pour les 8 mars, après le défilé prendre d'assaut tous les Nganda et bistrots, la société congolaise va à sa perte. les images de femmes congolaises soûlent roupillant par terre, après un 8 mars arrosé au Skol et Primus indispose plus d'un. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 20 mars 2019

RDC: Robeuses, pagneuses, pantaloneuses contre les Ujananières !

RDC: 8 mars, journée internationale de la femme: les pagneuses contre les robeuses, pantaloneuses et ujananières ?

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Robeuses.jpg, mai 2020

Les femmes Congolaises doivent réfuter l'idée que la journée internationale de la femme ne puisse se limiter qu'au port de la pagne. Elles doivent accéder aux responsabilités politiques, économiques, sociales, judiciaires... de la République démocratique du Congo, autant que les hommes.

Limiter le 8 mars, journée internationale de la femme à un défilé des "pagneuses" est une insulte à cette journée et à toutes les femmes. Surtout que la société congolaise est moderne et polyculturelle. Il y a des "pantaloneuses", "robeuses" et "ujananières" !

Déclarer qu'une femme respectueuse uniquement en pagne, cette déclaration es fallacieuse. Une femme est femme d'abord.

Freddy Mulongo-Robeuses 1.jpg, mai 2020

Que veut la société congolaise ? Promouvoir la vertu des pagnes comme habit symbolisant le respect ? Eh bien , il faut que partout au Congo, la pagne soit vendue à un prix abordable à toutes les bourses. Si le pantalon Jeans coûte moins cher qu'une pagne, les femmes se rueront au jeans.

Cantonner les femmes à porter des pagnes alors qu'elles peuvent être belles en pantalons et robes est un non-sens.

Il suffit de changer de logiciel de la manière de penser, les choses iraient mieux.

Créer une pagne spéciale pour les 8 mars, après le défilé prendre d'assaut tous les Nganda et bistrots, la société congolaise va à sa perte

Lire la suite...

Partager sur : Partager