Réveil FM, la première radio libre et citoyenne de Kinshasa en République démocratique du Congo !

Mot-clé - résistants

Fil des billets Fil des commentaires

mercredi 4 mars 2020

Odon Mbo: "Les Congolais de France sont pacifiques, ils se sentent "Gaulois" et ils sont "Frondeurs"!

Odon Mbo: "Les Congolais de France sont pacifiques, ils se sentent "Gaulois" et  ils sont "Frondeurs"! 

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Odon Mbo 2.jpg, mar. 2020

Odon Mbo est l'un des Patriotes-Résistants-Combattants de France. Il est très pédagogique dans ses explications et analyses. "Mobundeli Ya Mboka" ! "Le Colonel Odon Mbo " est l'un des précurseurs et pionniers de la Fatwa Anti-Concerts en France, dans la résistance congolaise. Il suffit de revoir les archives vidéos de notre aîné et confrère Bongos Roger, qui a propulsé la résistance congolaise pour s'en rendre compte.

Depuis son concert controversé de Bercy, le vendredi 28 février 2020, Fally Ipupa, le jeune artiste narcissique, provocateur, gueulard, mythomane, intimidateur, autosuffisant est entré dans un mutisme, il est devenu silencieux comme une carpe. Est-il entré en dépression ? Fait-il une crise des larmes ? A-t-il compris qu'il est perdant et perdu pour avoir défié tout un peuple "Na Mutu Makasi" ! Fally Ipupa s'est grillé. On sait maintenant qui sont ses soutiens et lobbyistes pour endormir le peuple congolais.

Quoique vilipendé et diabolisé par des Bena Mpuka, Talibans et Tribalo-Ethniques, Odon Mbo est demeuré constant, lucide et visionnaire. Il n'a pas bronché dans son radicalisme et la Fatwa Anti-Concerts. Face aux attaques y compris personnelles, Odon Odon Mbo a adopté la tactique du roseau qui plie mais ne rompt pas.

Odon Mbo nous rassure que Fally Ipupa qui espérait par son défi narguer le peuple congolais et ré-ouvrir les portes pour des concerts des artistes congolais, a bien cadenassé des portes et fenêtres. Aucune autorité française ne prendra plus le risque d'autoriser un concert où il y aura des casses et dégâts.

La Fatwa Anti-concerts a révélé beaucoup des choses. Les Congolais, dans le silence qui est la musique de l'âme, ont commencé à s'intéresser à leur pays d'origine: ils ont vu des fosses communes, massacres, tueries, dépeuplements de nos territoires, invasions et agressions du Congo, pillages et recels des ressources de la RDC par le Rwanda et l'Ouganda, complicité des multinationaux pillards...

Le Rwanda fonctionne par "Ubuengwé" c'est-à-dire avec des "mensonges et manipulations" ! Et les Udpsiens envoûtés par des Rwandais ont adopté le même modus operandi: ils sont devenus des menteurs, manipulateurs et fourbes. Comment peuvent-ils fabriquer et diffuser des images d'un Airbus A 380, un avion d'Air France, très gros-porteur long-courrier quadriréacteur à double pont (Passagers ‎: ‎407 - 538 en 3 classes, longueur : 73 m, hauteur : 24,09 m, vitesse de croisière maximale : 903 km/h (Mach 0,85), à l'aéroport International de Ndjili à Kinshasa avec des patriotes-Résistants-Combattants refoulés ?Alors qu'aucun Congolais n'a été refoulé du sol français. Même le compatriote sans papier a été relâché.

Les Patriotes-Résistants-Combattants ne sont pas battus contre le concert de Fally Ipupa, mais contre des puissances, principautés et lobbystes qui voulaient à tout pris que le concert de Fally Ipupa se produise, alors que le soir même d'autres crimes imprescriptibles ont été commises à l'Est de la RDC.

D'ailleurs dans la nuit du 27 au 28 février, plusieurs Patriotes-Résistants-Combattants de France, ont décide de ne pas passer la nuit chez eux. Et à 6h45, lorsqu'il est passé vers l'hôtel AccorArena Bercy, tout était bouclé et une armada policière infranchissable. Malgré, le recours au tribunal administratif, les Congolais ont tout était "Boutiquée" pour le concert de Fally Ipupa soutenu par plusieurs lobbys.

Soutenus par trois dictateurs africains: Paul Kagame du Rwanda, Angwalima Tshilombo "Tshintuntu-Tshifueba" de la RDC et Denis Sassou Nguesso, Louise Mushikiwabo à la Francophonie, une grande maison de production musicale "Sony Music" et plusieurs lobby pro-concert Fally Ipupa.

La Fatwa Anti-concerts a tenu pendant dix ans. Et Fally Ipupa a cru par ses lobbyistes, que lui allait casser la Fatwa. Son concert a fait parler des Patriotes-Résistants-Combattants dans tous les journaux, radios , télévisions et médias du monde. Et Fally Ipupa portera son sparadrap de l'artiste qui soutient le régime d'imposture-usurpation et d'occupation pendant longtemps.

Lire la suite...

Partager sur : Partager

samedi 29 février 2020

Paris: La gare de Lyon en feu, pour le concert de Fally Ipupa à Bercy, le modus operandi de Paul Kagame, Hitler Noir mis à nu !

Paris: La gare de Lyon en feu, pour le concert de Fally Ipupa à Bercy, le modus operandi de Paul Kagame, Hitler Noir mis à nu !

Freddy Mulongo, Réveil FM International

Freddy Mulongo-Fally Ipupa X.jpg, fév. 2020

Violents incendies de la gare de Lyon, les enquêteurs français ne doivent négliger aucune piste y compris celle de l'homme fort de Kigali. Paul Kagamé, Hitler Noir, dictateur rwandais et bourreau du peuple congolais a une haine viscérale contre la France. Son objectif rabaisser et humilier la France, par tous les moyens. Cela ne nous étonnerait pas que la main noire soit Paul Kagamé.

L'ogre de Kigali, avec Angwalima Tshilombo son pantin et marionnette ont financé le concert de Fally Ipupa auprès de Bolloré, qui est responsable de Yuma Prod et propriétaire de l'AccorHotels Arena. Le modus operandi est connu et mis à nu. Paul Kagame a fait infiltrer des Rwandais parmi des Congolais qui ont mis des feux aux voitures, scooters et magasins à la gare de Lyon. Pour preuve, le gouvernement de Tshilombo a accepté de payer dégâts et casses du concert de Fally Ipupa. Peut-on encore parler de concert culturel ou purement politique et politisé?

Violents incendies en marge du concert de Fally Ipupa à l'AccorHotels Arena, dans le 12è arrondissement de Paris. La question logique demeure sur toutes les lèvres: pour quelle raison Paris doit être le théâtre de cette sauvagerie à récuser ?

Le peuple congolais n'est pas violent, il est victime de la violence des autres. Paul Kagamé en veut toujours en France. Sachant que la Fatwa Anti-Concerts, acceptée par toute la diaspora congolaise du monde, était en vigueur depuis 10 ans sans violences. Elle avait produit ses fruits: des jeunes congolais ont repris le chemin de l'école, ne vole plus dans des magasins pour la sape. Les jeunes filles ne traînent plus avec des poussettes. C'est Paul Kagamé, qui le premier avait déclaré publiquement que les Congolais ne méritent pas le Congo. ils sont assis sur des ressources mais ne font rien ! Le concert de Fally, imposé aux Congolais, était l'opportunité rêvé pour obliger la diaspora a redevenir "BMW": Beer Music Wife ce que ne veulent plus les patriotes et résistants congolais. Dans ces violents incendies de la gare de Lyon, la main noire de Paul Kagamé n'est pas loin. Des sbires de kagamé se sont engouffrés pour créer du désordre et mettre cela sur le dos des Congolais.

Paul Kagamé, Hitler Noir est le plus grand "négationniste" de ses crimes au Rwanda et au Congo.

Au pays des Milles Collines, au nom de la lutte contre "les terroristes", Paul Kagamé, Hitler noir, a choisi de revendiquer les assassinats politiques commis et à commettre par ses services secrets, y compris à l'extérieur du Rwanda. Derrière en date, à Kigali, il vient de faire assassiner le jeune Tutsi de 38 ans, Kizito Mihigo, chanteur de gospel, en prison que son régime a tenté de maquillé en suicide.

Paul Kagamé a éliminé tous les Ntwa (Pygmées), tous les Hutus sont des "génocidaires" y compris les bébés qui naissent aujourd'hui, dans des brousses congolaises.

Le 6 avril 1994, deux missiles sol-air atteignent l'avion du président rwandais d'ethnie hutu, Juvénal Habyarimana, en phase d'atterrissage à Kigali. Cet événement qui lui coûta la vie est considéré comme le déclencheur du génocide qui fit 800 000 morts.

Paul Kagame n’est pas un dictateur africain comme et parmi d’autres. Protégé par le blindage génocidaire, il sait pouvoir faire pratiquement ce qu’il veut. D’ailleurs il a toujours gagné : échapper au destin d’un réfugié apatride pour accéder aux plus hauts niveaux du pouvoir en Ouganda, prendre le contrôle du FPR, gagner une seconde guerre civile au Rwanda en dissimulant ses propres violences grâce à l’apocalypse génocidaire, créer un gouvernement "d’union nationale" après le génocide, puis l’abolir à l’occasion d’un massacre commis par ses propres troupes (Kibeho. 1995) et finalement prendre le pouvoir absolu grâce à des scores électoraux dignes de Staline (95 % en 2003, 93 % en 2010 et 99 % en 2017). Il n’a même pas besoin de frauder, tout le monde vote réellement pour lui. La peur est telle que l’obéissance est réelle. Et la communauté internationale, prisonnière de ses remords et séduite par les progrès qu’il introduit, acquiesce. Il y aura quand même une grosse bévue : son invasion du Congo. 12 millions de morts, pillages et recel des ressources de la République démocratique du Congo.


Lire la suite...

Partager sur : Partager

lundi 22 octobre 2018

Affaire 3 millions: Boketshu wa Yambo fulmine contre Felix Tshisekedi de l'Udps !

Boketshu wa Yambo fulmine contre Felix Tshisekedi

Le poisson pourrit par la tête. Jamais Felix Tshisekedi n'a été allumé et interpellé comme le fait bravement Boketshu wa Yambo. Avec sa pratique politique de poisson suit le sillon de la rivière "Mbisi elanda se epayi mayi ekotshiolaka ..". Pour avoir reçu 3 millions de $ d'Alias Joseph Kabila pour accepter d'aller aux élections avec des machines à  voter et de se désolidariser de l'opposition, Felix Tshisekedi, le ventriote de la République, cristallise la colère du peuple congolais contre lui. Sur les réseaux sociaux, le président de l'Udps qui n'arrive pas à  enterrer son père, est la cible de toutes les critiques. Etienne Tshisekedi est décédé depuis plus de deux ans, sans tombe sans sépulcre, son corps est toujours en Belgique. Ya Tshitshi de son vivant travaillait chez lui, dans son petit bureau dans sa maison, il ne montrait jamais des signes ostentatoires de richesses matérielles. Depuis sa mort, après des rencontres secrètes de Felix Tshisekedi avec l'ANR-La Gestapo à  Venise, Ibiza, Paris...Il roule carrosse, construit des immeubles et un businessman politique, il monnaye tout. Et profite surtout du non de son défunt père. Après avoir rencontré, le 8 octobre 2018, Yoweri Museveni Kanguta à  Kampala en Ouganda, Felix Tshisekedi a viré à  800° ! Depuis Bruxelles en Belgique, Boketshu wa Yambo qui est monté au créneau ! Artiste engagé, le prophète de la Nation fulmine contre Felix Tshisekedi, de l'Udps, parti familio-tribalo ethnique. Le pays est tombé entre les mains d`une caste qui ne cherche qu`à  s`enrichir d`une manière scandaleuse, rapide, révoltante, impitoyable au détriment des intérêts du peuple qui continue à  mourir de faim et à  être privé de ses droits les plus élémentaires. Boketshu wa Yambo, surnommé le prophète de la Nation, dénonce la corruption coupable de Félix Tshisekedi qui aurait perçu 3 millions d'Alias Joseph Kabila .

Cela fait des années que Boketshu wa Yambo se bat pour le Congo pas pour des individus. Que l'on aime ou non Boketshu wa Yambo, aime de dire la vérité, réveiller la conscience de ses compatriotes... Par son rituel habituel Boketshu wa Yambo" "Panthéonise" les morts Congolais pour la libération du Congo: "Tout d'abord na Kumisi Nzambe oyo asala likolo na se, na remercier makila ya Nfumu Simon kimbangu, notre prophète, na remercier makila ya Patrice Emery Lumumba, na remercier makila ya 12 millions de morts, na remercier makila ya Floribert Chebeya, na remercier makila ya Armand Tungulu, Pasteur Lukusa, Cédric Nyanza...". Ce rituel fait appel au sang de tous ceux qui ont été arbitrairement tués soit par les coloniaux belges : Prophète Simon Kimbangu, son crime avoir prêché l`Évangile de libération à  ses contemporains, il a été enfermé durant 30 ans par les esclavagistes belges. Simon Kimbangu est le plus long prisonnier politique de la colonisation belge et de l'histoire de l'Afrique, il dépasse de trois ans Nelson Mandela. Patrice Emery Lumumba, le Ier Premier ministre congolais, son corps fut jeté dans un tonneau de l'acide sulfurique. Son crime avoir dénoncé la barbarie et le pillage des Belges. En Belgique, ses tortionnaires ont eu même l'outrecuidance d'exhiber à  la télévision ses deux dents sans être inquiétés ! Patrice Emery Lumumba, héros national congolais n'a pas de tombe au Congo. Floribert Chebeya, l'icà´ne des droits de l'homme au Congo, a été assassiné, à  cause de sa défense des sans voix, Armand Tungulu pour avoir lancé une pierre sur le cortège de l'imposteur qui trà´ne par défi à  la tête de la République démocratique du Congo, le Pasteur Lukusa a été assassiné pour avoir prêché la vérité, le jeune Cédric Nyanza s'est immolé à  cause du second hold up électoral de Joseph Kabila face à  Etienne Tshisekedi en novembre 2011...

Felix Tshisekedi, l'homme qu'Alias Joseph Kabila tient !

Facile de crier que l'Udps a 36 ans d'existence ! Avec un seul congrès qui n'a eu lieu qu'en 2017, avec une cohorte des félons, traîtres, collabos et traverseurs de rue qui ont souvent réjoints la mangeoire du régime dictatorial...l'Udps est-il fier de son patrimoine de rebuffade ? On sait aussi qu'Emmanuel Ramazani Shadari, le dauphin de l`imposteur de Kingakati a été nourri aux mamelles idéologiques de l`Udps qui fabrique des inconstants, versatiles, girouettes, politicailleurs, mangéristes et félons ! Des personnes sans scrupule, empreintes de déloyauté ! Avec ses 3 millions, Felix Tshisekedi peut toujours blanchir l'argent sale de sa corruption, l'argent immaculé du sang des millions de Congolais, avec l'opération Bindo-Nguma: "1 dollar pour la campagne de l'Udps" ! Etre incapable d'enterrer son père, marchander l'enterrement de son défunt père pour un poste ministériel est indécent. Boketshu wa Yambo déclare clairement que Patricia Tshisekedi, la petite sœ“ur de Felix travaille à  la Primature avec Bruno Tshibala, le traitre de l'Udps qui a permis à  Alias Joseph Kabila de glisser. Felix Tshisekedi n'a jamais dénoncé Samy Badibanga, le chékuleur qui est passé de l'Udps dans les mains d'Alias Joseph Kabila !

Lire la suite...

Partager sur : Partager