Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

vendredi 26 novembre 2021

RDC: Paul Kagamé, le Führer Noir à Kinshasa avec son Maréchal Pétain Tshilombo!

RDC: Paul Kagamé, le Führer Noir à Kinshasa avec son Maréchal Pétain Tshilombo!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

IMG-20211125-WA0084 (1).jpg, nov. 2021

Les Congolais sont en colère. Cela se comprend. Peut-on accueillir Adolphe Hilter au palais de l'Elysée par la Maréchal Pétain sans que les Français ne réagissent ? 18 millions de morts congolais, crimes contre l'humanité, crimes de génocide...Paul Kagamé le Führer Noir est à Kinshasa pour humilier davantage ses victimes Kongo avec la complicité de son laquais-pantin Tshilombo Tshintuntu.

Cette photo parle d'elle même ! On voit Paul Kagame, le Führer Noir devant seul, sur tapis rouge, passant en revue la garde républicaine, au palais de la Nation à Kinshasa. Le Fakwa Tshilombo Tshintuntu est derrière, alors que sa place est d'être aux côtés de son invité. Sauf que c'est Paul Kagame qui dirige la RDC,  Tshilombo Tshintuntu n'est que son marionnette, pantin, laquais et valet.

Médiocrité, esclavagisme, stupidité. Comment expliquer à un non congolais que celui qui est à côté de notre président et celui qui nous tue, viole et vole nos richesses depuis plus de deux décennies ? Mabundi Fatshi nous aura arraché le peu de dignité qui nous restait. Dégoûtant !

Jusqu'à quand les Fils et Filles Kongo doivent continuer à accepter l'inacceptable. Le Kongo est un paillasson où Paul Kagamé, Führer Noir, bourreau du peuple congolais, criminel, pilleur et receleur des ressources Kongo vient s'essuyer ses pieds ensanglantés. 18 millions de morts Kongo, pillage des ressources, le rwanda est devenu le premier producteur du Coltan qui n'existe pas dans son sous-sol, la soldatesque rwandais a commis des crimes contre l'humanité, crimes de génocide, crimes de terrorisme, crimes de guerre, crimes de sang ...sur le sol Kongo. Il n'y a jamais eu de réconciliation avec le rwanda kagamien et Kagamisé.  Tshilombo Tshintuntu s'est amusé à dédouaner les crimes rwandais au Kongo, pour son pouvoir ventriote et usurpé. 

Tshilombo Tshintuntu crache sur nos morts et se moque du peuple Kongo. Voleur de destin de tout un peuple, Tshilombo croit enfariner tout le monde. Les fils et filles Kongo sont dans une tristesse innommable et incommensurable. Tshilombo Tshintuntu est le maréchal Pétain du Kongo. Il s'est vendu lui-même, le Fakwa Tshilombo Tshintuntu ne vendra jamais le Kongo Dia Ntotila de Mvuluzi Tata Kimbangu Diantungunua. L'histoire le rattrapera. 


Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 31 mai 2021

RDC: Tshilombo a éteint la flamme Tshisekedi moins populaire que Lumumba, Mobutu...!

RDC: Tshilombo a éteint la flamme Tshisekedi moins populaire  que Mobutu, Lumumba...!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International


La faute à Tshilombo, qui a volé le destin de tout un peuple, agit en tribalo-Ethnique et pantin marionnette des occupants. 5 ans après sa mort, Etienne shisekedi Wa Mulumba "Mula Nkuasa" personne ne se souvient de lui. Les Congolais parlent librement Mvuluzi Kimbangu, de Mobutu en bâtisseur et instaurateur de l'unité nationale, Lumumba de sa lutte. Tshilombo a éteint la flamme Tshisekedi !

freddy-mulongo-tshisekedi-3

La faute à Mabundi Fatshi Tshilombo ! Qui l'eut crut Mobutu plus populaire que Tshisekedi au Congo?  Tshilombo a éteint la flamme d'Etienne Tshisekedi au Congo. Pour la libération de la République démocratique du Congo, les Congolais se reconnaissent en : Mvuluzi Kimbangu 80%, Patrice Emery Lumumba 40%, Mobutu Sese Seko 28%...Etienne Tshisekedi wa Mulumba n'obtient que 3% !

Pourtant Etienne Tshisekedi wa Mulumba n'est décédé qu'il y a 5 ans ! Enterré en Belgique, l'homme aux trois cercueils est plus impopulaire mort que vivant au Congo-Kinshasa. "Mula Nkuasa" est même dépassé par Mobutu Sese Seko, son ami qui apparaît comme  l'homme de l'unité nationale et bâtisseur du pays. Le peuple d'abord n'est qu'une fumisterie. Les Congolais ont tourné le dos à Etienne Tshisekedi, sa mémoire est-elle heureuse encore ? C'est la faute à Tshilombo, Monsieur 15%, voleur de destin du peuple congolais.

freddy-mulongo-tshisekedi-1

Etienne Tshisekedi souffrait d'alzheimer d'après les autorités belges, il n'avait plus toute ses facultés. Mais sa famille a caché cette vérité au peuple congolais. Marthe Kasalu Jibikila et  Tshilombo ont multiplié des subterfuges et mensonges pour cacher cet état des faits aux Congolais. Ils ont viré tous les intellectuels compétents qui pouvaient contribuer à faire de l'Upds. 

On ne peut pas lutter 37 ans pour la démocratie et l'état de droit...voir son fils putatif aller négocier nuitamment à Kingakati et faire un deal au grand mépris des principes démocratiques pour bénéficier d'une nomination électorale. Quelle honte ! Etienne Tshisekedi s'est battu en vain. L'Udps, parti familial des Bena Mpuka, Talibans, Tribalo-Ethniques et Wewacrates. Une coquille vide des écervelés, injuriologues et insultologues patentés du peuple.

Tshisekedi et Mobutu justifiant la pendaison publique de 3 ministres et d'un sénateur © Mike Kabamba

La gestion chaotique de Tshilombo est la base du chute libre de l'estime d'Etienne Tshisekedi dans l'opinion nationale. Les Congolais remettent de plus en plus en doute la soi-disant opposition d'Etienne Tshisekedi à Mobutu. Tshilombo est despote, tribaliste, pantin-marionnette, incompétent et blablateur. Voler le destin de tout un peuple pour devenir le distributeur automatique des promesses. 

Cupide, avare, corrompu et vendu, Tshilombo a trahi la diaspora congolaise par ses fourberies et roublardises.  Muana Mboka Ya Moyibi est une calamité pour lui-même et pour le Congo. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

jeudi 11 février 2021

RDC: Inébranlable et constant, Martin Fayulu déclare: Tshilombo n'est pas élu"!

RDC: Inébranlable et constant, Martin Fayulu déclare: Tshilombo n'est pas élu"!

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International

Opprobre et douche froide, à Addis-Abeba en Ethiopie, 53 chefs d'Etat africains viennent de boycotter sa présidence usurpée à l'Union africaine. A Kinshasa, ce n'est pas, l'imposteur et Usurpateur Tshilombo, qui dirige par défi malgré ses 15% et son odieux deal avec Alias Kabila, vient d'être essoré par Martin Fayulu, qui se déclare résistant et non opposant. Tshilombo n'est pas un élu.

fb-img-1613066146919

Martin Fayulu est inébranlable, ses deux pieds sont ancrés sur la terre congolaise. Mafa est la constance incarnée. Revenu d'Addis-Abeba en Ethiopie, la queue entre les pattes, Tshilombo l'homme opprobre, qui a été boycotté par 53 chefs d'Etat africains au siège de l'Union africaine, vient de subir l'essorage en règle , à Kinshasa, par Martin Fayulu. Mafa a rappelé que Tshilombo n'est pas élu. Pantin-Marionnette du Rwanda, Tshilombo n'est rien d'autre qu'un ambassadeur d'occupation.  Il n'est pas étonnant que l'ambassadeur du Rwanda vienne au secours de leur pantin-marionnette, Tshilombo. 

Voici l'intégralité de la conférence de presse, de Martin Fayulu de ce jeudi  du 11 février. 

RDC #Lamuka : « nous avions dit que nous n’étions pas dans l’opposition, M. Tshisekedi n’a pas été élu. Nous sommes dans la résistance pour restaurer la souveraineté du peuple. La résistance, c’est dénoncer le deal entre Joseph Kabila et Félix Tshisekedi »

RDC #Lamuka : Martin Fayulu en réponse à une question sur Tshisekedi qui s’est séparé de JKK : « une marionnette reste une marionnette. L’Union sacrée est une deuxième grossesse. Qu’est-ce qui vous fait dire qu’ils se sont séparés? Il faut qu’on nous amène le deal de Kingakati »

RDC: Martin Fayulu évoque un audio de près de trois minutes de Mboso N'kodia, qui avant le vote du bureau définitif de l'assemblée nationale, avait réuni les députés et parlait des "5 millions USD comprenant les émoluments et le complément", que les députés devraient retirer.

fb-img-1613065408411

RDC: Martin Fayulu dénonce "des violations systématiques et répétées de la constitution, des lois et des règlements de la république par Mr Félix Tshisekedi"

RDC: « Lamuka est le peuple, Lamuka continue et ceux qui veulent partir, tireront les conséquences mais Lamuka continue son combat qui se poursuit pour le peuple »

RDC: « Il faut être un homme de principe, de valeur, et je demande aux congolais d'être des hommes de valeur et de principe et non de compromission »

RDC: « Au sujet de l'ambassadeur USA en RDC, ses comportements sont inacceptables. Si les gens veulent être des néo-colonisés, pas moi, encore moins les membres de Lamuka. Je dis au peuple congolais que vous êtes le moteur de la dignité »

RDC: « Une Marionnette reste Marionnette, Un placebo reste placebo. Le déboulonnage actuel est une distraction. Tshisekedi reste le même à moins qu'on nous apporte le deal de Kingakati. Félix Tshisekedi travaille de pairs avec kabila. »

RDC #Lamuka : Martin Fayulu : « ceux qui se sont récemment inscrits dans l’opposition, ils appartiennent à la même coalition. Je ne suis pas né de la dernière pluie ».

fb-img-1613065395846

RDC #Lamuka : Martin Fayulu en réponse à une question : « vous savez ce qui se passe à Lamuka, certains amis ont décidé d’aller à l’Union sacrée. Mais Lamuka va continuer. D’autres la rejoindront si ils respectent la charte »

RDC #Chebeya : « Mon ami Chebeya, ce monsieur qui a travaillé pour les sans voix, il risquait sa vie. Il faut rouvrir l’enquête; il faut une enquête indépendante, une enquête internationale. Je soutiens ce que sa femme demande », dit @MartinFayulu

RDC: "Aujourd'hui, le pays est contrôlé par Mr Kagame. Hier c'était contrôlé par Mr Kagame via Kabila, aujourd'hui c'est contrôlé par Mr Kagame via Félix Tshisekedi. (...)" Martin Fayulu

RDC: « Ils ont administrés aux gens de l'anesthésie mais ses effets vont se terminer bientôt.... Ils ne veulent pas ouvrir les écoles parce q'ils ont peur de la grève des enseignants.... Une marionnette, restera une marionnette » @MartinFayulu

RDC: Martin Fayulu insiste: "Félix Tshisekedi n'a pas été élu président de la république, il a été nommé par Mr Kabila". Il prévient contre tout glissement. "En 2023, il faut des élections".

fb-img-1613065320125

RDC: "Où va la RDC ? (...) La situation sécuritaire, les droits de l'homme, la situation des droits de l'homme est catastrophique. Nos enfants ne vont plus à l’école. On a peur que les enseignants partent en grève. Il y a le Covid. Qu’est-ce qui se passe ?", @MartinFayulu

RDC: « J'ai travaillé avec Étienne Tshisekedi, il ne savait pas de quelle tribu était mes parents, il n'y a pas de place pour le tribalisme dans ce pays et le tribalisme n'existe pas ds ce pays... »

Lire la suite...

Partager sur : Partager

mercredi 20 mars 2019

Le marionnettiste Alias Kabila et son pantin Felix Tshilombo, la guerre de 100 ans !

Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe sont en guerre de 100 ans !

Ni respect ni considération encore moins une compassion pour Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, voleur des voix du peuple congolais, voleur d'espoir, des rêves d'un peuple meurtri et chosifié. En acceptant son odieux deal avec Alias Kabila pour se faire nommer pseudo-président et occuper le fauteuil président, alors que le peuple congolais a voté Martin Fayulu à  62%, Félix Tshilombo Monsieur 16% doit faire face à  la vérité des urnes. Il est un imposteur-usurpateur. Non élu, Tshilombo est illégitime.

Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe sont en guerre de 100 ans !

C'est une cohabitation musclée qui s'annonce ! ca va saigner, le sang va couler ! Le marionnettiste Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, deux mafieux complices se battent déjà  ! Leur mariage contre nature, sur le dos du peuple congolais va voler en éclat ! Les deux Angwalima et Balados se sont pacsés en catimini, sans témoins. Leur deal odieux pour se partager les pouvoirs, vendre le Congo aux multinationaux et continuer à  esclavager le peuple congolais est voué à  l'échec ! Monsieur 16% Félix Tshilombo ayant accepté un deal avec Alias Kabila qui l'a nommé, est la cause de la cause de cette crise post-électorale. Voleur politique, imposteur et usurpateur, Félix Tshilombo a accepté de s`asseoir sur le fauteuil présidentiel par nomination électorale et non par élection. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est le Maréchal Pétain Congolais, nommé président protocolaire, il croit combattre le mal par le mal alors que lui et son UDPS familial, parti des collabos et traîtres à  la Nation, sont parvenus au sommet de l'État par les mêmes maux de la corruption et vol, qui gangrènent la société Rdcienne. Mafieux, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est voleur des rêves, savoir, salaire, éducation, santé, force, sourire, etc.

Alias Kabila et son pantin Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe sont en guerre de 100 ans !

La guerre est déjà  déclarée entre le FCC et son allié et partenaire UDPS, une guerre de 100 ans dont on sait déjà  comment cela va se Aucune disposition constitutionnelle ou légale ne donne au Président le pouvoir de suspendre l`installation du Sénat ou de reporter une élection - en l`occurrence celle des Gouverneurs. Combattre la corruption doit se faire dans le respect des lois. C`est cela l`Etat de droit.

L`élection des gouverneurs est renvoyée à  une date ultérieure et l`installation des sénateurs élus est suspendue. Ces décisions prises à  l`issue de la réunion institutionnelle tenue, ce lundi, sous la présidence de Félix Tshisekedi sont rejetées par le Front Commun pour le Congo (FCC). La plateforme de Joseph Kabila rappelle que la réunion interinstitutionnelle n`est qu`un cadre de concertation. De ce fait, elle ne dispose d`aucun pouvoir de décision. En effet, les décisions de la réunion inter-institutionnelle sont:

1. Suspension installation des Sénateurs élus.

2. Suspension élection des Gouverneurs

3. Le PGR doit ouvrir des enquêtes pour aboutir à  la sanction des corrompus et corrupteurs.

La réponse de l'arroseur arrosé ne s'est pas fait attendre: "Si on veut bien l'annulation des élections sénatoriales qu'on commence par l'annulation du 30 décembre, car ce sont ces élections qui sont la suite logique des sénateurs et aussi des gouverneurs. La CENI doit publier les résultats bureau par bureau et circonscription par circonscription des élections du 30 décembre. C'est le point de départ ayant permis à  Kabila de s'arroger la majorité dans les assemblées sénatoriales et provinciales".

Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est un homme seul. Il est "Gourou" des Bena Mpuka, Talibans, Ethnotribalistes et Tribaloethniques. Il a nommé 110 conseillers dont 95% sont ses frères de tribu. Cet individu aux joues joufflu affiche sans complaisance son tribalisme éhonté. Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe n'est pas avec le peuple congolais. Cupide, il veut s'enrichir rapidement et n'a aucune scrupule. Dans sa guerre de 100 ans qu'il vient de déclencher tout seul, il doit se battre avec seul contre le FCC. Le peuple congolais ne soutient pas son vol, ses décisions sont nulles.

Lundi 25 février, en marge d`une conférence organisée à  Bruxelles, l`archevêque émérite de Kinshasa, le cardinal Laurent Monsengwo, a affirmé que c`est Martin Fayulu qui a gagné l`élection présidentielle du 30 décembre 2018. Jusque-là , l`Église congolaise qui conteste les résultats publiés par la Céni, n`avait jamais explicitement cité le nom de Martin Fayulu comme vainqueur de l`élection. La conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco) s`était contentée, par la voix de son secrétaire général, le père Donatien Nshole, de dire que les résultats publiés par la Commission électorale n`étaient pas conformes à  ceux détenus par les observateurs de l`Église. Elle avait ensuite sollicité l`arbitrage du Conseil de sécurité de l`ONU, lui demandant de faire en sorte que la Céni publie les procès-verbaux des bureaux de vote `` pour enlever les doutes ». Comme disent les Congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe Ako Silisa Yango !

Lire la suite...

Partager sur : Partager

vendredi 15 mars 2019

Pantin et otage, Félix Tshilombo incapable de libérer des prisonniers politiques!

Félix Tshilombo est le prisonnier d'Alias Kabila qui se débat pour libérer d'autres prisonniers politiques !

Masque d'Alias Kabila, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanmbe est son valet. C'est Alias Kabila qui l'a nommé et fait de lui un petit pseudo-président. Il n'a aucune légitimité du peuple congolais. Il a accédé à  la magistrature suprême par deal et nomination, non pas par élection. Voleur d'espoir du peuple congolais, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe, notre pantin national et otage de la cité de l'union africaine avait déclaré dans un discours public à  Limete que dans 10 jours tous les prisonniers politiques seraient libérés...Nous sommes déjà  à  13 jours ! Une annonce de libération n'est une libération. 700 prisonniers politiques libérés, cela se voit et s'entend ! Personne n'est encore dehors. MataMata, fieffé menteur Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe peut toujours continuer à  faire des déclarations alambiquées.

Les Bena Mpuka, Fachos, Nazis, Tribalo-ethniques, Ethno-tribaliques et autres Zozos clament "Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe est notre frère congolais. Il n'a pas été élu, certes il a volé l`élection du peuple congolais...Il faut lui laisser le temps de faire ses preuves. Monsieur 16% va finir par s'améliorer " ! Ces écervelés ne se rendent même pas compte de ce qu'ils déclarent. Voler l'espoir d'un peuple est un crime, un mépris à  l'égard du peuple qui est le souverain primaire. Avec ses 16% de la CENI, Félix Tshilombo Bizimungu wa Kanambe n'est pas le Président de tous les Congolais. Allez demander à  nos compatriotes de Beni-Butembo et Yumi qui ont été privés d'élection président si Tshilombo est leur président ? Imposteur et usurpateur Félix Tshilombo est vassal d'Alias Kabila. Par sa cupidité et ambition démesurée, il a accepté d'être nommé. La France sait que Félix Tshilombo a été nommé par Alias Kabila après un odieux deal. D'où l'exhortation du Président Emmanuel Macron à  Tshilombo de rechercher son autonomie, afin de se soustraire de sa tutelle vis-à -vis de la Kabilie !

Félix Tshilombo, Monsieur 16% est imposteur-usurpateur !

Avec 72 heures de retard sur la date limite qu`il avait lui-même fixée, Félix Tshilombo a accordé une `` liberté conditionnelle » à  quelque 700 détenus-personne n'est encore libéré. Deux d`entre eux sont des détenus politiques connus, Franck Diongo et Firmin Yangambi. Félix Tshilombo n'a pas du courage de libérer : Eugène Diomi Ndongala, Eddy Kapend et tous présumés assassins de M'zée Laurent-Désiré Kabila qui sont des prisonniers politiques personnels d'Alias Kabila. S'ils ne sont pas libérés cela prouve que le pantin Félix Tshilombo n'a pas coupé le cordon ombilical avec son Maître: Alias Kabila. Par ricochet, l'alternance politique tant voulue par le peuple congolais est un leurre. Félix Tshilombo masque et bouclier d'Alias Kabila est un agent de la continuité du régime d'imposture, d'occupation et de prédation d'Alias Kabila.

Lire la suite...

Partager sur : Partager