Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - prédateurs

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 27 janvier 2021

RDC: Congo Check au service des prédateurs, pilleurs et ennemis du Congo ?

RDC: Congo Check au service des prédateurs, pilleurs et ennemi du Congo ?

Freddy Mulongo Mukena, Réveil FM International 

Freddy Mulongo-Claude Sengenya 201.jpg, janv. 2021


Les méthodes de voyou, de Claude Sengenya du fameux site "Congo Check" sont aux antipodes d'un journalisme de l'engagement. Contrairement à Congo Check qui perçoit ses subventions du Rwanda, pays agresseur de la RDC et tous les multinationaux pillards et receleurs de ressources du Congo, Réveil FM International ne reçoit aucune subvention. Nous sommes libres et indépendants.


freddy-mulongo-congocheck

Notre engament dans un média citoyen n'est pas à vendre ni marchandable. Notre liberté et indépendance sont les deux pieds de notre média.  Seul un psychopathe ou fou peut penser que Réveil FM International attend le sceau de validation de ses informations de Congo Check. Ce dernier n'a aucune légitimité à nos yeux. Nous avons nos propres canaux de vérification des faits. Nous n'avons pas attendu Congo Check créé à peine deux ans, pour connaître la base du journalisme. Nous ne sommes pas un média Buzz, média Scoop  mais plutôt un média engagé, citoyen et non marchand. Nous ne faisons ni publicités ni publi-reportages.

Avec ses méthodes de voyou, Claude Sengenya a discrédité le fameux  Congo Check, site de Goma, financé par le Rwanda et tous les multinationaux pillards et receleurs de ressources de la République démocratique du Congo. Le jeune homme, Claude Sengenya est venu avec des questions pièges, croyant avoir à faire à un néophyte du journalisme... Des aprioris pour confirmer son article qu'il avait déjà écrit. Sciemment, il a saucissonné ma réponse pour justifier ses allégations. Un bon journaliste cherche l'information de manière correcte. Ses sources sont des individus, personnalités et institutions.  Un bon journaliste ne dévoile jamais ses sources. Faire de l'investigation, prend du temps et des moyens.  Réveil FM International a publié le 4 octobre 2020, RDC : Les 400 criminels cités dans le Rapport Mapping de l'ONU !, où des criminels Rwandais et leurs supplétifs Congolais y figurent avec leurs crimes. Liste véridique, il est étonnant que notre article intrigue Congo Check. Au lieu d'écrire sur des tueries et massacres de notre peuple qui se commettent sur notre sol, par la soldatesque rwandaise et ougandaise: à Beni, Butembo, Bunia, Kanyabayonga, Ruwenzori, parc des Virunga, Bunia...Congo Check s'inquiète pour des criminels Rwandais et Congolais de la liste Mapping. 

Pour qu'une information soit vraie, il faut le sceau de validation de Congo Check ? Qui donne la légitimité  à Congo Check, financé par des prédateurs et pillards du Congo ? A Réveil FM International, nous nous tuons à la tâche en récoltant, traitant et diffusant une information. Et un site qui est financé par des brigands doit valider notre information ? Quel toupet ! Etre financé par des organismes extérieurs ne donne aucune ascendance de Congo Check sur d'autres médias. 

L'arrestation à Paris,  de Roger Lumbala, un seigneur de guerre qui a tronqué son treillis militaire en costume trois pièces, a déclenché au Congo, la lecture de l'article RDC : Les 400 criminels cités dans le Rapport Mapping de l'ONU ! | Le Club de Mediapart

A Réveil FM International, nous ne sommes pas des vendeurs de marché Virunga à Goma. 

Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 20 janvier 2020

Angola Leaks: Joà£o Lourenço veut récupérer plus de 60 milliards détournés par des anciens dignitaires angolais !

Joà£o Lourenço, président Angolais

L'Angola est sur la bonne voie dans la lutte contre la corruption. Le président Joao Lourenço a déclenchée l'opération mains propres en Angola. Les prédateurs angolais doivent cracher leurs forfaits dans la bassine commune. Edouardo Dos Santos est le premier qui doit rembourser à  l'Angola 7,9 milliards Us. Angwalima Tshilombo "Tshintuntu" en allant en Angola pour plaider la cause de Sindika Dokolo et Isabel Dos Santos n'a rien compris. L'affaire des copains coquins n'existe plus en Angola. Fouiner dans le passé est un droit démocratique. Dire que les dignitaires de la République démocratique du Congo sont cités dans Panama papers et que rien n'est fait jusque là , c'est le comble.

Voici la liste des milliardaires et milliardaires Angolais qui ont reçu l'amnistie du gouvernement pour retourner l'argent qu'ils avaient détourné à  l'État et qu'ils gardaient à  l'étranger. Le gouvernement angolais est entrain de travailler avec les pays où l'argent se trouve pour le rapatrier en Angola.

1. *José Eduardo dos Santos* (ex-président ou président honoraire): USD 7,9 milliards de dollars.

2. *Hélder Manuel Viera Dias Jàºnior* “Kopelipa”: USD 2, 6 milliards de dollars

3. *Leopoldino Fragoso do Nascimento* ``Dino»: USD 1,8 milliards de dollars

4. *Manuel Domingos Vicente*: USD 3,8 milliards de dollars

5. *Isabel dos Santos Dokolo*: USD 12,7 milliards de dollars

6. *Tenente-Coronel Leonardo Lidinikeni* (ex-officier des scout à  la présidence): USD 314,3 million de dollars

7. *José Lima Massano*: USD 1.2 milliards de dollars

8. *José Filomeno dos Santos* “Zenàºâ€: USD 1,9 milliards de dollars

9. *José Leità£o da Costa e Silva*: USD 842,7 million de dollars

10. *José Maria* (ex-chef des Renseignements Militaires): USD 854,3 million de dollars

11. *Jean-Claude Bastos de Morais*: USD 2,5 milliards de dollars

12. *Armando da Cruz Neto*: USD 213,7 millions de dollars

13. *àlvaro Sobrinho*: USD 1,7 milliards de dollars

14. *Elà­sio de Figueiredo* (Embassadeur): USD 1,8 milliards de dollars

15. *Antà³nio Pitra Neto*: USD 578 millions de dollars

16. *Higino Lopes Carneiro*: USD 1,2 millions de dollars

17. *Carlos Hendrick Silva*; USD 243,2 millions de dollars

18. *General Fernando Araàºjo* : USD 283,1 millions de dollars (Homme d'affaires)

19. *Antà³nio Mosquito* et *Sebastià£o Lavrador* (Banquiers): USD 213,8 millions de dollars

20. *Marcel Kruse*: USD 348,2 millions de dollars (Homme d'affaires et Politicien).

21. *Joaquim David*: USD 854,9 millions de dollars

22. *Abilio Sianga* (Administrateur de Sonangol): USD 743,7 millions de dollars

23. *Mà¡rio Palhares* (Banquier): USD 843,8 millions de dollars

24. *Aguinaldo Jaime*; USD 412,8 millions de dollars

25. *Antà³nio França* “Ndalu” USD 312,9 millions de dollars

26. *Amaro Taty*: USD 232,9 millions de dollars

27. *Noé Baltazar* (Direteur de ASCORP): USD 743,9 millions

28. *Desidério Costa*: USD 621,9 millions de dollars

29. *Isaac dos Anjos*: USD 312,8 millions de dollars

30. *Faustino Muteka*: USD 532,1 millions de dollars

31. *Carlos Hendrick*: USD 198,8 millions de dollars

32. *Antà³nio Vandàºnem*: USD 317,5 millions de dollars

33. *Manuel Augusto da Fonseca* (Sonangol): USD 429,2 millions de dollars

34. *Orlando Veloso* (ex-PCE da Sonangol Immobilier): USD 512,7 millions de dollars

35. *José Carlos de Castro Paiva*, (ex-Administreur non-executif de Sonangol): USD 312,1 millions de dollars

36. *José Pedro de Morais*: USD 542,7 millions de dollars

37. *Général Pedro Neto*: USD 286,9 millions de dollars

38. *Dumilde Rangel*: USD 213,5 millions de dollars

39. *Santana André Pitra*: USD 267,4 millions de dollars

40. *Hendrick Vaal Neto*: USD 265,2 million de dollars

41. *Fernando da Piedade dias Santos Nandà³*: USD 623,7 millions de dollars

42. *Salomà£o Xirimbimbi*: USD 312,8 millions de dollars

43. *Fà¡tima Jardim* (ex-Ministre des Pêches): 121,5 millions de dollars

44. *àlvaro Carneiro* (ex-directeur adjoint de Endiama): USD 276,9 millions de dollars

45. *Ramos da Cruz*: USD 163,8 millions de dollars

46. *Gomes Maiato*: USD 285,8 millions de dollars

47. *Joanes Andre*: 693,7 millions de dollars

48. *Joà£o Eduardo dos Santos*: USD 412,4 millions de dollars

49. *Marta dos Santos*: USD 1,2 milliards de dollars

50. *Bento Kangamba*: USD 203,7 millions de dollars

51. *Gonçalves Muandumba*: USD 175,8 millions de dollars

52. *Luiz Paulino dos Santos* (ex-governeur de Bié): USD 86,3 millions de dollars

53. *Paulo Kassoma*: USD 126,3 millions de dollars

54. *Rui Santos* (Homme d'affaires): USD 1,8 milliards de dollars

55. *Mà¡rio Antà³nio* (Adm. da GEFI): USD 83,9 millions de dollars

56. *Silva Neto* (ex-administrateur de Sonangol Distribution): USD 453,8 millions de dollars

57. *Jàºlio Bessa* (ex-Ministre des Finances): USD 113,7 millions de dollars

58. *Paixà£o Franco*: 163,8 millions de dollars

59. *Kundi Payhama*: USD 217,8 millions de dollars

60. *General Furtado*: USD 198,4 millions de dollars

61. *Ismael Diogo*: USD 59,3 millions de dollars

62. *Augusto Tomà¡s*; USD 846,1 millions de dollars

63. *Generoso de Almeida*; USD 213,6 millions de dollars

64 *General Cirilo de Sà¡*: USD 147,1 millions de dollars

65. *Paixà£o Junior*: USD 241,7 millions de dollars

66. *General Adolfo Razoilo*: USD 162,4 millions de dollars

67. *Bornito de Sousa* (actuel vice-président de la république): USD 317,4 millions de dollars

68. *Gilberto Lutukuta*: USD 98,8 millions de dollars

69. *José Pedro de Morais* (homme d'affaires): USD 312,8 millions de dollars

70. *Fernando Borges*: USD 134,2 millions de dollars

71. *José Lopes*; USD 73,9 millions de dollars

72. *Irmà£os Ceita*: USD 421,7 millions de dollars

*Total : USD 60,670 milliards de dollars*

Lire la suite...

Partager sur : Partager